• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Adeste fideles...

Adeste fideles...

Ce célèbre chant de Noël, dont l'origine reste incertaine, aurait été écrit au XIII ème siècle par Saint Bonaventure qui fut un grand théologien. Les paroles en latin sont une invitation à découvrir le "roi des anges", l'enfant nouveau-né... Ce chant, plein de magnificence, est ponctué d'impératifs : "accourez, venez, voyez" "adeste, venite, videte", et ces injonctions traduisent un élan grâce à l'emploi de verbes de mouvement et de perception...

L'évocation des bergers suggère le petit peuple et rappelle le caractère humble et modeste de l'enfant devenu "seigneur"...

Le texte comporte une connotation religieuse évidente, au sens étymologique même du terme : il s'agit de relier les humains dans une même ferveur, dans un même amour : voilà un chant qui a pour but d'unir les hommes, de les associer dans un amour commun.

L'apostrophe "fideles" au début de l'hymne réunit les croyants, ceux qui espèrent en ce nouveau dieu incarné par un enfant.

Ce chant traduit la joie, l'espoir d'un renouveau : les fidèles sont "joyeux et triomphants".

L'enfant représente la splendeur du dieu... que les fidèles sont invités à "adorer" : ce terme très fort revient, comme un refrain, dans le texte et traduit bien la ferveur, l'enthousiasme des bergers et du peuple...

Les paroles insistent sur la pauvreté de ce Dieu, "couché sur la paille" d'une étable, né dans la misère, ce dieu qui incarne l'amour des hommes.

Comment ne pas aimer ce Dieu d'amour ? Comment ne pas répondre à l'appel lancé dans ce chant de Noêl ?

La musique triomphante est elle-même une invitation à suivre cet élan : amplifiées par des choeurs, les paroles de cet hymne transportent l'auditeur dans une sorte de ferveur...

La langue latine et ses sonorités éclatantes où l'on entend toutes les consonnes amplifient le chant : les impératifs "venite, adoremus" "venez, adorons" qui ponctuent le texte résonnent comme un appel insistant et convaincant.

Chant de Noël, hymne à l'union, la réunion des hommes, grâce à l'emploi récurrent du pluriel, ce texte plein d'émotion renvoie aux origines mêmes de la religion, à une forme de simplicité attachante, à un amour désintéressé et partagé...

Il serait bon de retrouver ce message originel, ces espoirs d'autrefois, ces élans vers une renaissance, un renouveau... un partage...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-adeste-fideles-121754183.html

 

Vidéo :


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Diogène diogène 26 décembre 2017 11:28

    C’est exactement ce que me disait Joey Starr hier e écoutant une nouvelle fois ce merveilleux Noël sur sa nouvelle sono.


    • rosemar rosemar 26 décembre 2017 11:49

      @diogène

      Un peu de latin sur Agoravox, c’est sympa ? et ça change !



    • rosemar rosemar 26 décembre 2017 11:52

      @diogène

      Une autre version avec le texte latin en face :




    • acetrip 27 décembre 2017 08:45

      @rosemar
      et auss :


    • Choucas Choucas 26 décembre 2017 11:46

       
      NOËL = SOUCHIEN = IMPIE
       
      Dire « fêtes de fin d’année » où mieux « Last great branling »
       

      UN FILM D’ANIMATION TROP CHRÉTIEN
      PAS POUR PETITS SOUMIS GLANDS REMPLACÉS
      ARRÊTÉ EN PLEINE SÉANCE, PAR LA POLICE DE LA CHARIA BOOBA
       
      https://francais.rt.com/france/46789-laicite-film-danimation-sur-nativite-arrete-pleine-seance-scolaire-video



      • cevennevive cevennevive 26 décembre 2017 12:04

        Bonjour rosemar,


        Celui que je préfère est chanté par le Frère Alessandro.

        « frère Alessandro, un moine à la gueule et à la voix d’ange ».


        • rosemar rosemar 26 décembre 2017 13:32

          @cevennevive

          Pas mal aussi !



        • phan 26 décembre 2017 13:27

          Annuntio vobis gaudium magnum : Habemus Rosemamam, Rosam amāmus !


          • rosemar rosemar 26 décembre 2017 13:36

            @phan


            Et sans barbarisme, en plus !

          • phan 26 décembre 2017 19:03

            @rosemar

            Ils ne commentent plus votre article en latin ?
            Yep yep, asinus, ne varietur et Sic transit gloria mundi, amen !


          • rosemar rosemar 26 décembre 2017 20:48

            @phan

            Mais, c’est vrai : où sont passés nos latinistes ??

          • JC_Lavau JC_Lavau 26 décembre 2017 21:01

            Sed libera nos a rosemarda.


          • rosemar rosemar 26 décembre 2017 21:05

            @JC_Lavau

            A noter : voilà le premier com désagréable sur ce fil... 

            On ne respecte même plus la trêve de Noël !

          • JC_Lavau JC_Lavau 27 décembre 2017 12:56

            @rosemar. D’autant que 

            Angelam angelum lettorum,
            et que
            Cesarem legato alacrem eorum.
            Et surtout que
            SI TEQVIS TEXIT PRESTABIT
            CERTE QVIS VENVS ILLA TREMENS.

          • popov 26 décembre 2017 14:28

            @rosemar


            Adeste fideles, comme dans ce film.

            • rosemar rosemar 26 décembre 2017 14:46

              @popov

              où l’on voit que le latin est bien une langue universelle...

            • popov 26 décembre 2017 17:24

              @rosemar


              C’était la langue de l’élite d’une grande partie de l’Europe pendant plusieurs siècles après la chute de l’empire romain, et la langue liturgique de l’église catholique jusqu’il y a peu.


            • popov 26 décembre 2017 17:31

              @rosemar


              Il y a encore une page Wikipedia en latin.

            • rosemar rosemar 26 décembre 2017 17:32

              @popov

              En effet, et elle a marqué de son empreinte notre belle langue...

            • rosemar rosemar 26 décembre 2017 17:37

              @popov

              Etonnant ! Et on peut même faire des recherches en tapant un mot latin...

              Par exemple : le mot « arbor, l’arbre »


            • Louise Louise 27 décembre 2017 11:43

              « Adeste fideles » est pour moi, le plus beau chant de Noël (même si mon Latin est bien loin !)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès