• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Sommet de l’élevage et sommet de la bêtise

Sommet de l’élevage et sommet de la bêtise

Alors que se tient à Cournon, près de Clermont-Ferrand, le sommet de l’élevage, le juge de proximité du Tribunal d’instance d’Aix-les-Bains a été saisi d’une plainte d’un habitant excédé par le bruit des cloches des vaches qui paissent près de sa maison.

 

Des affaires insolites, les juges sont habitués à en voir défiler dans les prétoires. Victimes de l’évolution de notre société, nos animaux ruraux deviennent de plus en plus, c’est un comble, personna non grata... en pleine campagne.

Le coq, notre animal symbole, s’est déjà fait reprocher à maintes reprises ses matinales vocalises. Frappé peut-être du syndrome du mouton de Panurge, un habitant de Saint-Offenge-Dessous (12 Km d’Aix-les-Bains,) a saisi le juge de proximité d’une plainte en raison du bruit produit par les 25 vaches qui paissent à 17 mètres de sa maison. Particularisme local oblige, les ruminants délinquants sont revêtus de la célèbre cloche, la clarine, dont la sonorité est attachée pour beaucoup au décor alpestre.

Selon l’avocat du plaignant, tourangeau d’origine, venu s’installer en 1992, ce dernier et son épouse (qui en aurait fait une dépression nerveuse) ne peuvent pas dormir, le bruit est invivable.

Des relevés effectués par la DDASS l’indiquent. Les clarines atteignent un niveau sonore de 9 décibels "au lieu des 4 autorisés". Diantre. Avec une certaine bonhomie, l’avocat de la partie adverse a souligné, élément massue, que les vaches aussi dorment, et que la première traite n’a lieu qu’à 6h30 du matin dans un bâtiment situé à 300 mètres de la maison du plaignant. Pour le défenseur, il s’agit d’une querelle de personnes, car les autres fermiers possédant des bovins ne sont pas poursuivis. Son client aurait fait tous les efforts possibles pour arranger la situation en passant de 25 cloches à 7 clochettes par animal. 7 de trop, assurément.

Une telle problématique nécessite un temps de réflexion suffisant. Le jugement sera rendu le 9 novembre.

La morale, s’il en fallait une, serait de constater qu’il est plus facile de s’attaquer à un brave paysan qu’aux jeunes aux pétaradantes mobylettes.


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (131 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • Fabrice Fabrice Duplaquet 6 octobre 2006 12:16

    C’est trop poilant


    • alain (---.---.126.95) 6 octobre 2006 12:22

      la vache ! ben mon cochon.


      • José w (---.---.25.142) 6 octobre 2006 12:34

        S’ils n’aimaient pas les vaches à cloche, ils n’auraient pas du venir s’installer par ici en Savoie et opter pour la côte d’Azur par exemple...


        • jeffsurmer (---.---.2.4) 6 octobre 2006 17:41

          Non pas sur la cote y’a les cigales... pas bon du tout... (voir plus bas)


        • Fabrice Fabrice Duplaquet 6 octobre 2006 13:27

          non pas la côte d’azur, il y les crabe qui claquent des pinces il aurait du aller dans le désert marocain


          • (---.---.16.39) 8 octobre 2006 18:17

            Hum, pas bon le désert marocain. Il risque d’être dérangé par un petit prince avec plein de questions. Trouvons autre chose encore.


          • roumi (---.---.74.206) 6 octobre 2006 14:04

            ce pequin a eu de la chance ; il aurait pu y avoir aussi cent moutons avec clochette atteints de la tremblante .

            pas de repos pour ses tympans !


            • mjmb (---.---.32.222) 6 octobre 2006 14:49

              Ces personnes semblent incapables de s’adapter à des usages locaux légitimes. On peut se demander si la loi ne devrait pas donner le droit au tribunal de les interdire de résidence sur la commune.


              • gem (---.---.117.250) 6 octobre 2006 15:03

                tiens, ça me rappelle un autre débile qui avait attaquer le propriétaire d’un coq. Dans un village auvergnat de quelques dizaines d’habitants... L’affaire a été juqu’en appel !

                Le plaigant avait été débouté dans des termes d’ailleurs savoureux.

                Vu la jurisprudence, je doute que le plainte ait la moindre chance. On a même une chance de lire des choses bien drôle.

                Tenez nous au courant.


                • albert (---.---.102.40) 6 octobre 2006 15:25

                  Pardonnez-moi, en souriant, de penser qu’il faut traiter scientifiquement ,le grave ,très grave problème de la production sonore par le moyen des clarines :En effet il est en général admis que le son est produit par le choc d’un battant contre la cloche qui l’enveloppe .Aix-les-Bains étant proche d’Annecy (cité connue dans la réalisation des cloches ,carillons, en tout genre ),il est possible de faire réaliser une étude sur l’influence réciproque du poids du battant et de la masse de l’entourage ,sur le volume et la hauteur du son produit .ceci pour contenter les plaignants en leur fournissant un son adapté à leurs insomnies Enfin ,rien n’empêche d’imposer au fermier perturbateur involontaire ,des dispositions juridiquement incontestables telles l’obligation de rythmer harmonieusement les sons ainsi émis Naturellement ces dispositions pourraient être assorties d’une démarche publicitaire adéquate pour drainer vers Aix-les-Bains les touristes en mal de spectacles Rappelez-vous qu’un auteur provençal avait parlé de Gonfaron « le pays où les ânes volent » un auteur plus récent avait noté « le clair de lune de Maubeuge » nous aurons grâce à ces plaignants ,ce que dans mon jeune temps on appelait « un bœuf » Désolé de vous faire perdre un temps précieux mais Antoinen’a t il pas initié ma réponse dans « Elucubrations » Bonne fin de semaineà tous et toutes


                  • ohlala (---.---.124.230) 6 octobre 2006 15:27

                    Encore des zèbres qui achètent « Décors & Campagne » en se faisant des plans, craquent pour une retraite au fond d’ un bucolique phantasmé, et gagnent des crises d’urticaires ! ( prévoir les araignées, les tiques, les frelons, le retour du loup...) Quand c’est pas le clocher du village, c’est les vaches. Et après, pas fini, il y a les mouches qui vont avec. Dur.


                    • bebert.lefort (---.---.193.242) 6 octobre 2006 15:34

                      Histoire bien drôle. Mais après réflexion qui est la cloche ? celle des vaches où le plaignant ?


                      • Fabrice Fabrice Duplaquet 6 octobre 2006 16:49

                        Et s’il gagne ?

                        adieu veaux, vaches, cochons... Tant va la cruche à l’eau qu’a la fin elle se casse.


                        • Darkfox (---.---.141.125) 6 octobre 2006 17:07

                          on a eu le même cas en Normandie ou une « parisienne » c est installée à Vasteville (50 ) en maison mitoyenne... Après avoir déposé une plainte parce que le coq chanter trop fort , elle a déposé une plainte pour arreter le clocher qui, selon elle, faisait trop de bruit..


                          • (---.---.52.177) 6 octobre 2006 17:27

                            vous moquez pas, je viens de porter plainte contre le paysan qui fait broutter ses vaches dans un pré près de chez moi, je supporte plus l’odeur des bouses, je peux plus renifler la bonne odeur de la pollution de mon gros 4x4 diesel, ni celle de ma centrale nucléaire, à bas les paysans, vive la pollution globale, vive le béton, vive Pompidou, le grand exterminateur du patrimoine historique et le grand massacreur des campagnes au profit des autoroutes et du bordel partout...vive le salon de l’automobile


                            • jeffsurmer (---.---.2.4) 6 octobre 2006 17:37

                              Hé les gars vous rigolé, mais il y a des personnes qui ont deposées plaintes en mairie d’un petit village ici sur la cote d’azur,comme quoi les cigales font trop de bruit et qu’il fallait répandre des insecticides sur les pins...... ;

                              Veridique, si si je vous assure .... je crois que nous sommes tout simplement dans un monde qui part à la dérive .... attention aux récifs ça fait mal en général

                              JEFSURMER


                              • jamesdu75 jamesdu75 6 octobre 2006 17:38

                                [mode super troll /On]

                                Tiens bizzard on ne parle pas de Sarko. Pourtant tout les elements son present, une racaille de la campagne qui squatte un champ en mettant du son cloche tout les matins. Mais que font Pernault et TF1.

                                [mode super troll /Off]

                                Sinon, il est clair que nous vivons une epoque d’assisté et de personne qui ne savent plus ce qu ec’est la vie en communauté.


                                • Ar Brezonneg (---.---.101.49) 6 octobre 2006 18:36

                                  Par chez moi, quelque part sur la cote du Morbihan, les coqs sont interdits dans les jardins... Ce qui a amené une police municipale à intervenir pour que mon fils de 10 ans se débarasse de ses coqs nains. En effet, les résidents secondaires, après avoir fait interdire les vaches qui circulaient de l étable à leurs prairies, s en sont pris aux pigeons des pigeonniers, puis aux coqs !

                                  Et sans plaisanter non plus, des résidents de propriétés secondaires construites en bord de rivage étaient allés jusqu à se plaindre et menacer de poursuites en mairie parceque la mer lors des tempêtes faisait trop de bruit en roulant des galets dans le ressac.... Alors les vaches et leur clarines, le ressac, les coqs, qui gene ? C est en fait le resultat d une civilisation qui se coupe des choses de la nature !


                                  • jamesdu75 jamesdu75 7 octobre 2006 09:31

                                    « Et sans plaisanter non plus, des résidents de propriétés secondaires construites en bord de rivage étaient allés jusqu à se plaindre et menacer de poursuites en mairie parceque la mer lors des tempêtes faisait trop de bruit en roulant des galets dans le ressac »

                                    C’est une blague, j’aimerais bien savoir ce que la loies ou le maire ont peu repondre à ça.


                                  • Ar Brezonneg (---.---.24.168) 7 octobre 2006 09:59

                                    Ben non ! Ce n est pas une blague ! Au début on a cru à un gag, mais devant la tournure des choses nous avons vite compris que c était la triste réalité !

                                    Ces gens là, il y a 5 ans, ont reussi à empêcher le remplacement d une bouée à trompe qui hululait quand la mer était grosse. Cette bouée avait été mise en place au XIX siècle sur une basse extremement dangereuse ou plusieurs bateaux s etaient perdus corps et bien ! Depuis il dorment bien ! A quand le prochain naufrage ?

                                    L’an passé , c étaient les abeilles qui gênaient dans les jardins ! Elles ont été copieusement gazées ! Maintenant ce sont nos chats qui sont dans le collimateur... Même les goelands deviennent suspects avec la grippe aviaire !!


                                  • kesed 7 octobre 2006 15:13

                                    demat deoc’h,

                                    les Bretons vont bientôt être interdits en Bretagne...

                                    Tra ma vo daou zen war ar bed Ar jalouzi a reno bepred.

                                    Breizh va c’havel


                                  • Ar Brezonneg (---.---.76.161) 8 octobre 2006 17:52

                                    Tu crois pas si bien dire ! les nouveaux venus après avoir proclamé « urbi et urbi » que nous étions des sauvages, des ploucs ( et que sais-je encore !) viennent s installer en nos contrées en nous imposant des modes de vie qui ne sont pas les notres !!!! Meme dans nos ports (marinas en francais moderne) nos propres bateaux sont malvenus ! Tiens sun exemple, ici on pêche les morgads (sèches), les pecheurs jettent les poches d encre a l eau sur la cale, les goelands se goinfrent et après défèquent sur les facades des maisons achetees aux indigènes ou sur les beaux yachts tout blancs en faisant des chiures noires de 1 metre de long.... Eh ben ! Ca aussi c est une source d’histoires sans fin !!!! Les goelands sont sales, les pecheurs aussi, et les bateaux et villas aussi ! Et ce n est plus conforme du tout à ce qui est présenté dans la belle revue en papier glacé « Coté Ouest » ! Et ca entraine des reclamations à la SAGEMOR qui relègue les pecheurs dans un coin éloigné du port avant de les éjecter de leur port pour cause de saleté !!! (Mais ca c est une autre histoire !)


                                  • (---.---.52.177) 9 octobre 2006 09:34

                                    ke navo,

                                    en corse, on a pas ce problème, les continentaux, s’ils aiment pas la corse et le bruit des chataignes qui craquent sous nos pas, on leur fait entendre le bruit des murs qui tombent et sentir l’odeur de la poudre, après, comme par magie, ils décampent et retournent polluer le continent...le FLB-ARB est mort chez vous, du côté de Quimper ? il serait temps que les envahisseurs soient mis au pas


                                  • Roland (---.---.198.241) 6 octobre 2006 18:44

                                    Rian d’étonnant dans la France actuelle, dans une France où les gens deviennent de plus en plus intolérants, et DONC là aussi INCAPABLES DE VIVRE EN SOCIETE, en démocratie, la loi anti-tabac dans les restaurants et cafés, et les commentaires apporbateurs des français là-dessus montrent que la France N’EST PLUS mûre pour la démocratie (mais par contre l’est pour la dictature et le totalitarisme)

                                    oui, comme dit Jeff sur mer : « je crois que nous sommes tout simplement dans un monde qui part à la dérive .... attention aux récifs »


                                    • ohlala (---.---.124.230) 6 octobre 2006 19:21

                                      ...oui, et vous avez remarqué comme ce sont souvent à propos -ou contre- de « petites » choses que les gens en arrivent à soulever des montagnes ?


                                      • NORMAND (---.---.221.85) 6 octobre 2006 22:19

                                        de minimis lex non curat. Mais alors pourquoi avoir fait un r`glement fixant la tolérance à 4 décibels si c’était pour ne pas l’appliquer ? C’est quand même le nouveau résidant qui a fait le règlement. Bienvenu nouveau résident avec tes gros sous : mais ne te plaind surtout pas


                                        • cloclo (---.---.121.207) 6 octobre 2006 22:32

                                          @ l’auteur

                                          les plaignants étaient certainement excédés. on ne peut pas leur en vouloir sur ce point, alors meme qu’ils ont dialogué avec le paysan pour résoudre le problème.

                                          le probleme a été l’incomprehension entre les protagonistes du fait du choc des cultures. smiley

                                          les infos sur les décibels me paraissent louches .... 9 décibels je ne suis pas convaincu que fenetre fermée, meme la nuit, on puisse l’entendre... 20db correspondant à un chuchotement ? j’ai peut etre mal compris.


                                          • armand (---.---.103.233) 7 octobre 2006 10:37

                                            J’aurais imaginé que quand on va vivre « à la campagne » c’est précisément pour entendre les cigales, les poules,les clarines des vaches. Et c’est quand la campagne devient subitement toute silencieuse que quelque chose de sinistre se passe ou va se passer (jamais expérimenté, mais c’est comme ça quand un monstre va apparaître chez Lovecraft, ou des extraterrestres atterrir). Petite aparté : pour lutter contre le bruit, sans doute, on a introduit en milieu urbain toujours plus de vespas, et le doux son des rateaux qui repoussent les feuilles mortes dans les squares est désormais remplacé par le vacarme des aspirateurs électriques.


                                          • Swl (---.---.181.68) 7 octobre 2006 00:48

                                            c’est vrai que 9 db.....ça fait pas beaucoup ! Enfin, faudrait connaitre la frequence et pis ça depend de la distance hein.....


                                            • cupiflo (---.---.3.18) 7 octobre 2006 01:41

                                              C’est pour ca qu’on a inventé le double vitrage... bandes de cons.


                                              • Sam (---.---.210.35) 7 octobre 2006 10:27

                                                Toi-même, bande d’1 con smiley


                                              • Sam (---.---.210.35) 7 octobre 2006 10:25

                                                Face à ce problème majeur, je propose deux réactions rapides :

                                                1 Accorder le Pulitzer à ce reportage inédit et surtout inoui.

                                                2 Faire une collecte de boules Quies pour ce malheureux Tourangeau qui a les boules. smiley


                                                • Artefact (---.---.92.101) 7 octobre 2006 10:56

                                                  Mort aux vaches ! absolument hallucinant le niveau de connerie que nous pouvons atteindre. J’avais entendu pour les cloches des églises aussi, pas pour les galets de la plage : y’a des sources ? seule la bêtise humaine peut nous donner un aperçu de l’infini... Après ça, qu’on me parle d’engorgement des tribunaux ! Pour procédure abusive, travaux d’intérêts généraux aux plaignants, genre debout à 6:30 pour aller ouvrir la barrière aux bovidés, avec obligation de s’incliner devant l’animal qui le nourrit.

                                                  Vous allez peut être me trouver extremiste sur la suite, mais prenons un peu de recul et admettons : de quel droit, autre que celui que nous, sapiens, nous arrogeons, pouvons nous empiéter sur la vie des animaux ? Le moyen âge était de ce point de vue et à mes yeux un peu plus logique, puisqu’on y faisait procès aux animaux eux mêmes, et non aux propriétaires... J’entends, si on s’en réfère non aux lois humaines, mais à celles qui me semblent naturelles, au sens premier, c’est à dire découlant du simple fait de détenir la vie, d’en être porteur ? Faut jamais perdre de vue que l’humain est limité par sa nature à un unique champ de conpréhension, le sien, et que la définition qu’il donne de l’intelligence est forcément bridé par la sienne ! Le travers qui me semble à ce sujet le plus constant, est de limiter l’intelligence à une capacité d’idéation : c’est fort limité comme définition. Si on admet comme définition à l’intelligence la capacité d’adaptation au milieu, nous n’en sommes pas totalement dépourvus, mais la fourmi nous enfonce définitivement.

                                                  Ok, je me suis éloigné du coeur du sujet, mais ce n’est qu’un point de plus sur lequel on ressent les sommets atteints par la suffisance de l’humain et de la perception qu’il a de ses « droits »

                                                  tout à fait passionnant, dossier dans « philosophie magazine n°2 : Homme et Animal. La frontière disparaît »

                                                  http://philomag.com/2006/05/26/philosophie-magazine-nume%cc%81ro-2-vient-de-parai%cc%82tre/


                                                  • Aurélien (---.---.141.254) 7 octobre 2006 12:50

                                                    S’il n’y avait que cela, l’élévage intensif et la politique agricole actuelle est en effet au sommet de la bêtise et de l’absurdité écologique.


                                                    • ohlala (---.---.124.230) 7 octobre 2006 15:43

                                                      C’est à quoi je pensais + haut en évoquant le fait des « petites choses » contre quoi les gens -nous- se rebellent et disjonctent. Douze vaches à clarines les insupportent. Les stabulations (vaches), élevages industriels (volailles, porcs) à moins de 3 km, mais pas à vue, ne les dérangent pas. C’est signe de la conscience que les gens -nous- ont du Monde.

                                                      Le monde, c’est souvent un mouchoir de poche, avec pavillon Pierres et Campagne au milieu, un tas sous lequel on gare la bagnole faisant rampe d’accès à l’entrée.

                                                      La prise de conscience de l’élevage industriel ne se fera que quand les algues vertes boufferont la plage. Fort heureusement éloignée de leur mouchoir. Les nuisances, chez les autres.


                                                      • ohlala (---.---.124.230) 7 octobre 2006 15:51

                                                        J’ai oublié l’aspect politique. Le système des « communautés de communes » (groupement) dans les villages ruraux, l’idée est forcément bonne. Et de +, ça èlargit le mouchoir. Dans la réalité (ramassage des ordures, décheterie obligatoire par canton, réorganisation des classes d’ écoles, etc...) ça ne change pas beaucoup. Le village d’à côté c’est des bouseux, nous on est mieux, une décheterie oui, chez nous non...)


                                                      • Pélican (---.---.168.1) 7 octobre 2006 18:29

                                                        J’ai acheté 5000 m², je voudrais régner sur la commune mais c’est encore un peu juste le département ça serait biens mieux !

                                                        Vivre à la campagne c’est bien, il y a moins d’essayeurs de Scooters et de BMW et autres caisses de Jacky !


                                                        • cloclo (---.---.145.136) 7 octobre 2006 20:52

                                                          @ pélican

                                                          je vis à la campagne et coté Scooters, BMW et 4x4 ont est (bien) servi. Pour les voitures de Jacky, on a également quelques (très) beaux spécimens... smiley Il y a même des BMW de Jacky smiley

                                                           smiley


                                                        • debonsens (---.---.8.96) 7 octobre 2006 18:54

                                                          « en passant de 25 cloches a 7 clochettes par animal »—comme il y a 25 vaches cela fait quand meme 135 clochettes ;de plus comme l’a souligne une personne 9 decibels c’est bien peu.


                                                          • debonsens (---.---.8.96) 7 octobre 2006 19:39

                                                            pardon—175 clochettes—


                                                            • Swl (---.---.150.30) 7 octobre 2006 21:56

                                                              CQFD : 25clochesX9db=225db devient 175clochettesX9=1575db ; evidement avec une puissance pareille on peut aisement comprendre la liquefaction cerebrale resultant de la pression accoustique.


                                                              • (---.---.189.236) 7 octobre 2006 23:45

                                                                Quelqu’un est intéressé par l’acquisition de clochette ... à lapine ?


                                                                • debonsens (---.---.8.96) 8 octobre 2006 00:40

                                                                  @ swl—surtout que ces vaches là, faisant cause commune avec leur proprietaire, remuent la tete en meme temps afin d’embeter le pauvre citadin.ce qui m’etonne quand meme, c’est que j’ai entendu le fermier pretendre entre autre, que ces cloches permettaient d’eloigner les serpents, or jusqu’a present j’ai toujours cru que les serpents n’entendaient pas ;dans cette region ils doivent avoir des oreilles


                                                                  • ohlala (---.---.124.230) 8 octobre 2006 02:55

                                                                    Faut comprendre les parisiens : le proprio -des vaches, pas des serpents- leur a appris à faire « oui » de la tête. A chaque pose ruminage (rumination ?) elles se vautrent dans la luzerne, « oui ». Le proprio projette de leur apprendre « non ».

                                                                    Pire, parce-que + nombreux que les 4x4, les quads. Plus petits, ils vont partout.


                                                                  • Swl (---.---.150.30) 8 octobre 2006 02:22

                                                                    Taratata....Vous n’y etes pas du tout : les serpents entendent.........et portent plainte !


                                                                    • debonsens (---.---.213.194) 8 octobre 2006 10:18

                                                                      et ils ont raison.le bruit insupportable des cloches les obligent a fuir et les empechent de mordre les pattes des vaches(une solution quand meme les boules « quies »)


                                                                      • lilasdesindes (---.---.177.249) 8 octobre 2006 21:53

                                                                        quel monde !!!


                                                                        • Serge Weidmann (---.---.116.99) 8 octobre 2006 23:02

                                                                          Citadin clermontois échange bruits de mobylettes, pétrolettes, tronçonneuses, débroussailleuses, etc... contre quelques mélodieuses clochettes de vaches. Ecrire à Agora vox qui transmettra. Merci


                                                                          • bourriquette (---.---.7.106) 9 octobre 2006 11:08

                                                                            Juste une question sur le titre : n’est-il pas un peu réducteur et polémique ? car en le voyant j’avais cru comprendre que c’était le sommet de l’élevage qui était le sommet de la bêtise mais je suis peut être un peu réduite...

                                                                            plus sérieusement n’est- ce pas dommage d’associer ces 2 évènements ? car le 1er est un succès professionnel et populaire incontestable (tout comme le généraliste salon de l’agriculture à Paris) et le second nous rappelle la co... (car à mon avis bêtise est trop faible ! )humaine des citadins et des néo-ruraux qui ne supportent plus rien et qui feraient mieux de déménager !! mais je crois que c’est peine perdue car partout où ils iront quelque chose les insupportera... et vous avez raison les bruits de tous les moteurs urbains sont bien plus agressifs pour nos oreilles que le son buccolique d’une cloche !!! et que dire des gens qui écoutent leur walkman ou leur autoradio à fond , mais peut- être est-ce le mêmes qui ne supportent pas 9 décibels ?

                                                                            et pour ce procès cela n’est pas nouveau !!...et y a eu des précédents et y en aura encore ...


                                                                            • loga (---.---.182.211) 9 octobre 2006 18:45

                                                                              rien d étonnant .derriére la maison familiale il y .avait des prés.la dizaine de vaches qui y paturaient empruntaient le chemin devant la maison et faisaient à leur passage la joie des mes enfants :(largeur de la route une voiture nombre de véhicule 4 ou 5 par jour) Des gens ont fait construire (3 maisons)au dessus et depuis il n y plus de fermier ni de vaches sympas. POURQUOI ? menace de plainte avec demande d indemmnités contre l agriculteur parceque les bétes attiraient les mouches mais surtout salissaient le chemin.Eh oui il a environ 20 ans de cela comme quoi .


                                                                              • soleilen73 (---.---.127.107) 14 octobre 2006 21:43

                                                                                Bonsoir, et juste un merci amical à Vous tous...... qui avez compris Qui était la cloche !!! Je suis un habitant de cette « drôle de commune ».... et j’ai fait un blog pour encourager notre cultivateur !!! Patrick Delavaud.


                                                                                • namic (---.---.49.62) 20 octobre 2006 17:31

                                                                                  Vous vous rendez compte que vous êtes en train de procèder à un lynchage en règle ?

                                                                                  En n’ayant qu’un seul son (de cloche, en l’occurence...), on a déjà une quasi unanimité pour condamner le plaignant.

                                                                                  Peut être que c’est un individu détestable, procédurier, intolérant, etc..., mais moi comme la plupart d’entre vous n’en n’avons pas la moindre idée.

                                                                                  Par contre, on en profite pour balancer sans aucun recul tout un tas de poncifs éculés (pas de parisien en Bretagne, pas de continentaux en Corse, pas de citadins à la campagne, sans parler des méfaits du 4x4 ou du quad,...).

                                                                                  Entre se plaindre du bruit (peut être à tort), et proposer de « remettre au pas » les supposés envahisseurs, qui est le moins tolérant ?


                                                                                  • Bibi (---.---.17.217) 30 octobre 2006 03:43

                                                                                    Arretons de mettre des cloches aux vaches, mettons les aux personnes idiotes (prevoir synonyme plus grossier)par leur comportement. Le seul problème c’est que le bruit sera plus proche des 90 décibels que des 9 ( et pas qu’en campagne)


                                                                                    • ec (---.---.58.141) 7 novembre 2006 12:14

                                                                                      NON...NON...pas aux idiots ....NON... !!!


                                                                                    • ec (---.---.58.141) 7 novembre 2006 12:13

                                                                                      Il est tant de reprendre son sérieux en France. J’ en ai HONTE !


                                                                                      • michel c (---.---.2.226) 9 novembre 2006 19:17

                                                                                        et pourquoi pas enlever la sonnette de serpent dans le dezerd d’arizona envoyons ce gentil mossier las bas


                                                                                        • HK (---.---.170.51) 11 novembre 2006 13:15

                                                                                          Le Tribunal d’Aix les Bains a rendu le verdict. Contre toute attente le paysan a été condamné. Bon pas très gravement tout de même. Mais, le verdict est assez surprenant.

                                                                                          D’après ce que j’ai compris, les vaches de l’éleveur n’ont pas le droit de s’approcher à moins de cent mètres de l’habitation du plaignant entre 21h00 et 7h00. Ce verdict n’a pas plu au plaignant qui réclamait un périmètre de 500 mètres et aussi 5500 euros de dédommagements ! Pourquoi pas cent balles et un mars ?

                                                                                          Voir l’histoire complète chez France3 Région Rhône-Alpes, là http://rhone-alpes-auvergne.france3.fr/info/24058505-fr.php

                                                                                          Tout cela pose le problème, effectivement comme le soulignait un commentateur ci-dessus, d’intolérance mais aussi de « chocs » de cultures entre néoruraux et habitants du coin. Il est vrai que le phénomène néorural colporte parfois hélas quelques faits divers aberrants. Certains néoruraux en devenir idéalisent à l’extrême la vie à la campagne sans doute trompés par le prisme déformé véhiculé par les pubs TV (Ricoré, Herta et autres Yaourts !). La réalité est loin d’être aussi idyllique. Je sais de quoi je parle, c’est tout l’objet de mon carnet de bord. Mon opinion est que quand on a pour projet de s’installer à la campagne, il faut y réfléchir à deux fois et bien jauger le pour et le contre, prendre le temps d’observer dans la durée où on s’installe. On ne peut pas ensuite venir reprocher aux habitants locaux certaines « nuisances ». D’autre part, certains exploitants doivent aussi faire un petit effort pour modifier quelques unes de leur pratiques quand ils ont une alternative bien sûr, c’est de la courtoisie. En général ça se passe bien, c’est une affaire de relations de voisinage cordiales.

                                                                                          Dans mon coin, un agriculteur qui élève des chiens de chasse avait pour habitude de brûler des tas d’os, ce qui est strictement interdit. De plus, quand le vent dominant souffle, je peux vous dire que ce n’était pas très agréable. Un dialogue s’est engagé entre plusieurs voisins du hameau. Or, l’exploitant semblait rester sourd aux demandes courtoises émises par les voisins gênés de brûler le tas d’os plus loin. Il a même été question d’une pétition à un moment. Mais cela n’a pas été la peine d’en arriver là. A force de persuasion, l’agriculteur a compris que c’était de l’intérêt de tous y compris du sien de faire sa petite affaire plus loin. Tout le monde est content. Personne n’a saisi la justice et tout ce petit monde se serre la louche à l’occasion des apéros organisés par les uns et les autres.

                                                                                          Donc, il n’y a pas de normes. Chaque situation est différente. Dans le cas des vaches, le plaignant (c’est con, on en vient à l’appeler comme ça « le plaignant », on n’a pas d’autre qualificatifs qui vienne spontanément, il s’appelle M Brault, je crois) aurait du faire preuve de plus de compréhension et surtout de savoir où il posait son baluchon. L’éleveur et ses vaches ne sont quand même pas apparues du jour au lendemain !

                                                                                          Futurs néoruraux, faites bien gaffe où vous achetez votre bicoque quand même où bien adaptez-vous, on n’est plus en banlieue résidentielle (quoique là aussi se posent de nombreux problèmes depuis la tondeuse jusqu’aux odeurs de merguez). Bonne continuation.

                                                                                          On marche sur la tête !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès