• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Couronnement à Reims

Couronnement à Reims

La grande tradition des rois de France

Le sacre a eut lieu, gloire au plus haut des cieux. Sans se mettre les bras en croix, le Messi a fait son entrée en fin de cérémonie, dans la nouvelle cathédrale de Reims. Un murmure parcourut la foule, le divin enfant naissait sous leurs yeux. Loin de nous imaginer que c'était une fois encore une immaculée conception. Le prix de l'accouchement en est la preuve…

À toute chose malheur est bon. Si les mauvais esprits s'étouffent en voyant les sommes astronomiques pour un pantin en short, les plus sages se réjouissent de voir que parfois le Qatar ne met pas tous ses dollars pour financer les Tabilans. Il est préférable malgré tout de financer des crampons que des lances roquettes.

Les plus fins observateurs ne manqueront pas de noter que le vieux roi déchu de son trône a quitté la pelouse pour laisser entrer le nouveau Monarque. Passation de pouvoir symbolique pour des rois de pacotille sans couronne ni sceptre. Il est vrai que sur le bord de la pelouse, un empêcheur de tourner en rond contrôle les impétrants, surveillant que nul bijou ne s'introduise subrepticement sur le théâtre des gesticulations.

Le couronnent eut lieu avec tambours et trompettes, proclamant dans les tribunes un changement d'ère. Le royaume de France entrait enfin dans la cour des grands de ce monde, les nations capables de se payer de telles pointures même si le sus-dit roi a de petits pieds. Les uns se prosternent devant le dieu vivant, les autres portent déjà sa tunique, espérant qu'elle se transforme un jour en suaire de la sueur victorieuse.

Car le Graal désormais ne reçoit plus le sang du héros. Celui-ci le garde éventuellement pour un contrôle anti-dopage. Le nouveau récipient sacré est une coupe aux grandes oreilles, un vase qui exige des sacrifices financiers colossaux, bien plus utiles en payant des pauvres diables pour courir sur un pré plutôt que de réduire la misère et la faim sur la planète.

Même mourant de faim, le peuple a besoin de se fabriquer des idoles qui lui permettent de supporter sa misérable condition. L'onction rémoise de dimanche soir c'est en somme la mise en application du conseil pour bien gouverner et dominer la plèbe : mettre un peu d'huile dans les rouages quitte à graisser dans le même temps, la patte de quelques intermédiaires véreux.

La Terre tout entière était rivée derrière son écran de télévision pour assister à la cérémonie. Le spectacle devait mettre en valeur la chandelle ou plutôt les projecteurs pour illuminer ce rectangle vert qui dès le soir-même a été soigneusement découpé afin d'être vendu aux enchères pour les fidèles les plus acharnés. Il se murmure que l'une de ces petites reliques a atteint des prix vertigineux, le Messi ayant craché en cet endroit.

Les grincheux font remarquer qu'à cette occasion, la planète a encore subi de plein fouet la stupidité des humains. Il est vrai que 21 000 téléphones portables se sont braqués sur la pelouse pour filmer ou photographier l'accolade des deux monstres sacrés. Ce cliché et les suivants ont été alors diffusés sur tous les réseaux sociaux, envoyés à travers tout le pays, relayés par d'autres imbéciles qui n'étaient pas sur place pour partager encore ces instants magiques.

Les data ont surchauffé, la consommation d'énergie a en cet instant battu tous les records tandis que le Qatar en profitait pour monter les prix du pétrole et récupérer ses billes. Tout ceci n'est certes pas raisonnable mais c'est le prix à payer pour que continue ce système fondé sur le plus total et définitif abrutissement des masses. Paris vaut bien une messe, même à Reims.

Pour ceux qui n'ont pas pu entrer dans la cathédrale, aucune inquiétude, le même cirque avec les mêmes dérives se déroulera un peu partout dans le pays. Il faut bien donner un os à ronger à ces chiens galeux qui aboient dans les tribunes tandis que l'hideuse caravane du libéralisme passe devant eux.

Messianiquement vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • juluch juluch 1er septembre 17:05

    Du pain et des jeux......on a rien inventé...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires


Publicité