• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 11 septembre, souvenir

11 septembre, souvenir

Ce mardi de début septembre, quelques badauds arpentent sans hâte les trottoirs du boulevard Saint Martin à Paris.

Certains s’arrêtent pour rêver devant les affiches tentantes de la petite agence de voyages dans laquelle j’exerce en qualité de secrétaire comptable. D’autres préfèrent se laisser tenter par les cosmétiques et parfums proposés par l’esthéticienne qui tient boutique à côté.

L’agence est calme en cette fin d’après-midi. La vente des séjours d’été est terminée, celle des vacances d’hiver pas encore entamée. La directrice, dans son bureau, vérifie les factures tandis que les deux agents de comptoir programment des voyages d’affaire pour des sociétés.

Soudain, l’esthéticienne, notre voisine, surprend notre petit univers quiet, fort occupé à ses activités, en franchissant la porte de l’agence restée ouverte sur la douceur de l’air.

Sa brusquerie inhabituelle, son teint blafard, son air affolé nous alarment instantanément. Aurait elle été agressée ?
« Les Tours, chevrote t-elle, les Tours Jumelles de Manhattan ont été attaquées. »

Et elle s’écroule plus qu’elle ne s’assied sur l’une des chaises réservées à la clientèle.

La stupeur nous rend muettes tandis que la directrice de l’agence, troublée par le comportement insolite de la voisine, surgit de son bureau.
Ce n’est pas possible ! La dame a mal compris l’information entendue à sa radio !

Alors que, toujours aphasiques, nous la contemplons avec stupéfaction, l’esthéticienne reprend sur un ton haletant qui parfois s’asphyxie :
« J’allais venir vous prévenir quand un premier avion a percuté l’une d’elle mais, avant que j’ai trouvé mes clés pour fermer la porte du magasin derrière moi, un deuxième avion est venu percuter l’autre. »

Son débit haché, son regard angoissé, limite halluciné, ne nous laisse aucune illusion sur la réalité de l’horreur qu’elle nous dit. 

Par acquis de conscience, la directrice se précipite quand même sur un téléphone pour appeler un correspond new yorkais.

Elle raccroche peu de temps après, nous regarde, consternée. Aucune d’entre nous ne peut contenir ses larmes. Nous n’avons pas encore connaissance de l’ampleur du drame qui s’est joué mais, avec la sensation qu’un sacrilège a été commis, nous savons que ce 11 septembre 2001, un élément vital de notre monde vient de s’écrouler.


Moyenne des avis sur cet article :  1.83/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Walkyries Walkyries 12 septembre 2011 10:21

    Bonjour,

    J’ai passé toute mon enfance en Afrique trimballé par un beau-père baroudeur qui officie en tant qu’anthropologue au CNRS depuis 30 ans, j’ai passé 4 ans à le suivre sur les routes de l’Aïr, du Ténéré. Chaque année nous voyions passer le Paris-Dakar, je n’ai jamais été fan des voitures, surement moins fan que les enfants des villages que ces bolides traversaient, enfin à l’age de 9 ans j’ai pu voir une vérité en face, quelle vérité ? celle des enfants écrasés par ces mêmes voitures, des mères inconsolables, des « camions de ramassage » spécialement affectés aux gestions de ses incidents, .. « madame désolé pour votre perte voici 10 000 Francs CFA » (100 Francs à l’époque).
    Dans ce village 3 personnes ont été fauchées ce jour là, principalement des enfants.

    Revenu en France depuis, j’ai pu remarqué à quel point cette compétition était appréciée, face à ce discours j’ai eu droit à des : « ... à c’est triste mais c’est la vie » ou des « ... oui, ben ça arrive »

    Donc en ce jour du 12 septembre et face à cet apitoiement mondial, je tourne ma pensé vers cette femme qui à perdu son enfant sur l’autel du divertissement de masse, et vous dis sans remords, « c’est la vie ».


    • Robert GIL ROBERT GIL 12 septembre 2011 10:26

      Pour se rappeler et ne jamais oublier, voir :
      http://2ccr.unblog.fr/2011/09/11/11-septembre-1973/


      • James James 12 septembre 2011 10:41

        Pour les détenus de l’enclave palestinienne de Gaza, le 11 septembre c’est tous les jours  !


        • Samuel Moleaud 12 septembre 2011 11:23

          Et combien de 11 septembre en Irak, en Afghanistan, en Libye ? Combien de victimes du capital en Afrique subsaharienne rongent leur os, pour qui la vie est un calvaire rongé par la malnutrition organisée par les pieuvres multinationales européennes ?

          On parle d’un attentat qui fait 3000 morts. C’est horrible. Mais j’aimerais que l’on commémore les huit millions de personnes qui meurent de faim chaque année à cause des inégalités Nord-Sud.
          J’aimerais que l’on considère les pays du Moyen-Orient comme des victimes colonisées.
          Le 11 septembre célèbre-t-il le coup d’Etat chilien de 1973, ses morts, ses disparus, ses torturés, pour le test de la doctrine du choc économique ?

          Les deux-tours ont bouleversé le monde par leur choc mondial qui a suivi. Mais l’Histoire sélectionne toujours bien finement ses devoirs de mémoire...


          • James James 12 septembre 2011 11:26

            Excellent Samuel .


            • BHL=MST 12 septembre 2011 11:34

              Article totalement aligné sur la pressetitution officielle, qui cherche en ce moment à prolonger le choc émotionnel, produit par l’hypnose du sujet 11 septembre.


              • beneolentia beneolentia 12 septembre 2011 20:49

                Peu avant le 11 Septembre, de très nombreux délits d’initiés sont avérés : Entre le 6 et le 7 septembre, 4 744 options de vente « put options » portant sur les actions d’United Airlines sont achetées, contre seulement 396 acquises à l’achat. Le 10 septembre, veille des attentats, ce sont 4 516 « put options » d’American Airlines qui sont acquises, contre 748 à l’achat. 

                «  Ces niveaux sont 25 fois supérieurs à la moyenne des transactions opérées habituellement sur ces deux compa­gnies ; de plus, aucune information ou fusion nouvelle ne justifiait de telles acquisitions », a déclaré le vice-président d’un des établissements les plus réputés du monde financier à Éric Laurent, qui le cite à la page 47 de son livre paru fin 2004, La face cachée du 11 Septembre (Pocket).  

                Quelques lignes plus haut, ce même interlocuteur déclare :  

                « les autorités américaines (…) couvrent ou dissimulent le plus spectaculaire délit dinitié jamais survenu. Vous ne trou­verez personne dans la communauté financière pour croire en la fable officielle. »   

                Par ailleurs, on constate avant le 11/9 :  

                — des niveaux élevés d’options de vente sur les actions de sociétés de réassurance susceptibles de payer des mil­liards pour couvrir les pertes dues aux attentats : Munich Re et le Groupe AXA  

                — des niveaux élevés d’options de vente sur les actions de compagnies financières touchées par les attentats : Merrill Lynch & Co., Morgan Stanley, Bank of America  

                — des niveaux énormes d’options d’achat sur un fabricant d’armes dont l’action a monté en flèche : Raytheon   

                John Kinnucan, un cadre de Broadband Research, dit :  

                «  J’ai vu un nombre d’achat/vente plus élevé que je n’ai jamais vu depuis 10 ans que je suis les marchés, particu­lièrement sur les marchés d’options. » (Associated Press18-9-2001 ; San Francisco Chronicle 19-9-2001)  

                Dylan Ratigan de Bloomberg Business News, parlant des mouvements sur Morgan Stanley et d’autres compagnies, a dit :  

                « Ce serait une des coïncidences les plus extraordinaires dans l’histoire de l’humanité si c’était une coïncidence. » (ABCNews 9/20/2001)  

                Pour la première fois en 33 ans, le World Trade Center change de propriétaire en avril 2001 : Larry Silverstein, homme d’affaires averti, achète pour 3,2 milliards de $ un bail de 99 ans pour la gestion du complexe.  

                Pourtant, les Tours commencent à dater, nécessitent des travaux importants, à commencer par de coûteux travaux de désamiantage, et elles n’ont jamais été réellement rentables.  

                M. Silverstein, qui a pris soin d’assurer le complexe –en incluant une clause qui couvre spécifiquement les atten­tats terroristes– pour 3,5 milliards de $, 6 semaines seulement avant le 11 Septembre, demandera ensuite que ses indemnités soient doublées, car le WTC a été la cible de DEUX attentats !  

                Finalement, le tribunal du district de Manhattan lui accordera un dédommagement de 4,6 milliards de $.


                http://reopen911.wordpress.com/2008/02/11/11-septembre-2001-le-plus-spectaculaire-delit-d%E2%80%99initie-jamais-survenu/


              • La râleuse La râleuse 12 septembre 2011 12:11

                Bonjour à toutes et à tous et merci d’avoir pris la peine de me lire.
                Toutefois, je suis étonnée qu’à ce moment d’émotion ressenti (et que j’assume) il y a de cela 10 ans, on m’oppose, POUR LE CONDAMNER, des événements qui ont eu lieu APRÈS : guerres d’Afghanistan, d’Irak, de Libye.
                Même les problèmes liés à la bande de Gaza étaient très peu évoqués à l’époque !
                Je constate encore une fois que les moralisateurs auraient TOUS été de vaillants résistants pendant la seconde guerre mondiale.


                • titi 12 septembre 2011 15:50

                  « Même les problèmes liés à la bande de Gaza étaient très peu évoqués à l’époque »

                  Merci râleuse pour ce rappel...

                  Car que se disait il avant le 11/09/2001 ?
                  Que l’amérique revenait à une politique isolationniste et se foutait du moyen orient.
                  Et vue que l’anti américanismet était déjà bien à la mode, tout le monde s’en offusquait : c’est la faute à Bush qui ne connait pas la géographie, qui est un incapable, un abruti.

                  Et après le 11/09/2001 on l’accusait de son contraire... l’amérique intervient trop... et Bush a manigancer le plus grand complot de l’histoire, ce qui pour un abruti est plutot contradictoire.

                  C’est ce qui s’appelle accuser de tout et de son contraire.


                • hommelibre hommelibre 12 septembre 2011 13:06

                  Merci pour ce texte, Râleuse. Très sensible, simple, direct, touche juste. J’avais voté pour à la mod, suis content qu’il ait passé.

                  Bien à vous.


                  • La râleuse La râleuse 12 septembre 2011 13:34

                    Merci hommelibre.

                    Je suis d’autant plus sensible à votre commentaire que je vous apprécie énormément et que je prends toujours plaisir à lire (même s’il arrive que parfois nos opinions diverges) vos articles chaque fois pleins de bon sens et d’une qualité irréprochable.
                    Très cordialement,


                  • hommelibre hommelibre 12 septembre 2011 16:24

                    Râleuse :

                    Des divergences, j’imagine. Ce qui est bien c’est de garder de l’estime et du respect avec les divergences.

                    Et reconnaître en l’autre une qualité de pensée, une intériorité, une conviction, une clarté de positionnement, une bienveillance.

                    Et en plus, découvrir une si fine sensibilité dans l’autre, avec laquelle je me sens en paix et en affinité, cela passe devant les divergences. Et en cas de fâcherie un jour, il faudra se rappeler cette sensibilité, pour ne pas se perdre dans la fâcherie.


                  • La râleuse La râleuse 12 septembre 2011 17:06

                    Si râleuse je suis restée, j’ai oublié la fougue incitatrice de sautes d’humeur. L’âge m’a assagie ; j’ai perdu beaucoup de mes dispositions pour les envies querelleuses.

                    Qui plus est, jamais je ne me fâcherai avec vous, hommelibre. C’est une impossibilité certaine ; je ne me fâche qu’avec les imbéciles smiley


                  • Samuel Moleaud 12 septembre 2011 23:53

                    Moi je trouve, « la râleuse », que ton article est bien écrit. Mais radicalement en désaccord avec ce qu’il dit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès