• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > Formule very one !

Formule very one !

La F1 en 2009 ressemblait plutôt à une année transitoire, alors que cette nouvelle saison 2010 très attendue reprend des couleurs, même si nous en sommes seulement au deuxième Grand Prix.

     Après deux GP aux antipodes, ce dimanche fera l’objet du troisième Grand Prix de Formule de cette saison 2010, avec pour mission : un championnat digne de ce nom, une lutte acharnée et pleine de rebondissement, et la pluie.

Vivement dimanche — Pourquoi ? Parce que si le premier Grand Prix n’a offert qu’un spectacle relativement ennuyeux de deux heures et demi, le deuxième GP a su être beaucoup plus captivant avec un trio (Alonso, Hamilton et Weber) qui a combattu jusqu’aux deux derniers tours pour la quatrième place, pendant que Jenson Button s’envolait vers sa première victoire de la saison avec Mc Laren. Quatrième place valeureusement défendue par Fernando Alonso sans lequel on voit mal comment Massa aurait pu terminer sur le podium, même si le brésilien a une motivation toute particulière.
C’est pourquoi, rendez-vous dimanche 4 avril à 10h00 pour le GP malésien à Kuala Lumpu (16h00 heure local), avec à l’affiche : 56 tours, pour un circuit de 5.543 mètres.
Le circuit de Kuala Lumpur.
(ndlr : on remarquera que les horaires des GP ont été décalés depuis l’année dernière à des heures favorables aux européens)

Lutte annoncée — Le premier Grand Prix de l’année qui s’est déroulé à Bahrein a vu le doublé Ferrari, quant au deuxième Grand Prix de Melbourne, il a fait l’objet d’un retour de Lewis Hamilton durant les essais de vendredi, avant de revoir la domination Red Bull, avec une deuxième pole position de la saison signée Sebastian Vettel. Pendant la course, Button a réalisé une course parfaite au niveau tactique, en prenant tout le monde de contrepied, et en favorisant des pneus slick alors que la pluie se faisait menaçante. Quant à Vettel, après avoir dominé les deux premiers GP, il a réalisé deux abandons qui lui ont facilement coûté 50 points. Il y ainsi la chaleur et la pluie (qui signifie beaucoup de chose en Malaise, voir GP de 2009) qui peuvent jouer leur rôle, sachant que la Ferrari a déjà changé deux moteurs - une utilisation supérieure à huit moteurs se traduira par le déclassement de dix positions lors des qualifications.

Schumacher, le retour — Est-il revenu ? Doit-il encore revenir ? En tout cas, sur le papier, ce n’est pas encore le retour espéré par les fans de course automobile. En effet, il faut souligner que Michael Schumacher, 41 ans, forme un duo 100% allemand avec Nico Rosberg, 25 ans, et surtout qu’il a suivi Ross Brawn, directeur de la Mercedes Grand Prix, avec lequel il a remporté six titres de champions constructeurs de 1999 à 2004.
Schumacher et sa monoplace grise, avec tout de même un casque rouge (Nostalgie ?).
 
Mais pour l’instant, Schumacher n’a pas surclassé Rosberg, on a même assisté au contraire, et il a conclu les deux premiers GP respectivement sixième et dixième. De plus, on peut dire qu’il a quand même contribué à relancer un certain intérêt pour la Formule 1 après une année sabatique comme 2009, où il aurait dû aussi retourné dans l’écurie de Maranello, après l’accident de Massa à Budapest, s’il n’avait pas été arrêté par une douleur au cou. Bref, le suspens est encore présent, même si l’Allemand s’est plus fait remarquer pour sa trahison envers la Ferrari que pour ses prestations sportives. Toutefois la Scuderia ne s’est pas faite prier pour prendre Alonso ; le sponsor Santander remercie !

Les grandes écuries recouvrent leur statut — Malgré ses positions disons moyennes de Schumacher, il a engrangé 9 points. Il faut toutefois relativiser ces propos car si Schumacher avait gagné tout de suite une course, cela aurait été normal pour un champion comme lui, de la même façon s’il ne fait pas de grands résultats, cela s’explique par son âge... On voit donc que la Mercedes Grand Prix a un profil bas pour l’instant, même si elle est 3ème avec 20 points. De l’autre côté de Mercedes, autrement dit la Mc Laren affiche 54 points, deuxième après la Ferrari qui a totalité 70 points sur les deux premiers Grand Prix. Il ne faut pas oublier Red Bull qui représente une nouvelle force de la Formule 1, même si cela n’apparaît pas dans le classement à cause des deux erreurs de Vettel, ce qui les placent à la quatrième place à égalité de points avec Renault. L’écurie française s’est illustrée avec Robert Kubica, 26 ans, qui a su très bien gérer la course de Melbourne avec des pneus dans un état peu recommandables.
 
     Pas d’atermoiements en ce qui concerne les écuries Lotus, Virgin, Hispania, qui ne semblent pas vraiment à la hauteur de la F1. Pour la précision, la voiture de l’écurie Virgin a été entièrement réalisée par ordinateur sans réaliser aucuns tests avant le début de saison, et l’on voit des écarts vertigineux en qualification (Bruno Senna, le neveu de Ayrton, plus 12 secondes en qualification par rapport au meilleur temps) et en course (5 tours de retard par rapport au premier).
Bref, sur deux courses, la Formule 1 semble avoir repris des couleurs, elle a suscité de la curiosité à Melbourne pour tous les "anciens" fans de F1. A confirmer.
 
Un retour grandiose de Ferrari pour le premier GP de Bahrein. De gauche à droite : Felipe Massa, Fernando Alonso et Stefano Domenicali.
 
Première victoire de la saison pour Button avec Mc Laren. Le titre de champion 2009 n’était pas seulement le fruit du hasard ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • worf worf 3 avril 2010 15:13

    2009 n’a pas été une année de transition mais une saison très disputée avec 2 écuries, qui ne faisaient pas parties des plus grosses du plateau, dès le début aux avants postes et les ténors qui se sont battus pour revenir sur eux. Que demander : un championnat où seuls 2 pilotes se disputent le titre ou au contraire 4-5 écuries qui peuvent prétendre à la victoire ?
    Le début de cette nouvelle saison laisse présager une lutte entre 3, 4 voir 5 équipes, le signe d’une nouvelle saison de grand cru ?
    En espérant que le spectacle soit sur la piste et pas dans les paddock à coups de déclarations et de règlement de compte entre certains membres de la FIA & FOTA.
    On peut regretter que les moyens dont disposent les 3 nouvelles écuries les relèguent bien trop loin des temps des autres, et si en plus, comme Virgin, on a conçu un réservoir trop petit, cela va encore leur compliquer les choses.


    • GASPARI 3 avril 2010 15:49

      Bonjour, 

      je suis le rédacteur de l’article, et content que vous ayez réagi à l’article.
      Je parle d’une année transitoire car je n’ai pris aucun plaisir à regarder le championnat de l’année dernière. D’un côté, la Branwn GP a eu le mérite de s’adapter parfaitement au règlement, mais de l’autre on a pu voir des teams tels que Mc Laren, Ferrari, Renault qui se situaient à une passe qui n’est pas la leur, tout simplement pour leur histoire, prestige. Il y a eu un décalage entre la saison d’avant où le championnat s’est joué sur les derniers 100 m à Interlagos et là on voit les premiers GP remporté par une un anonyme comme Button et un éternel second comme Barrichello ; le premier n’ayant eu le mérite que de se faire remarquer à la Honda. 
      On a pu assister à un championnat moins intéressant, avec des équipes inconnues, même si avec des troubles fêtes intéressant comme Force India.
      Ce qui a relancé l’intérêt de cette saison, est bien le GP de Melbourne, où la course a vraiment été passionnante jusqu’au bout. Problème, ce n’est que la deuxième course.
      Bien évidemment, on voit que la F1 est mangé un peu par le business. Cela se voit par les circuits de nuit, la F1 qui se décale en Orient pour l’argent des émirats... Bref, phénomène que l’on remarque en Moto GP aussi...
      In fine, qualification de ce matin complètement déjanté, heureusement Sepang ne déçoit jamais sur ce plan là, Button, Hamilton, Alonso et Massa parmi les derniers, suspens assuré !...  smiley

      • chuppa 3 avril 2010 16:57

        Je suis consterné , il existe des rédacteurs Agora Vox capables de s’intéresser à ce monument de snobisme et de dégénérescence qu’est un GP F1.
        « Du pain et des jeux » , on est en plein délire.
        Pendant ce temps la planète fou le camp en c.......


        • douce france 3 avril 2010 17:14

          ..danica ! danica ! danica !danica !danica !danica !danica !danica !!!!!!!!..je veux danica en f1.. !!!..


          • douce france 3 avril 2010 17:18

            ..de toute façon la f1 c’est depassée..,l’avenir c’est la course de voiture a pédale.. smiley..
            ..les circuit.. ?...les perifs des grande villes... smiley


            • GASPARI 3 avril 2010 17:20

              A « chuppa »,

              Vous avez porté votre attention sur l’article, c’est déjà ça ! Et je pense que votre commentaire sera encore mieux adapté à des sujets encore plus superficiels que le sport ! Le sport qui reste une valeur humaine commune, en dehors de tout les conflits d’intérêts qui sont présents, et réunit et réussit à réunir encore de nombreuses personnes. Vous devriez ne pas gâcher cet aspect là, où alors je vous invite à mieux vous expliquer.  smiley

              • GASPARI 3 avril 2010 18:21

                Il est vrai, la F1 est dépassée, elle s’est « dépassée » en voulant soi-disant se moderniser. Mais l’on voit que l’argent mange ce sport comme d’autres, d’où le résultat d’une année peu intéressante. C’est pourquoi il faut voir s’il va y avoir un regain de notoriété pour la Formule 1.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

GASPARI


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires