• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > People > Honoris causa remis à Céline Dion : lettre ouverte à René Angelil

Honoris causa remis à Céline Dion : lettre ouverte à René Angelil

Doctorat honoris causa : distorsion de la mission universitaire ou « cheap labor » ?

Je vous écris M. Angelil en toute modestie. Je viens d’apprendre que Mme Dion a été proposée et acceptée pour recevoir les honneurs d’un doctorat honoris causa de l’université Laval.

Je suis totalement en accord avec cette reconnaissance pour Mme Dion. Mme Dion est une citoyenne du monde qui a fait rayonner le Québec partout où elle est passée. Elle est une fierté pour tous et un exemple remarquable.

Ce qui me dérange cependant dans cette remise, ce sont les motivations de l’université Laval dans le choix de ses candidats et la façon dont les candidatures se sont déroulées. Selon le reportage de Louis Philibert-Morissette du journal étudiant de l’université Laval Impact Campus :

Les membres du Conseil universitaire ont eu peu de temps pour se préparer à débattre de la valeur des aspirants, juge l’étudiant Jean-François Bergeron, qui siège sur le Conseil universitaire : “Le 4 février à 16 h 57, j’ai reçu un courriel de l’université Laval m’annonçant qu’il y avait un dossier à l’ordre du jour concernant les doctorats honoris causa. Ça ne nous laisse pas beaucoup de temps pour étudier les candidatures. La réunion se tenait le 5 février !

Nous apprenions aussi que :

De l’aveu même du président du comité des doctorats honoris causa, les honneurs donnés par l’université Laval s’inscrivent dans une stratégie de la ville de Québec, qui souhaiterait les appâter et faciliter ainsi leur visite dans la capitale cet été.

1- On parle d’une stratégie de la ville de Québec !!!

2- On parle du besoin d’avoir de gros noms pour le 400e de Québec.

3- On présente le doctorat honoris causa comme un “appât”.

J’ai l’impression que tout cela n’est devenu qu’une mascarade commerciale. On ne veut pas reconnaître le talent des personnalités, on veut bénéficier de leur présence et de leur visibilité.

Désolé, mais je suis obligé de questionner ces motivations.

- Est-ce qu’il y a prostitution de la mission des doctorats honoris causa au profit des fêtes du 400e ?

- Est-ce vraiment un honneur pour Mme Dion ou une façon de se servir de sa visibilité pour pas cher (lire cheap labor) ?

M. Angelil, j’ai totalement confiance dans votre capacité à négocier pour Mme Dion. Il est évident que je ne serais pas choqué d’apprendre que Mme Dion est prête à accepter son doctorat honoris causa... après les fêtes du 400e. Question de s’assurer que l’université Laval veut vraiment lui faire honneur et non pas se servir de sa réputation !

http://raymondviger.wordpress.com/2006/07/21/j-k-rowling-harry-potter-et-un-doctorat-honoris-causa/


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • claude claude 10 avril 2008 13:36

    sharon stone a été décorée pour son engagement dans la lutte contre le sida....

    plus que la mise à l’honneur de sharon stone, celle d’isabelle balkany est source de questionnement : l’a-t’elle été pour son sens rigoureux de l’éthique et de la gestion des deniers publics ?


    • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 10 avril 2008 20:42

      Vous allez fâcher leurs électeurs aux Balkany Claude ...............

      - Comme ceux de Santini, de Juppé, de ...........................

      - Vous croyez que ça va leur faire plaisir que vous leur appreniez que leurs idoles sont ses repris de justice ou des mis en examen . ?

       


    • PUCK 12 avril 2008 16:43

      PITIE !!

      Ne mettez pas Juppé et les Balkany dans le même panier .

      Juppé a payé pour quelqu’un d’autre .


    • Voltaire Voltaire 10 avril 2008 15:53

      Il me semble y avoir une certaine confusion sur la signification d’un titre comme celui de docteur honoris causa. Quelque soit le mérite de Mme Dion en terme d’image pour le Canada, une médaille quelconque m’aurait semble plus approprié que ce titre qui est ici galvaudé. Quant aux justifications de l’Université de Laval, on touche en effet le fond du cynisme... dommage.


      • del Toro Kabyle d’Espagne 10 avril 2008 20:41

        C’est certainement moins grave que le "doctorat" de la voyante de la voyante de Mitterand, j’ai nommé Elizabeth Teissier.

         Mention "très honorable" donnée par la Sorbonne. Tout les professionnels de la sociologie en étaient fiers ... 


        • bernard29 candidat 007 10 avril 2008 23:23

          A quand une chaire honoris causa à Danny Boun dans une université de Frisco au regard de son apport à l’exception culturelle cinématographique française. ?


          • enzoM enzoM 9 juillet 2008 22:38

            Je n’ai pas grand chose à dire face à cet honneur "d’Honoris causa", mais ne voit vraiment pas en quoi Céline Dion mériterait pareille distinction. Cela me fait plutôt info "people". Bon après deux superbes albums signés de la main de Goldman, le tout était là. Quand à "l’après", il y a eu "Titanic", et bien sûr Céline a une belle voix, Rrrrené l’ém’ bien, et ses tours de chants sont réglés comme une horloge suisse dans lesquels aucune place à l’improvision n’est possible. (vu et vécu !)
            Mais c’est vrai que Sarko aime les vedettes, il en est bien une lui.
            J’suis très émuse par tout cela. :)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires