• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Trois petits tours

Trois petits tours

 

et puis s'en vont…

 

Le tour est à l'ordre du jour à moins que le désordre soit plus approprié en la matière. Il serait judicieux de faire le tour de la question avant que la tête ne nous tourne quand le grand prestidigitateur se contentera d'un tour de magie pour passer au tour de vis. Voilà bien un terme qui mérite d'être évoqué ici, tant il accepte de nombreuses acceptions. Je ne tiens pas à m'abstenir d'éclairer votre lanterne en dépit de ces jeux qui sont, paraient-ils déjà faits.

Ayant plus d'un tour dans mon sac, je n'userai pas de langue de bois pour tourner ma langue, cette fois, en la confiant au tourneur de bois. Ce fut pour moi tout d'abord un petit tour, mes premiers tours de roue sur un petit vélo jaune, évoluant sur le boulevard du Champ de Foire. Puis, prenant de l'assurance et changeant de monture, le grand tour s'imposa pour battre la campagne environnante. Rassurez-vous, celle-ci n'avait rien d'électorale.

Puis le tour se fit en commun et en famille, on voit ici poindre une attirance communautaire qui ne doit pas vous pousser sur une voie politique. Ce fut le fameux Tour du Parc qui était la grande sortie dominicale dans mon village d'en-France, une promenade digestive pour mieux intégrer les pitreries de Jacques Martin à la télévision.

Le Tour s'octroya vite une majuscule pour venir rouler sur l'été. Sa caravane faisant même halte à Sully-sur-Loire, avec un vainqueur portant les couleurs de la fabrique de vélos locale. Voilà bien le seul tour consensuel dans ce pays qui préfère le tour de cochon ou de con aux facéties pitoyables des candidats.

Regardant le château, le féminin s'imposa un temps pour évoquer les tours majestueuses de notre forteresse. Le temps se fige ici et rappelle que les agitations de l'heure ne sont rien au regard de ce temps qui file sa quenouille. La position du roi n'est peut-être pas imprenable, échec et mat guette ceux qui ne considèrent pas leurs adversaires.

Faire un tour, passer son tour, le tour de main ou celui du lendemain, le premier puis le second, le tour de magie ou le mauvais tour, le tour se décline à plaisir, le nôtre parfois et surtout ceux qui vivent à nos dépens sans compter la dépense pour acquérir nos voix. Un tour de vis s'impose dans ce registre qui fait que l'élection se joue sur le budget placé sur la table.

Le tour de vice est d'ailleurs la clef du succès. Il convient de tourner autour du pot sans jamais trahir ses véritables intentions pour flatter l'électeur et obtenir une adhésion les yeux fermés. L'art du discours est celui du contour, de la dissimulation, du mensonge pour de vaines promesses. C'est un tour de taille qui cache son jeu avant que de devoir se serrer la ceinture.

Le tour de force dans cette histoire c'est qu'il demeure encore des gens pour croire à cette manipulation. L'illusion demeure au fil des scrutins, le citoyen se faisant gruger plus souvent qu'à son tour. C'est d'ailleurs un tour de force pour cette caste politique, qui s'octroie une légitimité qui se fonde sur si peu de suffrages exprimés en leur faveur.

Veuillez excusez cette diatribe, je pars au quart de tour quand je perçois le vilain tour qu'on va nous jouer une fois de plus. Cette fausse République qui dissimule une Monarchie hautaine et méprisante pour ce peuple souverain qu'elle fait tourner en bourrique. Si la Révolution suppose un tour complet sur soi-même, pour revenir au point de départ, il convient d'imaginer un détour pour sortir de ce cercle vicieux.

Allez donc aux urnes par civisme, ce sera un agréable petit tour dominical mais en rien le tour du propriétaire. Dans cette nation, la caste politique s'arroge la propriété des institutions pour maintenir la prédominance d'une même classe sociale depuis 1789. Il serait grand temps du reste de leur jouer un vilain tour, pour les remettre tous à leur place. La souveraineté relève du peuple et non pas de ceux qui la confisquent en un tour de main.

À contre-sens.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • juluch juluch 5 avril 21:04

    Sinon, comme aux échecs ont peut roquer et faire changer de place la tour....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité