• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Le grand écart

Le grand écart

JPEG

Soudain notre santé semble les préoccuper …

Notre époque se nourrit de paradoxes qu’elle pousse jusqu’à la caricature, sans doute pour noyer le poisson ou faire passer des vessies pour des lanternes éclairant le monde. C’est justement au moment où nous devons nous couvrir la face que les masques tombent pour laisser percer la duplicité de nos responsables. Nous les savions menteurs, falsificateurs, corrompus, retors, ils se font jocrisses pour achever leur mutation définitive en apprentis dictateurs.

C’est le pouvoir sanitaire qui va devenir le cheval de Troie de la société sous totale surveillance et il y a de quoi s’étrangler de rire. Les respirateurs qui ont fait si longtemps défaut auront au moins cette seconde jeunesse, pour tenter de réanimer ceux qui ouvrent les yeux. Car jamais farce plus grande n’a eu lieu jusqu’alors.

Pensez-donc, ceux-là mêmes qui ont autorisé la venue sur le marché français de viande aux hormones, qui permettent sans sourciller la déforestation, qui profitent du déconfinement pour servir les intérêts de l’immonde société Bayer avec son glyphosate, qui donnent le feu vert pour le prochain scandale sanitaire en installant la 5 G sur tout le territoire afin de mieux nous surveiller, ceux qui vendent encore la croissance et la mondialisation comme le meilleur des mondes et pire que tout qui sont presque les seuls sur la planète à croire encore à l’avenir de l’énergie nucléaire, ce poison mortel pour les générations futures, ceux-là qu’il convient de qualifier de canailles tout autant que de fossoyeurs de l’avenir, ne se sont jamais autant souciés de notre santé.

C’est du moins ce qu’ils veulent nous faire avaler pour nous faire gober bien des pilules nocives à nos libertés. Ils nous imposeront de voter en portant un masque, un déni absolu des règles d’usage de notre Démocratie, ils exigeront la vaccination de toute la population, son suivi numérique et bien d’autres mesures qui sortiront du chapeau tandis que durant des années ils ont supprimé des lits d’hôpitaux, laissé s’installer des déserts médicaux, favorisé l’émergence des maladies liées aux saloperies que leurs amis répandent dans la nature, sur nos aliments et dans l’atmosphère.

Si le masque devient indispensable, ce ne sera certes pas pour ce vilain virus, complice opportuniste de ces monstres mais bien pour supporter la pollution quand les avions reprendront leur danse mortelle, quand les usines fonctionnant à nouveau à plein régime, se passeront joyeusement de mesures environnementales. Ils défendent le monde d’avant et non nulle intention de changer de modèle.

Ne croyez pas en leur repentir de façade, toutes leurs décisions, toutes leurs mesures visent à repartir du mauvais pied, le seul qu’ils connaissent. Ils nous auront joué du violon durant deux mois, faisant assaut de bons sentiments, de reconnaissance éternelle pour ceux qui se sont mis en danger pour lutter contre ce mal terrible, ce fléau gigantesque qui ne fut qu’une épidémie parmi les autres.

Nous venons de subir la plus fabuleuse manipulation de masse à l’échelle mondiale pour que rien ne change dans un système économique où tous les plus fragiles, les plus petits auront été laminés. C’est bien un coup d’État mondial et sanitaire auquel nous venons bien malgré nous de participer et que nous allons payer de nos deniers, de nos libertés et de nos droits.

L’environnement, la vie sur terre, le droit des espèces et de tout ce qui est vivant ne peut entraver le libéralisme triomphant qui fait de tout, y compris l’être humain, une marchandise. Le grand écart d’humanité auquel ils ont voulu nous faire croire n’était qu’un joli numéro de cirque pour repartir de plus belle jusqu’à la catastrophe finale. Ils auront pour complices tous ces consuméristes frustrés qui durant deux mois ont été privés de leurs drogues favorites.

Ils pourront grâce à eux mâter les éventuels lanceurs d’alerte qui passeront pour de doux rêveurs au mieux ou de dangereux terroristes de la nature. Le bras séculier est en place pour maintenir au pouvoir ceux qui concourent ardemment à la grande catastrophe. Nous sommes En Marche vers le néant pour préserver notre santé. Ils ne manquent pas d’air !

Purulentement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • ZXSpect ZXSpect 29 mai 14:07

    .
    « Nous venons de subir la plus fabuleuse manipulation de masse à l’échelle mondiale... »
    .
    « C’est bien un coup d’État mondial et sanitaire auquel nous venons bien malgré nous de participer... »

    .
    Après les « tous pourris » qui émaillent ses propos, C’est Nabum donne dans le conspirationnisme qui a tant de succès actuellement.
    .
    Que ne ferait-il pour améliorer les statistiques de visites et de commentaires sur ses articles !  smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 29 mai 15:28

      @ZXSpect

      Vous savez que tout ce qui vient de moi est INSIGNIFIANT


    • sylviadandrieux 29 mai 14:07

      Le mois de juin se profile à l’horizon. Les billets d’humeur sur le C19 vont se tarir.


      • C'est Nabum C’est Nabum 29 mai 15:29

        @sylviadandrieux

        NE ME FAITES PAS INJURE

        J’ai publié des contes durant la crise


      • sylviadandrieux 30 mai 14:48

        @C’est Nabum
        Loin de moi vouloir vous INSULTER, j’ai relu chacun de vos articles depuis au moins un mois, parfois tout de même passait fugitivement une allusion. 
        Mais je suis coupable puisque vous l’avez décidé en prenant d’autres comme témoin. 
        Le C19 aura eu finalement raison.  Je vais aller de ce pas mourir en pénitence de mon insubordination. Bonne journée chez vous.


      • Yann Esteveny 29 mai 14:09

        Message a avatar Nabum,

        Excellent article ! Croire des gens qui donnent le spectacle de leur fausse compassion conduit au désastre à la fois collectivement et individuellement.

        Respectueusement


        • C'est Nabum C’est Nabum 29 mai 15:29

          @Yann Esteveny

          Merci

          C’est réconfortant de n’être pas humilié par un commentaire


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 29 mai 15:38

          @C’est Nabum

          J’espère que vous êtes bien au-dessus de ça.
          Les chiens aboient pour oublier leur collier et leur chaîne.
          Ce qui est triste, c’est qu’ils continueront à baigner dans la guimauve quand ils auront leur puce implantée dans l’oreille et leur dose de soma quotidien.
          Il n’y a pas grand chose à faire contre ça. Les dystopies ne sont pas des fictions, mais elles sont dépassées par la réalité.


        • C'est Nabum C’est Nabum 29 mai 15:46

          @Séraphin Lampion

          Les morsures laissent toujours des traces
          il faut bien satisfaire les chiens de tant à autre


        • juluch juluch 29 mai 18:28

          effectivement....

          Ce gouvernement a monté en épingle sciemment ou pas quelque chose qui au final a fait couac !


          • C'est Nabum C’est Nabum 29 mai 20:55

            @juluch

            Le couac est encore pour demain

            La seule véritable vague sera celle des licenciements


          • sylvain sylvain 29 mai 19:08

            « Nous venons de subir la plus fabuleuse manipulation de masse à l’échelle mondiale... »
            .

            ben oui et ça semble marcher plutot bien . Personnellement je ne connais pas beaucoup de gens qui soient tombés dans le panneau mais il semble y en avoir beaucoup, peut être même une majorité .

            C’est toujours étonnant, on a beau savoir que l’age médian des décés est 84 ans, que les chiffres sont peu fiables, que ça ressemble a s’y méprendre à notre sempiternelle grippe anuelle ... Rien n’y fait . Gustave Lebon, personnage o combien antipathique mais pas idiot avait analysé dans sa théorie des foules que la seule manière de créer une vérité populaire était la répétition . Vous pouvez répéter n’importe quoi, si vous le répétez suffisament ça deviendra une réalité sociale

            On peut dire qu’ils l’ont répété ! pendant des mois la totalité des « grands » médias n’a parlé que de ça . Je n’avais jamais vu un tel acharnement médiatique, même pour le 11 septembre, même pour une guerre... pour rien

            Et ça marche . Vu les moyens employés, cette crise va être rentabilisée au maximum .

            J’ai été berger pendant quelques années, honnêtement c’est exactement les mêmes stratégies . Pour emmener des brebis ou je voulais, je me mettais à l’avant avec trois grains de sel dans un récipient ou il fait beaucoup de bruit, puis j’envoyais les chiens à l’arrière pour chopper celles qui ne voulaient pas suivre les dix connes à l’avant .


            • troletbuse troletbuse 29 mai 19:49

              @sylvain
              Le NOM, à qui obéit Micron, a réussi entre autre à faire porter des masques -payants bien entendu à tous les veaux


            • sylvain sylvain 29 mai 20:08

              @troletbuse
              oui . combien là dedans le font juste parceque les autres le font ??? un bon paquet à mon avis . Il est dangereux de se faire remarquer dans le troupeaux et les humains, comme les brebis ou les harengs, le savent .
              Peut être même pourrions nous nous croiser un jour, un masque sur le nez, en se disant putain de veaux et en passant à autre chose, puisque ces masque sont obligatoires dans beaucoup de lieux publics
              c’est terriblement humiliant et frustrant je trouve


            • troletbuse troletbuse 29 mai 20:14

              @sylvain
              C’est juste. Il y a des endroits comme les galeries commerciales, les cliniques et hôpitaux, labos, médecins où le masque a été rendu obligatoire par le gvt et par le maire, je pense.
              Mais j’en vois qui portent le masque même seul dans leur véhicule ou en pleine zone assez déserte. C.a.d. tous les mougeons.



            • sylvain sylvain 30 mai 15:30

              @C’est Nabum
              très bonne histoire .
              Celle là elle aurait fini avec un point rouge sur le dos vite fait . Si les brebis savaient ce que veut dire ce point elles iraient surement se frotter quelque part frénétiquement, mais elles savent pas, et puis elles peuvent pas voir leur dos, alors elles y font pas attention. fatale erreur


            • C'est Nabum C’est Nabum 30 mai 16:33

              @sylvain

              Nous sommes tous pucés


            • sylvain sylvain 30 mai 17:04

              @C’est Nabum
              c’est vrai que je date un peu, mais nous autre bergers sommes rarement à la pointe de la technologie . En tout cas je vous confirme que toutes les bêtes d’élevage sont pucées, et on applique toujours à l’humain les techniques qu’on applique à l’élevage


            • C'est Nabum C’est Nabum 30 mai 22:54

              @sylvain

              L’espoir me défrise, l’avenir va me tondre


            • chantecler chantecler 30 mai 08:29

              Il me semble que ce gouvernement s’est « intéressé à notre santé » que dans la mesure où Big Pharma était concerné .


              • chantecler chantecler 30 mai 09:37

                @chantecler
                J’ajoute : si ce gouvernement était vraiment intéressé par notre santé il ferait des pieds et des mains pour limiter l’utilisation des pesticides de tout type sur notre territoire , dans les nappes phréatiques et proches des habitats ..
                Car ça , ça impacte grave notre santé comme ils disent .
                Mais ça fait vivre tous les parasites qui en vivent .
                ....
                Quant au problème D. Raoult , cette guerre civile concernant un traitement HCQet AZe , il m’apparaît de plus en plus évident que son traitement de trois euros six centimes , coupait l’herbe sous le pieds à bien des appétits de nos chers labos pharmaceutiques , même si ceux-ci ne fabriquent plus leurs molécules sur notre territoire .
                Mais le conditionnement et la vente , ça rapporte des fortunes ...
                Lesquelles financent , soutiennent les porte paroles et les partis de nos joyeux néolibéraux mondialisateurs , lesquels leur renvoient naturellement l’ascenseur of course ...


              • C'est Nabum C’est Nabum 30 mai 16:34

                @chantecler

                Vous les connaissez bien

                Tous corrompus !


              • eau-pression eau-pression 30 mai 09:29

                Le repli sur soi a été le vecteur de la solidarité. C’est assez curieux au premier abord. A la réflexion, que cet isolement ait été prôné par une science analytique, qui voit la réalité comme un jeu de mécano, ce n’est pas tellement surprenant.

                Aussi : quand le bipède se creuse beaucoup la tête pour trouver la spécificité de l’espèce humaine (conscience, libre-arbitre, auto-représentation, ...) un simple organisme séquençable en a trouvé une (on me dira qu’un tigre aussi a subi le covid).

                Et encore, j’en connais qui trouvent quelque avantage à être rejeté de leur bureau panoramique vers leur ordinateur installé à la va-vite dans le couloir ou la table de cuisine. Ce n’est pas la panacée, mais quand on sait l’énergie consacrée à faire allégeance à la hiérarchie si on veut s’intégrer à une équipe, on comprend que certains se réjouissent d’éviter cette corvée déshonorante, ou mieux se mettent à rêver que le sens de leur travail soit défini autrement que par la satisfaction du chef.

                Je sais, celui-ci a très vite trouvé en skype et zoom un auxiliaire de sa vanité.


                • arthes arthes 30 mai 15:17

                  @eau-pression

                  Juste un truc concernant le masque...Donc, ce matin, moi et fifille, nous allons à un bio cop...Espoir d’y trouver de la citronnelle fraîche et autres ingrédients que je n’ai pas trouvé..OSEF.
                  A l’entrée, il est indiqué : Masque non obligatoire mais fortement recommandé...

                  Bon du coup, je ne mets pas de masque, fifille non plus, puisque ce n’est pas obligatoire et que je m’en tape gravos de ces conneries (bien qu’en zones fortement urbanisées polluées, je trouve que ce n’est pas inutile, contre les ravages de la pollution.)

                  Et bien entendue, 20 clients dans le magazin, tous avec un masque.
                  Et....J’achète un brocoli, nous faisons la queue à la caisse, toujours avec un grand espace entre tous (ça je kiffe, je t’ai dis combien je ne supporte pas la foule « collé sérré » r je regarde les uns les autres avec leurs masques, histoire de m’occuper à quelque chose en attendant, et en définitive....Ce sont les masqués qui me fuyaient du regard, absolument tous, non pas comme si j’étais une pestiférée, mais plutôt comme s’ils se sentaient eux même gênés, ou interpellés de ne pas se trouver eux même à visage découvert ...Enfin, c’est le sentiment que j’ai eu, pas du tout d’agressivité du fait que je sois visage nu, et puis ce n’était pas par provocation, mais naturel. de ma part.


                • C'est Nabum C’est Nabum 30 mai 16:34

                  @eau-pression

                  Vous raisonnez fort bien

                  Attention vous allez être fiché
                  pour l’instant, ensuite c’est à voir


                • ETTORE ETTORE 30 mai 17:49

                  La première chose à faire pour noyer tout le monde dans une mélasse universelle, est de rendre les gens.....tous semblables.

                  Le masque sur les yeux, faisant un peu trop rebelle, celui sur la bouche, a plus vocation à faire passer le message du «  FERMEZ LA !!! ».

                  Arthès, disait ci dessus la gêne des gens masqués....

                  Certainement, car avant que cette sensation de « malaise » disparaisse totalement sous les coups de butoir de ce gouverneMENT, au fond d’eux, pour bien des personnes, ce masque est un baillon, accepté pour diverses raisons, personnelles, ou de force...( de l’ordre).

                  En dehors de la fonction « protectrion de l’autre » faisant de vous un terroriste biologique en puissance....Le fait de voir certains « dignitaires » indignes, se pavaner sans, renforce le sentiment d’injustice, d’impunité, d’inégalité.

                  A quand ces trois mots gravés sur le fronton de l’assemblée ?


                  • C'est Nabum C’est Nabum 30 mai 22:55

                    @ETTORE

                    Pas de masque pour moi
                    je n’irai pas consommer tout simplement


                  • arthes arthes 31 mai 15:50

                    @ETTORE

                    Disons que je le perçois ainsi : Le masque isole ...Et cet isolement n’est pas naturel...C’est triste en définitive.
                    Ce matin, je suis allée me baigner, à la Dordogne, et j’ai vu passer un mini bus de touristes canoétistes, et suivant, un autre mini bus qui trimbalait les canoés, chacun que mini bus remplis de gens masqués...C’était d’un triste...Un vrais film de SF...Mais, plus tôt, sur la plage de galets, il y avait une petite tente, avec les reste d’un feu de camps, et le campeur qui se baignait et profitait des rayons du soleil, c’est plus joyeux...


                  • arthes arthes 31 mai 15:54

                    @C’est Nabum

                    Dans la mesure où ce n’est pas obligatoire, où est le problème ?
                    Le regard des autres qui sont masqués en majorité ?

                    Le regard des autres vous fait donc si peur ?
                    Vous rentrez dans votre coquille ? Pitit poussin ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité