• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Adhésion de 4 oblasts à la Russie : le réquisitoire de Vladimir Poutine (...)

Adhésion de 4 oblasts à la Russie : le réquisitoire de Vladimir Poutine (discours intégral)

Signature des traités d'adhésion des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk et des régions de Zaporozhye et de Kherson à la Russie

Une cérémonie de signature des traités d'adhésion de la République populaire de Donetsk, de la République populaire de Lougansk, de la région de Zaporozhye et de la région de Kherson à la Fédération de Russie a eu lieu dans la salle Saint-Georges du palais du Grand Kremlin.

30 septembre 2022

16h00

Le Kremlin, Moscou

Discours présidentiel à l'occasion de la signature des traités d'adhésion des régions de la RPD, de la RPL, de Zaporozhye et de Kherson à la Russie.

Source : en.kremlin.ru

Traduction : lecridespeuples.fr

Vladimir Poutine : Citoyens de Russie, citoyens des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk, habitants des régions de Zaporozhye et de Kherson, députés de la Douma d'État, sénateurs de la Fédération de Russie,

Comme vous le savez, des référendums ont été organisés dans les Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk et dans les régions de Zaporozhye et de Kherson. Les bulletins de vote ont été comptés et les résultats ont été annoncés. Le peuple a fait son choix sans équivoque.

Aujourd'hui, nous allons signer les traités d'adhésion de la République populaire de Donetsk, de la République populaire de Lougansk, de la région de Zaporozhye et de la région de Kherson à la Fédération de Russie. Je ne doute pas que l'Assemblée fédérale soutiendra les lois constitutionnelles sur l'adhésion à la Russie et la création de quatre nouvelles régions, nos nouvelles entités constitutives de la Fédération de Russie, car c'est la volonté de millions de personnes. (Applaudissements.)

C'est sans aucun doute leur droit, un droit inhérent scellé dans l'article 1 de la Charte des Nations unies, qui énonce directement le principe de l'égalité des droits et de l'autodétermination des peuples.

Je le répète, c'est un droit inhérent des peuples. Il est fondé sur notre affinité historique, et c'est ce droit qui a conduit à la victoire des générations de nos prédécesseurs, ceux qui ont construit et défendu la Russie pendant des siècles depuis la période de l'Ancienne Rus.

C'est ici, en Novorossiya, que [Pyotr] Rumyantsev, [Alexander] Suvorov et [Fyodor] Ushakov ont livré leurs batailles, que Catherine la Grande et [Grigory] Potyomkin ont fondé de nouvelles villes. Nos grands-pères et arrière-grands-pères ont combattu ici jusqu'au bout pendant la Grande Guerre patriotique.

Nous nous souviendrons toujours des héros du Printemps russe, de ceux qui ont refusé d'accepter le coup d'État néonazi en Ukraine en 2014, de tous ceux qui sont morts pour le droit de parler leur langue maternelle, de préserver leur culture, leurs traditions et leur religion, et pour le droit même de vivre. Nous nous souvenons des soldats du Donbass, des martyrs du Katyn d'Odessa, des victimes des attaques terroristes inhumaines menées par le régime de Kiev.

Nous commémorons les volontaires et les miliciens, les civils, les enfants, les femmes, les personnes âgées, les Russes, les Ukrainiens, les personnes de diverses nationalités ; le leader populaire de Donetsk Alexandre Zakharchenko ; les commandants militaires Arsen Pavlov et Vladimir Zhoga, Olga Kochura et Alexei Mozgovoy ; le procureur de la République de Lougansk Sergei Gorenko ; le parachutiste Nurmagomed Gadzhimagomedov et tous nos soldats et officiers qui sont morts en héros pendant l'opération militaire spéciale. Ils sont des héros. (Applaudissements.) Des héros de la grande Russie. Veuillez vous joindre à moi pour une minute de silence afin d'honorer leur mémoire.

(Minute de silence.)

Merci.

Derrière le choix de millions d'habitants des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk, des régions de Zaporozhye et de Kherson, se cache notre destin commun et notre histoire millénaire. Les gens ont transmis ce lien spirituel à leurs enfants et petits-enfants. Malgré toutes les épreuves qu'ils ont endurées, ils ont porté l'amour de la Russie à travers les années. C'est quelque chose que personne ne peut détruire. C'est pourquoi les anciennes générations et les jeunes —ceux qui sont nés après l'effondrement tragique de l'Union soviétique— ont voté pour notre unité, pour notre avenir commun.

En 1991, à Belovezhskaya Pushcha, les représentants de l'élite du parti de l'époque ont pris la décision de mettre fin à l'Union soviétique, sans demander aux citoyens ordinaires ce qu'ils voulaient, et les gens se sont soudainement retrouvés coupés de leur patrie. Cela a déchiré et démembré notre communauté nationale et a déclenché une catastrophe nationale. Tout comme le gouvernement a discrètement délimité les frontières des républiques soviétiques, agissant dans les coulisses après la révolution de 1917, les derniers dirigeants de l'Union soviétique, contrairement à l'expression directe de la volonté de la majorité du peuple lors du référendum de 1991, ont détruit notre grand pays, et ont simplement fait en sorte que les habitants des anciennes républiques considèrent cela comme un fait accompli.

Je peux admettre qu'ils ne savaient même pas ce qu'ils faisaient et quelles conséquences leurs actions auraient en fin de compte. Mais cela n'a plus d'importance maintenant. Il n'y a plus d'Union soviétique ; nous ne pouvons pas retourner à l'époque de l'Union soviétique.

En fait, la Russie n'en a plus besoin aujourd'hui ; ce n'est pas notre ambition. Mais rien n'est plus fort que la détermination de millions de personnes qui, par leur culture, leur religion, leurs traditions et leur langue, se considèrent comme faisant partie de la Russie, et dont les ancêtres ont vécu dans un seul pays pendant des siècles. Il n'y a rien de plus fort que leur détermination à retourner dans leur véritable patrie historique.

Pendant huit longues années, les habitants du Donbass ont subi un génocide, des bombardements et des blocus ; à Kherson et à Zaporozhye, une politique criminelle a été menée pour cultiver la haine de la Russie, de tout ce qui est russe. Maintenant aussi, pendant les référendums, le régime de Kiev a menacé de représailles et de mort les instituteurs, les femmes qui travaillaient dans les commissions électorales. Kiev a menacé de répression des millions de personnes venues exprimer leur volonté. Mais les habitants du Donbass, de Zaporozhye et de Kherson n'ont pas été brisés, et ils ont eu leur mot à dire.

Je veux que les autorités de Kiev et leurs véritables donneurs d'ordre à l'Ouest m'entendent maintenant, et je veux que tout le monde se souvienne de ceci : les personnes vivant à Lougansk et Donetsk, à Kherson et Zaporozhye sont devenues nos citoyens, pour toujours. (Applaudissements.)

Nous appelons le régime de Kiev à cesser immédiatement le feu et toutes les hostilités ; à mettre fin à la guerre qu'il a déclenchée en 2014 et à revenir à la table des négociations. Nous sommes prêts pour cela, comme nous l'avons dit plus d'une fois. Mais le choix des habitants de Donetsk, Lougansk, Zaporozhye et Kherson ne sera pas discuté. La décision a été prise, et la Russie ne la trahira pas. (Applaudissements.) Les autorités actuelles de Kiev doivent respecter cette libre expression de la volonté du peuple ; il n'y a pas d'autre moyen. C'est la seule voie vers la paix.

Nous défendrons notre terre avec toutes les forces et les ressources dont nous disposons, et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour assurer la sécurité de notre peuple. C'est la grande mission libératrice de notre nation.

Nous reconstruirons définitivement les villes et villages détruits, les bâtiments résidentiels, les écoles, les hôpitaux, les théâtres et les musées. Nous restaurerons et développerons les entreprises industrielles, les usines, les infrastructures, ainsi que les systèmes de sécurité sociale, de retraite, de santé et d'éducation.

Nous nous efforcerons certainement d'améliorer le niveau de sécurité. Ensemble, nous veillerons à ce que les citoyens des nouvelles régions puissent ressentir le soutien de tout le peuple de Russie, de toute la nation, de toutes les républiques, territoires et régions de notre vaste Patrie. (Applaudissements.)

Amis, collègues,

Aujourd'hui, je voudrais m'adresser à nos soldats et officiers qui participent à l'opération militaire spéciale, aux combattants du Donbass et de Novorossiya, à ceux qui se sont rendus dans les bureaux de recrutement militaire après avoir reçu un document d'appel en vertu du décret sur la mobilisation partielle, et à ceux qui l'ont fait volontairement, répondant à l'appel de leur cœur. Je voudrais m'adresser à leurs parents, à leurs épouses et à leurs enfants, pour leur dire pour quoi notre peuple se bat, contre quel type d'ennemi nous nous battons, et qui pousse le monde vers de nouvelles guerres et crises et tire de cette tragédie des bénéfices tachés de sang.

Nos compatriotes, nos frères et sœurs en Ukraine qui font partie de notre peuple uni ont vu de leurs propres yeux ce que la classe dirigeante du soi-disant Occident a préparé pour l'humanité dans son ensemble. Ils ont laissé tomber leurs masques et montré de quoi ils sont réellement faits.

Lorsque l'Union soviétique s'est effondrée, l'Occident a décidé que le monde et chacun d'entre nous se plieraient définitivement à ses diktats. En 1991, l'Occident pensait que la Russie ne se relèverait jamais après de tels chocs et s'effondrerait d'elle-même. Cela a failli se produire. Nous nous souvenons des horribles années 1990, de la faim, du froid et du désespoir. Mais la Russie est restée debout, a repris vie, s'est renforcée et a occupé la place qui lui revient dans le monde.

Pendant ce temps, l'Occident a continué et continue de chercher une nouvelle occasion de nous porter un coup, d'affaiblir et de briser la Russie, ce dont ils ont toujours rêvé, de diviser notre État et de monter nos peuples les uns contre les autres, et de les condamner à la pauvreté et à l'extinction. Ils ne peuvent pas être tranquilles en sachant qu'il existe dans le monde un si grand pays avec un si vaste territoire, avec ses richesses naturelles, ses ressources et ses habitants qui ne peuvent pas et ne veulent pas se plier aux exigences de quelqu'un d'autre.

L'Occident est prêt à franchir toutes les limites pour préserver le système néocolonial qui lui permet de vivre aux crochets du monde, de le piller grâce à la domination du dollar et de la technologie, de percevoir un véritable tribut de l'humanité, d'extraire sa principale source de prospérité imméritée, la rente versée à l'hégémon. La préservation de cette rente est leur motivation principale, réelle et absolument intéressée. C'est pourquoi une dé-souverainisation totale est dans leur intérêt. Cela explique leur agressivité envers les États indépendants, les valeurs traditionnelles et les cultures authentiques, leurs tentatives de saper les processus internationaux et d'intégration, les nouvelles monnaies mondiales et les centres de développement technologique qu'ils ne peuvent pas contrôler. Il est d'une importance capitale pour eux de forcer tous les pays à céder leur souveraineté aux États-Unis.

Dans certains pays, les élites dirigeantes acceptent volontairement de le faire, acceptent volontairement de devenir des vassaux ; d'autres sont soudoyés ou intimidés. Et si cela ne fonctionne pas, ils détruisent des États entiers, laissant derrière eux des désastres humanitaires, des dévastations, des ruines, des millions de vies humaines anéanties et mutilées, des enclaves terroristes, des zones de désastre social, des protectorats, des colonies et des semi-colonies. Ils s'en moquent. Tout ce qui les intéresse, c'est leur propre intérêt.

Je tiens à souligner à nouveau que leur insatiabilité et leur détermination à préserver leur domination sans entrave sont les véritables causes de la guerre hybride que l'Occident collectif mène contre la Russie. Ils ne veulent pas que nous soyons libres ; ils veulent que nous soyons une colonie. Ils ne veulent pas d'une coopération égale ; ils veulent piller. Ils ne veulent pas nous voir comme une société libre, mais comme une masse d'esclaves sans âme.

Ils voient notre pensée et notre philosophie comme une menace directe. C'est pourquoi ils ciblent nos philosophes pour les assassiner. Notre culture et notre art représentent un danger pour eux, c'est pourquoi ils tentent de les interdire. Notre développement et notre prospérité sont également une menace pour eux, car la concurrence s'accroît. Ils ne veulent pas ou n'ont pas besoin de la Russie, mais nous si. (Applaudissements.)

Je voudrais vous rappeler que par le passé, les ambitions de domination mondiale se sont à plusieurs reprises brisées contre le courage et la résilience de notre peuple. La Russie sera toujours la Russie. Nous continuerons à défendre nos valeurs et notre Patrie.

L'Occident mise sur l'impunité, sur le fait de pouvoir s'en tirer à bon compte. En fait, c'était le cas jusqu'à récemment. Les accords stratégiques de sécurité ont été réduits à néant ; les accords conclus au plus haut niveau politique ont été déclarés des fables ; les promesses fermes de ne pas étendre l'OTAN à l'est ont cédé la place à une vile tromperie dès que nos anciens dirigeants y ont cru ; les traités sur la défense antimissile, les missiles à portée intermédiaire et à plus courte portée ont été unilatéralement démantelés sous des prétextes farfelus.

Et tout ce que nous entendons, c'est que l'Occident insiste sur un ordre fondé sur des règles. Mais d'où cela vient-il ? Qui a déjà vu ces règles ? Qui les a acceptées ou approuvées ? Écoutez, ce ne sont que des absurdités, des tromperies, des doubles standards, voire des triples standards ! Ils doivent penser que nous sommes stupides.

La Russie est une grande puissance millénaire, une civilisation entière, et elle ne va pas vivre selon de telles règles improvisées et fausses. (Applaudissements.)

C'est le soi-disant Occident qui a piétiné le principe de l'inviolabilité des frontières, et maintenant il décide, à sa guise, qui a le droit à l'autodétermination et qui ne l'a pas, qui en est indigne. On ne sait pas très bien sur quoi se fondent leurs décisions ni qui leur a donné le droit de décider en premier lieu. Ils l'ont simplement assumé.

C'est pourquoi le choix des habitants de Crimée, Sébastopol, Donetsk, Lougansk, Zaporozhye et Kherson les rend si furieux. L'Occident n'a aucun droit moral d'intervenir, ni même de prononcer un mot sur la liberté et la démocratie. Jamais il n'a eu ce droit et il ne l'a certainement pas aujourd'hui.

Les élites occidentales ne se contentent pas de nier la souveraineté nationale et le droit international. Leur hégémonie présente des caractéristiques prononcées de totalitarisme, de despotisme et d'apartheid. Elles divisent effrontément le monde entre leurs vassaux —les pays dits civilisés— et tous les autres, qui, selon les conceptions des racistes occidentaux actuels, devraient être ajoutés à la liste des barbares et des sauvages. Les fausses étiquettes comme « pays voyou » ou « régime autoritaire » existent déjà et sont utilisées pour stigmatiser des nations et des États entiers, ce qui n'est pas nouveau. Il n'y a là rien de nouveau. Au fond, les élites occidentales sont restées les mêmes colonisateurs. Elles discriminent et divisent les peuples entre le haut du panier et les autres.

Nous n'avons jamais accepté et n'accepterons jamais un tel nationalisme politique et un tel racisme. Si ce n'est le racisme, qu'est-ce que la russophobie qui se répand dans le monde ? Qu'est-ce que, sinon le racisme, la conviction dogmatique de l'Occident que sa civilisation et sa culture néolibérale sont un modèle indiscutable que le monde entier doit suivre ? « Vous êtes soit avec nous, soit contre nous. » Cela paraît même étrange.

Les élites occidentales transfèrent même la repentance de leurs propres crimes historiques sur tous les autres, exigeant que les citoyens de leurs pays et des autres peuples avouent des choses avec lesquelles ils n'ont absolument rien à voir, par exemple, la période des conquêtes coloniales.

Il est bon de rappeler à l'Occident qu'il a commencé sa politique coloniale au Moyen Âge, suivie de la traite mondiale des esclaves, du génocide des tribus indiennes en Amérique, du pillage de l'Inde et de l'Afrique, des guerres de l'Angleterre et de la France contre la Chine, qui l'ont contrainte à ouvrir ses ports au commerce de l'opium. Ce qu'ils ont fait, c'est rendre des nations entières dépendantes de la drogue et exterminer délibérément des groupes ethniques entiers pour s'emparer des terres et des ressources, en chassant les gens comme des animaux. Cela est contraire à la nature humaine, à la vérité, à la liberté et à la justice.

De notre côté, nous sommes fiers qu'au 20e siècle, notre pays ait été à la tête du mouvement anticolonial, qui a ouvert à de nombreux peuples du monde entier la possibilité de progresser, de réduire la pauvreté et les inégalités, et de vaincre la faim et la maladie.

J'insiste, l'une des raisons de la russophobie séculaire, de l'animosité non dissimulée des élites occidentales à l'égard de la Russie est précisément le fait que nous n'avons pas permis qu'ils nous volent pendant la période des conquêtes coloniales et que nous avons forcé les Européens à commercer avec nous à des conditions mutuellement avantageuses. Nous y sommes parvenus en créant un État centralisé fort en Russie, qui s'est développé et renforcé sur la base des grandes valeurs morales du christianisme orthodoxe, de l'islam, du judaïsme et du bouddhisme, ainsi que de la culture et de la parole russes, ouvertes à tous.

Les projets d'invasion de la Russie étaient nombreux. De telles tentatives ont été faites pendant la période des troubles au 17e siècle et pendant la période des épreuves après la révolution de 1917. Elles ont toutes échoué. L'Occident n'a réussi à s'emparer des richesses de la Russie qu'à la fin du 20e siècle, lorsque l'État a été détruit. Ils nous ont appelés amis et partenaires, mais ils nous ont traités comme une colonie, utilisant divers stratagèmes pour pomper des milliers de milliards de dollars hors du pays. Nous nous en souvenons. Nous n'avons rien oublié.

Il y a quelques jours, les habitants de Donetsk et de Lougansk, de Kherson et de Zaporozhye ont déclaré leur soutien à la restauration de notre unité historique. Merci ! (Applaudissements.)

Les pays occidentaux disent depuis des siècles qu'ils apportent la liberté et la démocratie aux autres nations. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Au lieu d'apporter la démocratie, ils ont supprimé et exploité, et au lieu de donner la liberté, ils ont asservi et opprimé. Le monde unipolaire est intrinsèquement anti-démocratique et non-libre ; il est faux et hypocrite de bout en bout.

Les États-Unis sont le seul pays au monde à avoir utilisé des armes nucléaires à deux reprises, détruisant les villes d'Hiroshima et de Nagasaki au Japon. Et ils ont créé un précédent.

Rappelons que pendant la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis et la Grande-Bretagne ont réduit en ruines Dresde, Hambourg, Cologne et de nombreuses autres villes allemandes, sans la moindre nécessité militaire. Cela a été fait de manière ostentatoire et, je le répète, sans aucune nécessité militaire. Ils n'avaient qu'un seul objectif, comme pour les bombardements nucléaires des villes japonaises : intimider notre pays et le reste du monde.

Les États-Unis ont laissé une profonde cicatrice dans la mémoire des peuples de Corée et du Vietnam avec leurs bombardements massifs qui réduisaient tout en poussière et l'utilisation du napalm et d'armes chimiques.

Ils continuent en fait d'occuper l'Allemagne, le Japon, la République de Corée et d'autres pays, qu'ils qualifient cyniquement d'égaux et d'alliés. Quel genre d'alliance est-ce là ? Le monde entier sait que les hauts responsables de ces pays sont espionnés et que leurs bureaux et leurs maisons sont sur écoute. C'est une honte, une honte pour ceux qui font cela et pour ceux qui, comme des esclaves, avalent en silence et docilement ce comportement arrogant.

Ils appellent « solidarité euro-atlantique » les ordres et les menaces qu'ils adressent à leurs vassaux, et « noble recherche médicale » la création d'armes biologiques et l'utilisation de cobayes humains, y compris en Ukraine.

Ce sont leurs politiques destructrices, leurs guerres et leurs pillages qui ont déclenché la vague massive de migrants d'aujourd'hui. Des millions de personnes endurent des privations et des humiliations ou meurent par milliers en essayant de rejoindre l'Europe.

Ils exportent maintenant des céréales depuis l'Ukraine. Où les emmènent-ils sous prétexte d'assurer la sécurité alimentaire des pays les plus pauvres ? Où vont-elles ? Ils les emmènent vers ces mêmes pays européens. Seuls 5% des céréales d'Ukraine ont été livrées aux pays les plus pauvres. Encore plus de tricherie et de tromperie éhontée.

En fait, l'élite américaine utilise la tragédie de ces personnes pour affaiblir ses rivaux, pour détruire les États-nations. Cela vaut pour l'Europe et pour les identités de la France, de l'Italie, de l'Espagne et d'autres pays à l'histoire séculaire.

Washington exige de plus en plus de sanctions contre la Russie et la majorité des politiciens européens s'y plient docilement. Ils comprennent clairement qu'en faisant pression sur l'UE pour qu'elle renonce complètement à l'énergie et aux autres ressources russes, les États-Unis poussent pratiquement l'Europe vers la désindustrialisation dans le but de mettre la main sur l'ensemble du marché européen. Ces élites européennes comprennent tout —elles le comprennent, mais elles préfèrent servir les intérêts des autres.

Ce n'est plus de la servilité mais une trahison directe de leurs propres peuples. Que Dieu les bénisse, c'est leur responsabilité.

Mais les Anglo-Saxons estiment que les sanctions ne suffisent plus et ils se tournent désormais vers la subversion. Cela semble incroyable mais c'est un fait —en provoquant des explosions sur les gazoducs internationaux Nord Stream qui passent au fond de la mer Baltique, ils se sont en fait lancés dans la destruction de toute l'infrastructure énergétique de l'Europe. Il est clair pour tout le monde qui en profite. Ceux qui en profitent sont bien sûr les responsables.

Les diktats des États-Unis sont soutenus par la force brute, par la loi du poing. Parfois, elle est joliment enveloppée, parfois il n'y a pas d'emballage du tout, mais l'essentiel est le même —la loi du poing. D'où le déploiement et le maintien de centaines de bases militaires dans tous les coins du monde, l'expansion de l'OTAN et les tentatives de créer de nouvelles alliances militaires, comme l'AUKUS et autres. Beaucoup est fait pour créer une chaîne militaro-politique Washington-Séoul-Tokyo. Tous les États qui possèdent ou aspirent à une véritable souveraineté stratégique et qui sont capables de contester l'hégémonie occidentale, sont automatiquement déclarés ennemis.

Ce sont les principes qui sous-tendent les doctrines militaires des États-Unis et de l'OTAN, qui exigent une domination totale. Les élites occidentales présentent leurs plans néocolonialistes avec la même hypocrisie, prétendant des intentions pacifiques, parlant d'une sorte de dissuasion. Ce mot évasif migre d'une stratégie à l'autre mais ne signifie en réalité qu'une seule chose : saper tous les centres de pouvoir souverains.

Nous avons déjà entendu parler de la dissuasion de la Russie, de la Chine et de l'Iran. Je pense que les prochains sur la liste sont d'autres pays d'Asie, d'Amérique latine, d'Afrique et du Moyen-Orient, ainsi que les partenaires et alliés actuels des États-Unis. Après tout, nous savons que lorsqu'ils sont mécontents, ils introduisent des sanctions contre leurs alliés également —contre telle ou telle banque ou entreprise. C'est leur pratique et ils vont l'étendre. Ils ont tout en ligne de mire, y compris nos voisins immédiats —les pays de la CEI.

Dans le même temps, l'Occident a manifestement pris ses désirs pour des réalités depuis longtemps. En lançant la guerre-éclair des sanctions contre la Russie, par exemple, ils pensaient qu'ils pourraient à nouveau soumettre le monde entier à leur ordres. Il s'avère toutefois qu'une perspective aussi brillante n'excite pas tout le monde —à l'exception des masochistes politiques complets et des admirateurs d'autres formes non conventionnelles de relations internationales. La plupart des États refusent de « jouer le petit soldat » et choisissent plutôt la voie raisonnable de la coopération avec la Russie.

L'Occident ne s'attendait manifestement pas à une telle insubordination. Ils se sont simplement habitués à agir selon un modèle, à s'emparer de tout ce qui leur plaît, par le chantage, la corruption, l'intimidation, et se sont convaincus que ces méthodes fonctionneraient toujours, comme si elles s'étaient fossilisées dans le passé.

Une telle confiance en soi est le produit direct non seulement du fameux concept d'exceptionnalisme —bien qu'il ne cesse de surprendre— mais aussi de la véritable « faim d'information » en Occident. La vérité a été noyée dans un océan de mythes, d'illusions et de faux, à l'aide d'une propagande extrêmement agressive, en mentant comme Goebbels. Plus le mensonge est invraisemblable, plus vite les gens y croiront —c'est ainsi qu'ils fonctionnent, selon ce principe.

Mais on ne peut pas nourrir les gens avec des dollars et des euros imprimés. Vous ne pouvez pas les nourrir avec ces morceaux de papier, et la capitalisation virtuelle et gonflée des entreprises occidentales de réseaux sociaux ne peut pas chauffer leurs maisons. Tout ce que je dis est important. Et ce que je viens de dire ne l'est pas moins : vous ne pouvez nourrir personne avec du papier —vous avez besoin de nourriture ; et vous ne pouvez chauffer la maison de personne avec ces capitalisations gonflées —vous avez besoin d'énergie.

C'est pourquoi les hommes politiques européens doivent convaincre leurs concitoyens de manger moins, de prendre moins souvent une douche et de s'habiller plus chaudement à la maison. Et ceux qui commencent à poser des questions justes comme « Pourquoi cela, en fait ? » sont immédiatement déclarés ennemis, extrémistes et radicaux. Ils pointent du doigt la Russie et disent : c'est la source de tous vos problèmes. Encore des mensonges.

Je tiens à souligner que tout porte à croire que les élites occidentales ne chercheront pas de solutions constructives à la crise alimentaire et énergétique mondiale dont elles sont les seules responsables, en raison de leur politique à long terme, qui remonte bien avant notre Opération militaire spéciale en Ukraine, dans le Donbass. Ils n'ont pas l'intention de résoudre les problèmes d'injustice et d'inégalité. Je crains qu'ils ne préfèrent utiliser d'autres formules avec lesquelles ils sont plus à l'aise.

Et il est important de rappeler ici que l'Occident s'est tiré d'affaire au début du 20e siècle avec la Première Guerre mondiale. Les bénéfices de la Seconde Guerre mondiale ont permis aux États-Unis de surmonter la Grande Dépression et de devenir la plus grande économie du monde, et d'imposer à la planète le pouvoir du dollar comme monnaie de réserve mondiale. Et durant la crise des années 1980 —les choses se sont à nouveau précipitées dans les années 1980—

l'Occident en est sorti indemne, en grande partie en s'appropriant l'héritage et les ressources de l'Union soviétique effondrée et défunte. C'est un fait.

Aujourd'hui, pour se libérer du dernier réseau de défis, ils doivent à tout prix démanteler la Russie ainsi que d'autres États qui choisissent une voie de développement souveraine, afin de pouvoir piller davantage les richesses des autres nations et les utiliser pour boucher leurs propres trous. Si cela ne se produit pas, je ne peux exclure qu'ils essaient de déclencher l'effondrement de l'ensemble du système et de tout mettre sur le compte de cet effondrement, ou, ce qu'à Dieu ne plaise, qu'ils décident d'utiliser la vieille formule de la croissance économique par la guerre.

La Russie est consciente de sa responsabilité envers la communauté internationale et fera tout son possible pour que les esprits s'apaisent.

Le modèle néocolonial actuel est condamné à terme, c'est une évidence. Mais je répète que ses véritables maîtres s'y accrocheront jusqu'à la fin. Ils n'ont tout simplement rien à offrir au monde, si ce n'est de maintenir le même système de pillage et de racket.

Ils n'en ont rien à faire du droit naturel de milliards de personnes, la majorité de l'humanité, de la liberté et de la justice, du droit de déterminer leur propre avenir. Ils sont déjà passés à la négation radicale des valeurs morales, religieuses et familiales.

Répondons à quelques questions très simples pour nous-mêmes. Je voudrais maintenant revenir sur ce que j'ai dit et m'adresser également à tous les citoyens du pays —pas seulement aux collègues qui sont dans la salle— mais à tous les citoyens de Russie : voulons-nous avoir ici, dans notre pays, en Russie, « Parent 1 » « Parent 2 » « Parent 3 » (ils ont complètement perdu la tête !) au lieu de la mère et du père ? Voulons-nous que nos écoles imposent à nos enfants, dès leurs premiers jours d'école, des perversions qui mènent à la dégradation et à l'extinction ? Voulons-nous leur enfoncer dans le crâne l'idée que certains autres genres existent à côté des femmes et des hommes et leur proposer des opérations de réassignation sexuelle ? Est-ce cela que nous voulons pour notre pays et nos enfants ? Tout cela est inacceptable pour nous. Nous avons un autre avenir à nous.

Permettez-moi de répéter que la dictature des élites occidentales vise toutes les sociétés, y compris les citoyens des pays occidentaux eux-mêmes. C'est un défi pour tous. Ce renoncement complet à ce que signifie être humain, le renversement de la foi et des valeurs traditionnelles, et la suppression de la liberté commencent à ressembler à une « religion à l'envers » — du satanisme pur. Exposant les faux messies, Jésus-Christ a dit dans le Sermon sur la Montagne : « C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. » Ces fruits empoisonnés sont déjà évidents pour les gens, et pas seulement dans notre pays mais aussi dans tous les pays, y compris pour de nombreuses personnes en Occident même.

Le monde est entré dans une période de transformation fondamentale et révolutionnaire. De nouveaux centres de pouvoir émergent. Ils représentent la majorité —la majorité !— de la communauté internationale. Ils sont prêts non seulement à déclarer leurs intérêts mais aussi à les protéger. Ils voient dans la multipolarité une occasion de renforcer leur souveraineté, ce qui signifie obtenir une véritable liberté, des perspectives historiques, le droit à leurs propres formes de développement indépendantes, créatives et distinctives, à un processus harmonieux.

Comme je l'ai déjà dit, nous avons beaucoup de personnes partageant les mêmes idées en Europe et aux États-Unis, et nous sentons et voyons leur soutien. Un mouvement essentiellement émancipateur et anticolonial contre l'hégémonie unipolaire prend forme dans les pays et les sociétés les plus divers. Sa puissance ne fera que croître avec le temps. C'est cette force qui déterminera notre future réalité géopolitique.

Chers amis,

Aujourd'hui, nous luttons pour une voie juste et libre, avant tout pour nous-mêmes, pour la Russie, afin de laisser la dictature et le despotisme dans le passé. Je suis convaincu que les pays et les peuples comprennent qu'une politique fondée sur l'exceptionnalisme de qui que ce soit et la suppression d'autres cultures et peuples est intrinsèquement criminelle, et que nous devons clore ce chapitre honteux. L'effondrement en cours de l'hégémonie occidentale est irréversible. Et je le répète : les choses ne seront plus jamais les mêmes.

Le champ de bataille auquel le destin et l'histoire nous ont appelés est un champ de bataille pour notre peuple, pour la grande Russie historique. (Applaudissements.) Pour la grande Russie historique, pour les générations futures, nos enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants. Nous devons les protéger contre l'asservissement et les expériences monstrueuses qui visent à paralyser leur esprit et leur âme.

Aujourd'hui, nous nous battons pour qu'il ne vienne à l'idée de personne que la Russie, notre peuple, notre langue ou notre culture puissent être effacés de l'histoire. Aujourd'hui, nous avons besoin d'une société consolidée, et cette consolidation ne peut être fondée que sur la souveraineté, la liberté, la création et la justice. Nos valeurs sont l'humanité, la miséricorde et la compassion.

Et je voudrais conclure avec les mots d'un vrai patriote, Ivan Ilyin : « Si je considère la Russie comme ma patrie, cela signifie que j'aime comme un Russe, que je contemple et pense, chante et parle comme un Russe ; que je crois en la force spirituelle du peuple russe. Son esprit est mon esprit ; son destin est mon destin ; sa souffrance est mon chagrin ; et sa prospérité est ma joie. »

Derrière ces mots se cache un choix spirituel glorieux, qui, pendant plus de mille ans d'existence de l'État russe, a été suivi par de nombreuses générations de nos ancêtres. Aujourd'hui, nous faisons ce choix ; les citoyens des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk et les habitants des régions de Zaporozhye et de Kherson ont fait ce choix. Ils ont fait le choix d'être avec leur peuple, d'être avec leur patrie, de partager son destin et d'être victorieux avec elle.

La vérité est avec nous, et derrière nous, il y a la Russie !

(Applaudissements.)

Voir notre dossier sur la situation en Ukraine.

Pour soutenir ce travail censuré en permanence (y compris par Mediapart) et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur TwitterFacebookYoutube et VKontakte.


Moyenne des avis sur cet article :  3.92/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

483 réactions à cet article    


  • Astrolabe Astrolabe 1er octobre 19:08

    « La vérité est avec nous, et derrière nous, il y a la Russie ! »

    On dirait un titre d’un nartic de la Pravda  ! smiley


    • roman_garev 1er octobre 19:35

      @Astrolabe
      Votre Völkischer Beobachter bien-aimé doit vous manquer terriblement...


    • Glosspan Pangloss 1er octobre 19:39

      @roman_garev

      Tiens l’atro(bio)labe troll est de sorti. Attention il va vous chier sur les pompes.


    • Glosspan Pangloss 1er octobre 19:41

      @Pangloss
      (rectif) de sortie bien sûr. Ah ! Saloperie de clavier.

      Certains de ses amis pissent déjà sur les blindés russes.


    • Lynwec 1er octobre 19:58

      @Astrolabe

      Sur que la vérité doit vous irriter la peau un peu comme la lumière du Soleil pétrifie les trolls chez Tolkien, mais il va falloir vous y faire . Elle sera de plus en plus présente et vous n’y pourrez pas grand chose .

      La Pravda a changé de lieux, de nos jours, elle est occidentale, et vous ne le reconnaissez pas...


    • Joséphine Joséphine 2 octobre 11:00

      @ Tous les otanistes de ce site,

      Zelensky a déclaré qu’il « tuera les hommes un à un si Poutine restait au pouvoir ». C’est une déclaration de guerre contre l’Humanité toute entière. Seul un tortionnaire peut prononcer de tels mots. Comment tolérer de tels propos ? 

      Elle est belle votre idole chers otanistes ! Vous êtes en train de vous faire avoir par un mec qui n’est même pas ukrainien et qui a des cousins à New York. Ne voyez vous pas qu’il veut trainer le monde entière dans une guerre mondiale ? Il y’a en Ukraine des entités qui se sentent russe, c’est tout le sujet de cette guerre. Que Zelinsky rende ces territoires russes à la Russie et qu’il cesse le feu ! Mais non...Ce terroriste n’a nullement l’intention de laisser les peuples russophones en paix. 

      N’avez vous pas honte d’apporter votre soutien à ce terroriste ? 


    • confiture 2 octobre 11:04

      @Joséphine
      ce ne sont pas ses mots.


    • Joséphine Joséphine 2 octobre 11:45

      @confiture

      Zelinsky a dit cette phrase. Vous ne reculerez devant aucun mensonge . Ce n’est plus possible de dialoguer avec les ootanistes dans ces conditions. C’est dans plusieurs journaux de toutes façons. Nationaux et internationaux. 

      ZELINSKY L’A DIT !

      https://www.ladepeche.fr/2022/10/01/volodymyr-zelensky-aux-russes-vous-serez-tues-un-par-un-tant-que-poutine-sera-au-pouvoir-10706792.php

      Menteur ! Honte à vous de supporter un tel homme sans voir la réalité telle qu’elle est ! Vous mentez de façon éhontée. 


    • confiture 2 octobre 11:49

      @Joséphine
      oui, il a dit « vous serrez tués » pas « je vous tuerais », il y a comme une nuance.
      Je ne supportes pas ce type mais il faut donner le peu d’éléments que l’on a.


    • pemile pemile 2 octobre 11:56

      @Joséphine « C’est une déclaration de guerre contre l’Humanité toute entière. »

      On sait tous que niveau QI t’es pas au top, mais là !!!! smiley


    • Joséphine Joséphine 2 octobre 12:03

      @pemile

      Volodymyr Zelensky aux Russes : « Vous serez tués un par un » tant que Poutine sera au pouvoir - ladepeche.fr

      Tu es un fieffé menteur, toujours en train de me troller et d’écrire des attaques ad hominem. J’ai fait de plus longues études que toi ducon ! Je veux bien que tu m’attaques sur mon QI mais sur quel fondement te bases tu pour écrire ça ? 

      Va idolâtrer ton tortionnaire qui tuera les hommes un à un selon ses propres mots. 


    • pemile pemile 2 octobre 12:09

      @Joséphine « Je veux bien que tu m’attaques sur mon QI mais sur quel fondement te bases tu pour écrire ça ? »

      Tes « analyses » postées sur AVox depuis janvier.

      « qui tuera les hommes un à un selon ses propres mots. »

      Quand des hommes armés bombardent et envahissent ta maison, tu leurs offres le thé pour négocier ?


    • Attila Attila 2 octobre 22:16

      @pemile
      C’est le camembert qui dit au roquefort : « tu pues ! »
      « On sait tous que niveau QI t’es pas au top, mais là !!!! »

      .


    • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 2 octobre 22:32

      @Joséphine

      ad hominem.

      Bon ça, le latin d’avox.

      J’ai fait de plus longues études que toi ducon ! Je veux bien que tu m’attaques sur mon QI

      Et ça c’est encore mieux.
      Les études ne remonte pas encore ta classe. A l’écrit en tout cas.

    • Soucougnan Soucougnan 2 octobre 23:07

      @Joséphine

      C’est une déclaration de guerre contre l’Humanité toute entière.

      Ah parce que selon vous, Zelensky adressait ses menaces à l’humanité entière ?!!! Vous êtes d’une intelligence térébrante Joséphine... 

    • Joséphine Joséphine 2 octobre 23:30

      @Soucougnan

      Dieu merci, les propos de Zelensky ont fait énormément réagir. 

      zelensky tuera les russes un à un - Recherche (bing.com)

      Je sais bien que cela ne vous choque guère , tant que les blancs que vous haïssez s’entretuent, cela fait bien votre affaire. Sinon, ça va , le Grand Remplacement que vous souhaitez tant avance comme vous voulez ? Le discours fleuve de Poutine a justement dénoncé ce grand remplacement des peuples européens organisé par nos élites dégénérées. J’imagine d’ici vos cheveux épais (pour ne pas dire autre chose) dressés en brosse à chiotte sur votre tête à l’entente de ce discours. Mais sachez que pour la Fronsse la partie est sans doute perdue, mais les autres peuples ne se laisseront pas faire. 


    • Joséphine Joséphine 2 octobre 23:34

      @pemile

      Tu es bien le seul à ne pas être choqué par les propos assassins de Zelinsky qui dit qu’il tuera des hommmes un à un , sans faire le distinguo entre civils et soldats dans sa phrase. C’est bien un crime contre l’humanité qui transpire dans de tels propos, n’en déplaise à certains. Cela a fait beaucoup réagir en tout cas. Toi tu n’es pas choqué par les mots de Zelinsky, cela montre bien l’engeance que tu es. 

      Enormément d’encre a coulé après de tels propos 

      zelensky tuera les russes un à un - Recherche (bing.com)


    • Mozart Mozart 3 octobre 15:19

      @Joséphine
      chère amie,
      les russes un à un, sont les russes qui ont envahi son pays. Pour les autres il les exhorte à se rebeller contre leur dictateur. Bon, ça va mal pour vous maintenant et vous allez nous faire les chochottes après avoir rouler des mécaniques, volé, tué et violé des ukrainiens ? Eh bien, chère amie, à vous de danser maintenant.


    • Soucougnan Soucougnan 3 octobre 19:40

      @Joséphine

      Je sais bien que cela ne vous choque guère , tant que les blancs que vous haïssez s’entretuent,

      Je suis mariée avec un homme blanc, si je les avais en horreur, je me serais choisi un autre compagnon pour faire des enfants. M. Zelensky s’en prenait aux Russes qui venaient combattre dans son pays, il ne s’en prenait pas à l’humanité entière ! Votre haine des Noirs et des Arabes vous ferait souhaiter une guerre nucléaire pour purifier votre civilisation. Il faut retrouver vos esprits ma chère !

    • Joséphine Joséphine 3 octobre 22:07

      @Soucougnan 

      Evidemment que quand le président de la Fédération de Russie parle de« l’identité européenne détruite par l’immigration » , cela vous donne de l’urticaire . Le Grand Remplacement ? Il n’est que justice à vox yeux, vous l’avez assez dit ici lorsque vous venez déverser votre bave fielleuse

      Qui veut la guerre ici si ce n’est vous ? Relisez donc tout votre garbage ! 

       


    • Astrolabe Astrolabe 3 octobre 22:10

      @Soucougnan
       
      Et si on est noir, musulman, homo et d’extrême-gauche, alors là, elle fera carrément un malaise !  smiley


    • Soucougnan Soucougnan 4 octobre 01:00

      @Joséphine

      Le Grand Remplacement ? Il n’est que justice à vox yeux

      Les Français aurait pu voter Zemmour comme moi, mais ils ne l’ont pas fait, alors oui, ce grand remplacement est légitime dans la mesure où il relève d’un choix démocratique. De toute façon, regardons la réalité en face, la population blanche diminuerait avec ou sans les immigrés.

      quand le président de la Fédération de Russie parle de« l’identité européenne détruite par l’immigration » , cela vous donne de l’urticaire

      D’abord ce n’est pas à un gars élu à perpète qui espère être encore au pouvoir quand il sera vieux à faire pipi et caca sur lui, de venir nous dire ce que doit être notre identité et si l’immigration la détruit ou la renforce ! Sinon, oui, je le concède, l’immigration de masse est un fléau actuellement. Elle est source de violences, de tensions et j’en passe mais elle ne menace pas notre identité et nos valeurs pour la simple raison que les nôtres sont plus adaptées aux préoccupations des humains de notre époque et que nous sommes heureusement plus forts et plus dominateurs. Du reste, des fléaux qui nous menacent, il y en a un bien pire et que vous méconnaissez. C’est le déclin démographique qui va bientôt frapper tous les pays du monde, à l’exception notable de l’Afrique. Quand ce déclin commencera, toutes les économies mondiales basculeront dans une récession sans fin. Chômage, pauvreté et violence, c’est ce qui attend tous ceux qui y seront confrontés, sauf les régions du monde qui sauront attirer et surtout faire vivre ensemble pacifiquement des immigrés de tous les pays, ceci pour compenser la perte de population et empêcher le déclin continuel du PIB. Et c’est à ce moment-là que ce communautarisme qui nous pose aujourd’hui tant de problèmes, deviendra une force. Car c’est en Occident que les immigrés trouveront alors la richesse et des communautés à leur image durablement établies. C’est donc tout naturellement vers l’Occident qu’ils se dirigeront tous et non pas vers la Chine ou la Russie. Ils feront ainsi de nous le centre du monde. Poutine croit à tort que nos valeurs déclinent, mais c’est un pauvre barbare qui ne cesse de se tromper sur tout. Notre civilisation est simplement plus avancée que la sienne. Chez nous, les valeurs qui fondent notre identité ne sont pas fixées à tout jamais par la religion, comme chez les Musulmans. Nos valeurs sont changeantes et évoluent au gré des préoccupations de chaque époque. Elles sont adaptées au monde et ses problèmes. Aujourd’hui malheureusement, les identités sexuelles font florès et nous utilisons toute notre puissance pour les imposer aux autres. Car voyez-vous, ce n’est pas parce que nos valeurs changent (pas forcément en bien) que nous devenons moins dominateurs ou plus faibles qu’autrefois. L’Occident régnera donc encore sur le monde au siècle prochain. Sur une planète où la population diminuera, l’Occident sera la seule zone du monde a créer encore de la richesse et à posséder les ressources humaines pour se lancer à la conquête de l’espace afin de retrouver ainsi le chemin de la croissance démographique. Nous n’avons pas fini de dominer ce monde, loin de là. Une époque se termine mais l’histoire n’est pas achevée. Arrêtez donc de désespérer en répétant les bêtises d’un pauvre loser russe. Notre monde est le plus fort et le restera encore un siècle ou deux.

    • logan 4 octobre 12:33

      @Soucougnan
      Je ne comprends pas les racistes comme toi, qu’est-ce que ça peut faire que le mec en face ait pas la même couleur de peau ?


    • Soucougnan Soucougnan 4 octobre 13:22

      @logan

      Je ne comprends pas les racistes comme toi qu’est-ce que ça peut faire que le mec en face ait pas la même couleur de peau ?


      Euh moi... je suis noire et mariée avec un homme blanc ! smiley

      J’ai écrit que j’ai voté Éric Zemmour parce que justement, je constate dans la vie de tous les jours que le grand remplacement à marche forcée crée des tensions pernicieuses et sources de racisme avec une certaine catégorie de la population blanche qui se sent légitimement marginalisée et qui souffre aussi beaucoup des effets néfastes et souvent injustes pour elle des changements induits. Je pense qu’il aurait été humainement utile pour cette population blanche en détresse de faire une pause de cinq ans dans le projet migratoire. À la différence de Marine Le Pen, Zemmour avait un programme économique crédible qui aurait pu, je pense, dynamiser l’économie française, à l’instar de ce qu’à fait Trump aux USA. La reprise en main des zones abandonnées de la républiques auraient également apportée, quoi qu’on en pense, une amélioration notable de la vie et l’intégration des populations immigrées, aujourd’hui mises à l’écart des lois de la républiques et soumises à celles des gangs. Je sais que l’immigration est à terme une source de richesse pour la France, mais il n’est pas si aisé que ça de le faire comprendre à tout le monde, surtout quand dans les faits et encore pour longtemps, l’entrée en masse d’immigrés s’avérera plus dommageable que bénéfique. Mais bon, les Français ont choisi de poursuivre le mouvement sans ralentir. Je ne sais pas prévoir l’avenir et qui sait, ce sera peut-être une bonne chose au final, quoi que j’en pense.


    • logan 4 octobre 14:31

      @Soucougnan
      le racisme il existe à partir d’une personne. Il n’y a pas besoin que des millions de gens arrivent. Il n’est pas provoqué. Il est interne, c’est de l’intolérance et de la peur.

      Comme je te disais plus haut pourquoi faire de la couleur de la peau un critère qui te fait ressentir de la marginalisation et pas un autre critère ?
      C’est bien du racisme.
      De quelle détresse on parle ?

      Zemmour et Lepen n’ont pas plus un programme économique crédible l’un et l’autre, ils sont complètement à côté de la plaque et des enjeux de notre temps. L’existence de zones abandonnées vient du capitalisme, pas de l’immigration.


    • Soucougnan Soucougnan 4 octobre 16:38

      @logan

      le racisme il existe à partir d’une personne (...) Il n’est pas provoqué.

      Tu te trompes, je le sais mieux que toi car je le vis, le racisme naît de la désespérance ! La haine n’est pas un état naturel chez l’humain, celle-ci se construit sur l’injustice et l’indifférence. Il y a une catégorie de Blancs qui se retrouve actuellement marginalisée, confrontée aux affres de changements douloureux pour elle et cela sans que personne ne s’en émeuve. Eh bien ce n’est pas parce qu’ils sont Blancs et que je suis Noire, que je suis insensible à leur détresse. Ensuite, je crois que le capitalisme est une réponse bien trop commode pour justifier l’existence des zones abandonnées de la républiques où se regroupent des populations d’origine majoritairement immigrées. Pour moi, ce n’est pas le capitalisme qui en est la cause première, mais plus prosaïquement la lâcheté de nos dirigeants, lesquels préfèrent jouer les autruches, plutôt que de s’engager dans un affrontement qui va forcément les opposer à des criminels noirs ou arabes, vu que ce sont les régions à population majoritairement immigrée que l’on a abandonnées à la violence. Eh bien pour tout cela, je continue de croire que Zemmour était l’homme providentiel. Car auquel cas, on aurait pu crier au racisme, il aurait quand même fait le boulot. Et cinq ans plus tard, cette pénible parenthèse tournée, nous aurions pu reprendre sereinement le cours de notre vie ensemble, avec des citoyens d’origine immigrée qui pourraient enfin jouir à égalité avec les autres, des lois de la république.
      Même si je partage l’opinion de M. Mélenchon quant au bienfait pour l’Occident de la “créolisation” des cultures, je n’en reste pas moins convaincue que Zemmour était présentement, l’homme de la situation. Mais bon, il a perdu et il faut continuer d’avancer. On verra bien ce que ça donne.


    • logan 5 octobre 11:48

      @Soucougnan
      Le racisme n’a rien avoir avec la condition sociale. Je te rappelle que les pires racistes étaient riches.
      Un seul noir dans un village qui n’a pourtant rien fait pour provoquer un rejet et alors que les gens vivent paisiblement, suffisent pour qu’il subisse du racisme.
      Tu sembles dans une grande confusion, il semblerait que des racistes aient réussit à te faire croire n’importe quoi.


    • Pie 3,14 1er octobre 19:53

      Un discours intéressant qui évoque une guerre de civilisation essentiellement contre les anglo-saxons. Comme quoi Poutine est un homme de la guerre froide qui à 70 ans agite de vieilles lunes sans être capable de comprendre le monde actuel. Il s’adresse bien entendu à la population âgée de son pays pendant que les forces vives issues de la Russie de ces 30 dernières années partent en masse ou se planquent.

      Très peu de mots pour l’Ukraine qu’il méprise et une véritable incapacité à voir ce qui est en train de se jouer.

      Cela sent le sapin.


      • roman_garev 1er octobre 20:40

        @Pie 3,14
        C’est marrant de voir appelés « forces vives » des déserteurs et des traîtres du pays.
        Ces mêmes « forces vives », mais ukrainiennes cette fois-ci, et en nombre de plusieurs millions, inondent les villes de l’Europe, ayant fui des vagues de mobilisation dans l’armée du clown. Pourtant je ne vois aucune élucubration sur ces « forces vives »-ci... Pour l’Ukraine, c’est normal, n’en parlons pas...


      • Pie 3,14 1er octobre 20:59

        @roman_garev
        Les ukrainiens qui fuient à l’étranger sont avant tout des femmes et des enfants. L’armée ukrainienne ne manque pas d’hommes. 
        Les russes qui partent sont des classes urbaines jeunes dans leur majorité qui travaillent sur des secteurs porteurs qui manqueront à leur pays.
        Il y a d’un côté un pays en guerre totalement mobilisé et en face la Russie à qui on d’abord dit qu’il s’agissait d’ne « opération spéciale » et qui maintenant comprend qu’il s’agit d’une guerre qu’elle n’a pas envie de mener.


      • sylvain sylvain 1er octobre 21:00

        @roman_garev
        Ces mêmes « forces vives », mais ukrainiennes cette fois-ci, et en nombre de plusieurs millions, inondent les villes de l’Europe, ayant fui des vagues de mobilisation dans l’armée du clown.

        c’est en partie vrai, mais ils ont aussi fuis les bombes russes .
        Poutine a beau jeu de parler de massacre de 50 personnes, quand la deuxième guerre de tchetchénie a fait plus de 100000 morts et que la guerre en ukraine doit commencer a approcher ce bilan sans même qu’une fin possible s’esquisse a l’horizon


      • sylvain sylvain 1er octobre 21:08

        @sylvain
        Mis a part ça, on peut dire qu’encore une fois Poutine est loin d’avoir tort dans ce qu’il dit .
        Je trouve particulièrement vicieux de la part de nos « élites » d’avoir a ce point mis en avant les LGBT... . Malgrès de nombreux problèmes, ces gens pouvaient vivre a peu près tranquille dans tout l’occident et le monde entier les traitait mieux qu’il ne l’a jamais fait, il y avait une sorte de tolérance, sinon d’acceptation, générale mis a part dans certains pays musulmans .
        L’occident en a fait des icones du néocolonialisme, de l’impérialisme, et ça va leur porter préjudice, ça pourrait bien mettre toutes ces évolutions en cause


      • Pie 3,14 1er octobre 21:23

        @roman_garev
        Vous êtes aveugle. Vous vivez dans un pays isolé, rejeté par la communauté internationale où mêmes vos partenaires comme la Chine, l’Inde ou la Turquie ne reconnaissent pas les annexions en Ukraine.
        Vous encensez le discours hallucinant de Poutine, parlez d’un peuple uni derrière son chef qui n’existe pas, accusez de trahison ceux ont compris depuis longtemps, employez les mots , liberté, droit des peuples tout en éructant des horreurs et des menaces à longueur de temps.
        Je sais que vous êtes payé pour cela mais tout de même, vous qui n’êtes pas un ou des idiots, cela doit vous faire bizarre parfois.


      • John John 1er octobre 21:30

        Pie salut !

        « armée ukrainienne ne manque pas d’hommes. » 

        Oui mais bon c’est vite dit quant même ... Hein !


      • Pie 3,14 1er octobre 21:36

        @sylvain
        Ce ne sont pas les élites qui ont mis en avant les lgbt, ce sont leurs luttes et l’acceptation grandissante des sociétés occidentales. Pour ma part, je trouve réjouissant de vivre aujourd’hui dans une société où les lgbt ont les mêmes droits que moi : pouvoir se marier s’ils le désirent ce qui donne accès à l’héritage et aux pensions de reversions, adopter ou avoir des enfants, en somme vivre comme n’importe quel autre citoyen.
        Cela s’appelle l’égalité des droits et n’a rien à voir avec cette espèce de « tolérance » aux relents chrétiens que nous avions jusqu’alors.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er octobre 21:48

        @Pie 3,14
        Ben t’auras bientôt la « tolérance » aux relents musulmans , histoire de comparer.


      • Pie 3,14 1er octobre 21:50

        @John
        Je peux comprendre qu’un jeune n’ait pas envie de risquer sa vie à la guerre et je ne juge pas. Cela dit, le problème de la mobilisation semble plutôt se trouver du côté russe. De plus dans ce domaine c’est la formation et la qualité du soldat qui prime. 100 hommes non motivés, mal armés et peu formés valent moins qu’un seul professionnel.


      • Pie 3,14 1er octobre 21:52

        @Aita Pea Pea
        Ben non, parce que je ne vis pas dans un pays musulman et qu’il n’est pas près de la devenir n’en déplaisent à Zemmour et consorts.


      • chat maigre chat maigre 1er octobre 21:58

        @John

        salut John smiley

        autre problème mathématique :

        -population Ukraine plus ou moins 40 millions
        -population Russie plus ou moins 140 millions

        je ne sais vraiment pas dire qui manquera d’hommes en premier smiley

        ça serait marrant si ce n’était pas si triste !!!


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er octobre 21:59

        @Pie 3,14
        Ben regarde qui tabasse qui ...mais bon tu ne veux pas voir ...


      • John John 1er octobre 22:04

        Pie,

        « Je peux comprendre qu’un jeune n’ait pas envie de risquer sa vie à la guerre et je ne juge pas. »

        Moi aussi ! Mais là un refus égale une amende ... Un second refus c’est la prison ... Et si on imagine alors ce que ces jeunes gens peuvent subir derrière les barreaux vu certains rapports ... Ils doivent eux aussi l’imaginer et ne pas préférer de procéder à un second refus ...

        Des deux cotés se sont des jeunes, parfois des pères de familles ... Des êtres humains avec la vie devant eux qui reviennent démembrés entre quatre planches ... Quel Gachis ! 

        Mais de continuer à aller dans ce sens c’est de la pure folie ... Ce serait pire qu’un second 14/18 .... 


      • Pie 3,14 1er octobre 22:09

        @John
        Oui c’est la folie de la guerre et c’est tragique.
        Entre les civils et les militaires on comptera sans doute des centaines de milliers de morts à la fin et les ukrainiens paieront le prix fort.
        Tout cela pour une vision paranoïaque du monde. 


      • Pie 3,14 1er octobre 22:10

        @Aita Pea Pea
        A chacun sa vision du monde.


      • John John 1er octobre 22:13

        Chat maigre salut !

        « -population Ukraine plus ou moins 40 millions

        -population Russie plus ou moins 140 millions »

        Ce qui serait bien c’est qu’à partir de maintenant ces chiffres là ne bouges plus, enfin ne descendent plus ... Que la paix reviennent ! 

        Dans cette malheureuse histoire c’est que ni d’un coté ni de l’autre on ne lâchera quoi que ce soit ... Mais jusqu’à où ?

        Et à la fin ça aura rimé à quoi tout ça ?


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er octobre 22:16

        @Pie 3,14
        Des rapports de police et des jugements en pagaille ne sont que « vision » ...misère.


      • chat maigre chat maigre 1er octobre 22:19

        @John

        c’est montreux en effet et c’est plutôt dans le sens de l’amplification du conflits que nos politiques ont l’air de nous emmener !!!


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er octobre 22:23

        @Pie 3,14
        T’es un flèche ! T’as fait sciences molles a l’université ?


      • Pie 3,14 1er octobre 22:26

        @chat maigre
        « Nos politiques »...et un certain Poutine, non ?


      • John John 1er octobre 22:35

        Chat maigre,

        « c’est montreux en effet et c’est plutôt dans le sens de l’amplification du conflits que nos politiques ont l’air de nous emmener !!! »


        Des fois je me dis que sur cette planète tout le monde a perdu la raison ... Si encore nous étions à l’époque des battons et des lance pierre ... Non mais là il a de chaque coté autre chose que des cailloux dans les musettes ... Pffff ... Comme le disait Albert je crois ... Je ne sais pas comment finira la troisième mais je sais avec quoi se fera la quatrième ... Avec des battons et des lance pierre ... Est-ce que la population terrestre concernée, cette génération Iphone est prête à faire un bon vers cette nouvelle époque ?     

      • pemile pemile 1er octobre 23:32

        @chat maigre « autre problème mathématique smileyopulation Ukraine plus ou moins 40 millions-population Russie plus ou moins 140 millions »

        1960, Vietnam 32 millions, USA 186 millions


      • pemile pemile 1er octobre 23:37

        @John "Des deux cotés se sont des jeunes, parfois des pères de familles ... Des êtres humains avec la vie devant eux qui reviennent démembrés entre quatre planches ... « 

        D’un coté, c’est aussi des femmes, des enfants, des vieillards qui se font démembrer, et toute une infrastructure du pays.

         »Quel Gachis ! "

        Et oui, merci Poutine, merci AVox pour son soutien massif à Poutine !


      • pemile pemile 1er octobre 23:38

        @John « Des fois je me dis que sur cette planète tout le monde a perdu la raison »

        Parce que t’as du mal à trier les informations, pour moi, aucun doute, seul les Poutinolâtres ont perdu toute raison !


      • sirocco sirocco 2 octobre 00:41

        @John
        « ...ni d’un coté ni de l’autre on ne lâchera quoi que ce soit ... Mais jusqu’à où ? »

        Les USA ne l’ont pas dit mais l’ont clairement laissé entendre : ils se battront jusqu’au dernier Européen.  smiley


      • Christophe 2 octobre 01:03

        @pemile
        Vu ton honnêteté intellectuelle tes paroles correspondent à un vent venu de l’arrière train d’un moineau.


      • Jonas Jonas 2 octobre 01:04

        @Pie 3,14 « Comme quoi Poutine est un homme de la guerre froide qui à 70 ans agite de vieilles lunes sans être capable de comprendre le monde actuel. »

        Au contraire, Vladimir Poutine a les idées très claires et expose précisément les objectifs de l’opération militaire en Ukraine :

        — mettre fin à la guerre génocidaire dans le Donbass qui perdure depuis février 2014. La junte de Kiev déploie tous les moyens possibles, aidée principalement par le gouvernement américain et français, pour éliminer l’influence russe de l’est de l’Ukraine par des bombardements de civils, provoquant des milliers de morts et plus d’un millions et demi de réfugiés.
        Il a fallu donc récupérer cette région russophile depuis toujours, pour mettre fin au conflit.

        — stopper l’avancée de l’OTAN, un immense conglomérat contrôlé par les USA pour couper les relations économiques et culturelles entre l’Europe de l’Ouest et la Russie

        — éliminer l’idéologie sataniste du Nouvel Ordre Mondial qui veut imposer un Monde unipolaire, prônant le multiculturalisme, le métissage, la doctrine LGBT, l’immigration de masse, l’islamisation des sociétés, et détruisant les valeurs du patriarcat, de la famille.
        Poutine veut revenir à l’ordre du Christ, moteur de la civilisation européenne.


      • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 2 octobre 01:25

        @Jonas
        Faut pas chercher bien loin, l’approximation, les « infos d’internet » qui tourne en rond.... Ici on a vu le 11 septembre, des prédictions d’hécatombe de vaccinés, et maintenant la justification d’une agression de la Russie de Vladimir. Marie est vierge et Jesus marche sur l’eau. Il ne faut pas s’étonner quand on part de là. On justifie le racisme l’UPR ou le FN. Après tout est justifiable, les arguments ne changerons pas le croyant. Il se modérera simplement pour le pouvoir que le capital lui tend.


      • samy Levrai samy Levrai 2 octobre 10:29

        @pemile
        « 1960, Vietnam 32 millions, USA 186 millions »
        La géographie et donc la géopolitique semble toujours t’échapper, tu ne peux donc pas comprendre que la Russie ne peut pas perdre ou pour le dire autrement les USA ne peuvent pas gagner quoi qu’ils décident de faire. 


      • John John 2 octobre 12:07

        Pemile salut !

        « Et oui, merci Poutine, merci AVox pour son soutien massif à Poutine ! »

        Merci aussi à ceux qui ont poussé au cul et qui ont laissé faire depuis 2014 ... Ceux qui ont laisser les dirigeants Ukrainiens faire en sorte que les barbares du massacre de Babiyar à Kiev en septembre 1941 deviennent des références pour la nation ukrainiennes ... statues, avenues, stades, jour de gloire etc ...

        Magnifique ... À quand un stade Klaus Barbie à Nantes et une rue Maurice Papon à Moelan ?


      • pemile pemile 2 octobre 12:15

        @John « Merci aussi à ceux qui ont poussé au cul et qui ont laissé faire depuis 2014 »

        Ben voyons, tu veux comparer les sanctions économiques foireuses après l’annexion de la Crimée à l’invasion et la destruction de l’Ukraine par Poutine ??!!

        Et tu persistes à vouloir valider cette mascarade de referendum ?


      • John John 2 octobre 12:23

        @pemile

        « Parce que t’as du mal à trier les informations, »

        Ben plus je me renseigne plus je trouve du pas beau ... Je pense que tu devais aussi bien prendre connaissance de certains faits !

        « Ces lois prévoient également la reconnaissance du pays pour toute personne s’étant battue pour l’indépendance de l’Ukraine durant le XXe siècle, ce qui inclut l’Organisation des nationalistes ukrainiens et l’Armée insurrectionnelle ukrainienne, qui prirent part à l’extermination des Juifs en Ukraine et massacrèrent des dizaines de milliers de Polonais pendant la Seconde Guerre mondiale. Les deux organisations bénéficient désormais d’un hommage national, le 14 octobre. Le vote de ces lois dégrade les relations avec la Russie, qui se montrait pourtant auparavant favorable au principe de la décommunisation »


      • pemile pemile 2 octobre 12:33

        @John « Ben plus je me renseigne plus je trouve du pas beau »

        Et oui, aucun conflit armé ne sent la rose, et toi tu cautionnes ce conflit débuté en 2022 par Poutine et cette mascarade de referendum qui souffle sur les braises ! smiley


      • John John 2 octobre 12:41

        Pemile,

         Je t’explique juste qu’il y a depuis 2014 pas mal de nationalisme, voir même des néo-nazis en Ukraine ... La dernière fois que les russes ont eu cette idéologie de merde à leur frontière ça leur a couté 27 000 000 de leur compatriote !

        Va installer des milices néo-nazis aux frontières d’Israël et tu verras si ils ne se ferront pas dégager sans sentiment et illico-presto ...

        Mais je vais pas m’éterniser parce que ça me gonfle de parler avec un borné ... Va faire inaugurer ta rue Barbi ou Papon comme tu voudras ... J’ai autre choses à foutre que de perdre mon temps d’expliquer des trucs à mulet équipé d’épaisses oeilleres mainstream

        ... Aller, aujourd’hui c’est dimanche ... Donc bon dimanche et bonne journée ...


      • pemile pemile 2 octobre 12:48

        @John « Je t’explique juste qu’il y a depuis 2014 pas mal de nationalisme, voir même des néo-nazis en Ukraine »

        T’en a autant en Russie ou dans des pays d’Europe, non ?

        « J’ai autre choses à foutre que de perdre mon temps d’expliquer des trucs à mulet équipé d’épaisses oeilleres mainstream »

        Ou t’as épuisé tes 3 jokers et tu persistes à te défiler sur cette mascarade de referendum !


      • John John 2 octobre 12:58

        Pemile,

        « cette mascarade de referendum ! »

        Puti ... Mais tu crois quoi sans dec ! Que des personnes qui se font torturer et qui prennent des bombes sur leurs gueules depuis huit ans maintenant vont votés pour les gus qui les martyrisent ... Le Dondass c’est pas Stockholm mon vieux ... RÉVEILLE TOI !

        Sur ce Bon dimanche ! 


      • sylvain sylvain 2 octobre 14:48

        @Pie 3,14
        Ce ne sont pas les élites qui ont mis en avant les lgbt, ce sont leurs luttes et l’acceptation grandissante des sociétés occidentales.

        Il y a des tas d’autres luttes, celle que nos grands medias ont décidés de mettre le plus en avant est celle ci . Je ne vois aucun groupe social qui ai a ce point bénéficié de leur appui cette dernière décennie, je ne pense pas avoir lu un seul article qui n’encense pas le mouvement LGBT .

        Or ceux qui détiennent ces grands médias ne font pas les choses pour rien, il y a des raisons derrière ce sponsoring . Et on peut voir par exemple que cette question a permis de mettre les questions d’inégalités, de protections sociales sous le tapis, alors qu’elles deviennent catastrophique, ou qu’elle sert de cheval de bataille, d’étendard du « bien » aux occidentaux dans leurs politiques impérialistes...

        Je trouve aussi globalement positif l’évolution de ces droits, la question n’est pas là, même si dans les exemples que vous donnez il y en a qui relèvent plus des possibilités technologiques que du droit .
        .


      • Christophe 2 octobre 17:20

        @pemile

        T’en a autant en Russie ou dans des pays d’Europe, non ?

        Sauf qu’en Russie et chez nous, ils n’ont pas des postes clefs au gouvernement. Le maire de Kiev est un néo-nazi, les américains ont mis 9 membres de Svoboda dans le gouvernement ukrainien.

        Toi qui prône sans cesse la malhonnêteté intellectuelle serais-tu capable de lire un article qui à la fois critique Poutine et cette guerre mais critique aussi l’effacement de l’histoire actuellement en cours en occident dont tu es un vecteur non négligeable.

        Ah et pour ta gouverne petit malhonnête, je te renvois à ce document officiel d’un organe de la République Française. Cel fait mal de savoir que la belle République Française a couvert des exactions ukrainiennes sur des civils ukrainiens russophones, pas que la France puisque ces exactions ont été identifiées dans des rapports de l’OSCE, toute l’Europe dont la Russie étaient au courant, seule la Russie a réagi.


      • Christophe 2 octobre 17:26

        @sylvain
        Ce qui me pose problème en fait ce n’est pas tant la reconnaissance des droits mais le découpage incessant qui est fait dans la société pour différencier sans cesse les citoyens. Ce genre de pratique est anti démocratique et pose le souci de savoir réellement où nos dirigeants politiques, qui ne sont que des représentants, veulent en venir.

        En démocratie, ce ne sont pas les dirigeants élus qui décident, ils sont juste là pour nous représenter pas pour penser pour nous.


      • pemile pemile 2 octobre 18:06

        @Christophe « Le maire de Kiev est un néo-nazi, »

        Vitali Klitschko ?


      • Christophe 2 octobre 18:18

        @pemile
        Oui Vitali Klitschko, l’ancien champion du monde de boxe.

        D’ailleurs Victoria Nuland, la secrétaire d’état adjointe américaine en charge de l’Ukraine a hésité à le mettre dans le gouvernement ukrainien mais elle a préféré le laisser en retrait d’un autre néo-nazi, membre de Svoboda.

        C’est aussi lui qui s’est battu contre le premier jugement interdisant l’emploi du nom de Stepan Bandera pour l’avenue qui aujourd’hui porte son nom. C’est lui qui valide le défilé au flambeau en l’honneur de ce nazi, ce qui lui a valu une condamnation de l’ambassade d’Israël ...


      • sylvain sylvain 2 octobre 19:09

        @Christophe
        Ce genre de pratique est anti démocratique et pose le souci de savoir réellement où nos dirigeants politiques, qui ne sont que des représentants, veulent en venir.

        Exactement, on se demande ou ils veulent en venir . Bon comme ils ont toujours voulus en venir a la même chose, on a quand même un indice, mais c’est tordu comme façon de faire


      • Attila Attila 2 octobre 22:29

        @Christophe
        Je ne suis pas sûr que Vitali Klitschko soit un nazi. Il est pro-étazunis, c’est sûr. Pendant la « révolution » du Maïdan, il était contre la corruption de l’Etat, ce qui était le mot d’ordre de la plupart des manifestants. Il a surtout été utilisé à l’insu de son propre plein gré.
        La preuve, il a été écarté de toute responsabilité gouvernementale. Pas assez nazi, sans doute. La mairie de Kiev lui a été attribuée comme lot de consolation.
        Il faudrait avoir ses déclarations actuelles pour en être sûr.

        .


      • Soucougnan Soucougnan 2 octobre 23:22

        @Pie 3,14

        Ces mêmes « forces vives », mais ukrainiennes (...) inondent les villes de l’Europe

        À la différence que dans le cas ukrainien, tout le monde a remarqué que les fuyards était de sexe féminin avec des enfants...


      • @Christophe & Pemile
        Merci pour ce lien d’I 24 cf :
        "Ukraine :
        l’ambassade d’Israël condamne des marches à la mémoire d’un collaborateur de l’Allemagne nazie...


        L’ambassade d’Israël en Ukraine a condamné les processions aux flambeaux organisées samedi par des militants d’extrême droite en l’honneur de l’anniversaire de Stepan Bandera, un nationaliste ukrainien qui a collaboré avec les nazis. 

        Environ 3.500 personnes ont participé à ces manifestations à travers le pays, brandissant notamment des affiches portant des symboles nazis.« 

         
        Mais non... mais non... y à pas de nazis en Ukraine (surtout parmis les dirigeants)
         
        Il n’y a pas non plus d’emblêmes nazies dans les mairies (Cf la carrément des croix gammées) , c’est France 2 et pas i24 news cette fois qui fabule aussi et fait des mises en scene avec des decors en cartons pâte et des employées terrorisées en actrices de marie factice...dans son exellent reportage sur la question.
         
        Pourtant si pemile etais un peu curieux, mais bon c’est pemile faut pas trop lui en demander ^^
        Aurai à minima regardé la date de ton article d’i24news (2 JANVIER 2022) qui me semble comme le plus ancien de France 2 etre plutot credible...
         
        Faut dire c’est pas tweetter (lol j’me comprend et pemile comprendra aussi ^^)
         
        Bref si il avais regardé la date, il constatera une nouvelle fois que c’est AVANT que Poutine ne bouge une oreille, comme le reportage de France 2 bien plus ancien encore, ou le reportage (un des 1ers) d’O Berrurier sur »lescrises.fr" bien plus vieux encore, et tant d’autres articles relatant la question déja mis en acces par moults commentateurs...
         
        On ne pourra pas donc chercher une mise en scene sur ce coup la...
        du moins de la Russie vu les dates d’antérieure à tres antieriueures suivant les differents reportages / enquetes sur la question.
         
        Mais... bien sur.... la pemile il à piscine , y’a pas d’nazis épicétou
        Et comme les Nazis, il a zappé ta juste remarque & lien
        D’autres intervenants plus bas en font meme remarque Lynwec etc....


      • baliste 3 octobre 04:16

        @Ouam (Paria statutaire non vacciné)
        3500 personnes a travers tout le pays ... Et vous prenez ça comme argument ?? On comprend pourquoi la propagande marche ...
        Je ne connais pas trop les ukrainiens , mais dire qu’ils sont nazies car 3500 personnes manifestent ?? Vous faites quoi ??Donnez le fouet pour vous faire battre ? Ou pour décrédibiliser ceux qui ne sont pas binaires ??
        Je comprends pourquoi des pémiles trainent dans le coin , avec des ficelles a tirées comme celle ci ...
        Vous devriez plutôt regarder les reportages d’ARTE vous en verrez en direct des ukronazies filmés et sures de eux .


      • baliste 3 octobre 04:19

        @Christophe
        « Oui Vitali Klitschko, l’ancien champion du monde de boxe. »

        On ne le voient plus beaucoup ... 
        En vacance en Californie ? Avec swachie ?


      • @John
        "@pemile« Parce que t’as du mal à trier les informations, »

        ---

        Ben plus je me renseigne plus je trouve du pas beau ... Je pense que tu devais aussi bien prendre connaissance de certains faits !"

        ------

        Salut John, puisque tu es present ici j’en profite pour te saluer et surtout pour te remercier d’un de tes posts ou tu es un des rares à alerter sur le danger du fanatisme de certains (et de tous bords) et de la connerie ambiante de certains fanatiques et ...ce qui est hilarant c’est qu’au moins un des fanatiques parle de fanatisme et de betise dans sa page d’auteur (lol au cube)

        La c’est un jeu de piste de chercher qui c’est ^^

         

        Tu a franchement raison d’attirer l’attention et ceci des DEUX bords ou c’est loin d’avoir le Q propre lorsque ca monte au cocotier, vu d’en bas c’est plutot couleur merde et papier collé apres pour celui qui veut bien se frotter les yeux ou débuer ses verres ^^ le tout est de le vouloir ...

        C’est ca le probleme de certaines beadruches pedantes, ils/elles confondent conflit international, interets geostratégiques et fanboisme, il se croient soit supporter du PSG ou de l’OM...

        Sauf qu’ici les ennjeux comme tu l’a bien souligé avec les propos d’Einstein que tu prenais comme exemple dans ton post ou tu a totalement raison, la nous n’en sommes plus a des notions de quelques banderolles ou fumigènes dans un stade, et le neuneu groupie va t’en guerrre au fond de son canapévautré & rivé sur BFM qui annonne betement la propgande que ses dirigeants (et leurs interets) sonts prets à leur faire bouffer à coup de propagande lobotomisatrice.

         

        Un peu comme la gripette 19, j’avoue que c’est passionnant en tant qu’observateur exterieur de constater (c’est des faits rien que des faits) de voir la capacité d’absoption ou de receptacle à propagande de certains et aussi souvent de paresse intellectuelle à aller chercher de l’information, cad d’essayer de recouper plusieurs sources, de se poser, de se demander qui à interet à vendre quoi , pourquoi etc.... et aussi les clans de conflits d’interets...

        Un peu comme les multiples plastiquages dees differentes banches de Nord Stream

        Etrangement comme Grippette 19 on y retrouve les memes ,

        le hazard existe t’il ? (lol à l’infini)

         

        Helas je note que bcp preferent les certitudes prémachées pour ne pas dire pré-chiées vendues par les meRdias des DEUX bords , que d’essayer de tirer plus ou moins mal ...on fais come on peut avec ce que l’on a, mais au moins de tenter de tirer la pelote pour comprendre un petit peu le dessous des cartes..

        Ah oui et aussi de regarder ce qu’en pense les autres peuples cad pas que l’occiident et son petit nombril , ca c’est tres interessant ...

         

        A ce propos heureusement qu’une petite partie des gens font (sinon serai un peu démoralisé) au moins encore une chose possible ou LA chose comme toi qui le reporte aussi , ceci est de plus interressant et accessible .....

         

        Ils enquetent par exemple sur les oligarches Russes et l’entourage de Poutine (et il y a un paquet de banc de requins et de fanatiques), du coté de Zelinsky alors la ...

        walala les pauvres gus en se faisant manipuler.... si ils savaient qui ils soutiennent, les differentes ramifications qui partent d’anciens nazis en allant jusqu’au freres muslims du gvt d’Erdogan (sisi la Turque derriere qui fais son double ou triple jeu), bref ....si ils savaient les pauvres...

         

        Ne suis qu’un pauvre anonyme (comme toi) qui en sais 10% ou p’tere allez 20% , cad un petit bout du haut de l’iceberg , et qui me semble etre dans une position plutot raisonnable au vu des manipulation et des enjeux derriere dans la situation de calmer les choses, car ne jouant pas aux soldats de plombs en interface chaise clavier sachant que de l’autre c’est sovent de pauvres types c’est des bastos ou des obus qu’ils prennent, ne sont que de la chair à canon et cela ne se passe pas virtuelklement derriere un clavier ... suivez mon regard... des va t’en guerree fanatiques qui il y a encore peu se faisaient dessus avec grippete 19 en classifiant ceux qui ne voulaient pas etre un rat de labo de pfizer etaient considérés par eux comme des assassins ... alors question lucidité et perspicacité et viision du futur ..

        ahem au cube smiley smiley

        Ils se reconnaitrons ^^

        Bonne journée à toi et à tous...


      • @baliste
        "3500 personnes a travers tout le pays ... Et vous prenez ça comme argument ?? On comprend pourquoi la propagande marche ...

        "

        Faut apprendre à lire et à enqueter un peu
        Relisez l’article doucement avec votre doigt...
        Ensuite réfléchissez
        Et seulement ensuite.... revenez commenter
         
        Nous avons déja notre fardeau d’a Vox (P1000 dit pénible)
        Meme en vous entrainant H24 vous n’atteindrez pas son niveau il est dans le Guiness book smiley
         
        Ps quelle propagande de qui ? quoi fonctionne ?
        Relisez mon post d’il y a quelques minutes avant
        si vous etes capable d’en comrendre le contenu,
        sinon passez votre tour smiley smiley


      • baliste 3 octobre 04:36

        @Ouam (Paria statutaire non vacciné)
        « si vous etes capable d’en comrendre le contenu,
        sinon passez votre tour »

        Je ne fais partie d’aucuns camps , mais si vous voulez AUSSI m’avoir contre vous , pas de problèmes , je suis d’attaque !
        Par propagande je parle de propagande , des deux coté ... C’est a dire manipulation de mougeons . Vous êtes un mougeon prés a vous faire tondre ??
        C’est vous qui m’étez le chiffre de 3500 , je vous fait confiance , pourquoi lire l’article ? Je vais y découvrir quoi de plus que les chiffres que vous avancez ?
        Je ne suis du coté de personnes , que du mien et quand je lis des trucs « bétes » je réagis , mais plus pour trop longtemps , fatigué du niveau .
        Personne pour le relevé ? Clocel et seraphim ne suffisent plus ....


      • @baliste
        "Par propagande je parle de propagande , des deux coté ... C’est a dire manipulation de mougeons

        "
         
        Relisez mon long post merci !!!



      • baliste 3 octobre 04:50

        @Ouam (Paria statutaire non vacciné)
        Je sais bien qu’on se posent les mêmes questions .
        Je vous demandez juste de ne pas donner d’os a rongés ....
        Vous savez que si moi je relèves ca , les « autres » ne vont pas vous loupez ...
        Je suis juste fatigué de voir de longs monologues , toujours la même chose , pourrir 90% des commentaires .
        Pémile guette et ne sort pas sans munitions , VOUs (la bande ) lui en fournissez .
        Mais bon , je suis pas la pour foutre la merde , c’est juste que c’est le dernier lieu du net ou je rode , et je pense bientôt faire court .Le niveau plonge .


      • baliste 3 octobre 06:16

        @baliste
        Et a tout hasard dans les écoles que Je n’ais pas faites ... On apprend la thèse et l’anti-thése ...
        Donc on peut défendre avec TOUT les arguments , les unes ou les autres causes ...
        C’est le jeux que vous jouez avec pemil , ça n’a pas de fin ....
        Je pense que cela a plus sa place sur fb ou autres reseaux sociaux , dommage de reproduire la même chose ici .
        Vous perdez du temps , dit ce que VOUS avez a dire et « . » 
        Si vous avez besoin de vous justifiez sur 10 commentaires .... C’est que vous n’avez pas raison ...Ou que l’autre vous a battu (sans avoir raison ) .


      • Christophe 3 octobre 11:33

        @baliste
        Ce qui m’inquiète le plus c’est l’autre lien que j’ai fourni dans la même intervention : Les historiens capitulent devant la propagande de guerre sur l’Ukraine - World Socialist Web Site (wsws.org)

        Certes ceux qui s’expriment ont une forte tendance socialiste même s’ils critiquent « l’opération spéciale » de Poutine. Cependant, voir en occident des chercheurs en histoire contredire leurs propres écrits me fait me poser des question sur la propagande dans des sociétés qui s’autoproclament démocratiques, quand le lavage de cerveau et la négation de l’histoire devient histoire officielle.

        Quand un historien qui écrit dans son ouvrage Stepan Bandera : La vie et l’après-vie d’un nationaliste ukrainien : fascisme, génocide et Culte « de nombreux monuments consacrés aux victimes des nationalistes ukrainiens ou aux héros de l’Union soviétique se sont trouvés remplacés par des monuments consacrés à Bandera et aux “héros” de l’OUN et de l’UPA » ; « Bandera et les nationalistes révolutionnaires ukrainiens sont redevenus des éléments importants de l’identité ukrainienne occidentale » ; « Non seulement les militants d’extrême droite, mais aussi le courant dominant de la société ukrainienne occidentale, y compris les enseignants du secondaire et les professeurs d’université, considéraient Bandera comme un héros national… dont la mémoire devait être honorée pour sa lutte contre l’Union soviétique » et « La politique mémorielle postsoviétique en Ukraine a complètement ignoré les valeurs démocratiques et n’a développé aucune sorte d’approche non apologétique de l’histoire » et aujourd’hui ce même historien signe un document disant « Nous n’idéalisons pas l’État et la société ukrainiens. Comme tout autre pays, il compte des extrémistes de droite et des groupes xénophobes violents. », il y a des soucis à se faire sur le niveau propagandiste occidentale, sur un retournement de l’histoire.

        Et dans l’ouvrage de ce même historien il écrit : "Le 11 juillet 1982, pendant la semaine des nations captives, le drapeau rouge et noir de l’OUN-B, introduit lors du deuxième grand congrès des nationalistes ukrainiens en 1941, a flotté au-dessus du Capitole des États-Unis ». Mais ce doit être un hasard !!!


      • Robin Guilloux Robin Guilloux 3 octobre 16:34

        @pemile

        Ne vous inquiétez pas pemile, les auteurs et les contributeurs d’Agoravox ne soutiennent pas tous Poutine. Ce sont des trolls rémunérés pas le FSB (Usque non descendam !) ou des idiots utiles qui soutiennent Poutine. Les referendum dans les régions annexées est une farce et n’a pas été reconnu par la communauté internationale (qui ne se résume pas à l’UE) ; les oursons vont téter un lait au goût de fiel... Et puis la reconquête ne fait que commencer et Poutine le sait ; il ne sait plus quoi inventer. A présent la mobilisation partielle contre des frères. Comme dit un membre de ma famille, d’origine russe : « Poutine est en train de clouer son cercueil. »


      • John John 3 octobre 16:39

        Ouam salut !

        « la nous n’en sommes plus a des notions de quelques banderolles ou fumigènes »

        Oui clairement pas ... Les fumigènes dont il est question d’un coté comme de l’autre ne vont pas qu’enfumer le stade ... C’est là où tu te dis qu’il y a des dingues qui poussent d’un coté comme de l’autre les lanceurs de fumigènes à éradiquer une grosse partie de la faune et la flore terrestre ... des va-t-en-guerre qui n’ont souvent jamais tenus une arme dans leur main et qui n’ont jamais pris la moindre décibels avec à la sortie un mois d’acouphène ou pour le restant de leur jour ...

        Pour les liens Ouam, c’est souvent des liens que des personnes postent ici et que je trouve bien de faire suivre ... Malgré comme je l’ai dit plus haut que certains préfèrent tout de même ne pas retirer leurs épaisses oeilleres mainstream ...


      • pemile pemile 3 octobre 16:56

        @john « Malgré comme je l’ai dit plus haut que certains préfèrent tout de même ne pas retirer leurs épaisses oeilleres mainstream ... »

        Je regarde toutes les vidéos de Xavier Moreau, lis les publication d’Erwan Castel, les tweets russes et le fil Telegram de Rybar, et jamais les chaines d’infos continues genre FI, BFM, CNEWS ou LCI.

        Et toi, comme tout le monde se défile, tu me fais une analyse critique de la conférence de Tytelman et Mas ?

        https://www.youtube.com/watch?v=5yjTJZR6iyY


      • John John 3 octobre 17:08

        Pemile salut !

        Ouais ma la vidéo dure presque deux heures ... C’est long ... Mais j’essaierais ... Mais pas ce soir j’ai entrainement ... 


      • John John 5 octobre 12:55

        Salut Pemile !

        « Ouais ma la vidéo dure presque deux heures ... C’est long ... »

        J’ai regardé et bien évidement écouté la premiére heure de cette conférence ...

        Je vais essayé d’être objectif que ça plaise ou pas ! Je pense après ça que l’armée russe semble manquer de motivation ... Cette vidéo m’a aussi mis effectivement le doute sur les capacités de leur armes vu que cette armée russe perd objectivement du terrain ... De visionner cette vidéo m’a rappelé la bataille de Bannockburn où des fois de simples morceaux de bois bien utilisés dans les mains de personnes déterminées peuvent mettre en échec l’une des plus puissante armée du monde « de l’époque » ... (Mais qui fait aussi en sorte que l’armée en déroute prenne acte qu’il faut qu’elle change complétement de stratégie pour les batailles futures) ... 

        Tout comme mon speech sur les Gréléty en référence à Pierre Grélèty sur ma page Avox ... Des fois il arrive que ce ne soit pas ceux qui sont les mieux armés et les plus nombreux qui l’emportent face à ceux qui sont déterminés à défendre leur cause ... De dire le contraire ne serait clairement pas en adéquation avec mon speech ... De penser le contraire me rendrait faux et injuste envers moi même !

        [Les « Gréléty » sont partout à la fois ... et nul part ! De l’aveu même du Compte de Grignols André de Talleyrand-Périgord commandant de trois régiments chargés de réduire ces Croquants. « Il sont insaisissables ! Il fut tué plus de 200 personnes parmi lesquelles étaient plusieurs gentilshommes et officiers du régiment de Ventadour, et néanmoins ne fut pris ni tué un seul de ces misérables, tant ils se sont rendus adroits à combattre, à avancer ou a reculer quand il est besoin, dans ces lieux d’accès presque impossible à tous les hommes hormis eux. »

        Mais dans cette vidéo il y a aussi du parti pris dans le style « le méchant américain » qui indirectement nous dit que c’est des gentils (je ne vais pas développer ça serrait bien trop long) et aussi que cette vidéo est proposée par la Chambre de Commerce Franco Ukrainienne donc ... Par contre ce que je retiens aussi c’est que Cédric Mas rappelle à un moment que ce n’est pas un match, qu’il y a des gens qui meurent ... Du coup ... 
         
        Le problème réside maintenant dans la suite des événements ... Que certaines armes bien plus puissantes qui n’ont pas pour l’instant été utilisées par l’armée russe le soient (là aussi ils en parlent), soit pour se défendre, soit pour ne pas perdre la face si bien évidement tout ceci n’est pas une ruse de la part de l’armée Russe ... Mais vu le terrain gagné et le matériel capturé ou détruit par l’armée ukrainienne il en vient difficile de penser qu’il s’agirait d’une ruse, si bien évidemment les chiffres annoncés dans cette conférence sont vrais et authentifiés et non pas OTANtifiés ... Mais je me dis après ça que l’Âme Russe ne possède pas dans ses gênes le chromosome de se laisser humilier sans réagir ... Donc la suite de ça, de ce conflit peut à mes yeux malheureusement complètement déraper et devenir totalement incontrôlable ...

        Par contre, ce n’est pas cette vidéo qui parle de tactique de guerre et autre qui me fera oublier ce qu’ont subit les habitants du Donbass pendant huit longues années ... Bombardements, exactions, tortures, des milliers de morts tout ceci souvent effectué par des groupuscules d’extrêmes droites qui ont pour certains clairement affichés leurs tendances néo-nazi ... 

        Il est clair que je veux bien concevoir que des patriotes défendent leur territoire ... Mais là ça peut fonctionner dans les deux sens aussi bien pour les ukrainiens que pour les Donbassiens ... Et je conçois aussi qu’un peuple qui a perdu 27 000 000 de compatriotes à causse d’une idéologie débile n’ait pas envie de la voir de nouveau squatter à ses frontières !

        J’aurais bien évidement beaucoup d’autres choses à dire sur cette vidéo « du style le chantage nucléaire » que je pense malheureusement ne pas être un chantage si l’humiliation s’amplifiait ... Et quand je parle d’humiliation c’est parce que certaines voies en Russie commencent à s’élever sévèrement, notamment Kadyrov et d’autres qui semblent très mal vivre comme accepter cette situation ... Dire aussi que du fait que l’Ukraine ne possède pas l’arme nucléaire interdit le droit de la Russie de s’en servir contre elle ... À un certain state il est bien possible que le droit soit oublié ... Puis aussi que d’autres pays seraient du coup désireux d’être en possession de l’arme nucléaire ... Et etc... Etc ... Enfin bref j’aurais encore d’autre trucs à rajouter ... Mais là j’ai déjà assez participé à commenter et donner mon ressenti !

        Je n’ai évidement mis aucun smiley sur ce com !

        Voilà !


      • pemile pemile 5 octobre 16:46

        @John "Mais je me dis après ça que l’Âme Russe ne possède pas dans ses gênes le chromosome de se laisser humilier sans réagir ... Donc la suite de ça, de ce conflit peut à mes yeux malheureusement complètement déraper et devenir totalement incontrôlable ...« 

        Poutine est déjà humilié, et oui, tout le monde sait que Poutine est un mec dangereux et qu’il s’est foutu dans une impasse.

         »Par contre, ce n’est pas cette vidéo qui parle de tactique de guerre et autre qui me fera oublier ce qu’ont subit les habitants du Donbass pendant huit longues années"

        Oui, mais là tu répètes la propagande russe, on peut aussi dire que les habitants du Donbass subissent depuis 8 ans la merde foutue par les indépendantistes aidé des russes.


      • Christophe 2 octobre 01:18

        Un discours assez complet, un tour d’horizon sur l’ensemble du monde et sur ce qui se joue aujourd’hui.

        Ayant pas mal voyagé dans le monde il m’ait toujours venu aux oreilles certaines remarques sur l’occident et Poutine enfonce bien le clou du comportement dictatorial des occidentaux à l’international ; ce qu’il appelle néocolonialisme est ressenti sur quasiment tous les continents.

        C’est aussi un rappel sur les BRICS sans jamais prononcer cette référence. La surreprésentation occidentale dans les instances mondiales est indéniables et tous les autres doivent rester derrière. Ce fût le cas en 2012 quand les membres de BRICS ont demandé à ce qu’on applique les règles de représentation en fonction des modes de calcul validés par le FMI ; ce qui a été rejeté par les occidentaux qui veulent garder la mainmise sur le FMI, organe qui permet d’imposer le modèle occidental dans le monde. Il faut savoir que la France a plus de poids économique que la Chine et les USA 3 fois plus de poids alors que la Chine est au-dessus des USA et largement au-dessus de la France.

        Toute l’histoire récente confirme les propos qu’avance Poutine, l’occident s’accroche comme un morpion à son hégémonie, celle qu’il a pu avoir depuis la chute du mur de Berlin. Beaucoup de pays ont rattrapé leur retard et l’entêtement des occidentaux va in fine nous isoler de plus en plus dans ce monde. Il est fort à parier que l’occident préférera une guerre nucléaire que de perdre son hégémonie.

        Il y a aussi un point qui est très intéressant dans son discours, il parle de la Yougoslavie, dépecée par l’occident contre le droit international alors qu’aujourd’hui les mêmes qui ont découpé un pays souverain exige qu’on ne découpe pas un pays souverain ... trouver l’embrouille (n’est-ce pas Pemile xD)


        • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 2 octobre 02:00

          @Christophe
          Un tour du monde mon cul.
          Un tour de Russie partial, démagogique et ridicule. On cause pour le conscrit russe, garev et pour Christophe. D’ailleurs après une campagne comme celle-là, je me cacherais. Mais non, Amin dada il connait pas le ridicule après vingt ans sans partage. Il persiste soutenu par ses serfs.


        • Christophe 2 octobre 11:57

          @Le bébé de Macon
          J’ai eu l’occasion d’aller dans une 60aine de pays dans le monde dont certains occidentaux.

          Votre perception du monde assis sur votre chaise derrière un bureau ne relate que ce que vous voulez voir, vous n’êtes confronté à aucune personne réelle dans ces pays. Même les indiens pourtant assez distants dans ce genre d’affaire n’ont pas un regard très positif de l’occident. Le seul continent que je connais mal est l’Afrique mais les faits d’aujourd’hui nous montrent à quel point nous sommes reçus à bras ouverts.

          Leurs bras se referme, comme vous jugez les yeux fermés. C’est marrant que vous parliez d’Amin Dada, ce tortionnaire africain mis en place par l’occident pour mieux permettre de piller les ressources naturelles en lui laissant les mains libres pour calmer la populace.

          C’est vous qui êtes ridicule si vous n’avez jamais remarqué que l’occident exerce une dictature internationale. Le passage devant l’assemblée des Nations Unis est une fumisterie occidentale de plus, déjà dans les couloirs, les occidentaux font du chantage économiques aux nations qui auront à se positionner.

          Vous parlez d’un grand nombre de morts ? Vous rappelez vous de l’embargo occidental durant 10 ans sur les médicaments, embargo lancé contre l’Irak. Selon l’ONU, cet embargo, indépendamment du reste de la population, a tué plus de 500 000 nouveaux nés irakiens. Mais les occidentaux ne tuent personne, il font en sorte que les conditions de vie tue des milliers de personne. Pour reprendre l’Irak, 168 crimes de guerre commis et reconnus par l’administration américaine, il faut y ajouter les crimes masqués qui sont ressortis de Wikileaks.

          Vous pensez toujours que l’occident est exemplaire. Amin Dada, c’est nous pas Poutine.


        • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 2 octobre 13:21

          @Christophe,
          Vous parliez du discours de Poutine. Pas des russes.
          Je vous répond sur Poutine, sa propagande et pas sur les russes.

          Vous pensez toujours que l’occident est exemplaire


          Non. Le comportement de leurs gouvernement est immonde, je ne suis d’accord avec aucun droit de veto. Et alors ? J’ai le choix ? Trouvez un commentaire à moi qui défende « l’occident » comme vous dite. Je distingue les gens de leurs dirigeants, de la politique de leur pays. Et la politique de la Russie est la même que celle de « l’occident », défendre ses intérêts au détriment d’autres (plus faibles si possible).

          Vous validiez une propagande. Vous trouvez que c’est plus sympa de justifier un barbare parce qu’il est Russe ? Pas moi.


        • Christophe 2 octobre 14:24

          @Le bébé de Macon
          Je ne valide pas une propagande, j’exprime certains point qui se vérifient par les faits.

          Poutine défend ses intérêts et c’est ce que font tous les dirigeants, enfin plus ou moins parce que je ne dirais pas cela de nos dirigeants européens qui font n’importe quoi par dogmatisme actuellement.

          Ce qu’il dit sur le sentiment général des pays hors occident est quelque chose de palpable lorsqu’on voyage hors des pays de l’UE, USA, Canada, ...

          Je suis atterré de ce qui se passe aujourd’hui car la guerre ne résout jamais le moindre problème. Mais entre celui qui fait et celui qui fait en sorte que cela se passe, je ne départage pas les responsabilités, ils sont tous responsables dans ce cas. Cette guerre est menée par les russes mais elle a été amené par les occidentaux.

          Il est impossible de contester certains points de son discours. Le coup d’état de 2014 est un fait, une enquête allemande conclue aux faits de violences de Pravy Sektor, un groupe néo-nazi aidé par les USA qui a soutenu Svoboda, le parti nazi d’Ukraine dirigé par Oleh Tiahnybok un antisémite et anti russe . La guerre part de ce fait, d’ailleurs la Crimée est passée russe à ce moment-là.

          Cette guerre est voulue par l’occident comme par l’Ukraine, Zelensky ayant signé un décret de reprise de la Crimée en 2021, ce n’est pas pour aller faire un pique-nique. Tout coïncide, jusqu’à la déclaration du 31 janvier 2022 du responsable de la sécurité ukrainienne, Oleksiy Danilov, exprimant clairement que l’Ukraine ne respectera jamais les accords de Minsk.

          Donc oui Poutine n’est pas un ange, aucun dirigeant politique ne l’est. Vous trouverez dans les liens fournis la naïveté des russes qui n’appréciaient pas Ianoukovitch mais qui attendaient les prochaines élections pour faire passer un président plus pro-russe ... alors que les américains fomenteront un coup d’état contre un président élu pour y mettre leurs pions. Je me demande qui respecte la nomination par le suffrage universel.


        • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 2 octobre 15:22

          @Christophe

          Il est impossible de contester certains points de son discours.

          Je ne contesterai pas les fait. Mais vous ne m’empêcherez pas de penser que c’est une propagande pour les russes, pour justifier ses invasions et ses annexions et la mobilisation.

          La guerre part de ce fait, d’ailleurs la Crimée est passée russe à ce moment-là

          Et c’est bien ça ? C’est pas assez en plus ? Il faut annexé le reste ?
          C’est des invasions territoriale ça. 
          Il est surtout impossible de ne pas voir que La Russie reprend sa colonie. Ça se justifie ça ? Vous me direz non j’imagine.
          Mais vos propos disent quand même que vous comprenez.
          Que l’occident pousse Poutine à bout. Ben oui et alors tout le monde le sait.
          C’est fatiguant de diriger 20 ans ça pète les plomb sans alternance.

        • Christophe 2 octobre 16:37

          @Le bébé de Macon
          L’intervention dans le Donbass est justifiée principalement par les exactions commises par les forces ukrainiennes sur les populations ukrainiennes russophones depuis 2014 dans un silence assourdissant des soutiens à l’Ukraine, c’est-à-dire les grandes démocraties. Notez que dans ce document émanant d’un organe de la République Française les liens en fin montrent que ces exactions sont dénoncées par des ONG mais aussi par l’OSCE donc toute l’Europe est parfaitement informée de ces actes. Je ne dis pas que ce ne sont pas des invasions territoriales ; si les russes n’utilisent pas le terme « guerre » c’est parce qu’ils ont tout fait pour ne pas déclarer de guerre, d’ailleurs il n’existe aucune déclaration de guerre entre la Russie et l’Ukraine.

          Tout cela consiste à mettre aux normes juridiques les actes russes. Reconnaissance de l’indépendance des deux républiques du Donbass le 21 février suivi d’un accord d’amitié et d’entraide le 22, une demande officiel d’aide de chacune des républiques qui était déjà sous le feu ukrainien depuis le 16 février (rapports journaliers détaillés de l’OSCE) pour finir le 24 par une entrée des forces militaires russes. D’un point de vue légal, ils n’ont rien fait de mieux ni de moins bien que ce que nous avons fait en Yougoslavie.

          Je ne dis pas que c’est bien, mais que nous sommes mal placés pour donner des leçons.


        • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 2 octobre 16:51

          @Christophe
          Nous sommes d’accord.
          Décisions unilatérales et droit de veto. Et les USA abusent outrageusement.

          Pour les leçons si, on est mieux (occident).
          Alternance de dirigeants, liberté de s’exprimer pour tous, et pas de prise de territoire depuis un bout de temps. Après on est pas obligé d’écouter à l’école.


        • Christophe 2 octobre 18:39

          @Le bébé de Macon

          Alternance de dirigeants, liberté de s’exprimer pour tous, et pas de prise de territoire depuis un bout de temps. Après on est pas obligé d’écouter à l’école.

          L’alternance de dirigeants n’a pour moi aucun poids, désolé. Le risque et la menace qui pèsent sur les démocraties ne sont pas seulement à identifier dans l’arbitraire ou les abus de pouvoir, mais surtout dans l’émergence d’un pouvoir qui, sans recours à la violence et dans le respect des libertés civiles, privera de liberté des citoyens se focalisant sur leurs intérêts particuliers. Ce despotisme ne saute pas aux yeux, et n’est pas fondé sur la peur. Au contraire, il exerce sa domination de manière subtile : il ne réprime pas, il corrompt ; il bloque toute impulsion altruiste ou civique pour favoriser l’isolement et l’indifférence entre les individus. (...) Par conséquent, l’espèce de despotisme que les nations démocratiques ont à craindre se caractérise par une extraordinaire souplesse, surtout à travers l’insignifiance du détenteur formel du pouvoir ou de leur nombre, qu’il s’agisse d’un seul ou d’une assemblée ; l’aspect décisif n’est pas qui domine, mais plutôt le comportement des dominés, l’attention doit se porter sur la structure de l’obéissance plutôt que sur celle de la domination. (Chapitre 7. La pensée politique de Alexis de Tocqueville dans le contexte des révolutions contemporaines », Manuel Zafra Víctor) 
          C’est ainsi que je vois la démocratie et nous sommes très éloignés de cela. Le changement de dirigeants ne change en rien au comportement des dominés.

          La liberté de s’exprimer est sans aucun doute un atout, mais la liberté de la presse a été piétiné allègrement par l’UE.

          La prise de territoire est quand même ancrée chez nous mais d’une façon différente. Cela fait plus de 200 ans que nous pratiquons ce type d’acquisition en Afrique par exemple. Nous parvenons à mettre en place les dirigeants qui sont à nos bottes et que nous maintenons tant qu’ils répondent à nos exigences. Dans d’autres cas, comme au Panama, l’armée américaine a éliminé la petite armée panaméenne, assassiné le président et sa famille (mis le tout dans un charnier) pour nommer un président fantoche qui s’est engagé à ne pas créer d’armée et se mettre sous la protection de l’armée américaine ... les USA conservent ainsi le contrôle du canal de Panama qu’ils devaient restituer ... au Panama.

          Les choses sont différentes, cela je vous l’accorde, d’ailleurs je vis très bien en France. Mais je ne crois plus du tout aux grands principes des grandes démocraties du bien ni d’ailleurs aux grandes dictatures ou autocraties du mal. Ce genre de dichotomie est une insulte à l’intelligence humaine.


        • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 2 octobre 19:14

          @Christophe
          Ce n’est pas la première fois, vous vous écartez du point de vue.
          Tocqueville, ok, on sait ça, même le gorille, le mammifère de manière générale aussi et... les vivants dominés.

          Je me pense de ceux là.
          Mais pas pour la majorité du monde. Je suis plus riche, plus puissant que la majorité du monde, oppresseur ?
          J’ai pas fais exprès et croyez ou non je ne tiens pas du tout à insister. Mon management m’y pousse pourtant. C’est bien triste, on fait ce qu’on peut, Mais en aucun cas je ne justifie des comportements barbare, vénaux.

          Et si vous ne trouvez pas qu’une alternance soit un plus, C’est que vous êtes bien tombé. Qu’autre chose vous n’avez pas connu, c’est que votre père sans aucun doute était très convenable, comme le miens.

          Mais pour un chef d’état, c’est une blague ou quoi ? évidemment qu’il faut un cadre pour virer les plus collants. Que ça ne change rien pour nous c’est pas grave, ça le vire lui. Sarko vous allez vous le reprendre. Super. Berlusconi en France.

          Et pour Poutine, on serait en fin de mandat de son successeur.


        • logan 3 octobre 16:32

          @Christophe
          L’intervention dans le Donbass => L’invasion de l’Ukraine par l’armée russe.

          « est justifiée principalement par les exactions commises par les forces ukrainiennes » ce n’est pas crédible, on n’envahit pas et on ne détruit pas tout un pays pour empêcher des « exactions », le nombre de morts et la destruction, et pire si cela déclenche une guerre mondiale, sont sans commune mesure avec cette fausse justification.
          On appelle cela un faux prétexte.



        • logan 3 octobre 16:50

          @Christophe
          Vous justifiez l’invasion en inventant le fait que « l’occident » l’aurait amené. En fait personne ne l’a amené à part Poutine. Toutes ses justifications sont des faux prétextes. La guerre n’apporte la sécurité ni aux populations russophones du Dombass, ni aux russes qui sont mobilisés ( et si cela s’aggrave, à tous les russes ). Par contre elle apporte à ceux qui profitent de la guerre, et notamment à ceux qui vont profiter de l’annexion de ces territoires.


        • Christophe 3 octobre 23:56

          @logan

          ce n’est pas crédible, on n’envahit pas et on ne détruit pas tout un pays pour empêcher des « exactions »

          Pour moi non plus, mais c’est le message retourné aux occidentaux. Nos premières interventions contre la Yougoslavie qui a engendré le premier découpage avec la Bosnie, ... avait pour raison exprimée par les occidentaux des exactions des serbes. Les exactions ukrainiennes existaient sur les russophones, tous nos dirigeants politiques le savaient puisqu’ils sont dénoncés dans des rapports de l’OSCE.

          En fait les russes utilisent les mêmes arguties que celles employées il y a un peu plus de 20 ans par les USA et ses alliés de l’OTAN. Non-respect du droit international écrit, mais le précédent de l’OTAN leur donne le droit de le faire puisque la communauté internationale a considéré que le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes est supérieur à l’intégrité territoriale. C’est de la jurisprudence dans les lois.


        • Christophe 4 octobre 00:06

          @logan

          Vous justifiez l’invasion en inventant le fait que « l’occident » l’aurait amené.

          Parce que c’est le cas. Le conflit part en fait du coup d’état fomenté par les USA en 2014 en armant Pravy Sektor, la branche armée de Svoboda, l’extrême droite antisémite et antirusse. Maïdan a viré à la tuerie parce que Pravy Sektor a été armé. L’enquête allemande sur le sujet ne laisse planer aucun doute. L’engagement US avec l’extrême droite ukrainienne ne laisse planer aucun doute non plus et d’ailleurs c’est historique puisque Stepan Bandera, le plus grand nazi ukrainien a été protégé en 1945 par les USA et il a travaillé pour eux depuis l’Allemagne. Svoboda est l’héritier de OUN et de l’UPA ; d’ailleurs ce n’était pas un hasard de voir le drapeau des nazis de OUN sur le Capitole américain en 1982.

          Le coup d’état a consisté à chasser un président élu au suffrage universel par la force pour le remplacer par Porochenko, un pion que Nuland (secrétaire d’état adjointe américaine en charge de l’Ukraine) a associé à pas moins de 9 ministres de Svoboda dans le gouvernement (C’est elle qui a constitué le gouvernement ukrainien). Svoboda ne fait que 2% dans les élections mais il a un poids énorme. En 2015, c’est Svoboda qui a lancé un assaut contre la Rada, le parlement ukrainien.


        • logan 4 octobre 12:45

          @Christophe
          Non ce n’est pas le cas.
          Il y a une volonté d’indépendance d’une partie des ukrainiens vis à vis de la Russie dès la fin de l’Union soviétique. Qui aimerait vivre dans un pays satellite d’un autre pays ?
          Donc bien avant 2014.
          Et le conflit a été systématiquement détourné vers un conflit ethnique par les nationalistes et les extrémistes de chaque camp.
          Là où vous prétendez qu’il y a aucun doute vous ne faites qu’accorder une importance démesurée à des faits dont la véracité est en plus malgré ce que vous pouvez raconter vraiment contestable. Ca fait très théorie du complot. Vous n’avez la preuve de rien vous faites arbitrairement des liens de cause à effet sans les démontrer.
          En reprenant le terme de coup d’état vous ne faites que reprendre la propagande pro russe. Il s’agit d’une révolution. En la salissant ainsi et en réduisant tout à une manipulation des usa, vous déniez toute humanité et dimension politique aux ukrainiens et à leur volonté d’indépendance totalement légitime.


        • Christophe 5 octobre 15:22

          @logan
          Depuis le reportage du journaliste français, Paul Moreira, passé sur Canal+ en 2016, il est évident que les USA sont derrière le coup d’état. La révolution de Maïdan était pacifique, sur ce point nous sommes d’accord qu’à l’origine elle l’était.

          Lorsque les coups de feu ont commencé à fuser, même si je sais pertinemment que le procureur de l’Ukraine (un membre de Svoboda, le parti héritage de OUN, parti nazi de la seconde guerre mondiale) a conclu à des tirs des hommes de Ianoukovitch, le président en place, l’enquête journalistique allemande elle ne conclue pas du tout là-dessus et démontre que les tirs venaient du centre sous contrôle de Pravy Sektor.

          Il faut garder en tête le déroulé du reportage de Moreira.

          En lisant les ouvrages d’histoire d’avant guerre, comme celui l’historien germano polonais Grzegorz Rossolińsli-Liebe, un grand spécialiste de l’Ukraine, Stepan Bandera : The Life and Afterlife of a Ukrainian Nationalist-Fascism, Genocide, and Cult, on y retrouve aussi bien le fascisme ancré au sein de la société ukrainienne d’aujourd’hui héritage du fascisme ukrainien qui s’est exprimé lors de la seconde guerre mondiale, que le lien intime entre ce fascisme et les pays qui ont soutenu cette branche, le Canada et les USA.

          Ces historiens ne parlent pas d’une généralisation de ce fascisme sur l’ensemble du territoire ukrainien, l’est et le sud ne sont pas touchés par cette culture fascisante. C’est surtout l’Ukraine occidentale qui a ancré cette approche fasciste dans sa culture. citation du livre : Bandera et les nationalistes révolutionnaires ukrainiens sont redevenus des éléments importants de l’identité ukrainienne occidentale

          Ce que l’on apprend c’est que dès 1991, de nombreux monuments consacrés aux victimes des nationalistes ukrainiens ou aux héros de l’Union soviétique se sont trouvés remplacés par des monuments consacrés à Bandera et aux “héros” de l’OUN et de l’UPA.

          L’OUN est le parti politique, l’UPA sa branche armée, ils correspondent aujourd’hui à Svoboda et Pravy Sektor.

          Quant aux liens entre le Canada et les USA avec ces groupes nazis ou néo-nazis ils sont aussi démontrés par l’histoire. Iaroslav Stets’ko, le bras droit du Führer Stepan Bandera, s’est fait désigner en 1966 citoyen d’honneur de la ville canadienne de Winnipeg. Ce même personnage a été invité au Capitole et à la Maison-Blanche, où George Bush et Ronald Reagan reçoivent le “dernier premier ministre d’un État ukrainien libre”, c’est-à-dire qui avait existé sous le contrôle du Troisième Reich. Comme le 11 juillet 1982 pendant la semaine des nations captives, le drapeau rouge et noir de l’OUN-B, introduit lors du deuxième grand congrès des nationalistes ukrainiens en 1941, a flotté au-dessus du Capitole des États-Unis.

          Les USA et le Canada ont aidé les nazis ukrainiens à échapper à Nuremberg. Stepan Bandera a travaillé à la déstabilisation de l’Ukraine contre les intérêts russes depuis l’Allemagne, pour le compte de la CIA jusqu’à son assassinat par le KGB. Aujourd’hui les USA arrivent au bout de leurs efforts en chassant par les armes via Pravy Sektor le président élu Ianoukovitch. Ils n’ont pas respecté le calendrier des élections mis en place par la Rada en 2014 et ont propulsé Porochenko président. Victoria Nuland, secrétaire d’état adjointe américaine constituera avec Pyatt (ambassadeur américain en Ukraine) le gouvernement ukrainien où elle y mettra 9 membres de Svoboda. La conversation téléphonique qui a été largement difusée a été validée par Nuland elle-même puisqu’elle s’est excusé d’avoir dit que l’Europe pouvait aller se faire voir. Mais c’est le contenu qui est intéressant, pas cette anecdote.



        • Massada Massada 2 octobre 07:22

          L’armée ukrainienne, en opération conjointe avec la Garde nationale, a libéré Lyman dans le Donetsk Oblast.

          Jebać ruskie ścierwa

          https://twitter.com/Militarylandnet/status/1576291597154557953


          • Lynwec 2 octobre 08:12

            @Massada

            Là, on est dans le document-preuve indiscutable, merci pour ce bel effort...

            Temps : inconnu (notre époque probablement pas le Moyen-Age ou l’Antiquité)
            Localisation : inconnue (devant un bâtiment propre et des jolis arbres, sur Terre)
            Provenance : inconnue (pour éviter le bain d’acide...)

            Mission (gavage des mougeons) accomplie...


          • Mozart Mozart 3 octobre 15:27

            @Lynwec
            ça fait mal hein, cher ami, de voir tes troupes préférées dans le débandade, surtout Wagner et rusich, les nazillons de service. Moi je vais célébrer en espérant qu’en face ils continuent à repousser ces branquignoles sinistres.



            • Massada Massada 2 octobre 08:12

              La démonstration de force de Poutine aura été réussie, elle lui aura permis de dire tout haut ce qu’il pense tout bas : haine de l’Occident, opposition aux valeurs européennes, homophobie et révision de l’Histoire. Au moins les choses sont claires

                

              Rappelons que dans ce paradis conservateur fantasmé qu’est la Russie, le taux de divorce est le double de la France, le taux d’avortement est le triple, le taux d’homicide est plus du triple, et le taux de suicide est le double.


              • Lynwec 2 octobre 08:14

                @Massada

                Le paragraphe en gras est bien évidemment sourcé, ne pouvant en aucun cas s’avérer une suite d’affirmations fantaisistes issue de l’imaginaire d’un influenceur salarié...


              • Mozart Mozart 3 octobre 15:30

                @Lynwec
                Sans oublier, cher ami, que le taux de natalité est au plus bas : la Russie, terre paradisiaque, a une population en baisse.
                D’ailleurs on attend que vous, chevalier à la longue épée, pour aller ensemencer la nouvelle race des popovs !


              • Lynwec 3 octobre 15:41

                @Mozart

                D’une, je ne suis pas votre ami, et si je l’étais, je me ferais du souci sur mes fréquentations, de deux, vous confondez, car ça vous arrange, rectification des contre-vérités énoncées et admiration pour un régime politique ou des gouvernants .

                Délaissez donc votre ironie et réfléchissez un peu aux conséquences sur la démographie d’un pays quand il voit mourir entre 1941 et 1945 vingt-sept millions de ses habitants (un peu comme le choc démographique en France après la « grande guerre ») . Ce genre d’événement a des conséquences à long terme et ne se corrige qu’avec beaucoup de temps .


              • logan 3 octobre 16:53

                @Lynwec
                Le souci c’est que si tu n’es pas dans l’admiration, tu te ranges du côté de gens qui le sont et ça te donne un indice sur la solidité de tes rectifications.


              • Mozart Mozart 3 octobre 18:14

                @Lynwec
                Cher ami,
                Que vous me preniez pour une truffe me déçoit quelque peu. La chute ne vient pas de la guerre mais d’un taux de natalité trop bas. Votre Poupoute a bien essayé de faire quelque chose, mais il faut croire qu’au paradis sur terre, les gens ne veulent pas faire des enfants. Avec la Crimée (faut bien atténuer la chute) le taux actuel est de -0.39%.
                Donc cher ami, au lieu de dire des âneries pour faire semblant de savoir, mieux vaut se taire et encaisser, comme le font très bien les soldats russes en Ukraine.
                C’est fou ce que, finalement, vous pouvez être incompétent, cher ami. Je m’en étonne.


              • Massada Massada 2 octobre 08:16

                La capture de Lyman par l’armée ukrainienne met à nouveau en relief les différences entre les Ukrainiens et les envahisseurs russes : les Ukrainiens se battent avec détermination, ont un meilleur leadership et une culture d’apprentissage qui sous-tend l’adaptation.


                • eau-mission eau-mission 2 octobre 08:41

                  @Massada

                  Et des munitions « fire and forget ».


                • Massada Massada 2 octobre 08:20

                  70% de divorces
                  40% de mères célibataires
                  30% des grossesses avortées
                  2 fois plus d’homicides qu’aux États-Unis
                  taux de fécondité anémique
                  viols courants dans les armées

                   

                  Le paradis de Poutine paraît-il


                  • Joséphine Joséphine 2 octobre 09:51

                    @Massada

                    Vos chiffres sont faux, je viens de les vérifier. Russie, 50% de divorces et non 70% ! C’est pas beau de mentir avec un tel aplomb Masada, et cela n’est pas à votre honneur. 



                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 2 octobre 10:28

                    @Astrolabe
                     
                    ’en Russie, 70% des mariages... se soldent par un divorce  !’’
                      > En France on en est à 55%.
                    L’on recense 1,8 mariage pour 1 divorce ;

                     
                    C’est pas brillant non plus.


                  • Massada Massada 2 octobre 10:49

                    @Joséphine
                     
                    Ne m’insultez pas de menteur, car lorsque je mettrai votre nez en face des faits, vous aurez l’air stupide. 
                    Enquête exclusive (M6) : en Russie, 70% des mariages... se soldent par un divorce !
                    https://www.programme-tv.net/news/tv/265141-enquete-exclusive-m6-en-russie-70-des-mariages-se-soldent-par-un-divorce/



                  • roman_garev 2 octobre 11:07

                    @Massada
                    Z’êtes menteur qui ne cite que les menteurs.
                    Votre lien n’en est qu’un exemple frappant. Pas une seule preuve, rien qu’un chiffre déclaré en toute insolence par n’importe qui.
                    C’est le style inné de la propaganda.


                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 2 octobre 11:12

                    @Joséphine
                     
                     merci pour ce lien : « Statistiques des divorces en Russie en 2013 - est de 667 971 pour 12 251 mariages. Ainsi, le pourcentage de divorces en Russie en 2013 était de 54,5%. »
                     
                    Comme en France, donc.


                  • Legestr glaz Legestr glaz 2 octobre 11:17

                    @Massada

                    Une enquête « excessive » de M6, au moins c’est du sérieux. Placée entre le « meilleur pâtissie »r et « top chef ».

                    Chacun présente la cuisine qu’il veut faire gober. 


                  • Joséphine Joséphine 2 octobre 11:49

                    @Francis, agnotologue

                    Bonjour Francis, si il y’a bien des élus qui se sont évertués à détruire la famille, ce sont bien les nôtres ! Nos élites sataniques ne redoutent qu’une chose, que nous soyons soudés . ils ont détruit notre église chrétienne pour la même raison, mais en Espagne et en Italie les gens sont très croyants et se bousculent aux services de la messe, cela fait plaisir de voir une telle ferveur. Macron va avoir une crise cardiaque devant les crucifix de Meloni ! 


                  • pemile pemile 2 octobre 11:50

                    @Francis, agnotologue « @Joséphine merci pour ce lien »

                    Un site mode, beauté et santé, maison, tourisme, ésotérisme, etc, etc !!! smiley


                  • baliste 3 octobre 04:22

                    @Massada
                    « Ne m’insultez pas de menteur, »

                    Ha , c’est devenu une insulte ? Au même titre que « complotissse » , « antivax » , « poutinolatre » ....LOL


                  • Massada Massada 2 octobre 08:23

                    La prise de Lyman par l’armée ukrainienne prouve, une fois de plus, que Poutine vit dans une réalité parallèle.

                    Il annexe des territoires qu’il ne contrôle pas ! Du jamais vu dans l’histoire !


                    • I.A. 2 octobre 19:11

                      @Massada

                      Nous sommes obligés de les croire : ce que disent Zelensky et Stoltenberg sont donc paroles d’évangile.

                      Et si les soldats russes reculaient vraiment, voire se retiraient, c’est peut-être que... ? Ne voyez-vous rien venir, petit âne ?


                    • Mozart Mozart 3 octobre 15:36

                      @I.A.
                      Ce serait une manoeuvre de Poutine pour la paix ? Après 50.000 morts dans son armée, c’est assez onéreux.


                    • zygzornifle zygzornifle 2 octobre 08:42

                      Beaucoup de Poutinophiles et de Poutinolatres sur agoravox, heureusement qu’il reste encore un peu de place pour les adorateurs de Macron ....


                      • logan 3 octobre 14:49

                        @zygzornifle
                        Il reste encore quelques personnes normales.


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 octobre 17:41

                        @logan

                        le problème c’est que Mélenchon, comme Le Pen, se montrent particulièrement poutiniens (mais sans le dire directement, attention : on a le poutinisme honteux chez nos patriotes et nos insoumis).

                        Alors Macron apparaît comme le moins barré de tous, ne vous en déplaise.


                      • logan 4 octobre 12:53

                        @Olivier Perriet
                        Ne soyez pas malhonnête. Ne reprenez pas la propagande des médias de l’oligarchie en assimilant son biais anti US à un biais pro Poutine. Poutine est un nationaliste, il n’y a aucun lien avec Mélenchon. Et les groupes politiques Russes amis avec la FI sont des opposants à Poutine et certains sont dans les prisons russes.
                        Par contre oui il y a un biais pro Poutine chez Lepen, on s’aime bien entre nationalistes. Vous remarquerez que l’extrême droite française est anti US uniquement quand ce sont les démocrates au pouvoir et les USA deviennent leurs meilleurs amis quand c’est l’autre débile de Trump au pouvoir.


                      • zygzornifle zygzornifle 2 octobre 08:42

                        Poutine n’est pas président de la Russie mais du KGB ....


                        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 2 octobre 09:23

                          @zygzornifle
                           
                           ’’Poutine n’est pas président de la Russie mais du KGB ....’’’
                           
                           Biden est la marionnette de la CIA.
                           
                           smiley


                        • samy Levrai samy Levrai 2 octobre 10:00

                          @zygzornifle
                          KGB qui n’existe plus depuis plus de 30 ans... tu es moderne coco, tu regardes trop la télé ...


                        • zygzornifle zygzornifle 3 octobre 08:44

                          @samy Levrai

                           Ce n’est pas parce qu’il n’existe plus qu’il n’existe pas coco ....


                        • zygzornifle zygzornifle 3 octobre 08:47

                          @samy Levrai

                          Le matin devant ton miroir qui lui réfléchit tu scandes Poutine akbar .....


                        • Mozart Mozart 3 octobre 15:38

                          @Francis, agnotologue
                          Sauf que Biden n’a pas émargé à la CIA. Poutine lui, était trop nul pour être affecté à un poste hors pacte de Varsovie.


                        • LOST on Earth LOST on Earth 2 octobre 09:38

                          Et bé yen a du monde à la messe !

                          Nous on a suivi le discours en direct à la télé, agenouillé les mains jointes devant le téléviseur

                          Et soudain est apparu au dessus de la tête de Saint Poutine, Notre dame de l’assomption

                          MIRACLE nous avons crié en choeur

                          Elle a annoncé « soyez confiants mes enfants, une grande guerre mondiale arrive et vous allez tous mourir »

                          AMEN on a dit

                          c’était mieux qu’à FATIMA le 13 octobre 1917

                           smiley


                          • Joséphine Joséphine 2 octobre 09:49

                            Discours historique de Poutine. Une attaque frontale contre les élites occidentales qui utilise l’immigration pour « détruire l’identité de la France, de l’Italie, de l’Europe », Poutine a également évoqué les bombardements de terreur des alliés durant la seconde guerre mondiale . 


                            Sa dénonciation du LGTBQ fut  un point fort du discours , Poutine a dénoncé avec force le programme « satanique » (dixit) de l’Occident pédo-LGBT qui veut détruire la famille et toute notion d’ordre naturel.



                            Le président Poutine a attaqué l’impérialisme homo-globaliste et sa guerre satanique contre les différentes cultures du monde.

                            Il a évoqué les guerres de rapine contre la Russie et le reste des nations du monde, y compris celle de l’opium fomentée par les Britanniques . Fait extraordinaire, il a dénoncé les bombardements de Hiroshima et Nagasaki par l’Amérique lors de la dernière guerre mondiale, attaque terroriste que Vladimir Poutine a assimilé à un exerce de terreur visant à « donner une leçon » au reste du monde !


                            Comment ne pas être d’accord avec ça ? Quand je compare cet homme au freluquet qui sert de président français, j’ai presque honte pour mon pays. 


                            Poutine veut un cessez-le-feu , mais Zelensky a fait savoir qu’il tuerait les hommes un à un si Poutine restait au pouvoir.



                            • Astrolabe Astrolabe 2 octobre 18:21

                              @Joséphine
                               

                              "mais Zelensky a fait savoir qu’il tuerait les hommes un à un

                              "

                               

                              Il ne faut pas prendre Zelensky au pied de la lettre.

                              Deux par deux, il est aussi d’accord.

                              Kadirov, la marionnette placée par Poutine à la présidence de la Tchétchénie, voit beaucoup plus grand... smiley


                            • Mozart Mozart 3 octobre 15:54

                              @Joséphine
                              Chère amie,
                              C’est extraordinaire ce que vous pouvez dire comme bêtise. Vous aimez vous vautrer dedans et vous en redemander. Mais encore eut-il fallu que vous connaissiez un peu d’Histoire avant de reprendre les imbécilités de votre mentor. Qu’il y ait des LGBTQ+ cela est naturel et il n’y a rien de choquant. Bien moins que les viols commis par les soldats popovs en Ukraine. 
                              Pour les deux bombes atomiques, il semblerait que là aussi vous passiez à côté. Les USA, tenaient à bout de bars deux guerres : en Europe et dans la Pacifique (les soviétiques avaient promis de leur apporter de l’aide mais cette dernière se faisait attendre depuis plusieurs années). Aux vues de la difficulté des reprises des iles Pacifique et jusqu’à Okinawa (où les civils se suicidèrent en masse), le commandement américain a cherché à éviter le massacre immense que produirait un débarquement sur les iles principales du Japon. Le commandement Japonais ne répondant pas aux demandes réitérées des américains, il fut donc décidé d’infléchir ce dernier et montrant des armes extraordinaires. Bien leur en prit car la demande d’armistice intervint très rapidement après.
                              Mais que voulez-vous, les soviétiques étaient bien incapables de faire la même chose, tout comme les popovs aujourd’hui.
                              Non, on ne peut être d’accord avec une réécriture de l’Histoire, totalement complotiste et servant à justifier une guerre injustifiable.


                            • John John 3 octobre 16:10

                              Mozart salut !

                              « il fut donc décidé d’infléchir ce dernier et montrant des armes extraordinaires. »


                              Si à l’heure actuelle certains gouvernement décident de procéder de la sorte ça va faire mal ... Très très mal !

                              Sûr que quand tu fais un face à face avec un gars qu’à un lance pierre et toi un Beretta c’est facile ... Mais quand tu sais que celui d’en face a aussi un Beretta t’y réfléchit à deux fois ...

                              Faut surtout pas oublier qu’avec un chargeur 8 coups tu peux tirer 9 coups !


                            • Ⓒⓐⓡⓝⓐⓖⓔ Cyrus 3 octobre 16:55

                              @josephine 

                              les type comme mozart/dugenet sont des revisioniste patenté des faussaire ideologique sans morale .

                              quand tu l’ entend soutenir que des bombe massacrant des civil ont empecher des suicide .... tu entend bien qu’ il defend un meurtre tout en deniant le choix d’ un peuple de disposer de sa propre vie ...

                              ces monstre pense que ta vie leur appartient ...
                              il se prenne pour dieu le pere dans une crise d’ ego absolu et de racisme fachisant envers les autres .


                            • Mozart Mozart 3 octobre 18:25

                              @Cyrus
                              Cher ami,
                              Où vous ne savez pas lire, ou vous y mettez de la mauvaise volonté. Ai-je dit que les bombes avaient été larguées pour éviter des suicides ?
                              Le calcul des américains était simple . Lors de la bataille d’Okinawa les américains perdirent environ 10.000 morts et à peu près 40.000 blessés. Les japonais environ 100.000 morts et les civils japonais idem, soit 200.000 en tout. Et ce n’était qu’un petit caillou perdu dans le Pacifique. S’ils avaient du débarquer au Japon les morts se seraient comptés par plusieurs millions étant donné le jusqu’au boutisme de la clique militaire japonaise. Les deux bombes firent environ 200.000 morts. Comparé aux millions possibles lors d’un débarquement sur les iles principales et l’arrêt immédiat de la guerre, ces bombes emportèrent la victoire à moindre frais.
                              Mais bon, l’Histoire s’apprend et ne se devine pas. Vous savez il y a de bons livres pour apprendre, cher ami.


                            • Mozart Mozart 3 octobre 18:28

                              @John
                              Bonjour John.
                              Les chinois ont clairement dit qu’une bombe nucléaire dans ce conflit serait un casus belli. Donc la Russie ne touchera pas à cette arme parce qu’en face des chinois ils seraient balayés. Quant aux ukrainiens, ils savent très bien où s’arrêter (aux frontières prévues dans les traités). Ils ne cherchent absolument pas à aller au delà.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité