• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 2018 : gay pride géante à Paris. You just have to be rich

2018 : gay pride géante à Paris. You just have to be rich

Cette semaine, Paris vient de remporter l’organisation de Jeux Olympiques. Bon, ne rêvez pas trop non plus. Nous n’avons pas remporté l’organisation des JO de 2017 qui se dérouleront à Rio, ni même ceux de 2020 qui auront lieu à Tokyo.

En 2018, Paris organisera les gg : les gay games. Après le cuisant échec des JO de 2012 remportés par Londres, nous tenons notre revanche. Cocorico ou plutôt cot cot codec.

Vous ne connaissiez pas les gay games ? Moi non plus. La première édition s’est déroulée en 1982, alors que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qualifiait encore l’homosexualité de maladie mentale. La manifestation se veut ouverte à tous, sans distinction de sexe, de race, d’orientation sexuelle, ni même … de performance. Selon ses organisateurs, il s’agit de défendre les valeurs de « tolérance ».

Ca c’est sur le papier. Parce que la réalité est un peu différente.

Pour participer aux gay games, pas besoin donc d’être homosexuel. Ah bon ? Mais alors pourquoi appeler cela les gay games ? Cela s’appelle du marketing.

Les organisateurs attendent 15 000 participants, c’est-à-dire 5 000 de plus qu’aux derniers JO de Londres (les vrais). Alors que les Jeux Olympiques réunissent les meilleurs de chaque discipline, les gay games eux, réunissent, les homosexuels, les lesbiennes, les trans, les bisexuels, les hétérosexuels, bref tout le monde sauf les animaux et les extra-terrestres.

En catégorisant ainsi les participants selon leur orientation sexuelle, le lobby gay démontre une fois de plus la contradiction dans laquelle il s’enfonce un peu plus chaque jour : être considéré comme tout le monde, tout en affichant ostensiblement sa spécificité. Ca ressemble à du communautarisme, c’est doré comme du communautarisme, mais ce n’est pas du communautarisme. Cherchez l’erreur.

Mais il y a encore plus choquant. Comme on peut le lire sur le site des gay games de 2014 à Cleveland, pour participer, “you don’t have to be good, you don’t have to be gay, you just have to be older than 18” (1)

Les organisateurs ont juste oublié de préciser : “you just have to be rich”. (vous avez juste besoin d’être riche)

S’inscrire au gay games coûte en effet entre 50 et 300 dollars selon le sport pratiqué avec obligation de s’inscrire à au moins deux évènements, ce qui revient en définitive à un coût compris entre 100 et 600 dollars.

Au gay games, l’important n’est pas d’être gay, l’important n’est pas de gagner, l’important c’est d’être riche. La promotion des valeurs de tolérance selon le lobby gay passe donc d’abord par un compte en banque bien garni. L’argent, Ca c’est de la valeur, de la vraie, bien de chez nous, bien socialiste à souhait, demandez à Cahuzac.

Les politiques de gauche se sont précipités sur la nouvelles. Mais pas qu’eux. Après les félicitations de Anne Hidalgo pour le PS qui s’écrie : « Très fière que Paris soit la prochaine ville à accueillir les @GayGames, événement international, ouvert à tous, consacrant l’égalité ! ».

On a eu droit à celles de NKM pour l’UMP : « Les GayGames à Paris ! Félicitations à toute l'équipe de @ParisGames 2018 et rendez-vous en 2018 pour une grande fête du sport ! »

Ah, ces hommes politiques, pardon ces femmes politiques… Prêtes à tout pour ramasser quelques voix supplémentaires. On savait déjà que l’argent n’avait pas d’odeur. Le sexe non plus.

Philippe Alain

http://philippealain.blogspot.fr/

(1) http://www.gg9cle.com/participate/register/

 

Pour ceux qui douteraient de la dimension sportive de l’événement, cette "grande fête du sport", "consacrant l'égalité" voici quelques photos tirées des gay games précédents.

© MAXPPP

PATRIK STOLLARZ / AFP

© MAXPPP

Cérémonie d’ouverture des gay games, Cologne, 2010

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 10 octobre 2013 18:36

    vu les photos, ça doit se terminer tard ...............


    • ricoxy 10 octobre 2013 19:42

      “you just have to be rich” [...] ce qui revient en définitive à un coût compris entre 100 et 600 dollars.

      C’est le pay-day ?


      • matador matador 10 octobre 2013 20:02

        Je suis gay, sans honte ni fierté particulière, mais ces types me foutent la honte. C’est quoi ces dégénérés ? Leurs parents si ils voient çà... a quatre pattes, le cul en l’air....homo on fait pas exprès de l’être, décadents c’est un choix délibéré..

         

         


        • foufouille foufouille 10 octobre 2013 20:29

          tu commences a être une minorité peu visible. rien qu’avec le « genre », ça risque de devenir trash pour certains (si c’est dans la tête, on peut te soigner)


        • matador matador 10 octobre 2013 21:15

          en décodé, ça veut dire quoi ton message ?


        • foufouille foufouille 10 octobre 2013 23:22

          que les autres, sur les photos, font trop parler d’eux
          si tu connais pas la théorie du genre .......... cherche


        • matador matador 11 octobre 2013 08:08

          la théorie du genre , je la connais probablement un peu plus que toi :) sauf que ton expression écrite, çà a pas l’air d’être ton truc...


        • Jean Valjean Jean Valjean 11 octobre 2013 12:47

          @Matador : Je te comprends parfaitement, ça doit être assez pénible d’être assimilé a ces débiles exhibitionnistes qui donnent une image vraiment lamentable de l’homosexualité.
          -
          Il faudrait que d’avantage d’homosexuels se désolidarisent (je ne sais pas comment...) de cette soit disant communauté festive qui ne représente finalement qu’une image faussée et réductrice de l’homosexualité.


        • foufouille foufouille 10 octobre 2013 20:27

          C’est le pay-day ?
          pay-gay ou restons entre bobos zomophile


          • amipb amipb 11 octobre 2013 13:00

            Il n’y a pas à dire, ça vole haut...


          • ThaTon ThaTon 10 octobre 2013 22:01

            Comment les organisateurs s’assureront-ils de l’équitable homosexualité des participants ?


            • Constant danslayreur 11 octobre 2013 09:40

              A l’entrée vous passez par une chambre où vous accueille une créature de rêve aux proportions parfaites et à la tenue... heu... bref pour vous encourager, elle vous lancera même un regard coquin à la suivez-moi jeune homme.

              Si vous restez de marbre elle vous remettra un passe, mais si vous êtes ne serait-ce qu’ému par cet ode à la beauté et à la vie, c’est que vous êtes triste et pas du tout gai. Vos ennuis avec la très sérieuse police sans mœurs mais en pare-balles et tutus réglementaires, commenceront à ce moment là.


            • Constant danslayreur 11 octobre 2013 09:45

              On me dit dans l’oreillette que pas du tout, que la fille à son papa sera élue en 2017 et que ces jeux vont être annulés à l’exception de l’épreuve de tir ... aux pigeons


            • buratino buratino 11 octobre 2013 16:22

              Une demi-douzaine de veuve poignets et vlati que je passe les barrages, pourrais enfin avoir une médaille


            • Docteur No Docteur No 10 octobre 2013 23:07

              ces gay games sont totalement infâmes, une bijou de communautarisme, imaginez si un jour les musulmans de France voulaient organiser des « muslim games », les bien pensants hurleraient au scandale, à la menace djihadiste même, mais comme cette minorité compte dans ses rangs de nombreux personnages connus, riches, voyants, exubérants, alors la police de la tolérance fait régner le silence à coup de lois liberticides. De toutes les façons il ne faut pas se leurrer, l’homosexualité est définissable par trois critères : le lieu où on vit (un homosexuel habite dans les beaux quartiers), le niveau culturel (les homosexuels sont plutôt cultivés, disons qu’ils ont une culture orientée mais bon...), et le compte en banque (seuls les gens friqués peuvent se permettent d’être homosexuels, pas les ouvriers ou les agriculteurs). En somme la quintésence de l’homosexuel c’est le hipster des grandes villes : CQFD


              • JMTLG 11 octobre 2013 11:58

                "ces gay games sont totalement infâmes, une bijou de communautarisme, imaginez si un jour les musulmans de France voulaient organiser des « muslim games »,« 

                Je vous invite à relire l’ »article« et le descriptif de ces jeux. Je vous aide, il est vrai que la partie concernée commence à al septième ligne :

                 »La manifestation se veut ouverte à tous, sans distinction de sexe, de race, d’orientation sexuelle, ni même … de performance. Selon ses organisateurs, il s’agit de défendre les valeurs de « tolérance ».« 

                Nous sommes donc juste à l’opposé de ce que vous »dénoncez" dans le cas présent.


              • Docteur No Docteur No 11 octobre 2013 12:40

                Moui, m’enfin, entre ce qui est dit et ce qui est fait, il y’a une marge monumentale, par exemple, un homosexuelophobe serait-il le bienvenu en vue d’un débat constructif concernant les opinions de chacun, ou serait-il lynché par les homosexuel fanatiques, qui en viendraient presque à reprocher la hétérosexualité ? Pour ma part je n’ai rien contre les homosexuels, j’en connais, et bien que leur côté grande folle (de ce que je connais) à le don de me rendre fou, ce qui me gêne n’est pas leurs orientations sexuelles, mais le communautarisme qu’ils élaborent, cette idée que l’homosexuel, serait plus ouvert d’esprit, car il a des pratiques encore tabous (et dont l’incompréhension est réprimée).


              • Mmarvinbear Mmarvinbear 11 octobre 2013 15:19

                Moui, m’enfin, entre ce qui est dit et ce qui est fait, il y’a une marge monumentale, par exemple, un homosexuelophobe serait-il le bienvenu en vue d’un débat constructif concernant les opinions de chacun, ou serait-il lynché par les homosexuel fanatiques, qui en viendraient presque à reprocher la hétérosexualité ? 


                traduction : 

                Un nazi serait-il le bienvenu en vue d’un débat constructif concernant les opinions de chacun, ou serait-il lynché par les juifs, qui en viendraient presque à reprocher le fascisme  ?

              • Docteur No Docteur No 11 octobre 2013 17:44

                peux tu m’expliquer quel est e rapport avec les nazis et l’antisémitisme ? parce que je refuse de croire que ces gay games sont une bonne chose, car très segmentées je suis un fasciste. Laisse moi te dire une chose, je suis anti fasciste mais pas parce que je suis adepte de la violence contre les fascistes, mais parce que je crois que c’est une doctrine qui ne me conviendrait pas et que c’est politiquement une impasse. je suis anti fasciste mais je ne le crie pas sur les toits car je n’ai pas besoin de m’en convaincre, contrairement à toi qui en fait des tonnes. 


              • Mmarvinbear Mmarvinbear 11 octobre 2013 19:54

                peux tu m’expliquer quel est e rapport avec les nazis et l’antisémitisme ? parce que je refuse de croire que ces gay games sont une bonne chose, car très segmentées je suis un fasciste. 


                Un homophobe ne se contente pas d’avoir une mauvaise opinion des autres, il dit et agit en sorte que ces derniers ne puissent pas avoir accès à l’égalité des Droits auxquels ils devraient avoir accès.

                Bien entendu, avant, il se drape dans une posture d’ouverture et de liberté d’opinion mais elle ne fait pas illusion. Comme pour Copé, Fillon, Bourges, Boutin et compagnie, leur but est de discriminer avant tout.

                Ce qui est bien, c’est que désormais, on ne se laisse plus faire. C’est comme pour les fachos. On les écoute pour les laisser parler mais après, on leur casse la gueule. Selon les cas, au propre ou au figuré.

                La leçon de 39-45 a suffit, on a la légitime défense pour nous !


                De toutes les façons il ne faut pas se leurrer, l’homosexualité est définissable par trois critères : le lieu où on vit (un homosexuel habite dans les beaux quartiers), le niveau culturel (les homosexuels sont plutôt cultivés, disons qu’ils ont une culture orientée mais bon...), et le compte en banque (seuls les gens friqués peuvent se permettent d’être homosexuels, pas les ouvriers ou les agriculteurs).

                Bon moi je vis dans un quartier populaire. Par expérience, je peux affirmer que c’est le cas de la majorité.

                Par expérience, je peux dire aussi que pas mal de gays que je connais sont aussi cons que leurs pieds. Le genre qu’on baise, mais qu’on laisse pas parler sinon leur connerie pourrait nous contaminer. C’est baisse ton froc et tais-toi. Vous connaissez cela aussi avec les bimbos.

                Enfin, nous ne roulons pas sur l’or. On fait attention en fin de mois car malgré l’image populaire, non, nos salaires ne sont pas supérieurs à ceux des autres.

                La seule différence peut-être étant qu’avec deux mecs à la maison, on ne dépense pas des cent et des mille en fringues, sacs, fanfreluches et en coiffeurs. Et on ne fait pas les soldes toutes les trois semaines non plus.

              • 雛罌粟 雛罌粟 4 novembre 2013 23:13

                Dans sa fine analyse sociologique, notre bon « Docteur » a oublié de préciser que la femme est intellectuellement inférieure (d’où sa naturelle affectation aux tâches ménagères…) ; que le Chinois est malin mais hypocrite ; que le Juif est âpre au gain ; que l’Arabe est fourbe ; et le Rom voleur de poules.

                J’en ai oublié ?

                Quant aux Jeux Islamiques, renseignez-vous.
                Et ils ne sont ni plus ni moins communautaristes que les Gay Games, ou que les Jeux Juifs.

              • Laurenzola Laurenzola 11 octobre 2013 00:12

                Paris, capitale de la gayté 2018, vive la Hollandie.


                • bert bert 11 octobre 2013 01:07

                  au programme grande partie de mikado géant avec des barres de mox

                  en écoutant du bon vieux Daf smiley



                  • realTMX 11 octobre 2013 09:43

                    Organiser des jeux pareils est une honte absolue.

                    Alors que les gays devraient se montrer discrets car c’est quand même une déviance choisie, là ils se montrent en spectacle ce qui les discréditent au plus haut point, bien au delà du ridicule de la situation.

                    Mais dans quel monde de dégénérés vivons nous ? Je suis bien content de ne pas avoir d’enfant et, quand je vois une telle ignominie, ma motivation de rester sans enfant s’en trouve renforcer. Je ne voudrait pas que mes enfants vivent dans un monde sans aucune valeur morale et où l’être humain est devenu une bête de foire tout juste bonne à consommer.


                    • soi même 11 octobre 2013 10:31

                      J’y voie dans ce genre manifestation le parfait dérivatif pour que l’on se focalisé sur un mon événement. Cela fait déjà jazzer , il compte sur une publicité négative pour entretenir un état d’âme de mécontentement dans le pays, qui a pour but de focalisé l’intention !

                      En cela nos politiques font pouvoir avoir la paix, et pourront continuer le travail de sape des institutions, car ils sont surs, plus que les esprits vont d’échauffer sur ce sujet, plus ils sont sur que les lanceurs d’alerte de leurs agissements vont se perdre dans les méandres sablonneux de cette indignation qui va monté crescendo !

                      Une bonne opération de pub pour les affaires politique cette annonce, cela va masquer bien des agissement des politiques qui s’émancipe de notre Constitution en toute discrétion.


                      • Pillippe Stephan Uraniumk 11 octobre 2013 10:52

                        300 à 600 euros bas non alors je préfère me faire en......... !!!


                        • marmor 11 octobre 2013 11:01

                          Ca va être très amusant ! J’espère que la couverture médiatique sera à la hauteur, car on risque d’avoir des images exceptionnelles !
                          Il faudra bien préciser que la perche c’est pour sauter, et que le témoin se transmet dans la main au relais 4X100 !


                          • JMTLG 11 octobre 2013 12:16

                            "S’inscrire au gay games coûte en effet entre 50 et 300 dollars selon le sport pratiqué avec obligation de s’inscrire à au moins deux évènements, ce qui revient en définitive à un coût compris entre 100 et 600 dollars.

                            Au gay games, l’important n’est pas d’être gay, l’important n’est pas de gagner, l’important c’est d’être riche. La promotion des valeurs de tolérance selon le lobby gay passe donc d’abord par un compte en banque bien garni. L’argent, Ca c’est de la valeur, de la vraie, bien de chez nous, bien socialiste à souhait, demandez à Cahuzac« 

                            - A combien s’élèvent les frais d’inscription (ou de cotisations) à n’importe quelle compétition sportive »organisée«  ?

                            - A combien s’élèvent les frais induits par la participations aux jeux olympiques, coupes de france et compagnie, pour ces mêmes participants ?

                            - A combien s’élèvent les sommes payées pour juste assister à des compétitions sportives et ce par les spectatauers ?

                            - A combien s’élèvent les frais payés (impôts) par des personnes n’en ayant rien à faire du sport, pour des compétitions de tout genre ?

                            Nous sommes loins, très très loins de ces 100 à 600 dollars. D’ailleurs ça nous donne 37 à 222 euros (73 à 443 euros pour deux jeux) car en effet, vous avez malencontreusement oublié cette conversion qui tout de suite fait pas mal moins importante que dans la monnaie de l’oncle sam.

                            A titre personnel ces jeux m’indifèrent totalement, je n’aime pas le sport. Mais cet article est à mes yeux rien de plus qu’un torchon pour simplement inventer de quoi cracher sa haine des homos.

                            Et accessoirement, comme dans 99.9% des brulôts contre l’homosexualité, on ne montre que des gays hommes (bah oui, les lesbiennes c’est sexy, »c’est pas pareil"...) et on choisis de la photo bien ciblée et caricaturale.

                            Affligeant. Et merci d’avance pour les insultes. smiley


                            • marmor 11 octobre 2013 17:22

                              Les photos en question ne sont pas des montages, ou des truquages, semble -t- il !
                              Ce sont biens des mecs qui se déguisent en filles, et personne ne les y oblige ! Alors si vous trouvez ces photos dégradantes, vous avez bien raison, mais c’est le reflet exact de l’image que la communauté gay veut donner d’elle. On est des hommes mais on voudrait être des femmes, mais tout en restant des hommes, mais, bof, on sait pas exactement...


                            • wesson wesson 11 octobre 2013 12:17

                              Bonjour l’auteur, 


                              bon ce qui n’est pas une surprise, c’est que les gays sont perçus comme une catégorie socio-professionnelle supérieure et par essence très consommatrice. C’est donc tout à fait normal qu’un marketing se développe autours de cela, et des JO gays me semblent tout à fait rentrer dans cette catégorie.

                              Cependant, je trouve effectivement ces manifestations ostentatoire très gênantes. Pour moi, ça tient au caractère prosélyte d’une religion. Je vais paraître terriblement vieux jeux mais je pense qu’une sexualité fait partie de sa sphère privée, et qu’il n’y a pas lieu d’en faire un étalage ou d’en tirer une quelconque « fierté ». On naît avec une certaine sexualité, on la vit, point. Mais le congrès de Zaza Napoli en public que constitue les Gay Pride, ou vous avez des éphèbes colorés et fort peu vétus en train de presque s’enculer devant les enfants qui regardent passer ce « carnaval », je trouve cela un peu excessif. 

                              Qu’il y ait des JO gays, pourquoi pas, mais merci de nous éviter les images telles que celles qui concluent cet article.

                              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 11 octobre 2013 12:30

                                Ce sont des photos de gens hyper provocateurs qui pratiquent une certaine forme de « fuck you attitude » .

                                Perso, je préfère le Deaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaath Metal où la « fuck you attitude » est érigée en forme d’art sans pour autant verser dans le larmoiement pseudocommunautaire.

                                Mais bon, il y en a qui ont besoin de pleurnicher pour vivre et ça peut même devenir un buisness juteux subventionné à rien foutre ou presque pour ceux que l’hétérosexualité n’intéresse pas.


                              • 雛罌粟 雛罌粟 4 novembre 2013 23:26

                                wesson : « Je vais paraître terriblement vieux jeux [je confirme !] mais je pense qu’une sexualité fait partie de sa sphère privée, et qu’il n’y a pas lieu d’en faire un étalage »


                                Je crains que vous ne nagiez en plein délire !
                                Il s’agira de compétitions sportives (course à pied, haltérophilie, lutte, natation, etc.) et pas de pratiques sexuelles en public !

                              • juluch juluch 11 octobre 2013 13:43

                                Encore heureux que le ridicule et la connerie ne tuent pas.


                                • Mmarvinbear Mmarvinbear 11 octobre 2013 15:08

                                  S’inscrire au gay games coûte en effet entre 50 et 300 dollars selon le sport pratiqué avec obligation de s’inscrire à au moins deux évènements, ce qui revient en définitive à un coût compris entre 100 et 600 dollars.


                                  Franchement, s’ il faut dépenser 600 dollars pour être qualifié de « riche », alors moi je suis Crésus !

                                  Cela ne représente après tout au pire qu’environ 480 euros.

                                  Un peu plus que le RSA mensuel habituel.

                                  Méfiez-vous, votre haine de ceux qui réussissent un peu mieux que vous finira par vous jouer des tours !

                                  • marmor 11 octobre 2013 17:33

                                    C’est vrai ça, c’est quoi 500 € pour affirmer sa difference et son autosatisfaction de l’être. Il y en a qui dépensent beaucoup plus pour assouvir des pulsions au Maroc, en Thaïlande ou à Ibiza ! Et ils ne font peut-être pas partie de l’intelligenzia homo.


                                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 11 octobre 2013 19:57

                                    En effet, les putes de 10 ans, c’est plus du domaine des hétérosexuels.


                                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 11 octobre 2013 15:16

                                    Pour ceux qui douteraient de la dimension sportive de l’événement, cette « grande fête du sport », « consacrant l’égalité » voici quelques photos tirées des gay games précédents.







                                    And last but not least !


                                    C’est un peu plus représentatif je trouve.




                                    • marmor 11 octobre 2013 15:54

                                      En effet, très representatif...
                                      Les homos ont le droit de faire du sport, mais pourquoi entre eux ?


                                    • Mmarvinbear Mmarvinbear 11 octobre 2013 19:59

                                      En fait, on ne reste pas « entre nous » puisque les Gay Games sont ouverts aux hétéros gay-friendly.


                                      Les GG n’existeraient sans doute pas si le monde sportif professionnel et amateur n’était pas aussi homophobe à tous les niveaux.



                                    • docdory docdory 11 octobre 2013 16:03

                                      @ Philippe Alain


                                      Ce qui m’étonne, c’est la réaction de l’UMP en la personne de NKM.

                                      Dans la mesure ou Delanoë s’était publiquement réjoui de l’organisation de ces jeux à Paris, on aurait pu supposer que l’UMP fasse acte d’opposition, soit en n’émettant aucun commentaire sur l’événement, soit en ironisant vaguement et subtilement sur le « lot de consolation » douteux que vient d’obtenir Delanoë après l’échec de Paris à organiser les JO de 2012.
                                      Mais non, elle se lance dans des félicitations convenues sur Twitter, confortant ainsi l’idée de plus en plus généralement admise selon laquelle l’UMP et le PS, c’est la même chose ! 

                                      Après, d’aucun s’étonneront, au cours de l’émission « mots croisés », du progrès électoral des abstentionniste et du FN, ces deux catégories d’électeurs ayant pourtant en général en commun l’intime conviction que l’UMP et le PS , c’est la même chose !

                                       Peut-être l’UMP aurait pu vaguement essayer de se distinguer sur ce coup-là, non ?

                                      • chmoll chmoll 11 octobre 2013 16:44
                                        2018 : gay pride géante à Paris

                                        c’est tous les jours ,environs 68 mlls se font prendre par derrière

                                        remarque depuis 2002 à force tu sent plus rien j’pense


                                        • Buddha Marcel. 11 octobre 2013 16:55

                                          comment se fait il que pour 7 milliards de personnes ce soit seulement tous les autres 6.999999999 milliards qui déconnent ???

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Philippe Alain


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès