• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Adapte un spectacle merdeux.com

Adapte un spectacle merdeux.com

Petit retour sur le spectacle "Oh my God..." du jour.

C’était un samedi soir à Lille. Sous la pression d’un couple d’amis en visite polaire, j’ai craqué – c’est un fait, je suis faible – et accepté d’aller faire la queue pour voir un spectacle « populaire » (comprenez : inconnu de Telerama et des Inrocks).

La dernière fois que j’avais été confronté à ce type de choc culturel, c’était après avoir accepté de visionner en DVD « Bienvenue chez les Ch’tis ». Il m’avait fallu quelques années et une psychothérapie pour m’en remettre. L’épisode de ce week-end m’interpelle quant à ma capacité réelle de rémission. Il faut croire que je devais encore être en convalescence.

 

Tout avait pourtant bien commencé, nous avions mangé des plats typiques (comprenez : de plus de 1000 calories – la graisse qui protège du froid, ça s’entretient), j’avais bu et, tout en faisant la queue dehors, nous riions de voir les gens essayer de se garer sur un espace non prévu à cet effet en tentant diverses acrobaties automobiles (du type : enjamber un trottoir de la taille de l’ego de Sarkozy (pas simple de se garer au centre de Lille apparemment)). Quelques abandons et bas de caisse défoncés plus tard, il était temps d’entrer dans cette salle de 200 places pour voir un spectacle dont j’avais refusé de lire la moindre critique au préalable (immersion oblige) : Adopte un Jules.com.

 

La sensation de s’être trompé d’univers

Il ne m’a même pas fallu attendre les premières secondes du spectacle pour comprendre que je n’étais pas au bon endroit. Avant que le noir ne se fasse, le metteur en scène s’est positionné entre le public et la scène afin de demander classiquement aux gens d’éteindre leur portable et aussi dans l’idée de « chauffer » la salle. Euh… comment ça « chauffer » ? C’est en entendant les deux filles devant moi (qui me bouchaient la moitié de la vue avec leurs bouclettes et l’autre moitié avec leur gesticulation) s’esclaffer que j’ai intuité qu’il m’aurait fallu boire en quantité plus importante avant de venir. Beaucoup plus. Le simple mot « chauffer » les avait mises dans tous leurs états. Elles étaient à la limite de l’incandescence.

Et là… le « spectacle » a commencé.

Pour faire simple – de toute manière, le mot compliqué ne serait pas adapté –, il s’agit d’une sorte de 3-women show qui « décortique » le monde moderne ou un truc du genre (difficile à dire, j’ai tenu 15 minutes de blagues pipi-caca pas drôles et je me suis barré).

Le problème est que c’est vulgaire (pourquoi pas, moi-même j’affectionne beaucoup le mot « chatte ») mais sans aucun fond, très mal joué (j’ai rarement vu des actrices aussi nullissimes, c’est même à la limite de l’exploit), il n’y a absolument aucune mise en scène (les actrices se contentent de parler – ou plutôt hurler), et surtout c’est totalement misogyne et truffé de clichés / blagues entendues mille fois dans les cours de récré ou autres supports Carambar. 

Apparemment pour le metteur en scène qui a essayé de se mettre dans la tête des femmes modernes à la recherche du mâle idéal, il n’y a que trois voies possibles : être une catho coincée du derche et qui surjoue, une pouf restée bloquée au premier degré des sketches de la connasse de Canal+ ou une espèce de beauf plus proche de l’animatrice du rayon saucisson de chez Cora que d’une comique.

Ajoutez à cela des dialogues qui feraient passer « Camping Paradis » pour du Audiard et vous aurez le cocktail parfait pour une soirée pathétique.

 

Est-ce moi le problème ?

Jusque-là, vous me direz, c’est pas bien grave, je ne suis pas le public visé, je me casse et on en reste là.

Oui, c’est une option.

A part que je me suis tout de même interrogé sur les gens qui allaient voir ça et c’est là qu’une chose m’a frappé.

Le spectacle était clairement misogyne (« les femmes sont soit bêtes, soit des putes » était le message à peine subliminal qui a été rabâché pendant les 15 minutes que j’ai supportées) et pourtant la majorité des spectateurs étaient des spectatrices hurlantes, à la limite de l’hystérie au moindre gros mot prononcé. Le niveau des blagues était au ras des pâquerettes.

 

Morceau choisi :

  • J’suis quand même bac+4, dit la pouf.
  • 4 fois la première année de droit, c’est pas bac+4, répond la coincée.
  • Faut dire qu’elle aime le barreau, achève la beauf.

(Rires dans la salle)

 

Ainsi donc comment évoquer cette bouse sans parler du public auquel elle s’adresse (de même que l’on ne peut parler de MacDonald’s sans évoquer le problème du diabète de type II) ?

Les femmes ne venaient pas voir un spectacle comique, elles venaient se défouler dans une sorte de Rocky Horror Picture Show ou les grains de riz étaient remplacés par des soutien-gorge et les scènes de « terreur » par des clins d’œil appuyés toutes les 5 secondes – histoire de bien faire comprendre qu’on sait qu’on fait du Bigard (alors qu’on est… une femme ! Quelle évolution…).

 

Au final, la honte l’a emporté, j’ai regardé mes amis qui étaient dans le même état de consternation que moi et nous nous sommes levés sans un bruit pour nous enfuir loin de ce cirque (pour ceux que ça passionne, nous avons fini chez moi devant un DVD (« Tootsie », une valeur sûre) et chaque réplique m’a procuré la plus délicieuse des sensations).

 

Et dire qu’il a fallu en passer par le vote des femmes, la légalisation de l’avortement et j’en passe pour aboutir à ce « machin », sorte d’enterrement de vie de jeune fille à Las Vegas, Elvis et les Chippendales en moins (ou alors, ils sont arrivés à la fin du spectacle).

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que cette expérience me permet de faire mon petit snobinard de merde avec cet article subtilement condescendant.

 

Je remercie donc chaleureusement le créateur d’Adopte un Jules.com.

La femme est désormais l’égale de l’homme grâce à ce spectacle misérable qui réussit l’exploit de féminiser la misogynie beauf tout en me donnant la vague impression d’être d’un niveau culturel supérieur. Un spectacle 2 en 1 en quelque sorte.

 

--------

 

Retrouvez tous les articles inutiles de Jean-Fabien sur http://www.jean-fabien.fr

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Auxi 26 janvier 2016 20:10

    Ça ne peut pas être pire que du BHL… Si ?!


    • Fabienm 26 janvier 2016 22:01

      @Auxi
      ah la vache, c’est une bonne question ça


    • Aristide Aristide 26 janvier 2016 20:36

      La boboitude du rédacteur pour journal féminin est à son maximum. Les Chti’s et tout ça , m’enfin qu’est ce qui faut pas faire pour se la péter, je valais mieux que cela.


      Quand on lit les lignes pondues par cet olibrius dans son canard, on se demande si l’autocritiqueest connue de lui.

      A plus, et continuez à régurgiter votre suffisance.

      • Fabienm 26 janvier 2016 22:03

        @Aristide
        mais enfin Aristide, pourquoi êtes-vous si aigri ? (de temps en temps vous devriez... je ne sais pas moi... baiser - ou voir un spectacle comique, j’en ai à vous proposer qui devrait vous plaire smiley )



      • Aristide Aristide 27 janvier 2016 09:21

        @Fabienm

        Et il s’essaie au courrier du cœur et du c... le bobo 

        Pas aigri, mais assez surpris de voir comment vous pouvez étaler vos platitudes avec autant de suffisance. Enfin, surpris à moitié, tellement habitué à vous voir répéter vos ... oeuvres. 

      • Fabienm 27 janvier 2016 09:23

        @Aristide

        oh si vous êtes aigri, cela se sent dans vos propos, mais rassurez-vous, ça se soigne très bien (pour qui se sait malade) smiley

      • Aristide Aristide 27 janvier 2016 14:22

        @Fabienm


        Si vous le dites, mais bon le jugement d’un spécialiste du courrier du coeur alignant platitudes et conneries, ... m’enfin ...
        Allergique à la boboitude, c’est sur. Vous en êtes un spécimen assez remarquable, alliant suffisance et franche connerie. Bravo, vous êtes condamné à un an de billet du cœur chez Femina.


      • Fabienm 27 janvier 2016 15:22

        @Aristide

        « boboitude »
        => quitte à choisir entre bobo et réac, franchement je préfère être bobo smiley

        « vous êtes condamné à un an de billet du cœur chez Femina »
        => du moment que c’est bien payé smiley


      • Aristide Aristide 27 janvier 2016 15:48

        @Fabienm


        Reac quand on vous met le nez dans votre suffisance ? M’enfin ...

        Bien payé, un peu à la manière de ceux du spectacle que vous éreintez, comme quoi vos bouses posées dans un magazine féminin ne sont pas plus ridicules que les vannes grossières du spectacle, peut être en ont-ils besoin pour vivre. 

        Mais, c’est assez signifiant de vous voir pondre vos merdes de magazine et juger sans concession celles des autres. Le suffisant prétentieux.


      • Shawford 27 janvier 2016 15:54

        @Aristide pas brilland

        Non il attend juste que ces vraies étoiles des arts et des lettres mettent les pieds sous ses articles sous leur vraie identité pour juger de leur vrai talent.

        Enfermé dans sa tour d’Ivoire d’un coté, ou comme toi pauvre pochtron qui émarge sans doute au RSA qui vient chercher la lumière de l’autre, c’est la même fatuité déployée du haut en bas de la pyramide.

        Et ça, fabienm il le croque parfaitement.

        Alors arrête de te donner en spectacle toi même, tu contribues à démontrer un peu plus avant à chaque post l’utilité de son œuvre


      • Fabienm 27 janvier 2016 15:55

        @Aristide
        « Reac quand on vous met le nez dans votre suffisance ? M’enfin ... »

        => c’est amusant, mais je ne parlais pas de vous... (c’était bien moi que vous traitiez de bobo, non ? je voulais simplement dire que je préférais qu’on me traite de bobo que de réac. En ce qui vous concerne, je ne vous connais pas assez pour juger)

        « Bien payé, un peu à la manière de ceux du spectacle que vous éreintez »
        => j’ai employé pendant des années des intermittents et malheureusement on ne peut pas dire qu’ils étaient bien payés, donc je crains que la pitance ne soit maigrichonne

        « voir pondre vos merdes de magazine »
        => non, moi je ne ponds pas le magazine, je n’y fais que des piges (mais je reconnais volontiers que ce n’est pas la crème du journalisme...)

        « Le suffisant prétentieux. »
        => qui vous salue, chez Aristide !

      • Aristide Aristide 27 janvier 2016 16:34

        @Fabienm


        C’est le moins que l’on puisse dire : c’est pas la crème du « journalisme », il faut oser, le fabien n’hésite pas, il ose parler de journalisme, ses billets merdeux de magazine qui entretiennent la connerie qualifiés de journalisme ? Suffisant et pathétique.

        Affligeant, tel sa groupie bordelaise qui fait dans l’extralucide.



      • Shawford 27 janvier 2016 16:38

        @Aristide

        Surveille tout ce qui attrait à l’électronique et au numérique dans ton environnement, tu pourrais avoir quelques sueurs froides désormais, manant.

        Conseil d’ami :->


      • Fabienm 27 janvier 2016 16:50

        @Aristide
        mais ma parole, vous comprenez tout de travers. Je parle du magazine. Mes billets ne sont évidemment pas du journalisme smiley



      • Aristide Aristide 27 janvier 2016 16:56
        @Shawford

        La groupie bordelaise en mode attaque numérique, bouhhh j’ai peur .... 

      • Aristide Aristide 27 janvier 2016 17:02

        @Fabienm


        Il ne sait même plus ce qu’il écrit, je peux vous aider sur la nature de vos billets, c’est de la bouse.

        C’est assez savoureux de vous voir éreinter ces « humoristes » face à leur public féminin qui serait un peu ... léger et dans un même temps publier sans vergogne des bouses dans un magazine fémini qui valent celles que vous critiquez.

        Allez, bonne bourre, la groupie bordelaise est toute chaude ...

      • Aristide Aristide 27 janvier 2016 17:04

        @johnconnaurd42


        Deux groupies, c’est la gloire.

        Je tremble devant ces menaces ridicules de pignoufs ...

      • TicTac TicTac 27 janvier 2016 17:37

        @Aristide
        Quand je vois Shawford se tirer la bourre avec johnconnaurd, je me marre.

        La shawchotte a tellement peu de choses intéressantes à dire qu’il est obligé de discuter avec son deuxième compte sur Agoravox.
        Toujours aussi pitoyable, surtout dans la menace !

      • Asaln 27 janvier 2016 16:40

        Les « Malpolis » chantaient : « La femme sera l’égale de l’homme quand la conne sera l’égale du con », On dirait qu’on est sur la bonne voie non ?

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Malpolis
        http://www.lesmalpolis.com/


        • Trelawney Trelawney 27 janvier 2016 17:54

          Fabien est venu trainer à Solferino dans une ancienne boite de nuit recyclée en salle de spectacle.

          Ce type de salles programmant des spectacles itinérants commencent à se généraliser dans les villes de provinces. La technique est bien rodée : On y joue un spectacle et selon la culture de l’endroit on observe si ça marche ou pas. S’il n’y a pas le succès escompté, la petite troupe est invitée à aller tenter sa chance ailleurs et si les avis sont favorables la pièce est reprogrammée pour des courtes durées durant l’année.

          Réduction internet oblige,pour le prix d’un billet de cinéma, on arrive à se faire des soirées sympas, mais c’est vrai que le bon côtoie des fois le pire. Ben si on n’a pas aimé tant pis on essaiera un autre jour.

          Pour ce qui est des 1000 calories, je parierais bien une Karmeliet triple à la pression que le Fabien est aller voir si le chat était toujours dans l’horloge smiley


          • Fabienm 27 janvier 2016 19:33

            @Trelawney
            bien vu pour la Karmelitte smiley


            Sinon, concernant le prix du spectacle (et donc la démocratisation de la « culture » en un sens), j’étais plutôt surpris de voir que même avec les réducs, c’était pas donné (genre 18 euros la place). Ca fait cher les 10 minutes smiley

          • jeanpiètre jeanpiètre 27 janvier 2016 18:30

            Comment se moquer de la vulgarité tout en étant son comble ? demandez à Fabienm !


            • Shawford 1er février 2016 08:24

              MP aux buddys (et tant mieux si c’est un smartie qui percute)

              Y’a pas quelqu’un qui écoute Instant Crush de Daft Punk en ce moment même (ou qui le ferait de ce pas) ?


              • Shawford 2 février 2016 09:28

                PAUL&MIKE

                Tu patientes avant de rentrer dans l’arène comme le fier bull de la chanson de Cabrel, j’espère smiley

                Si t’as bien suivi, l’inauguration officielle (sauf si les autorités « supérieures » choisissent de décaler la date, on adore l’improvisation smiley ) est prévue pour le 21 de ce mois.

                T’inquiète donc pas tu te sentiras assez fort et lucide d’ici là pour affronter ton destin de trieur d’étoiles smiley

                Stay tuned, business as usual


                • Fabienm 2 février 2016 09:32

                  @Shawford
                  oohhh comme c’est rigolo de voir Paul&Mike écrit ici !

                   smiley

                • Shawford 2 février 2016 09:34

                  @Fabienm

                  Dédicace du jour : https://www.youtube.com/watch?v=33JZ0AN-bLY smiley


                • Shawford 2 février 2016 09:39

                  @Fabienm

                  C’est ton nom de cêne, on peut pas échapper à son destin, et tout est dit dans la dédicace du jour  smiley (l’humour et l’amour sont en tout cas pour de bon les deux seules vraies armes de destruction et de (re)structuration massive de l’univers).


                • Fabienm 2 février 2016 09:50

                  @Shawford
                  ahhhh l’amour....


                • Shawford 2 février 2016 09:55

                  @Fabienm

                  T’inquiète il va viendé par paquets de 12, c’est écrit de chez écrit (mais ce sera carrément mieux à vivre smiley )


                • panpan 3 février 2016 16:10

                  Tout cela est navrant... Pas étonnant qu’on n’avance pas..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité