• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > L’été léger > Une terrasse d’autrefois...

Une terrasse d’autrefois...

JPEG

Nous gardons tous des souvenirs des lieux de notre enfance : maison d'autrefois, cuisine, chambre, terrasse...

 

La terrasse, en particulier, est un lieu de découvertes : ouverte sur l'extérieur, elle permet de s'aérer, de goûter l'air du temps, de jouer.

 

La terrasse de notre enfance était une cour rectangulaire, assez pauvre et dénudée, cernée, d'un côté, par un mur gris, couvert de dessins à la craie, de l'autre, par un grillage.

 

Une table en bois, éraflée, avec des abattants, se dressait près du mur, garnie d' un seau et d' un vieux pot de fleurs.

 

Au fond, la porte d'entrée de la maison, mi-bois, mi-vitrage, un rideau de lanières en plastique aux couleurs bariolées, un vieux mur lézardé.

Près de la porte, était disposée une caisse à jouets, sorte de caisson en bois où l'on rangeait des objets divers...

Calés sur le bord, dans un coin, on pouvait voir des rames, un salabre, un parasol... Près de la table une chaise longue en tissu rayé.

 

Aucun luxe, un certain dépouillement dans le décor, une terrasse d'autrefois animée par nos petits jeux d'enfants : la marelle, le hula hoop ou le cerceau, le diabolo, la corde à sauter, des balles, des billes.

 

Ma grande soeur excellait à lancer le diabolo, et à le rattraper, avec habileté, sur le fil en nylon... J'essayais, pour ma part, de faire tourner le hula hoop, autour de ma taille et j'ai dû acquérir, à ce jeu, une certaine souplesse.

 

Des chats peuplaient aussi la terrasse et faisaient toute notre joie : chat tigré, chat grisé et blanc, chat noir.

 

Petits, ils égayaient la terrasse de leurs jeux, de leur mines, de leurs découvertes...

Des chats aux minois inoubliables, charmeurs, tantôt attentifs, tantôt rieurs.

 

La terrasse permettait de prendre le frais, le soir, aux beaux jours, de goûter à la clarté de la lune, de paresser au soleil pendant l'été...

La terrasse nous offrait un havre de paix, à l'abri des regards extérieurs : même pauvre, c'était un luxe ! 

 

On pouvait y faire la lessive en été, étendre du linge : ma mère sortait sa vieille machine à essorer, avec un rouleau où l'on passait le linge.

 

On pouvait, à loisir, toucher l'eau et savourer le bonheur des lessives d'autrefois, en plein air...

 

En été, mes parents installaient une bassine assez grande pour que nous puissions barboter et clapoter dans l'eau.

 

On pouvait s'asseoir sur le pas de la porte, deviser, observer la rue et ses passants.

 

La terrasse n'était pas un jardin fleuri, verdoyant, c'était, pourtant, une sorte de luxe !

 

La terrasse nous donnait une impression de liberté, d'ouverture, elle nous offrait un cadre extérieur : on y sentait les odeurs marines qui nous parvenaient du petit port de l'Estaque, on y percevait les bruits de la mer...

 

On y ressentait l'air ambré des flots de la Méditerranée toute proche...

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-une-terrasse-d-autrefois-124202228.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.64/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Lampion 5 août 2021 16:33

    Le Degré zéro de l’écriture est un essai de Roland Barthes, publié en 1953.

    « « C’est parce qu’il n’y a pas de pensée sans langage que la Forme est la première et la dernière instance de la responsabilité littéraire, et c’est parce que la société n’est pas réconciliée que le langage institue pour l’écrivain une condition déchirée. »

    Roland Barthes


    • Fergus Fergus 5 août 2021 16:42

      Bonjour, Lampion

      Une citation ampoulée qui montre que Barthes aurait gagné à exprimer ses idées de manière plus accessible à la compréhension immédiate du commun des mortels. Je précise que je me mets dans ce lot, moi qui déteste me prendre la tête en lisant un texte.


    • Séraphin Lampion Lampion 5 août 2021 16:58

      @Fergus

      D’ailleurs, il comptait les fils pour les ampouler !


    • tonimarus45 5 août 2021 17:01

      @Lampion cette maison etait elle en bord de mer.en effet le « salabre » m’interpelle


    • rosemar rosemar 5 août 2021 21:13

      @tonimarus45

      L’Estaque, c’est au bord de la mer, de la Grande Bleue...


    • rosemar rosemar 5 août 2021 21:16

      @tonimarus45

      Le « salabre » est un mot provençal du sud...


    • rosemar rosemar 5 août 2021 21:19

      @tonimarus45

      Et les photos sont d’origine : c’est la terrasse de mon enfance...


    • phan 5 août 2021 17:08

      Le Conseil Constitutionnel a fait du bon boulot : il faudra bien un pass sanisette pour aller en terrasse des restaurants et cafés...


      • troletbuse troletbuse 5 août 2021 17:27

        @phan
        Revolution


      • troletbuse troletbuse 5 août 2021 17:12

        Et y avez vous appris à jouer de l’épinette ?


        • troletbuse troletbuse 5 août 2021 17:36

          Rosemar aurait pu titrer : une terrasse d’autrefois sans pass sanitaire.


          • ETTORE ETTORE 5 août 2021 23:41

            hmmm ! Le chat à du grandir, non ?

            Ou est ce celui de Schrödinger ?



              • itzi bitsy cyrus 5 août 2021 23:47

                @cyrus
                http://rosemar.over-blog.com/article-une-terrasse-d-autrefois-124202228.html

                vous aller tous les repasser 10 fois ? ni vu ni connus en bloquant la moderation ?et les autre auteur ?


              • rosemar rosemar 6 août 2021 09:01

                @cyrus

                Cet article a été publié sur mon blog, et non sur Agoravox.
                Si vous me rendez responsable de la non publication de vos articles, vous me faites vraiment un mauvais procès... 


              • ZenZoe ZenZoe 6 août 2021 09:37

                Vous suivez une pente dangereuse Rosemar. Les souvenirs d’enfance font du bien de temps en temps, mais vivre carrément dans le passé comme vous le faites finira par rendre les dernières belles années qui vous restent bien tristes et bien pénibles. Soyez plus ouverte et positive que diable ! Non, tout n’était pas mieux avant et trop de nostalgie fait plus de mal que de bien.

                Pourquoi ne pas écrire un article sur votre terrasse d’aujourd’hui, avec, je ne sais pas moi, votre chat, votre petit ensemble bistro, vos lauriers-roses et la vue sur sur les champs de lavande ou les platanes de la cour ? Le présent aussi vaut des points, et il a l’avantage d’être là, contrairement au passé, vous voyez ce que je veux dire ? Enfin, vous faites comme vous voyez....



                • ZenZoe ZenZoe 6 août 2021 11:53

                  @rosemar
                  Je ne parlais pas de ça, mais de vos expériences personnelles, là où vous laissez votre empreinte. Là, les liens que vous donnez sont des descriptions extérieures à vous, à votre vie.
                  D’ailleurs, les grands écrivains ne se contentent pas de descriptions de paysages dans leurs bouquins, ce qui serait un poil chiant à la fin, mais de leur cheminement intime. L’aventure humaine, mettre ses tripes sur la table, comme disait le bon Dr Destouches !
                  On s’en fiche du platycodon ou de l’arbre à pluie, tout le monde peut regarder leur photo sur internet. Ouvrez plutôt votre baie vitrée, parlez-nous de votre terrasse, comment vous l’avez aménagée, ce que vous y faites, à quoi vous pensez assise sur votre chaise préférée, en fumant un joint ou en sirotant un Tavel...


                • rosemar rosemar 6 août 2021 12:04

                  @ZenZoe

                  Mais je ne suis pas là pour étaler mon « ego »... Agoravox, ce n’est pas Facebook !


                • rosemar rosemar 6 août 2021 12:07

                  @ZenZoe

                  comme si regarder une photo sur internet suffisait à découvrir toute la beauté de la nature, les plantes, les fleurs, les oiseaux, etc.


                • mmbbb 6 août 2021 14:09

                  @ZenZoe je lui donne un peu raison A Lyon « place de la Ré » , il y avait deux splendides cafes a l ancienne avec de belles terrasses . Et c etait un lieu ou les classes sociales se mélangeaient Ils ont ete vendus et un Mac Do l remplacé l un deux , ya pas , l ambiance n est plus la meme et le public non plus .
                  En Italle , je vais dans les cafes , non seulement le cafe est bon, le serveur aimable le prix correct et le décor flamboyant 
                  Il est vrai qu avec le Mac Do , l imagination ne vaque pas et ne se perd dans des idées oniriques 


                • ZenZoe ZenZoe 6 août 2021 14:34

                  @rosemar
                  Qui vous parle d’étaler votre ego ? Partager son expérience avec d’autres et se mettre en avant sont deux choses différentes.
                  Quant à la beauté de la nature, et d’une, les autres peuvent parfaitement la voir et l’apprécier sans votre aide, et de deux, ce qui compte ce n’est pas une simple description qui fait l’intérêt d’un texte, fût-il sur-agrémenté de superlatifs poétisants, c’est ce que cette beauté vous inspire au fond. La beauté d’un paysage ou autre est un point de départ dans l’aventure créative, pas un objectif en soi. Enfin, ça se discute, chacun voit midi à sa porte j’imagine...


                • rosemar rosemar 6 août 2021 14:35

                  @ZenZoe

                  Vous connaissiez le platycodon ? Et l’arbre à pluie d’or ?


                • ZenZoe ZenZoe 6 août 2021 14:39

                  @mmbbb
                  Il me semblait que Rosemar parlait plutôt de terrasses d’habitations dans son article.
                  Ceci dit, vous avez raison, les cafés d’antan avaient un certain charme qui a disparu, remplacé par du faux charme d’antan parfois... smiley
                  D’ailleurs, il y a de moins en moins de cafés parait-il...


                • ZenZoe ZenZoe 6 août 2021 14:42

                  @rosemar
                  Quel rapport ?
                  Vous n’êtes pas en train d’étaler votre égo de sachante là des fois par hasard ?


                • rosemar rosemar 6 août 2021 14:53

                  @ZenZoe

                  Oui, mais chacun parle de ce qui l’intéresse... curieux, n’est-ce pas ?


                • rosemar rosemar 6 août 2021 14:54

                  @ZenZoe

                  Je partage des expériences...


                • rosemar rosemar 6 août 2021 15:10

                  @ZenZoe

                  Mais quand la culture devient suspecte...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité