• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 10 faits cachés sur les voitures électriques !

10 faits cachés sur les voitures électriques !

 

Faire disparaître les véhicules thermiques… Vraiment pour la planète ?

Il y a une multitude de raisons pour lesquelles la gauche est absolument déterminée à forcer les Américains à quitter leurs voitures et camions à carburant privés pour se tourner vers des transports publics peu fiables et des véhicules électriques (VE) coûteux, et aucune de ces raisons n’a à voir avec la « sauvegarde de l’environnement ».

La raison principale pour laquelle la gauche aime les VE est que le processus de forcer les Américains à se convertir au transport électrique détruira à jamais l’incroyable liberté et prospérité associées aux véhicules à carburant privés.

L’avenir sera au contraire contrôlé de manière centralisée par de riches élitistes et leurs politiciens corrompus, des bureaucrates avides de pouvoir et des « experts » guidés par leur idéologie.

Lorsque Ransom Olds, en 1901, et Henry Ford, en 1908, ont vendu les premières automobiles américaines produites en série (respectivement la Olds à tableau de bord incurvé et le modèle T), ils ont lancé l’Amérique sur la voie de la première société à route ouverte du monde.

Il a fallu quelques décennies, mais dans les années 1930, la possession d’une voiture était pratiquement un élément de base de la classe moyenne, ce qui signifiait, pour des millions d’Américains, la liberté d’aller où ils voulaient quand ils le voulaient, sans avoir à obtenir la permission préalable du gouvernement.

Il n’est pas exagéré de dire que l’un des principaux facteurs qui ont permis à l’Amérique de sortir de la Dépression a été la capacité de millions d’Américains à acheter des voitures et des camions neufs et d’occasion.

La Réserve fédérale de Saint-Louis s’exprimait ainsi en septembre 1935, en pleine Grande Dépression :

« Au cours des 6 premiers mois de 1935, les entreprises et les particuliers ont acheté aux concessionnaires automobiles 1 461 940 voitures particulières neuves et 254 063 camions, payant pour ces véhicules une somme estimée à environ 1 460 000 000 $.

Les immatriculations du premier semestre ont augmenté de 44 pour cent en 1935 par rapport à la période correspondante de l’année dernière, tandis que l’augmentation par rapport aux mêmes 6 mois de 1933 était de 121 pour cent. »

L’essor de l’automobile privée à essence a également généré des industries en plein essor qui, à ce jour, fournissent des millions de bons emplois, une stabilité financière et une croissance des revenus personnels qui sont à la base de l’économie américaine.

Il suffit de penser à tous les concessionnaires, les ateliers de réparation, les magasins de pièces détachées, la construction de routes, la production, la distribution et la vente au détail d’énergie, les assurances et les emplois dans les forces de l’ordre qui existent parce qu’il y a des centaines de millions de voitures et de camions dans ce pays.

Voir aussi : L’USDA approuve 500 000 dollars de fonds au budget du changement climatique pour réparer des parkings

Mais ces bonnes choses seront perdues si le projet de la Californie d’interdire la vente de tous les véhicules à essence d’ici 2035 devient une politique nationale. Il y a tellement de choses qui sont incroyablement erronées, voire carrément malhonnêtes ou stupides, dans la volonté de forcer les Américains à utiliser des VE.

Voici les 10 faits sur les véhicules électriques que la gauche vous cache

Comme le soulignent les experts de powerthefuture.com :

1. Les VE sont alimentés par des combustibles fossiles. Selon l’Administration américaine d’information sur l’énergie (EIA), les centrales électriques à base de combustibles fossiles – charbon, pétrole ou gaz naturel – produisent environ 60 % du réseau électrique national, tandis que l’énergie nucléaire représente près de 20 %.

2. Les batteries des VE reposent sur le cobalt. On estime que 70 % de l’approvisionnement mondial en cobalt provient de la République démocratique du Congo, un pays où les conditions de travail sont déplorables, notamment pour les enfants.

3. Une étude publiée plus tôt cette année par un groupe environnemental a montré que près d’un tiers des stations de recharge électrique de San Francisco ne fonctionnaient pas. La population de San Francisco représente environ deux pour cent de la Californie.

4. Les partisans de la loi californienne admettent qu’il y aura une augmentation de 40 % de la demande d’électricité, ce qui ajoutera une pression supplémentaire sur le réseau et nécessitera une augmentation des coûts de l’électricité et des infrastructures.

5. Selon un chercheur, la pression exercée par l’ajout d’un VE est similaire à l’ajout de « 1 ou 2 climatiseurs » à votre maison, sauf qu’un VE a besoin d’être alimenté toute l’année.

6. Aujourd’hui, 20 millions de familles américaines, soit une sur six, ont pris du retard dans le paiement de leur facture d’électricité, ce qui représente le montant le plus élevé jamais atteint.

7. Les sociétés de services publics devront ajouter 5 800 dollars de mises à niveau pour chaque nouveau VE au cours des huit prochaines années afin de compenser la demande d’énergie. Tous les clients devront assumer ce coût.

8. Le prix moyen d’un véhicule électrique est actuellement de 66 000 $, soit une augmentation de plus de 13 % au cours de la dernière année seulement, ce qui représente un coût moyen de 18 000 $ de plus que le moteur à combustion moyen. Parallèlement, le revenu médian des ménages est de 67 521 dollars. Pour les familles afro-américaines, la moyenne est de 45 870 dollars, et pour les ménages hispaniques, de 55 321 dollars.

9. Une étude réalisée en 2022 a révélé que la majorité des recharges de VE se font à domicile, ce qui désavantage les personnes vivant dans des habitations multifamiliales (appartements) pour la recharge.

10. La même étude a également noté que de nombreux conducteurs chargent leur VE pendant la nuit, lorsque l’énergie solaire est moins disponible sur le réseau.

Il existe de nombreux autres faits concernant les véhicules électriques que vous n’entendrez jamais de la part des politiciens de la gauche, notamment le président Joe Biden, le chef de la majorité du Sénat Chuck Schumer (D-N.Y.) et la présidente de la Chambre Nancy Pelosi (D-Calif.), ainsi que la direction nationale et étatique du parti démocrate.

Vous n’entendrez pas non plus parler de ces faits – sauf lorsqu’ils sont déformés et déformés par des « vérificateurs de faits » autoproclamés – dans les salles de classe des universités, dans les médias grand public et même chez les représentants des « trois grands » constructeurs automobiles, qui craignent de se retrouver du mauvais côté du gouvernement.

Oh, et au fait, devinez qui est en train de rire aux éclats alors que l’Amérique se dirige vers l’avenir des véhicules électriques de la gauche, sachant qu’ils contrôlent une grande partie de l’équipement, des matériaux et de la technologie nécessaires aux batteries, ce qui leur permet d’étrangler l’économie américaine ?

Pouvez-vous épeler C-H-I-N-E ?

https://geopolitique-profonde.com/


Moyenne des avis sur cet article :  2.55/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Clark Kent Clark Kent 27 septembre 16:22

    Ce que vous appelez « la gauche », c’est le Parti Démocrate américain, non ?

    Cet article est une traduction mot à mot d’une publication américaine de sensibilité « républicaine » (au sens que les Américains donnent à ce mot), sans même transposer les repères socio-économiques d’un pays à l’autre. Il est vrai que les états européens ne sont plus grand chose d’autre que des colonies de l’Empire, mais on n’est pas obligés de leur tendre nos culs.


    • Clocel Clocel 27 septembre 17:05

      @Clark Kent

      « mais on n’est pas obligés de leur tendre nos culs »

      On ne va pas pouvoir se sevrer comme ça, depuis plus de soixante ans qu’on leur pompe le dard...


    • jocelyne 27 septembre 17:50

      Bof, des tas de choses à dire, tout travail nécessite de l’énergie, pour moi le VE est un non sens mais je ne verrais pas la suite, je plains les trentenaires....


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 septembre 18:07

        @jocelyne
         
         ’’le VE est un non sens’’
        > les voitures électriques qui ne diffèrent des thermiques que par la motorisation sont un non sens.
         
        On constate en ville de plus en plus de deux roues et voiturettes électrique, et je trouve ça bien. En revanche, je ne me vois pas faire des centaines de kms non stop avec ces engins.


      • buratino buratino 28 septembre 11:13

        @Francis, agnotologue De plus en plus de trottinettes, de vélos électriques, etc,, très chers et comme aux States, de plus en plus de gros.


      • Croa Croa 27 septembre 19:26

        Le seul intérêt des véhicules électriques, c’est qu’ils ne polluent pas. Ils sont donc faits pour la ville, ils ne doivent pas être lourds ni surpuissants.
        *

        La sobriété énergétique OUI, mais il est inutile de changer de véhicule pour cela alors qu’il suffit de rouler moins.

        D’autant plus que le taux de gaz carbonique n’est pas responsable du changement climatique. Nous nous sommes trompés smiley !!!


        • Clocel Clocel 27 septembre 19:53

          @Croa

          « Nous nous sommes trompés »

          Voila un pluriel bien singulier, je veux bien manger mon chapeau, mais pas le vôtre.


        • zygzornifle zygzornifle 28 septembre 09:48

          Avec la crise énergétique l’électricité va finir par être rationnée .....


          • Ffgismo 28 septembre 10:18

            La bagnole individuelle c’est surtout des millions de morts au seul profit des constructeurs. 


            • buratino buratino 28 septembre 11:15

              @Ffgismo
              On n’a pas le choix, si on désire arriver à l’heure avec les moyens publics, on n’est pas arrivés


            • Spoiler 28 septembre 10:19

              La VE sera un bide, ce n’est qu’une question de temps, mais on le saura. Les éoliens et les panneaux solaires resteront une mauvaise solution. Ca on le sait déjà. Dans le reste du monde on choisira le thermique. Nous verrons donc l’Europe s’enfoncer économiquement mais ca nos maitres mondialistes le savent puisqu’ils pilotent l’affaire et engrangent les bénéfices de la transition énergétique, cette escroquerie, autrement appelée réchauffisme anthropique ...


              • GoldoBlack 2 octobre 18:34

                @Spoiler
                Alors qu’il suffirait d’appuyer avec les autres sur l’accélérateur du désastre environnemental...


              • eddofr eddofr 28 septembre 10:33

                L’électrique, l’hybride ... tout ça c’est, enfin ça devrait être, des solutions parmis d’autres.


                Je ne vois rien de plus stupide qu’un SUV hybride ou électrique de 3 tonnes.

                Moi, en fonction de la distance et de la « charge à transporter », j’utilise :

                Une paire de chaussure,

                Un vélo (à assistance),

                Une « petite voiture électrique » (autonomie « ville », moins de 100km, mais moins de 500 bouger),

                Une voiture d’occasion « normale », convertie au flex fuel (possibilité de consommer du E85),

                Et exceptionnellement, mon vieux et gros 4x4, qui consomme une blinde, qui pue (je roule à l’huile, c’est un diesel) mais qui couterait bien trop cher à remplacer, en Euros comme en Bilan carbone, pour moins de 2000 km par an.


                • eddofr eddofr 28 septembre 10:34

                  @eddofr
                  lire « moins de 500kg à bouger » pour la petite électrique.


                • buratino buratino 28 septembre 11:30

                  Z’avez oublié un défaut des VE, dans mon quartier, le nombre de bornes électriques vandalisées sont en forte augmentation.


                  • mmbbb 28 septembre 12:58

                    L economie allemande va prendre un coup 


                    • LeMerou 28 septembre 15:47

                      @GEOPOLITIQUE PROFONDE

                      Le problème du VE au Etats Unis est le même que chez nous.

                      Ont veux plein de VE, pour tout le monde, hors sans commencer à développer les infrastructures de recharges, tout ceci n’est que poudre aux yeux. 

                      Le VE n’est pas un non sens, au jourd’hui il est proposé en solution de remplacement des véhicules thermique (VT).

                      Le VE prend tout son sens dans les métropoles, pour réduire les phénomènes de pollution, mais pour cela, il faut que le réseau de transport des péri-urbains soit développé et performant. Non soumis aussi à des prises d’otage par du personnel protégés. Hors métropole, le problème est la disparition des transports, un peu logique car il y a eu et continu toujours une exode vers les ville.

                      Mais Micron 1er va y remédier en peuplant les campagnes, sans bien sûr remettre les transports, il ne s’agit pas que les nouveaux arrivants, fuis aussi vers les villes.

                      Ensuite pour les VT, il s’agit simplement de concevoir des véhicules largement plus petits que ce qu’il existe, mût par des petits moteurs, réduisant ainsi les problèmes de pollution. Les voitures entre 1200 et 1800 kg conduite par une personne avec éventuellement un passager est un non sens.

                      Alors aux US, n’en parlons pas, certes les distances sont immenses, mais les voitures aussi.

                      Malheureusement comme pour tout, on veux réduire notre empreinte, en ne réduisant rien.. C’est simplement physiquement impossible, alors ont continu, gentiment vers le mur, confiant que la technologie nous sauvera, mais la physique ne change pas.

                      Une voiture qu’elle soit électrique ou thermique, nécessitera la même puissance pour un poids fixe pour se déplacer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité