• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Acte final : Et s’il n’y avait pas de pandémie de grippe (...)

Acte final : Et s’il n’y avait pas de pandémie de grippe A(H1N1) ?

Voici le dernier billet de la série consacrée à la grippe A (H1N1), avant la catastrophe finale annoncée par les autorités. A moins que ce ne soit qu’une vaste fumisterie. On lira dans ce texte une synthèse de la situation avec quelques éclairages supplémentaires d’importance permettant de faire le point sur cette pandémie grippale dont on parle sans doute un peu trop.

La grippe A (H1N1) nouvelle de 2009 nous confirme qu’une célèbre formule s’applique et je me permets de la reformuler ainsi, ce dont nous sommes certains, c’est que nous ne sommes sûrs de rien. Autrement dit, la grippe désignée comme mexicaine, puis porcine, puis A (H1N1) n’a livré aucune donnée intangible. On ne sait pas d’où elle vient. On ne connaît pas sa virulence, son impact sur les populations, ni si elle va muter, ou alors s’étendre au point d’infecter 2 milliards d’humains dont 20 millions en France. Ces chiffres, bien qu’étant annoncés par des professionnels de santé, paraissent au commun des mortel fantaisistes et parfois effrayant pour d’autres. L’OMS ne communique plus ses chiffres mais les données publiées il y a un mois étaient-elles fiables ? Elles ont pourtant alimenté les médias. Une autre chose dont nous sommes certains, c’est qu’il y a un problème à résoudre. Sans pour autant savoir la nature du problème. Car la grippe A pourrait être une menace sanitaire, à moins que la menace ne soit que d’ordre psychologique, autrement dit, une pandémie de panique. Liée pour l’essentiel à une diffusion intempestive d’informations peu fiables, émanant de la planète, assorties de commentaires plus ou moins alarmistes des professionnels de santé. Bref, ces choses là ont déjà été pointées et si telle était la nature du problème, il nous faudrait élaborer une théorie de la folie des mass média. Ou du moins, induite par les mass média.

Cette théorie ne pourrait faire l’économie d’une analyse du processus. On ne perçoit pas une grippe comme on observe un vol d’oiseau. La grippe perçue par les professionnels de santé, les épidémiologistes, est une grippe filtrée par les réseaux d’observations qui recensent les cas déclarés dans les consultations, les hospitalisations, les décès « objectivement » causés par la grippe et le cas échéant, font des prélèvements pour connaître le type de virus, A, B ou C et le sous-type, notamment dans le cas des grippes A qui sont les plus virulentes. La plupart des pays disposent de système de vigilance sanitaire et bien évidemment, surveillent les épidémies de grippe. Alors que l’OMS collecte les données puis formule des recommandations sur les souches destinées à entrer dans les vaccins saisonniers à venir. Il existe donc plusieurs niveaux de réalité. La grippe telle qu’elle affecte la population mondiale, la grippe telle qu’elle apparaît dans les graphiques scientifiques et enfin, l’interprétation des graphiques. On peut penser que cette grippe A de 2009 semble différente de la grippe classique dite saisonnière ; bien qu’elle soit causée par un virus du type H1N1, type déjà détecté dans les précédentes épidémies de 2006 et 2007, aux côtés du très classique H3N2. Mais comme l’a annoncé le 26 avril 2009 l’OMS, le virus analysé à partir d’échantillons mexicains et américains contiendrait des éléments géniques inhabituels qu’on trouve dans les grippes aviaires, humaines et porcines. Il ne faut pas se tromper sur la dénomination. Le H et le N ne représentent que des déterminants antigéniques. Tandis que le virus grippal a pour mémoire génétique huit brins d’ARN, chacun codant pour une ou plusieurs protéines. On imagine aisément le nombre de combinaisons possibles et c’est cette segmentation du génome viral qui explique les incessantes mutations, soit par « erreur de copie », soit par réassortiment. D’ailleurs, une nouvelle souche a été découverte au Brésil, sur un patient de l’Etat de Sao Paulo, différente de la souche mexicaine (LCI, 17/06/09). Elle a été baptisée A/Sao Paulo/1445/H1N1.

A ce stade, nous pourrions envisager un effet « nocebo* » dans le suivi de la nouvelle grippe A. Les autorités sanitaires ont peut-être pris peur en constatant la nature du virus, avec le souvenir de la grippe espagnole, ce qui a conduit peut-être à une hyper surveillance et une surestimation de la progression. Toujours est-il que la population affectée par cette grippe est relativement différente du profil type de la grippe saisonnière. Les patients jeunes sont plus touchés qu’à l’habitude. Mais cette grippe s’avère bénigne. Quant à la propagation du virus, on observe des différences selon les pays, ce qui semble étrange, à moins que ce ne soit la réaction du système de santé qui diffère selon les dispositifs de surveillance mis en place.

Le document le plus intéressant à consulter reste le dernier bulletin de l’InVS concernant l’hémisphère nord, daté du 17 juillet. Commençons par le Mexique. La figure 1 montre que l’épidémie de grippe a pratiquement disparu début juillet. L’incidence cumulée dans les deux états les plus touchés, Chiapas et Yucatan, est de 87 et 51 cas pour 100 000 habitants. Pour le pays entier l’incidence est inférieure à 15 cas. Ouvrez bien les yeux. Pour 100 000 habitants, 87 cas cumulés au Yucatan, c’est-à-dire recensés en une quinzaine de semaines. C’est moins que les 165 cas hebdomadaires qui définissent, selon les normes de l’InVS, le seuil épidémique en France. A l’échelle du Mexique, l’incidence moyenne par semaine est de un cas pour 100 000 habitants, soit cent fois plus faible que le seuil épidémique français. Après, l’OMS nous dit que le virus se répand à une vitesse vertigineuse. C’est pour le moins étrange. A moins qu’il ne s’agisse de la vitesse spatiale. Auquel cas, rien d’étonnant, compte tenu des avions reliant les continents.

Passons aux Etats-Unis, pays dont le système de santé est l’un des plus perfectionnés au monde. La figure 4 montre la carte de morbidité pour la grippe, datée 7 juillet 2009 (il s’agit sans doute du suivi hebdomadaire comme chez nous). Le record pour l’Etat le plus touché est de 107 cas pour 100 000 habitants. Ce chiffre est donc inférieur au seuil des 163 cas hebdomadaires définissant le seuil épidémique. La carte de morbidité semble ne répondre à aucune logique, même si le Texas figure parmi les plus touchés. Et la plupart des Etats ont une morbidité inférieure à 17 cas. On est bien en dessous du seuil épidémique. Le diagramme le plus significatif se situe en figure 6. On y voit le suivi annuel des grippes de 2006-2007, 2007-2008 et 2008-2009. Les courbes sont celles des grippes saisonnières. Le taux de consultation monte légèrement à partir de la semaine 48, quand commence l’hiver. Le pic est atteint en février. Pendant quelques semaine, la grippe franchit ce que les Américains nomment « national baseline » Puis ça se termine doucement au printemps. Sauf cette année où on peut voir (courbe rouge) une brusque remontée, avec un pic au dessus de la « baseline », puis la grippe redescend en dessous de la ligne pour se stabiliser, sans indiquer une prolongation substantielle de l’épidémie. Bref, la grippe A semble disparaître. La figure 7 montre le résultat des tests effectués après prélèvement. Ils n’ont pas de rapport avec le nombre de cas dans la population. On voit effectivement apparaître la présence du nouveau virus H1N1. Et si on analyse bien le diagramme on voit aussi apparaître l’effet loupe du système. Les types viraux responsables de la grippe saisonnière sont de couleurs rouge, verte, bleue, jaune. On voit très bien la fin de la grippe saisonnière avec la chute des tests positifs puis tout d’un coup, une brusque remontée signifiant que le nombre de tests effectués a augmenté. Cela permet de mesurer la présence du nouveau virus (marron). Dernier indice, la ville de New York. On voit se dessiner (fig. 8 et 9) la fin de l’épidémie, avec la disparition complète des patients H1N1 hospitalisés tandis que les consultations aux urgences pour syndrome grippal s’effondrent complètement à la mi-juin, excepté pour les enfants en très bas âge mais concernant cette tranche d’âge, la ligne ne descend jamais en dessous d’un seuil si bien qu’on retrouve en juillet le taux de consultation comptabilisé début avril, avant l’apparition du nouveau virus et à la fin de l’épidémie saisonnière. Notons enfin que ce nouveau virus semble toucher les enfants en bas âge et les ados tandis que passé 18 ans, les consultations se font discrètes et pratiquement inexistantes chez les plus de 65 ans, ceux qui pourtant sont la cible privilégiée de la grippe classique.

Au final, on ne voit pas ce qui a justifié le passage au niveau 6 de pandémie. Les responsables de l’OMS ont-il cédé à la panique ? Les médias ont-ils joué la caisse de résonance. Deux nouveautés ont sans doute suscité l’affolement. D’abord l’identification génétique du virus, puis sa propagation dans la plupart des pays avec un timing qui n’est pas celui de la grippe saisonnière. Mais si c’est un nouveau virus, il est naturel en somme qu’il prenne ses aises par rapport aux rendez-vous grippaux fixés par les autorités aux virus saisonniers. Le sage au comptoir du bar imagine dans une chanson le nouveau virus H1N1 fredonnant une chanson à son pote saisonnier H3N1. « Qu’est-ce tu fais pour les vacances, je crois que tu te reposes, en attendant l’automne, mais moi je serai en avance ». Il semble bien que le virus de la nouvelle grippe ait baissé d’intensité. Il est tout aussi certain que les annonces dans la presse ont favorisé l’augmentation des consultations pour syndrome viral. L’épidémie semble s’achever pour l’instant. Mais peut-on vraiment parler d’une épidémie et d’une pandémie si on utilise les seuils fixés par les normes sanitaires.

Reste le cas des vaccins. Les laboratoires doivent observer un timing. C’est en général en février que l’OMS donne les recommandations aux laboratoires pour préparer le vaccin dans l’hémisphère nord. Généralement, il faut six à huit mois pour qu’il parvienne dans les étals des pharmacies, au mois d’octobre. Or, le choix des souches pour la nouvelle grippe n’a pu se faire qu’en mai. Alors qu’en plus, la nouvelle souche de Sao Paulo risque de rendre inefficace le vaccin, à moins qu’elle ne soit incorporée ce qui, avec un délai de six mois, nous amènerait en janvier, période peu recommandée pour la vaccination car l’épidémie est déjà sur les rails. Quoique, nous ne savons même pas si cette souche n’est pas aussi anodine que la Brisbane(H1N1) bien connue. De plus, il paraît que le rendement du vaccin pour la nouvelle souche est bien inférieur à celui attendu, ce qui complique la tâche des laboratoires. Fallait-il vraiment se précipiter pour produire un vaccin ? Y a-t-il eu une chaîne d’incompétence ? Et dernière question, la nouvelle grippe A ne va-t-elle pas disparaître ou bien avoir une incidence très limitée, sauf en terme de consultations par l’effet « nocebo »*. Il suffit donc d’une anxiété populaire pour que le nombre de consultations pour grippe fasse monter le taux au dessus du seuil épidémique, sans compter l’interférence avec la grippe saisonnière. Il n’y a pas malaise après tout et puis si un brave gars à qui on a refusé une RTT se prend une semaine d’arrêt, on ne lui jettera pas la pierre.

Wait and see comme on dit. La rentrée sera décisive. Le chiffre de 20 millions de patients atteint est pour le moins fantaisiste. A croire que les professionnels de santé ne savent pas interpréter les courbes et les chiffres. Bien évidemment, aucun parlementaire ne se hasardera à réclamer une commission d’enquête qui pourtant s’impose. Il est certain qu’il y aura une épidémie grippale saisonnière. Mais la pandémie de « grippe A nouvelle » n’a rien de sûr. Et puis toute cette affaire devrait inciter à réfléchir sur l’utilité de la vaccination grippale et surtout, sur les effets pervers du principe de précaution dans un milieu médiatique répercutant les faits en déformant de son prisme la réalité.

* L’effet nocebo désigne un phénomène opposé à celui constaté dans l’effet placebo, constaté chez un patient qui persuadé de recevoir un traitement curatif, finit par guérir. A l’inverse, un sujet qui se croit malade peut finir par l’être ou à défaut, par ressentir avec une perception plus accentuée les syndromes de la maladie. A noter, l’effet placebo diminue le profit des laboratoires pharmaceutique alors que l’effet nocebo l’augmente. L’effet nocebo peut affecter aussi un système de santé. Auquel cas, les professionnels et les médias croient que la société est plus atteinte qu’elle ne l’est réellement et c’est ce qui s’est certainement passé avec la nouvelle grippe A de 2009.


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • HELIOS HELIOS 31 juillet 2009 10:42

    Bonjour...

    Vous n’êtes pas le seul a y penser !
    exactement comme on peut aussi penser qu’il n’y a pas vraiment de crise mondiale, juste une grande manipulation, une grosse partie d’echec dont vous et moi en sommes les miserables armées de pions.

    A l’instar de l’article sur la rouille noire, publié aujourd’hui, ici, on peut imaginer plein de choses... toutes des fantasmes bien entendu.... comme le partage des colossaux revenus que la plupart des etats vont générer par leurs commandes a la demi douzaine d’etablissements supposés capable de réaliser un « vaccin ».

    Bonne journée


    • Arcane 31 juillet 2009 15:53


      En effet Nicole ,« magnifique » publicité pour Artemisia et la vente de traitements naturels assortie d’un article conspirationniste sur la grippe.

      Ca doit marcher d’enfer les affaires .. !


    • Philou017 Philou017 31 juillet 2009 17:22

      L’article est dans le texte, pas dans la pub. Quelle mauvaise foi..


    • Arcane 31 juillet 2009 18:38


      Euh, Philou , faut acheter des lunettes !

      Le lien commercial donné par Nicole vers cet article conspirationniste se trouve sur le site Artemisia ...


    • Arcane 31 juillet 2009 18:41


      Il y est dit que "”Le Vaccin de la Grippe Porcine va servir à réduire la population mondiale”

      C’est sûr que pour ce site commerçant, il faut donc mieux acheter leurs huiles essentielles ...


    • appoline appoline 2 août 2009 20:29

      @ Arcane,

      « Il y est dit que »”Le Vaccin de la Grippe Porcine va servir à réduire la population mondiale”"

      Depuis 1945 que Mac Namara nous bassine avec la surpopulation, ils vont bien arriver à la réduire d’une manière ou d’une autre.


    • tonton raoul 31 juillet 2009 10:48

      Merci à l’auteur pour cette série

      Le fait est que tant que la mutation-cata n’est pas arrivée, on ne peut rien faire pour la prévenir
      Et une fois qu’elle arrive ( ça peut être demain comme dans 100 ans ) là, c’est l’hécatombe inévitable pendant 3 mois minimum avec comme seule « parade » le couvre-feu militaire et autres formules d’exception radicale
      C’est ainsi que le sachant par avance, l’OMS et autres fonctionnaires à responsabilité sanitaire ouvrent leur parapluie en prenant des tas de mesures largement inutiles tant que ça ne mute pas, mais qui pourraient les protéger d’une éventuelle chasse aux sorcières si la méchante mutation se produisait demain.
      Et donc, en vertu de cette logique du parapluie carrériste, on fait chier tout le monde pendant des mois pour rien ! Et ça peut encore durer des années, ce genre de comédie.
      Perso, j’ai mis dans google-news une rubrique avec mots clés : « grippe » et « morts » et ça me suffit largement comme alerte


      • tonton raoul 31 juillet 2009 10:50

        parapluie carriériste ...


        • franck2009 31 juillet 2009 10:58

          Un parapluie qui finit dans un porte-parapluie de la buvette du sénat... ?


        • Emmanuel Aguéra LeManu 31 juillet 2009 11:19

          parapluie carriériste ...

          pléonasme


        • tonton raoul 31 juillet 2009 12:23

          ou superlatif ...


        • Paul Cosquer 31 juillet 2009 10:54

          Vous ferez moins le zouave demain si vous vous mettez à jouer des marracas. Dès à présent, proscrivez de votre alimentation les tapas et bourritos et chili con carne. C’est la prescription du docteur Bachelot dont les rouages sont un peu grippés et qui est ministre de notre santé. « Ah boooon ? »

          Je ne sais si H1N1 va muter mais j’ai une petite idée de qui il faut muter...


          • georges94 31 juillet 2009 11:06

            Un détail à prendre en compte : pendant qu’on parle du H1N1 on ne parle pas des vrais problèmes qui peuvent facher.
            Le travail échu à l’apothicaire à qui on a confié la santé, c’est d’occuper l’espace médiatique pour qu’on rest sage


            • sisyphe sisyphe 31 juillet 2009 11:10

              Oh, Dugué ; on se calme ; après ce énième article, vous allez finir par vous faire prendre en grippe..


              • Paul Cosquer 31 juillet 2009 11:28

                Oui, il s’agrippe mais son discours commence à gripper.


              • ZEN ZEN 31 juillet 2009 11:15

                Oui, « la rentrée va être décisive »
                On annonce une explosion du chômage...


                • Le péripate Le péripate 31 juillet 2009 11:29

                  Atchoum. 


                  • Arcane 31 juillet 2009 15:23


                    A......Atchoum !

                    La vache, c’est hypercontagieux...


                  • Paul Cosquer 31 juillet 2009 11:29

                    Je m’appelle Hachin et je suis nain : « J’en ai assez que l’on parle de moi ! »


                    • JET67 JET67 1er août 2009 22:40

                      Les médias pourraient s’appeler « MACHIN HAINEUX »... et n’en n’ont jamais marre que l’on parle d’eux !

                      Jeux de mots : c’est contagieux !


                    • Fergus fergus 31 juillet 2009 11:33

                      Le principal problème que posera cet épisode sanitaire, s’il s’avère qu’il n’y pas de pandémie, résidera dans une énorme perte de confiance dans le discours officiel déjà très alarmiste avec la grippe aviaire et le prion de la vache folle.
                      L’alerte au feu ne doit être déclenchée que si la présomption d’incendie est réelle !


                      • tonton raoul 31 juillet 2009 12:13

                        exactement ....

                        « heureusement » si je puis dire, le jour où un virus-cata sera vraiment là, on le verra très vite au nombre de morts que c’est pas de la rigolade

                      • Pendragon 31 juillet 2009 11:33

                        Y a un truc plus marrant que le quiz sur la grippe, c’est imaginer l’auteur se demander le soir sur quoi il va écrire son néant du demain.


                        • Polemikvictor Polemikvictor 31 juillet 2009 11:36

                          C’est drole on trouve parmis ceux qui trouvent que l’etat en fait trop en la matiere ceux qui pronaient le principe de précaution tous azimut.
                          Il va falloir changer de méthode communication : parler des négationniste de la grippe porcine, cela permettra de corser le débat.


                          • Vilain petit canard Vilain petit canard 31 juillet 2009 11:38

                            Article très clair et très bien documenté, bravo ! Chiffres en main, on voit bien que cette « pandémie » est assez bénigne, plutôt moins dangereuse et moins contagieuse que la grippe saisonnière. Mais elle lui ressemble, c’est bien le noeud du problème.

                            En France, l’Etat a plusieurs fautes graves à se faire pardonner : le sang contaminé, la vache folle et les farines animales, la canicule de 2004, entre autres. Plus les dangers supposés, comme les ondes électromagnétiques ou les OGM. Alors on met le paquet pour montrer qu’on est soucieux de la santé des citoyens. En fait on est soucieux de leur bulletin de vote.

                            Si on appliquait cette politique au SIDA, virus assez variable lui aussi, ça donnerait ça comme titres de journaux :

                            - Epidémie de nouveau SIDA d’origine semble-t-il simienne : un mort suspect à Kuala-Lumpur, l’OMS alerte la communauté internationale
                            - Exclusif : le nouveau SIDA simien serait en fait d’origine bovine, mais si on cuit bien la viande, pas de risque
                            - Paris, le Professeur Dugenou déclare : le nouveau SIDA peut muter à tout moment, cet hiver il faut s’attendre à 100 ou 200 millions de morts dans le monde
                            - le Ministère de l’Agriculture fait savoir que le nouveau SIDA n’a aucun rapport avec les vaches et demande aux Français un effort civique : mangez du bifteck
                            - Rosleyne Bachelot veut rassurer les Français : le nouveau SIDA est épouvantablement contagieux, mais si on se lave les mains après être allé aux toilettes, on ne court aucun danger
                            - Le Président Nicolas Sakozy ne dit rien, il se repose de son malaise qui n’est pas dû au nouveau SIDA, nous a confié Claude Guéant.
                            - Exclusif : le nouveau SIDA pourrait passer à travers les préservatifs courants. La France est menacée
                            - L’industrie pharmaceutique sur les dents : le nouveau préservatif ne pourra être livré avant décembre. La France a peur.
                            - Les anciens antiviraux face au nouveau SIDA : l’échec prévu. Les Français sont inquiets
                            - Exclusif : Les laboratoires nous font visiter les locaux ultra-secrets où on met au point les antiviraux de demain
                            - Le nouveau préservatif est à l’étude
                            - Le nouveau SIDA est le virus qui aurait dépeuplé l’Europe au temps de la peste noire (50% de morts)
                            - Le Professeur Dumollet déclare : Le virus du nouveau SIDA n’a rien à voir avec la peste noire
                            - Drame en Inde : des émeutes populaires ont détruit des élevages de vaches laitières, suspectées de donner le nouveau SIDA aux nourrissons par leur lait. Le Professeur Dumollet en appelle à l’ONU et au gouvernement indien.
                            - Roselyne Bachelot déclare : les nouveaux préservatifs seront prêts à l’automne, la France en a acheté 1 milliard avec vos impôts pour soutenir l’industrie pharmaceutique qui a besoin de sous.
                            - encore un cas de nouveau SIDA suspecté, ce qui porte à 2 le nombre de morts mondial et à 500 le nombre de morts suspectés. La pandémie menace l’Occident, les USA ferment leurs frontières

                            Et pourtant, il y a plus de risque au niveau mondial avec le SIDA qu’avec la grippe. Mais voilà, la grippe dépeuple les entreprises des gentils travailleurs, ce qui est mauvais pour le business, tandis que c’est bien connu, le SIDA s’attaque aux gens de moeurs dissolues...


                            • tonton raoul 31 juillet 2009 12:17

                              ...tandis que c’est bien connu, le SIDA s’attaque aux gens de moeurs dissolues...


                              oh méfiez-vous, c’est révolu cette époque... c’est n’importe qui maintenant ...

                            • Vilain petit canard Vilain petit canard 31 juillet 2009 13:18

                              Ah ben vous vous avez le sens du deuxième degré...


                            • crazycaze 31 juillet 2009 11:41

                              Merci pour ces précisions. Compte tenu du nombre de décès qu’engendrent chaque année les grippes saisonnières, celle-ci est moins virulente que les autres. De plus, si le risque est bien une mutation du virus, alors quel type de vaccin peuvent ils élaborer, puisque le virus qui serait « fatal » n’est pas encore apparu ?...

                              Un bien bel écran de fumée pour cacher le fait que strictement rien n’a été fait depuis le dérapage incontrôlé de la finance mondiale... Tout continue comme avant.... C’est le système capitaliste qui était grippé en fait, mais ils ont trouvé un super remède : transfusion de fonds depuis les caisses des états aux privés pour compenser leurs pertes, ablation des usines pas assez rentables et médiathérapie pour tous !!


                              • Pendragon 31 juillet 2009 12:10

                                Il n’y a aucun doute que si l’Etat ne faisait rien ou trop peu, l’auteur écrirait des litanies d’articles pour dire que l’Etat nous laisse crever à la rentrée en masses.


                                • tonton raoul 31 juillet 2009 12:20

                                  déjà que pour la rentrée, on a prévu la chute du dollar, de la livre, des USA et du monde capitaliste ...

                                  manquerait plus qu’il pleuve, tiens ...

                                • tonton raoul 31 juillet 2009 12:26

                                  c’est justement en investissant que l’emploi reviendra ...

                                  merci qui ?

                                • tvargentine.com lerma 31 juillet 2009 12:17

                                  On ne peut pas reprocher à l’Etat de ne pas chercher à protéger sa population.

                                  Rappelons nous de Tchrenobyl ou du sang contaminé

                                  Et c’est aussi l’occasion pour l’armée française de savoir si nous sommes prêt pour une opération de sécurité de la population en cas d’un danger sanitaire

                                  Pour l’OMS,il ne fait aucun doute que ce sont les financiers spéculateurs qui se cachent derrière en cherchant à créer des marchés de la peur

                                  http://www.tvargentine.com


                                  • Lucrezia 31 juillet 2009 12:23

                                    Il y aura forcément cet hiver dans l’hémisphère nord une « pandémie » de grippe qu’elle soit classique ou A avec son lot de milliers de mort en France ... Toute la question sera de savoir à quelle vitesse ? Et si le nombre de morts sera multiplié ou pas par un facteur de 2 à 4 ?

                                    Ne doit-on RIEN faire ?
                                    Les médias adoptent-ils le « juste » ton ?
                                    Le Gouvernement joue-t-il son rôle ?

                                    Je crains qu’il n’y ait un emballement médiatique ... A qui comptabilisera les mort, le nombre d’infectés, les reportages sur les parades, les plans sanitaires en cours d’élaboration etc.

                                    Heureusement que les citoyens prennent un peu plus de recul !


                                    • fonzibrain fonzibrain 31 juillet 2009 12:31

                                      et dire que l’auteur avec tout ce qu’il nous a dit ne comprend pas encore ce que cela signifie


                                      • fonzibrain fonzibrain 31 juillet 2009 12:38

                                        y’a pas d’épidémie et tout le monde va etre vacciné

                                        avec l’aide de l’armée aux USA

                                        - The U.S. military wants to establish regional teams of military personnel to assist civilian authorities in the event of a significant outbreak of the H1N1 virus this fall, according to Defense Department officials.

                                        The proposal is awaiting final approval from Defense Secretary Robert Gates.

                                        http://edition.cnn.com/2009/US/07/28/military.swine.flu/


                                        • curieux curieux 31 juillet 2009 12:47

                                          Il y aura pandémie si le virus mute et si il est disséminé sur la planète. OK.
                                          Baxter s’est bien occupé à faire muter ce virus. Il a bien envoyé des vaccins contaminés par H5N1 (aviaire) en mars 2009. Il paraît que c’est une erreur. Vous y croyez, vous , à l’erreur ?
                                          Et c’est bien l’OMS qui lui a fourni le virus de la grippe aviaire.
                                          C’était bien avant l’arrivée de la soi-disante épidémie de grippe A
                                          Et le niveau 6 ?
                                          Tout cela devient bien inquiétant et je trouve que, maintenant, plaisanter sur cette grippe devient lourd
                                          Le 11/9 a bien fonctionné, pourquoi pas une petite épidémie de grippe aviaire (H5N1) et non H1N1 ?.


                                          • curieux curieux 31 juillet 2009 13:43

                                            T’as pas Internet ? Tu tapes OMS. Tu y retrouvera probablement des Rothschild, des Rochfeller
                                            Maintenant, j’y vois
                                            O comme Organisation
                                            M comme manipulation
                                            S comme salopards


                                          • curieux curieux 31 juillet 2009 19:32

                                            Tu chantes peut-être clair, mais tu chantes faux aussi


                                          • Capone13000 Capone13000 31 juillet 2009 13:08

                                            cette grippe a été créee par un laboratoire, elle n’a rien de naturelle.


                                            • Gourmet 31 juillet 2009 13:18

                                              Les avis de tonton raoul et de Popu s’entremêlent et se conjuguent.
                                              Il y a un mal inhérent aux médias d’aujourd’hui (pilotés en cela par les pouvoirs) de surfer sur l’alarmiste, le scandale, le terrifiant, bref, la peur. Peur mâtinée d’un tantinet de people pour divertir le fond.
                                              Mais l’essentiel est là, maintenir les populations sous un joug permanent de crainte : crainte du licenciement , crainte de la tempête, crainte de l’inondation, crainte de l’augmentation des impôts et du kWh, crainte de la dévalorisation des actifs ou de l’accident voire de la pandémie.
                                              Tout est spectacle, tout est spectaculaire, c’est un cirque, un Barnum, une réprésentation permanente d’agités en tous sens et au premier rang qui ont bien du mal à suivre le rythme : déclaration, correction, reniement, anté-déclaration, post-déclaration.
                                              - Oui, mais non, ce n’est pas ce que je voulais dire. Oui, mais, enfin, si. Enfin ... je.
                                              Entre le tirage de parapluie, les luttes intestines pour le pouvoir, l’avantage à glâner sur le chef de la baronnie d’à-côté, le m’as-tu-vu vis-à-vis du gouvernement où l’on espère un poste prochain ou, au mieux, par l’entremise duquel on espère décrocher un budget force est de constater que nous ne sommes que spectateurs.
                                              Spectateurs actifs s’il vous plaît !

                                              Et bien, non, je dis non, non et non.
                                              Je ne suis plus spectateur depuis de nombreuses années de ce théâtre de manigances, d’amateurisme, d’irrespect total de la populasse considérée comme une bouse que l’on piétine et écrase de son fiel hautain.
                                              J’ose enfin espérer que nous sommes nombreux dans ce cas.

                                              Concernant cette virale affaire (le virus est bel et bien là mais plutôt dans sa capacité de diffusion médiatique) une question subsiste.
                                              D’où vient-il ? Origine naturelle ou manipulation génétique ? 
                                              Et, dans ce dernier cas, pourquoi ?
                                              Pour étudier in-vivo les mutations d’un virus, identifier les populations résistantes et celles qui le sont moins, analyser les capacités de réponse des différents pays ?

                                              db


                                              • Jimmy 31 juillet 2009 13:48

                                                Bonjour

                                                Personne n’ayant encore parlé jane burgermeister, je vais donner un lien.

                                                http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-33781334.html

                                                Je rappelle que cette personne, une journaliste autrichienne, a déposé une plainte contre l’OMS et ONU pour préparation d’un génocide, elle accuse ces autorités d’avoir introduit volontairement la grippe A et de projeter une extermination à grande échelle de la population américaine au moyen d’un vaccin empoisonné.


                                                • Philou017 Philou017 31 juillet 2009 14:39

                                                  [mode anti-conspirationniste]
                                                  M’enfin, Dugué, vous croyez connaitre la vérité pandémique mieux que les pontes de l’OMS. C’est du négationnisme. Il y a eu des morts, c’est avéré. Où ils sont passés les morts, hein, on les a planqués ? La mutation virale à venir va faire des dizaine de millions de morts, c’est prouvé. La production d’un vaccin est normale. Même si ca sert à rien et que ca a couté la peau des fesses, au moins on aura tenté quelque chose.

                                                  Les conspirationnistes voient des manipulations partout. Le milieu financiaro-médical est honnête, et puis ils seraient incapables de déclarer une fausse épidémie.
                                                  Et puis pourquoi faire ? Pour se faire du fric ? mais ils en gagnent assez comme cela, z’ont pas besoin de ca.

                                                  Y en a marre des félés sur Agoravox. J e retourne regarder Pernaud, tiens...
                                                  [fin du mode anti-conspirationniste]

                                                  Encore un complot où on exploite la crédulité des masses, un.
                                                  bienvenue chez les conspis.


                                                  • 3.14 3.14 31 juillet 2009 15:00

                                                    Ah ça des morts, y’en a eu, pas plus tard qu’hier j’ai allumé ma télé pour une bonne minute trente (je n’ai pas tenu plus) et les chaines d’infos ne parlaient que du premier décès « du » à la grippe A : une adolescente qui souffrait d’une grave maladie respiratoire. Si tous les cas répertoriés sont de cet acabit, ce qui ne m’éonnerait guère, je crois qu’on peut dormir sur nos deux oreilles...
                                                    Un cancéreux en phase terminale est enrhumé, il décède. Est-ce le rhume qui l’a eu ? Messieurs des médias, un peu de sérieux s’il vous plait. Et un peu de respect pour la jeune fille morte, vous vous jetez sur son cadavre pour essayer de donner de la crédibilité à votre « pandémie », comme des hyènes se jettent sur une carcasse.


                                                  • cathy30 cathy30 31 juillet 2009 14:58

                                                    sur plusieurs articles de presse, j’ai lu que la Grece vaccinera l’ensemble de sa population. Je n’ai pas encore entendu une telle chose pour la france. Les articles ne disent pas comment ils vont procéder. Mais tout cela devient un peu inquiétant. Puisque apparemment, pour chaque pays il y a le nombre de vaccins prévu pour l’ensemble de la population.


                                                    • cathy30 cathy30 31 juillet 2009 15:20

                                                      Les etats unis ne sont pas en reste, il ne veulent pas une deuxième vague de grippe A pour l’automne sur leur territoire. Mais ils ne savent pas trop si cela se fera par que par voie épidermique, ils envisagent également par voie nasale. Ils ont vraiment envie de nous vacciner contre ce riquiqui de virus.

                                                      http://www.lesechos.fr/journal20090731/lec1_france/02085434543.htm


                                                      • Paul Cosquer 31 juillet 2009 16:45

                                                        « Jeunes huîtres : hécatombe en Bretagne nord » Le Télégramme ne dit pas si Stevie Boulet a survécu.


                                                        • Paul Cosquer 31 juillet 2009 16:48

                                                          La ministre de la santé s’inquiète d’une possible propagation aux vieilles moules.

                                                          Quoi ? C’est « l’été léger »...

                                                          Laurent Ruquier, t’es viré ! C’est Popaul qui prend ta place...


                                                        • dup 31 juillet 2009 17:34

                                                          la grippe s’attrape par la bave des journalistes et leurs canards infectés. Le meilleur vaccin est le désabonnement des journaux


                                                          • zadig 31 juillet 2009 17:39

                                                            Une bonne épidémie ( avec des wagons de morts ) aurait des effets salutaires ou néfastes
                                                            selon le point de vue de chacun.

                                                            .Réduction massive du nombre de chômeurs.
                                                            .Augmentation des emplois disponibles ( pour remplacer les victimes )
                                                            .Accroissement du nombre de logements disponibles à la location.
                                                            .Baisse des prix dans l’immobilier.

                                                            Conséquences diverses :
                                                             .Moins de victimes parmi la population qui vote bien ( les vieux)
                                                             .Plus de victimes parmi ceux qui vote mal ( les jeunes)

                                                            Je préconise la création d’une cellule d’étude à l’Elysée.


                                                            • herve33 31 juillet 2009 18:02

                                                              La dernière infos des journalistes qui on savait n’avait déjà pas de couilles mais maintenant ils n’ont plus de cerveau . La fillette est décédée non pas parce qu’elle avait la grippe A mais parce qu’elle avait une maladie bien plus grave. ( http://www.leparisien.fr/societe/un-premier-cas-mortel-lie-a-la-grippe-a-en-france-31-07-2009-594903.php )

                                                              Par chance pour l’opération médiatique , elle avait choppé la grippe A histoire de faire la une des journaux comme quoi la grippe A tue en France

                                                              Si cela ce n’est pas de la manipulation et une vaste propagande de décervelage . Où est la déontologie de la presse ??? , décidemment elle est vraiment tombée très bas .


                                                              • Caveman Caveman 31 juillet 2009 18:03

                                                                Grippe A
                                                                Grippe à vie
                                                                Grippe aviaire

                                                                3 en un, le dégrippant qu’il vous faut !


                                                                • janequin 31 juillet 2009 18:06

                                                                  SRAS, grippe aviaire, grippe porcine,... grippe alien bientôt.

                                                                  Ne trouvez-vous pas bizarre ces alertes répétées qui finalement ne sont que pétards mouillés ?
                                                                  Il faudrait peut-être se poser la question d’où viennent ces alertes.

                                                                  Elles viennent des virologues.

                                                                  Ces gens-là sont-ils vraiment sérieux ? Ne prennent-ils pas des vessies pour des lanternes ?
                                                                  Ou bien faut-il qu’ils justifient leurs subsides ?

                                                                  On tape sur le gouvernement, sur les médecins. Mais si le ver était dans le fruit, dans la virologie elle-même ? Dans les dogmes qui la sous-tendent ?


                                                                  • Ben Ouar y Villón Brisefer 31 juillet 2009 18:56

                                                                    Vous dites : « A (H1N1) n’a livré aucune donnée intangible. On ne sait pas d’où elle vient. » 

                                                                    Ce n’est pas exact. Je vous renvoie à la lecture attentive du meilleur post écrit à ce jour sur ce sujet, tous médias compris, de Yannick Comenge, chercheur : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-hyperprecaution-le-syndrome-59386
                                                                    et celui-ci, où l’on voit que le virus serait né dans un laboratoire en Autriche, une enquête de l’OMS a d’ailleurs lieu sur ce sujet : http://www.lepost.fr/article/2009/04/26/1511114_decouvrir-les-laboratoires-baxter.html

                                                                    • curieux curieux 31 juillet 2009 19:31

                                                                      J’en ai parlé plus haut mais apparemment, ca n’intéresse pas grand monde. Baxter a introduit le virus de la grippe aviaire dans le vaccin sans le rendre inoffensif. Et la grippe aviaire, on en meurt. Si c’est l’OMS complice qui enquête, on est sauvé. Une erreur comme celle-là ne peut-être que volontaire. D’ailleurs, toute l’hystérie des médias et des politicards le prouvent. On veut introduire la grippe A pour obliger les gens à se vacciner, peut-être avec ce super-vaccin.
                                                                      Le virus de la rage est toujours le virus de la rage
                                                                      Le virus de la peste est toujours le même
                                                                      Comment se fait-il que les virus commencent à muter ? Ils mutent dans les labos parce qu’on les fait muter. On fait bien les OGM, pourquoi pas les virus ?


                                                                    • Ben Ouar y Villón Brisefer 31 juillet 2009 18:57

                                                                      suite possible à votre titre « Et si 698 Millions d’Euros avaient été dépensés pour rien ? Bachelot serait-elle charette ? »


                                                                      • dup 31 juillet 2009 20:16

                                                                        ça sera retenu sur sa paie


                                                                      • Login Login 31 juillet 2009 21:37


                                                                         Comme beaucoup j’aimerais comprendre.
                                                                         
                                                                         Considerons le point de vue des dits conspirationistes.
                                                                         La vaccin serait le vecteur d’un complot.

                                                                         Certains opposent à cette idée qu’il aurait suffit
                                                                         que la mortalité du virus soit importante...
                                                                         
                                                                         Si la mortalité du virus avait ete grande, des mesures
                                                                         auraient necessairement ete prises pour eviter sa
                                                                         propagation... Alors que là, rien n’a été fait en ce sens
                                                                         Maintenant, il est question de vacciner la planete entière...

                                                                         Voila pour le premier argument.

                                                                         Le vaccin serait donc le vecteur. Mais quel est l’objectif ?
                                                                         Enrichir l’industrie pharmaceutique ? tuer une partie
                                                                         de la population ? Il s’agit des 2 theses les plus
                                                                         frequemment evoquées. Avant cela, considerons la these
                                                                         « officielle ».

                                                                         L’économie pourrait etre paralysée par le virus ?

                                                                         Admettons que 100% de la population soit touché sur
                                                                         un pic épidemique de 10 semaines, pour une durée
                                                                         d’invalidité moyenne de 2 semaines. 80% de la population
                                                                         serait au travail. Nous savons faire tourner notre
                                                                         économie quand la moitié du personnel est en vacances et
                                                                         cette période de ralentissement économique ne rendrait
                                                                         les choses que plus facile.

                                                                         Hypothèse rejetée.

                                                                         la virus va touchée une grande partie de la population.
                                                                         Une remarque. Si sa mortalité evolue peu, on s’etonne
                                                                         que les questions de stockage de paracetamol et d’antibiots
                                                                         ne soient pas une priorité... Il y aura plus à faire avec
                                                                         les vivants qu’avec les morts !!!!

                                                                         Le taux de mortalité est aujourd’hui estimé à partir des cas
                                                                         confirmés. La statisque et la nature de la pandemie
                                                                         demontrent que le nombre de cas reels doit etre bien plus
                                                                         important. Quand aux US, le nombre de cas confirmés etait
                                                                         de 30.000 le nombre de cas estimé etait de 1.000.000 soit
                                                                         plus de 30 fois plus...
                                                                         
                                                                         Admettons qu’il y ait 3 fois plus de morts, on arrive au
                                                                         final à une mortalité 10 fois inferieure au chiffre de
                                                                         mortalité toujours mis en avant.

                                                                         soit 3 a 6 pour 10.000 personnes, ou 300 morts par million
                                                                         d’habitants. la moitie de la population touchée en France ?
                                                                         9000 morts, moins que la canicule et sur une periode bien
                                                                         plus longue et sur l’ensemble du territoire.

                                                                         (Quels sont les chiffres sans l’hemisphere sud, Chili et
                                                                         Argentine... la mortalité ne semble pas etre le probleme).

                                                                         Bien sur, la mortalité du virus pourrait devenir plus
                                                                         grande mais alors envisager de vacciner la population
                                                                         avec un vaccin dont l’efficacité serait incertaine...

                                                                         30.000.000 de malades à alimenter en traitements sur
                                                                         10 Semaines (bien sur les scenarii sont simplifiés).

                                                                         C’est bien là ou se situe le vrai probleme.

                                                                         Quelle solution : La vaccination ou le paracetamol ?

                                                                         Quelle question revient toujours sur le devant de scene
                                                                         concernant le vaccin ? L’utilisation d’adjuvants.
                                                                         Pourquoi sont-ils utilisés ? pour produire plus de vaccins
                                                                         avec la meme quantité du composant actif initial.

                                                                         La question juste est "combien de vaccins sont necessaires
                                                                         pour couvrir les populations à risque. 1er estimation
                                                                         aux US, plus de la moitie de la population, soit 160 millions.

                                                                         Si 160 millions etaient à risque,en considerant que cela
                                                                         represente la moitie de la population. 1 million de personnes
                                                                         touchées, c’est 500.000 personnes à risque et on
                                                                         n’aboutirait pas a 300 victimes mais a 10 fois plus.Mais
                                                                         il n’y a pas eu 3000 deces. Il semble donc y avoir un
                                                                         probleme de qualification sur la nature du risque...

                                                                         si l’on applique cette logique il y aurait 50.000 personnes
                                                                         à risque par million soit au total 1.500.000 de personnes
                                                                         a risque aux US pour l’ensemble de la population.

                                                                         On a absolument plus besoin des adjuvants. puisqu’il s’agit
                                                                         de produire 100 fois moins de vaccins.

                                                                         Qui a interet contraire ? Evident. La these d’un manipulation
                                                                         par l’industrie pharmaceutique semble donc à retenir.

                                                                         revenons maintenant à l’autre these dite conspirationiste.
                                                                         Les effets des adjuvants semblent graves si l’on en croit
                                                                         les multiples etudes disponibles...

                                                                         Pour s’enrichir, l’industrie pharmaceutique serait prete
                                                                         à rendre malade une partie de la population... pas si
                                                                         invraissemblable que cela contenu de leur situation et
                                                                         des affaires comme Baxter ne sont pas la pour nous dissuader
                                                                         du contraire.

                                                                         Alors qu’esperer pour la France ?

                                                                         Premierement que l’on fasse appel à SANOFI seulement.
                                                                         L’amnistie des officies et industriels de la sante decider
                                                                         aux Etats unis est une offence à la vie humaine !

                                                                         Deuxiemement que le gouvernement francais sorte de la
                                                                         manipulation de l’OMS (dont on peut se demander qui le
                                                                         pilote compte tenu de sa communication...)

                                                                         Troisiement que l’on se prepare à soigner les vivants.

                                                                         Quatriemement que l’on fasse de l’education en prevention
                                                                         et que l’on cesse de nous prendre pour des c...

                                                                         cinqiemement que la presse fasse son boulot d’investigation
                                                                         sur baxter et les autres...Une honte pour la presse francaise.
                                                                         
                                                                         Le nuage de Chernobyl n’a pas provoqué de mutations dans
                                                                         les pratiques de certains !

                                                                         Il n’y avait probablement de nuage alors...
                                                                         


                                                                        • frédéric lyon 31 juillet 2009 21:42

                                                                          La mort récente d’une jeune malade en France est là pour nous rappeler qu’il n’y a pas de grippe bégnine pour ceux qui sont handicapés par des maladies du système respiratoire, ou qui sont frappés par des infections opportunistes après avoir été contaminés par le virus de la grippe.


                                                                          De plus, nous ne connaissons pas encore quelle sera la virulence du virus lorsqu’il arrivera en force cet automne. 

                                                                          Disons tout de suite qu’il n’est pas particulièrement rassurant de constater que des cas de grippe assez nombreux se déclarent dans notre hémisphère Nord en plein été, et que c’est déjà le signe d’une situation exceptionelle.

                                                                          Par conséquent, il faudra être prudent cet automne et procéder à 3 vaccinations, surtout si l’on est un sujet agé ayant des problèmes respiratoires :

                                                                          1) Une vaccination contre la grippe saisonnière

                                                                          2) Une vaccination contre le H1N1

                                                                          3) Une vaccinations contre les infections pulmonaires opportunistes (Pneumo 23)

                                                                          Les sujets plus jeunes et en bonne santé pourront se contenter des deux premières vaccinations, afin de ne pas contribuer cet automne à la propagation du virus dans la population générale.

                                                                          C’est une simple question de civisme.

                                                                           

                                                                          • Login Login 31 juillet 2009 21:46

                                                                             Du bon sens ( avec l’exigence de disposer de vaccins realisés par SANOFI sans adjuvants)


                                                                          • curieux curieux 31 juillet 2009 23:22

                                                                            Vous êtes un MENTEUR. Et un propagandiste
                                                                            C’est une honte que vous employiez le mot CIVISME


                                                                          • dup 1er août 2009 10:26

                                                                            tout à fait . Oubliez pas que les blogs sont infiltrés par les laquets du nouvel ordre mondial. Il y a toujours des idiots utiles et des kapos pour devenir les gardiens de leurs congénères . Les kapos ont pensé qu’en se mettant au service des oppresseurs il obtiendraient une sorte de status de protégés. Il n’en est rien , apès avoir commis l’abjecte , ils ont fini dans les fours , comme les autres. Le nom de Lyon apparait systematiquement pour prendre le contre pied de ceux qui doutent de la VO du 11 septembre et de tous les projects asservissant les humains . Cette ’saucisse’ de Lyon est aisément détectable par le mensonge de ses arguments , il faudra qu’il trouve aun autre pseudo


                                                                          • frédéric lyon 31 juillet 2009 21:57

                                                                            Rappelons qu’on doit se faire vacciner pour DEUX raisons :


                                                                            1) Pour éviter d’être malade

                                                                            2) Pour éviter d’être un vecteur de la propagation de la maladie dans la population.

                                                                            • curieux curieux 31 juillet 2009 23:18

                                                                              Vous avez l’air d’avoir des intérêts dans les labos. Ou alors c’est de la propagande imbécile.
                                                                              Répondez sur les vaccins mortels de Baxter . Mais ca m’étonnerait


                                                                            • Arthaux 2 août 2009 02:31

                                                                              TROISIEME raison :

                                                                              3) permettre àl’industrie pharmaceutique de se faire du FRIC


                                                                            • frédéric lyon 1er août 2009 06:51

                                                                              Et disons tout net que cette campagne anti-vaccination, qui ne pourrait que mettre en danger nos populations en cas de succès, n’est peut-être pas tout à fait innocente.

                                                                              • cathy30 cathy30 1er août 2009 09:31

                                                                                Cette vaccination en masse est à mon sens criminelle, car rappelons le ce n’est qu’une gripette. Un vaccin ce n’est pas anodin, il y a toujours des effets indésirables sur une partie de la population, mais ça on s’en fout au nom du profit.

                                                                                Pour moi, nous sommes sous la meme propagande du 3ème reich. Nous sommes en période de test, pour évaluer le comportement de la population et aussi la dresser.

                                                                                J’ai lu ce matin qu’un bateau de croisière est bloqué à marseille pour cause de gripette, c’est cool pour eux, surtout s’ils ont apprécié la croisière. Mais ça rappelle tout de meme les épidémies de choléras. Alors que ce virus est rikiki.


                                                                                • dom y loulou dom 1er août 2009 14:52

                                                                                  merci pour votre ténacité Bernard


                                                                                  • Georges Yang 1er août 2009 20:26

                                                                                    Petite erreur de sens il ne s’agit pas de la disparition des patients hospitalisés, mais de la disparition des cas d’hospitalisation.
                                                                                    A par cela, bon article anti alarmiste


                                                                                    • Alcide 1er août 2009 22:26

                                                                                      « La secrétaire d’Etat U.S. à la santé, Kathleen Sebelius, vient de signer un décret conférant une totale immunité aux fabricants de vaccins contre la grippe H1N1, en cas de poursuite judiciaire. De plus le programme accéléré - de 7 milliards de dollars - pour la fabrication du vaccin qui devra être mis sur le marché à l’automne ne prévoit pas de test de sécurité. »
                                                                                      par F. William Engdahl lire la suite sur
                                                                                       http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=14585
                                                                                      À moins d’être parfaitement stupide il faut refuser cette vaccination car en cas de complications nous serons juridiquement démunis.
                                                                                      Si les autorités françaises agissent de même, et promulguent aussi la vaccination obligatoire cela risquait de provoquer, sur fond de crise sociale gravissime un sacré bordel et ce dès la rentrée.C ’est maintenant très clair, personnellement je pense que c’est un casus belli.
                                                                                      Mais bon, ils l’auront cherché.


                                                                                      • moebius 1er août 2009 23:17

                                                                                         Seul les morts pourront avoir un recours, youpi !


                                                                                        • Arthaux 2 août 2009 02:18

                                                                                          Encore une grosse fumisterie !
                                                                                          Faire peur aux gens pour qu’ils se tiennent tranquille
                                                                                          Les affoler un peu pour qu’ils oublient de se révolter
                                                                                          c’est de la manipulation


                                                                                          • Surveyor SURVEYOR 2 août 2009 15:13

                                                                                            Ou alors on vous inocule un cheval de Troie avec le soit disant vaccin, qui lui ne seras qu’un marqueur, le jour ou ils décideront de lancer la vraie pandémie là les marqués répondront présent...... Décès en masse, et réduction de la population mondiale.......Tout en protégeant les petits malins qui eux auront refusé la dite vaccination, ils veulent la rendre obligatoire, incroyable.
                                                                                            On est jamais assez paranoïaque avec des politiques pareils.


                                                                                            • charles-edouard charles-edouard 2 août 2009 16:29

                                                                                              cette annonce de pandemie,me fait penser à l’annonce du 30 octobre 1938 part orson welles à la radio l’arrivé des martiens sur terre,c’etait à ma connaissance une premiere dans la manipulation de la population par un media ,depuis cela ne fait que s’ameliorer et avec des moyen plus soft


                                                                                              • hgo04 hgo04 2 août 2009 16:31

                                                                                                En septembre le beaujolais nouveau sera arrivée.. En octobre la grippe nouvelle sera arrivée..

                                                                                                Quel point commun ??

                                                                                                - Le rapport publicité / rentabilité.....

                                                                                                - Les producteurs d’un petit vin de table primeur empochent de belles rentrées d’argent...
                                                                                                - Les laboratoires pharmaceutiques perçoivent de belles rentrées d’argent.

                                                                                                Le reste ?? il n’y aura pas plus de personnes saoules et il n’y aura pas plus de malades de cette grippe...

                                                                                                Mais bon, ce n’est qu’un avis d’un citoyen lambda...


                                                                                                • easy easy 2 août 2009 22:24


                                                                                                  On lira dans ce texte une synthèse de la situation avec quelques éclairages supplémentaires d’importance permettant de faire le point sur cette pandémie grippale
                                                                                                  dont on parle sans doute un peu trop

                                                                                                  Certes, et c’est pour ça que tu dois absolument en parler.
                                                                                                  Quelle foutaise ! 

                                                                                                  Il faut cesser de se raconter des salades. Je, tu, il nous avons tous besoin d’exister (En essayant de souffrir le moins possible, d’avoir le moins peur possible, de maîtriser au mieux les risques) alors nous nous agitons. Et cela parce que dans cette culture de l’agitation ; il faut s’agiter ou agiter pour exister.
                                                                                                  Alors véritables tornades ou moulins à vent, pouvu qu’il y ait un ressort effrayant à exploiter, nous en sommes ;

                                                                                                  Il ne sera pas dit que Dugué n’en était pas ce cette agitation
                                                                                                  Il ne sera pas dit qu’il sera passé à côté des ses responsabilités de philosophe-chercheur, penseur, sur cette affaire.
                                                                                                   Ce n’est pas un irresponsableDugué, ce n’est pas un démissionnaire Dugué, c’est um militnt

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès