• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > L’empreinte des chats dans l’histoire

L’empreinte des chats dans l’histoire

Or donc ma Wonderful Wife™ et moi avons adopté un chat : JiJi !
 

JiJi le chat 
JiJi tient son joli nom du chat de Kiki la petite sorcière, l’héroïne d’un film d’animation d’Hayao Miyazaki :

JiJi par Hayao Miyazaki
J’avais déjà eu une chatte durant mon enfance, Calypso, et en partant du foyer familial, j’avoue que j’avais toujours gardé en tête l’idée que j’adopterai de nouveau un chat. Ça n’a pas été facile, mais j’ai réussi à persuader ma femme avec un seul critère en tête : qu’on adopte un chat tout noir comme dans le film. Après des mois (oui des mois !) de recherche, on a finalement jeté notre dévolu sur une petite boule de poil de 3 mois appelée Milka et qu’on a rebaptisée sans aucun scrupule…
Alors bon, même si j’essaie d’être vigilant, il faut bien se rendre à l’évidence : je suis complètement gaga de ce ptit chat ! C’est bien normal quand c’est la plus belle du monde, non ? Par contre, près de 10 ans sans présence féline dans mon appartement m’ont quelque peu déshabitué de certaines facéties dont les chats sont capables. Et pourtant, ce ne sont pas les avertissements qui manquent lorsqu’on se balade sur le web… Que ce soit les vidéos de Simon’s Cat ou les photos de maitres de chats malmenés qui pullulent sur Facebook ou Twitter (ex, parmi, tant, d’autres), on ne pourra pas dire que je n’étais pas prévenu. Dans mon top 5 il y a :

- les messages ou phénomènes étranges qui apparaissent à l’écran de l’ordi si on a le malheur de ne pas surveiller le clavier pendant moins de 5 minutes…

- les stylos qui disparaissent et qui sont à retrouver sous le bureau dans un endroit très visible mais totalement inaccessible…

- les ptits coups de léchouilles sur la tronche le matin si on a le malheur de laisser la porte de la chambre ouverte…

- Les vêtements à sécher retrouvés par terre parce que l’étendoir ressemble à s’y méprendre à un arbre à chat garni de jouets…

- Les genoux retrouvés en charpie quand le chat s’étire après une longue sieste ou pour monter gentiment dessus pendant les repas…

C’est donc toujours paradoxalement réconfortant de savoir que l’on partage cette peine avec d’autres maitres de chats. Mais quand j’ai découvert cette photo d’un manuscrit du XVème siècle provenant de Dubrovnik
 

Manuscrit du XVème siècle de Dubrovnik avec empreintes de chat
… j’ai été profondément ému à la vue de ces petites empreintes de chats qui ont totalement bousillé le travail du rédacteur de cette lettre. Selon Emir O. Filipovic, l’historien médiévaliste qui a découvert ces traces dans les registres fédéraux de Dubrovnik, la lettre date du 11 Mars 1445 et les empreintes sont contemporaines du moment de sa rédaction. En gros, le scribe a du éprouver la même frustration que je ressens lorsque mon chat vient fiche ses pattes sur mon clavier et sa queue toute poilue dans ma tronche… Une tranche de vie que je partage donc avec un scribe du XVème siècle !

Encore plus fort, des empreintes de chats peuvent être retrouvées sur de nombreuses briques romaines, comme celles-ci provenant d’un fort à Bothwellhaugh, en Angleterre, et qui a été construit en 142 après JC :

cat-prints
Selon les archéologues qui ont effectué la découverte, la profondeur des empreintes suggèrerait que l’allure du chat était rapide, comme s’il savait qu’il n’avait pas la permission de déambuler sur le travail des ouvriers qui était en train de sécher…

Est-ce qu’on peut surenchérir ? Mais bien sûr ! Voici deux empreintes découvertes sur des briques provenant de Chanhu-daro dans la vallée de l’Indus et qui datent d’environ 3000 ans avant J.C. :

Empreintes de chat et de chien sur une brique de Chanhu-daro
Ce qui est particulièrement fun ici, c’est que la première empreinte, celle qui est la plus haute, appartient probablement à un chat (d’ailleurs on ne voit pas de griffes à l’extrémité des pelotes, vu qu’elles sont rétractables) et celle qui est juste derrière (qui la talonne oserais-je dire), appartient à un chien (et on voit des griffes d’ailleurs. Il est bien probable qu’il s’agisse là de la première empreinte historique d’une poursuite d’un chat par un chien (et encore une fois pour saccager le travail des ouvriers, non mais j’vous jure…) !

C’est à se demander depuis quand les félins sont les maitres incontestés des humains ! Nombreux sont ceux qui pensent que leur ‘domestication’ a eu lieu en Egypte. En atteste les très nombreuses reliques et dépouilles ou encore ce bas relief évocateur…

sarcophage du chat domestique du Prince Thutmose, Ta-miou
… qui apparait sur un sarcophage du chat domestique du Prince Thoutmôsis, Ta-miou (Ta-Miou signifiant Ce-Chat… oui oui, en égyptien, chat, ça se disait miou).

Mais la découverte d’un squelette de chat dans une sépulture humaine chypriote (Shillourokambos) vieille de plus de 9500 ans a récemment bouleversé nos idées reçues sur le sujet :

Sépulture humaine et féline à Shillourokambos
Mais qui sait, ça se trouve la domestication des félins datent d’encore plus tôt…

i want to adopt saber toof kitty
Mais bon, ces images émouvantes d’amour entre humain et animaux ne devraient pas non plus nous aveugler. Pour l’exemple précédent de la sépulture chypriote, il est fort probable que le chat, âgé de 8 mois, ait été sacrifié pour rejoindre son maitre (histoire de lui tenir compagnie vous comprenez…).

Et quand j’évoquais la scène médiévale précédente, il ne faut pas oublier les milliers de sévices perpétrés aux chats à cette même époque. Et pour une fois vous aurez peut-être honte de crier ‘cocorico’ car il semble bien que la nation française était la plus sadique envers la gent féline. En témoignent ces multiples enluminures médiévales dévoilant les fameux ‘carnavals des chats’. La veille de la fête de St Jean, il était en effet coutumier d’installer des paniers de chats perchés sur des mats qu’on transformait en bucher…
Bucher de la St Jean
Quelle franche rigolade mes aïeux…

Et cette pratique a mis un temps considérable à disparaitre. Louis XIV, qui pourtant en avait organisés, commença mollement à critiquer les holocaustes de minous. Cette fête fut abolie à Metz…en 1765 ! 

Bucher de la St Jean
Les allemands étaient pas mal non plus puisqu’on trouve dans de nombreux manuscrits germaniques du XVIème siècle une description de leur pratique militaire consistant à transformer chats et colombes (comble de l’ironie) en bombes ou roquettes…

Chat bombe
Chat bombe
Chat bombe 
Mais peut-être que toutes ces hostilités ont commencé en 1420 après que ce scribe ait écrit ce message sur une page de son livre en cours de copie sur lequel un chat avait la veille au soir uriné…

Manuscrit de Deventer
Ce scribe de Deventer a même expliqué l’état de cette page en dessinant un chat, des doigts montrant le pipi séché et en écrivant :

Hic non defectus est, sed cattus minxit desuper nocte quadam. Confundatur pessimus cattus qui minxit super librum ostum in nocte Daventrie, et consimiliter omnes alii propter illum. Et cavendum valde ne permittantur libri aperti per noctem uni cattie venire possunt.


Ici il n’y a rien qui manque, mais un chat a uriné dessus une nuit. Maudit soit ce satané chat de Deventer qui a uriné sur ce livre la nuit, et par sa faute, maudit soit biens d’autres chats ! Et prenez garde à ne pas laisser des livres ouverts la nuit lorsque des chats rodent…
 
Ce chat de Deventer a peut-être entrainé à sa perte tous les félins de Deventer, voire du reste du monde !

De l’autre côté du spectre des émotions humaines, on peut aussi s’inquiéter de la véritable vénération qu’éprouvaient les égyptiens envers leurs chats, allant jusqu’à les enfermer dans des sarcophages individuels :
 

sarcophage de chat, AN128168001
Et donc à les momifier : 

Momie de chat, Louvre
Ce qui reste un poil morbide et flippant… Remarquez, en constatant certains exploits de la taxidermie moderne, on devrait pas trop la ramener… 

Chat (mal) taxidermié
Tout ça pour dire que je kiffe mon chat et qu’il me fallait un prétexte pour en parler sur ce blog. C’était assez subtil ?

 

 

Liens :
Articles Why Evolution is True (1, 2, 3)
Article Science News
Les chats à travers l’histoire
Article Bibliodissey
Cat versus Human

Références :
Excavation at the Roman Fort of Bothwellhaugh, Lanarkshire, 1967-8, G. S. Maxwell, Britannia, Vol. 6, (1975), pp. 20-35
Chanhu-Daro Excavations (1943), Ernest Mackay
Vigne, J., Guilaine, J., Debue, K., Haye, L., & Gérard, P (2004). Early taming of the cat in Cyprus Science (New York, N.Y.), 304(5668), 259. doi:10.1126/science.1095335

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • ZEN ZEN 4 avril 2013 18:14

    Trés intéressant !
    Merci pour les minous


    • sophie 4 avril 2013 18:22

      Les chats, « j’en ai 5 » sont des hêtres très bizzares très très


      • ZEN ZEN 4 avril 2013 19:15

        des hêtres ?
        Ils se dé-chainent ? smiley


        • Talion Talion 4 avril 2013 19:55

          Ah, mon Dieu ces emmerdeurs...

          Depuis quelques semaines le chat de mon voisin vient pioncer chez moi... Ça ne m’emmerderait probablement pas trop s’il ne venait pas systématiquement pleurer à la porte vers 1-2 heures du matin pour ressortir un peu avant 6 heures.

          Mes nuits sont courtes en ce moment...

          Le pire c’est que je ne lui file même pas à bouffer !... Mais par contre je crois qu’il apprécie vachement le fait que mon lit soit positionné juste à côté du radiateur.

          Je suis une trop bonne poire...


          • siatom siatom 4 avril 2013 20:43

            @ Taupo

            Voilà un article qui me procure un ronronnement de bonheur. Vous n’avez pas besoin de prétexte pour parler de votre chat ; les articles consacrés à nos félins valent mieux aux lecteurs que tous les anxiolytiques. Encore Bravo et Merci.
            Si votre chat vous en laisse le temps vous pouvez lire celui ci :


            • Musardin Musardin 4 avril 2013 21:27

              Bel article de fada des chats !

              Juste un point de désaccord, la plusse belle c’est Sekhmet ma chatte à moi (3 couleurs) et 3 ans au compteur, qui vient de faire tomber le cadre photo sur buffet du salon.

              Amitiés miaulées


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 avril 2013 21:46

                Comme dit mon beau-frère chinois ; dépiauté ,un chat sans tete c’est bon comme du lapin. smiley


                • Isis-Bastet Isis-Bastet 4 avril 2013 21:52

                  Je miaule de joie à la lecture de votre article ! J’ai deux minettes, Isis et Bastet dont je suis complètement gaga ! Mes minettes ronronnent d’approbation à ce que vous dites de nos félins adorés.


                  • tiloo87 tiloo87 4 avril 2013 22:11

                    Agréable article.
                    Merci.
                    Je crois en fin de compte que je suis trop chat pour supporter les chats< ;; ;;


                    • romaeterna romaeterna 5 avril 2013 00:43

                      Nous prélasser ! La vie, quoi !

                       Avoir notre 1/4 d ’heure de folie chaque jour : courir car nous le devons , car nous vivons ! 
                      Nous n’avons aucun maître mais sommes reconnaissant à celui qui nous nourrit et nous caresse. Ce n’est pas notre Dieu : nous ne sommes pas des chiens !
                      Nous pouvons redevenir sauvage mais nous accepterons toujours votre nourriture.
                      Bête mais pas con !

                      De notre monde restera t-il un jour que les rats et les chats ?
                      Intelligence de meute ou d’individu ?


                      Merci Taupo. Joli article !

                      • COVADONGA722 COVADONGA722 5 avril 2013 07:12

                        Femme et chatte

                        Elle jouait avec sa chatte,
                        Et c’était merveille de voir
                        La main blanche et la blanche patte
                        S’ébattre dans l’ombre du soir.

                        Elle cachait - la scélérate ! -
                        Sous ces mitaines de fil noir
                        Ses meurtriers ongles d’agate,
                        Coupants et clairs comme un rasoir.

                        L’autre aussi faisait la sucrée
                        Et rentrait sa griffe acérée,
                        Mais le diable n’y perdait rien...
                        Et dans le boudoir où, sonore,
                        Tintait son rire aérien,
                        Brillaient quatre points de phosphore.

                        P verlaine


                        • paco 5 avril 2013 09:38

                           Bel article ! Merci Taupo...

                           Jiji ressemble à mon Black, quand il était plus jeune et tout fou.

                          • Intelle Intelle 5 avril 2013 09:48

                            Votre article a dû ravir tous les amoureux des chats, dont je fais partie...

                            Je n’aurais pas aimé être chat au Moyen-Age bien sûr, mais quelquefois j’essaie d’imaginer ce qui se passe dans la tête du mien (un Sacré de Birmanie que j’ai appelé Socrate, car il est très sage), quand il m’observe, allongé sur son coussin. Il sait quand je suis dans la cuisine que c’est là que se trouve sa réserve de nourriture, et que dans la chambre, il va pouvoir me rejoindre sous la couette...
                            On dit souvent que le chien est le meilleur ami de l’homme car il est plus démonstratif dans son attachement à son maître, mais je sais que le chat nous aime autant que le chien, il nous le montre de façon plus « câline ».
                            En plus de choyer mon chat, je vais régulièrement nourrir quelques pauvres minous abandonnés dans une rue voisine...pas toujours facile la vie de chat.
                            Pour conclure, je suis une admiratrice du chat de Philippe Geluck...et j’envoie des caresses à tous les chats.

                            • Bernard Pinon Bernard Pinon 5 avril 2013 10:22

                              Je crois que Dieu est un chat ; seuls les chats savent exprimer à la fois la grâce et la cruauté. Je crois que Dieu a créé le chat à son image, et qu’ensuite ceux-ci ont domestiqué les hommes pour qu’ils les servent smiley


                              • LE CHAT LE CHAT 5 avril 2013 11:48

                                merci Taupo pour ce bel article sur les matous , on est félins pour l’autre ! smiley


                                • ZenZoe ZenZoe 5 avril 2013 14:14

                                  Ah qu’elle est mignonne cette JiJi-là ! Ah qu’on a envie de fourrer ses mains dans son pelage et d’entendre son ronron bruyant, de regarder ses yeux et d’oublier le reste !

                                  PS : ceci dit, j’aime bien les chats, tous les chats - sauf au printemps, aïe, aïe, aïe ! Ceux qui savent me comprendront.


                                  • alberto alberto 5 avril 2013 15:09

                                    Le mien, chat de gouttières pur jus, accumule tous les vices et tares des autres races !

                                    Il est gourmand, chiant, rouspéteur, jamais content...

                                    Mais il nous a choisi comme famille d’accueil, bien obligé de faire avec, n’est ce pas ?


                                    • ZenZoe ZenZoe 5 avril 2013 17:09

                                      et aussi :
                                      Le chien est un animal domestique,
                                      Le chat un animal avec domestique...


                                    • Ariane Walter Ariane Walter 5 avril 2013 18:19

                                      J’adore vos articles et celuiLa est adorable ! 


                                      • kemilein 5 avril 2013 18:42

                                        vous ne pouvez êtres les maîtres des chats, terme convenu mais fautif.

                                        en effet (j’ai pas l’envie de le démontrer la ca me soule de le faire) les « animaux » ne sont pas ce qu’on pense d’eux, z’ont une personnalité (entre autre).

                                        enfin bref, vous ne pouvez pas posséder une individualité, vous ne faites que vivre avec.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Taupo

Taupo
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires