• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Ad astra

L’aventure spatiale nous fascine depuis longtemps et Thomas Pesquet en est aujourd’hui la figure emblématique. Mais peut-elle changer la destinée de notre espèce ?

 C’est un constat partagé par la plupart d’entre nous : nous nous sentons à l’étroit dans nos vies. Les confinements successifs et les limitations de déplacement n’ont fait qu’accroître ce sentiment. Aussi, plus que jamais, nous rêvons de liberté et de mouvement. C’est ce qui explique sans doute l’engouement suscité, la semaine dernière, par la nouvelle mission spatiale de Thomas Pesquet. Alors que, depuis plus d’un an, la pandémie de Covid-19 nous accable d’incertitudes sur notre devenir terrestre, voilà un garçon – français de surcroit – qui s’offre le luxe de quitter la terre pour six mois, même investi d’une mission scientifique. Six mois en de vie en apesanteur, à 26 000 kilomètres au dessus de notre planète (qu’il pourra contempler comme aucun d’entre nous) : imagine-t-on l’aventure prodigieuse que cela représente pour un être humain ? Quand il reviendra ici bas, il retrouvera sans doute bien des problèmes qu’il a momentanément quittés, mais beaucoup de choses auront changé. Lui aussi aura changé, tant sous l’angle psychologique qu’au niveau biologique : un tel privilège, une telle responsabilité, ont un prix.

Il n’empêche : Thomas Pesquet est encore jeune – 43 ans -, il est grand, beau, sportif. Autrement dit, il a tout ce qu’il faut pour incarner un héros des temps modernes. Ce n’est pas étonnant s’il cristallise autant l’affectivité des plus jeunes – qui l’ont déjà starifié. En outre, il devient le premier français à diriger une équipe d’astronautes à bord de la station spatiale. Oui un tel destin a de quoi faire rêver et il est fort possible que certains, dans quelques temps, cherchent à récupérer à des fins politiques sa formidable popularité. Mais peut-il changer le cours de nos vies ? Que résultera-t-il, pour l’humanité, d’une telle aventure ? Pas grand-chose, à mon humble avis. Car malgré l’enthousiasme que soulève, depuis six décennies, la conquête spatiale, nous savons bien au fond de nous que nous ne sommes faits que pour vivre sur cette petite planète. Nous savons instinctivement que hors d’elle, la perpétuation de notre espèce est totalement incertaine. Les vrais défis sont sur la terre et nous devons tous nous employer à les affronter si nous voulons préserver notre part d’avenir. Même si l’échappée belle dans l’espace de quelques-uns de nos congénères nous apporte cette ouverture sur l’ailleurs dont nous avons tous, peu ou prou, besoin pour continuer le chemin.

 

Jacques Lucchesi

 


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Gégène Gégène 28 avril 2021 11:10

    pfff !!!

    Pesquet est starifié suite au battage médiatique intense.

    on a fabriqué ce gugusse comme on a fabriqué Macron en 2016-2017,

    la version 2.0 de L’Assomoir . . .


    • Gégène Gégène 28 avril 2021 11:13

      @Gégène

      pardon, L’Assommoir smiley


    • ZenZoe ZenZoe 28 avril 2021 15:29

      Pesquet par ci, Pesquet par là, Pesquet me gonfle. Trop c’est trop !


      • rhea 1481971 28 avril 2021 17:18

        Il faut trouver la nébuleuse qui sera le prochain système solaire.


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 28 avril 2021 18:57

          ’’L’aventure spatiale nous fascine depuis longtemps’’

           Non !

           

           ’’et Thomas Pesquet en est aujourd’hui la figure emblématique. Mais peut-elle changer la destinée de notre espèce ?’’

          Non !

           


          • The White Rabbit The White Rabbit 28 avril 2021 19:21

            Oui cette aventure est fascinante.

            Après avoir posé le pied sur la lune, l’homme ira sur Mars.

            Et il est probable qu’il retourne sur la lune avant , la NASA annonçant un retour humains sur notre satellite pour 2024.


            •  Captain Jack John 28 avril 2021 22:04

              Salut White !

              La NASA annonce comment SpaceX d’Elon Musk va leur permettre de « remettre » les pieds sur la Lune ... smiley ... Enfin un grand pas en avant pour eux ... smiley ...


            •  Captain Jack John 28 avril 2021 22:10

              White,

              Ah oui, la NASA nous explique en fait qu’elle compte sur un gros gros fumeur de hasch pour lui permettre de remettre les pieds sur la Lune ... smiley ...

              Magnifique non ? smiley ...


            • titi titi 28 avril 2021 20:48

              @L’auteur

              Thomas Pesquet c’est une escroquerie, une fierté mal placée.

              Comment peut-on être fier alors qu’aucune technologie française ne permet le voyage spatial ?

              Comment peut-on être fier quand au bout de 50 ans d’aventure, Ariane se fait tailler des croupières par Musk qui s’est lancé dans cette industrie il y a seulement 10 ans ?

              Ce voyage est une faillite : faillite de notre recherche, faillite de nos institutions, et faillite du modèle de « l’économie dirigée », puisque même la Nasa ne sait plus faire fonctionner une fusée et doit s’en remettre à des acteurs privés.


              •  Captain Jack John 28 avril 2021 21:52

                salut Titi !

                « puisque même la Nasa ne sait plus faire fonctionner une fusée et doit s’en remettre à des acteurs privés. »

                Et dire qu’il ont été sur la lune il y a plus de cinquante piges ... Qu’ils y ont planté leur drapeau et y ont même laisser une de leur Jeep électrique ... smiley ...

                Puis cinquante ans plus tard ils sont devenus incapables d’amener des gars juste au dessus de mère Terre ... Grave quoi ... smiley ... Maintenant heureusement qu’ils ont Elon pour ne plus utiliser les vieux soyouz des années soixantes ... Vieux mais toujours fiable eux ! smiley ... 

                 Mais normal pour Elon, décoller, planer il s’y connait bien, il a toujours eu quelques joints d’avance ... smiley ... 

                 


              • titi titi 28 avril 2021 22:07

                @John

                Les temps ont changés...
                Il y a 50 ans les fonctionnaires de la NASA étaient intéressés par l’immensité de l’univers.
                Aujourd’hui les fonctionnaires de la NASA sont intéressés

                par la taille de leur bureau.

                Elon il est bien pratique : si jamais sa fusée se crashe le directeur de la NASA aura un fusible et pourra sauver sa place. Ouf ! L’essentiel sera sauf !


              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 29 avril 2021 08:06

                Il y a cinquante ans, ils ne savaient pas que c’était impossible.

                 

                 smiley


                • ETTORE ETTORE 30 avril 2021 21:57

                  Pesquet ?

                  C’est le packaging idéal  !

                  La bouteille d’oxygène consignée, pour faire prendre « l’air » à tous les masqués, étouffés de France, cloués par les contraintes de cet état en constante apesanteur !

                  Etat, qui veut nous faire croire, avec une propagande digne de l’ex URSS, que la France dispose d’une technologique aérospatiale, juste, parce que, un Français, fait la ronde sur nos têtes ?.

                  C’est une humiliation de plus, une distanciation supplémentaire avec nos libertés.

                  1 qui jouit, pour des millions qui en bavent ! Et ce 1, doit suffire à combler les aspirations en libertés de la multitude .

                  Mais on se fout de la gueule de qui ?

                  Réduire la vie de millions de Français, en soupirants déconfits, avec distribution d’images saintes représentant des terrasses de restaurant, qui seront ouvertes, QUE, QUE, si vous êtes gentils, obéissants, soumis, non demandeurs de quoi que ce soit, et à la condition expresse, que vous fassiez vos ablutions rituelles, comme le demande l’ASTREogoth CENTRAL !

                  Voyez, nous aussi, nous gravitons allègrement sans fin, autour d’un corps pas même céleste, mais prisonniers quand même de sa gravité la plus destructrice...

                  LE MENSONGE EN REVOLUTION PERPETUELLE. qui consiste à faire tourner en rond, un peuple, en lui refusant tout retour sur une terre.....Normale !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité