• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Extraits d’ouvrages > Croyez-moi ou pas mais j’ai connu une époque ou conduire était un (...)

Croyez-moi ou pas mais j’ai connu une époque ou conduire était un plaisir

Depuis que les autorités ont trouvé plus intelligent, et surtout plus facile, de multiplier les radars plutôt que verbaliser les fainéants qui se croient seuls et "oublient" le clignotant ; depuis que je dois dépenser presque autant d'énergie à deviner la vitesse à laquelle j'ai le droit de rouler qu'il n'en faut pour surveiller la route ; depuis qu'il existe des limitations impossibles à respecter, surtout quand un poids lourd vous colle ; depuis que quarante mille ronds-points ont envahi le territoire, inversant dangereusement les priorités ; depuis que la voiture est très mal vue en ville et que je conduis dans l'angoisse de croiser un vélo à contre-sens ; depuis qu'une fois garé j'ai toutes mes chances de cogner la portière sur un plot de béton ou sur l'un des potelets qui foisonnent sur nos trottoirs ... conduire m'est devenu nettement moins agréable.

Fin 1972 le chiffre tombe : 18000 automobilistes ont perdu la vie. L'année suivante, une limitation à 130 kilomètres heure est instaurée sur les autoroutes pour briser la spirale mortifère de la vitesse. En quelques dizaines d'années nous voilà passé du laisser-faire débridé, sans ceinture, sans appuie-tête, sans airbag, sans ABS et surtout sans contrôle technique ni véritable limitation de vitesse à la culpabilisation systématisée et à la sanction automatisée de l'automobiliste. Culpabilisation à un point tel que ceux des journalistes qui ont le mieux senti l'air du temps, ont pris pour habitude de qualifier de "chauffard" tout automobiliste impliqué dans un accident de la circulation, quelquefois alors même qu'ils en ignorent encore les circonstances exactes.

Le plus étonnant dans tout cela, le plus regrettable c'est que conduire est devenu un souci au moment ou nos voitures devenaient les plus sûres et les plus agréables à mener. Largement pourvues de système de sécurité active, comme passive, nos autos savent maintenant se déformer pour absorber en partie les chocs. Elles savent aussi freiner intelligemment et certaines vont même jusqu'à anticiper le danger. Les voitures "poubelles" ont presque toutes disparues et les routes françaises sont généralement en bon état. Quand au réseau autoroutier, s'il est vrai qu'il nous coûte cher, et même anormalement cher, il n'en est pas moins l'un des meilleurs au monde. Dans le même temps, les moyens de prévention comme ceux de secours se sont considérablement améliorés et la médecine d'urgence a fait d'immenses progrès. En d'autres termes, les conditions sont maintenant réunies pour que les choses se passent au mieux.

Alors pourquoi ? Pourquoi, puisque comme nous venons de le dire les conditions sont maintenant réunies pour que les choses se passent plutôt bien sur la route, faudrait-il poursuivre et même amplifier la politique du radar piège ?

Extrait de "La politique de Sécurité-Spectacle des radars, ronds-points et ralentisseurs" .

Étude disponible gratuitement à cette adresse http://astouric.icioula.org/

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • Hector Hector 9 janvier 2016 09:02

    Bonjour,
    Inutile de vous dire à quel point je ressens le même déplaisir que vous à conduire aujourd’hui alors que j’aimais vraiment ça et vos exemples illustrent parfaitement cette tendance.

    "Alors pourquoi ? Pourquoi, puisque comme nous venons de le dire les conditions sont maintenant réunies pour que les choses se passent plutôt bien sur la route, faudrait-il poursuivre et même amplifier la politique du radar piège ?"
    Voila pourquoi

    On peut y rajouter la manne substantielle que représentent ces appareils et autres PV sans oublier l’irresponsabilité des 19/25 ans, une démographie en berne, une société vieillissante et un parc Sénior++ plus important, les poids lourds étrangers qui se croient tout permis, etc...
    La liste est longue.


    • HELIOS HELIOS 10 janvier 2016 04:35

      @Hector

      « Alors pourquoi ? Pourquoi,... etc... »


      Tout simplement parce que la contrainte et la répression sont des éléments de gouvernabilité que tous les gouvernements recherchent.
      Où trouver un domaine qui touche tous les français et où il est si facile de mettre en oeuvre une répression aussi facile et aussi juteuse ?
      Où est-il si facile d’attribuer une responsabilté servant d’excuse acceptée par tous (la sécurité) ?

      et quand on lit les commentaires des idiots utiles qui accusent ceux qui roulent plus vite qu’eux de mise en danger ou d’incivisme, j’aimerai leur rappeler qu’eux non plus ne sont pas tout-blanc et qu’un minimum de courtoisie permettrait de rendre beaucoup plus sure et détendue la circulation.... la lenteur n’est pas une excuse a leur comportement egoiste.

    • sarcastelle sarcastelle 9 janvier 2016 09:04

      Je fais 25 000 km par an et j’ai tous mes points. Je dois avoir des relations...

      Le rejet idéologique de la voiture en ville m’exaspère ; le reste non. 



      • Doume65 9 janvier 2016 09:38

        @sarcastelle
        J’ai souvent aussi tous mes points. Mais les conserver est un sport. Bien sûr, si tu roules sur autoroute, il est facile de les conserver. Mais en campagne, les vitesses changeant tout le temps pour d’obscures raisons, de 30 à 90 en passant par 50, 70 et maintenant 80, on ne sait souvent tout simplement pas où l’on en est.
        Personnellement, ce qui entrave le plus ma vigilance, ce qui me rend dangereux, c’est l’attention particulière que j’apporte au compteur de vitesse, ce qui me rend moins disponible pour surveiller les vrais dangers de la route.


      • cevennevive cevennevive 9 janvier 2016 09:48

        @Doume65

        Ah, les panneaux de signalisation !

        A l’entrée de mon village, juste avant le nom du hameau, il y a un panneau « 70 » juste avant un virage en épingle à cheveux que l’on ne peut négocier qu’à 30 ou 40 sous peine de tomber dans le ruisseau en contrebas...

        A croire qu’il leur restait ce panneau en stock et qu’ils l’on planté au hasard.



      • Le421 Le421 10 janvier 2016 14:31

        @sarcastelle
        25.000...
        J’étais militaire de carrière, c’est à dire, un peu, « gens du voyage ».
        Je parcourais plus de 70.000Km par an et je passais des heures (oui, des heures) à des vitesses de 200Km/H voire plus. J’ai une anecdote à ce sujet sur l’autoroute entre Marseille et Lyon... Je me suis fait doubler par une CX GTI Turbo des... CRS de l’autoroute !!
        Alors que je tapais allègrement du 220...
        Savez quoi ?
        La route était belle, dégagée.
        Ils m’ont regardé avec un sourire en coin.
        Je n’en ai jamais eu de nouvelle.
        Aujourd’hui ? Au gnouf direct !!

        Ah ouais... Des fois aussi, 200Km/H, c’était la vitesse où on posait les avions... Dans l’Armée de l’Air où j’étais.


      • rocla+ rocla+ 9 janvier 2016 09:34

        Vrai que dans les années 70  80  conduire était plutôt un plaisir . 


        Depuis sont arrivés feux rouges , gendarmes couchés  , policiers 
        guetteurs , radars flascheurs  , des zones 30 à l’ heure , 


        Le nombre d’ automobilistes a dû doubler ou quadrupler entre temps .

        On va arriver vers la voiture automatique  avec 0 accident . 
         

        • Rincevent Rincevent 9 janvier 2016 14:35

          @rocla+

          « Le nombre d’ automobilistes a dû doubler ou quadrupler entre temps ». Il est bien là, le problème de fond et pas ailleurs. Dans ces conditions, il est illusoire de parler de plaisir de conduire, juste une nécessité. Dans cette optique, la voiture autonome fera, effectivement, très bien l’affaire.


        • rocla+ rocla+ 9 janvier 2016 14:52

          @Rincevent


          Oui  Rincevent , probablement dans les années suivante cette nouvelle
          façon de se déplacer sera au point . 

          On regardera la télé en voiture ou on lira le journal , ou mieux ,
          puisqu’ il s’ agit de transports  on pourra s’ adonner en même temps 
           aux transports amoureux .... smiley

        • vesjem vesjem 11 janvier 2016 00:31

          @rocla+
          oui rocla, mais on ne peut toujours pas conduire 2 voitures en même temps


        • cevennevive cevennevive 9 janvier 2016 09:43

          Bonjour,


          Ce matin, sur Fr Inter, j’ai entendu cette phrase : « la voiture est le moyen de locomotion préféré des Français ».

          Cette remarque m’a mise fort en colère. Moi j’aurais plutôt dit : « la voiture est souvent le moyen obligatoire pour se déplacer en France »

          Dans de nombreuses contrées Françaises, l’on doit faire parfois 80 km pour aller à une gare de TGV et il n’y a plus de TER ni de car (c’est mon cas ici)...

          En ce moment, je dois aller à Nîmes tous les jours et vos constatations sont les miennes. Je finis par avoir un stress inimaginable en voiture. Rien que pour contourner Alès, il y a 8 ronds-points d’un encombrement insupportable. Et le périph de Nîmes ! N’en parlons pas.

          Je précise que j’ai le permis depuis... 50 ans peut-être ! Et que j’ai toujours conduit.

          Bien à vous.



          • sarcastelle sarcastelle 9 janvier 2016 10:09

            @cevennevive


            Je voudrais bien voir le coût réel d’un transport en commun offrant la souplesse de la voiture !

          • Le421 Le421 10 janvier 2016 14:35

            @cevennevive
            Je rajouterais même que maintenant, je ne sors un véhicule que contraint et obligé.
            Sinon, je reste chez moi.
            J’ai 60 ans et une belle petite propriété.
            J’ai aussi fait 20 années de compétition automobile... Et pas à 90, je vous le dis !!

            Quand aux autres ? Ben, puisque tout le monde trouve ça bien...


          • petit gibus 9 janvier 2016 10:07
            Qu’as-tu Alain contre les vélos ? :>
            Ben oui faut changer quelques habitudes style...
            prendre sa toto
            pour aller prendre l’apéro
            à 50m de son studio smiley
            Sais-tu qu’il existe aujourd’hui pour ceux
            qui ne peuvent plus faire de vélo
            des trottinettes électriques pour remplacer
            les SUV et autres 4X4 pour pépés smiley


            • petit gibus 9 janvier 2016 10:32
              Renseignements pris 
              pour moins de 500 neuros smiley
              tu peux t’offrir
              pour ceux qui n’ont plus d’équilibre
              une trottinette style scooter 3 roues
              avec frein à disques
              amortisseur avant et arrière
              feux stop
              éclairage à LED........
              et cerise sur le gateaux
              vitesse max 40km/h
              Y a que le casque qui n’est pas compris
              dans toutes ces options modernes smiley
              l’est pas belle la vie pour anciens totomobilistes ? !


              • foufouille foufouille 9 janvier 2016 12:25

                @petit gibus
                homologué et avec un coffre ?
                faut aussi le casque et assurance obligatoire en rab.


              • Alren Alren 9 janvier 2016 18:32

                @petit gibus
                Super pour aller faire les courses aux supermarchés !

                Surtout les jours de pluie ou mieux de neige !


              • flourens flourens 9 janvier 2016 10:46

                venez faire la corniche des cévennes et vous verrez ce qu’est le plaisir de conduire, ha c’est pas comme 200 sur autoroute, ce qui est donné à n’importe qui du moment qu’il a les chevaux
                et puis quoi, il ne s’est jamais vendu autant de voitures au CX de suppositoire avec la puissance d’un porte avion et le budget d’une commune moyenne, c’est qu’ils y trouvent du plaisir, ne serait ce que par l’étalage de leur réussite, la bagnole étant encore et toujours vitrine de son propriètaire, regardez les crétins en short multimillionnaires que sont les footeux, ils rivalisent de bagnole, c’est pas un peu puéril non ? mais je suppose qu’ils éprouvent un immense bonheur de se pavaner devant les croquants, alors si, la bagnole peut être encore un plaisir même sans faire du 250
                personnellement je préfère la moto, mais bon !


                • Rincevent Rincevent 9 janvier 2016 14:46

                  @flourens

                  Ah, le côté statutaire de la bagnole ! (et pas que pour les footeux). On commence à en revenir doucement quand même (crise oblige). Le succès des Dacia est là pour le prouver. Et dire que Renault, au départ, ne voulait pas les importer, considérant que les français ne voudraient pas d’une voiture qui n’avait que ce qu’il fallait pour rouler, sans gadgets frimeurs et inutiles. Comprendre par là, une voiture de pauvre…


                • Doume65 11 janvier 2016 16:50

                  @flourens
                  Tu confonds plaisir de possession à caractère mas-tu-vu et plaisir de conduire.


                • Ratatouille Ziziledur 9 janvier 2016 12:49
                  @Alain Astouric

                  bon article merci
                   conduire est devenu infantilisant , et stressant, respecter toutes les directives de circulation est impossible voir dangereux,le pire pour moi sont ceux qui ne respectent pas les distances de sécurité ,
                  ils vous obligent soit à aller plus vite,et c’est vous qui prenez le risque du radar ou ralentir et les laissez passer,ce que je fait, quitte à m’arrêter sur le coté.j’ai horreur de ce genre de cons.Parfois quand un de ses nuls me colle depuis des km ,je ralenti jusqu’à 30km et je leurs fait signe de passer les obligent
                  à mordre le ligne blanche,c’est blizzard la plupart ne le fond pas.je ne fait ceci que dans de grand ligne
                  droite dégager et qu’avec un seul véhicule derrière moi , je ne suis pas débile.et bien quand je reprend
                  la vitesse de 90 km presque tous me recollent au train.au bout de trois foi cette opération je me range sur le coté, vraiment passionnant de conduire.
                  les auto-école ne font pas leurs travail ?
                  c’est l’infraction la plus courante et la plus chiante que je constate,les conducteurs sont en grande majorité plutôt bon..

                  • doctorix doctorix 9 janvier 2016 16:12

                    Moi, depuis 50 ans, j’adore toujours conduire.
                    Le GPS et le régulateur de vitesse me permettent des respecter les règles sans trop m’emmerder.
                    Dommage qu’ils ne soient pas couplés, et que la vitesse ne soit pas automatique.
                    J’ai deux voyagers (je n’arrive pas à choisir celui que je vais larguer, tellement j’aime l’un et l’autre), un camping-car et une moto.
                    Les voyager sont des salons roulants, silencieux, merveilleux de confort.
                    Dans les embouteillages, j’en profite pour réfléchir, voire méditer, écouter de la musique.
                    J’ai renoncé à m’énerver. Je surveille devant, derrière, j’anticipe, calme comme un capitaine sur son transatlantique, je me mets à la place de l’autre pour lui faciliter la vie, et il me le rend bien, dans l’ensemble.
                    Une prune de temps en temps pour 1km/h de trop...Pas si grave, même si c’est stupidement injuste. Bref, conduire reste un plaisir inégalable.
                    Arrêtez de râler, profitez ! Nous avons les meilleures routes du monde, et les plus beaux paysages.
                    Et la vie est si courte...
                    Quand on a conduit une dauphine, et même une 4CV, il ne faut pas bouder son plaisir.
                    Seuls les dangereux « colloculs » (néologisme que je devrais breveter) m’exaspèrent. Je les fais patienter... Un appel de phare ? Je ralentis. C’est ma vengeance.
                    Nobody is perfect.

                    • Ratatouille Ziziledur 9 janvier 2016 20:54

                      @doctorix
                      voilà un conducteur idéal ...bravo pour votre conduite exemplaire .. smiley
                      + ***


                    • roby 9 janvier 2016 17:29

                       il y à du monde qui devrait se reconnaître avant de devenir un chauffard assassin

                      Un individu qui prend le volant se retrouve dans une situation inhabituelle : il est à la fois situé dans l’espace privé de sa voiture et dans l’espace public qu’est la route. Ainsi, lorsqu’un autre véhicule l’importune, une confusion s’opère entre les deux espaces et le conducteur vit la confrontation avec l’autre comme une intrusion dans son intimité. Le sentiment d’intrusion déclenche une agressivité naturelle, car l’automobiliste croit devoir défendre ce qu’il considère comme son territoire.

                      http://www.aprr.fr/fr/actualites/avec-vous-sur-la-route-les-comportements-au-volant-2-3


                      • Paranoïd 9 janvier 2016 19:13

                        @roby
                        Oui c’est quasiment ça je pense.

                        Pour moi, quand dans mon retro je vois un véhicule qui me colle, je m’emporte, je deviens ridicule.

                        Plus qu’une intrusion dans mon espace privé, je ressens une mise en danger venant directement d’une personne qui est soi trop stressée pour comprendre ce qu’elle fait, soit d’une personne trop abrutie ou égoïste pour accepter que son comportement est déjà une faute que l’on devrait pouvoir plus facilement qualifier de ce qu’elle est vraiment ; une mise en danger d’autrui.

                        On a coutume de parler de distances, de vitesses, parce qu’évidement c’est beaucoup plus simple. Mais peu de conducteurs comprennent la notion essentielle d’énergie (et notamment parce qu’elle varie aussi en fonction de la masse du véhicule).

                         A l’air du tout électronique, nos tableaux de bord pourraient nous donner en temps réelle des informations bien plus vitale que notre vitesse en Km/H. (Km/h, c’est pratique pour savoir à quelle heure on va arriver : m/s c’est autrement plus significatif du point de vue sécurité)

                        Comme par exemple une bonne approximation de la distance de freinage. La distance au véhicule qui nous précède.
                        Pour ma part je n’éprouve effectivement pas beaucoup de plaisir à conduire. Je sais pourquoi, (en ce qui me concerne) et ça n’a rien à voir avec les radars.

                        En tant que conducteur, j’essaie au maximum de ne pas me retrouver dans une situation où la quantité d’énergie qu’a emmagasiné mon véhicule est incontrolable. cela veut dire, par exemple que je ne colle jamais le véhicule qui me précède. Ou plus précisément que la distance qui nous sépare est supérieur à la distance dont j’aurai besoin pour annuler cette énergie.

                        Quand on pense en terme d’énegie, c’est plus difficile d’être un chauffard inconscient.

                        Dans un accident, quelques Km/h de plus peuvent faire passer le bilan humain de blessé à gravement blessé voir au décès.

                        Un jour je l’espère, existera une véritable responsabilité du conducteur. Ainsi avec une boite noire à bord des automobiles (consultable, par exemple, uniquement en cas d’accident) comme pour les avions de lignes.

                        Ainsi on pourra tirer de véritable bilan à la suite d’un accident, et poursuivre pénalement les chauffards en les mettant face à leur criminelle inconscience.

                        Qu’en pensez-vous ?

                         


                      • Ratatouille Ziziledur 9 janvier 2016 21:02

                        @Paranoïd
                        au niveau équipement électronique le prix du matériel nécessaire pour donner les informations
                        de distance et d’énergie emmagasiné ne devrait être pas trop élevé je pense.
                        le programme pourrai aussi prendre en compte les conditions météo et d’autre paramètres ..
                        l’idée est bonne.


                      • Paranoïd 9 janvier 2016 23:48

                        @Ziziledur
                        Je suis un rêveur, je n’avais pas pensé au prix.

                        Vous avez raison, maintenant que j’y pense, quand on voit les capacités d’un smartphone par rapport à son prix. Ce genre d’équipement produit sur de grandes séries ne devrait pas faire exploser les prix.
                        D’ailleurs en jetant un coup d’oeil aux possibilités de conduite automatisé que propose Tesla sur un de ces modèles, ça confirme que c’est possible et même que ça existe déjà finalement..

                        Et aussi, je suis d’accord avec vous, conditions météo, et d’autres encore, masse embarquée du véhicule, Température et usure des pneus et bien sûr, pas seulement distances mais vitesses relatives des autres véhicules.
                        Le futur est déjà là


                      • files_walQer files_walQer 10 janvier 2016 10:22

                        @Ziziledur
                        « l’idée est bonne. »


                        Moi je trouve l’idée terrifiante. Je suis tout à fait à ma place dans le monde moderne, mais je refuse catégoriquement ces véhicules automatiques.

                      • roby 10 janvier 2016 10:56

                        @Paranoïd

                        Vous avez très bien explicité les comportements dangereux et proposé des solutions de prévention à prendre autant sur l’être humain qui au volant de son véhicule va se transformer en futur criminel et qui ne sera pas puni à la hauteur de ses fautes multiples que l’on retrouve dans la majorité des accidents que sur les véhicules et l’infrastructure routière . J’ai perdu un fils de 22 ans suite à un accident causé par un irresponsable qui n’a pas été sanctionné à la hauteur de ses fautes c’est donc une invitation à continuer de pratiquer l’irresponsabilité.
                        Pour ceux qui ne pensent que « plaisir de conduire » ce plaisir si vous ne partagez pas l’espace public que sont nos routes et autoroutes pourra ce transformer en « enfer » comme c’est le cas pour moi depuis que j’ai été désenfanté, ne croyez pas que celà n’arrive qu’aux autres......


                      • files_walQer files_walQer 10 janvier 2016 11:24

                        @roby

                        Cher Monsieur je suis sincèrement désolé de ce drame qui vous a touché.

                        Bien que n’étant pas forcément respectueux des vitesses inscrites sur des panneaux sur le bord de nos routes, qui n’ont pour moi qu’une valeur informative d’un danger potentiel, cela ne veut pas dire que je n’adopte pas, moi aussi, un comportement respectueux des autres usagers. 

                        Motard et automobiliste depuis fort longtemps je conduit de la seule bonne manière possible : J’observe constamment mon environnement et j’adapte constamment ma vitesse aux conditions du moment.

                        J’en ait plus que marre de la propagande officielle qui ne parle que de la vitesse limitée à tout heure du jour ou de la nuit quelque soit les conditions.

                        Les chauffards dont on nous rebat les oreilles je les voit surtout chez les bien-pensants adeptes de la sacro-sainte vitesse trop basse, mais qui utilisent leur smart phone au volant, ont oublié à quoi sert un clignotant, n’allument pas leur feux, ne vérifient pas les ampoules grillées etc etc.

                        Mais ce n’est pas grave, ils roulent à la bonne vitesse, ce ne sont donc pas des chauffards !

                        Depuis que je fait de la moto, je n’ai jamais autant utilisé mes clignotants et observé mon environnement. Qu’on redéfinisse correctement le mot chauffard avant de nous le servir du matin au soir.

                      • Paranoïd 10 janvier 2016 12:11

                        @files_walQer

                        Je suis d’accord avec vous, être dans un véhicule qui se conduit tout seul, je n’en ai pas envie. Je donnais cet exemple tiré de l’actualité pour dire que la technologie dont je parlais précédemment existe.

                        Et pour être plus clair, je serais pour un « témoin d’alerte sur le tableau de bord » qui s’allumerait par exemple quand le véhicule de déplaçant à 130 Km/h sur l’autoroute se trouve trop près du véhicule qui le précède. ( je suis souvent collé à moins de 20m et quand je dis souvent, c’est à chaque fois que je prends l’autoroute).

                        Le témoin s’allume, et ce que ça veut dire c’est :

                         "en cas de problème (c’est ça un accident) vous ne pourrez rien faire, quelque soit la confiance que vous avez en vous ou en votre véhicule. Vous vous placez ( et d’autres avec vous) dans une situation potentiellement mortelle.

                        En tout cas moi aussi je trouve terrifiant l’idée du véhicule à conduite autonome.


                      • files_walQer files_walQer 10 janvier 2016 12:33

                        @files_walQer


                        Quelqu’un qui vous colle d’un peu trop près inutilement peut être dangereux mais il faut faire la part des choses.

                        A moto il m’arrive que quelqu’un me colle de très près alors que devant moi il y a d’autres voitures et que ne suis pas en situation de doubler.
                        Je lui fait un geste énervé signifiant « trop près » et en général il s’éloigne. s’il persiste, je m’arrange pour le semer.

                        Lorsque je suis en voiture, cela m’arrive aussi et je l’admet lorsqu’il s’agit pour mon suiveur de me doubler quelques instants après. Les voitures n’ont généralement pas l’accélération d’une moto et pour doubler on peut avoir temporairement besoin de serrer un peu.

                        Si le véhicule derrière me serre sans utilité quelques allumages énervés des feux stop suffisent la aussi en général. 

                        Il faut de toute façon faire la distinction entre le suiveur qui ’a aucune vision de ce qui se passe devant, par exemple en suivant un camion et celui qui a une parfaite vision du trafic devant et qui donc peut parfaitement anticiper.

                        En général on me colle rarement vu que c’est plutôt moi qui double.
                        Je suis toujours étonné de voir le formatage d’une partie des usagers lorsque par exemple une belle ligne droite s’offre à eux sans personne arrivant à contre sens, mais qu’ils préfèrent suivre le camion en convoi...

                        Si nous avions vu dans les années 60 / 70 / 80 / 90 des comportements comme celui-là nous aurions halluciné. Aujourd’hui, on se dit tiens, des moutons bien pensants, Attention danger !



                      • Paranoïd 10 janvier 2016 12:39

                        @files_walQer
                        `je ne suis pas sur de comprendre votre point de vue, alors ne m’en veuillez pas si je passe à coté avec mon commentaire.
                        Quelque part, je suis d’accord avec vous sur l’indication de limite de vitesse. Par exemple, sur une route déserte, 100 km/h au lieu de 90, est-ce que c’est si grave ?

                        Mais en fait ce que vous dites, c’est à quoi bon légiférer ? Je veux être le seul à pouvoir décider de ma vitesse, parce que je suis super prudent. Le chauffard, c’est l’autre.

                        La mise en danger d’autrui sur la route, ce n’est pas seulement la mise en danger des autres conducteur. Si vous avez un accident (c’est à dire un événement qui était imprévisible) seul sur la route. Il y aura probablement des pompiers, des ambulanciers qui viendront vous aider. En fonction des conditions, ces gens pourront eux aussi courir un danger en effectuant cette tâche.

                        Et oui nous vivons en société.

                        C’est rare mais c’est déjà arriver ( gendarme fauché sur la route alors qu’il intervenait sur un accident).

                        Vous revendiquez un droit à vous faire plaisir au guidon de votre engin. C’est justifiable. Mais pas sur la route. Pensez autrement prouverai un certain égoïsme.

                        Ils existent des circuits sur lesquelles vous pouvez allez ( c’est bien sûr payant) le week end par exemple.

                        Voila aussi ce que je pense à propos des vitesses excessives, un conducteur qui décide d’ignorer la limite de vitesse voit diminuer sa capacité à intervenir en cas de problème et augmenter les chances d’accident grave.

                        La route est faite pour tous, y compris le papi qui roule trop doucement et fait parfois des écarts.

                         Si vous préférez imaginer dans la dernière seconde qui vous reste alors que vous foncez sur lui à 120 km/h ( au lieu de 90 soit 33m/s) et que lui roule à 60 ( un écart de 60 km/h) que tout est de sa faute., alors désolé je ne suis pas d’accord avec vous.

                        Cela dit, je le répète je n’ai pas forcément compris votre point de vue.

                        Qu’en pensez-vous ?


                      • Paranoïd 10 janvier 2016 12:57


                        Et pour donner un exemple concret de ma manière de penser.
                        Dans l’accident au cours duquel ma soeur trouva la mort. La responsabilité de l’accident était légalement celle de ma soeur, qui a perdu le contrôle de son véhicule sur un plaque de verglas et c’est retrouvée, à l’arrêt au milieu de la chaussé juste avant un virage. Un conducteur venant en contresens et sortant du virage à découvert le véhicule de ma soeur au milieu de la route et l’a percuté.

                        Pour moi la personne responsable de l’accident ( légalement, car on doit rester maître de son véhicule, légalement) c’est ma soeur. Mais la personne qui par son comportement ( vitesse excessive dans le virage qui était limité à 60) à fait disparaitre toute chance de survie, c’est l’autre conducteur.

                        Il connaissait la route, et « tout le monde savait que la limite à 60 dans ce virage était ridicule car ça passe largement 90 ».

                        Est-ce que vous comprenez où je veux en venir ?
                         


                      • files_walQer files_walQer 10 janvier 2016 13:20

                        @Paranoïd

                        La seule chose que je souhaite faire passer c’est que lorsqu’on conduit on doit observer son environnement et adapter sa vitesse en fonction des conditions de circulation et donc des autres.

                        C’est pour moi une erreur gravissime d’avoir tout axé sur la vitesse (rouler à 30 devant une école la nuit n’a pas de sens) au lieu d’avoir continué à formé les conducteurs, particulièrement ceux qui n’ont pas beaucoup d’expérience à la conduite d’un véhicule en prenant en compte tous les paramètres.

                        On peut constater tous les jours que c’était une erreur en voyant que beaucoup ne savent que respecter une vitesse mais qu’ils ont oublié tout les autres choses qui font un bon conducteurs.
                        Pour moi ce sont eux les chauffards et ils sont prompt à affubler tous les autres de ce qualificatifs tout persuadé qu’ils sont par la propagande officielle qu’ils sont forcément de bons conducteurs puisqu’ils respectent le sacro-saint dogme de la vitesse trop basse.

                      • files_walQer files_walQer 10 janvier 2016 13:25

                        @Paranoïd

                        Bien sur dans ce cas précis un bon conducteur prend le panneau pour une information potentiel de danger et dois ralentir surtout si le virage est aveugle.

                        On peut choisir de penser que tous les usagers sont des crétins et mettre un radar ou penser que tout ce fric serait mieux utilisé à former les gens pour qu’il sache mieux anticiper.

                        J’ai toujours préférer la seconde solution. Pour moi la « sécurité routière » à perdu toute crédibilité depuis longtemps.

                      • files_walQer files_walQer 10 janvier 2016 13:34

                        @files_walQer

                        Et je pense que dans ce cas de figure la responsabilité de celui qui a percuté la voiture de votre soeur est aussi engagé car on doit rester maître de son véhicule. 

                        Lui n’a pas rencontré de plaque de verglas il était donc plus facile pour lui de maîtriser son véhicule.

                        J’ai rencontré une plaque de verglas un jour et je me suis retrouver sur le toit dans le fossé alors même que je roulais de nuit très raisonnablement et que j’avais appliqué la technique du contre braquage proportionnel au dérapage.
                        Il n’y a pas grand chose à faire sur le verglas.

                      • roby 10 janvier 2016 13:47

                        @Paranoïd

                        Sincèrement désolé pour votre soeur.
                        Nous retrouvons tous les ingrédients si j’ose dire de la majorité des accidents de la route vitesse trop élevée , connaissance du parcours qui endort la prudence de conduite.


                      • Paranoïd 10 janvier 2016 14:12

                        @files_walQer
                        oui, oui, oui je suis d’accord avec vous pour une meilleur formation.
                        Mais j’ai toujours un doute sur votre manière de voir ce que l’on peut anticiper.

                        On ne peut pas anticiper un chevreuil qui traverse la route tout comme on ne peut pas anticiper une plaque de verglas ni un pneu qui éclate, ni un oiseau qui vous percute et vous distrait une demi seconde soit sur une distance de 16 m à une vitesse de 120 Km/h. en 16 m on peut devenir un meurtrier sur la route. Pourquoi prendre le pari que rien d’imprévisible ne va arriver ?

                        J’entends trop souvent un certain discours anti limites anti radar sous prétexte que les personnes qui le tiennent sont de « bons conducteurs ». Quid des mauvais conducteur ?

                        Souhaitez réellement moins de radars, moins de limites et donc rouler sur des routes où les mauvais conducteurs roulent aussi vite que vous ?

                        Je ne suis pas un traumatisé de la route. Tout le monde meurt tôt ou tard. Et les accidents arrivent.

                         Je suis juste ulcéré par certain discours tenu par des gens qui pensent que leur comportement n’est pas une mise en danger d’autrui car ils sont de bons conducteurs, ils prévoient , ils gèrent, et surtout, ils ne remettent jamais en question leur manière de voir les choses, car il ont raison, et ce quelque soient les arguments qui leur sont opposés. C’est malheureusement symptomatique.

                         


                      • Paranoïd 10 janvier 2016 14:15

                        @files_walQer
                        Au fait, j’échange avec vous mais je ne vous en veux pas particulièrement.

                         Je suis juste le fil de la conversation et mon message s’adresse en fait à tous, dans l’espoir qu’on y réponde.

                        Je me ferais ainsi un avis et je saurais si j’en fais trop ou si je vise juste.

                        Merci pour vos réponses.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès