• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 8 milliards de dérapages budgétaires et personne ne dit rien (...)

8 milliards de dérapages budgétaires et personne ne dit rien ?

Le dernier audit de la Cour des comptes sur l'état des finances publiques sollicité par le gouvernement d’Edouard Philippe est sévère à l’encontre du gouvernement Bernard Cazeneuve : "errements", "biais de construction", "textes financiers manifestement entachés d’insincérités". Cet audit montre l’ampleur d’une pratique courante de tout gouvernement en fin de mandature : la majoration artificielle des recettes et la minoration des dépenses.

 

L'actuel exécutif hérite d'une situation dégradée de 8 milliards d'euros par rapport aux prévisions de Bercy, quelques mois plus tôt. Une paille ?

 

Dans un tweet en date du 29 juin, le premier ministre s’alarme : « Les conclusions de la Cour des Comptes sont sévères. Sans appel. Nous héritons d'un dérapage de 8 milliards d'euros. C'est inacceptable.Les conclusions de la Cour des Comptes sont sévères. Sans appel. Nous héritons d’un dérapage de 8 milliards d’euros. C’est inacceptable. »

 

Le monde politique pousse des cris d’orfraie.

 

Et puis. Et puis rien. Le président de la République veut mettre fin aux vieilles pratiques. Il est une vieille pratique politique en France c’est l’irresponsabilité.

 

Un chef d’entreprise, un administrateur, encourent une condamnation pénale s’ils déposent des comptes manifestement faux.

 

Il convient, dans le cadre de l’action gouvernementale de restaurer la confiance, de faire la clarté sur le budget 2017 de la France.

 

Nous demandons, au président de l’Assemblée nationale et à la conférence des présidents, la constitution d’une commission d’enquête conformément à l’article 51-2 de la Constitution de la République française de 1958.Les conclusions de la Cour des Comptes sont sévères. Sans appel. Nous héritons d'un dérapage de 8 milliards d'euros. C'est inacceptable.

https://www.change.org/p/m-le-pr%C3%A9sident-de-l-assembl%C3%A9e-nationale-demandez-une-commission-d-enqu%C3%AAte-sur-la-sinc%C3%A9rit%C3%A9-du-budget-de-l-%C3%A9tat-en-2017?recruiter=485961062&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=share_petition

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 19 juillet 2017 16:18

    « L’actuel exécutif hérite d’une situation dégradée »
     
    Ouais, enfin faudrait peut-être se souvenir que « l’actuel exécutif » était déjà en grande partie aux manettes à l’époque !
     
    Ils vont pas se flageller en place publique, hein ?


    • francois 20 juillet 2017 11:27

      @Jeekes

      l’auteur de cet article vit sur une autre planète où on lave plus blanc.


    • Le421... Refuznik !! Le421 19 juillet 2017 19:11

      80 milliards de fraude fiscale annuelle recensée pour le même résultat... Quasi silence total.
      Continuons à massacrer les services publics et engraissons le pauvre CAC40.
      C’est ça la France mon bon Monsieur !!


      • mikawasa mikawasa 20 juillet 2017 10:04

        Bof, arrêtons de comparer une entreprise et un pays, ce n’est pas la même chose.


        • lloreen 20 juillet 2017 10:21

          @mikawasa
          « Bof, arrêtons de comparer une entreprise et un pays, ce n’est pas la même chose. »

          Un pays est un territoire géographique. Et ceux qui gouvernent sont à la tête de corporations par l’intermédiaire de franchises appelées républiques, municipalités, états, régions et toutes leurs institutions (ministère, police, justice...).
          Et si vous n’en êtes pas persuadés, vous en avez la preuve ci-après.
          Toutes ces corporations sont enregistrées auprès de la SEC américaine (security & exchange commission), contrôlée et dirigée par la City de Londres (Rothschild).
          Sans doute comprendrez-vous la raison pour laquelle la City a placé son associé-gérant à la tête de sa filiale française.
          Et sans doute aussi pourquoi personne n’ayant de lien avec ces escrocs à la tête de leur arnaque planétaire de la « dette » n’est placé à la tête de l’une de leurs corporations, chapeautées par Washington DC (District of Columbia Corporation).

          UPIK® Record - L

          LRegistered company nameREPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE
          Non-registered name or business unit
          LD-U-N-S© Number542472212 LRegistered addressPARIS 8 LPost code75008 LCityPARIS
          CountryFrance WCountry code241 WPost office box number55 RUE DU FAUBOURG SAINT HONORE WPost office box townPARIS CEDEX 08
          Telephone number

          Fax number

          Name primary executive
          WActivity (SIC)9199

        • francois 20 juillet 2017 11:25

          La fraude fiscale légale et illégale à 60/80 milliard d’euro ne semble pas vous effrayer elle.

          Bénéficiaire surement ?


          • BB1951 BB1951 20 juillet 2017 12:04

            J’ai signé la pét. Bon, comme à part la pét. on a plus aucun droit, juste de la fermer. Je vais aller me coucher. Merci à toi

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité