• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > La Séparation des Pouvoirs

La Séparation des Pouvoirs

JPEG

La leçon de Jupiter

J’avoue à ma grande honte que jusqu’alors je n’avais jamais rien compris à cette notion alambiquée de Séparation des Pouvoirs. Car à bien y regarder de ma lucarne de persiffleur il m’avait toujours semblé voir des liens étroits, des imbrications sournoises entre les trois parties de cette vaste toile d'araignée dans laquelle nous sommes englués, nous les misérables gueux à mettre sous le joug, taillables, corvéables, punissables à merci !

Puis grâce à notre bon Jupiter, la lumière m’est venue, progressivement, insidieusement sans doute diront ses ultimes fidèles. Il y a bien SÉPARATION dans ce pays à la manière des chirurgiens napoléoniens. On ampute les membres touchés par le doute, la suspicion ou la réprobation. Sans anesthésie, il convient de trancher pour laisser la place nette au seul pouvoir qui compte, celui du Prince.

La première évidence à me sauter au dernier œil qui me reste est la manière d’opérer vis à vis du peuple souverain. Non seulement il est frappé pour lui retirer le droit de s’exprimer mais plus encore, il est clairement écarté du débat en créant une fausse chambre d’enregistrement de ses doléances en séparant une fois encore en rubriques soigneusement définies par le grand Manitou de la dislocation du tissu social.

Puis je m’aperçois que le quatrième pouvoir a lui aussi subi une monstrueuse ablation de la main gauche. Tout ce qui se fait de journaux et de télévisions est à la botte des amis du patron absolu. La pluralité est morte, la presse est la Voix de son maître, fidèles chiens de garde, La presse ne se préoccupe plus de la vérité pour propager le catéchisme élyséen. Sondages bidons, propagation d’une nouvelle angoisse, images tronquées, bâillonnement des séditieux.

La Séparation se poursuit allégrement en supprimant le libre arbitre de la justice. Le barreau aux ordres, les juges mettent à l’ombre les manifestants. C’est du jamais vu dans ce pays, la garde à vue considérée comme moyen de comptage de ceux qui veulent battre le pavé, la prison est devenue le passage de ceux qui en dépit des interdictions y sont arrivés. On peut s’extasier de la stratégie qui promet à celui qui veut exprimer sa colère deux perspectives carcérales.

La Séparation atteint maintenant son comble en décrétant nulles et non avenues les conclusions de la commission d’enquête du sénat. L'anathème fondamental que ce pouvoir tentaculaire pose sur ceux qui disposaient jadis d’un semblant de pouvoir législatif est qu’ils font de la Politique. On croit rêver, la chose publique devrait être autre chose que de la politique ? On comprend mieux le rôle du palais Bourbon, simple chambre d’enregistrement des décisions sans modulation possible du Grand Mamamouchi du Capitalisme.

Puisqu’on sépare tout désormais, n’hésitons pas. Il convient de trancher dans le lard, de se priver de tout ce gras qui se situe au sommet de l’état. Anciens présidents exorbitants, hauts fonctionnaires pensionnés, préfets sans affectation mais pas sans rémunération, anciens ministres gavés d’avantages, membres de tous les conseils, commissions et autres foutaises destinées à caser les amis.

Séparons véritablement, les privilèges n’ont plus de raison d’être. Puisque Jupiter en personne dénonce l'obsolescence du Sénat, affirmons avec lui la vacuité de la Chambre des députés, l’indigence du gouvernement, la soumission de la Justice, l’asservissement des médias. Un seul pouvoir, non pas celui de la dictature libérale mais celui de ce Peuple qu'ils prétendent, en riant sous cape, Souverain.

Nous allons user de notre souveraineté. Dehors les profiteurs, les privilégiés, les parasites, les inutiles, les prévaricateurs, les fossoyeurs de l’espérance. Une sixième République s’impose à nous comme une évidence. La Nation se sépare d’une Constitution qui donne tous les pouvoirs à un seul, qui n’est ni providentiel ni présidentiel, ni exemplaire ni nécessaire, ni légitime et surtout pas sérénissime.

Fragmentairement leur.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 28 février 11:21

    Et un bonne chimio pour s’assurer que plus personne ne sera sur sa route. Allez Macron, encore un effort, il reste quelques mauvaises herbes un peu réfractaires. Ah oui, Benalla, il était doux au toucher celui-là, bon ! je vais aussi devoir m’en séparer C’est la signature Adolf qui m’inspire cette réflexion. 


    • C'est Nabum C’est Nabum 28 février 11:58

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Monsanton est en train de rechercher un produit pour éliminer les opposants d’En Marche vers des jours meilleurs


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 28 février 15:19

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      C’ est fou comme un prénom ou une petite moustache carré ou la musique de wagner sont devenus une part de l’ inconscient collectif (jung &QU’onsort).

      Alors même que le rôle de la théosophie et particulièrement d’ hélena blavinsky ont été si vite oublier dans la construction de la loge de thulé et de l’ ordre national-socialiste que l’ on abrège toujours en nazi voir meme en fascisme.


    • Konyl Konyl 28 février 11:26

      « Dehors les profiteurs, les privilégiés, les parasites, les inutiles, les prévaricateurs, les fossoyeurs de l’espérance. »

      Et bien ça va être le plein emploi... S’il faut dégraisser en haut, il faut aussi le faire à tous les niveaux sociaux, pour moi les sanctions devraient être lourdes pour tous les profiteurs du système, du député véreux au chômeur qui travail non-déclaré.


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 28 février 11:31

        @Konyl

        Alors commencez par Macron. Porté par l’aile de la providence, sans effort, ni sueur....Profitant de tous les avantages de ses supporters rentiers et au dentier en or plaqué email. 


      • C'est Nabum C’est Nabum 28 février 11:58

        @Konyl

        Tous sans exception en commençant naturellement par le haut


      • Konyl Konyl 28 février 15:28

        @C’est Nabum

        Je trouve juste un peu léger de stigmatiser Macron alors que tous on fait exactement la même chose depuis 1789 et avant, se goinfrer sur le dos des autres. Il n’est que l’héritage « moderne » d’une longue ligné.
        L’impunité est à supprimer du paysage, peut importe le sens.


      • Pere Plexe Pere Plexe 28 février 16:10

        @Konyl
        A priori le chômeur qui fait un peu de black pour survivre n’est pas un privilégié, pas un inutile, ni un prévaricateur.
        Si vous doutez vérifiez le sens de chacun de ces mots !


      • Konyl Konyl 1er mars 09:42

        @Pere Plexe

        Je n’ai pas dit que c’était un privilégié j’ai dit qu’il abusait du système votre chômeur, histoire d’éviter de payer des impôts. Je mets ça sur le même plan que le député qui paye sa femme à ne rien faire, que le taxi qui ne prend pas la carte bleue pour alléger son dû, ou le blaireau qui se fait arrêter une semaine complète pour un rhume.


      • Pere Plexe Pere Plexe 1er mars 10:17

        @Konyl
        Je mets ça sur le même plan


        C’est bien ce que je vous reproche : vous amalgamez des situations qui sont économiquement, moralement, socialement sans aucun rapport.
        C’est aussi pertinent que si vous assimiliez un type qui ne mets pas d’argent dans le parcmètre à celui qui braque une banque.


      • JL JL 28 février 11:38

        ’’La Séparation atteint maintenant son comble en décrétant nulles et non avenues les conclusions de la commission d’enquête du sénat.’’

         Je trouve inadmissible, de se mettre la tête dans le sable devant des preuves au prétexte qu’elle n’ont pas été obtenues légalement. Si délit d’espionnage il y a eu, alors, il faut punir les coupables. A défaut de pouvoir identifier qui que ce soit, les receleurs doivent être punis lourdement, en occurrence, Médiapart. En présence de délit de recel, la protection des sources s’apparente à de la complicité. Il n’en demeure pas moins que les preuves existent et doivent être prises en compte.

         

        «  Il y a six pouvoirs qui commandent le monde : exécutifs, législatifs, judiciaires, technologiques ou scientifiques, financier et médiatique. Les cinq premiers sont encadrés par des lois et des contre pouvoirs. Le système médiatique n’a pas de contre pouvoirs et ses débordements sont sans limites ». Michel Rocard

         

         ps. ne faudrait-il pas dire « nulles et non advenues » ?


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 28 février 11:41

          @JL

          Un jour, j’ai jeté mon code civil. Comme ça. Sans valeur....ne me demandez pas pourquoi,...c’est à vous de deviner.


        • C'est Nabum C’est Nabum 28 février 11:59

          @JL

          Je suis indigné moi aussi


        • JL JL 28 février 12:03

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
           
           ? c’est quoi ça, votre code civil ?


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 28 février 12:07

          @JLC’est l’ensemble des lois auxquelles les individus sont astreintes. Peu de gens le lise. Ils se limitent à ce qui se dit dans les journaux. Seuls le code de la route est généralement connu.


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 28 février 12:13

          Lire : sont astreints d’observer. 


        • juluch juluch 28 février 12:04

          Sur le papier il y a séparation, mais dans la réalité c’est bien different, 


          • Pere Plexe Pere Plexe 28 février 16:02

            @juluch
            Non.
            Même pas sur le papier.

            De fait la 5eme république donne au président le pouvoir législatif, le pouvoir exécutif et la main sur le judiciaire.
            Le tout sans aucun contrôle ni contre pouvoir : comme l’a réaffirmé Belloubet sur l’affaire Benalla ni le Sénat ni l’AN ne peuvent contrôler l’Élysée.


          • jmdest62 jmdest62 1er mars 08:16

            @Pere Plexe
            ni le Sénat ni l’AN ne peuvent contrôler l’Élysée


            °
            Abus de langage ....
            ils ne peuvent pas contrôler le président mais ils peuvent parfaitement s’interroger sur l’organisation et le fonctionnement de l’ Elysée.
            La sécurité est assurée (normalement !) par le ministère de l’intérieur qui peut être contrôlé par l’assemblée , Les salaires de toutes les « belles personnes » qui sont au service du ’petit roi’ sont payés par nos impôts donc soumis à contrôle , le bâtiment lui-même est bien entretenu également par nos impôts etc etc .......
            Donc , oui , le contrôle de ce que faisait benlalla et des passe-droits qui ont amené cette affaire font bien partie des prérogatives du sénat et de l’assemblée.
            Il est , d’ailleurs , remarquable de constater que la commission d’enquête de l’AN dirigée par LREM a tout de suite été muselée et que la légitimité de celle du sénat n’a été remise en cause que seulement à la remise de ses conclusions.
            @+


          • Pere Plexe Pere Plexe 1er mars 11:00

            @jmdest62
            ils peuvent parfaitement s’interroger sur l’organisation et le fonctionnement de l’ Elysée.

            Oui. Les français aussi s’interrogent.A ce jour on n’est pas encore arrivée à contrôler la pensée des gens, députés compris. Mais s’interroger n’est pas contrôler.

            La sécurité est assurée par le ministère de l’intérieur


            L’affaire Benalla prouve le contraire.Et pour rappel le ministre de l’intérieur et nommé sur proposition du 1er ministre, lui même nommé par le président.


          • oncle archibald 28 février 12:09

            Dommage que dans les appréciations proposées pour donner son avis sur un article n’existe pas la possibilité « très mauvais » .... Franchement je le regrette !


            • keiser keiser 28 février 13:20

              @oncle archibald

              Dommage que tu n’aies pas un psyché à ta disposition.
              Tu sais comme dans blanche neige, tu pourrais poser la question :
              Quel est le plus con sur Agoravox.
              Mais tu pourrais avoir une surprise car il y en aura toujours un plus con que toi.
              Et franchement, je le regrette aussi.


            • Dom66 Dom66 28 février 14:55

              Merci l’auteur..texte ou tout est bon, je le plussoie.

              « peuple souverain » est la seul chose qui me chatouille...non le peuple ne sait plus qu’il pourrait être souverain, les UMPS et autres connards qui nous ont gouvernés ont réussit à enlevez la « voix » du peuple, même si ce peut être le bordel il nous faut la proportionnelle


              • oncle archibald 28 février 14:56

                Quant à l’auteur qui affirme sans rire « nous allons user de notre souveraineté » je me demande bien pourquoi il n’en a pas usé plus tôt en envoyant quelqu’un d’autre que Macron à l’Elysée.

                La souveraineté du peuple s’exprime à l’aide d’un bulletin de vote et les abstentionnistes n’ont à s’en prendre qu’à eux même.


                • Pere Plexe Pere Plexe 28 février 16:07

                  @oncle archibald
                  C’est ça que l’on nous vends depuis des lustres.
                  Mais ça ne trompe plus grand monde.
                  La démocratie, la souveraineté, ce n’est pas choisir tous les cinq ans le grand Timonier que d’autres ont mis en tête de gondole avec une opposition sur mesure.


                • oncle archibald 28 février 16:39

                  @Pere Plexe : « le grand Timonier que d’autres ont mis en tête de gondole avec une opposition sur mesure »

                  Ça c’est dans vos rêves de perdant qui ne veut pas reconnaitre qu’il a perdu. Macron est effectivement arrivé au pouvoir faute d’une opposition crédible mais il n’y a aucune manipulation la derrière. Juste l’inconséquence des partis qui avaient l’habitude d’alterner au pouvoir sans chercher à faire qui que ce soit pour « donner envie » à leurs partisans.

                  Pas de rêve pas de vote. Macron a su faire rêver à une autre façon de « faire de la politique » sans qu’il soit nécessaire de s’opposer à « l’autre » par principe et sur tous les sujets. Et il a été élu.

                  Parmi ceux qui ont été très sèchement battus certains ont profité d’un mécontentement général justifié par une grosse faute dans la collecte de l’impôt pour organiser un « troisième tour » dans la rue. Moi je prefere voter en mettant mon choix dans une urne en verre que de confier mon sort à des mecs qui se prétendent « le peuple » sans pouvoir démontrer qu’ils sont majoritaires ...

                  Et pour cause : pas deux ne veulent la même chose et il est impossible dans cette situation de construire une majorité.


                • eau-du-robinet eau-du-robinet 28 février 21:10

                  Bonjour,

                  .

                  Depuis 2016 il n’existe plus de séparation des pouvoirs !

                  https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/fin-de-la-separation-des-pouvoirs-187328

                  .


                  • L'Astronome L’Astronome 1er mars 08:33

                     

                    Remplacez les trois Francs Maçons de l’illustration par les trois singes (ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire), et l’image est bonne.

                     


                    • zygzornifle zygzornifle 1er mars 10:18

                      il y a une séparation des pouvoirs aux toilettes , ils ne rentrent pas en même temps dans le même chiotte , il n’y a pas la place ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès