• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > A propos de l’affaire Mélenchon/Moscovici

A propos de l’affaire Mélenchon/Moscovici

 
Mélenchon s'attaque à Moscovici : "un vocabulaire des années 30" qui "donne le haut le coeur", dénonce Harlem Désir.
 
"Pierre Moscovici a le comportement de quelqu'un qui ne pense pas français, qui pense finance internationale."
 
Si Jean-Luc Mélenchon a voulu laisser entendre qu'il y a un lien entre les origines de Pierre Moscovici et son inféodation à la finance internationale et à la commission de Bruxelles, il a eu tort, mais après avoir lu attentivement son discours, je ne le crois pas.
 
Mais si Jean-Luc Mélanchon a voulu dénoncer l'inféodation du ministre des finances du gouvernement français aux gangsters de la commission européenne qui font les poches des Chypriotes, il a eu raison.
 
Il a raison de dire que la politique de la France doit se faire en France et non à Washington et à Bruxelles, bien qu'il n'en tire pas les conséquences, c'est à dire "l'ardente obligation" de sortir de l'Union européenne et de la zone euro.

Spinoza disait que le racisme consiste à "généraliser". Tous les juifs de France et d'ailleurs ne sont pas, comme Jacques Attali favorables à un "gouvernement mondial avec Jérusalem pour capitale", tous les juifs de France ne font pas semblant d'oublier qu'une majorité de français, consultés par référendum se prononcèrent contre le projet de constitution européenne, comme le fait Bernard-Henri Lévy... Tous les juifs de France ne sont pas euro-atlantistes, tous les juifs de France ne sont pas pour le triomphe de la finance internationale.
 
On peut avoir des origines juives, sans pour autant être riche et ne se préoccuper que d'accroître sa fortune personnelle, faire partie d'un lobby, vouloir la disparition de la France dans un Empire supra-national dirigé par l'Allemagne et les États-Unis d'Amérique, Bref, on peut être juif, pauvre et patriote.

Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • Léon et Paulette Léon et Paulette 25 mars 2013 10:31

    d’ailleurs, honteusement, l’affaire est close par Jean Quatremer, qui a présenté ses excuses à Mélenchon.
    Pas le PS...
    http://léonetpaulette.fr/critiquer-la-finance-internationale-est-une-devenu-un-acte-antisemite/


    • Onecinikiou 25 mars 2013 11:16
      Mélenchon se plaint de devoir subir, à mesure qu’il se rapproche de l’épicentre des responsabilités et des chaines réelles de causalités - c’est à dire de la politique sérieuse - et qui sont liés au marasme ambiante, à la crise systémique actuelle gravissime à la fois socio-économique ET culturo-identitaire parfaitement prévisible et planifiée (pour preuve certains l’avait très bien identifiée il y a plus de vingt déjà, depuis Maastricht au moins, en en pointant déjà à l’époque les vrais tenants et aboutissants), et liés aussi au fait qu’il commence peu à peu à mettre en cause les intérêts fondamentaux très puissants d’une oligarchie apatride et transnationale au forts relents communautaires - n’en déplaise à son humanisme désuet ; 

      M. Mélenchon donc se plaint en réalité de devoir subir CE QU’IL A FAIT SUBIR depuis tant et tant d’années, lui et une somme innombrable de lâches, de manipulateurs, de soumis et d’imbéciles, à tous ceux - Jean-Marie Le Pen en tête - du camp national et souverainiste, qui s’opposaient résolument aux tendances qu’imposaient le cadre euro-fédéraliste voulu par la technostructure européenne, la mondialisation économique néolibérale comme souhaitée ardemment par ses promoteurs (ce sont d’ailleurs souvent les mêmes), et qui ne manquaient pas à cette occasion de diaboliser avec méthode ses adversaires, d’amalgamer lâchement leurs propos aux pires saloperies passées, de salir et trainer dans la boue leurs auteurs et leur honneur, de les disqualifier par l’usage systématique d’anathèmes aussi monomaniaques qu’ils sont rétrospectivement ridicules (nazis, hitlériens, antisémites donc, fascistes etc…), en plus d’instrumentaliser éhontément l’histoire et la mémoire collective au profit d’une idéologie inique et perverse.

      Je n’ose pour ma part soutenir que M. Mélenchon est ou fut un antisémite. Que lui et ses acolytes cessent donc réciproquement de prétendre sonder les coeurs en imputant à leurs opposants politiques ce qui apparait en vérité comme leurs propres turpitudes idéologiques. Là est en effet le comble de la situation pour Mélenchon et la raison pour laquelle, selon ces propres mots, ce « coup est une blessure » : il vient de gouter à son propre poison !

    • Onecinikiou 25 mars 2013 11:19
      Maurice Szafran, oui celui-la même qui l’année dernière avait poussé à la démission Philippe Cohen au motif que ce dernier, de concert avec Pierre Péan, avait écrit une biographie de Jean-Marie Le Pen insuffisamment diabolisatrice selon lui (« Le Pen, Une histoire française », qui remettait notamment en cause les accusations de torture en Algérie qu’il aurait pratiqué), vient au secours de Mélenchon jeté au coeur d’une polémique infamante (et Mélenchon sait de quoi il parle, lui qui ne manque jamais d’agonir d’injures celui ou celle qui ne pense pas comme lui) :


      Médiapart également, dirigé par un certain Edwy Plenel, ancien trotskiste de la LCR comme nombre de journalistes de sa rédaction (et comme nombre de journalistes, rédacteurs en chef et même patrons de presse des grosses publications françaises, relatif paradoxe lorsque l’on sait que simultanément cette même presse sert les intérêts et fait incroyablement le jeu du néolibéralisme mondialisé), ancien trotskiste comme également un certain… Jean-Luc Mélenchon. Quel est le fameux crie de ralliement du trotskisme déjà : « trotskiste un jour trotskiste toujours ». N’en jetez plus !


      Mais aussi Arrêt sur Image, dirigé cette fois par un ancien stalinien de l’UEC (Union des Etudiants Communistes), Daniel Schneidermann :


      Si l’on comprend bien nos tartuffes patentés et autres thuriféraires de la pensée unique dominante (forcément dominante si elle est unique) : M. Mélenchon et sa prose ne sont nullement antisémites. Mais M. Le Pen (et ses semblables) l’était lui par le passé, condamné qu’il fut jadis pour je cite, « antisémitisme insidieux » ?! 

      Ce que l’on constate en définitive c’est que tout ou partie des agents du Système viennent au secours de Mélenchon, quand les mêmes n’ont cessé inlassablement d’enfoncer Le Pen. 

      Dans ces conditions il ne faut pas être un génie pour saisir instantanément QUI est l’authentique dissident et résistant à celui-ci. CQFD.

    • Captain Marlo Pilou Camomille 25 mars 2013 18:30

      Onecinikiou,

      Quelle purée ! Tout ça pour expliquer que vous êtes victimes de la Gauche, que des méchants !
      Ils vous diabolisent ? C’est que vous leur servez d’épouvantail, pardi ! Une pièce de théâtre bien rodée depuis 1984.

      Allons, soyez un peu reconnaissant vis à vis du PS ! C’est Mitterrand qui a donné au FN sa respectabilité et sa place dans le paysage politique, rien que pour emmerder la Droite.

      En 1984, le FN fait 10% aux européennes. Mitterrand fait changer la loi électorale et a poussé les médias à faire « du le Pen » à toutes les sauces, afin de faire entrer 36 députés FN à
      l’ Assemblée Nationale en 86. La Droite se trouvait divisée pour longtemps.

      Marine est passée en prime time sur la 2 il y a quelques semaines, vous vous imaginez que c’est pour ses beaux yeux ? Il y avait une élection partielle, gros naïf. Car le FN sert aussi beaucoup en cas de triangulaires, pas vrai ?

      En fait de moins en moins, Mélenchon n’a pas été élu aux législatives, et la candidate du PS a été éliminée au premier tour dans l’ Oise.

      Pas grâce à vous, les Français ne sont majoritairement ni racistes, ni xénophobes, mais à cause du rejet des Partis mainstream, et du taux d’abstention.

       On ne vous explique donc rien au FN ?

      A chaque élection, le PS, puis le FdG se servent de vous comme d’un épouvantail pour rabattre les électeurs.

      Pour l’instant vous n’êtes pas dangereux, le jour où vous le deviendrez, couic, plus d’accès aux médias...


    • Onecinikiou 25 mars 2013 19:43

      Attachons nous à déconstruire la pseudo cohérence et rationalité de vos raisonnements, cher Pilou Camomille.

      Déjà, je ne vous ferais pas plaisir en vous disant que je ne partage strictement en rien votre thèse centrale qui consiste à soutenir que Mitterrand aurait contribué à donner des gages en respectabilité au Front national. 

      Et déjà pour la raison, lui et ses sbires, en conjonction d’intérêts manifeste avec le lobby communautaire pro-israélien, qu’il est l’instigateur d’une des pires manipulations et instrumentalisation de la vie politique française de ces trente dernières années à travers la création effective, promotion médiatico-poltiique et soutien financier sonnant et trébuchant, à l’antiracisme associatif et institutionnel - à multiple vitesses et géométrie variable, SOS-Racisme étant bien évidemment emblématique de cette période. Antiracisme d’opérette qui a copieusement diabolisé à dessein ET le Front national, ET ses thématiques. 

      Cela non pas parce que Jean-Marie Le Pen était un fieffé antisémite, un fasciste, voire un nazi, cela rétrospectivement, et sauf votre respect, même un enfant de cinq ans ne le crois plus ; mais bien parce que la cohérence d’ensemble de son projet politique pour la France, foncièrement patriote et nationaliste, anti-fédéraliste européen, anti-monnaie unique, souverainiste par essence, ennemi par conséquent de l’oligarchie transnationale euro-mondialiste, pour cette raison en réalité et fort logiquement très réservé sur l’atlantisme (comme le démontre magistralement ses prises de position en politique étrangère) auquel pourtant toutes nos élites sans exceptions ont succombé, ceci expliquant certainement cela.

      Voilà la matérialité des faits et des tendances objectives.

      Deuxièmement vous donnez le bâton pour vous faire battre lorsque vous invoquez maladroitement le scrutin proportionnel de 86 donnée soi-disant au Front national dans l’optique de diviser la droite et, sous-entendu, assurer bien évidemment le maintien au pouvoir de la gauche : c’est précisément suite à cette modification du scrutin que l’on assista à la pire déculotté législative du Parti socialiste, celui-ci perdant près du quart de ses députés en faveur de la droite RPR-UDF principalement, la coalition de droite gouvernementale à cette occasion passant de 30% à près de 50% du total des sièges de l’Assemblée, signant la plus forte progression de tout l’hémicycle. 

      Voyez comme votre verbiage pour puceaux est battu en brèche par la réalité des faits.

      Ensuite vous ne répondez pas à une interrogation d’importance, ce qui est bien normal puisqu’elle ruine durablement votre pseudo-démonstration : sous prétexte que le Front national de Jean-Marie Le Pen eut pu se retrouver instrumentalisé par la gauche mitterrandienne et l’objet d’une scélérate manipulation (ce qui est nous l’avons vu), qu’aurait-il donc du faire selon vous sachant que strictement aucune de ses thématiques sociales, identitaires, macro-économiques, géopolitiques, institutionnelles même, n’étaient reprises - non dans le discours, mais de manière concrète et effective - par aucun des partis dits de gouvernement, fusse-t-il prétendument héritier d’un gaullisme largement trahi encore une fois dans les faits ?

      Donc quoi ?

      Enfin pour finir, vous courriez le risque de vous ridiculiser en soutenant ici publiquement que le Front national, et Jean-Marie Le Pen, ne furent de TOUS les partis politiques français, de TOUS les dirigeants politiques de premier plan de ces trente dernières années, ceux qui de très loin, d’extrêmement loin, eurent à subir l’entreprise de propagande méthodique et planifiée de disqualification et diabolisation la plus considérable, la plus infamante, la plus disproportionnée, la plus partiale et arbitraire, en définitive, la plus injuste et immorale ? 

      Soutenez-le vous pour voir ?


    • Fergus Fergus 25 mars 2013 10:42

      Bonjour à tous.

      Mélenchon a eu parfaitement raison de parler de Moscovici comme il l’a fait dans la phrase incriminée. Cette phrase, purement politique, vise la soumission de Bercy aux diktats libéraux inspirés par la finance internationale et ne comporte évidemment pas la moindre allusion antisémite. En conséquence de quoi, la réaction de quelques socialistes emmenés par Harlem Désir est totalement déplacée et infondée.

      En revanche, Mélenchon a eu tort de relayer le terme de « salopard » concernant ce même Moscovici, ce type de propos n’ayant pas à être utilisé pour stigmatiser des choix politiques non porteurs d’infâmie, même s’ils paraissent choquants à des opposants dont je fais partie. Ce faisant, Mélenchon a, une nouvelle fois, ravi ses troupes du PG et fait fuir ceux qui, en rupture avec le pouvoir libéral-socialiste, pourraient être tentés de rejoindre une gauche plus radicale. C’est contreproductif, et le score très décevant du FdG lors du 1er tour de la législative partielle de l’Oise montre que la communication de l’excès choisie par Mélenchon trouve très vite ses limites dans l’électorat.


      • leypanou 25 mars 2013 13:13

        Salut Fergus,

        "le score très décevant du FdG lors du 1er tour de la législative partielle de l’Oise montre que la communication de l’excès choisie par Mélenchon trouve très vite ses limites dans l’électorat«  : est-ce plus lié aux propos de Mélenchon ou plutôt au »profil« du candidat FdG local ?

        N’oublions pas que ce n’est pas parce que l’électeur est  »ouvrier« qu’il va voter pour un candidat ouvrier, etc, etc (il a fait combien E Poutou déjà, alors que le pourcentage d’électeurs »ouvriers et classes laborieuses" est de combien ?). Et la composition sociologique de l’Assemblée Nationale prouve la pertinence de cette affirmation.


      • ctadirke 25 mars 2013 16:48

        Une fois de plus la majorité des journalistes a démontré ses difficultés, pour ne pas dire son incapacité fréquente, à citer et/ou utiliser le juste mot pour la juste chose. Même quand ils commentent une vidéo qu’ils viennent de nous montrer qui dit le contraire de leurs doctes commentaires.

        Mais pour ce qui est, cette fois, l’usage du mot « salopard », il y a vidéo. Il faut donc plaindre Martine Billard, caution écolo et co-présidente de ce lamentable parti sans avenir. Aurait-elle le courage de démissionner quand les limites sont franchies ?

        Mosco, bien trop soucieux de l’avenir de « la seule démocratie du Moyen-Orient », a certainement très peu le souci des défavorisés de France comme de Chypre ; toutefois l’insulter ainsi, c’est, pour ce qui est de l’insulteur , montrer brillamment sa médiocre personnalité. Et éducation.

        Mais le tribun démago est prêt à tout pour faire parler de lui et de son tristissime parti de toxicomanes aveuglés ou aveugles, sous-cultivés politiquement, qui se droguent quotidiennement à la melonchonine.

        Après tout, chacun parle à ses troupe le langage du niveau où il les situe et estime.


      • A. Nonyme A. Nonyme 25 mars 2013 18:30

        Bonjour Fergus,

        « En revanche, Mélenchon a eu tort de relayer le terme de « salopard » concernant ce même Moscovici... »

        Pour ma part, ça ne me choque pas d’appeler un chat un chat. Car le choix entériné par - disons le copain des parties fines de DSK - d’aller prendre dans les poches des épargnants Chypriotes pour sauver les banques et d’une infamie sans nom, encore plus venant d’un socialiste qui nous bassine à longueur de temps avec le mot « justice », à tel point qu’on se demande s’il en comprend encore le sens. Et agiter le prétexte de riches épargnants Russes n’est qu’un écran de fumée pour mieux cacher la félonie de l’opération.

        Bref, ça rigole pas à la succursale BNP Paribas de Limassol. Cocasse isn’t it ? Il doit y en avoir d’autres mais quand vous faites une recherche type « liste de banques implantées à Chypre », les résultats sont opportunément barrés :-0

        Allez, prochaine partie de rigolade pour nos banques chéries,... Malte ?


      • Alpo47 Alpo47 25 mars 2013 10:48

        D’ailleurs, on peut se demander si ce n’est pas Harlem Désir, cet ectoplasme représentatif du PS, qui a commis un gros impair en associant la critique politique de Moscovici au fait qu’il soit de religion juive ?
        Cette tentative de la part de quelques uns, d’utiliser l’antisémitisme pour empêcher tout débat ou développement , est tellement médiocre et manipulatrice, qu’elle aura inévitablement pour conséquence de le faire grandir.

        Voilà donc qui est « bien pensé » de la part d’un homme politique qui se veut « responsable ».


        • miha 25 mars 2013 11:49

          Ce serait aussi gros de dire qu’Harlem Désir fait preuve de racisme anti-blanc quand il critique JL Mélenchon !

          Personne n’y songe un seul instant...pourtant, lui, ne se gène pas de soupçonner JL Mélenchon d’antisémitisme au sujet de ses propos sur « la finance internationale » qui ne veut rien dire d’autre que « fric-roi au détriment des populations ».


        • Alpo47 Alpo47 25 mars 2013 11:49

          Pour préciser ma pensée, le fait que HD a réagi par l’accusation « antisémitisme », lorsque Melanchon a considéré que Moscovici servait les intérêt de la finance internationale, laisse supposer que H.D considère que la finance internationale est aux mains de juifs.
          Qui donc est le plus antisémite ?


        • almodis 25 mars 2013 13:57

          Vous connaissez l’histoire de l’apparatchik , qui passe devant un garde , en sortant du bureau de Staline , en grommelant : « foutu connard à moustache ! » ?

          le soldat se précipite dans le bureau du tsar rouge et dénonce les paroles de l’apparatchik ; celui ci est rappelé aussitôt par Staline mais il réplique , sans se démonter : « mais je parlais d’Hitler !!! » et il sort . 
          Staline se tourne alors vers le soldat et dit : « et toi , à qui pensais tu donc ? »

          voilà ce qui arrive aux toutous sans cervelle .

        • Alpo47 Alpo47 25 mars 2013 14:16

          Trop bonne !!!


        • ptimarc 25 mars 2013 18:19

          il faut toujours se rappeler ce que disait un israelien,qui ne partageait pas les idées de son gouvernement.

          « autrefois un antisemite désignait un individu qui n’aimait pas les juifs.

          aujourd »hui cela désigne quelqu’un que les juifs détestent.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 mars 2013 18:21

          Almodis ... smiley


        • Gasty Gasty 31 mars 2013 12:54

          @ptimarc

          C’est tellement vrai !


        • Fergus Fergus 25 mars 2013 10:49

          Bonjour, Robin.

          En l’occurence, la Commission européenne ne va pas « faire les poches des Chypriotes », mais très largement des oligarques russes, au risque de susciter une grosse colère de Moscou. Aucun prélèvement en dessous de 100 000 euros a-t-il été décidé la nuit dernière. Cela devrait épargner l’écrasante majorité des îliens. Cette décision devrait en outre sonner le glas du paradis fiscal chypriote. Reste à s’attaquer aux autres : Luxembourg, Malte, îles anglo-normandes, île de Man. Reste à s’attaquer également au dumping fiscal en direction des entreprises...


          • MmeRosa 25 mars 2013 10:57

            De gros mouvements de capitaux ont été observé ces derniers jours sortant de Chypre. Le gros des capitaux russes est déjà dehors.


          • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 25 mars 2013 10:58

            Si les Juifs renonçaient à la politique, ils ne prêteraient pas le flanc aux attaques telles que celle de Mélenchon !

            Ce qui est dommage, c’est qu’il faut tourner 7 fois sa langue dans sa poche pour s’attaquer à un personnage public s’il est juif (c’est à dire catalogué comme tel) !
            Je suis sûr que Méluche n’a rien à dire contre les bolcheviks internationalistes d’hier... Mais qu’il dénoncerait dans les mêmes termes des financiers ou des hommes politiques protestants ou athées dont il réprouverait l’inféodation à la finance internationale. Ce n’est pas le juif qui est en cause (merci de nous l’apprendre : beaucoup de nous l’ignoraient) mais le ministre des finances. C’est en terme de gestion financière ou de politique qu’il faudrait s’en prendre à Mélenchon dont le langage fleuri, pour excessif qu’il soit, n’est pas exceptionnel dans l’arène politique, et n’étonne plus personne !

            • wesson wesson 25 mars 2013 11:10
              Bonjour Jean,

              « Ce qui est dommage, c’est qu’il faut tourner 7 fois sa langue dans sa poche pour s’attaquer à un personnage public s’il est juif (c’est à dire catalogué comme tel) ! »

              Sauf erreur de ma part, moscovici est Athé, et c’est bien d’ailleurs là le problème. Accuser d’antisémitisme quelqu’un qui le critique, ça sonne pas très juste....

              Mais par contre considérer que Mosco fut « catalogué » comme juif du simple fait qu’il obéisse aux diktat de la finance internationale, voilà qui est effectivement du plus bel antisémitisme.

            • jmdest62 jmdest62 25 mars 2013 11:50

              @ wesson

              pour info

              Moscovici est membre du comité d’honneur du « cercle »
              à remarquer que « Cahuzac » qui n’appartenait pas au « cercle » a été remplacé par un membre du comité d’honneur (Cazeneuve)

              @+


            • agent orange agent orange 25 mars 2013 13:23

              Bonjour Wesson

              L’antisémitisme n’est pas un problème de religion mais un « racisme » envers une communauté.
              Que Moscovici soit athé ou non n’est pas le fond du problème. C’est son appartenance à cette communauté (qui nourrit nombre de fantasmes - à tort ou à raison) et plus particulièrement sa défense des intérêts d’Israël qu’on peut lui reprocher.
              Il est bon de rappeler que Mosco est membre de l’organisation sioniste du Cercle Léon Blum qui est composée de personnalités juives du PS. En 2003 il avait fait démissionner Pascal Boniface du PS en 2003 pour ses positions pro-palestiniennes.
              Il faut aussi savoir que Moscovici est membre du Council of Foreign Relations, l’élite mondialisée.
              Par ailleurs, Moscovici a encore beaucoup à s’expliquer sur sa visite à titre privée à Washington la veille du 11 septembre 2001. Ce jour là, Moscovici avait rendez-vous avec Richard Armitage ; ce dernier ayant trempé dans tous les coups tordus de la CIA depuis la guerre du Vietnam.
              Une coïncidence sans doute...


            • wesson wesson 26 mars 2013 00:16

              « Être juif serait réservé aux croyants »


              Ben ouais, c’est même la définition !

              Est catholique celui qui croit en dieu, est Juif celui qui croit en Judas, est musulman celui qui croit en Allah, et est athée celui qui ne croit à aucun être supérieur d’essence divine. 

              Ceci est d’ailleurs bien typique de la confusion qui règne dans l’esprit des gens. Car il existe bien un communautarisme, mais il ne se fait pas sur la religion, mais sur le niveau social, ou les idées politiques. 

              Pour le dire encore plus clairement, ce n’est pas un choc des religions ou des civilisations, mais c’est juste une lutte de classes. 

              Par exemple, le CRIF en France n’est nullement représentatif des juifs Français, mais c’est une ambassade du Likoud, se livrant à la promotion de son programme ultralibéral et d’apartheid. Je ne serai guère étonné que dans les rangs du CRIF, vous n’ayez pas d’authentiques antisémites mais comme en réalité, ils s’en foutent, ça va.

            • Furax Furax 26 mars 2013 09:12

              Wesson

              Ca veut dire quoi « Israël » ?


            • marc 1er avril 2013 11:41

              Alex


              Juif, c’est quoi donc selon vous ? une affaire de gêne ? tous descendant du même ancêtre hébreu ? Ca, c’est une invention du sionisme qui consiste justement à instrumentaliser la religion à des fins de construction nationale et qui relaye sans honte les mensonges racistes des judéophobes.
              Les « juifs » modernes viennent de plein de peuples différents : khazars, arabes, africains, berbères, slaves et autres germains, etc...convertis à des époques lointaines.

              Un « juif » français athée est donc un français et c’est tout. L’identification à une communauté n’a rien de fondé en l’occurence si ce n’est la crainte de la judéophobie qui pousse certains juifs à se regrouper mentalement et politiquement et à se retrouver derrière une puissance étrangère.

            • voxagora voxagora 25 mars 2013 11:26

              .

              Mélenchon est une mécanique, rien qu’une mécanique :
              une mécanique destinée à pomper les voix.

              Mélenchon et ses amis ont fait le diagnostic, du plus grand mépris, 
              que les français sont les plus grands cons de la terre, la preuve, « ils » votent pour le F.N.
              Il s’est dit : vous en voulez, connards, du populisme ? 
              et : à ces imbéciles finis je vais donner du populisme mais degauche (c’est là qu’il becqte, lui)
              et donc : 
              1. choisir un lieu (Hénin-Beaumont) 
              2. choisir un nom (ils sont bêtes, les électeurs, ils vont confondre FG. et FN) 
              3. faire pareil, dire PAREIL, mais LE CONTRAIRE (blancs au lieu de noirs, islamophilie au lieu d’islamophobie, et tout à l’avenant, juste PAREIL MAIS LE CONTRAIRE°

              Est-ce que c’est tenable ? Ben non.
              L’huile qui graisse la mécanique est inappropriée : la mécanique se déglingue.

              Mais Mélenchon n’est pas inutile pour tout le monde : des petits malins l’utilisent :
              pendant qu’il se démène pour que les voix de ceux qu’il croit flatter en éructant n’aillent pas à droite,
              les petits malins l’utilisent pour que le plus possible de voix se détournent du Parti Socialiste.
              Quel spectacle !
              .





              • modesto modesto 25 mars 2013 16:25

                tout à fait d’accord avec vous, voxagora.
                le pb avec mélenchon, c’est que son verbe, son enthousiasme (ou sa prétention inconsidérée) le perdront : le populisme est son lit et la confusion (mentale, idéologique, politique) guette !


              • cedricx cedricx 25 mars 2013 11:37

                Je crois Mélanchon lorsqu’il dit qu’il ne connaissait pas la religion de Moscovici d’ailleurs comme la plupart d’entre nous, j’imagine. Ce qui est frappant comme le souligne à très juste titre Wesson plus haut : « ... par contre considérer que Mosco fut « catalogué » comme juif du simple fait qu’il obéisse aux diktat de la finance internationale, voilà qui est effectivement du plus bel antisémitisme. »


                • Fergus Fergus 25 mars 2013 11:50

                  Bonjour, Cedricks.

                  Mélenchon savait très certainement depuis fort longtemps que Moscovici était d’origine juive., les deux hommes s’étant côtoyés au PS à haut niveau. Tous deux ont même été ministres de Jospin. Personnellement, je sais depuis que son nom est apparu dans la sphère politique que Moscovici est d’origine juive comme l’indique son nom : chez les Ashkénazes, Moscovici signifie « fils de Mosko », autrement dit,« fils de Moïse ».

                  Cela étant dit, il est évident que Mélenchon n’est pas homme à formuler des attaques antisémites. C’est carrément grotesque !


                • cedricx cedricx 25 mars 2013 12:58

                  Bonjour Fergus, franchement moi je l’ignorais et je me rappelle avoir été traité d’antisémite en disant clairement ce que je pensais de Bernard Madoff sauf que je ne savais absoument pas qu’il était juif !


                • agent orange agent orange 25 mars 2013 15:07

                  Cela étant dit, il est évident que Mélenchon n’est pas homme à formuler des attaques antisémites. C’est carrément grotesque !

                  Tout à fait Fergus. Mélenchon est mal récompensé par les représentants de la communauté juive, lui dont les positions sur le « printemps arabe » étaient en phase avec celles d’Israël.


                • agent orange agent orange 25 mars 2013 15:11

                  Exact.
                  « Quand on veut voler le miel des abeilles, on les enfume... »
                  (jolie formule pompée d’un com publié il y a quelques jours).


                • aimable 26 mars 2013 10:32

                  en France vous prononcez le mot prédateur et vous êtes catalogué antisémite


                • Furax Furax 25 mars 2013 12:31

                  Dans sa course frénétique à l’audience, Mélanchon s’est fait carboniser
                   hier par Frigide Barjot ! smiley
                  Du coup ,j’ignore les conclusions de son congrès. Que veut-il au juste ?
                  Il ne s’agit pas seulement de l’Euro mais de l’Union Européenne. Dès le premier traité, tout était tracé : libéralisme quasi-divinisé, concurrence, mort des services publics, et cette rengaine radotée dans tous les médias : « la France est un tout petit pays, ensemble on se protège mieux :=)) » qui sentait l’arnaque à des lieues.
                  Les hommes politiques qui ont donné dans le panneau et ont mis le pays dans l’état que nous connaissons étaient
                  -soit des crétins finis, totalement disqualifiés pour exercer toute fonction de représentation du peuple,
                  -soit des salopards qui ont mis sciemment le pays sous la coupe d’autres intérêts que ceux du peuple français.
                  En tout état de cause, la seule mesure à EXIGER maintenant est un référendum auprès du peuple français lui demandant s’il veut rester dans cette Union Européenne.
                  Tout le reste n’est qu’enfumage de charlatan, gesticulation d’ attrape bobos.
                  Alors, cette exigence, Mélenchon l’a-t-il formulée, OUI ou NON ?


                  • chmoll chmoll 25 mars 2013 12:35

                    quand on a été condamné on F sa G ,on ne donne pas de conseils aux autres



                    • Montagnais Montagnais 25 mars 2013 12:45

                      Harlem de Plaisance est une antisémite notoire .. 


                      Tout le plaisir est pour moi.

                      • non667 25 mars 2013 13:30

                        melanchon
                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                         smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                        lui qui n’a de cesse de traiter le fn d’antisémite raciste parceque nationaliste voit le boomerang lui revenir dans la g.
                        comment ça fait chonchon de se retrouver dans le même sac que jmlp,soral ,dieudonné ?
                        te voilà au pied du mur ! t’est contre le N.O.M. donc nationaliste socialiste =nazi =fasciste =antisémite
                        BIENVENUE AU CLUB  !
                        ou avoue que t’es qu’ une taupe du N.O.M. juste là pour prendre des voies au fn  ! (c’est un peu raté ! )


                        • modesto modesto 25 mars 2013 16:33

                          qu’est-ce que c’est que ce délire qui ne respecte même pas les étiquettes graphiques ?
                          non667 = point godwin !
                          mélenchon s’emballe, mélenchon dérape dans son expression, mélenchon nous agace, mais mélencon n’est pas Lepen, Soral et consorts, mélenchon n’est pas antisémite.
                          mélenchon a toute sa place das le débat républicain : je voterai jamais pour lui, sa stratégie est une impasse populiste sans lendemain, mais il doit être contredit par des arguments rationnels et corrects !
                          au fait, le « NOM » c’est quoi ?


                        • Onecinikiou 25 mars 2013 17:19

                          « Antisémite », le mot valise. La tarte à la crème de la bouffonnerie intellectuelle. Le degré zéro de l’analyse rationnelle. 


                          Soral antisémite ? ben voyons. 

                          Le Pen antisémite ?? Non, certainement dangereux pour les intérêts de la ploutocratie mondialiste !

                          En définitive : dominer les mots et vous dominerez les idées, et partant de là les hommes (et surtout les triples c...). 

                        • non667 25 mars 2013 22:13

                          à modesto
                          j’avais commencé par les smiley pour prévenir que c’était de l’humour !
                          bien sur que chonchon n’est pas raciste ni lepen ,ni soral !
                          N.O.M. = nouvel ordre mondial =bande d’or.....es judéo -americano mondialo -capitalistes !
                          dénoncé par chonchon (lui n’y met pas les juifs )


                        • egos 25 mars 2013 13:35

                          Mélenchon antisémite !!!

                          on peut être habitué a tout entendre, les armes de destruction massive de l’Irak, la cécité de la diplomatie et de l’armée française durant 14 semaines au Rwanda, le 11 septembre, la désinformation et la censure relayées par nos médias atteignent les couches les plus profondes de la débilité affichée, affirmée, revendiquée,

                          le nwo ne s’arrête pas a ce type de subtilité ou de considération

                          le capitalisme financier ne compterait donc parmi ses maîtres aucun Protestant, Orthodoxe, Musulman, Catholique, Hindou etc ...

                          croyons cela, la terre redeviendra plate et l’énergie libre et gratuite

                          la nouvelle religion universelle, celle de l’argent, procède du principe de subsidiarité, idem l’UE,
                          rassemble ,dissout et réduit toutes les autres, aux mêmes croyances et liturgies

                          Bonnes Pâques


                          • Morpheus Morpheus 25 mars 2013 13:49

                            N’est-ce pas paradoxalement Harlem Désir qui fait preuve d’antisémitisme en faisant de facto un amalgame entre « finance internationale » et juifs ?

                            Cet amalgame est de plus en plus systématique chez les prétendus défenseurs de la pluralité et les antiracistes / antifascistes. Un signe qui ne trompe pas pour montrer les contradictions et les paradoxes de leurs pensées.

                            En radicalisant leur position antimachins, ils deviennent ce qu’ils combattent, sans même s’en rendre compte, et leur discours devient une ode à ce qu’ils prétendent pourfendre.

                            L’art de se tirer une balle dans le pieds en se persuadant que la balle a été tirée par les méchants d’en face. La carrière de bouffon a le vent en poupe en ce moment...

                            Morpheus


                            • Morpheus Morpheus 25 mars 2013 13:58

                              J’ajoute que le fait que dans la toute grande majorité des cas les financiers internationaux sont des crapules antisociales et antidémocratiques, et le fait qu’un certain nombre d’entre eux sont des juifs, ne signifie pas pour autant que tous les juifs sont des crapules : cela signifie que, dans la majorité des cas, les financiers internationaux sont des crapules.

                              Faire l’amalgame entre finance internationale et juifs est donc doublement idiot : d’une part, cela exclu tous les financiers internationaux qui ne sont pas juifs, mais qui sont d’authentiques crapules, et d’autre part cela jette stupidement l’anathème sur tous les juifs, alors qu’une minorité d’entre eux sont effectivement des magnas de la finance internationale.

                              Morpheus


                            • almodis 25 mars 2013 13:50

                              primo , votre citation est inexacte !

                              Mélenchon a dit « il ne pense pas EN français , etc ... » ce qui est très différent ; 
                              deuxio, oui , le pauvre crétin nommé Désir a dérapé , c’est typiquement « çui qui dit qui est » " !

                              • robin 25 mars 2013 16:58

                                Bien fait pour ceux qui utilise la police de la pensée à tort et à travers des fois ce genre de canon vous pète à la tronche


                              • Dudule 25 mars 2013 13:55

                                Mr Guilloux, vous relayez dans votre article (que j’approuve par ailleurs) la citation inexacte de l’AFP. Ce n’est pas la première fois que l’AFP utilise se genre de méthode, d’ailleurs...

                                La phrase réellement prononcée par Mélenchon prête encore moins le flan aux critiques. La voici, avec en gras les mots omis par l’AFP :

                                « …un comportement de quelqu’un qui ne pense plus en français, qui pense dans la langue de la finance internationale ».


                                • caius 25 mars 2013 14:42

                                  Si j’osais, je dirais que Désir fait une querelle d’Allemand à Mélanchon.
                                  Quoi qu’il en soit il est assez pathétique que les représentants du PS en soient réduits à déformer sciemment les propos de Mélenchon plutôt que de répondre sur le fond (même si, j’en conviens, cela nécessite un autre niveau intellectuel que celui du sieur Désir)


                                  • Sebdu31 Sebdu31 25 mars 2013 15:02

                                    Bonjour docteur désir,
                                    Voila ce week end J’ai applaudi à tout rompre les discours de monsieur Delapierre et de monsieur Mélenchon et ce matin j’ai vomi en lisant la presse ... pensez vous que j’ai attrapé l’antisémitisme ?


                                    • mortelune mortelune 25 mars 2013 16:24

                                      Harlem Désir ça fait un p’tit moment maintenant qu’on le désire plus. 

                                      Quand au deux autres c’est bonnet blanc et blanc bonnet au point que je me demande vraiment ce qui les sépare. C’est davantage une querelle interne de mondialistes, entre un juif et un franc maçon. Pour le français moyen ça vole largement au dessus de sa tête tout ça.


                                      • pierrot pierrot 25 mars 2013 16:28

                                        Les propos de Mélenchon sont une maladresse et une injure, mais je ne pense pas qu’ils avaient un connotation anti juive.


                                        • robin 25 mars 2013 16:56

                                          Le plus amusant dans le registre « arroseur arrosé » dans le fait de traiter Mélenchon d’antisémite c’est que précisemment ce sont ceux qui le traitent ainsi qui le sont puisque ce sont eux qui accréditent l’idée que finance internationale = juifs.


                                          • frugeky 25 mars 2013 18:18

                                            Et moi qui pensais que la langue de la finance internationale était l’anglais, je tombe sur le cul en découvrant qu’en fait c’est l’hébreu !


                                            • agent orange agent orange 25 mars 2013 18:50

                                              Bientôt çà sera du chinois...


                                            • Captain Marlo Pilou Camomille 25 mars 2013 19:10

                                              Pour une fois, je vais soutenir Mélenchon, il change subtilement de ligne politique. Il a fait coup double, à mon avis, lors de ce Congrès. Et c’est ce changement de pied qui exaspère le PS.

                                              1 ) Le Parti de Gauche prend ses distances vis à vis du PS. Jusqu’ici, on ne savait pas très bien s’il était dans la majorité ou dans l’opposition.

                                              C’est, je suppose, l’ambiguïté du PCF, lié aux PS par des accords électoraux locaux qui l’empêchait de prendre ses distances vis à vis du PS.

                                              Le Parti de Gauche va présenter, si j’ai bien compris, des candidats PG dans 60 villes.

                                              2 ) Mélenchon critique ouvertement la Troïka qui nous dirige, et donc l’ Eurogroupe dont fait partie Moscovici en tant que Ministre des Finances, qui avait proposé de faire les poches de tous les Chypriotes pour sauver les banques, plombées par la dette grecque.

                                              Après Chypre, l’idée d’une Union européenne protectrice est en train de voler en éclats.

                                              Tous ceux qui se raccrocheront désormais à cette planche pourrie sont cuits d’avance.
                                              Il est heureux que Mélenchon est compris le sens du vent...., pourvou qué ça doure...


                                              • Dudule 25 mars 2013 20:25

                                                Vous tombez de la Lune !

                                                Ce n’est pas parce que vous découvrez tout à coup deux aspects importants du programme et de la stratégie du Front de Gauche depuis ses origines que celui-ci a changé de ligne !

                                                Le Front de Gauche n’a pas changer de ligne. Vous venez de découvrir sa ligne.

                                                Il a toujours cherché à faire pression sur le PS pour essayer de gauchir sa politique. Il n’a jamais cherché à négocier quoique ce soi avec lui parce que c’est le meilleurs moyen de se faire bouffer (demandez aux communistes...). Vous ne le compreniez pas, mais maintenant que le PS l’attaque ouvertement (crainte d’une hémorragie de voies ?), ça vous parait plus claire.

                                                Quant aux attaques sur la Troïka et tout le tremblement ! Là, vous tombez vraiment de la Lune ! Ça fait depuis le début que Mélenchon en parle de façon critique !

                                                Si vous voulez questionnez la ligne politique du Front de Gauche, plutôt que de vous préoccupez ce que d’autres en disent, lisez son programme et écoutez ses dirigeants... C’est mieux pour se faire une idée.


                                              • Captain Marlo Pilou Camomille 26 mars 2013 07:54

                                                dudule,
                                                Bingo ! Vous êtes tombé dans le panneau ; je prêchais le faux pour savoir le vrai. Je suis ravie de vos précisions.

                                                 Le PCF n’attaque pas le PS comme le fait Mélenchon, parce qu’il est en train de signer des accords de liste pour les Municipales. Le PS est donc « de Gauche », ravie de l’apprendre !

                                                Le PCF se considère DANS la majorité :
                                                 Pierre Laurent, agence Reuters 8 novembre 2012 : « Nous considérons que nous sommes dans cette majorité. »

                                                L’Humanité 18 juin 2012 « Pas dans l’ opposition, mais dans la majorité pour réussir ; »

                                                Agence France presse 20 juin 2012 André Chassaigne FDG : « Notre groupe se situe clairement dans le cadre de la majorité de gauche. »

                                                Donc rien n’a changé, je vous remercie des vos explications.

                                                Ceux qui croient que le FDG, le Parti de Gauche et le PCF sont dans l’opposition se trompent donc. VOUS ETES DANS LA MAJORITE, ce qui va sans dire, va encore mieux en le disant.

                                                Pour quel résultat ? Vous n’avez pas réussi à faire changer une virgule au TSCG.

                                                Je comprends surtout que vous prenez les gens pour des imbéciles, un pied dans la majorité, un autre dehors. Un pied dans l’ UE, un autre dehors ! A force d’être assis entre deux chaises, vous finirez bien par vous casser la gueule....


                                              • Captain Marlo Pilou Camomille 25 mars 2013 19:13

                                                « Que Mélenchon, ait compris », mes excuses pour la phaute d’autografe...


                                                • Clojea Clojea 25 mars 2013 19:33

                                                  Harlem Désir, franchement :
                                                  http://tempsreel.nouvelobs.com/le-congres-du-ps/20120912.OBS2032/harlem-desir-condamne-pour-emploi-fictifs.html
                                                  Allez, tous les mêmes, évidemment il regarde la paille dans l’oeil du voisin mais il ne voit pas la poutre qu’il a dans le sien.....


                                                  • gdevie 25 mars 2013 21:23

                                                    Assimiler les rouges aux fascistes, c’est l’épouvantail (point Godwin) agité par les partisans du statu quo libéral pour disqualifier par avance toute possibilité d’alternative.
                                                    Le procès en antisémitisme de tous ceux qui dénoncent le
                                                    diktat de la finance internationale fait partie de cette rhétorique selon le syllogisme suivant :

                                                    1) la finance internationale est dirigée majoritairement par les juifs.(Lehman Brothers, Goldman Sachs, responsable du krakhs de 2008, c’est indéniable mais cela ne veut pas dire que tous les juifs aiment la finance et l’argent bien au contraire, voir la démonstration plus bas)
                                                    2) les anti libéraux dénoncent les méfaits de la finance internationale sur les peuples
                                                    3) donc tous les antilibéraux sont antisémite.

                                                    Fin de la discussion toute critique du capitalisme est donc soupçonnée d’antisémitisme latent

                                                    Sauf que c’est faux
                                                     : Marx, Lénine, Trotski en leur temps dénonçaient eux aussi les méfaits de la finance internationale pourtant ils étaient bien juifs eux aussi donc il ne pouvaient pas être antisémite, d’où raisonnons par l’absurde avec ce nouveau syllogisme

                                                    1) Les plus grands grands révolutionnaires de l’histoire sont juifs.
                                                    2) Les partisans du libéralisme haïssent les marxistes.
                                                    3) Les libéraux et les partisans du capitalisme sont donc tous des antisémites forcenés..

                                                    Une autre manière de discréditer toute alternative est d’assimiler le socialisme à la seule expérience de l’URSS, son goulag et ses Kolkhoses, en fait une caricature de l’expérience stalinienne du siècle passé certes déplorable qui a fait des millions de morts.

                                                    Le socialisme ne s’imposera pas au peuple de manière autoritaire mais comme une évidence qui le titrera vers le haut par la satisfaction de ses besoins sous son contrôle démocratique. Le pouvoir et les richesses qui en découlent ne sera plus alors aux mains d’une petite minorité de nantis.
                                                    De cela à aucun prix les partisans du statu quo libéral ne veulent entendre parler, Alors tous les moyens sont bons.


                                                    • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 mars 2013 21:41

                                                      Wesson :« Mais par contre considérer que Mosco fut « catalogué » comme juif du simple fait qu’ilobéisse aux diktat de la finance internationale, voilà qui est effectivement du plus bel antisémitisme. »


                                                      En effet, c’est le premier truc qui me semble évident. 

                                                      • Denzo75018 26 mars 2013 08:55

                                                        Ce Mec : Melanchon est grossier tout comme l’est son programme !

                                                        Heureusement que l’on est dans une démocratie vraie, car il aurait dit la même chose chez son Ami Chavez concernant son gouvernement, il croupirait de nombreuses années en prison dans l’attente de son procès...


                                                        • escoe 26 mars 2013 09:40

                                                          Heureusement que l’on est dans une démocratie vraie, car il aurait dit la même chose chez son Ami Chavez concernant son gouvernement, il croupirait de nombreuses années en prison dans l’attente de son procès...


                                                          Vous auriez du lire les appels au meurtre quotidiens de la presse de la droite vénézuélienne avant de dire que Chavez était un méchant.

                                                        • CN46400 CN46400 31 mars 2013 09:48

                                                          Moscovici, Désir and Co n’ayant aucun argument pour justifier leurs capitulations succéssives devant la finance internationale ont sorti l’accusation d’antisémitisme qui, depuis 45, sert toutes les politiques réactionnaires de ce monde. Même le juif Hessel en a fait les frais, sauf qu’à force d’être maniées, à tout propos, cette arme commence a être sérieusement émoussée !

                                                          Mais le vrai danger c’est qu’à terme, l’antisémitisme, le vrai, à force d’être galvaudé, ne soit plus réellement pris au sérieux...Et ce n’est pas Mélenchon qui en sera responsable !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès