• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > À cette époque l’argent ne manquait pas

À cette époque l’argent ne manquait pas

En France comme ailleurs, l'augmentation spectaculaire du nombre de travailleurs indépendants constitue une forme de chômage déguisé, comme en atteste les faibles revenus de beaucoup de ceux qui tentent de créer leur propre emploi. Autrement dit, chez les indépendants aussi, qu'ils se lancent comme autoentrepreneurs ou comme véritables chefs d'entreprise, la souffrance se généralise.

Nous savions déjà celle des salariés, qui ne date pas d'hier. Nous en connaissons les principales causes et au moins l'un des remèdes. Mais nous savons aussi que cette souffrance là n’intéresse que peu de monde en dehors de ceux qui l'endurent au quotidien et quelquefois en meurent. Pour preuve, le remède en question, bien que simple et efficace, n'est que très rarement prescrit.

Voilà que l'on "découvre" maintenant la souffrance de ceux qui se battent pour créer leur propre emploi, souvent faute d'en avoir trouvé un. La crise s'éternise, le chômage augmente et ‒à l'inverse du domaine qui précède, que j'ai la prétention de bien connaître‒ je me garderai bien de quelques conseil que de soit, si ce n'est deux banalités : le moment n'est-il pas venu d'expliquer aux banques qu'elles sont là aussi pour prendre des risques en prêtant de l'argent aux entrepreneurs susceptibles de relancer l'économie, plutôt que se contenter de gronder les banquiers à propos de leurs rémunérations ; le moment n'est-il pas venu de faciliter encore plus la création et la gestion d'entreprises : engager un choc de simplification c'est bien, le poursuivre avec ténacité ce sera encore mieux.

Il reste une question qui me taraude depuis longtemps. Permettez-moi de la mettre sur la place Publique, pour ne pas dire sur l'Agora : Où est passé l'argent qui coulait à flot dans les années frics ? Une question que l'on peut formuler en des termes plus abrupts : Qui a piqué les sous ?

Je peux vous assurer qu'à cette époque l'argent ne manquait pas, il suffisait de se baisser pour en ramasser. Je suis assez vieux pour l'avoir vécu et assez bête pour ne pas m'être suffisamment baissé (!).

Bien à vous.

http://astouric.icioula.org/


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès