• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > A propos du 17 Novembre, Le dilemme… A nouveau, que faire (...)

A propos du 17 Novembre, Le dilemme… A nouveau, que faire ?

 

 

A propos de cette initiative « spontanée » qui semble suffisamment « déborder » ses initiateurs pour générer de nouveaux enjeux politiques et susciter des manœuvres et réactions de toutes parts, un vif débat s’est inévitablement institué entre militants du mouvement ouvrier. Ici le débat n’est pas un luxe, mais une nécessité, et il ne s’agit donc pas d’états d’âme, mais d’analyse politique. Foncer tête plus ou moins baissée, c’est aller plus ou moins dans le mur ! Pour les militants ouvriers, le but est de ne pas aller dans le mur tout en étant présents avec les masses en révolte contre le système, sans faire le jeu de l’extrême-droite, on est tous d’accord là dessus.

Mais néanmoins, en clair, le choix de la tactique « spontanée » (blocage routier un Samedi) est une erreur « spontanée » qui peut être lourde de conséquences. Il serait donc stupide et contre-productif de vouloir éventuellement disputer à ses initiateurs ou à d'autres le « leadership » de cette événement, et même simplement d’en cautionner le principe.

Cela ne gêne évidemment pas l’extrême-droite qui tente, et avec un relatif succès, d’instrumentaliser cette révolte populaire spontanée. En cas de succès elle espère ramasser la mise, politiquement, et en cas d’échec, voire même de violences, elle tentera de se “victimiser” démagogiquement en vue de rattraper le coup. L’extrême-droite n’a que faire de l’unité populaire sur le terrain et n’en subira pas les conséquences, en cas d’échec.

Les effets d’un blocage routier, un Samedi, étant nécessairement limités, et sans “lendemain” immédiat de lutte populaire possible, l’enjeu est essentiellement symbolique.

Néanmoins, le risque de violence et d’affrontement n’est pas pour autant négligeable.

Le pouvoir peut essayer des provocations pour se relégitimer, ce dont il a manifestement le plus grand besoin, à court et moyen terme.

Dans le feu de l’action des affrontements peuvent simplement surgir assez naturellement entre usager de la route, même un week-end, évidemment.

C’est donc une occasion de division au sein des classes populaires elles-même, et c’est le piège dans lequel les “initiateurs” se sont mis eux-même et que le pouvoir, et dans une certaine mesure, l’extrême-droite aussi, peuvent être tentés de refermer brutalement.

Il ne faut donc pas sous-estimer ce risque et il parait même approprié de le traiter clairement dans une intervention ouvrière éventuelle.

Concernant l’immédiateté de la revendication, elle est flagrante et concerne effectivement les conditions de travail et même de simple survie de nombreuses catégories populaires et prolétariennes.

Elle est donc pleinement légitime et justifie l’élan de colère qui aboutit à cette initiative et malheureusement à la situation dangereuse qu’elle génère.

Elle est aussi le reflet de la cassure opérée depuis longtemps entre les couches populaires réellement prolétariennes et la prétendue “gauche” politique, qui n’organise plus, pour l’essentiel, que les couches populaires proches des classes “moyennes” et une partie encore politisée de ce qui était jadis considéré comme l’”aristocratie ouvrière”.

Vu le contexte, foncer tête baissée ne mène donc qu’à un piège, mais il est tout aussi stupide d’ignorer, voire de mépriser, cette expression de la colère populaire, comme le font les syndicats et la majorité des trotskystes, semble-t-il.

C’est là le fond du dilemme et ce qui doit nous guider sur ces sables plus que mouvants !

Une organisation ouvrière cohérente devrait à notre avis être présente sur place avec un message de soutien sans faille aux revendications immédiates qui sont pleinement justifiées, contrairement à l’”analyse” syndicale-trotskyste visant à en substituer d’autres, néanmoins également justifiées, sur les salaires, mais actuellement hors contexte et peu perceptibles, sauf comme prétexte pour se défiler et botter en touche sans mouiller le maillot…

Ce soutient sans faille aux revendications immédiates doit néanmoins être assorti d’une brève synthèse de la situation et de ses enjeux, tels qu’ils peuvent être perçus par les classes populaires en colère et permettre aux éléments les plus lucides de faire un pas en avant dans l’unité ouvrière, et non dans le social-chauvinisme.

C’est à cela que nous devons réfléchir, sans « états d’âme », et sans précipitation, non plus.

D’organisation ouvrière cohérente, il n’y a plus, et il n’y aura sans doute pas avant longtemps, mais le meilleur moyen d’ y remédier, à très court terme, c’est tout de même de réfléchir avec les outils d’analyse marxiste-léniniste que nous ont légué les combats historiques du mouvement ouvrier, et d’agir en conséquence, dans la mesure de nos moyens.

Luniterre

***************

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2018/11/01/a-propos-du-17-novembre-le-dilemme-a-nouveau-que-faire/

*******************

EN PJ, QUELQUES LIENS VERS LES ÉLÉMENTS DU DÉBAT EN COURS :

 

Le communiqué de la cgt sur le sujet (PDF) : CGT 17 NOVEMBRE 2018

Le journal « l’Humanité » :

https://www.humanite.fr/manifestation-le-detournement-des-coleres-carburant-de-lextreme-droite-662989

 

Les syndicats « solidaires », qui ne le sont pas, sur ce coup ! :

https://solidaires.org/IMG/pdf/2018-10-25_manip_ed-2.pdf?16096/438921bd808ad546a6707ce852347e5cabadc39f

https://www.anti-k.org/2018/10/25/hausse-des-prix-de-lessence-blocage-du-pays-le-17-novembre-et-manipulation-de-lextreme-droite/

 

Un débat chez les trotskystes, au sein du NPA, notamment à Lyon :

https://tendanceclaire.org/breve.php?id=30716

 

Un débat à la FI lyonnaise :

https://framavox.org/d/6SHwG02P/le-17-novembre-que-faire

 

LO botte en touche, style CGT :

https://www.lutte-ouvriere.org/editoriaux/face-la-hausse-des-prix-des-carburants-augmentation-generale-des-salaires-des-pensions-et-des-114532.html

 

A COMPLÉTER… !

 

 Sur le même thème, voir aussi :

 

« Par où commencer ? »

Lénine, sur le rôle du journal –

Nouvelle traduction !!

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2018/10/17/par-ou-commencer-lenine-sur-le-role-du-journal-nouvelle-traduction/

 

 

Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 2 novembre 2018 11:33

    Ça va faire chier qui de bloquer les routes un samedi ? Juste nous (en repos), ceux qui bossent le week-end. Et en plus ça devrait faire changer le gouvernement ?

    Encore une idée ratée, car les « effets symboliques » ça ne sert à rien.

    La seule et unique chose que peut faire frémir la classe dirigeante, c’est le blocage de la production, par la grève générale et reconductible, et pas que le samedi ^^, après on discute.


    • Le421 Le421 2 novembre 2018 20:23

      @bouffon(s) du roi
      Disons que cette première sortie sera un test pour savoir si les gans sont VRAIMENT concernés, autrement que sur Facebook.
      Vous avez raison et tort à la foi.
      Il est effectivement difficile pour les gens qui vont bosser de bloquer les routes au lieu d’embaucher. Surtout que ce sont les plus précaires les plus impactés.
      Le gouvernement le sait et table là-dessus.
      Quand on crève la faim mais pas trop, on a tendance à fermer sa gueule.
      Mais ça pourrait changer.
      Le 17, c’est un test.
      A Sarlat, c’est RV au Pré de Cordy à 10H...
      J’y serais.
      Sans affiche politique mais avec des revendications...


    • zygzornifle zygzornifle 3 novembre 2018 08:15

      @bouffon(s) du roi

       après on discute.
       

      On ne discute pas , on impose ....


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 novembre 2018 10:17

      @Le421

      Appel de qui ? et relayé par les médias dominants ... ça sent la manip à plein nez mais bon ...


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 novembre 2018 10:26

      @zygzornifle

      Certes, mais rappelez-vous que le rapport de force reste toujours compliqué...


    • Croa Croa 2 novembre 2018 12:13

      Ceux qui râlent contre le prix des carburants ne sont pas ceux que l’on croit. Il a bon dos « le pauvre qui n’a pas d’autres solution que son automobile ». Ce pauvre existe, certes, mais ce n’est pas lui qui râle. En réalité les véhicules de pauvres sont en voie de disparition et aujourd’hui l’automobile moyenne pèse 1,3t et dispose d’un moteur largement surpuissant de 110CV. Reconnaissons toutefois qu’il s’agit souvent d’achats déraisonnables de la part de sujets aux possibilités moyennes incapables d’intégrer la très prévisible hausse des prix du carburants. Brefs des beaufs, les mêmes qui croient que tous leurs malheurs viennent des arabes ou des noirs et votent FN, pardon RN. Ce n’est pas un hasard si Marine Le Pen a tout de suite soutenu ce mouvement. Ils étaient où ces gens lorsque nous défilions contre le « coup d’état social » l’année dernière ? Pas avec vous, soyez-en sûr, car ces gens n’ont pas de tête ! Il n’y a donc aucune raison de se mélanger avec ces décérébrés, CQFD. Par ailleurs même à supposer que le mouvement du 17 soit une amorce de coup d’état, ce que je ne pense pas, sa nature est telle que seul le RN pourrait en faire son profit et non pas un peuple un tant soit peu averti, plus mature, bref formé aux vrais problèmes de notre époque.

      Par ailleurs les prix actuels des carburants, comparés aux revenus moyens, ne sont pas si élevés que ça ! On a vu pire au XXe siècle. Pour ce qui est d’aujourd’hui ces prix sont encore bas. Ils vont donc encore augmenter, fatalement, et le gouvernement ne pourra rien y faire.

      En conclusion, laissez ces cons bloquer les routes. Les gens intelligents cherchent plutôt comment s’adapter et préparer un futur sans bagnoles. Et s’il faut revendiquer, revendiquons tout simplement pour des salaires qui suivent l’inflation !


      • Le421 Le421 2 novembre 2018 20:27

        @Croa

        Les gens intelligents cherchent plutôt comment s’adapter et préparer un futur sans bagnoles.

        Tout dépends où on habite.
        Mais, ce que vous dites est vrai.
        A la campagne, les petzouilles, on est réputés pour notre bêtise.
        Donc, on ira manifester.
        J’ai vu ce mot d’ordre annonçant que le blocage était instigué par le FN, enfin, le RN...
        Cela ne me dérange pas... Gauchiste et pas sectaire !!
        Et si LFI me demande de manifester pour défendre une connerie, j’irais pas.


      • Attila Attila 2 novembre 2018 12:45

        Luniterre, je souscrit à votre article. D’un côté, il est réjouissant de voir des français se mobiliser enfin, de l’autre, on ne sais pas trop si quelqu’un tire les ficelles de ce mouvement et dans quel but.

        S’il est avéré que les médias font la promotion de cette action, que cherchent les actionnaires ? Déstabiliser Macron qui n’a pas été sage ?

        .


        • Le421 Le421 2 novembre 2018 21:10

          @Attila
          En fait, il faudra que chacun fasse selon sa conscience.
          J’ai vu passer que c’était l’extrême droite qui instiguait ce mouvement.
          Ma conscience me dit que j’irais bloquer.
          Pourtant, il paraît que je suis d’extrême gauche et que mon « gourou » et Dieu JLM n’a pas donné de consigne...
          C’est grave docteur ??  smiley


        • Cadoudal Cadoudal 2 novembre 2018 21:16

          @Le421
          JLM, c’est pas le bonnet qu’est rouge, c’est le tarin...

          Mais question conscience, il est pas équipé, il s’est même pas aperçu qu’il était déjà mort...


        • Le421 Le421 3 novembre 2018 08:49

          @Cadoudal
          Quand vous serez au fond de la piscine, pensez à mettre un bon coup de pied pour remonter.
          C’est pas trop lassant, « le grand bleu » ??  smiley


        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 novembre 2018 10:31

          @Attila

          Les manifestations ont aussi leur utilité pour le pouvoir, on sait comment elles servent de soupapes, et neutralisent -bien malgré elles- la colère et les revendications.


        • Attila Attila 4 novembre 2018 23:35

          @bouffon(s) du roi
          Vous avez raison, c’est très possible.
          Je vois pas mal de gilets jaunes sur les tableaux de bord, espérons qu’il y ait un effet de masse suffisant.
          .


        • Attila Attila 4 novembre 2018 23:38

          @Le421
          Il me semble qu’il s’agit d’un mouvement spontané. Après, que des opportunistes s’en servent et essayent de l’orienter, ce ne serait pas nouveau.
          .


        • Cadoudal Cadoudal 4 novembre 2018 23:49

          @Le421
          Quand vous serez au fond de la piscine

          J’aimais bien Adjani...

          Depuis que les colons l’ont obligée à mettre sa jupe sur la tête, je la trouve moins sexy...


        • Cadoudal Cadoudal 4 novembre 2018 23:58

          @Attila
          "espérons qu’il y ait un effet de masse suffisant

          "

          Espérons en effet... Mais la France à très bonne réputation, ça devrait bien se passer...

           » Les migrants veulent aller en Allemagne, dans les pays scandinaves. L’Autriche a maintenant trop mauvaise réputation pour elle. »

          « Maintenant, d’autres arrivent, plus de familles, et il n’y a presque pas de femmes. 95% de ces migrants qui souhaitent percer (Nota : La ligne frontalière) sont des hommes jeunes, presque tous armés de couteaux. Un policier des frontières a déjà été poignardé. « 

          Les informations les plus récentes des officiers de liaison sur la situation dans la région frontalière entre la Bosnie et la Croatie à Velika-Kladusa, à 224 kilomètres de Spielfeld, se trouvent sur le bureau du chef du département au ministère de l’Intérieur. Leur analyse : une tentative décisive d’au moins 20 000 migrants à ce poste frontalier avec l’Europe centrale pourrait être imminente.

          « La masse vient du Pakistan. Et il y a beaucoup d’Iraniens, d’Algériens, de Marocains. »

          Les effectifs de ces masses de population sont « relativement bien encadrés », indiquent les officiers de liaison : De nombreux immigrants ont des cartes de crédit prépayées du HCR et de l’UNICEF.

          https://www.krone.at/1801367


        • Le Panda Le Panda 2 novembre 2018 13:43

          Bonjour

          @Luniterre

          L’article tient bien la route, comme dit « Croa » il faut que chacun assume ses responsabilités. Mais il est difficile de savoir où se trouve la réelle vérité, cela n’est pas partie d’un coup de baguette magique. Il semble plutôt que les soi-disant que la population est mécontente à 80% aillent réellement défiler et je reste persuadé que cela va faire un « flop » il faut s’adapter aux progrès et non aux hausses les médias ne sont pas fous ils sont dingues allez avançons.

          Le Panda

           


          • jymb 2 novembre 2018 13:55

            Bravo aux moutons que se laissent bouffer

            Surtout ne rien faire

            Tergiverser

            Attendre

            Discutailler 

            Les laisser accumuler les sales coups, les taxes, les amendes, les interdits de tout poil, utiliser l’argent public pour des clips de propagande 

            Transformez plutôt cette journée en jour de rejet de la macronie et de sa clique 

            Toute révolte à un point de départ, parfois un fait divers, une goutte d’eau qui fait déborder le vase

            Les révoltés de pacotille : restez chez vous ! 


            • Le421 Le421 2 novembre 2018 20:28

              @jymb
              D’accord avec vous...


            • Luniterre 2 novembre 2018 16:27

              Ce que disent les sondages,

              ...et ce qu’ils valent...

              >>>(Huffpost) CARBURANT – Plus des trois quarts des Français (78%) estiment « justifié » l’appel à bloquer les routes le 17 novembre pour protester contre la hausse du prix du diesel, contre 22% qui le réprouvent, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting réalisé pour France Info et le Figaro publié jeudi 1er novembre.

              >>>Ce que notent la plupart des observateurs, c’est que ce mécontentement et cette revendication sont « transversaux » entre la base de tous les courants politiques. Donc, même s’il y a une distorsion manipulatoire des sondages, ils ne peuvent que constater la réalité de l’impact de cette revendication sur les catégories populaires les plus modestes, question ressources et niveau de vie.

              https://tribunemlreypa.wordpress.com/2018/11/02/17-novembre-ce-que-disent-les-sondages/

              Luniterre


              • Ruut Ruut 2 novembre 2018 16:37

                SI pas de mobilisation macron comprendra qu’il a encore gagné.


                • Le Panda Le Panda 2 novembre 2018 17:06

                  @Ruut
                  SI pas de mobilisation macron comprendra qu’il a encore gagné.

                  C’est le jour où il verra clair dans l’or noir et qu’il cessera de vendre des armes à l’inverse de l’Allemagne que nous serons juste un peu plus respecté non ?
                  Le Panda


                • zygzornifle zygzornifle 3 novembre 2018 08:18

                  @Ruut

                   Mais il a gagné , on l’a bien vu pour la SNCF qui attend que le couperet de la guillotine tombe 


                • jemenuto 2 novembre 2018 18:19

                  Je pensais profiter des difficultés de circulation que vous organiserez,

                  Pour jouir d’un délais d’intervention accrue des force de l’ordres.


                  • Le421 Le421 2 novembre 2018 21:13

                    @jemenuto
                    Pas con !!
                    Quelques bons braquages en plus, ça serait cool !!
                    Pour fêter l’arrivée de rantanplan à l’Intérieur.

                    En plus, c’est un copain des « petites frappes » et des caïds du Midi...
                    Ça devrait passer...  smiley


                  • jemenuto 2 novembre 2018 21:51

                    @Le421

                    Un braquage ? Non, rien d’aussi spectaculaire ! Mon délit, personne ne devrais s’en rendre compte... Sauf ceux qui violent la loi, en commettant un crime. 

                    ++


                  • Le421 Le421 3 novembre 2018 09:04

                    @covadonga*722
                    Pourquoi ces insultes ??

                    Non, mon surnom, c’était « l’américain ».
                    Et c’était à la BA273.

                    Arrêtez les cuites matinales, ça détraque...  smiley

                    En plus, je vois que l’humour vous échappe. Il est vrai que ça demande un minimum d’intelligence pour le percevoir !!
                    Je vous vois d’ici raconter que les gauchos à la con prônent la délinquance...
                    Ben voyons.


                  • Le421 Le421 3 novembre 2018 09:06

                    @Le421
                    Et entre parenthèses, je ne vois pas ce que viennent faire des attaques personnelles, hormis noyer le poisson...
                    A court d’argument, on prends ce qui passe par la tête !!  smiley


                  • Luniterre 3 novembre 2018 01:09

                    A PROPOS DES MANIPULATIONS :

                     Il est clair que ce mouvement semble bel et bien avoir une origine relativement spontanée, liée au mécontentement populaire réel, mais qu’il a vite fait l’objet de tentatives d’instrumentalisation et de manipulation de la part de l’extrême-droite.

                    Pour autant, cela n’enlève donc rien au caractère socialement justifié de cette revendication, et donc la pseudo « gauche », en refusant majoritairement de la soutenir, laisse carrément le champ libre à l’extrême-droite pour ses manœuvres et contribue, de ce fait, à la renforcer !

                    La réflexion des militants authentiquement ouvriers doit donc se poursuivre sur la nature de leur intervention à propos de cet événement.

                    Elle doit, de toutes façons, partir du principe du soutien à la revendication immédiate, tout en cherchant à lui donner une forme politiquement compréhensible et clairement distincte des manipulations de l’extrême-droite.

                    Luniterre


                    • zygzornifle zygzornifle 3 novembre 2018 08:13

                      Bonne initiative qui ne servira a pas grand chose car ce gouvernement est comme les légions d’Adolphe , marche ou crève il ne reculera que devant la violence populaire , sans révolution pas de biftons pour le mougeon ....


                      • Furax Furax 3 novembre 2018 08:31

                        Il faut arrêter avec ces conneries d’extrême droite et d’extrême gauche et s’inspirer du modèle italien :

                        http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2018/06/15/31001-20180615ARTFIG00394-entretien-avec-diego-fusaro-l-homme-qui-murmure-a-l-oreille-de-di-maio-et-salvini.php

                        Il s’agit du combat du peuple contre les financiers, de la démocratie contre la ploutocratie.

                        Ce mouvement peut être un bon départ pour un vaste mouvement de grève générale illimitée jusqu’à dissolution de l’Assemblée Nationale.


                        • fabrice68 fabrice68 3 novembre 2018 10:09

                          @Furaxoui, d’ailleurs en Italie il est prévu de mettre un revenu minimum à 780 euros, de baisser l’age de la retraite, entre autres ; voilà qui devrait plaire à la FI, si elle est logique avec elle meme !


                        • fabrice68 fabrice68 3 novembre 2018 10:07

                          ce qu’il faut faire ? mettre le gilet jaune derrière le pare brise, faire de ce 17 une journée sans consommation, si possible participer aux mouvements de blocage prévus. Ne rien faire, c’est etre d’accord avec le gouvernement et ses hausses de taxes, (dont très peu vont à la transition écologique, et beaucoup va à financer les pertes de recettes dur l’ISF, sur la TH, sur les aides aux ets...). Et dans un 2è temps, faire ce blocage un jour de semaine, pour bloquer l’activité économique. MOi, je n’ai pas les moyens de mettre 20000 euros dans un véhicule propre, meme avec 2 ou 4000 euros de prime. Je garde ma diesel à 2500euros qui consomme 4l5 aux 100. J’ai pas les moyens des écolos.


                          • Anatine 3 novembre 2018 23:57

                            Il ne s’agit pas d’une enquete d’opinion ou les francais s’exprimerait sur tel ou tel autre sujet, ici le prix du carburant. Ils s’expriment sur leur vecu de la politique fiscale du gouvernement et le jugement est sans appel. Le gouvernement a d’ores et deja perdu. Les francais se decouvrent un destin commun face a une classe politique deconnectee de leur quotidien et plus encore de leur existence même. Le 17 n’est pas une journee pour faire plier un gouvernement, un gouvernement affirmant qu’il n’y a pas d’autres choix. Le 17 il sera trop tard pour le gouvernement. Cette journee ne marque pas l’expression d’un desaccord. L’absence de reponse du gouvernement a deja scelle la rupture de 80% des francais quelque soit la maniere dont ils le manifesterons le 17.


                            • Attilax Attilax 5 novembre 2018 17:41

                              Ce qui fait mal c’est que les bonnes raisons de tout bloquer voire tout péter sont nombreuses, mais celle-ci n’en fait pas partie.

                              Les journaux en parlent beaucoup je trouve, c’est que ça les dérange pas tant que ça... y’a cachalot sous cailloux !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Luniterre


Voir ses articles







Palmarès