• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > À quand le déconfinement pour les dauphins ?

À quand le déconfinement pour les dauphins ?

Deux bébés nés dans une prison et destinés à y rester confinés pour le restant de leurs jours, là est loin d'être une nouvelle réjouissante.

Le Marineland d'Antibes s'apprête à rouvrir ses portes aujourd'hui, et il compte de nouveaux prisonniers : deux delphineaux qui ont vu le jour au Marineland d'Antibes, à un mois d'intervalle, et qui sont tragiquement voués à un emprisonnement à vie. Nous encourageons toute personne tentée d'aller rendre visite à ces bébés de s'abstenir car payer son billet d'entrée contribue directement à leur captivité continue et donc à leur souffrance.

Nous jouissons maintenant d'un regain de notre liberté et d'un retour à la normale, mais pour les – maintenant onze – dauphins du Marineland, la frustration de la captivité leur est réservée jusqu'à leur mort.

Les bassins dans lesquels ces petits dauphins grandiront ne ressemblent en rien aux vastes océans dans lesquels ils devraient évoluer librement. Qu'ils soient nés en captivité ou non, les besoins de ces animaux sauvages restent les mêmes.

Dans leur habitat naturel, ces animaux sociables et intelligents parcourent jusqu'à 100 kilomètres par jour dans leurs groupes familiaux, plongent dans les profondeurs marines et jouent dans les vagues près des côtes. Le contraste avec leur existence désolante en captivité ne pourrait être plus aberrant : confinés, forcés d'exécuter des numéros, séparés de leurs familles pour être vendu à d'autres parcs marins, et devenant fous à tourner en rond, leur sonar (qu'ils utilisent pour se déplacer par écholocation dans l'océan) réverbérant sur les parois de leur prison de béton.

Grâce à des avancées éthologiques et scientifiques, nous comprenons de plus en plus la souffrance physique et psychologique que subissent les dauphins et autres cétacés en captivité. C'est pour cela que de nombreux pays – dont la Bolivie, le Brésil, le Canada, le Chili, le Costa Rica, l'Inde, le Luxembourg, la Norvège, et la Suisse – ont fait voté des lois interdisant ou limitant de manière significative l'exploitation de mammifères marins pour le divertissement. La France elle-même avait interdit la reproduction des cétacés captifs, à l'initiative de Ségolène Royal, une mesure vitale, honteusement annulée par le Conseil d'Etat sous la pression des delphinariums, qui sentaient que les profits tirés de leurs prisonniers en couleraient.

Mais au lieu de se battre contre cette mesure, et au lieu, en ce déconfinement, de recommencer à exhiber des animaux malheureux, l'entreprise ferait bien de cesser de s'entêter à essayer de faire fonctionner un modèle auquel la majorité de la population française est opposée. En effet, 69 % de la population soutient une interdiction des delphinariums, et 86 % des Françaises et Français pensent que le gouvernement devrait encourager et accompagner la création de sanctuaires marins pour accueillir les cétacés captifs.

Les responsables du parc auraient pu faire usage de ces semaines de fermeture pour planifier et entamer une transition vers une activité permettant d'assurer un avenir meilleur à ces deux bébés dauphins, et aux autres cétacés captifs du parc. Mais il n'est pas trop tard ! En Australie, un delphinarium a décidé de s'associer à une association de protection animale pour créer un sanctuaire marin pour ses dauphins. Une réelle avancée qui nous montre qu'un avenir meilleur dans ce « monde d'après » est plus que possible.

Ce nouveau début est l'occasion de mettre fin à l'exploitation des dauphins captifs. Nous appelons le Marineland d'Antibes à mettre fin au confinement à vie de ses animaux et d'organiser leur transfert vers des sanctuaires marins côtiers, où ces deux nouveaux bébés et leurs familles pourront profiter de conditions s'approchant autant que possible de celles dont ils auraient dû jouir en liberté dans l'océan.

Avec les avancées en terme de technologie dont nous bénéficions aujourd'hui et qui permettrait de réellement éduquer le grand public et de promouvoir la conservation des espèces dans la nature sans faire de prisonniers, il est inconcevable de continuer à tenir des animaux sensibles captifs dans de petits bassins.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Clark Kent Séraphin Lampion 19 juin 2020 13:46

    et les petits cochons engraissés entre quatre planches ?

    eEt les petits canards gavés auxquels ou=n coupe le bec pour enfiler l’entonnoir ?

    et les petites vaches élevées en batterie et mangées sous le nom de veau ?

    et les petits chiens tenus en laisse ?

    et les petits serins dans leurs cages ?

    et les petits poissons rouges dans leur bocal ou leur sacht nylon gagné à la loterie ?

    ça fait un sacré chantier, tout ça !


    • Clark Kent Séraphin Lampion 19 juin 2020 13:49

      @Séraphin Lampion

      pour déconfiner les thons et les sardines, ça sera plus difficile, parce qu’à la sortie de leur boite, ils sont un peu mornes.


    • Anissa Putois Anissa Putois 19 juin 2020 14:40

      @Séraphin Lampion
      Vous avez bien raison, les animaux souffrent pour nos plaisirs égoïstes, que ce soit les dauphins confinés à vie dans des bassins ou les cochons mutilés puis égorgés pour finir dans nos assiettes. Tout cela alors que nous, humains, sommes SI intelligents et plein d’innovation ! Mais nous restons coincés dans le soutien d’une exploitation archaïque. 
      Vous faites bien de lister toutes ces formes par lesquelles les animaux souffrent. Votre soutien à la cause animale me ravi, Séraphin. Continuez sur ce beau chemin...


    • McGurk McGurk 19 juin 2020 15:39

      @Anissa Putois

      pour finir dans nos assiettes.

      ...j’aime bien le dauphin, il relève le goût de la salade. smiley

      En un sens, vous avez raison, mieux vaut bouffer de l’herbe matin midi et soir.


    • Anissa Putois Anissa Putois 19 juin 2020 15:45

      @McGurk
      Vous semblez mal renseigné. Etrange vu que vous avez visiblement accès à l’Internet. Les végans mangent très bien : https://www.petafrance.com/actualites/nos-ressources-pour-cuisiner-vegan-facilement/

      Et puis si cela permet d’éviter la souffrance d’être sensibles, les maladies cardiovasculaires, le diabète et autre + la destruction de notre planète, pourquoi ne pas s’y essayer ? 
      Vous perdez un temps fou à vous moquer, temps qui serait mieux passé à entamer cette belle transition. Bon courage !


    • foufouille foufouille 19 juin 2020 15:58

      @Anissa Putois

      surtout des malades en manque de b12. la viande ne donne aucun diabète.

      les plantes souffrent aussi donc il faut manger des cailloux.


    • McGurk McGurk 19 juin 2020 16:33

      @Anissa Putois

      J’ai bien peur que, comme tant d’autres, vous n’adhériez plus à un effet de mode qu’autre chose. Pour ma part, je ne me passerai jamais de ce met délicieux qui est, je vous le rappelle, l’un des aliments essentiels de la culture culinaire française (un patrimoine immatériel aussi précieux que le visible) et à travers le monde.

      Et vu l’aspect frêle des adeptes de cette pratique, j’ai encore moins envie d’y participer.

      L’élevage se pratique depuis le néolithique et il n’a jamais été synonyme de souffrance, instaurant une relation étroite entre l’éleveur et l’animal. Les abattoirs ne sont pas non plus des camps de concentration. En fait, vous confondez les pratiques nauséabondes de quelques entreprises et multinationales avec la pratique en elle-même qui est un cycle naturel se pratiquant au-delà de notre espèce.

      Rien n’interdit, en effet, de bien les traiter. Mais ces pratiques délictueuses ne sont dues qu’à l’appât du gain et non pas le processus en lui-même.

      Deux choses à vous rappeler également. La première, c’est que notre espèce n’est pas carnivore pour rien et le fait de passer à un autre régime alimentaire n’est pas sans conséquence. La seconde est que beaucoup plus de végans n’est pas une bonne idée pour l’environnement étant donné que cela amènerait à tarir massivement les ressources en eau (déjà bien faibles) ainsi que la surface des forêts pour permettre une agriculture afin de subvenir aux besoins du marché.

      Pour ce qui est des maladies, il y a une immense différence entre la consommation et la surconsommation. A nous de replacer la consommation où elle se doit être et non pas là où le marché voudrait qu’elle soit.

      D’autre part, les bienfaits de la consommation de la viande sont connus depuis longtemps et celle-ci nous aide en partie importante à combler nos besoins alimentaires naturels.

      Parler de « destruction de la planète » en privilégiant les végétaux est, au fond, une vaste blague. C’est exactement le même débat entre le tout essence ou électrique. Le débat devrait donc être comment vivre plus sainement, tout simplement...


    • foufouille foufouille 19 juin 2020 16:45

      @Anissa Putois

      ta fausse viande est de la merde industrielle infecte et hors de prix pour bobos.


    • McGurk McGurk 19 juin 2020 17:32

      @foufouille

      La vache souffre probablement lorsque ses mamelles sont pleines à ras bord ou la poule quand elle pond un oeuf. Pour autant, on ne va pas leur retirer leur appareil producteur/reproducteur pour qu’elles ne souffrent plus.

      D’ailleurs, pour la poule, le temps de ponte en terme d’années est très court. Donc pas de quoi s’alarmer.

      C’est effectivement un non-sens intégral de vouloir couper court à un chose naturelle. Autant nous empêcher de respirer pour qu’on ait moins de C02 dans l’atmosphère ce qui est en partie fait avec les masques vu qu’on inhale une partie du gaz expiré.


    • foufouille foufouille 19 juin 2020 17:41

      @McGurk

      oui pour la vache car elle produit plus de lait que dont le veau a besoin mais non pour la poule qui est contente même si elle ne sait pas couver.

      par contre une poule couveuse planquera ses oeufs pour couver, il faudra même lui acheter des poussins de un jour si ça foire en hiver ou mieux, la mettre au chaud en hiver.


    • Anissa Putois Anissa Putois 19 juin 2020 17:56

      @foufouille
      Qui parle de fausse viande ?  il s’agit d’un article sur les cétacés captifs. Ne savez-vous donc pas lire ? 


    • foufouille foufouille 19 juin 2020 18:00

      @Anissa Putois

      c’est dans ton lien .........


    • Anissa Putois Anissa Putois 19 juin 2020 18:01

      @McGurk
      Rien n’est moins « naturel » que la façon dont les poules sont confinées, mutilées, manipulées génétiquement et exploitées pour les oeufs  renseignez-vous. 


    • foufouille foufouille 19 juin 2020 15:35

      ce sont des animaux intelligents qui parleront un jour comme les gorilles et chimpanzés.

      ils sont nourris, logés et soignés.


      • McGurk McGurk 19 juin 2020 15:40

        @foufouille

        Ils parlent déjà ! C’est juste que leur mode de communication n’a rien à voir avec le nôtre.

        ...à quand un Dauph’Einstein ?


      • pemile pemile 19 juin 2020 15:44

        @Anissa Putois

        Et une petite pensée pour le dauphin Zafar, victime indirecte du confinement et de l’arrêt d’activité dans les ports et les cotes du finistère.

        https://www.letelegramme.fr/bretagne/le-dauphin-zafar-retrouve-mort-aux-pays-bas-13-05-2020-12551846.php


        • Anissa Putois Anissa Putois 19 juin 2020 15:48

          @pemile
          En effet, quelle histoire triste. Mais qui illustre bien l’intelligence et la curiosité des dauphins !


        • pemile pemile 19 juin 2020 19:00

          @Anissa Putois

          Les « joies » d’agoravox, nos deux posts, juste factuels, se sont pris des votes négatifs ! smiley


        • Anissa Putois Anissa Putois 19 juin 2020 19:08

          @pemile
          Dommage, en effet. Il y a des gens ici qui cherchent réellement à s’informer, à informer et à nourrir des débats intéressants mais ça part trop souvent en commentaires de biais, voire insultes racistes et sexistes... 
          Merci en tout cas pour votre commentaire constructif et informatif — au milieu de commentaires inutiles. Belle soirée !


        • Cyrus RexImperator 19 juin 2020 19:50

          @Anissa Putois

          Mais c’ est agoravox , comment voulez vous que ca ne tourne pas en dessous de la ceinture ... cela dit , les plaisanterie grivoise ne sont pas forcement sexiste , c’ est la facon de les faire qui peut l’ etre ...

          PS : xeno en costume cosplay de zombi est assez mignon au cas ou smiley
          et il est loin d’ etre bete quand il ne joue pas son role smiley


        • Xenozoid Xenozoid 19 juin 2020 20:13

          @RexImperator

          je suis content de ne pas etre en france,bande de costumés


        • Cyrus RexImperator 19 juin 2020 16:12

          On ne peut pas être l’ amie des dauphin ( ou d’ autre carnivore ) quand on veut les faire bouffer du soja . 

          Tout cela est une sinistre farce , dont vous êtes également les victimes.

          Ceci dit , oui , les dauphin n’ ont rien a foutre dans un zoo , si on les aime vraiment il faut aller plonger avec eux au large , c’ est un peuple plus intelligent et plus tolerant que celui des vegan .

          Beaucoup de marin et de plongeur doivent leur vie a des dauphin qui ont compris leur détresse.

          Exceptionnellement , tu aura la note max sur ton article .

          malgres l’ endoctrinement vegan et le confusionsime que ca entraine .

          A+


          • Anissa Putois Anissa Putois 19 juin 2020 17:57

            @RexImperator
            Merci. Mais pour info, personne ne donne du soja à manger aux dauphins. Tout ce que l’on dit, c’est qu’ils devraient vivre dans l’océan, et non dans des parcs marins. Vous semblez être d’accord, j’en suis ravie. 


          • McGurk McGurk 19 juin 2020 18:04

            @Anissa Putois

            Oui, dans la mer où ils mourront à cause de la pollution ou de la pêche. Bonne idée encore une fois.


          • Cyrus RexImperator 19 juin 2020 19:27

            @Anissa Putois

            Pemile me conaiit bien , je suis deja passer sur votre page , sous quelque nom diffrent l’ hermite , cyrus , etc ...

            Pour memoire , c’ est moi le canibale pret a manger du vegan smiley <plaisanterie destiné a montrer que l’ absurde entraine l’ absurde .

            Ma compagne est vegetalienne , je lui prepare de bon burger au soja meme si les debats sont souvent animé .

            Le veganisme , as condut a faire bouffer du lait vegetale a des Bébé pas encore mature , ou as tuer des chien avec des paté « soja » ...

            Donc oui , on est ensemble au coté des animaux , mais tres eloigné dans la facon de gerer le truc .

            Je ne suis pas pour l’ interdiction de la viande ou le terrosrisme vegan .

            par contre je refuse qu’ on force les vegan a en manger , la liberté de tous passe par les choix ethique de chacun et le respect mutuel .

            A+ je vous ais remonter les note sur le factuel de pemile a titre de bon volontée smiley
            cet article la m’ as plus , il est tres facile d’ emener les gens en mer , plutot que de faire des marineland odieux ... c’ est peut etre un juste compromis a creuser .


          • Xenozoid Xenozoid 19 juin 2020 19:29

            @RexImperator

            c’ est peut etre un juste compromis a creuser .

            lol,tu n’as pas honte ?


          • Xenozoid Xenozoid 19 juin 2020 17:55

            @foufouille
            j’ai aussi une pelouse à « brouter » .........

            dans ton clapier ?...tu nous aurais menti et tu es mytho en fait


          • foufouille foufouille 19 juin 2020 18:01

            @Xenozoid

            j’ai 3m2 devant la porte ....


          • Xenozoid Xenozoid 19 juin 2020 18:04

            @foufouille

            tu devrais mettre un flic, ils tirent sur tout ce qui dépasse


          • McGurk McGurk 19 juin 2020 18:07

            @Xenozoid

            Autant embaucher DSK, champion olympique dans ce domaine...de tirer sur tout ce qui bouge...


          • foufouille foufouille 19 juin 2020 18:08

            @Xenozoid

            en 2015, c’était aussi un taudis mais avec 1000m2, un jardin, des poules et 2 oies, les oies uniquement de compagnie.


          • Xenozoid Xenozoid 19 juin 2020 18:08

            @Xenozoid

            encore mieux, tu fabrique une option pour ta chaise,pour coupé l’herbe en plus tu peux faire des tunes,en proposant de le faire sur 3 m2,super


          • foufouille foufouille 19 juin 2020 18:09

            @Xenozoid

            une brouteuse serait plus agréable.


          • Xenozoid Xenozoid 19 juin 2020 18:11

            @foufouille

            en 2015, c’était aussi un taudis mais avec 1000m2, un jardin, des poules et 2 oies, les oies uniquement de compagnie.

            en 2015


          • Xenozoid Xenozoid 19 juin 2020 18:14

            @foufouille

            une oie n’est pas une bonne idée en 2020 en plein covid


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 juin 2020 22:02

            @foufouille

            Nous sommes nombreux à n’avoir que quelques centimètres quarrés .


          • ZenZoe ZenZoe 19 juin 2020 21:24

            Je suis tout à fait d’accord avec l’auteur. A 100%.


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 juin 2020 21:50

              Relâchez vos deux bébés et ils sont morts dans les jours suivants.


              • caillou14 rita 20 juin 2020 08:50

                Bon nombre de dauphins se retrouvent dans des boites de sardines avec la pêche intensive..sont mieux a Antibes ?


                • M. Porte-avions M. Porte-avions 22 juin 2020 00:14

                  Vous avez tout a fait raison, les dauphins ont droit à une vie sauvage. Et vous aussi d’ailleurs, alors s’il vous plait laissez les adultes tenter de reconquérir le pays, on verra après pour les limaces et les vers de terre, si les mondialistes ne les ont pas tous tués d’ici là.

                  Nos ennemis ne sont pas les tenanciers de ces centres prisons pour animaux, mais les politiques et financiers qui ont permis cet état de fait.

                  C’est dingue, toute ces ONG qui pleurent sans arrêt mais qui ne dénoncent jamais le globalisme marchand de l’oncle SAM. A moins que l’on ne morde pas la main qui vous nourri.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Anissa Putois

Anissa Putois
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité