• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Le pêcheur et le businessman

Le pêcheur et le businessman

Dans un petit village au bord de la mer, vivait un pécheur dans un cabanon rustique, mais accueillant, au bout d’une plage de sable fin. Tous les matins, il partait sur sa barque parmi les flots azurs d’une eau limpide et poissonneuse. Tous les matins il revenait avec suffisamment de poissons pour manger lui et sa famille. Ensuite étendu sur son hamac il faisait la sieste. Un jour après le repas alors qu’il s’apprêtait à faire un somme bien mérité de son point de vue, un homme élégamment habillé se présenta à lui :

— Bonjour, je vous observe depuis quelques jours, et je constate que tous les matins en à peine une heure et demi vous ramener assez de poissons pour votre famille. Mais si vous péchiez toute la matinée, vous attraperiez plus de poissons et vous pourriez en revendre.

Le pêcheur ouvre un œil et demande : « Mais, pourquoi faire ? »

— Et bien avec l’argent que vous gagneriez, vous pourriez acheter du matériel plus performant, ainsi vous attraperiez plus de poissons, vous gagneriez plus d’argent et ensuite vous pourriez acheter d’autres barques et vous attraperiez encore plus de poissons, et comme cela vous pourriez même acheter un chalutier.

Le pêcheur toujours dans son hamac : « Mais, pourquoi faire ? »

— Et bien, j’ai fait HEC et d’autres grandes écoles, et je pourrais vous aider à trouver des marchés à l’international, vous pourrez, avec les bénéfices, acheter toute une flotte de chalutiers, ouvrir des usines de transformation et de mise en conserve, et créer une véritable multinationale. Vous aurez des milliers d’employés qui vous rapporteront des millions de bénéfice. Vous deviendrez un homme très riche. Vous pourrez voyager où vous voulez, vous dormirez dans les meilleurs hôtels et mangerez dans les meilleurs restaurants.

Le pêcheur, toujours allongé : « Mais, pourquoi faire ? »

Et bien, vous deviendrez quelqu’un de connu et respectable, vous aurez des bureaux à New York, Londres, Hong Kong, vous rencontrerez des célébrités, on vous invitera à des réceptions et des cocktails, vous ferez partie du beau monde…

Le pêcheur, étonné : « Mais pourquoi faire ? »

Et bien, vous pourrez investir dans la finance, acheter des actions en bourse, spéculer sur la dette des états et intervenir dans les décisions des plus grands organismes qui gouvernent la planète. Vous défendrez âprement vos intérêts et celui de vos descendants en influençant les décisions des gouvernements afin que les lois vous favorisent et que personne ne remette en cause votre patrimoine.

Le pêcheur un peu agacé : « Oui, mais tout ça pourquoi ? »

Et bien ensuite, une fois que vous aurez stabilisé vos affaires, affaibli la concurrence, racheté et démantelé les entreprises qui auraient pu vous nuire, vous aurez créé un véritable empire qui comptera dans le monde des affaires. A ce moment vous pourrez enfin profiter de la vie, vous vous retirer et profiter de vos dernières années, vous achèterez un cabanon sur une plage de sable fin et vous irez pécher pour votre plaisir, vous mangerez vos prises en famille tranquillement avant de faire une petite sieste dans un hamac bercé par la brise marine…………

Publié sur Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2011/12/22/le-pecheur-et-le-businessman/


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • AN221 AN220 23 décembre 2011 19:46

    Cela ne se passe pas en FRANCE,en FRANCE pour pécher faut raker,élémentaire mon cher watson...


    • ralph 23 décembre 2011 22:52

      Merci pour cette belle fable !!

      Elle aurait pu se terminer de cette façon : à la fin le pêcheur répond : « mais si c’est si
      grisant de créer une multinationale etc etc...faîtes-le vous mêmes...venez pêcher plus
      pour gagner plus »...

      ...Bonnes Fêtes quand-même...


      • Farniente 23 décembre 2011 23:12

        Je ne sais pas de qui est cette fable,mais le chanteur québécois Alexandre Poulin la chante

        lien


        • Christophe Leclaire 24 décembre 2011 05:26

          Bonjour à tous.
          Cette fable très ancienne est en fait d’auteur inconnu, et il en existe un certain nombre de versions, un peu comme avec la légende de « la dame blanche » – dans un autre registre –, que tout le monde, surtout les nuits d’hiver, a croisé au moins une fois dans sa vie :))
          Celle-ci, on peut en lire une autre version très voisine sous le titre « Le pêcheur mexicain » sur :
          http://www.naute.com/fables/pecheur.phtml
          Depuis les fables de La Fontaine (et même bien avant, chez les Grecs), notamment « Le savetier et le financier » (Livre VIII, fable 2), on en trouve un nombre considérable pour nous démonter que « l’argent ne fait pas le bonheur »... Mais ça n’a pas changé grand-chose à vrai dire, car c’est à nous de faire l’effort de se le prouver à soi-même tous les jours, même pendant les Fêtes de Noël, que je vous souhaite heureuses !
          En tout cas, merci à Robert Gil pour cette petite piqûre de rappel !
          Et merci à Farniente de m’avoir fait découvrir la belle voix d’Alexandre Poulin ! 


        • Rosalu Rosalu 24 décembre 2011 12:10

          L’écrivain satirique allemand Heinrich Böll avait écrit cette fable sous le titre « Anekdote zur Senkung der Arbeitsmoral » (titre officiel en français, qui ne me satisfait pas vraiment :

           « Anecdote en vue de diminuer l’au-travail-moral »

          Cette nouvelle date des années 60, époque du « Wirtschaftswunder » (miracle économique) où l’idéologie de la performance à tout prix et du profit sans limite avait été érigée en religion officielle dans l’Allemagne d’après-guerre.

          A l’heure actuelle, la droite allemande croit (ou veut faire croire) qu’il suffirait de remettre les recettes de l’époque au goût du jour pour nous sauver de la « crise », en oubliant (ou voulant oublier) qu’en Europe occidentale tout n’est plus à reconstruire comme après la 2e guerre mondiale…


          • chacaldu06 chacaldu06 24 décembre 2011 14:21

            Salut à tous,

            Vachement patient, le pêcheur !

            Perso, le « businessman » se serait fait virer au bout de 30 secondes avec sa rolex, ses ray-ban, ses millions, ses affaires, son sofitel, et tout son cirque...

            Venir casser les c... au milieu de la sieste, pfffffff...

            @+

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles







Palmarès



Partenaires