• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Voyages > Virée dans la Vallée de la ROYA : Gravures Rupestres de FONTANALBA et (...)

Virée dans la Vallée de la ROYA : Gravures Rupestres de FONTANALBA et Peintures Murales du XV siècle de NOTRE-DAME DES FONTAINES

JPEG

La Vallée de la ROYA est un monde qui a énormément souffert avec les récentes inondations catastrophiques. Les gens travaillent à se relever au milieu d'immenses dégâts.

 

Cette Vallée est gardienne de trésors à découvrir.

Souvenons-nous en ! C'est l'objet de cet Article.

 

 

JPEG

Gravure Rupestre sur le site de Fontanalba (Massif du Mercantour) qui représente probablement un ''Prêtre''.

 

 

La région du Mercantour et la vallée de la Roya ne sont pas perdues au milieu de nowhere !

 

De l'autre côté de la frontière, peu après Cuneo, se dresse le majestueux Mont Viso (Monviso), à gravir au moins jusqu'au refuge. En face, les élégantes collines des Langhe produisent des vins d'exception... et moult mets à la truffe blanche d'Alba... Cuneo est aussi connu pour ses chocolats cuneesi et pour ses fromages... à côté, sur la frontière, le massif de l'Argentera est à disposition des plus sportifs (trekking et escalade).

 

Au sud du Mercantour, il y a aussi de chouettes coins à visiter avant d'arriver à la Vallée de la Roya.

Entre bien d'autres, brièvement :

 

 

Le CAP du DRAMONT

 

Il se dresse près de Saint-Raphaël.

JPEG

Mariage Rouge & Azur

 

La roche rouge du Massif de l'Estérel (rhyolite) est une très ancienne roche volcanique. Elle remonte à l'ère primaire (Permien).

 

Avant de plonger dans la mer, elle a hésité et a finalement décidé de se poser là, et d'admirer le paysage.

On a fait le tour de ce petit promontoire. Très facile.

 

Au sommet, se trouve un sémaphore. On ne visite pas.

Ne pas manquer la « « fenêtre » rocheuse sur le chemin des douaniers.

 

Juste en dessous, se trouve un îlot (l’île d'Or) sur laquelle a été construite une tour. L'îlot a une longue histoire intéressante :

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Ele_d%27Or

 

JPEG

Zoom

 

JPEG

 « île d'Or »

 

JPEG

Vue sur la Tour de l'île d'Or

 

 

ARRIVÉE DANS LE MERCANTOUR :

SAORGE ET TENDE

 

JPEG

Ruine d'un petit pont piétonnier, près de Saorge

 

JPEG

Vue de Saorge

 

JPEG

Tende : Vue sur Notre-Dame-de-l'Assomption

 

JPEG

Entrée de la Collégiale

 

JPEG

Intérieur de la Collégiale

https://www.montnice.fr/cartographie/eglise-notre-dame-l-assomption-tende

 

 

 

SITE DE FONTANALBA / MASSIF DU MERCANTOUR

Au Sud des Alpes, au nord de Menton, tout contre la frontière Italienne, se dresse le Mont Bégo, qui trône au centre du Massif du Mercantour. A l'époque des gravures, c'était très probablement une montagne sacrée :

Sur ce mont (et aux alentours) ont été découvertes plus de 40.000 (quarante mille) gravures rupestres. Leur datation s'étale de 3200 à 1500 avant JC, mais la plupart ont été réalisées entre 1800 et 1500 av. JC.

Ces gravures ont été réalisées sur des surfaces planes préexistantes (dalles), polies par les glaciers du quaternaire. L'outil utilisé semble avoir été une pierre dure et pointue (quartz) . La multiplication des percussions est réalisée pour faire apparaître le dessin souhaité.

Certains thèmes reviennent souvent : le couple de créatures à cornes, le poignard, la hache,... Nous avons rencontré là un guide qui a participé à des travaux de recensement des gravures sur le site. Il connaissait l'emplacement de dessins autrement introuvables. Il a d'ailleurs attiré notre attention, sur certains dessins, par des traits longs dirigés vers le sol, comme des rigoles qui guideraient symboliquement l'eau vers le sol.

Les chercheurs considèrent qu'il y avait à l'époque un couple divin : un Dieu (de l'orage et de la pluie) et une Déesse (de la Terre et de la fertilité). C'est un schéma que l'on retrouve un peu partout...

 

A l'Ouest du Mont Bégo se trouve la Vallée des Merveilles. Voici bien des années, nous étions montés à pied & sac jusqu'au refuge du Lac des Merveilles. De là, on peut rayonner. Mes photos de l'époque étaient en 24x36...

A l'Est du Mont Bégo, c'est le Versant Fontanalba. La route carrossable s'arrête en bas du vallon de Fontanalba, au lieu-dit Casterino : il y a là différentes offres pour dormir & se restaurer (alt. 1550m). Il faut monter au-dessus du vallon pour accéder aux lacs, à la « Voie Sacrée » et explorer le versant (alt. 2200M env. ).

Bien sûr, il est interdit de cueillir les plantes et de toucher les gravures. Et on doit rester sur les sentiers...

 

Pour plus d'infos :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vall%C3%A9e_des_Merveilles

Lien Persée :

https://www.persee.fr/doc/crai_0065-0536_2009_num_153_1_92478

 

 

Explorons à présent le site de Fontanalba :

Vous noterez qu'il n'y a pas que les gravures...

(visite effectuée en Octobre : c'est très tard dans la saison)

 

JPEG

 

JPEG

Sur ce roc, on dénombre une trentaine de gravures. Parmi elles, en voici deux situées en partie haute.

 

JPEG

Figure anthropomorphe (rare : 1,1% voir le lien Persée).

( ''prêtre » ou ''prêtresse'' ?)

 

JPEG

Couple corniforme (Mr Mme Dieu ?)

 

JPEG

Lac des Grenouilles (alt 2000m)

 

JPEG

Chamois

 

JPEG

Attelage (rare = 2,9%) avec un homme guidant l'araire.

 

JPEG

 

JPEG

Site des « Lacs Jumeaux » (alt. 2200m)

 

JPEG

A cette altitude, dans 20 cm d'eau, se baladent des truites !

 

JPEG

 Hache (très rare = 0,1%) Nous en avons trouvé deux... (grâce au guide !)

 

JPEG

Couple corniforme

 

JPEG

« Lacs Jumeaux »

 

JPEG

''Troupeau'' de Chamois. Il est surprenant de voir à quelle vitesse le ''troupeau'' se déplace tout en broutant...

 

JPEG

Voilà qui ressemble à une hallebarde près d'un corniforme.

 

JPEG

Un plan cadastral...

 

JPEG

Mont Bégo

 

JPEG

 

JPEG

Et voici la « Voie Sacrée » - C'est un banc de schiste long d'une cinquantaine de mètres, inclinée au Sud. Elle compte 284 gravures répertoriées. Quasi toutes les figures connues sur le Mont Bégo sont présentes sur la Voie Sacrée : figures corniformes, poignards, haches, hallebardes, personnages, attelages, plans, figures géométriques, etc ...

 

JPEG

 Corniforme

 

JPEG

 

JPEG

redescente vers le « Lac Vert » (2100m)

 

JPEG

Corniforme sur le bord du chemin...

 

JPEG

 Beau Chardon (protégé)

 

Fin de la visite de Fontanalba

 

 

 

SANCTUAIRE NOTRE-DAME DES FONTAINES

Ancienne terre piémontaise de la province de Cuneo, La Brigue est plus tard rattachée à la Maison de Savoie et finalement à la France.

La Sanctuaire Notre-Dame des Fontaines se trouve quelques kilomètres après La Brigue, dans le Vallon de la Madone.

 

En contrebas se trouve un ruisseau. On raconte qu'autrefois, suite à des tremblements de terre dévastateurs, les sources se sont taries. Ce qui nuisait au village et surtout aux cultures.

On décida donc de construire une chapelle à la Vierge Marie … et les sources se remirent à couler. C'était vers le XII siècle.

 

Bientôt, la chapelle devient un lieu de pèlerinage. Au XV siècle, la Maison de Savoie fait recouvrir tout l'intérieur de peintures. Deux peintres 'Italiens' sont choisis : Giovanni Canavesio et Giovanni Baleison.

 

Les peintures représentent la Passion du Christ et le Jugement Dernier.

 

Bien plus de détails sur le Sanctuaire ici :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chapelle_Notre-Dame-des-Fontaines_de_La_Brigue

 

JPEG

Vieux Pont aux abords du Sanctuaire

 

JPEG

Sanctuaire Notre-Dame des Fontaines. L'extérieur extrêmement sobre contraste avec l'intérieur.

Sur la droite, en contrebas, coule l'eau de la fameuse source...

 

JPEG

 

JPEG

 Assomption de Marie et voûte des quatre Évangélistes.

 

JPEG

 Scène de la Circoncision

 

JPEG

 Scène de la Crucifixion

 

JPEG

 Le Christ lors du Jugement. A sa droite sont représentés les élus, et à sa gauche les damnés.

De part et d'autre du Christ sont les apôtres.

Sur le devant, l'Archange Saint Michel.

 

JPEG

 Judas pendu. Je suppose qu'un démon se saisit d'une représentation de l'âme de Judas ?

 

JPEG

 Lors du Jugement dernier, une créature monstrueuse dévore les voleurs et les usuriers.

 

JPEG

 Lors du Jugement dernier, les damnés sont jetés dans la gueule béante de l'Enfer.

 

JPEG

 Représentation de la Résurrection.

Ce serait ici le début d'une autre histoire....

 

 :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :

 

JPEG

  ... Et nous alors ?...

 ;-) 

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Jean 3 février 11:46

    Superbe !

    Une anecdote, si vous permettez, un aieul avait l’habitude de sculpter ses moulages sous terre, comme cela pour rien.

    Explication : il posait des lignes téléphoniques qui aboutissent à des « borneurs » dans lesquels on coulait de la cire, avant de refermer la borne il la sculpait.

    Merci de votre article


    • JPCiron JPCiron 3 février 13:23

      @Jean

      Bonjour,
      Voilà un aïeul bien généreux et désintéressé.
      On peut imaginer l’agréable surprise de ceux qui ouvriront ces bornes.
      Espérons que son Art se perpétue...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 février 11:58

      Merci, « reportage » très intéressant.

      En visitant cette région, j’ai découvert qu’il est plus facile d’aller à Vintimille qu’à Nice, et que l’hôpital le plus proche est Monaco (très accueillant et efficace à l’époque).

      Le rattachement à la France par référendum n’a pas fait ce cette vallée une région française. 

      Si Cuneo est bien « de l’autre côté de la frontière » comme vous l’écrivez, je n’ai pas l’impression que cette frontière soit très concrète pour les habitants, qu’ils soient là depuis plusieurs générations ou pas.


      • JPCiron JPCiron 3 février 13:33

        @Séraphin Lampion

        « de l’autre côté de la frontière » >

        Il est vrai que mon texte est principalement destiné aux ’’Français de France’’.
        Car les locaux ont leur famille et leur histoire des deux côtés... ou, pour être plus exact, il conviendrait de dire qu’un trait de frontière a été déposé au beau milieu de leur monde.

        En marchant sur les hauteurs de Fontanalba, on remarque des ruines basses et ramassées sur plusieurs crêtes. A ma question, le guide m’explique qu’il s’agissait de postes d’observation et de défense contre l’ennemi... En ce temps-là, l’ennemi était Français...


      • Gollum Gollum 3 février 12:16

        Beau travail. 

        Magnifique région. Je ne connais pas encore le Mercantour mais qu’est-ce que je m’étais régalé à parcourir le massif de l’Esterel il y a de ça quelques années...


        • JPCiron JPCiron 3 février 13:37

          @Gollum

          Oui, l’Esterel, c’est plutôt des roches rouges.
          C’est majestueux, et contraste bien avec le bleu-vert de la mer.

          A l’intérieur, ce sont des roches bien différentes, avec flore et faune particulière.
          En tout cas, ce sont des endroits magiques.
          Les ’’indigènes’’ quant à eux, dans ce monde difficile, sont des ’’durs à cuire’’ au grand coeur. C’est un chouette coin préservé.


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 février 14:02

          @JPCiron

          « Les ’’indigènes’’ quant à eux, dans ce monde difficile, sont des ’’durs à cuire’’ au grand coeur. »

          Exemple :

          « un agriculteur de Breil-sur-Roya, Cédric Herrou, a offert pendant plusieurs mois le gîte et le couvert à des migrants, devenant la principale figure de l’association d’aide et de défense des migrants Roya Citoyenne »


        • JPCiron JPCiron 3 février 14:45

          @Séraphin Lampion

          Très juste !
          Si l’on ne fait pas vivre les Valeurs auxquelles nous prétendons adhérer, ces Valeurs sont mortes dans nos coeurs, et les Croyances qui les supportent se se trouvent orphelines.
          https://www.roya-citoyenne.fr/


        • Jjanloup Jjanloup 3 février 16:41

          Merci pour cette randonnée, c’est en visitant Cuneo que je suis tombé amoureux de l’Italie.

          Randonneur moi-même, je m’y régale...

          Par contre Cédic Herrou me gâcherait le séjour !


          • JPCiron JPCiron 3 février 18:19

            @Jjanloup

            c’est en visitant Cuneo que je suis tombé amoureux de l’Italie. >

            Chaque région a ses spécificités.
            Et il y a une grande variété de paysages, de cuisines, d’architectures, d’accents,...
            C’est une contrée bien agréable.


          • cilaos 3 février 20:30

            Un grand merci pour cet article qui n’oublie pas de lier le Piémont et la Ligurie à travers la vallée de la Roya au delà de la géographie « Alpine » il y a un lien secret celui de la Nature que les hommes de l’Age du Bronze ceux et de l’époque Victorienne à Bordighera sont venus retrouver comme un paradis perdu....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité