• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Qui sommes-nous ? > On parle de nous > Dans la blogosphère > Agoravox.fr nouveau journal citoyen en français

Agoravox.fr nouveau journal citoyen en français

Par Jeff Mignon.

Je découvre Agoravox.fr dans le blog de Jean-Pierre Cloutier, un espace pour le journalisme citoyen sur la toile. Pour les créateurs de cette initiative "AgoraVox constitue l’une des premières initiatives européennes de journalisme citoyen à grande échelle complètement gratuit. Notre constat de départ est simple : grâce à la démocratisation effective du multimédia et des NTIC, tout citoyen peut devenir potentiellement un « reporter » capable d’identifier et de proposer des informations à haute valeur ajoutée."

Comme le précise le site  : "Tout le monde peut devenir rédacteur d’AgoraVox. Il n’est pas nécessaire de savoir écrire avec un style journalistique affirmé". Mais pourquoi écrire : "Tout simplement pour faire entendre votre voix et pour relater des faits que vous avez identifiés et qui ne vous paraissent pas être suffisamment repris dans les médias traditionnels voire ignorés ou censurés.« Ils expliquent même : » On pourrait presque affirmer que participer au projet AgoraVox est un devoir citoyen !"

Ils proposent également de rémunérer les contributeurs : "Enfin, à terme, les meilleurs articles seront rémunérés en fonction du trafic et de l’intérêt qu’ils génèrent."

Pour Joël de Rosnay, l’un des créateurs du site et aussi conseiller du président de la Cité des Sciences et de l’Industrie de la Villette et président exécutif de Biotics International, dans une interview qu’il donne à Agoravox.com : "Les citoyens sont en train d’inventer une nouvelle démocratie, non pas une « E-démocratie » caractérisée par le vote à distance via internet, mais une vraie démocratie de la communication. Cette nouvelle démocratie, qui s’appuie sur les "media des masses ", émerge spontanément, dynamisée par les dernières technologies de l’information et de la communication auxquelles sont associés de nouveaux modèles économiques. Ni les media traditionnels, ni les politiques, n’en comprennent véritablement les enjeux.
Les media des masses, seuls véritables media démocratiques, vont radicalement modifier la relation entre le politique et le citoyen et, par voie de conséquences, avoir des impacts considérables dans les champs culturel, social et politique. Je pense que les internautes commencent seulement à réaliser à quel point le Net du futur va leur permettre d’exercer leur pouvoir, si tant est qu’ils parviennent à se montrer solidaires et organisés...".

L’idée est intéressante : une sorte de démocratie directe par « du journalisme direct ». Journalisme ? Pas vraiment peut-on argumenter. Pas du tout diront même certains. Mais est-ce encore le débat. Vous en dites quoi ?






Palmarès



Partenaires