• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Le Menteur

Nicolas Sarkozy a su récemment incarner dans L’illusion comique un Matamore plus vrai que nature. Un personnage qui lui colle tellement à la peau que l’on ne sait plus très bien, désormais, qui s’exprime face aux micros et aux caméras, du chef de l’Etat ou de Matamore. Or voila que le président revient sur scène dans un autre rôle taillé pour lui par ce bon Corneille : Le Menteur !

L’action se déroule sous les lambris et les dorures d’un palais national. Nicolas Sarkozy me reçoit dans sa loge et, l’air satisfait, se prête à mes questions.

Quel effet cela vous fait-il de côtoyer les grands de ce monde lors des sommets internationaux ? « Je suis en passe de les dominer tous », me répond-il avant d’ajouter : « Et parmi tant d’esprits plus polis et meilleurs / Il y croît des badauds autant et plus qu’ailleurs ! »

Autrement dit, me dis-je in petto, un ramassis de niais et d’incapables. Et que dire de votre gouvernement ? «  Il y croît des badauds autant et plus qu’ailleurs ! »

Des oreilles doivent siffler, me redis-je in petto. Et qu’en est-il de l’Assemblée Nationale, du Sénat, du Conseil constitutionnel, de la Cour des comptes ? «  Il y croît des badauds autant et plus qu’ailleurs ! »

Nous voilà bien, le disque est rayé ; passons à autre chose. Vous êtes entré en politique il y a fort longtemps. Comment expliquez-vous votre ascension au sein de la droite ? Le président se redresse sur son siège Louis XVI : « Mon nom dans nos succès s’était mis assez haut / Pour faire quelque bruit sans beaucoup d’injustice. »

Certes, mais depuis, quel a été votre part dans les succès de notre pays ? Nicolas Sarkozy me présente sa main droite d’un geste énergique et dit d’un ton chargé d’orgueil : « Nos armes n’ont jamais remporté de victoire / Où cette main n’ait eu bonne part à la gloire. »

Toujours aussi modeste ! Changeons de sujet. Qu’est-ce qui vous a séduit chez Carla, ce n’est tout de même pas sa voix  ? À moins qu’il ne s’agisse de ses phéromones de gauche ? Le président rit de bon cœur puis redevient sérieux : « Attaqué par ses yeux, je leur rendis les armes / Je me fis prisonnier de tant d’aimables charmes. »

Voilà qui est clair, rien à ajouter. Et les journalistes ? Comment pourriez-vous définir vos rapports avec la presse ? Il prend un air gourmand et me répond : « J’aime à braver les conteurs de nouvelles, / Et sitôt que j’en vois quelqu’un s’imaginer / Que ce qu’il veut m’apprendre a de quoi m’étonner, / Je le sers aussitôt d’un conte imaginaire, / Qui l’étonne lui-même et le force à se taire. / Si tu pouvais savoir quel plaisir on a lors / De leur faire rentrer leurs nouvelles au corps… »

Mais enfin, convenez que vous mentez souvent, et avec un aplomb déconcertant. Comment faites-vous pour n’en être pas gêné ? « Le ciel fait cette grâce à fort peu de personnes ; / Il y faut promptitude, esprit, mémoire, soins, / Ne se brouiller jamais, et rougir encore moins. »

Certes. Cela dit, vous y allez fort. Et souvent. Hier encore avec Gandrange ou l’audiovisuel. Et cela n’est pas nouveau : vous avez même, à plusieurs reprises d’après le Canard Enchaîné, fait passer votre grand-père pour un héros combattant de la Grande guerre alors qu’exempté, il n’a jamais porté l’uniforme*. À quoi riment tous ces mensonges ? « Ne t’épouvante point, tout vient en sa saison, / De ces intentions, chacune a sa raison.  »

Quand même, Corneille a le dernier mot lorsqu’il vous fait dire : « Blâmez-moi de tomber en des fautes si lourdes, / Appelez-moi grand fourbe et grand donneur de bourdes. » Nicolas Sarkozy rit cette fois franchement avant de m’avouer : « Cette tirade, je l’ai bannie du texte au profit de cette autre, écrite par Guaino : « Louez-moi d’être plus malicieux que palourde, / Appelez-moi grand maître et grand meneur de gourdes. »

Après les « veaux » du Général, voilà les « gourdes » de Sarko. Quel respect pour le peuple ! Un mot pour terminer. En admettant que vous décédiez soudainement, quelle épitaphe souhaiteriez-vous pour votre stèle ? Le visage du président s’illumine d’un sourire gourmand : « Si j’en crois Guaino, ce bon Corneille a écrit en parlant de lui-même : "Peu m’ont égalé à ce jour, mais aucun ne m’a dépassé !" Pas mal comme épitaphe, non ? Mais à l’évidence, elle n’est pas à la hauteur de mon personnage. C’est pourquoi je veux que l’on grave sur le monument funéraire qui sera érigé en mon honneur au cœur de la nef du Panthéon : "Beaucoup ont tenté de l’égaler, mais nul n’y est parvenu !" »

Incorrigible !

 

* Sarkozy et son grand-père

Le 3 mai 2006, Nicolas Sarkozy déclarait : « Oui, je suis un enfant d’immigré, fils d’un Hongrois, petit-fils d’un Grec né à Salonique, QUI S’EST BATTU POUR LA FRANCE pendant la Première Guerre mondiale. » Récidive du même le 10 avril 2007 lors d’un meeting à Tours avant le 1er tour de l’élection présidentielle : « J’ai été élevé par mon grand-père, je l’aimais passionnément. IL AVAIT FAIT LA PREMIERE GUERRE, et il avait eu peur, lui le Juif de Salonique, de la Seconde Guerre mondiale. » Gros problème : le grand-père en question, le docteur Benedict Mallah, n’a JAMAIS servi dans l’armée française au motif qu’il avait été exempté au titre de « soutien de famille » comme le montre page 64 le livre de Elise Karlin et Pascale Nivelle « Les Sarkozy, une famille française » tiré d’interviews des proches du président.


Moyenne des avis sur cet article :  3.62/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Fergus fergus 18 février 2009 15:20

    Même pas Photoshop, mais plus modestement PhotoFiltre. Et dans une version ancienne et gratuite !


  • Fergus fergus 18 février 2009 15:36

    Je reconnais bien volontiers, Arthur, n’être qu’un modeste contrefacteur. Dans la réalité de la photo, car pour ce qui est de son esprit, je crains au contraire d’être terriblement réaliste !


  • elbecko elbecko 15 septembre 2010 00:42

    @ Mage

    ah oui ?

    et bien mince alors...moi qui croyait qu’il avait enfin été démasqué !


  • La Taverne des Poètes 18 février 2009 15:09

    Enfin un président qui a du nez ! Mais c’est son doigt tendu qui m’inquiète le plus...


    • Fergus fergus 18 février 2009 15:19

      Bonjour La Taverne.
      Mon épouse et moi nous sommes fait la même réflexion. Elle m’a même suggéré de lui redresser le doigt en une verticalité plus explicite.
      J’aurais dû le faire pour illustrer de manière encore plus fidèle l’attitude du personnage vis-à-vis des classes populaires françaises.


    • La Taverne des Poètes 18 février 2009 16:52

      Je pense qu’il veut nous faire passer ses réformes en sarkozitoires, donc par la voie que vous devinez...


    • elbecko elbecko 15 septembre 2010 00:44

      pour ma part je lui proposerais bien de faire emprunter à son doigt le même trajet que celui de ses sarkozitoires !



      • Fergus fergus 19 février 2009 09:05

        Oui, Yena-Marre, cette vidéo est instructive. Et encore est-elle incomplète tant les mensonges, les approximations, les amalgames et les manipulations de Sarkozy ont été nombreux depuis 2 ans. A cet égard, le dernier numéro du Nouvel Observateur est particulièrement éloquent.


      • saint_sebastien saint_sebastien 18 février 2009 16:23

        sarkozy = menteur pathologique , un profil doit d’urgence être dressé par un psychiatre...


        • nello 18 février 2009 23:53

          Quand allez-vous lui fouttre la paix ? ainsi qu’aux autres ? n’avez-vous pas mieux à faire ? alors composez un gouvernement avec vos socialistes sans programmes, c’est cela que vous voulez ?
          soyez un peu plus intellectuel Messieurs les journalistes. amitiés.


          • Fergus fergus 19 février 2009 09:02

            Personnellement, je n’ai jamais été encarté dans aucun parti ni syndicat. Et si je brocarde aujourd’hui Sarkozy pour ses mensonges récurrents et délibérés, je peux vous assurer que j’agirais de la même manière avec un président de gauche qui se conduirait de manière analogue.


          • Parrison Parrison 19 février 2009 12:11

            Nello, mais personne ici ne veut embêter notre président.... !

            Il s’agit d’un bilan sur les promesses que notre président nous a faites et qui l’ont porté là où il est aujourd’hui... ! visionnez donc la video et constatez... enfin c’est tellement évident... !


            • Mouche-zélée 19 février 2009 14:26

              Mensonges


              Le projet de retour sur investissement de 25 milliards d’Euro d’aide aux entreprises doit rapporter à l’état un milliard quatre cent mille Euro fin 2009, c’est une manipulation :
              L’état emprunte à 3% et prête à 4%, bénéfice de 1% uniquement... ...sans compter l’inflation qui termine de réduire ce taux de rentabilité de 1% à beaucoup moins voire une rentabilité négative ... CQFD

              Les Français n’auraient pas perdu un seul centime sur ce plan de relance économique : Faux, l’état a investit dans des "prises de participation" avec la Sté Dexia .
              Ces prises de participation ont dors et déjà perdu 50% de leur valeur ...

              La réforme audio-visuelle, là aussi Sarkozy a menti, il a oublié de dire que : Pour que son choix du directeur de France télévisons soit invalidé à l’assemblée nationale, il faut que 2/3 des députés votent contre .
              Puisqu’il a la majorité parlementaire, cela ne risque pas de se produire ...

              Voilà quelques exemples, je suis en préparation de l’inventaire des mensonges de Sarkozy ....

              Je suis en plein recenssement de TOUS les mensonges de son gouvernement, autant dire que j’ai un travail énorme !


              • Fergus fergus 19 février 2009 15:25

                Dresser l’inventaire de tous les mensonges de Sarkozy : vaste programme, Mouche-Zélée, et la promesse d’un long article.
                Mais en l’occurrence une oeuvre salutaire. Ras-le-bol des mensonges répétés de la classe politique, il est grand temps de passer à un fonctionnement plus repsonsable et moins manipulateur.
                En conséquence de quoi, je ne saurais trop vous encourager.


              • Nathan Nathan 19 février 2009 15:08

                 Dire qu’il est vrai que Sarkozy est un menteur, est probablement faux, ou peut être vrai.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès