• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Mode & tendances > Star Wars 7 : Une petite analyse (attention : révélicide)

Star Wars 7 : Une petite analyse (attention : révélicide)

Quel plaisir de retrouver des amis de presque 40 ans. Mais une fois le film découvert le temps est venu de prendre du recul et de chercher les raisons du sentiment d'inachevé qui a quelque peu gâché celui des retrouvailles.

(on ne parlera pas du marketing assommant de type 'industriel' et des marchés dérivés ridicules)

Le scénario décevant calqué sur le numéro 4 (le premier diffusé) ne peut que décevoir aficionados en recherche de nouveauté et de sensations. Comment des professionnels d'un tel niveau peuvent-ils se contenter de cette copie sans imagination ? Pendant la projection mon esprit ne cessait de s'interroger sur l'intérêt scénaristique de cette réplication sans âme. Mon esprit n'arrivant pas à se détacher de cette question peinait à assimiler les nouveautés et les belles images.

Les méchants, notamment le premier d'entre eux, Kylo Ren, manquent de noirceur. La ligne Disney sans doute pour laquelle il faut montrer un "beau gosse" (il n'est pas mon genre) pour enamourer les midinettes.

Pour ma part, une fois le casque retiré, j'ai cru reconnaître un croisement de Mike Brant et d'un héros de série pour adolescente pré-pubère. Il n'est pas crédible et n'aurait jamais dû enlever son masque de carton pâte franchement risible.

D'un autre côté, Finn ne m'a pas convaincu. Manque d'épaisseur (je ne parle pas de son physique), pas de charisme, faire-valoir transparent...

Le choix des noms monosyllabiques (Rey, Finn, Poe...) est à l'image de l'époque, simplification et langage SMS. Terminé les Obiwan Ben Ken obi, Luke Skywalker et autres Grand Moff Tarkin.

Les paradoxes physiques (la science, pas l'anatomie) sont de plus en plus criants. On est très loin de la beauté réaliste de 2001 (Kubrick/Clarke). Pourquoi des phares pour les chasseurs dans l'espace ? Pourquoi du bruit dans le vide ? Comment traverser les défenses ennemies en hyper espace et s'arrêter aussi près de la cible en commande manuelle avec une synchronisation en audio entre vaisseaux.

Bien sûr certains effets spéciaux sont impressionnants mais ils n'ont plus la nouveauté et la créativité des premiers opus. Bien d'autres films en proposent de plus puissants pour des budgets plus réduits.

La scène finale, de toute beauté, sauve certainement le film et alimente l'attente de la suite.

Par contre, J.J. Abrams s'est donné des possibilité, les nouveaux personnages donnent une latitude immense pour le développement de l'histoire dans l'avenir.

Et comme tout admirateur, je suis néanmoins impatient de le revoir et de découvrir la suite.

** Attention : Terribles révélations ci-dessous **

Les scènes 'doublées/copiées' :

- cacher les plans dans un droïde

- post-adolescent abandonné sur une planète désertique

- sacré coup de bol de tomber sur elle (personne ne la cherche)

- marche dans le désert du droïde

- les ferrailleurs de droïdes

- bar à 'espèces'

- Rey est une descendante qui a la force sans le savoir

- destruction de l'étoile noire/de la mort

- Luke en exil, comme Yoda, qui récupère un Jedi débutant

- ...


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • le moine du côté obscur 19 janvier 2016 09:16

    Je suis allé voir le film avec deux frères et un cousin et voilà ce que j’en retiens :

    - Propagande féministe : avec le personnage de Rey qui fait tout mieux que tout le monde ! Elle pilote le faucon mieux que Han Solo. Elle parvient à battre un jedi au sabre laser et dans l’usage de la force sans avoir été formée (et là franchement pour les fans de la saga c’est l’injure suprême car ça brise un des éléments forts de l’univers Star Wars) etc... Yoda « remplacée » par une alien orangée « pleine de sagesse » etc... 
    - Foutage de gueule : Ce film est une copie de l’épisode IV en plus sans personnage charismatique ou crédible. Mon frère me disant que la seule chose « cool » du film était de revoir ses bons vieux Han et Chewbacca et je pense qu’il a raison. Les méchants sont des méchants d’opérette et ne sont pas inquiétants comme pouvaient l’être un Vador ou un Tarkin. Moi j’ai eu l’impression de voir un jeu vidéo et/ou un film pour bambin. On va regarder des films aussi pour vivre des émotions or là c’était le calme plat qui précédait un agacement violent. 
    Les fans que je connais n’ont pas du tout apprécié le manque d’originalité, le manque d’ambition et l’absence criante de consistance du film alors que cet univers regorge de possibilités. Mais le film a marché... Comme tant de bouses avant lui. Lucas n’a pas apprécié c’est dire ! En même temps en vendant son bébé à Disney il devait se douter de ce qui allait arriver. Il a vendu son âme (au travers de l’oeuvre de sa vie) qu’il assume ! Quand je pense que certains ont détesté l’épisode I, II, III alors que là au moins il y avait une histoire, des magouilles politiciennes, des méchants qui faisaient méchants parce que les Dooku, Dark Sidious ou Dark Maul ça fait quand même « sérieux ». Sans oublier des acteurs charismatiques en veux-tu en voilà. Mais ici rien de tout cela, c’est fade, plat et vraiment ennuyeux. Après ils vendront des jouets et autres petits derivés (à quoi d’autres sert le BB8 sinon à vendre des jouets aux mioches ?). 

    • gaijin gaijin 19 janvier 2016 10:39

      @le moine du côté obscur
      pas mieux ....................... smiley


    • Zolko Zolko 19 janvier 2016 13:40

      Ce qui m’a le plus choqué, c’est que les vainqueurs de l’épisode 6, après avoir battu Darth Vader et l’Empereur, se retrouvent, 40 ans après, encore résistants contre encore l’Empire. Et le méchant holographié, il sort d’où ? Et Luke et les nouveau Jedi qu’il a formé se sont fait battre par un seul élève qui, lui à son tour, se fait battre par une nana qui ne sait même pas que la force existe ?
       
      Autant la dérive de la République vers l’Empire est crédible (I-III) et autant la rébellion contre l’Empire est crédible (IV-VI) autant on ne voit pas du tout comment on en est arrivé là pour le VII.
       
      D’autant que des scénarios rigolos étaient faciles à trouver : les vainqueurs Leia et Luke se complaisent dans un confort du nouveau monde re-dominé par les nouveau Jedi, tandis qu’à la périphérie de la galaxie des nostalgiques de l’Empire créent une menace de toutes pièces, à laquelle ils apportent une solution musclée eux-mêmes en accusant les Jedi de complotistes, et en enrôlant le petit-fils de Darth-Vador comme leader de pacotille (toute ressemblance avec le 9/11 et le PatriotAct sont pure coïncidence)


      • le moine du côté obscur 19 janvier 2016 14:36

        @Zolko

        ça montre je pense le manque d’ambition artistique du film. La trilogie I-III était en effet crédible et avait une trame politique intéressante. Je pense que dans tous les cas le VII allait marcher alors pourquoi ne pas prendre un scénariste digne de ce nom pour nous pondre quelque chose de potable. On a l’impression qu’avec l’épisode VII ils veulent « reprendre tout à zéro » mais avec un manque de talent, d’inspiration et d’intelligence évident. Je ne serai pas surpris qu’on nous sorte des personnages « haut en couleurs » pour vendre des poupées et autres produits dérivés. On verra sans doute ce que va donner l’épisode 8 mais je suis pessimiste en tant que fan. Je crains que « Star Wars » soit mort de sa belle mort. Ce film « sans âme » est peut-être le coup de grâce à la saga. Mais comme je l’ai dit ça a marché... Malheureusement pour nous ! 

      • Fouls 19 janvier 2016 16:29

        Chez Disney ils sont fantastique, en 2 h ils montrent l’étendue de leur nullité. Je veux bien comprendre que passer derrière Lucas n’est pas évident mais là on est tombé sur les débiles de la bande. J’ai beau chercher je ne lui trouve vraiment rien à garder à cet épisode, même le sabre laser du méchant est tout naze, les combats sont mous et réalisés sans aucun talent, les acteurs n’ont pas du s’entrainer des masses.

        Finalement Star Wars s’est terminé chez les Ewoks.


        • ykpaiha ykpaiha 19 janvier 2016 18:28

          J’avoue n’avoir rien compris du film, certainement mon ame d’enfant.
          J’ai vu des images, des flashs lumineux, un pere qui n’est pas son pere , une fille qui n’est pas sa soeur, des poupées de pacotille animées qui en fait se sont avérées etre les spectateurs (surement de la réalité augmentée).

          Bref du pure Hollande chez Drucker, long bourratif, mensonger, ennuyeux et cher, trop cher.


          • Ratatouille Ziziledur 20 janvier 2016 12:37

            le méchant est trop sympa c’est bien vu ,mais pour les petits enfants c’est peut-être mieux ;je sais pas trop ...plus large publique ciblé ?


            • luch 21 janvier 2016 02:13

              Bon il faut le dire je ne suis pas d’accord avec cette article (svp ne m’insultez pas)

              Bon alors pour le remake je trouve quc’est un peu exageré (a la fin tu cites ce qui a ete copié et tu met ... mais y’a rien de plus et qand tu vois cette liste sur un film de 2h06 c’est pas grands chose) y’a pas mal de nouvel chose tres interessante et puis ils ont utilisés les classiques de star wars pour bien introduire les nouveax personnage et le contexte ( si disney a fait appel a abrams ce n’est pas pour rien ref star trek) de plus cela a beacoup plut au personne n’ayant jamais vu les autres films. Et puis je trouve ca tellemnt bien fait que c’est oublié et ce manque dans le scenario est compense par la nostalgie et l’humour, par contre j’attend du neuf pour les prochains. Il y’a des chance qu’a la fin de la trilogie beaucoup de monde changent d’avis et se disent « heuresemnt ils ont fait ca pour faire une transition en douceur » mais je comprends que cela puisse gener.
              Les mechnts sont tres bien surtout kylo ren, on a enfin un mechant qui se questionne qui doute de son choix ca change de vador, il est complexe et j’attends de voir son evolution avec une grande impatience, n’oublions pas qu’il n’a pas finit ca formation. et pour son visage il fait ado colerique encore une fois c’est volontaire cela colle avec le perso, il fera badass dans les prochains.
              Pour finn je suis d’accord son histoire de base (stormtrooper qui se revolte) est une bonne idéee mais il sert plus de faire valoir encore une fois c’est une trilogie.
              Jusque la je comprends ton probleme et ce qui ne ta pas plut maintenant on arrive au chose que je ne comprends pas dans ton analyse.
              Les prenoms WTF obi wan est apele ben tout le temps dans la trilogie sauf deux fois donc 1 syllabe 
              leia (une ou deux syllabe je sais pas trop les regles pour ca mdr) han, luke, yoda, lando, ackbar ; vador... soit une ou deux syllabes. Pour tarkin grand morf c’est un titre comme general c’est pas son nom donc 2 syllabe aussi.
              La physique ? serieux c’est star wars en plus les phares et le bruit c’est pas nouveaux sa date pas du 7 hein. Tu te demande comment ils font pour s’arreté aussi pres de la planete en hyper espace, mais on parle de vitesse lumiere d’hyper espace de mec qui font bouger de objets par la pensée sa existe pas. 
              Et pour les effets speciaux je vois pas comment faire mieux ( nomination au oscar) et puis ce film n’a pas cout" si chere c’est le film le plus renatble de l’histoire du cinema (pas le plus gors succes je parle en terme de prix et de ce qui l’a rapporté) avatar et titanic etait beaucoup plus cher a produire

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires