• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Afghan Lives Matter - 30 intellectuels et artistes pour l’Afghanistan

Afghan Lives Matter - 30 intellectuels et artistes pour l’Afghanistan

AFGHAN LIVES MATTER

30 INTELLECTUELS ET ARTISTES POUR L’AFGHANISTAN

JPEG

Nous, signataires de ce message de solidarité envers le peuple afghan, sommes, certes, contre toute ingérence d’un pays tiers, quelles que soient ses bonnes ou louables intentions, à l’intérieur d’une nation souveraine et indépendante. Nous sommes également, à l’inverse, pour l’autodétermination des peuples, leur autonomie comme leur liberté. Aussi, ce contre quoi nous nous insurgeons donc ici, est-ce, avant tout, la manière – la méthode –, improvisée et bâclée, dont l'Occident, les Etats-Unis d’Amérique en tête, mais aussi l’Union Européenne, vient de quitter précipitamment, en ces deux funestes jours des 15 et 16 août 2021, l’Afghanistan, laissant ainsi le peuple afghan en son ensemble, et surtout les femmes, aux sanguinaires mains de fanatiques islamistes, sinistres barbares d’un autre âge, tels que les Talibans.

C’est là un acte inadmissible, sinon révoltant, tant sur le plan humain qu’éthique : indigne de nos démocraties modernes, de leurs valeurs morales comme de leurs principes philosophiques, mais aussi, plus simplement encore, de toute civilisation qui se respecte !

 

LES AFGHANS : UN NOUVEAU PEUPLE MARTYR

Oui : le peuple afghan, trahi dans sa noble et légitime aspiration à la liberté tout autant qu’à la dignité, a ainsi été lâchement abandonné à ses bourreaux, qui n’ont comme autre credo que le plus inique, mortifère et rétrograde des fondamentalismes religieux : l’aveugle et pseudo loi coranique de la charia ! Avec, comme abominable conséquence, une immense, incommensurable, détresse humaine : hommes, femmes, enfants, vieillards, civils et non civils, réunis. C’est dire si le malheur, pour ce nouveau peuple martyr, est grand aujourd’hui !

Ainsi, les vrais humanistes, que la seule conscience morale anime par-delà tout clivage idéologique ou classe sociale, expriment-ils leur plus profonde et sincère compassion, leur entière solidarité et leur indéfectible soutien, au courageux peuple d’Afghanistan, qu’ils n’abandonneront pas, en ce qui les concerne, à un aussi misérable, obscurantiste, cruel et injuste sort.

 

UN APPEL PRESSANT, FACE A L’URGENCE DRAMATIQUE DE LA SITUATION, AU SEUL NOM DE L’HUMANISME

Davantage : nous, humanistes de tous bords, citoyens du monde, enfants des Lumières, attachés plus que jamais, en ces heures sombres, aux droits de l’Homme, allons mettre tout en œuvre, humblement mais fermement, dans la mesure de nos moyens, médiatiques et sociopolitiques qu’ils soient, pour mobiliser l’opinion publique internationale, et si possible nos gouvernements européens, afin de venir en aide, plus concrètement, au peuple afghan, et porter secours, plus efficacement, à sa diaspora, sans oublier ses nombreux réfugiés, à travers le monde.

C’est là notre devoir aussi bien que notre responsabilité face à l’Occident, qui indirectement, par imprévoyance et incompétence conjointes, sans même vouloir parler de cynisme, aura ainsi livré de manière éhontée, en cette faillite morale où il a d’abord renié par là ses propres idéaux, le peuple afghan à quelques-uns des pires tyrans, et autres tortionnaires, sévissant impitoyablement, souvent même sauvagement, au sein de l’islamisme radical (que nous ne confondons certes pas avec cette grande et belle culture qu’est celle, d’historique mémoire, de l’islam).

Nous, épris pourtant de tolérance, ne le tolérerons pas, ni ne l’accepterons par on ne sait quel vil calcul politique ou piètre opportunisme géostratégique ! Non : nos valeurs, aussi imprescriptibles qu’inaliénables, se veulent – n’en déplaise à trop de nos chefs d’Etat aujourd’hui – plus hautes et nobles, incorruptibles ! Ainsi, nous, humanistes du monde entier, le clamons encore une fois, en cette douloureuse circonstance, haut et fort, chevillé à notre cœur tout autant qu’à notre raison : vive l’Afghanistan libre, moderne, éclairé et démocratique !

Il s’agit ici, face à l’urgence de la situation, d’un appel pressant adressé ainsi, pour la liberté et la dignité du peuple afghan (comme de tout autre peuple oppressé), au monde civilisé en sa globalité, sans distinctions de nationalité ni de croyance, mais, au contraire, en un authentique esprit de fraternité, de réel partage, tout autant que de véritable cosmopolitisme.

 

RESISTANCE CITOYENNE !

Il est impératif, d’autre part, que l’Organisation des Nations-Unies se saisisse, toutes affaires cessantes, de ce brûlant dossier d’actualité afin de mettre un terme, au plus vite, à cet indescriptible et dramatique chaos, au sein duquel les Afghans, déjà suffisamment éprouvés par vingt ans d’adversité, outre divers conflits, sentent, face à d’ultérieurs et possibles crimes contre l’humanité, leur existence de plus en plus menacée, y compris de mort.

Nous exprimons également ici notre soutien envers toute forme de Résistance citoyenne – sociale, politique, intellectuelle, artistique – du peuple afghan, et des femmes en particulier, face à cette innommable barbarie des Talibans, lesquels, profitant de cette soudaine débâcle de l’ennemi, se sont en outre emparés sans quasiment combattre, « aubaine » inespérée, de son armement, lourd, neuf, onéreux et sophistiqué à la fois. Le gâchis, énorme, est à son comble ! 

Ne permettons donc pas, à l’aube de cette troisième décennie du XXIe siècle, une énième tragédie, sinon un nouveau massacre, voire un génocide, à l’encontre, de surcroît, de millions d’innocents : il en va, par-delà même la survie de tout un peuple, de l’honneur de notre civilisation !

 

SIGNATAIRES :

Daniel Salvatore Schiffer : philosophe, écrivain, éditorialiste, professeur de philosophie de l’art.

Abdul-Azim Azad : porte-parole et coordinateur national des réfugiés afghans en Belgique (Bruxelles).

Stéphane Barsacq : écrivain, éditeur.

Rachid Benzine  : islamologue, romancier, chercheur associé au fonds Paul Ricœur.

Erick Bonnier  : grand reporter, éditeur, directeur de la collection « Encre d’Orient ».

Jean-Marie Brohm : sociologue, Professeur émérite des Universités.

Elham Bussière  : psychologue.

Jean-Pierre et Luc Dardenne  : réalisateurs, metteurs en scène, producteurs de cinéma, double « palme d’or » au Festival international du cinéma de Cannes.

François Dessy : avocat.

Nadine Dewit  : artiste peintre, photographe.

Luc Ferry  : philosophe, ancien Ministre français de l’Education Nationale.

Antoine Gallimard  : Président-Directeur-Général des Editions Gallimard et du groupe éditorial Madrigall (Paris).

Alexandre Jardin  : écrivain.

Nadine Lino  : présidente de « Live in Color », association humanitaire œuvrant pour l’intégration des réfugiés en Belgique.

Daniel Mesguich : comédien, acteur, écrivain.

Maryam Namazie : porte-parole du Comité International contre la Peine de Mort, « One Law For All » (dont le siège est à Londres), ainsi que de l’Association des Femmes et Ecrivaines Iraniennes.

Fabien Ollier  : directeur des éditions QS ? et de la revue Quel Sport ?

Christiane Rancé  : écrivaine.

Robert Redeker : philosophe, écrivain.

Pierre Rizzo  : docteur, vice-président de l’association humanitaire « Médecins du Désert ».

Jean-Marie Rouart  : écrivain, membre de l’Académie Française.

Isa Sator  : artiste peintre.

Eric-Emmanuel Schmitt  : écrivain, dramaturge.

Annie Sugier  : présidente de la Ligue du Droit International des Femmes (association créée par Simone de Beauvoir).

Pierre-André Taguieff : philosophe, historien des idées.

Jeanie Toschi Marazzani Visconti : écrivaine, essayiste, journaliste (Milan-Rome).

Valérie Trierweiler : écrivaine, journaliste.

Alain Vircondelet : écrivain, universitaire.

Jean-Claude Zylberstein : avocat, éditeur.


Moyenne des avis sur cet article :  1.06/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Docteur Faustroll Lampion 31 août 12:29

    Vous parlez comme <le Drian ce matin à la télé !

    « Nos amis afghans », qu’il a dit.

    Nous voilà investis du rôle rédempteur que les Américains viendraient d’abandonner : protéger tous les peuples de la terre des méchants issus de leurs propres rangs et qui veulent les asservir.

    Vous ne pourriez pas faire quelque chose pour débarasser mon peuple martyre des saloperies qui nous mentent tous les jours et imposent des conditions de vie inhumaines ?


    • Docteur Faustroll Lampion 31 août 12:33

      @Lampion

      si Le Drian était logique et conséquent, il se retirerait illico de l’OTAN qui a fait le lit des Talibans, non ?


    • Mellipheme Mellipheme 31 août 12:36

      Ca y est ! Revoilà Kouchner et son droit d’ingérence, prétexte au pire colonialisme et justification aux pires saloperies militaires, Kosovo, Irak, Lybie et j’en passe.

      Quelle honte, quel aveuglement ! Et quelle inculture historique...


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 31 août 12:52

        Ok on vous file le barda , l’armement et les parachutes . Voulez pas y aller ? Envoyez vos fils , les fils de prolos ont assez donné pour défendre vos grandeurs d’âme.


        • S.B. S.B. 31 août 13:38

          @Aita Pea Pea

          Bien dit. Les gens qui se payent de mots...

          D’autant qu’il n’y a pas le gentil peuple d’un côté, et les méchants talibans de l’autre qui seraient arrivés de Mars. Les talibans sont issus de la culture pachtoune afghane qui les fabrique.
          D’autant que ce genre de « barbarie » est déjà ici, dans certaines têtes.
          C’est ce qui rend ces envolées lyriques dérisoires.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 31 août 13:59

          @S.B.
          Salut Sabine. Porte toi bien.


        • S.B. S.B. 31 août 14:33

          @Aita Pea Pea
          Merci. Et toi aussi.


        • samy Levrai samy Levrai 31 août 12:56

          Toujours à donner des leçons aux autres les trouducs.

          les afghans ne veulent surtout plus entendre parler des charognards qui ne laissent que corruptions et meurtres partout où ils passent.


          • samy Levrai samy Levrai 31 août 13:07

            J’imagine que le titre en américain et reprenant les thèmes à la mode dans l’Empire est là pour mettre en lumière l’indépendance et l’universalité des paroles de la collaboration euro atlantiste...


            • samy Levrai samy Levrai 31 août 13:18

              Mais où étaient donc ces « intellectuels » ces 20 dernières années avant que nous ne soyons vaincus par l’« obscurantisme » ?

              Qu’est ce qu’ont fait les « lumières » pour le peuple occupé pendant si longtemps, que laissent t elles, derrière elles  ?

              Est ce que le peuple afghan n’a pas préféré les talibans ( afghans ) aux occupants corrompus et corrupteurs ? 


              • Docteur Faustroll Lampion 31 août 13:36

                @samy Levrai

                « Est ce que le peuple afghan n’a pas préféré les talibans ( afghans ) aux occupants corrompus et corrupteurs ? »
                ah, parce que les Américains avaient organisé un référendum en vertu du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ? Et le peuple afghan a voté pour les Talibans ? J’en ai marre, on me dit jamais rien, à moi ! Merci pour le scoop.


              • samy Levrai samy Levrai 31 août 13:42

                @Lampion
                L’absence totale résistance du peuple afghan face à « l’invasion talibane » qui a pris le pouvoir du jour au lendemain est plutôt une preuve d’acceptation des talibans et de rejet complet des occidentaux, il y a t il d’autres lecture possible ?
                Je suis ravis sinon de te permettre de t’élever.


              • titi 31 août 13:50

                @samy Levrai

                « il y a t il d’autres lecture possible ? »
                Dans ces pays de « fiers » combattants, les allégeances vont à celui qui a le plus gros chéquier.
                Or les USA ont refermé le leur.


              • samy Levrai samy Levrai 31 août 13:56

                @titi
                Il semblerait que tu ne proposes que des stratégies à court terme et que tous ceux qui s’y sont essayés, dans ce pays particulièrement, sont repartis mortifiés.


              • mmbbb 31 août 14:23

                @samy Levrai il faut demander à BHL ! Le feld maréchal de service !
                le soldat inoxydable , le soldat de tous les fronts qui sort intact de tous les conflits avec des mocassins sans poussière.
                Il y a aussi , son pote , Kouchner , le prosélyte du droit d ingérence même pour le derrière de son fils, qui fait écho à tous ces va t en guerre en invoquant la paix ,


              • titi 31 août 17:01

                @samy Levrai

                « Il semblerait que tu ne proposes que des stratégies à court terme »
                Ce sont des pays qui n’évoluent pas.
                Court terme = long terme = éternité.


              • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 31 août 13:53

                A quand 30 (et plus) intellectuels et artistes -sic- pour la France, contre le pass, etc .. ?? ^^


                • jacques 31 août 18:01

                  @bouffon(s) du roi
                  c’est


                • titi 31 août 13:53

                  @L’auteur

                  « surtout les femmes, aux sanguinaires mains de fanatiques islamistes, »

                  Les femmes afghanes ça doit représenter, comme partout ailleurs, environ 50% de la population.


                  Elles peuvent très bien se défendre seules comme le font les femmes Kurdes.





                  • Albert123 31 août 14:44

                    détourner l’attention avec les afghans, notre BHL agoravoxien est si prévisible


                    • samy Levrai samy Levrai 31 août 15:23

                      @Albert123
                      C’est un séisme d’un incroyable magnitude, je trouve qu’il est traité très légèrement

                       https://www.youtube.com/watch?v=JaiWH6SD4bM&ab_channel=UnionPopulaireR%C3%A9publicaine


                    • Albert123 31 août 15:35

                      @samy Levrai

                      « C’est un séisme d’un incroyable magnitude »

                      peut être pour un citoyen en pleine possession de ses droits et libertés, mais pas pour des individus réduits à l’état de bétail pour qui le malheur des lointains est un problème secondaire pour ne pas dire tertiaire voir juste un problème de bobo dégénéré enclin à pleurer les lointains pour mieux ignorer son prochain.


                    • samy Levrai samy Levrai 31 août 16:51

                      @Albert123
                      Si on sait que nous sommes sous domination/ occupation américaine et que notre non souveraineté vient de cela, alors on se doit de se réjouir de la branlée que nos maitres se sont pris et espérer notre propre libération. 


                    • phan 31 août 19:58
                      Avec Luc Ferry, Pierre-André Taguieff, Valérie Trierweiler, .... comme la Mère de tous les Résistants, Messieurs les Barbares Talibans tremblez de peur ! 

                      • Areole 31 août 21:59

                        « laissant ainsi le peuple afghan en son ensemble, et surtout les femmes, aux sanguinaires mains de fanatiques islamistes, sinistres barbares d’un autre âge, tels que les Talibans. »

                        Ouais, mais il ne faudrait pas oublier que :

                         les Talibans ont conquis le pays sans pratiquement combattre,

                         qu’il y a 92% d’hommes afghans dans les avions occidentaux qui abandonnent donc leurs femmes et leurs enfants derrière eux à la disposition des Talibans pour tout usage utile et futile...

                         que les Talibans ne sont guère plus barbares que les joyeux drilles du FLN qui, en 1963, ont égorgés les harkis que nous avions préalablement désarmés pour que cette tâche leur soit plus facile,

                          que les femmes afghanes feront toujours, comme avant, des enfants avec d’autres afghans talibanisés mais guère différents de ceux qui les ont abandonné lâchement sur place. 

                        ...Et vous suggérez qu’on leur ramène leurs femmes et leurs mômes  ???

                        Vous êtes gentil Schjffer... D’autant que causer en restant le cul sur sa chaise ça mange pas de pain...



                        • xana 1er septembre 09:59

                          @Areole

                          Mais Schiffer n’a pas l’intention d’y aller, voyons !
                          .
                          Il écrit juste pour qu’on n’oublie pas qu’il existe...


                        • Nowhere Man 1er septembre 10:19

                          « Quand les djihadistes étaient nos amis » article à lire absolument pour comprendre images à l’appui l’ampleur du soutien sans réserve de nos élites aux «  combattants de la foi  » en guerre contre l’ours soviétique. https://www.monde-diplomatique.fr/2016/02/SOUCHON/54701

                          on apprend ainsi que Bruckner a collaboré à un ouvrage à la gloire des djihadistes : «  Leur âme se lit sur leur visage ».

                          les mêmes qui désormais bouffent du musulman à longueur de colonnes.

                          Leur motivation était uniquement viscéralement anticommuniste. Rien à battre du sort des femmes. Le PCA avait d’ailleurs beaucoup oeuvré en leur faveur.


                          • Jelena Jelena 1er septembre 10:36

                            L’islam radical chez les ouïghours, c’est bien. Par contre l’islam radical chez les talibans, ce n’est pas bien.

                            Comme de coutume, votre « humanisme » dépend des intérêts de l’oncle Sam.


                            • ZenZoe ZenZoe 1er septembre 10:40

                              Mais fichez donc la paix aux gens à la fin ! On dirait que vous n’apprenez rien.

                              Que savez-vous du peuple Afghan ? Qu’est-ce qui vous fait penser qu’ils veulent la même chose que vous ?

                              Si les Afghans ne sont pas contents, ils finiront par se débarrasser eux-mêmes de ceux qui les emmerdent. Ca a même commencé d’ailleurs, avec les Américains et leurs caniches dont la France.


                              • SilentArrow 1er septembre 13:53

                                En toute logique, il faudrait accepter en priorité les non mahométans, ceux qui sont le plus persécutés. Parmi eux, il y a des chrétiens, des hindous et des sikhs.

                                Le meilleur refuge pour les hindous et les sikhs, c’est l’Inde.

                                La France pourrait accueillir les chrétiens afghans. Et pour leur faire de la place, il suffirait de renvoyer chez eux un nombre équivalent de migrants mahométans multirécidivistes qui empoisonnent la vie de tout le monde. Ça ferait d’une pierre deux coups.

                                Les mahométans, il y en a déjà trop en France. S’ils veulent quitter l’Afghanistan, qu’Ils aillent offrir leurs talents à un de ces nombreux pays de l’OCI.

                                Et les femmes mahométanes, me direz-vous ? Ben, ce sont elles qui éduquent leurs fils dans cette mentalité préhistorique. Elles feraient exactement la même chose en France. Donc, à part peut-être de rares exceptions, ne pas les importer.

                                Mais vous allez voir que c’est exactement le contraire que le gouvernement va faire : ils vont laisser entrer en majorité des hommes mahométans. Ils vont le faire en s’appuyant sur les bons sentiments de la population qu’ils vont si nécessaire amplifier à l’aide de matraquage médiatique et de montages l’affaire du petit Aylan. Ils vont le faire parce qu’ils savent qu’il n’y a rien de tel que l’islam pour transformer la population de l’Europe en une masse de zombies sans attache territoriale.



                                  • Djam Djam 1er septembre 15:23

                                    @ DS Schiffer

                                    Mauvais lien précédent.... pardon !

                                    Le bon, c’est celui-ci : https://www.voltairenet.org/article213844.html


                                    • Yann Esteveny 1er septembre 16:38

                                      Message à avatar Djam,

                                      Je vous remercie pour ce lien qu’il est d’ailleurs amusant de partager sur un article tout à la gloire de la propagande du Régime.

                                      Thierry Meyssan signe encore un très beau résumé. Je cite sa conclusion : « Le problème reste toujours le même : nous ne pouvons pas admettre que le criminel nous soit proche. »
                                      Je crois que ce n’est pas un problème d’acceptation de la proximité du criminel. C’est un problème d’acceptation de la vérité. Chez l’homme, ce problème est éternel.

                                      Respectueusement


                                    • rerdine rerdine 1er septembre 16:48

                                      j’ai retrouver sur l’INA des image de l’Afghanistan en 1982

                                      https://m.ina.fr/video/I00009938/vie-quotidienne-et-economique-a-kaboul-en-1982-video.html

                                      a vous de vous faire une idée .


                                      • Tesseract Tesseract 2 septembre 13:02

                                        Les humanistes :

                                        Armons nous et foncez !

                                         smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité