• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 15 techniques simples pour être apprécié par votre entourage

15 techniques simples pour être apprécié par votre entourage

Qui ne s’est jamais enfermé dans un débat sans fin qui ne mène nulle part ? Les deux partis pensent avoir raison et n’en démordent pas. Même en indiquant tous les arguments logiques du monde, les preuves les plus évidentes, il est rare que les deux personnes tombent sur un accord dans ce genre de débat. Et c’est normal ! Un comportement agressif, ou un haussement dans les tons créent un blocage dans le dialogue, plus personne ne veut donner raison à l’autre sous peine de perdre la face. Pourtant si vous avez raison, il serait mieux de réussir à influencer votre interlocuteur, pour vous faire entendre.

Alors comment se fait-il que certaines personnes soient suivies, appréciées et écoutées, et d’autres jamais considérées ? Voyons directement le principe psychologique qui se cache derrière le fait que deux personnes s’apprécient. Tout de suite après je vous donne les 15 meilleures techniques à appliquer pour être apprécié par ceux qui vous entourent et les influencer avec votre comportement. Ainsi que des conseils pour appliquer ces techniques pas-à-pas.

Pour survivre, un être humain a besoin de…

Quels sont nos besoins ? En réalité, nous en avons peu, mais nous les réclamons inlassablement toute notre vie. Les voici :

  • La nourriture
  • Le sommeil
  • La santé et la conservation de la vie
  • L’argent et la stabilité de vie qu’il procure
  • La satisfaction sexuelle
  • Le bonheur de nos enfants
  • Le sentiment d’avoir de l’importance

La plupart de ces besoins sont généralement satisfaits mais l’un deux est bien plus difficile à contenter. Et pourtant, il est certainement aussi important que le besoin en nourriture pour un être humain. Ce besoin c’est ce que Freud appelle « le désir d’être reconnu« .

 « Le principe le plus profond de la nature humaine, c’est la soif d’être apprécié », William James

Il ne faut pas oublier que quelque soit la personne à qui vous allez vous adressez, cette personne passe la quasi-totalité de son temps à penser à elle, à se juger, à prévoir des choses à faire. Tout son monde est centré sur elle. Vous aurez donc toujours bien moins d’importance qu’elle-même dans son esprit, même si vous passez tout votre temps avec.

Donnez de l’attention

Donc pour contenter une personne et en faire votre ami vous allez devoir lui donner… de la reconnaissance ! Toute l’attention qu’elle demande. Ce besoin universel si rarement contenté dans notre société. Vous allez lui montrer qu’elle a de l’importance, qu’elle est présente dans votre réalité et que vous en êtes heureux. C’est ce qui fera que les gens apprécient d’être avec vous, se sentent en confiance, et c’est ça qui vous permettra de les influencer lors d’un débat et non votre logique argumentaire aussi infaillible soit-elle.

Maintenant, quelques techniques et cas pratiques. Ces méthodes dérivent d’un principe prouvé en marketing et en psychologie : le principe de l’influence par la sympathie. Notez que je ne parle pas forcément d'influence négative, vous pouvez inciter les gens à faire ce qui est bon pour eux. Vous allez voir qu’il n’y a rien de compliqué et les résultats sont immédiats. En les appliquant au quotidien, vous augmenterez votre cercle d’amis, vous apprendrez à faire bonne impression, à mieux négocier et surtout à améliorer vos relations existantes (familiales, professionnelles, amicales, conjugale).

15 techniques simples pour être apprécié et influencer votre entourage

Voici la liste :

  1. Ne critiquez pas, ne vous plaignez pas, ne vous moquez pas
  2. Écoutez pleinement et retenez ce qu’on vous dit
  3. Soyez souriant
  4. Les gens sont attachés à leur prénom, souvenez-vous en
  5. Encouragez les autres à parler d’eux
  6. Abordez les sujets qui intéressent votre interlocuteur
  7. Ne cherchez pas à avoir le dernier mot, même si vous avez raison. Si la personne est convaincue, vous ne lui apporterez rien en montrant votre désaccord.
  8. Lorsque vous avez tort, admettez-le sans honte et sans colère
  9. Posez des questions qui font dire oui. Ces réponses affirmatives placent votre interlocuteur dans une situation favorable à un prochain oui
  10. Laissez la personne en face de vous s’exprimer (aussi longuement qu’elle en a envie).
  11. Mettez-vous sincèrement à la place de la personne avec qui vous discutez
  12. Remarquez les progrès des gens autour de vous, et donnez leur de la valeur. Tout le monde aime que les efforts soient valorisés
  13. Montrez que vous vous intéressez aux volontés des autres
  14. Faites remarquer les erreurs et les défauts de manière indirecte. Commencez par citer ce qui va bien avant de faire un reproche, et faites-le sans colère.
  15. Mentionnez vos erreurs avant de corriger celles des autres « Je fais tout le temps cette erreur là, mais regarde ce que tu viens de faire.. »

Toutes ces techniques donnent aux gens la reconnaissance dont ils ont envie. Et lorsque vous donnerez aux gens cette reconnaissance tant importante, ils vous trouveront bien plus amical, et ils seront beaucoup plus enclins à se ranger de votre coté lorsque vous aurez quelque chose à faire valoir.

Cette liste vous inspire ? Appliquez-vous déjà certains de ces principes naturellement ?
Si vous n’êtes pas convaincu par cette liste, vous pouvez tout de même tenter d’être un bon sceptique et essayer une ou deux méthodes pour voir si cela a un impact pour vous.


Moyenne des avis sur cet article :  2.83/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Bizarre, je fais exactement l’inverse et je suis appréciée par ceux qui m’apprécient (pourquoi me pré-occuper des autres ?) Quelque chose cloche. Non, Freud avait bien compris comment attirer du monde : LE MYSTERE.


    • arthes arthes 21 octobre 18:03

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Le mystete...Cela ne suffit pas et cela pourrait passer pour suffisant surtout...Et juste attirerune categorie qui se suffit de peu.

      Il faut que l on ressente quelque chose derriere le mystere, de nature a emouvoir.

      ’Fin, je fonctionne comme ca dans mes affects.







    • @arthes


      S’il n’y avait pas d’émotion, il n’y aurait rien à cacher.

    • arthes arthes 21 octobre 23:50

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Les sentiments peut être...L’émotion je la ressent davantage comme une activité de l’âme, les sentiments comme venant du coeur..On peut toujours tenter de contrôler ses émotions, en être plus ou moins maitres, mais pas ses sentiments, sentiments que l’on peut néanmoins cacher en ne les laissant pas parraitre émotivement , ou d’une manière détournée....


    • En appliquant ces recettes voilà aussi ce que vous risquez. Excellent film : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=183127.html. MALVEILLANCE. AUTANT SAVOIR.


      • CoolDude 21 octobre 13:15

        C’est un bon résumé...

        Pour en savoir plus, vous pouvez lire « Comment se faire des amis » de Dale Carnergie

        PS :
        Il y a aussi une chose très importe dans l’affaire... C’est qu’il faut être Vrai et Constant. Si ce n’est pas dans votre nature et que vous vous forcez, un conseille, laissez tomber.

        En gros, ce n’est pas des techniques de manipulation.

        Les commerciaux et les gens du marketing connaissent bien tout cela et en use et en abuse... Mais ça sonne souvent si faux et ça ne dure jamais. C’est souvent juste par intérêt et une fois leurs objectifs atteint...


        • @CoolDude


          Exactement. quand mon voisin s’est installé s’est, il a appliqué parfaitement ce programme. Bouteilles de vin, flatteries diverses, on va faire un grand barbecue pour pendre la crémaillère...jusqu’à ce que le masque tombe (il voulait imposer sa loi dans l’immeuble). Maintenant, chacun chez soi, respect des règles de la copropriété et c’est bien mieux ainsi

        • Jeekes Jeekes 21 octobre 15:52

          ’’Donc pour contenter une personne et en faire votre ami vous allez devoir…’’
           
          En gros être un putain de faux-cul ?
           
          C’est clairement ce qui ressort de vos 15 ’’techniques’’ mais avant de nous convaincre qu’il serait essentiel de se faire des ’’amis’’ vous êtes-vous demandé en quoi ce genre ’’d’amis’’ pourrait donner un sens à notre vie ?
           
          Ma grand-mère (d’aucun dirait ’’mon vieil ami africain’’) répétait toujours qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné. Et, le temps passant, je mesure combien elle avait raison !
           
          Bon, ceci dit, si vous voulez absolument vous faire des potes de ce genre, je vous conseille fesse-bouc ou autres merdes du même genre...
           


          • CoolDude 21 octobre 18:29

            @Jeekes

            A moins que tes amis s’appellent « Machin » ou « Truc »... Il faut faire l’effort de retenir les prénoms. C’est un minimum.

            Personnellement, je suis prestataire et je change souvent de lieu de travail et c’est la première chose que je fais. J’apprends les prenons de tous le monde. Et a chaque fois que je croise quelqu’un, je me force à me le rappeler jusqu’à ce que cela devienne réflexe.


          • Passer au crible ou au tamis est devenu très tôt une métaphore pour désigner un examen sévère, qui « sépare le bon grain de l’ivraie ». L’apologue des trois tamis de Socrate raconte comment le philosophe demanda à un interlocuteur qui souhaitait lui parler s’il avait passé son discours au travers des trois tamis : celui de la vérité, de la bonté et de la nécessité. Seules les paroles qui passent l’épreuve des trois tamis méritent d’être prononcées9.

            Voici le texte de cet apologue :

            LES TROIS CRIBLES[réf. nécessaire]

            Un homme accourut un jour vers Socrate le Sage :

            — II faut absolument que je te raconte, dit-il, visiblement excité, aurais-tu jamais cru cela ? Tu sais, ton ami…

            — Arrête ! l’interrompt Socrate, as-tu passé ce que tu désires si ardemment me communiquer par les trois cribles ?

            — Que veux-tu dire ?

            — Le premier crible est celui de la vérité ; ce que tu as à me dire, est-ce absolument vrai ?

            — Je le pense, reprit l’autre, mais enfin, je ne l’ai pas vu de mes propres yeux, c’est un camarade, Untel, qui m’a confié sous le sceau du secret que…

            — Le deuxième crible, interrompt à nouveau Socrate, est celui de la bonté ; ce que tu vas me dire, est-ce une chose bonne ? Parles-tu en bien de ton prochain ?

            — Pas précisément, plutôt le contraire.

            — Le troisième crible enfin est celui de la nécessité ; est-il absolument indispensable que je sache ce qui semble te mettre en un tel émoi ?

            — Indispensable ? Non, pas tout à fait, mais enfin, je pensais…

            — Eh bien, mon ami, si ce que tu as à me dire n’est ni indispensable, ni charitable, ni incontestablement vrai, pourquoi le colporter ? Efface-le de ta mémoire et parlons de choses plus sages.


            • pemile pemile 21 octobre 16:14

              Votre scénario coince lorsque les deux interlocuteurs ont lu et appliquent vos 15 conseils, non ?


              • sls0 sls0 21 octobre 16:37

                Personnellement je m’en fous d’avoir raison.

                C’est quand les dires de l’autre risquent d’avoir une influence négative sur autrui que je dialogue.
                Je suis assez méthode scientifique ce qui améliore la persuasion, je ne me base jamais sur mes croyances.
                Si je vois que des arguments factuels ne fonctionne pas, je sors la grosse artillerie : Je dis si tu es si sûr, tu es prêt à parier ? Si l’autre emporté par sa fougue dialectique dit oui, je lui demande si 2000-3000€ ça lui va et que si est certain ça lui fait un gain facile et rapide. Après ces deux phrases, ça se calme sérieusement.

                C’est certainement le fait que je ne cherche pas à exister qui fait que je suis apprécié dans le quartier. 
                C’est assez le non attachement qui guide ma vie, il n’y a pas de besoin d’exister mais paradoxalement on existe plus pour les autres, allez donc comprendre.

                • Albert123 21 octobre 17:26


                  l’auteur n’a sans doute pas remarqué que ses « amis » sont des langues de pute quand il a le dos tourné,

                  une « amitié » aussi calculée je la laisse à ceux qui n’ont aucune honnêteté ou authenticité.

                  Pour le reste « l’homme sans ennemi est un homme sans valeur »

                  • Jason Jason 21 octobre 17:42

                    « Qui ne s’est jamais enfermé dans un débat sans fin qui ne mène nulle part ? » On se croirait au gouvernement, ou pire, à Bruxelles.

                    L’entourage (les électeurs) n’ont toujours pas trouvé la recette.

                    On aime être apprécié, dites-vous. Ce n’est pas le cas de nombreuses personnes qui ont du pouvoir. Pour certains, l’autorité remplace le besoin d’être aimé, ou apprécié.

                    Donner de l’importance à des gens qui ne le méritent pas ? Quelle hypocrisie ! Mais, la flatterie mène à tout (ou presque).

                    Je vais me faire un aide mémoire de vos 15 techniques, et à la prochaine rencontre, je sortirai ma liste de ma poche.


                    • mmbbb 21 octobre 19:18

                      @Jason cela ressemble a si méprendre a un manuel de survie du courtisan. 


                    • ZXSpect ZXSpect 21 octobre 19:50

                      @mmbbb

                      « de survie du courtisan » ou du manipulateur  !

                      cependant l’auteur, au demeurant sympa, devrait renseigner sa « description » par une synthèse de son site internet

                      https://zen-et-productif.fr/

                      https://zen-et-productif.fr/a-propos-de-lauteur/


                    • Jason Jason 21 octobre 20:54

                      @mmbbb

                      Oui, exactement. Les manuels abondent sur ce sujet. Balthasar Gracian et son parfait homme de cour. Et tant d’autres.


                    • mmbbb 21 octobre 22:03

                      @ZXSpectpar defaut un courtisan est fourbe. Vous voudriez entendre des propos honnêtes d un courtisan ? ils ont ete assez raillé dans les pieces de theatre


                    • Cela me rappelle un peu les : « Like » sur Facebook.


                      • Le b-a ba du parfait diplomate. Chacun son métier. Le tout est de savoir qu’il s’agit d’une stratégie n’ayant rien à voir avec la véritable amitié. Je n’ai jamais dû fait aucun effort pour rencontrer mes amis, ils sont tombés un peu comme un : deux ex machina.


                        • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 22 octobre 10:30

                          @ l’auteur

                          Merci pour ce moment.
                          J’avais besoin de rire en ce dimanche pluvieux et vous avez eu ce don de me dérider. (Ah et puis aujourd’hui j’ai rien à f...tre, alors ...)
                          Permettez moi de vous donner mes 15 conseils pour être apprécié par son entourage :
                          1) je suis moi et uniquement moi
                          2) je suis moi et uniquement moi
                          3) je suis moi et uniquement moi
                          4) je suis moi et uniquement moi
                          5) je suis moi et uniquement moi
                          6 je suis moi et uniquement moi
                          7) je suis moi et uniquement moi
                          8 je suis moi et uniquement moi
                          9) je suis moi et uniquement moi
                          10) je suis moi et uniquement moi
                          11) je suis moi et uniquement moi
                          12) je suis moi et uniquement moi
                          13) je suis moi et uniquement moi
                          14) je suis moi et uniquement moi
                          15) je suis moi et uniquement moi
                          Ma technique vaut bien la vôtre non !?!...
                          Allez, sans rancune, on se partage la clientèle des gogos ?...


                          • Hector Hector 23 octobre 08:30

                            Ouais, bof....
                            Quand on aime les gens, les gens vous aime. C’est pas plus compliqué.


                            • Montdragon Montdragon 23 octobre 10:17

                              Merci ô Grand Ghana !
                              C’est combien ?


                              • didax_blog didax_blog 23 octobre 11:22

                                Salut à tous,

                                J’ai bien lu vos commentaires et j’ai modifié l’article de mon blog en conséquence (malheureusement je ne peux pas modifier l’article sur le site d’Agoravox). Il est vrai que cet article peut sonner comme un guide parfait du manipulateur, car je n’ai pas insister sur le fait qu’il faut avant tout rester sincère pour attirer la sympathie réelle des gens et créer de vrai relations. Si vous n’êtes pas sincère vous aurez encore plus de mal à appliquer ces techniques.

                                « Toutes ces techniques donnent aux gens l’attention dont ils ont envie. Et lorsque vous donnerez aux gens cette attention tant importante, ils vous trouveront bien plus amical, et seront beaucoup plus tentés de se ranger de votre coté lorsque vous aurez quelque chose à faire valoir. Cependant, il ne s’agit pas de devenir un manipulateur. Les publicitaires et les escrocs usent et abusent de ces techniques de sympathie. Vous pouvez les utiliser en cherchant à en tirer le maximum de bénéfice pour votre vie et celle des gens que vous aimez. Les techniques citées seront d’autant plus efficaces et bénéfiques si vous êtes sincère. Souriez avec votre cœur, écoutez avec intérêt et par dessus tout, restez vous-même même si vous êtes en train d’essayer de modifier votre comportement instinctif. » Extrait de l’article revu sur le blog

                                Merci pour tous vos commentaires et vos retours en tout cas, je ne m’attendais pas à autant de réactions ! :)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires