• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 11 septembre : les États-Unis instaurent le fascisme au Chili

11 septembre : les États-Unis instaurent le fascisme au Chili

Le 11 septembre 1973 au matin, les trois armées factieuses attaquent la « Moneda, siège du gouvernement chilien régulièrement sortie des urnes. Salvator Allende, le président élu, se suicide (ou est « suicidé ») dans son palais. Ses dernières paroles radiodiffusées furent : « Continuez et sachez que s’ouvriront bientôt les grandes avenues où l’homme digne s’avancera pour construire une société meilleure.

JPEG

 

Les grands profiteurs et exploiteurs du pays, alliés à l’armée et à la police fomentèrent un coup d’état militaire sous la direction d’Augusto Pinochet, une caricature de troufion borné au nom d’opérette. S’ensuivirent la dissolution du Congrès national, des conseils municipaux, des syndicats et des partis politiques. La liberté de la presse fut abolie, le couvre-feu instauré.

Dès lors la barbarie de la soldatesque donna toute sa mesure sanglante : des dizaines de milliers de militants parqués dans le Stadio nacional, les doigts du chanteur Victor Jara sectionnés à la hache (« Et maintenant, joue de ta guitare ! »), les rumeurs de tortures et d’assassinats en masse, l’agonie de Pablo Neruda dans sa maison pillée…

Le Chili s’enfonça dans une nuit sanglante de 17 ans…

Derrière ce désastre, derrière cet attentat terroriste contre la démocratie, un pays : les États-Unis d’Amérique et un assassin qui sera couronné du prix Nobel de la paix : Henri Kissinger…

Alors les tours du World Trade Center… Va fan culo !

 

God blesse America

 

Pourquoi donc riez-vous ?

Et applaudissez-vous ?

Sitting Bull le guerrier, et toi Geronimo,

Et les millions d’Indiens chassés comme animaux,

Massacrés par le plomb, par la croix, par la gnole,

Par les loques données chargées de variole.

Pourquoi donc riez-vous ?

Et applaudissez-vous ?

Lorsque s’écroule en feu le World Trade Center,

Orgueil de la nation des voleurs de vos terres…

 

Pourquoi donc riez-vous ?

Et applaudissez-vous ?

Esclaves noirs trimant dans les champs de coton,

Achetés, exploités et payés au bâton,

Humiliés, niés, traités pires que bêtes

Par des culs bénis blancs crispés sur leur gâchette.

Pourquoi donc riez-vous ?

Et applaudissez-vous ?

Lorsque s’écroule en feu le World Trade Center,

Orgueil de tous ces Wasps qui ont forgé vos fers…

 

Pourquoi donc riez-vous ?

Et applaudissez-vous ?

Salvador Allende, du fond de ton tombeau,

Et vous, Chiliens, assassinés par les Rambo

Lâchés sur vos richesses comme des chiens féroces

Pour que vos exploiteurs puissent rouler carrosse.

Pourquoi donc riez-vous ?

Et applaudissez-vous ?

Lorsque s’écroule en feu le World Trade Center,

Orgueil des spadassins de Henri Kissinger…

 

Pourquoi donc riez-vous ?

Et applaudissez-vous ?

Paysans communistes nés en Indonésie.

Vous étiez un million accusé d’hérésie,

Massacrés pour avoir soutenu Sokarno

Alors que les Yankees préféraient Suharto.

Pourquoi donc riez-vous ?

Et applaudissez-vous ?

Lorsque s’écroule en feu le World Trade Center,

Orgueil du dollar roi qui nourrit les gangsters…

 

Pourquoi donc riez-vous ?

Et applaudissez-vous ?

Héroïques soldats paysans du Vietnam.

Vous avez écrasé l’armée de l’Oncle Sam,

Vous avez triomphé de cette soldatesque

De violeurs, de tueurs et de pasteurs grotesques.

Pourquoi donc riez-vous ?

Et applaudissez-vous ?

Lorsque tombent enfin les murs du Pentagone,

Vains remparts de la vanité anglo-saxonne…

 

Pourquoi donc riez-vous ?

Et applaudissez-vous ?

Enfants crevants de faim des faubourgs irakiens,

Disputant la pitance aux vautours et aux chiens,

Depuis que la « croisade » menée par l’Oncle Sam

Massacre les civils pire qu’au temps de Saddam.

Pourquoi donc riez-vous ?

Et applaudissez-vous ?

Lorsque tombent enfin les murs du Pentagone,

Qui vous envoie missiles et bombes félonnes…

 

Pourquoi donc riez-vous ?

Et applaudissez-vous ?

Paysans, ouvriers, écoliers yougoslaves,

Que les bombes yankees écrasaient dans les caves,

La défense du « Droit » fut un bon alibi :

L’ordre americana règne sur la Serbie.

Pourquoi donc riez-vous ?

Et applaudissez-vous ?

Lorsque tombent enfin les murs du Pentagone,

Qui ne supporte pas de pensées autochtones.

 

Pourquoi donc riez-vous ?

Et applaudissez-vous ?

Civils vitrifiés par la Bombe yankee

Rayant Hiroshima comme Nagasaki

Non pas, comme il fut dit, pour terminer la guerre

Mais pour tester sur vous les horreurs nucléaires.

Pourquoi donc riez-vous ?

Et applaudissez-vous ?

Lorsque les feux du ciel par des mains fanatiques

En un bouquet de mort tombent sur l’Amérique.

 

Relève-toi ! Debout, peuple des Zuhessa !

Libère-toi des fers, des chaînes de forçats

Dans lesquels te maintient l’ultra capitalisme

Par sa télé débile et son consumérisme.

Renverse le pouvoir aveugle du dollar

Et celui des banquiers et boursiers vicelards.

Rafale les « chairmen » des multinationales

Qui ravagent le monde par leurs actions bestiales.

Demande-toi enfin, réflexion citoyenne,

Pourquoi donc ton pays suscite tant de haine !

Redevient cet ami qui nous a fait rêver,

Qui a laissé sa vie pour venir nous sauver.

Tu viens du monde entier, partout tu as des frères.

Valent-ils moins que toi ? Arrache tes œillères

Afin que la statue prénommée Liberté

Ne tourne plus le dos à la Fraternité.

 

VictorAyoli

 

 

Illustration originale Giacobazzi


Moyenne des avis sur cet article :  3.62/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • NEMO Joker 11 septembre 19:03

    merci Victor

    ça fait du bien !

    • reprendrelamain reprendrelamain 12 septembre 23:21

      @Joker
      Beaucoup de bien


    • aimable 11 septembre 19:23

      l’ Amérique souffre elle aussi du complexe du peuple élu , elle est partout chez elle .


      • marmor 11 septembre 19:53

        Il faut les avoir bien accrochées pour accepter le prix Nobel de la paix ! Ce juif allemand exilé aux USA pour cause de persecution, a commis autant de crimes, tout comme ses correligionnaires Rumsfeld et Wolfovitz en 2003 en Irak, pour la même raison, piller le pétrole … Une belle bande d’assassins qui devraient être condamnés par la CPI !! 


        • HELIOS HELIOS 11 septembre 20:06

          ...salut Victor...


          La tirade sur le Chili est particulierement malvenue parce que, si Pinochet fut un dictateur de seconde zone... - oui, oui, un dictateur qui fait un referendum et qui s’en va parce qu’il l’a perdu - il n’en reste pas moins un patriote dont les manières furent particulierement délétères et affreusement sanglantes.

          Je parle donc de Pinochet, et a ce detail pres - les manieres - et le fond de l’homme -patriote- nous avons presque le même comme président, c’est a dire un leader qui est arrivé au pouvoir par un accident electoral et qui gouverne en soumission a une ideologie sectorielle qui ne tient aucun compte de la population qu’il est sensé guider et defendre.

          Pinochet a transformé un pays sur la voie du communisme par un mimétisme forcené avec l’école de Chicago et le résultat fut le développement économique particulièrement inegalitaire (injuste) permettant une transition du pays vers une économie efficace.... et dont les Etats Unis ne sont pas responsables. A ce jour, une forme de redistribution revient au point que pour certains domaines nous devrions peut etre regarder de leur coté (Auge)

          Macron, puisque c’est de lui dont je veux parler, a été lui aussi elu par accident -sans violence, certes- et qui met en oeuvre par la force de l’administration et de la structure politique de notre pays, le même type d’ideologie sectorielle ignorante de la réalité sociale de notre pays, en se soumettant volontairement au dictat de l’orientation économiquement prédatrice de l’UE.

          Plus de 70 ans de developpements sociaux, mis en oeuvre avec equilibre et responsabilité, sont un a un détricotés -ce qui rend la coherence d’ensemble intenable- et si le sang ne coule pas directement comme pendant les années sombres chiliennes, la douleur, le malheur et relegations des classes les plus fragiles et souvent les plus laborieuses, sont bien presents et nous n’avons pas de referendum ni de possibilités souveraines de nous débarrasser du modèle européens qui nous étouffe.

          Bref, avant d’accuser Pinochet dont la violence et le sang dans le contexte de son époque sont inexcusables, il serait bon d’examiner la situation devant notre propre porte, où..où, disons le, l’interet de notre autocrate jupiterien n’a rien a voir avec le bien de notre pays mais la soumission a un monde globalisé, dehumanisé et avec les mêmes consequences : la pauvreté et la perte de dignité que n’ont JAMAIS perdu les chiliens même sous Pinochet.


          • NEMO Joker 11 septembre 20:40

            @HELIOS

            pourquoi mettre les deux réalités en balance ?
            rappeler le rôle de la CIA au Chili et la politique de Pinochet n’empêche pas de rappeler le rôle du MEDEF et des financiers dans l’élections de Macron ni la la politique de démolition qu’il mène pour le compte des lobbies européens (et leurs tutelles).

            franchement, je ne vois pas ce qui vous gène ?

          • HELIOS HELIOS 11 septembre 21:53

            @Joker

            ***** ... rappeler le rôle de la CIA au Chili et la politique de Pinochet n’empêche pas de rappeler le rôle du MEDEF et des financiers...  *****


            ... mais oui, vous avez parfaitement raison, et c’est pour cela que j’implique directement Macron dans une démarche homologue a celle de la CIA et de l’UE... et cela n’excuse pas, bien évidement, mais dédouane Pinochet de toutes les accusations exclusives qu’on lui porte.

            Il y a une ENORME différence entre Pinochet et Macron.

            L’un, Pinochet, était un ignoble assassin qui a tout fait pour emmener son pays sur la voie d’un développement discutable en terme d’equité sociale, certes, mais souverain.....

            L’autre, Macron n’est pas directement un assassin, mais qui fait tout pour soumettre notre pays aux forces antisociales, internationalistes et détruit le fragile edifice de l’intelligence sociale et de notre souveraineté !

            C’est tout.... a choisir entre la peste et le cholera, parfois, je me demande... en tout cas de Pinochet on s’en sort, de Macro et de l’UE, j’oserai esperer que ce soit possible, sans certitudes....

          • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 11 septembre 22:46

            @HELIOS


            Je ne me souviens pas d’avoir lu sous la plume, ou le clavier, d’un supporter d’Allende qu’il a été élu président de la République chilienne à la majorité relative (36.61 % des suffrages) avec 1.34 % d’avance (39’000 voix) sur l’indépendant de droite Jorge Alessandri.


            Pour confirmation :

          • HELIOS HELIOS 12 septembre 09:37

            @Cateaufoncel3

            ... excusez-moi, je ne comprends pas bien votre intervention...

            Je fais le parallèle entre Macron et Pinochet, non pas sur la cruauté mais sur les objectifs de leur gouvernance.

            Peu m’importe Allende ou Alessandri, comme peu m’importe Melenchon, Fillon, Le Pen... nous avons au pouvoir des gens qui se sont imposés soit par la violence (innaceptable, je l’ai dit) ou par des supports que j’estime « manipulateur ».... nous emmenant radicalement vers des modèles politiques... pour l’un patriote et souverain et pour l’autre mondialiste et soumis.

            Cela ne caracterise ni la maniere, ni les personnes dans leur individualité, mais l’action politique.

          • Gil Hopkins 12 septembre 10:12

            @HELIOS

            « ... excusez-moi, je ne comprends pas bien votre intervention... »

            Il m’a paru utile de reprendre une information très rarement citée, rappelant qu’Allende voulait révolutionner le Chili après avoir obtenu le soutien d’à peine plus d’un Chilien sur trois. Parmi les quelques personnes qui m’auront lu, il y en avait peut-être certaines qui n’avaient jamais entendu parlé des résultats de l’élection présidentielle de 1970, alors qu’ils sont aussi à prendre en compte dans la genèse du coup d’Etat.

            En fait, je m’adressais à des gens qui étaient susceptibles de s’intéresser à ce genre de détail, pas à ceux qui, comme vous, n’en ont rien à cirer.

          • HELIOS HELIOS 12 septembre 10:35

            @Gil Hopkins & Cateaufoncel3


            ... merci d’avoir échangé avec moi ...

            Je suis comme vous, j’aime bien poser les bases stables d’un sujet puis le développer.

            Je vous confirme d’autre part, que je n’ai jamais, et je ne cirerai jamais les pompes de personnes, ce qui m’a déjà couté pas mal dans ma carrière, mais c’est une éthique que je conserve envers et contre tout.

            ... Agoravoxement vôtre....

          • goc goc 11 septembre 23:25

            il ne faut pas non plus oublier les deux autres massacres de civils organisés et exécutés avec toute la barbarie habituelle dont sont capables les ricains, à savoir Panama (20 000 morts) et Missrata plus récemment en Libye, en bafouant la résolution de l’ONU, et avec la complicité de sarko (ce qui me fait dire que mac’rond est un sarko bis en pire quand à ses « actions » présentes et à venir)


            • Dom66 Dom66 11 septembre 23:48

              @goc

              ++ pour moi, ET EN PLUS ne pas oublier

              Le 24 mars 1999, l’OTAN sous les ordres des Etats-Unis et avec la complicité de ses alliés déclenchait la première agression militaire d’envergure depuis la Seconde guerre mondiale. En bombardant la Serbie pendant 78 jours sans aucune raison valable, l’alliance occidentale achevait de détruire un grand pays fondateur de l’ONU – la Yougoslavie – et commettait un crime sanglant et impardonnable qui ne doit pas être oublié.

            • xiyih@bit-degree.com 11 septembre 23:48

              bon il nous reste plus qu a copuler pour oublier, mais c est foutrement bon


              • Mmarvinbear Mmarvinbear 12 septembre 00:28

                Si Nixon voulait se débarrasser d’ Allende, Kissinger s’est toujours opposé à un coup de force et plaidé pour une élimination politique. Le coup d’ Etat de Pinochet n’est en aucune façon liée aux USA ou la CIA, même s’ils se sont montrés satisfaits du résultat.


                Il faut dire qu’ Allende n’avait plus personne pour le soutenir. A la présidentielle, il n’a obtenu que 36 % des voix et c’est un parlement divisé entre les candidats de droite qui l’a investi.

                Sa politique économique, généreuse pour les pauvres, a complètement dévasté l’économie du pays et a détourné ses électeurs de lui. Il s’est ensuite coupé des russes en refusant d’instaurer une dictature collectiviste.

                Si Pinochet à réussi, c’est parce qu’ Allende était seul. Même le PC chilien s’est refusé à lui porter secours à la Moneda.

                • Oceane 12 septembre 21:13

                  @Mmarvinbear

                  « Sa politique généreuse pour les pauvres, à complètement dévasté l’économie du pays et à détourné ses électeurs de lui... »

                  Les pauvres sont d’une telle ingratitude ! Et dire que certains, les pauvres en l’occurrence en veulent aujourd’hui à Micron dêtre le « Président des riches », après s’être acharnés sur un « Flamby » pour qui la « Finance » était l’« ennemi ». Je passe bien entendu sur le « Président bling bling ».

                  Moralité, le jour où Micron se mettra à une « politique généreuse pour les pauves », il devastera complètement l’économie du pays et retournera ses électeur contre lui !

                  Le pauvre serait-il enfin de compte, un schizo qui s’ignore ? Spartacus aurait donc raison, lui, cet anti-pauvre viscéral ?

                  Tu es le seul à ne pas voir les Zuniens et leur Cia derrière l’assassinat du Président Allende et son remplacement par Pinochet.


                • goc goc 13 septembre 10:31

                  @Mmarvinbear
                  Si Pinochet à réussi, c’est parce qu’ Allende était seul. Même le PC chilien s’est refusé à lui porter secours à la Moneda.

                  quelle magnifique exemple de mémoire sélective

                  vous avez visiblement oublié les actions « spontanées » des syndicats de camionneurs qui avaient refusé d’approvisionner la capitale en nourriture afin de faire croire qu’Allendé appauvrissait et affamait son peuple
                  Vous avez oublié le financement du coup d’état par ITT qui était à l’époque le « Microsoft » des telecoms.
                  Vous avez oublié que l’armée, qui a normalement pour mission de défendre son peuple, tirait sans vergogne sur tout ce qui bougeait, voir le nombre de civils abattus ce 11/09.

                  Bref avant de venir ici débiter vos âneries et votre propagande à 2 balles, vous feriez mieux de vous renseigner.


                • Mmarvinbear Mmarvinbear 13 septembre 22:27

                  @goc

                  quelle magnifique exemple de mémoire sélective

                  Je peux dire la même chose.

                  Regardez la situation économique du pays avant son arrivée au pouvoir et ensuite. Je ne pense pas que la CIA soit responsable de la baisse des investissements et des rendements agricoles sous son mandat.

                  Allende avait de très bonnes intentions et il n’a pas eu la vie facile, mais il s’est lui-même tiré une balle dans le pied avec une succession de mauvais choix et surtout son refus de voir son échec économique, erreur que Mitterrand ne commettra pas.

                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 septembre 22:43

                  @Mmarvinbear Plus de deux ans et dix mois avant qu’on l’assassine . T’aurais fait mieux ?


                • Citoyen de base 13 septembre 19:48
                  Lisez ou relisez « La stratégie du choc » de Naomi Klein où elle explique en détail la collusion entre l’école des économistes de Chicago de Milton Friedman prônant l’ultralibéralisme le plus pur et le plus dur, et la junte militaire pour l’aider à mettre son programme en place.
                  Ce livre est terriblement actuel, sauf que nous ne voyons pas encore la torture et la répression armée (quoique ?). Mais de combien de temps disposons-nous avant qu’il ne soit trop tard ?  smiley
                  Et si on est adepte de numérologie le 11 septembre est décidément un jour prédestiné aux chocs !  smiley

                  • Patrick Samba Patrick Samba 16 septembre 22:25
                    Salut !

                    Victor je t’aime bien, alors arrête d’écrire ces conneries :

                    "Paysans, ouvriers, écoliers yougoslaves,

                    Que les bombes yankees écrasaient dans les caves,« 

                    Entre 1992 et 1995 se déroula un génocide en Ex-Yougoslavie,

                     »Debout, peuple des Zuhessa ! Qui a laissé sa vie pour venir nous sauver. [1945]"

                    Je ne sais s’il y a eu beaucoup de soldats étasuniens morts pendant les bombardements US, anglais et français autour de Sarajevo, mais je t’assure que les bosniaques étaient tout aussi heureux de cette intervention que nos anciens le furent de l’intervention US, anglaises, canadiennes, etc en 1945....

                    Attention à un certain révisionnisme...

                    Pour le reste évidemment pas de problème.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès