• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > ‘Accord du Siècle’ ou ‘Casse du Siècle’ ? Les (...)

‘Accord du Siècle’ ou ‘Casse du Siècle’ ? Les Palestiniens relégués au statut d’esclaves d’Israël

JPEG

Par Amira Hass

Source : Haaretz, le 1er février 2020

Traduction : lecridespeuples.fr

Des lignes directes peuvent être observées entre « l’Accord du siècle », les accords d’Oslo et leur mise en œuvre frauduleuse, qui a conduit à la création d’enclaves palestiniennes distinctes.

La métaphore humiliante – mais juste – de l’Autorité palestinienne en tant que « sous-traitant » des agences de sécurité israéliennes est révolue. Maintenant, elle doit laisser place à celle de « l’esclave de la sécurité d’Israël » : c’est ce que le plan nommé d’après Donald Trump exige du pseudo-Etat palestinien.

« L’Accord du siècle » piège les dirigeants palestiniens dans les sections sur la « sécurité », simplement parce qu’elles sont basées sur la logique de la coordination de la sécurité avec Israël à laquelle les dirigeants de l’Autorité Palestinienne (AP), notamment le Président Mahmoud Abbas, ont adhéré pendant de nombreuses années, et ce ouvertement.

Les dirigeants de l’AP ont justifié cela comme une mesure vitale pour progresser vers un État indépendant, sur la base de leur interprétation naïvement positive des accords d’Oslo au début et d’un raisonnement sans fondement plus tard. Cette persévérance est précisément ce qui a permis aux hauts responsables du Fatah et à leurs associés de devenir une nomenklatura (une classe restreinte qui lègue son statut dominant et ses privilèges à ses enfants) et de mener une vie confortable – dans certains cas avec ostentation – sous la botte israélienne et avec le patronage d’Israël.

Mises à part les tactiques diplomatiques habituelles et les critiques envers les institutions des États arabes, musulmans et neutres, cette nomenklatura n’a pas de plan solide en réserve contre les dangers immédiats et à long terme du plan Trump. Les services de sécurité palestiniens ont été formés pour opérer contre leur propre peuple, pas pour le défendre contre les attaques des colons ou les raids nocturnes de l’armée. Même si c’est une société qui n’est pas très forte pour garder les secrets, il est difficile d’obtenir beaucoup d’informations des Palestiniens sur les détails de la coopération sécuritaire entre l’AP et Israël (rappelons que le Hamas a accusé l’AP d’aider Israël à assassiner les cadres de la Résistance), mais le désir de l’establishment sécuritaire israélien de la préserver montre à quel point il l’apprécie.

La nomenklatura et la coordination sur les questions de sécurité vont de pair et sont interdépendantes. La nomenklatura s’est tellement habituée à son style de vie qu’il est difficile d’imaginer qu’elle y renonce. Et même si elle essayait de le faire, il est difficile de voir comment elle pourrait regagner la confiance de la population palestinienne – qui a maintenant été complètement brisée –, même si Abbas a ordonné l’arrêt de toute coopération en matière de sécurité aujourd’hui. Et le fait même qu’il soit sincère est loin d’être une certitude. Dans les cercles de sécurité israéliens, qui sont en contact constant avec les Palestiniens, le sentiment est qu’il ne fera rien de tel, et que ce ne sont que de vaines rodomontades.

Rétablir la confiance du public palestinien dans son leadership revient à passer de la « coordination sur les questions de sécurité » à un plan de « rébellion civile non armée » (semblable à ce qui a été proposé il y a quelques années par Qadura Fares, membre du Fatah poussé à la marge par Abbas). Il est également essentiel de rétablir cette confiance pour espérer mettre un terme aux appels à la lutte armée qui couvent dans des organisations comme le Hamas, le Jihad Islamique et le Front populaire de libération de la Palestine, ainsi que parmi les partisans du Fatah et la jeunesse.

Les dirigeants palestiniens qui veulent bloquer le plan Trump doivent convaincre leur peuple qu’il ne doit pas se contenter d’une réponse pavlovienne d’attaques armées contre des Israéliens (armés et non armés). Après tout, l’expérience des 20 dernières années montre que les actions armées facilitent simplement la poursuite des saisies de terres colonialistes par Israël et affaiblissent le peuple dépossédé. [Le Cri des Peuples récuse ce paragraphe : la Résistance armée est le seule voie pour libérer la Palestine, à condition d’être sérieuse et non un simple moyen d’obtenir des concessions ; la Résistance a échoué jusque-là car elle n’était pas exclusive, le Hamas aspirant à remplacer le Fatah dans son rôle de sous-traitant d’Israël ; le Hezbollah a montré la voie à suivre].

Mais lorsque les gens sont frustrés, désespérés et sceptiques quant aux motivations de leurs dirigeants, il est plus facile pour quelques individus de déclencher une bombe près d’une source que les colons ont l’intention de voler aux Palestiniens que de conduire 20 000 personnes à des pique-niques de masse tous les vendredis près des sources des villages palestiniens que les colonies ont accaparé – avec l’aide de l’administration civile israélienne.

Méthodes dictatoriales

En tant qu’ « esclave de la sécurité » d’Israël, la future entité palestinienne est également obligée par le plan Trump d’instituer le type d’oppression dictatoriale familière dans certains États arabes. Selon la section très détaillée sur la sécurité, lors des négociations que le plan prévoit de mener entre Israël et les Palestiniens, « les parties, en consultation avec les États-Unis, s’efforceront de créer des mesures initiales acceptables concernant des critères de sécurité acceptables pour l’État d’Israël et en aucun cas moins rigoureux que les paramètres utilisés par le Royaume hachémite de Jordanie ou la République arabe d’Égypte (selon ceux qui sont les plus stricts). »

Certaines de ces méthodes dictatoriales sont déjà utilisées en Cisjordanie et à Gaza. Elles ne garantissent pas tant la sécurité que le statut privilégié des nomenklaturas (y compris celle du Hamas).

Le récit trompeur d’Israël est visible dans à ligne du plan. Si le plan parvenait un jour sur une autre planète, les lecteurs y concluraient qu’Israël est un pays faible et persécuté qui a la chance d’avoir la protection de la plus grande superpuissance morale du monde, tandis que les Palestiniens seraient à l’origine de tous les problèmes (d’accord, l’Iran aussi), et qu’ils concoctent sans relâche des complots terroristes sans aucune raison. Les lecteurs extra-Terrestres concluraient également que les Palestiniens ont beaucoup d’armes dangereuses et sophistiquées pour menacer le petit Israël sans défense et malheureux.

Le plan, bien sûr, ne reconnaît pas l’existence de l’occupation, sans parler de la nature colonialiste de l’État d’Israël qui a dépossédé le peuple palestinien de sa patrie.

Mais le plan des exigences de sécurité imposées aux Palestiniens – un plan qui est tellement direct et explicite que cela en devient écœurant – ne reflète pas seulement la « vision » de droite de Benjamin Netanyahou. Il est naïvement erroné de considérer le soutien de Benny Gantz et d’Ehud Barak au plan comme rien d’autre qu’une manœuvre électorale. Comme Barak l’a dit dans Haaretz, le plan « satisfait tous les besoins de sécurité d’Israël ».

Comme son prédécesseur Yitzhak Rabin (qui s’attendait à ce que l’AP ne soit pas entravée par la Haute Cour et le groupe de défense des droits B’Tselem), Barak a également exprimé son espoir ou son attente, à la fin des années 90, que les dirigeants palestiniens sauraient opprimer efficacement leur propre peuple. Le soutien de Gantz et Barak au projet de Trump est authentique : l’annexe sur la sécurité du plan Trump reflète ce à quoi plusieurs générations de responsables de la sécurité israéliens – qui sont également devenus des dirigeants politiques civils – ont œuvré.

Rabin et Peres ne soutenaient pas le droit palestinien à l’autodétermination au point de devenir un État indépendant. Le deuxième paragraphe du plan Trump, intitulé « Oslo », rappelle que Rabin « envisageait que Jérusalem demeure unie sous la domination israélienne, avec l’incorporation à Israël des parties de la Cisjordanie ayant de grandes populations juives et de la vallée du Jourdain ; le reste la Cisjordanie, avec Gaza, deviendrait soumise à l’autonomie civile palestinienne dans ce qui serait, selon ses mots, ‘moins qu’un État’. La vision de Rabin était la base sur laquelle la Knesset a approuvé les accords d’Oslo, et elle n’a pas été rejetée par la direction palestinienne à l’époque. » Ici, l’auteur du plan Trump dit la vérité.

Contrairement à la légende, les accords d’Oslo n’ont pas fait d’un « Etat » le point final des étapes graduelles du plan. Le mot « occupation » n’était pas non plus mentionné dans les documents de « paix » de Peres et Rabin.

En fait, dans la lettre humiliante que Yasser Arafat a été contraint d’écrire à Yitzhak Rabin (le 9 septembre 1993), il a promis que les Palestiniens renonceraient à l’usage « de la terreur et d’autres actions violentes » (propos se référant au soulèvement populaire de la première Intifada). C’est comme si la source du problème n’était pas la violence des armes et la bureaucratie du régime d’occupation israélien, mais plutôt la réponse palestinienne. En échange de cette humiliation, Rabin a déclaré qu’Israël reconnaissait l’OLP comme le représentant du peuple palestinien.

La différence d’aujourd’hui est qu’il y a 27 ans, de nombreux partisans du Parti travailliste et du parti Meretz reconnaissaient le caractère dangereux et immoral de l’occupation et soutenaient la création d’un État palestinien aux côtés d’Israël. Comme les Palestiniens, ils voulaient croire à la « dynamique » positive des accords d’Oslo et considéraient le document comme une marche vers un État palestinien authentique. Pendant trop longtemps, ils ont ignoré les nombreuses preuves contenues dans les accords et le processus de mise en œuvre, qui indiquaient on ne peut plus clairement que le contraire était vrai.

Des conditions draconiennes

Un élément de preuve était et reste la vallée du Jourdain. Le nombre de Palestiniens là-bas (environ 80 000, y compris à Jéricho) est à peu près le même qu’en 1967, après que des centaines de milliers de personnes ont fui et ont été expulsées pendant la guerre des six-Jours. En d’autres termes, les nombreuses étapes mises en œuvre par Israël pratiquement depuis le début, inspirées du plan Allon, ont atteint leur objectif et empêché que la communauté palestinienne se reconstitue.

Ces mesures ont été mises en œuvre avant les accords d’Oslo et affinées par la suite : désigner de vastes régions comme zones de tir militaires ou réserves naturelles, bloquer l’accès aux terres agricoles près du Jourdain, saisir les sources d’eau et assécher les sources utilisées par les Palestiniens, harceler les bergers et les agriculteurs, confisquer et tuer les moutons, prononcer des interdictions de construire, empêcher les connexions aux réseaux d’eau et d’électricité, et souvent démolir les bâtiments résidentiels et les infrastructures.

À tout cela, ces dernières années, s’est ajoutée la violence croissante des avant-postes de bergers israéliens (colonies sauvages) qui, avec l’aide de l’armée israélienne, chassent les Palestiniens de leurs terres. Peu de gens pourraient résister à ces conditions draconiennes, si bien que contrairement au reste de la Cisjordanie, le nombre de Palestiniens dans la vallée du Jourdain a en fait diminué.

La vallée du Jourdain est riche en eau, et les forages israéliens y détournent une grande partie des réserves d’eau vers les colons et leur agriculture d’exportation intensive ; cela se fait au détriment de l’eau potable pour les Palestiniens et de leur agriculture. Mais malgré les incitations financières, les Israéliens ne sont pas très enclins à vivre dans la chaleur extrême de la vallée du Jourdain, de sorte que leur nombre là-bas (environ 11 000) n’a pas beaucoup augmenté non plus. L’annexion de la vallée du Jourdain au prétexte de considérations sécuritaires permettrait à Israël de détourner de grandes quantités d’eau – équivalant à près d’un tiers de la quantité consommée par tous les Palestiniens de Cisjordanie – au profit d’autres Israéliens.

Bien qu’il s’agisse du plan Trump, « l’Accord du siècle » n’est pas stupide. Il manifeste effectivement de l’ignorance et un mépris caractéristique pour les faits, il parle d’une manière néocolonialiste condescendante de la « croissance », rappelant les rapports des agences internationales de développement. Et cela montre beaucoup d’astuce – comme les déclarations soigneusement parsemées çà et là sur la façon dont il sera bon pour la Jordanie et toute la région qu’Israël contrôle la vallée du Jourdain et protège ainsi le royaume hachémite des éléments hostiles.

Des lignes directes peuvent être observées entre le plan Trump et les accords d’Oslo et leur mise en œuvre frauduleuse, qui a conduit à la création d’enclaves palestiniennes dans l’immensité de la zone C de la Cisjordanie, et pour laquelle, avant même Trump, Israël avait promis de créer une « contiguïté des transports ». Pour exactement cette raison, ce serait une erreur de rejeter le plan de Trump comme une simple aide amicale à Netanyahou ou quelque chose de forcément voué à l’échec. Tout comme les accords d’Oslo, « l’Accord du siècle » pourrait réussir précisément parce qu’il correspond si parfaitement au projet colonialiste israélien.

 

 

Voir notre dossier sur l’Accord du Siècle

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et Twitter.


Moyenne des avis sur cet article :  3.1/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • Matlemat Matlemat 6 février 23:38

    Comme si brûler une photo ou piétiner un drapeau allait changer quoi que ce soit...


    • Massada Massada 7 février 07:34

      @Matlemat
       
      Comble de l’imbécillité, Une usine iranienne produit 2000 drapeaux américains et israéliens par mois pour les brûler smiley
       
      La fabrique Diba Parham produit environ 2000 drapeaux américains et israéliens par mois et près de 1,4 million de mètres carrés de drapeaux par an.


    • Matlemat Matlemat 7 février 16:03

      @Massada
       Est ce que ça vous toucherait plus si ils brûlaient une Torah ?


    • Massada Massada 7 février 18:19

      @Matlemat
       
      En tant que bouddhiste ils peuvent bruler la Torah que voulez-vous que cela me fasse ?


    • OMAR 7 février 19:32

      Omar9
      .
      @Massacrado
      .
      Alors, en tant que bouddhiste, qu’est-ce qui t’a fait ramener dans une terre qui ne t’appartiens pas, la Palestine, pour chasser ou massacrer sa population et l’occuper ?


    • prong prong 7 février 19:58

      @Massada
      Tu confond hindouisme et bouddhisme ...
      avec ton avatar de kali maa .

      Encore des israelien planqué derrière des avions civile ...
      comme quoi Israël ne vaut pas mieux que les pays musulman .


    • Massada Massada 7 février 20:29

      @prong 
       
      Kali est une déesse de la mythologie hindoue.
       
      Kali nous aide à appréhender le passage de l’immanent au transcendant.
       
      Elle nous rappelle sans cesse à la finitude de toutes choses, le cycle de naissance et de mort et la trivialité de toute forme d’attachement.
       
      Dans le bouddhisme, son symbolisme est directement lié au concept d’impermanence.
       
      Dans le bouddhisme tibétain, Kali est Mahakala, le dévoreur du temps.
       
      Le bouddhisme et le Sivaïsme regorge de diverses méthodes de méditations qui génère l’éveil à notre nature essentielle et qui peuvent être associée de manière plus ou moins directe au symbolisme de Kali.
       
      Le symbolisme de Kali illustre bien  l’impermanence de toute chose sur ce forum.
      Ne rien prendre personnellement, les commentaires vont et viennent sans qu’on s’y attache.


    • Massada Massada 7 février 20:36

      @OMAR
       
      Le bouddhisme privilégie la voie du milieu, il évite les extrêmes, c’est exactement ce que fait le plan Trump, pour revenir au sujet.


    • Massada Massada 7 février 20:46

      @prong
       
      La défense anti-aérienne syrienne a failli atteindre un avion civil après une attaque israélienne. Cet avion, un A320, transportait 172 passagers et a été contraint d’atterrir d’urgence.
       
      C’est amusant car les F16 israéliens ont tiré plusieurs missiles contre des cibles situées en périphérie de Damas, sans pénétrer dans l’espace aérien syrien.
       
      Les syriens font n’importe quoi et ensuite tentent de masquer leur conneries en accusant Israel. Les iraniens ne font pas mieux en abattant un avion civile ukrainien.
      C’est la responsabilité de Moscou de vendre des armes sophistiquées à des imbéciles incapables de s’en servir correctement.


    • prong prong 8 février 17:38

      @Massada

      Non c’ est bien lié a la stratégie d’ Israël ....sur ce cas precis .

      Meme si les syrien , avait trouvé un moyen de desarmé l’ IFF pour tirer plus vite en metant en danger les civil , vous ne pouvez pas provoquer au crime sur des avions civiles .

      Faite le avec des avions syrien combatant , et je n’ aurais rien a critiquer .
      Mais « pousser a l’ accident sur des avions civile » c’ est petit joueur mesquin et ca frole le crime de guerre partagé avec l’ ennemi .

      demerder vous pour que la DCA syrienne abattent des avions militaire , pas des civile...ou assumer « la methode/crime de guerre » 


    • prong prong 8 février 17:48

      @Massada

      Le boudhisme tibetain , zen ou mikio sont des syncretisme avec la religion dominante du coin :)

      Le bouddhisme « originelle » est la rébellion/accomplissement contre l’ hindouisme d’ un messie ... Un peut comme le christ a rejeter le judaisme pour une philosophie bien plus spirituelle .

      Les religion du livre sont des religion de société ...monothéiste et dictatrice .
      les religions pantheiste/animisme sont une tentative d’ explication de notre monde .
      Les religion spirituelle et philosophique sont des exemple philosophique de parcours de vie .... 


    • Massada Massada 8 février 17:56

      @prong
       
      L’Airbus en question se trouvait en phase d’approche à l’aéroport international de Damas lorsque les raids ont commencé. Il a préféré interrompre son atterrissage et se dérouter sur la base militaire russe de Khmeimim, dans la province de Lattaquié.
        
      Tsahal n’a jamais visé ni détruit des appareils civils, pas même des cargos iraniens transportant des armes et des munitions. Contrairement aux déclarations russes, Jérusalem avait pris le vol de CHAM WING en considération et celui-ci aurait pu se poser sans encombre sur son aéroport de destination.
       
      Le seul risque qu’il encourait était celui d’être pris pour cible par la DCA d’Assad qui pouvait le confondre avec un missile de croisière.
       


    • prong prong 8 février 18:09

      @Massada

      La prise du golan , etait justement censé vous donnez les 10 km nécessaire pour ne pas avoir a vous préoccupée de la syrie .

      Mais vous l’ utiliser comme tete de pont « borderline » pour lancer des offensive sur la capitale de la syrie ... C’ est deja problematique ...

      Prendre les arabes pour des cons et les faire tirer des civil , ... ne peut que vous retomber diplomatiquement sur la gueule ...

      L’ iran c’ est bien plus compliqué , de vague notion de brouillage lol
      mais aucun appareil israleien ne se planquait sur le territoire iranien .
      la en syrie , on voit nettement la manoeuvre et ca desert votre strategie .


    • Massada Massada 8 février 18:22

      @prong
       
      L’opération en question concernait la livraison par l’Iran d’un nombre important d’armes principalement des missiles sol-sol.
       

      Le transport fut effectué par un 747 cargo des Forces aériennes iraniennes dans la journée de mercredi. Cet appareil s’est rendu de Téhéran à Damas sans actionner ses systèmes d’identification, en maintenant le silence radio, tentant de passer inaperçu sur les écrans radars. Mais nous avons l’équipement pour le suivre ainsi le déchargement du matériel.

       

      La raison de l’intervention est motivé par le fait que la théocratie chiite n’a toujours pas renoncé à s’implanter en Syrie et à la frontière d’Israël dans le but de nous nuire.

      En plus des pertes dans les rangs de leurs unités d’élite, les dictateurs iraniens doivent prendre en compte la destruction systématique de leur meilleur matériel envoyé en Syrie. 

      A eux de voir si stop ou encore car on continuera à détruire systématiquement leurs équipement et leurs servants.



    • prong prong 8 février 21:59

      @Massada

      ben quoi faut bien que la syrie recoivent des missilles pour se defendre des incursion d’ israel qui elle meme mene une guerre preventive contre l’ invasion arabe .... <sic>

      Si le golan etait libre , mais demilitarisé vous n’ auriez pas ce genre de soucis ...
      la vous metez vos troupe d’ invasion tout pret des aprovisionement syrien et vous vous servez de bouclier humain ... pour prendre l’ avantage ... c’ est plus la guerre froide , c’ est pas la guerre chaude , on dira que c’ est bien tiede .


    • Massada Massada 7 février 07:43

      Les Palestiniens sont victimes d’une injustice inacceptable.
       
      L’injustice est avant tout israélienne. Ce n’est même pas un fait, c’est une métaphysique.

      Cent chrétiens lynchés au Pakistan valent moins qu’un mort palestinien.
      L’ injustice commise envers les Palestiniens prime sur celle faite aux Tibétains, aux Tamouls, aux chrétiens du Soudan, aux Indiens du Guatemala, aux Touaregs du Niger, aux Noirs de Mauritanie !

       

      Que la Papouasie soit envahie par des colons musulmans qui massacrent les Papous et trouvent, en plus, inacceptable de voir les rescapés manger du cochon, voilà qui ne risque pas de remporter un franc succès en terre islamique de France.

       

      Que des sales Nègres, considérés et nommés comme tels, soient exterminés par des milices arabes au Darfour, les femmes enceintes éventrées, les bébés massacrés, voilà qui ne soulève pas la colère des gauchistes, insoumis et autres cocos d’AV.


      • OMAR 7 février 20:08

        Omar9
        .
        @Massacrado :« Que des sales Nègres, considérés et nommés comme tels, soient exterminés par des milices arabes au Darfour, »
        .
        Cela fait plus de 9 ans que le Soudan du Sud est indépendant.
        Et la guerre subsiste toujours.
        Sauf que les milices arabes n’y sont pour rien :
        https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/09/28/la-guerre-civile-au-soudan-du-sud-aurait-tue-380-000-morts-selon-une-etude_5361381_3212.html.
        .
        Israel est un état américain (Trump : je vous donne...) artificiel, terroriste et raciste.
        Il assassine des juifs juste parce qu’ils sont noirs
        https://www.youtube.com/watch?v=ZotowR166PY
        .
        Alors, @massacrado, va au sénat américain chanter ta hasbara.
        .
        Car le sénat américain ou la knesset, c’est kif-kif le 3ème Reich...


      • Massada Massada 7 février 07:45

        Israël, 20.000 km², 7 millions d’habitants, dont 5 millions de Juifs, est responsable du malheur des Arabes, de tous les Arabes, qu’ils soient égyptiens, saoudiens ou français. Israël est l’Injustice même. smiley smiley

         

        En le rayant de la face du globe, en massacrant les Juifs, on effacerait l’injustice. C’est bon, de se sentir animé par une juste colère. C’est bon, d’éprouver la joie de frapper et de persécuter pour une juste cause.


        • Shawford Shawford 7 février 07:50

          @Massada

          Même d’ISHAM42 ? -


        • Shawford Shawford 7 février 07:55

          @Massada

          PEPPER-LOSE à votre service ->

          https://twitter.com/2022nabilla/status/1225674097150980096

           smiley ^^^


        • Shawford Shawford 7 février 07:56

          @Poltronesofà !

          Pronto ? smiley ?


        • Massada Massada 7 février 08:08

          Selon le conseiller américain Jared Kushner, la publication récente du plan a provoqué « de nombreuses fissures » dans l’approche de plusieurs États.
          Il a notamment cité l’Union européenne, qui « n’a pas été en mesure d’avoir une déclaration consensuelle » sur le plan.

           
          Il a aussi indiqué avoir vu du côté des pays membres de la Ligue arabe des « déclarations neutres » ou « en soutien », et « très peu de déclarations négatives ».
          « Nous sommes capables de convaincre de plus en plus de gens que c’est le chemin à suivre.

           

          Les gens sont fatigués de ce conflit et réalisent que c’est dans leur intérêt national de trouver une solution », a-t-il aussi dit.

           

          Le plan américain « pourrait représenter la dernière chance » pour les Palestiniens d’avoir un État, a aussi estimé Jared Kushner, en soulignant qu’Israël avait accepté cette perspective.


          • Massada Massada 7 février 08:14

            Jared Kushner a Mahmoud Abbas.
            « Si vous voulez un État, vous devez montrer que vous êtes prêts à un État qui fonctionne. Les gens qui sont prêts à avoir un État ne vont pas dehors en réclamant des “journées de colère” et en poussant leur peuple à la violence lorsqu’ils n’ont pas ce qu’ils veulent ».

             
            Jared Kushner a notamment reproché à Mahmoud Abbas de ne pas avoir la volonté de parvenir à la paix.

             
            « Quand nous nous sommes rencontrés — je l’ai rencontré personnellement quatre fois —, je n’ai jamais eu l’impression qu’il était prêt à entrer dans les détails, soit parce que ce n’est pas son truc, soit parce qu’il ne sait pas ce qu’il veut accomplir », a-t-il dit.

             
            « Il aime les grands principes, mais on ne résout pas les problèmes avec des grands principes », a-t-il asséné.


            • njama njama 7 février 08:26

              On sait très bien que Israël est une entité coloniale, qu’un État Juif est une fiction néosioniste, même pas sioniste car le « Der Judenstaat » de Herzl (1896) se traduit par « L’État des Juifs » et non pas par « L’État Juif ».

              Quand aux tribulations, malheurs des Juifs et Shoah ce n’est pas en Palestine qu’on en trouvera les racines mais bien dans les racines chrétiennes de l’ Europe :

              Des Juifs et de leurs mensonges, (Von den Jüden und iren Lügen) Martin Luther (1543)

              https://fr.wikipedia.org/wiki/Des_Juifs_et_de_leurs_mensonges

              https://fr.wikipedia.org/wiki/Judensau


              • Et hop ! Et hop ! 7 février 14:14

                @njama : « Quand aux tribulations, malheurs des Juifs et Shoah ce n’est pas en Palestine qu’on en trouvera les racines mais bien dans les racines chrétiennes de l’ Europe »

                Les tribulations et malheurs des Juif ont commencé bien avant le christianisme, par exemple Ciceron tient des propos antisémites, et ils ont commencé en-dehors de l’Europe : Jérusalem a été détruite plusieurs fois et les Juifs déportés à Babylone, puis dispersés. Tous les peuples révoltés contre Rome ont eu leur ville détruite et leur population déportée en esclavage, par exemple en Gaule les Vénètes, les Arvernes, les Éduens.

                Les chrétiens ont largement autant été persécutés que les Juifs, y compris par les Juifs, et ils ne passent pas leur temps à faire des jérémiades et à demander des réparations aux Romains qui les ont jetés aux lions, ni aux Chinois, ni aux Arabes, ni aux canibales qui ont fait cuire des missionnaires catholiques dans des marmites pour les manger.

                Le fait de s’installer dans un pays étranger et de ne pas s’assimiler provoque forcément un mouvement de rejet à un moment. Les Juifs sont comme les Roms, ils ne comprennent pas pourquoi ils sont rejetés. 

                En Palestine ils sont aussi rejetés. 


              • njama njama 7 février 09:50

                Le pourquoi d’un État Juif :

                On doit considérer une idéologie dès ses prémisses et admettre que nous pouvons tous prendre la mauvaise direction.

                Ainsi, l’État d’Israël a été créé au nom de l’idéologie sioniste britannique [10]. Il s’agissait de créer une colonie qui puisse aider à l’extension de l’Empire. Il a été proclamé par David Ben Gourion qui n’était pas juif au sens religieux du terme, mais athée. Certes à la fin de sa vie, il recouvra la foi et se tourna vers le bouddhisme. L’État d’Israël accorde la nationalité selon des critères sans rapport avec la religion juive, de sorte qu’ils incluent nombre de personnes rejetées par le rabbinat. Il a choisi d’expulser les populations autochtones et non pas de les éliminer. Petit à petit, il grignote de nouveaux territoires jusqu’à faire disparaître ceux des Arabes palestiniens. Cependant, comme certains d’entre eux ont obtenu la nationalité israélienne en 1948 et composent aujourd’hui un cinquième de la population, le Premier ministre likounik Benjamin Netanyahu a fait proclamer Israël « État juif ». Il a officialisé ainsi une citoyenneté hiérarchisée et engage l’État dans une logique de tri. Quoi qu’il y paraisse, c’est exactement la même logique qui a conduit le Premier ministre travailliste Yitzhak Rabin à envisager la « solution à deux États » : séparer les « races ». Il est encore temps de faire machine arrière.

                https://www.voltairenet.org/article209044.html


                • Massada Massada 7 février 10:11

                  @njama
                   
                  Vivre dans le passé .... avec de vieilles rancunes, des attentes irréalisables
                  Vous êtes pathétique


                • dimitrius 7 février 10:15

                  @njama

                  @propagandiste Islamique : Tu sais Mouloud que ta propagande de soumis à l’Islam ne fait qu’attiser les haines contre ta croyance. On s’en branle des conflits du moyen Orient , tout ce qu’on veut c’est qu’en France les Muslims restent à leur place et nous fassent pas chier. Publier les torchons de l’auteur activiste Islamiste , est une atteinte à la laïcité de ce pays , et je dirais insurrectionnelle vis à vis de la République de l’esprit de 1789.


                • zzz999 7 février 16:54

                  @Massada Vivre dans le passé avec de vieilles rancunes des attentes irréalistes......

                  HaHaha ! On croirait une description des Hébreux prenant la bible pour un cadastre et rêvant du grand Israël en détruisant tous les voisins


                • njama njama 7 février 18:08

                  @zzz999
                  et en projetant de détruire la mosquée al Aqsa pour reconstruire un troisième temple... qui à l’heure actuelle pourrait subir le sort des deux premiers avec un simple missile... tout ça parce que il y a des talmudistes allumés parmi eux malgré qu’il n’y a pas la moindre trace archéologique de l’existence du second temple « à cet endroit », hormis un hypothétique mur de soutènement sur lequel il se lamente et que cette esplanade devait être celle du temple de Hérode... et probablement celle qui portait le temple païen de Salomon ...
                  A l’époque de la vieillesse de Salomon, ses femmes inclinèrent son coeur vers d’autres dieux ; ... Alors Salomon bâtit sur la montagne qui est en face de Jérusalem un haut lieu pour Kemosch, l’abomination de Moab, et pour Moloc, l’abomination des fils d’Ammon." (1 Rois 11/ 4 - 7)

                  La cité de David c’est Sion. Là où se trouvait le temple de Hérode puis la mosquée c’est la colline des Jébouséens en face.
                  Alors qu’il leur suffirait de reconstruire leur temple à 500 m ou à un km pour que ça n’embête personne... ah le pharisaïsme est encore terriblement d’actualité dans cette secte davidiste


                • njama njama 7 février 18:13

                  Le temple de Salomon
                  par Emile Mourey
                  vendredi 13 avril 2007
                  https://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/le-temple-de-salomon-22316


                • Et hop ! Et hop ! 8 février 14:05

                  @njama : «  Alors Salomon bâtit sur la montagne qui est en face de Jérusalem »

                  Vous avez raison, non seulement le temple d’Hérode n’avait pas été reconstruit à l’emplacement de celui d’érode, mais les fouilles archéologiques ont montré
                  qu’il n’y a pas de vestiges du temple sous la Mosquée d’Al Aqsa, 
                   que le mur des lamentations est le vestige d’un théâtre romain contruit un siècle après la destruction du Temple.

                  Quand Jésus a condamné les marchands du Temple et qu’il en a annoncé la destruction, il a dit que ’’il n’en restera pas pierre sur pierre", donc aucun vestige.

                  Qu’est-ce qui oblige les Juifs à reconstruire le temple de Jérusalem sur l’emplacement supposé de l’ancien ? Rien.

                  De toutes façon, depuis qu’il n’y a plus de prêtres lévites consacrés, il ne peut plus y avoir de consécration du Temple, ni de sacrifices, ni de sacré, donc le nouvel édifice ne sera pas vraiment un temple, ce sera une grande synagogue.


                • Et hop ! Et hop ! 8 février 14:14

                  @Et hop !

                  La Palestine est le nom du pays des Philistins qui étaient là avant que Moîse n’arrive du désert du Sinaï avec sa tribu et ses harems.


                • rita 7 février 10:09

                  bof, les juifs seront toujours sur la terre de la Palestine, et le fait de porter le nom d’Israël ne changera rien aux problèmes !

                  Ce sera la PALESTINE pour toujours.

                   smiley


                  • Et hop ! Et hop ! 8 février 14:15

                    @rita

                    Palestine est le nom du pays des Philistins qui étaient là avant que Moîse n’arrive du désert du Sinaï avec sa tribu et ses harems.

                    C’est donc le nom original.


                  • Franck Adelin 7 février 10:47

                    La question qu’il faut avoir le courage de se poser est de savoir si ce que cet article nomme nomenklatura n’est pas en fait et déjà un Etat palestinien.

                    Je veux dire par là que, dans les conditions géopolitiques post-modernes, un Etat palestinien qui verrait officiellement le jour sera nécessairement à la botte de l’Etat d’Israël, et sera donc dirigé par la même nomenklatura.

                    Et si tel est bien le cas, il faut se demander si la création d’un Etat palestinien n’est pas un leurre plus qu’une solution pour la Palestine...


                    • QAmonBra QAmonBra 7 février 19:46

                      Le « dictat du siècle » est mort né comme la solution à deux états, avec laquelle les $ionnards ont « baladé » Abbas le pantin, après s’être débarrassé du vieux Arafat, qu’ils craignaient malgré son âge avancé, car ayant probablement compris leurs véritables intentions.

                      Mais, quoi qu’ils fassent, tout cela finira par un état démocratique, laïc et unique pour tous.

                      Il naitra à terme et à son heure, dans des conditions qu’ils sont présentement incapables d’imaginer.

                      Toutefois, pour se faire, personne ne pourra faire l’économie, encore une fois hélas, des habituels lubrifiants historiques, a savoir du sang et des larmes, mais ne dit on pas qu’ils sèchent vite en entrant dans l’Histoire. . .


                      • dimitrius 8 février 08:51

                        @QAmonBra

                        Avec des défenseurs comme toi , ils sont pas encore rendus les Palestiniens . Le lubrifiant c’est ce dont tu as besoin en tant que soumis à l’Islam et même sans on dirait que tu aimes ça.


                      • QAmonBra QAmonBra 8 février 09:24

                        @dhimitrius

                        Et ta soeur ? Elle a besoin de lubrifiant ta soeur ?


                      • Jonas 8 février 07:51

                         Une seule option pour le« peuple inventé » la Jordanie où ils retrouveront leurs frères palestiniens qui composent ce pays à plus de 70%. Comment un « peuple inventé » peut-il faire mieux que les pays arabo-musultans qui existent depuis plusieurs décennies ? 

                        Les Arabo-musulmans cherchent à se remonter le moral , en utilisant « le jouet palestinien » pour détourner leur regard de la catastrophe, la décrépitude et la fragmentation de ce monde , qui n’ex site que par le pétrole, la violence et l’immigration. . Une liste non exhaustive , qu’ils refusent de voir. Ils sont obligés de pratiquer la méthode Coué , pour se crever les yeux. 

                        -Egypte ; toujours sous la présidence d’un maréchal dictateur , qui suit le même chemin que ses prédécesseurs. Où plus de 60 000 personnes sont emprisonnées. 

                        -Algérie : Le président désigné par l’armée , n’ a pas éteint la fureur , des algériens qui manifestent chaque vendredi , pour signifier , aux dirigeants badigeonnés pour faire oublier leur passé d’apparatchiks , qu’ils n’accepteront plus de s’endormir , comme ils l’ont fait pendant 57 ans, sans retrouver la liberté et le partage de la manne pétrolière. 

                        -Irak : Malgré 550 morts et 30 000 blessés, les manifestants ne lâchent pas prise et ne veulent plus de la mainmise du régime des mollahs sur leur destinée. Ils veulent eux aussi ,pouvoir vivre décemment, avec la richesse de leur pays. 

                        -Liban : Lui, danse sur un volcan où la catastrophe financière, économique et sociale , pousse des milliers de personnes a fuir le pays, pour éviter la misère . Ce pays sera obliger de faire appelle au FMI, avec les conséquences qui suivront .Le Liban d’antan c’est fini. 

                        -Libye : Depuis la chute du dictateur Kadhafi , ce pays arabo-musulman est disputé par deux dictateurs, qui n’hésitent pas à massacrer leurs coreligionnaires et à détruire leur pays. En quelques mois , l’armée du futur dictateur Haftar , a fait plus de 1500 morts civiles , 3000 combattants hors combat et selon l’ONU, plus de 150 000 personnes ont été obligés de fuir les combats 

                        -Yemen : Ce pays le plus pauvre de la péninsule persique , a fait , plus de 120 000 morts. Une coalition arabo-musulmane , sunnite lutte contre des rebelles Houthis , soutenus par le régime des mollahs.  C’est une guerre à huis clos. 


                        • Jonas 8 février 08:29

                          Les Arabo-musulmans , palestiniens , avec un passeport Israéliens sont saisis d’effroi. Ils commencent à manifester , dès qu’ils ont entendu,« qu’il pourrait y avoir un d’échange, de territoires et de populations » dans le cas d’un règlement " Cela montre l’esprit débridé des arabo-musulmans , ils sont pour une chose et son contraire.( Les Algériens-Marocains-Tunisiens et autres pour l’indépendance et pour l’immigration) Seul Allah , peut sonder le cerveau de ses adeptes.

                          Je suis contre un Etat , palestinien , parce que , l’avenir de ces gens est parmi , leurs frères de Jordanie. Mais n’étant pas israélien , mais un grand admirateur de ce pays. Dans le cas d’un Etat palestinien dans quelques décennies , je pense qu’il faut , faire comme les Turcs avec les Grecs et bien d’autres , un échange de population et de territoire.

                          Un sondage effectué par le Bureau central des Statistiques ( CBS) donne. 

                          -Plus de 60% des arabo-musulmans avec un passeport israélien, ont obtenu un diplôme secondaire, contre 66 % des juifs. En proportion de leur nombre , ils sont plus diplômés que dans les pays Arabo-musulmans , cela s’appelle l’apartheid, dans la grammaire arabe. 

                          -44,3 % des étudiants Arabo-musulmans palestiniens avec un passeport israélien, ont accès a l’enseignement supérieur. Contre 60,8 % des étudiants druzes et 71,9% des étudiants chrétiens. 

                          -Le Chômage dans la société arabo-musulmane palestinienne avec un passeport israélien , est de 5,1%, le taux des Juifs est de 4,1% . Druze 4,3% et chrétiens 4,7%.

                          -Au cours des 20 dernières années. le taux de croissance des arabo-musulmans palestiniens avec un passeport israélien , est passé de 3,8% a 2,5%. . La population juive, de 2,7% , chrétiens, 2,2% et 1,4% et Druzes.


                          • Massada Massada 8 février 08:42

                            @Jonas
                             
                            La réponse palestinienne au plan de paix de Trump est le terrorisme.
                            Le président Abbas « a rejeté le plan avant même de l’avoir vu et incite à la violence.
                            Trois attaques palestiniennes visant des soldats et des policiers israéliens ont eu lieu en l’espace de 12 heures dans la journée de jeudi.
                             
                            Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré en lançant un appel direct à Abbas : « Tout cela ne vous aidera pas. Ni les attaques au couteau, ni les attaques à la voiture-bélier, ni les fusillades, ni les incitations… Nous ferons tout ce qui est nécessaire pour contrôler notre sécurité, pour sécuriser nos frontières et garantir notre avenir. Et nous le ferons avec vous ou sans vous »


                          • Jonas 8 février 11:39

                            @Massada
                            Mais les pays Arabo-musulmans se fichent éperdument des palestiniens , ils n’ont jamais eu a l’esprit de créer un Etat Palestinien. Ils se servent d’eux comme des marionnettes désarticulées , pour détourner l’attention de la « rue arabe » analphabète et illettrée .Qu’ils ont chauffé à blanc, par de la propagande et les citations coraniques. 

                            Les dirigeants palestiniens , ne veulent pas d’un Etat , qui leur demanderait ,des responsabilités . et d’accomplir leur devoir . D’ attirer des investisseurs, créer du travail, construire des logements des hôpitaux, des écoles, des infrastructures , donner un avenir a leur peuple. etc .Ils ont l’exemple devant leurs yeux du monde arabo-musulman en échec, malgré la richesse des sous-sols et l’étendue de leur pays. Les dirigeants palestiniens n’ont aucun intérêt d’avoir un Etat. Ils ne feraient pas de leur pays, une Corée du Sud, Taïwan , Singapour, Japon , Israël , il sera un pays arabo-musulman comme les autres, ni plus ni moins. 

                             Les dirigeants palestiniens sont des malins ils se contentent de recevoir des subsides des Nations -Unies, de placer l’argent voler à l’étranger , d’ailleurs trois Palestiniens sont parmi une dizaine de milliardaires Arabo-musulmans. Comment ? 

                            Par ailleurs 
                            Il n’ y a jamais eu de guerre Israélo/Palestinienne , du fait qu’ il n’y a jamais eu d’Etat Palestinien.,ni une armée palestinienne. Toutes les guerres depuis 1948/56/67/1973, étaient des guerres Israélo/ARABES. C’est seulement après les défaites cuisantes de 1967 et 1973, que les pays Arabo-musulmans ont filé le cas palestinien créé dans un but précis , au soi-disant peuple palestinien. 

                             Pour les Arabo-musulmans le cas des Palestinien c’est leur Golem, ils ne savent plus comment le maîtriser , il leur échappe d’où la cacophonie arabe, sur le sujet. 

                             Ces pays arabo-musulmans qui adorent les Palestiniens, par la bouche . 

                            -Ont refusé le Plan « de Partage de 1947 » auquel les palestiniens n’avaient pas leur mot à dire et n’étaient présent que dans une vague délégation noyée dans les délégations Arabes.

                            —Après l’armistice de 1949. L’Egypte a colonisé Gaza et la Jordanie a annexé la Judée / Samarie en lui donnant le nom de Cisjordanie et a gardé Jérusalem-est. Pendant 19 ans sans créer un Etat Palestinien.

                            -Pendant 19 ans , le syndicat des pays Arabes , n’a formulé aucune contestation , contre l’occupation de Gaza et l’annexion de la Cisjordanie. 

                            Pendant 19 ans , aucun chef d’Etat ou de gouvernement arabo-musulman ou musulman non arabe n’a été prié dans le troisième lieu de l’islam.

                            Si le dictateur , et héros Arabo-musulman , Nasser , n’avait pas provoqué la guerre de 1967, en fermant le Golfe d’Aqaba et en chassant les casques bleus. Le Golan, Gaza et la Cisjordanie et Jérusalem-Est seraient restés entre les mains des arabo-musulmans. 


                          • Et hop ! Et hop ! 8 février 14:19

                            @Massada

                            Le plan de paix, c’est d’exécuter les résolutions de l’ONU, laquelle est à l’origine de la légitimité des Israélien à semaintenir sur ce sol palestinien.

                            Les Israéliens sont des intrus en Palestine, ils doivent s’en rendre compte.


                          • Jonas 8 février 15:55

                            @Et hop !

                            Israël , grâce à Allah et sont prophète n’est ni arabe ni musulman , heureusement pour les Palestiniens. 

                            Le régime de Bachar Al-Assad est Arabe et de confession Alaouite ( branche du chiisme) pour se maintenir au pouvoir , n’hésite pas a faire appelle a des parrains , russes et iraniens , pour massacrer 500 000 personnes et détruisant plusieurs villes , comme Homs, Hama, Alep ,Deir ez Zor , Irbid , Idlib etc.
                            Le camp Palestinien de Yarmouk , assiégé , bombardé par l’aviation syrienne avec des barils bourrés d’explosifs , faisant 4013 palestiniens, qui sont passés par pertes et profits et personne pour les pleurer. 

                            Et plus de 7 millions de syriens qui sont devenus des réfugiés internes et externes, dispersés en Turquie,Liban, Jordanie pays Occidentaux et très peu sont accueillis par les pays du Golfe. 

                            Avant le fils, le dictateur père , au pouvoir a la suite d’un coup d’Etat. Hafez Al-Assad avait massacré , en 1982 , 40 000 syriens et détruit la ville de Hama , en quelques jours.

                            En Irak, pendant les 30 ans du règne du dictateur , Saddam Hussein , au pouvoir lui aussi à la suite d’un coup d’état ,a fait 600 000 morts sans parler de la guerre Iran /Irak et sont 1 million de morts. 
                            Au Yemen , guerre à huis clos , où une coalition arabo-musulmane , sunnite , combat d’autres arabo-musulmans Houthistes soutenus par l’Iran, pays musulman non arabe. Ouvrez les yeux et regarder , la Libye ,l’Irak et d’autres pays arabo-musulmans 


                          • Et hop ! Et hop ! 14 février 13:48

                            @Jonas : «  Le régime de Bachar Al-Assad est Arabe (...) pour massacrer 500 000 personnes et détruisant plusieurs villes , comme Homs, Hama, Alep ,Deir ez Zor , Irbid , Idlib etc. »

                            Ca ne donne aucun droit à Israël et aux USA pour pénétrer militairement dans un pays étranger et le bombarder, c’est une violation de la Charte de l’ONU.


                          • QAmonBra QAmonBra 8 février 10:25

                            Ayant enfin tombé le masque, les $ionnards vont découvrir, à leurs dépens, que nul ne peut acheter, contrôler ou/et détruire un Peuple luttant pour sa survie, son identité et n’ayant plus rien à perdre.

                            Votre corrompu et fasciste de dirigeant peut bien aboyer, l’apartheid devra gérer, sans les « harkis » de Abbas, cette spirale de violence, commencement d’un cycle dont la préparation a duré plus de 70 ans, autant dire que c’est du lourd !

                            Pourtant que sont ces dizaines d’années au regard du millénaire et des siècles ayant précédé les $ionnards en Palestine !?

                            Mais enfin ! Ce n’est pas faute de vous avoir prévenu ! A chercher ce qu’on ne doit pas chercher, on finit toujours par trouver ce qu’on ne cherche pas. . .


                            • Kylo REN 42 Kylo REN 42 8 février 10:27

                              @QAmonBra

                              Yep, quelle cigarette fumer après la précédente !? smiley

                              Tu veux savoir, cow-boy ? smiley


                            • Monokochkoi COHIBA-Esplendido-178x49 8 février 10:29

                              @Kylo REN 42

                              Moi j’sais frérot : CAMÉLIA Essential BLEUE !!! smiley ??


                            • Shawford NoNo42 8 février 10:33

                              @COHIBA-Esplendido-178x49

                              Si tu veux faire une étoile de shérif au Prince Harry ce soir à San Pedro, c’est exactement ce qu’il faut faire Beb ! smiley) - -


                            • ung do 8 février 14:18

                              La démographie est la reine des batailles . Inutile de se disputer sur l’« écume des jours » actuelle . Le Deal du siècle ou tout autre évènement n’est qu’une péripétie .

                              Israel est comme un derrick d’exploitation pétrolière qui s’est planté au milieu de la mer ( arabe ou musulmane ) , il faut se faire de vaches illusions pour espérer durer,

                              plus que l’espace d’un matin . Comme le disait de Gaulle ,les Arabes ont le nombre , l’espace et le temps  ; l’exemple des Croisades , de l« Algérie , du Vietnam , de l’Afrique du sud , bientôt de la Syrie , de l’Afghanistan , entretiennent leur volonté de lutter ; quel que soit leurs défauts intrinsèques , leurs » tares " ( dixit Jonas ) , ils continueront à lutter . D’ailleurs , certains Israéliens commencent à douter en particulier ceux aux alentours proches de Gaza et d’autres qui commencent à utiliser leurs passeports de deuxième nationalité ; les chiffres d’ Aliyah à l’’envers se gonflent petit à petit ..


                              • Massada Massada 8 février 16:44

                                Une vaste opération principalement aérienne attribuée à Israël a été conduite aux premières heures de jeudi dernier en Syrie. 

                                Les objectifs des raids de jeudi
                                Service cartographique © Metula News Agency

                                1. Mont Kassioun
                                2. Jomraya
                                3. Mezzé
                                4. Al Kissweh
                                5. Mouqaylabieh
                                6. Izra
                                7. Kuneitra
                                8. Marj al Sultan

                                 
                                Le plan des frappes avait été dressé depuis plusieurs jours par les experts du Khe’l Avir (l’Aviation israélienne). Ses commandants attendaient la livraison par l’Iran d’un nombre important d’armes – principalement des missiles sol-sol - et d’équipements afin de lancer l’opération.
                                 
                                En dépit des annonces faites par les organes de propagande du régime de Bashar al Assad, aucun des appareils du Khe’l Avir et des missiles qu’ils ont largués n’a été intercepté par la défense antiaérienne ennemie.
                                 
                                On estime que sur les 105 morts (+-10) ennemis tombés jeudi matin, une bonne vingtaine était de nationalité iranienne, dont au moins trois officiers. 
                                 
                                Le ministère russe de la Défense accuse quant à lui l’Etat hébreu d’avoir intentionnellement mis en péril l’Airbus A320 immatriculé 6Q514, de la compagnie CHAM WING.
                                 
                                Tsahal n’a jamais visé ni détruit des appareils civils, pas même des cargos iraniens transportant des armes et des munitions. Contrairement aux déclarations russes, Jérusalem avait pris le vol de CHAM WING en considération et celui-ci aurait pu se poser sans encombre sur son aéroport de destination.

                                 
                                Le seul risque qu’il encourait était celui d’être pris pour cible par la DCA d’Assad qui pouvait le confondre avec un missile de croisière.


                                • Massada Massada 8 février 18:03

                                  Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé qu’il prononcera un discours en direct sur Facebook à 20h00. Il y aura des révélations importantes.
                                  Des choses importantes pour l’avenir d’Israël. 


                                  • prong prong 8 février 18:17

                                    @Massada

                                    chouette il va annoncer ....

                                    1/ l’ arret des operation militaire exterieur d’ israel smiley
                                    2/ un traité de paix et de non agression avec toute les nation de la planete.
                                    3/ israel invite tout les refugié de la planete a le rejoindre et a dompter/irriguer le neguev .
                                    4/ le budget militaire est alloué au bien etre de tous les habitants .
                                    5/jerusalem est rendu a l’ onu et devient la premiere ville sancyuaire internationale.

                                    j’ ais hate de l’ ecouter lol


                                  • Shawford NoNo42 8 février 18:23

                                    @prong

                                    Sale pourriture absolument improductive de Cupidon, le jour venu, très bientôt, tu vas devoir te calmer sévère !

                                    Dans ton 100, corniaud, y’a celui d’en haut qui va devoir faire le grand saut vers le néant en toute conscience et sans billet retour !

                                    Fais tes propres jeux inside, chiure d’ADN maléfique !


                                  • prong prong 8 février 18:56

                                    @NoNo42
                                    c’ est presque une declaration d’ amour a mon programme cette haine de ma pesronne non gratta de parmesiano


                                  • prong prong 8 février 18:58

                                    @prong

                                    toute le monde sait que les pattes de matou 42 gratine tres bien ...
                                    le parmezan et ma mozza c’ est le reve-lit et ROX-nait


                                  • Mohamed BOUHOUCH Mohamed BOUHOUCH 8 février 21:49

                                    Personne ne comprend pourquoi Israël s’entête a vouloir perpétuer le conflit avec les Palestiniens et s’attèle à vouloir gratiner quelques hectares de terrain ça et là, au risque de faire durer éternellement ce problème à l’origine des centaines de morts chaque année. Et, ce qu’on comprend encore moins, c’est l’attitude des USA, ami commun d’Israël et des Arabes, qui ferme les yeux sur la réalité historique et proposent des solutions inacceptables, non seulement par les palestiniens mais par l’ensemble du monde musulman. Al Qods est un lieu saint et un symbole pour plus d ‘un milliard de croyants. De plus pour éviter toutes ces frictions religieuses pourquoi ne pas suggérer à Israël de garder sa capitale de tel Avive et demander aux Palestiniens de prendre Ramallah comme la leur. Jérusalem restera une ville sainte avec une partie ouest juive et une autre « est » aux palestiniens. Juifs eu musulmans vivront en paix et en bons voisins.


                                    • Massada Massada 9 février 07:31

                                      @Mohamed BOUHOUCH
                                       
                                      Personne ne comprend pourquoi les palestiniens s’entête a vouloir s’accaparer Israel petit état juif alors qu’il existe déjà 22 états arabes musulmans.


                                    • Shawford Shawford 9 février 07:39

                                      @Massada

                                      Tkt, 21 c’était déjà trop, mais on va y revenir pépouze puis bien satelliser toussa ! smiley smiley smiley

                                      ♎️


                                    • Shawford Shawford 9 février 07:48

                                      @Massada

                                      Si tu persistes à me snober alors que la tempête est passée, je peux aussi t’en mettre 42 autour, plus la France version SOUMISSION !

                                       smiley ?


                                    • Massada Massada 9 février 07:53

                                      @Shawford
                                       
                                      Je vous aime bien mais ne comprends rien à votre langage codé.
                                      Longue vie et prospérité


                                    • Shawford Shawford 9 février 08:04

                                      @Massada

                                       smiley

                                      &#128406;

                                      &#128139;♥️

                                      ♒️♎️♌️

                                      ♎️


                                    • Shawford Shawford 9 février 08:07

                                      @Massada

                                      Massacré, je suis pas encore aller m’assurer SUPER auprès de Super Phœnix à Karukera, c’est pour ça les siguigui cabalistiques !

                                      Mais tu perds rien pour attendre ! smiley

                                      Et comme t’as été un p’itit peu gentil nowaday, je vais laisser les leçons de jardinage en Inde pour un ch’timi moment ! smiley smiley


                                    • Jonas 9 février 09:40

                                      @Mohamed BOUHOUCH
                                      Combien d’Etat Palestiniens vous voulez vraiment ?Alors que vous n’êtes même pas capables de diriger et d’administrer les 21 pays a majorité Arabe d’une manière civilisée.( Démocratie-Egalité hommes/femmes-Respect des minorités relieuses et ethniques  Acceptation de la modernité avec ses complexités etc ) 
                                      L’actualité quotidienne dans sa cruauté , nous montre , que les habitants des pays arabo-musulmans , indépendants depuis des décennies cherchent à fuir , pourquoi ? Pourquoi , utilisent -ils 
                                       des stratagèmes de toutes sortes pour quitter leur pays ? Soit avec un visa de trois mois, mais qu’ils prolongent indéfiniment en violant les lois du pays hôte. Soit en fuyant à travers les océans au péril de leur vie. Pour qu’un homme ou une femme  décide de quitter son pays en acceptant la mort, il faut qu’il soit vraiment malheureux. Cela doit interpeller les arabo-musulmans.

                                      Un 22eme Etat arabo-musulman , pourquoi faire ? Que fera-t-il de mieux que les autres pays arabo-musulmans existants ? Dans quel domaine sera-t-il mieux que les autres ? Si un 22eme arabo-musulman, peut réussir , pourquoi les autres sont des échecs ? Pourquoi doit-on faire confiance à un 22eme Etat arabo-musulman , alors que les autres ne peuvent être des exemples probants ? Le drapeau, les Consulats , les Ambassades , les Ministères , les Mercedes ne remplissent pas , l’assiette de couscous quotidienne. 

                                      Un Espagnol-Allemand, Danois, Français , Israélien , Suédois , Italien , Américain ne fuit pas son pays. Pourquoi ? 

                                      Pour paraphraser François Mauriac , les arabo-musulmans aiment tellement les Palestiniens , qu’ils veulent , qu’ils aient plusieurs Etats. 

                                      1. Le Royaume de Jordanie avec ses 70% de Palestiniens .
                                      2. L’Emirats de Gaza avec les Frères musulmans du Hamas.
                                      3. La Cisjordanie avec le vieux Mahmoud Abbas et sa clique spécialisée dans la corruption et le détournement de l’argent des pays occidentaux. 
                                      Le problème palestinien a été créé artificiellement par les régimes Arabes a une époque où fleurissaient , le panarabisme de Nasser, le panislamisme et le nationalisme.  Aujourd’hui , il n’y a plus rien de tout cela , Donc il faut revenir à l a réalité . Il faut créer une Confédération ou une Fédération Jordano/Palestinienne. Ils sont compatibles à 100% .ils ont la même origine, mêmes moeurs, mêmes coutumes , mêmes traditions , mêmes confession sunnite , presque le même dialecte , même respect pour les autorités en place etc. 
                                       

                                    • Massada Massada 9 février 08:08

                                      Extrait du discours de Benjamin Netanyahu - בנימין נתניהו
                                       
                                      « Je n’ai cessé de parler à Trump de Jérusalem, de la Judée Samarie, des accords avec l’Iran. Il s’est effectivement Retiré des accords de Vienne, et il a reconnu notre souveraineté sur le Golan, il a transféré son ambassade à Jérusalem, il a reconnu la légalité de nos implantations en Judée Samarie.

                                       
                                      Et nous avons encore vécu un moment historique la semaine dernière. C’est un véritable bouleversement. Auparavant Israël devait toujours renoncer à des terres et ce pour commencer à négocier.
                                       
                                      À présent c’est le contraire. Je veux que vous compreniez que pour commencer les négociations, les arabes doivent arrêter les règlements aux terroristes et retirer toutes leurs plaintes contre Israël. Pour continuer le processus, ils doivent reconnaître Israël comme un État juif, reconnaître Jérusalem comme capitale de l’État d’Israël, renoncer au droit du retour des réfugiés, établir une constitution prévoyant des élections libres, et protégeant la liberté de parole, de culte…
                                       
                                      Alors que nous, nous pouvons sans condition appliquer la souveraineté sur la Judée Samarie, sur la vallée du Jourdain, et sur le nord de la mer Morte.
                                       
                                      Nous avons d’ailleurs déjà commencé à dessiner les cartes avec les Américains. Et cela arrivera mais seulement si nous menons ce processus.
                                      Je compte sur Trump, je compte sur moi-même. »



                                      • Massada Massada 9 février 08:24

                                        Hier soir j’ai eu le privilège de visiter un tunnel creusé par le Hamas. Il est étroit et pas très haut, et fait 3km de long, à raison de 3m par jour cela leur prend plus d’un an à construire.
                                         
                                        Equipé d’électricité et d’une ligne téléphonique, il était censé sortir dans les champs d’un kibboutz. Les intentions du Hamas sont simples : tuer et kidnapper les plus de civils israéliens possibles.

                                        Les terroristes y cachent des armes, des uniformes de IDF et du matériel de kidnapping.

                                         
                                        Il a coûté 3 millions de $, argent reçu de l’Union Européenne.


                                        • prong prong 9 février 17:15

                                          @Massada

                                          1er incoherence 
                                          3m/j = 1000 metre par ans .
                                          donc 3 ans pour aboutir .
                                          ou alors les palos creusent 9m/j 

                                          2em incoherence , une equipe de 10 h par tranche de 8h (en trois 8)
                                          payer a l’ europeene , cela ferait seulement 300 000 $ et non pas 3 million

                                          3em incohrence , si le tunnel est financé par les europeen ... vous auriez trouvé des euro pas des dollars ..

                                          Donc c’ est de la propagande , relayé par israel pour faire peur au israelien .
                                          Avec de tel tunnel , on aurais deja eu des kibboutz eradiqué , ce n’ est pas le cas .


                                        • uleskiserge uleskiserge 15 février 09:14

                                          @prong

                                          On a besoin de Massada et de Jonas et de leurs prêches judéo-sionistes car, comme ils ne sont pas très futés ( s’ils n’ont aucun sens moral ni de la justice des conditions d’existence entre tous les êtres humains, égaux de surcroît, ils n’ont aucun sens politique – car même à leur niveau, on a le droit d’être malin- , à savoir : ne jamais dire qui on est, ce qu’on est et ce que l’on s’apprête à faire), ils dévoilent tout ; en se dévoilant, ils deviennent alors nos meilleurs alliés puisqu’ils confirment au-delà de nos espérances nos analyses à leurs sujets. 

                                           

                                          Cela dit, ces deux prêcheurs se savent condamnés sur un plan moral ; ils ne sont pas les seuls ; d’où le recours éhonté mais désespéré, au chantage à l’antisémitisme de la part de leaders médiatiques de leur communauté qui ne supportent plus la moindre leçon d’humanité et qui sont allés rechercher dans le caniveau de l’Histoire l’étoile jaune que la République leur avait ôtée au lendemain de la Seconde guerre mondiale (Finkielkraut en particulier à propos d’un incident qui l’a opposé à un Gilet jaune qui a tenu à lui rappeler que, musulman ou pas, lui aussi était chez lui, ici, en France) car sans cette étoile (« Je suis juif donc innocent, tout comme Dreyfus ! ») tous ses leaders médiatiques se révèlent moralement condamnables : racisme, complotisme (le complot musulman du grand remplacement) communautarisme intolérant, agressif et totalitaire, chantage et manipulation ; tous entièrement dédiés à un Etat étranger, Israël, dont il n’y a plus rien à sauver depuis 1967.


                                        • uleskiserge uleskiserge 9 février 16:47

                                          Si Trump a besoin du vote juif pour être réélu, c’est clair : les droits des Palestiniens reconnus par l’ONU, passeront à la trappe et leur vie aussi. 

                                           

                                          Les salauds vont sabrer le champagne, c’est sûr ! Surtout ceux qui s’ignorent... la majorité ; ce qui n’a pas fini de nous indigner tous car la France est plus que concernée par cette ignorance qui a pour racine une manque pathologique de sens moral et de considération pour la justice des conditions d’existence de nos frères humains ; symptômes qui frisent la « sociopathie » chez un grand nombre d’entre eux : une indifférence, une absence de compassion pour le malheur des autres - tout en étant la cause de ce malheur en ce qui concerne la question palestinienne - qui n’est pas sans rappeler les « heures sombres » de notre histoire... 

                                           

                                          Histoire toujours aussi ironique : les victimes d’hier faisant de parfaits salauds aujourd’hui.

                                           


                                          • uleskiserge uleskiserge 9 février 16:52

                                            1942-2014 : DE LA RAFLE DU VÉL D’HIV À L’OPÉRATION « BORDURE PROTECTRICE » CONTRE GAZA

                                             

                                             

                                            Que ceux qui n’en finissent pas de s’interroger encore et encore à propos de l’indifférence qui a accompagné la rafle du Vel d’hiv en 1942, ne cherchent plus de réponse car c’est bien de la même indifférence qu’il est question vis-à-vis du sort injuste et cruel fait aux Palestiniens, à cette nuance près : le sort des palestinien est une cause entendue mondialement depuis 50 ans ; la rafle de juillet 42 n’a offert qu’une dizaine de minutes à tout un chacun pour prendre une décision : s’y opposer, secourir ou bien regarder ailleurs.


                                            La morale est ironique, autant que l’histoire et son balancier ; manifestement, les tartuffes, on ne les côtoie pas qu’en religion. Et la vérité de soi et sur soi, est toujours aussi cruelle qu’insupportable et pourtant, elle est le plus souvent, la même pour tout le monde...

                                             

                                             

                                            Des porte-parole très médiatiques (nommés « élites » : Finkielkraut, BHL, Taguief !) ont conduit une génération de Juifs français ou de Français juifs (allez savoir ce qu’on ne peut plus connaître) la plus récente, à la déshumanisation tranquille et sereine de plusieurs millions d’êtres humains qui n’ont qu’un droit et qu’un devoir : aller voir ailleurs si ça se fait d’être palestiniens en Palestine ; or, il se pourrait bien que cette génération soit en passe d’occuper non pas la première mais bien la dernière des places sur un plan moral ; une génération libre jusqu’à l’impunité, libre mais sans excuse car...

                                            Elle savait tout cette génération devenue adulte dans les années 2000 ! Elle avait entre 20 et 35 ans et elle savait tout et elle a tout cherché à nier, le mors aux dents, sans grimace, sans regrets et sans remords... imperturbablement indifférente.

                                             

                                             

                                             


                                            • Jonas 9 février 19:03

                                              @uleskiserge

                                              Votre exemple est stupide ! 

                                              Si le cas des rafles s’est produit contre les juifs , c’est parce qu’ils n’avaient pas d’Etat,  ni d’autre Etats juifs, par le monde, pour les accueillir. 

                                              En revanche les Palestiniens sont des arabo- musulmans sunnites.Ils ont déjà un Etat le Royaume de Jordanie , qui est arabo-muslman. avec une population de 70% de palestiniens. En plus ils ont à leur leur disposition 21 pays arabo-musulmans er 35 pays musulmans non arabes. 

                                              Les Kurdes , eux méritent , d’avoir un Etat . Mais malheureusement deux pays arabo-musulmabs , Syrie /Irak et deux pays musulmans non arabes , Iran/Turquie , leur refusant la création d’un Etat. 

                                              D’un côté ils veulent un Etat pour des arabo-musulmans palestiniens qui ont plusieurs Etats, et sont contre un Etat Kurde , alors qu’il n’existe pas d’Etat Kurde . C’est la maladie bien connue qui frappe le monde de l’islam. 

                                              Pour une chose et son contraire. 
                                              Pour l’indépendance et quand celle-ci est un échec , on courre se blottir chez l’ancien colonisateur. 


                                            • Jonas 9 février 19:14

                                              @uleskiserge

                                              Gaza a une front !ère , avec un pays arabo-musulman nommé l’Egypte, il faut que le Hamas s’adresse a son pays frère. Israël n’est pas un pays frère des « frères musulmans » 

                                              Je vous rappelle que ce sont les chrétiens qui sont les plus malheureux et les plus persécutés dans le monde et plus de 85% d’entre eux dans les pays musulmans. 

                                              Sur les cinq pays dans le monde qui sont les plus grands persécuteurs des chrétiens , quatre sont des pays musulmans. 

                                              1)Corée du nord.
                                              2) Afghanistan.
                                              3)Somalie.
                                              4)Libye.
                                              5)Pakistan. 


                                            • prong prong 9 février 19:21

                                              @Jonas

                                              le premier chretien massacré le fut en Israël , par son propre peuple .
                                              Les chretien ne sont plus que des touriste en terre sainte ...
                                               
                                              Mais bien sur c’ est l’ islam qui est responsable , certainement pas le sionisme :)


                                            • uleskiserge uleskiserge 9 février 20:09

                                              Faut pas vous pousser très fort : les deux pieds dedans !

                                              « ils n’ont qu’à aller ailleurs ! »....

                                              ce type d’argument, ça fait de belles rafles du vel d’hiv....

                                               merci de confirmer ....

                                              Retour à la case départ : 

                                              Elle savait tout cette génération devenue adulte dans les années 2000 ! Elle avait entre 20 et 35 ans et elle savait tout et elle a tout cherché à nier, le mors aux dents, sans grimace, sans regrets et sans remords... imperturbablement indifférente.

                                              Un manque pathologique de sens moral et de considération pour la justice des conditions d’existence de nos frères humains ; symptômes qui frisent la « sociopathie » ; une indifférence, une absence de compassion pour le malheur des autres - tout en étant la cause de ce malheur en ce qui concerne la question palestinienne - qui n’est pas sans rappeler les « heures sombres » de notre histoire... 


                                            • uleskiserge uleskiserge 9 février 20:10

                                              @Jonas

                                              Faut pas vous pousser très fort : les deux pieds dedans !

                                              « ils n’ont qu’à aller ailleurs ! »....

                                              ce type d’argument, ça fait de belles rafles du vel d’hiv....

                                               merci de confirmer ....

                                              Retour à la case départ : 

                                              Elle savait tout cette génération devenue adulte dans les années 2000 ! Elle avait entre 20 et 35 ans et elle savait tout et elle a tout cherché à nier, le mors aux dents, sans grimace, sans regrets et sans remords... imperturbablement indifférente.

                                              Un manque pathologique de sens moral et de considération pour la justice des conditions d’existence de nos frères humains ; symptômes qui frisent la « sociopathie » ; une indifférence, une absence de compassion pour le malheur des autres - tout en étant la cause de ce malheur en ce qui concerne la question palestinienne - qui n’est pas sans rappeler les « heures sombres » de notre histoire... 


                                            • uleskiserge uleskiserge 10 février 21:34

                                              @Jonas

                                              Des porte-parole très médiatiques (nommés « élites » : Finkielkraut, BHL, Taguief !) ont conduit une génération de Juifs français ou de Français juifs (allez savoir ce qu’on ne peut plus connaître) la plus récente, à la déshumanisation tranquille et sereine de plusieurs millions d’êtres humains qui n’ont qu’un droit et qu’un devoir : aller voir ailleurs si ça se fait d’être palestiniens en Palestine ; or, il se pourrait bien que cette génération soit en passe d’occuper non pas la première mais bien la dernière des places sur un plan moral ; une génération libre jusqu’à l’impunité, libre mais sans excuse car...

                                              Elle savait tout cette génération devenue adulte dans les années 2000 ! Elle avait entre 20 et 35 ans et elle savait tout et elle a tout cherché à nier, le mors aux dents, sans grimace, sans regrets et sans remords... imperturbablement indifférente.


                                            • Massada Massada 10 février 07:41

                                              JARED KUSHNER : LES PALESTINIENS N’ONT JAMAIS RIEN FAIT DE BIEN DANS LEUR VIE PATHÉTIQUE et TRISTE.

                                               
                                              Le premier gendre a averti les Palestiniens de ne pas « gâcher cette opportunité » en paix qu’il leur a si gracieusement offerte.

                                                

                                              Vous avez 5 millions de Palestiniens qui sont vraiment pris au piège à cause d’un mauvais leadership. Donc, ce que nous avons fait, c’est que nous avons créé une opportunité pour leurs dirigeants de saisir ou non. S’ils ratent cette opportunité - qui, encore une fois, ils ont un historique parfait d’opportunités manquantes - s’ils la ratent, je pense qu’ils auront beaucoup de mal à regarder la communauté internationale en face, en disant qu’ils sont des victimes, disant qu’ils ont des droits.

                                               

                                              C’est beaucoup pour eux. S’ils viennent à la table et négocient, je pense qu’ils peuvent obtenir quelque chose d’excellent.…

                                               
                                              Les dirigeants palestiniens doivent se poser une question : Veulent-ils avoir un État ?, ... Veulent-ils avoir une vie meilleure ?


                                              • Massada Massada 10 février 07:44

                                                Les médias arabes accusent les Etats-Unis et Israël d’être à l’origine du coronavirus smiley
                                                pas surpris ... comme d’habitude


                                                • Massada Massada 10 février 07:57

                                                  Salut l’iranien !
                                                   

                                                  L ’ Iran échoue dans la quatrième tentative de mettre un satellite en orbite.
                                                  Un commentaire ? encore les sionistes ? smiley


                                                  • Shawford Shawford 10 février 08:12

                                                    @Tou-tes

                                                    Qui n’en veut de la seule entité à pouvoir réellement vous délivrer du slam ?

                                                    Identifiant : monarch42 Mdp : Shaw2020

                                                    À bientôt ou à jamais !


                                                    • dimitrius 10 février 08:36

                                                      @Shawford

                                                      À jamais car tu nous soules grave l’avorton.


                                                    • uleskiserge uleskiserge 15 février 11:21

                                                      Courte leçon de morale, d’humanisme et de républicanisme 

                                                       

                                                       

                                                      …. à l’attention de ceux qui ne comprennent pas le fait qu’un Européen puisse se soucier du sort injuste et cruel qui est fait à un peuple sans défense - le peuple palestinien - par un Etat étranger, Israël, théocratie militaire de type nationaliste, et par voie de conséquence, impérialiste, à qui il faut manifestement tout expliquer tellement certaines valeurs humaines leur font défaut :

                                                       

                                                      Ce qui rend la cause palestinienne si proche de nous Européens, c’est le scandale du soutien dont bénéficie la politique cruelle et injuste de l’Etat israélien vis-à-vis d’un peuple sans défense, le peuple Palestinien, de la quasi totalité de la communauté juive ici en France, de la classe politico-médiatique et de nos institutions (Assemblée nationale, Sénat, Conseil constitutionnel, Conseil d’Etat), et ce jusqu’au plus haut sommet : Elysée, Matignon, Quai d’Orsay...


                                                      Pourquoi Israël ? Parce qu’aucun autre pays étranger à l’Europe dans ses moeurs politiques et sa morale, ne recueille un tel soutien.


                                                      Quant à ceux qui ne cessent de poser la question suivante : « Comment le soutien aux Palestiniens et la lutte contre Israël sont devenus l’obsession de la gauche radicale ». 


                                                      Notre réponse sera la suivante : 


                                                      « Erreur d’analyse ! Car, dans les faits, l’obsession de la gauche humaniste et anti-colonialiste, c’est l’activisme des officines israéliennes ici sur notre sol : CRIF et UEJF en tête ainsi que le fait suivant : il n’y a pas de carrière politique, médiatique et artistique (cinéma, théâtre, subventions à la création) pour quiconque critique ouvertement Israël et leurs relais pré-citées. »


                                                      Pour toutes ces raisons : à chaque fois que les gouvernements européens ont abandonné tout un peuple à la cruauté du colonialisme, du racisme et du fanatisme religieux israéliens, et plus généralement « sionistes »... que ce Peuple palestinien sache que nous avons eu honte... une honte indicible qui n’a pour seule débouchée face à l’indifférence des élus : la dénonciation sans relâche de cette compromission dommageable pour l’image de la France qui nous concerne et nous touche tous avec Israël. 

                                                       

                                                       

                                                       


                                                      • uleskiserge uleskiserge 15 février 11:25




                                                        On a besoin des prêches judéo-sionistes sur Agoravox et ailleurs ( Facebook en particulier et Twitter) car ils ne nous cachent rien de ce qu’ils pensent ; ils dévoilent qui et ce qu’ils sont ; en se dévoilant, ils deviennent alors nos meilleurs alliés puisqu’ils confirment au-delà de nos espérances nos analyses à leurs sujets. 

                                                         

                                                        Cela dit, si tous ces prêcheurs se savent condamnés sur un plan moral ( ils n’attendent aucun soutien des non-judéo-sionistes), ils ne sont pas les seuls ; d’où le recours éhonté mais désespéré, au chantage à l’antisémitisme de la part de leaders médiatiques de leur communauté qui ne supportent plus la moindre leçon d’humanité et qui sont allés rechercher dans le caniveau de l’Histoire l’étoile jaune que la République leur avait ôtée au lendemain de la Seconde guerre mondiale (Finkielkraut en particulier à propos d’un incident qui l’a opposé à un Gilet jaune qui a tenu à lui rappeler que, musulman ou pas, lui aussi était chez lui, ici, en France) car sans cette étoile (« Je suis juif donc innocent, tout comme Dreyfus ! ») tous ses leaders médiatiques se révèlent moralement condamnables : racisme, complotisme (le complot musulman du grand remplacement) communautarisme intolérant, agressif et totalitaire, chantage et manipulation ; tous entièrement dédiés à un Etat étranger, Israël, dont il n’y a plus rien à sauver depuis 1967.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès