• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Agressions de policiers : Quand la jeunesse se déchaîne en meute contre (...)

Agressions de policiers : Quand la jeunesse se déchaîne en meute contre l’ordre

Agression de policiers et violences urbaines : agressions mimétiques ?

Agression de policiers, de maires, entre jeunes..., à HERBLAY, AULNAY-SOUS-BOIS, POISSY, VALENCIENNES, PARIS, COLOMBES, RILLEUX-LA-PAPA, BRON...

Comment comprendre les actes commis par cette jeunesse déchaînée ? Depuis quelques mois, les faits divers mettant en cause la jeunesse défilent sur nos écrans. Tout personnage d'autorité voulant faire respecter la loi est désormais attaqué par cette jeunesse à coup de tirs de mortier d'artifice. Après Lyon, La Duchère et Rilleux-la-pape, le quartier de Bron a été récemment touché par des violences urbaines. Ces violences omniprésentes entre bandes rivales (un deuxième adolescent a été poignardé dans une rixe entre bandes rivales dans l'Essonne) l'est aussi à l'encontre des forces de l'ordre.

Quels sont les RESSORTS PSYCHOLOGIQUES pouvant expliquer la répétition de ce scénario partout sur le territoire ?

 LezAPe - Articles psychologiques sur les comportements de l'enfant

... agressions de policiers, de maires, de pompiers, de jeunes… > smartphones > réseaux sociaux... >> à chaque fois, le même mode opératoire.

Un signe de bonne santé mentale est la capacité que nous avons, dès la première heure de notre vie, à imiter les autres et à calquer nos désirs sur les leurs. Neuropsychiatre et psychologue, Jean-Michel OUGHOURLIAN[1] a exploré ce phénomène instinctif qui dépasse notre volonté, surtout lorsqu’il est renforcé par l’influence du groupe.

Au regard de ces travaux, peut-on aussi considérer que l’agression de policiers à Champigny[2] le 31/12/17, et Aulnay-sous-bois le jour suivant, aient été mimétiques ? Car combien d’agressions de policiers seront par la suite filmées et diffusées sur les réseaux sociaux ? Il en sera de même pour tout représentant de l’ordre et de l’autorité (enseignants, pompiers, gendarmes…). Ils seront un peu partout sur le territoire provoqués (guet-apens), humiliés dans des agressions qui attenteront parfois à leurs vies, et balancés sur des réseaux sociaux moqueurs. Ce modus operandi récurrent d’une jeunesse remettant en question l’uniforme pose vraiment question aujourd’hui.

 

La mentalité du groupe

Car en effet, par identification, un groupe dont la mentalité est par exemple : « le sentiment d’une oppression par un système politique jouant en sa défaveur (les exclus du système) », peut facilement se reconnaître dans la persécution ressentie qui a conduit un autre groupe à agresser deux policiers à Champigny la nuit du 31/12/17. S’y reconnaître, mais aussi le moment opportun, avoir envie par solidarité et parce que ce fait aura ravivé un sentiment d’injustice, de passer à l’acte à son tour.

Le mimétisme est un réflexe inné, automatique, spontané et inconscient, qu’on peut difficilement défaire. Nous sommes inexorablement influencés par notre univers (artistique pour les artistes, amical ou professionnel pour ce qui est de notre vie en société). Ainsi, lorsque nous croyons créer quelque chose d’original, c’est toujours plus ou moins sous influence (la somme de notre expérience). En résumé, les idées professionnelles que nous croyons entièrement les nôtres ne le sont pas uniquement, tout comme notre style vestimentaire, nos goûts musicaux, sont sous influence. D’ailleurs, il serait dangereux d’être trop en marge. On pourrait alors, comme cela a été le cas de quelques artistes, être taxés de fous avant peut-être que l’on nous considère comme des génies posthumes.

Andrew MELTZOFF, responsable de l'Institute for Learning and Brain Sciences de l'université de Washington, a démontré que juste après l'accouchement, les bébés étaient capables de l’imiter en tirant la langue à leur tour. C’est ainsi que tout au long de notre existence, nous nous façonnerons et deviendrons le modèle unique que nous sommes, en recourant à l’imitation et à l’identification. Nous désirerons de façon mimétique ce que les êtres qui nous sont chers désirent. Nous désirerons aussi appartenir à notre groupe social, lui plaire. Voilà pourquoi un individu qui se trouve sous l’influence de son groupe social pourra se comporter de façon radicalement différente.

En d’autres termes, lorsque l’on parle d’un groupe d’agresseurs, il ne faut jamais oublier qu’il s’agit d’un groupe, certes constitué de membres distincts, mais d’un groupe qui possède sa propre mentalité, et qui au nom de cette mentalité agit. Oui, le groupe est bien une entité parfois dangereuse qui peut désigner comme cible-punching-ball la police un 31 décembre et susciter l’indignation de l’exécutif : « Les coupables du lynchage lâche et criminel des policiers faisant leur devoir une nuit de 31 décembre seront retrouvés et punis », avait réagi Emmanuel MACRON sur Twitter. Il n’avait pas encore idée de l’aggravation d’un climat insurrectionnelle qui allait durablement plonger les forces de l’ordre dans le marasme. Une haine anti-flics dans laquelle la jeunesse prendra une grande part allait croître de façon exponentielle en France durant son quinquennat.

 ...


[1] Jean-Michel OUGHOURLIAN a inscrit ses travaux dans les pas de « la théorie mimétique » du philosophe René GIRARD. Il est l’auteur de « Notre troisième cerveau » et de « Cet autre qui m'obsède » (Albin Michel, 2013 et 2017). Selon lui, le mimétisme est un phénomène incontournable qui peut favoriser le passage à l’acte de vrais fanatiques (violences et terrorisme). Les cellules miroirs présentes dans notre cerveau font que les mêmes zones seront activées chez celui qui est spectateur. Source de tous les apprentissages, le mimétisme est donc aussi la source de toutes les rivalités et violences.

[2] Lors de la nuit de la Saint-Sylvestre du 31 décembre 2017, une soirée privée organisée (sans l’autorisation de la mairie et de la préfecture) dans un hangar d'une zone industrielle de Champigny-sur-Marne, a amené une intervention de la police qui a dû faire face à plusieurs centaines de personnes faisant la fête dans ce local inapproprié. Les deux policiers (Laurie, une gardienne de la paix de 25 ans et son supérieur, un capitaine de 48 ans) ont été isolés puis roués de coups au sol. Et comme cela se fait malheureusement de plus en plus, le passage à tabac a été filmé par plusieurs participants de la fête et est devenu viral sur internet. Alors que le lynchage de la jeune policière durait de longues secondes, le jeune qui filmait se trouvait dans un état d’excitation certain, exultant, « ouais, ouais… » à de nombreuses reprises comme en atteste les vidéos en ligne. Les auteurs des faits avaient entre 16 et 20 ans.

 

Mots-clés : #la_mentalité_du_groupe, #tirs_de_mortier_d'artifice, #comportement_problème, #impuissance_parents, #analyse, #temps, #violences_urbaines, #éducation, #conditionnement, #contre-conditionnement, #mimétisme, #effet_pygmalion, #effet_Kitty_GENOVESE, #Jean-Michel_OUGHOURLIAN, #faits_de_société, #phénomènes_de_groupe, #psychologie_enfant, #LezAPe_La-face-cachée-de-la-psychologie-de-l-enfant

https://www.jeanlucrobert.fr

Auteur de : 

Ma vérité sur l'autisme

LezAPe : La face cachée de la psychologie de l'enfant

L'ENFANT : L'instrument du Conflit Parental


Moyenne des avis sur cet article :  1.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 15 novembre 2021 15:14

    OMG...


    • samy Levrai samy Levrai 15 novembre 2021 15:36

      Agressions policières en meute contre les citoyens : des libertés, des yeux , des mains, des amendes, des peines de prisons,... redistribués.

      Ils ne sont plus considérés comme des forces de protections mais comme des forces de repressions, il est urgent de changer de peuple.


      • gouzier gouzier 15 novembre 2021 17:42

        @samy Levrai

        Un petit tour sur lemurjaune.fr remet les idées en place.


      • Jean-Luc ROBERT Jean-Luc ROBERT 16 novembre 2021 12:48

        @gouzier
        Le site est bien fait. Il est vrai que la vie est compliquée actuellement
         


      • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 16 novembre 2021 17:12

        @samy Levrai
        C’est exactement le même problème que les guerres.
        On ne gagne jamais à tomber dans la surenchère armée, ce que prônent les ministères successifs depuis Sarkozy.
        A réponse violente ne succèdera qu’une autre réponse encore plus violente.
        Les jeunes des banlieues par exemple se considèrent sur « leur territoire » et comme ils en connaissent les moindres recoins, la gestion ne pourra se faire que par la négociation et la raison.
        Toute autre solution ne sera que folie.
        Et c’est ce qui remplit la tête des « bons citoyens », la folie...


      • titi 16 novembre 2021 19:24

        @Le421... Résistant

        Il y a 3 ans, la police anglaise a obtenu le droit de reverser les pilotes de moto qui faisaient des rodéos, ou des vols à l’arrachée (en particulier de bijoux)

        C’est ce qu’ils ont fait. https://www.rtbf.be/auvio/detail_la-methode-choc-de-la-police-anglaise-pour-arreter-les-voleurs-de-motos?id=2427019&jwsource=cl

        Il n’y a presque plus de rodéo, et le vol de bijoux a disparu.



      • Eric F Eric F 17 novembre 2021 11:15

        @Le421... Résistant
        « leur territoire ». Alors négocier quoi, la reconnaissance de l’extra-territorialité de leur quartier, leur demander des sauf-conduits pour le SAMU et les pompiers ?


      • Jean-Luc ROBERT Jean-Luc ROBERT 17 novembre 2021 21:09

        @Le421... Résistant,
        Que proposez-vous donc puisque vous dites que manifestement la police ne devrait pas faire usage d’une force légitime ? Je suis curieux.


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 novembre 2021 17:46

        Quand nous réfléchissons à ce problème, n’oublions pas l’image négative de la police, image souvent créée malhonnêtement par des « journalistes » de la fausse Gauche.

        Se souvenir de cette arrestation, il y a quelques mois, d’un individu qui réussit à entraîner les policiers de la rue à son studio tout proche, pour continuer d’y refuser les menottes en se débattant.

        L’arrestation dura plus de trois minutes parce que l’homme arrêté était physiquement très fort.

        Elle fut filmée et rapidement diffusée sur de nombreux sites internet, puis sur une télé nationale au moins, transformée en « tabassage systématique » par les « journalistes » de toutes tendances, sans la moindre recherche de la réalité.


        • Jean-Luc ROBERT Jean-Luc ROBERT 15 novembre 2021 23:06

          @Pierre Régnier,
          C’est noté. Je n’ai pas vu ce dont vous parlez mais je veux bien vous croire.


        • ETIENNE 16 novembre 2021 08:47

          @Pierre Régnier
          Si je vois bien de quoi vous parlez, il me semble que la personne n’a pas « réussi à entrainer les policiers de la rue à son studio ». D’ailleurs comment l’aurait il fait ? Il s’est précipité chez lui afin de ne pas être contrôlé sans son masque, les policiers l’ont suivi chez lui et l’ont passé à tabac, et on voit sur la vidéo que l’homme n’a fait que se protéger des coups reçus. Il y a donc, d’après moi disproportion des moyens employés et zèle des policiers à vouloir poursuivre un homme chez lui pour le non port du masque, pour le non respect de cette mesure liberticide.
          Je n’ai pas suivi la couverture journalistique, ni le dénouement judiciaire de cette affaire, donc je peux me tromper, mais dire qu’il a réussi à les entraîner me semble pour le moins exagéré.


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 16 novembre 2021 13:53

          @ETIENNE

          Merci pour votre commentaire.
          Vous dites en clair l’opinion que la « couverture journalistique » a très rapidement établie comme « opinion majoritaire ».


        • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 16 novembre 2021 17:18

          @Pierre Régnier
          Et la raclée à coups de pieds dans la rue, c’était un « montage vidéo » ?
          Il avait fait quoi de répréhensible, Michel Zecler ?
          Si c’était un délinquant, on l’aurait su à grands coups de trompettes sur toutes les chaînes...
          Steve Maïa Caniço, je suppose qu’il prenait des cours de natation ? Zineb Redouane avait un fusil de sniper à sa terrasse de Marseille, tant qu’à faire. Quand au livreur de pizza mort dans la cellule, il avait trop bu, non ?? ( Cédric Chouviat )...
          Allez, allez, trop, c’est trop !!
          Il ne faut pas confondre « police » et « milice ». Les tontons macoutes, c’était chez Jean-Claude Duvallier...


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 16 novembre 2021 18:56

          @Le421... Résistant

          Vous voulez que les comportements réellement violents de la police, exercés sans raison sur des individus sans défense soient également dénoncés.

          Vous avez raison, il ne faut pas laisser notre police évoluer vers une police de « tontons macoutes ».

          Ce que je dénonce, moi, ce sont les deux comportements indignes.

          Et, j’en conviens, je suis particulièrement sensible à l’imbécile militance « de Gauche » pour laquelle la population « doit détester » ses policiers.

          Non, nous devons exiger une police qui défend la population, laquelle doit se comporter honnêtement envers sa police.


        • ETIENNE 17 novembre 2021 07:13

          @Pierre Régnier
          Bonjour
          Donc selon vous il a entrainé de force les policiers dans ce hall et les nombreux coups portés à un homme qui ne pouvait que se recroqueviller pour les éviter étaient légitimes ? Etait-il si puissant physiquement pour pouvoir contraindre deux policiers entrainés à le suivre dans son hall ?


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 17 novembre 2021 13:56

          @ETIENNE

          Ce n’est pas « selon moi » mais selon la première vidéo qui montrait la tentative d’arrestation, par trois et non pas deux policiers, et le déplacement jusqu’au studio tout proche. Les deux coups portés au visage, absolument inutiles, je les ai dénoncés dès mon premier commentaire.

          La France doit avoir une police irréprochable et, donc, soutenue par sa population. La culture de haine systématique - quasiment « par principe » - entretenue pas la fausse Gauche contribue pour beaucoup au climat actuel de « pré-guerre civile ». 


        • Jean-Luc ROBERT Jean-Luc ROBERT 17 novembre 2021 21:14

          @Pierre Régnier
          Il paraît que la vidéo a été passée en accéléré pour donner une impression de violence. Il paraît aussi que le jeune en question a entraîné les policiers dans un guet apens... Vous savez, je pense qu’il faut vraiment se méfier des images, parce qu’elles sont parfois (même souvent) un outil de manipulation.


        • hans-de-lunéville 15 novembre 2021 18:58

          ah voilà son vrai visage.....


          • ETTORE ETTORE 15 novembre 2021 20:50

            Euhhh......s’i you pli ..........

            Vous dites  : Quand la jeunesse se déchaîne en meute contre l’ordre....

            QUELLE jeunesse ??????


            • Jean-Luc ROBERT Jean-Luc ROBERT 15 novembre 2021 23:05

              @ETTORE,
              Comme vous l’aurez compris, il s’agit d’un titre. En lisant l’article, il me semble que l’on comprend qu’il ne s’agit pas de tous les jeunes. C’est un terme générique mais qui n’englobe pas pour autant tous les jeunes évidemment.


            • placide21 17 novembre 2021 06:44

              @Jean-Luc ROBERT
              Bel exemple de fumisterie.


            • Ruut Ruut 16 novembre 2021 06:52

              Mais nos représentants donnent ils l’exemple ?

              Font ils rêver ?

              Qu’offrent ils comme futur ?

              Lorsque seul l’esclavage et la misère est offert aux citoyens, il est légitime qu’ils se révoltent.

              ça fait plus d’1 ans que la France est un état policier qui ferme arbitrairement certains commerces et rend inaccessible presque toutes les activités sportives et de loisir. (Pass)

              Il est donc plus que légitime que la révolte soit de plus en plus grande.


              • Jean-Luc ROBERT Jean-Luc ROBERT 17 novembre 2021 21:16

                @Ruut,
                Pensez-vous que la violence dont je parle dans l’article soit vraiment en rapport avec la gestion de la covid ? J’en doute.


              • Jean de Beauce Jean de Beauce 16 novembre 2021 09:37

                Vous oubliez un facteur déclencheur de la violence juvénile, le rap « NTM » apparu en France dans les années 1990 et les textes faciles qui appelaient à tout casser, faire du fric, violer les femmes de policiers etc. Un élément sous-culturel qui a contribué à donner une conscience de clan à la jeunesse des banlieues.


                • Jean-Luc ROBERT Jean-Luc ROBERT 17 novembre 2021 21:18

                  @Jean de Beauce,
                  Le rap dont vous parlez est-il la cause ou la conséquence ? Je crains pour ma part qu’il ne soit qu’une conséquence.


                •  C BARRATIER C BARRATIER 16 novembre 2021 09:58

                  La majorité des jeunes comme des adultes n’est pas anti flic. Mimétisme parfois, certes, influence des médias plus souvent. Cette attitude est stupide, la police obéit à ses chefs, aux préfets, au ministre de l’intérieur. Les jeunes comme les adultes dans leur majorité appellent sans hésiter police secours , y compris à l’encontre de ces insupportables jeunes des quartiers qui se mettent en bandes, comme une armée iontérieure, et qui même ce battent bêtement entre eux.


                  • troletbuse troletbuse 16 novembre 2021 10:03

                    @C BARRATIER
                    Quelle pauvreté de style, on voit que vous êtes dans l’enseignement.


                  • Jonas 16 novembre 2021 12:11

                    A l’auteur ,

                    Parler des «  Jeunes » en France , cela permet , par manque de courage de ne pas désigner , les jeunes voyous issus de l’islam car ce sont eux, ces soi-disant « jeunes ». Pas les « Jeunes » bouddhistes, Shintoïstes , Juifs , Chrétiens etc qui se déchaîne contre la police. 

                    La France est composée de plus de 67 millions de personnes avec des« jeunes »  de divers communautés , mais la seule qui fait les titres des journaux par sa violence , son agression, son manque d’éducation et son manque d’adaptation à un pays moderne est la « jeunesse musulmane ». 

                    Déjà en 2004 , un essai « Les Prisons de l’islam » le sociologue Farhad Khosrokhavad , situé la présence de l’islam dans certaines prison entre 50 et 80 % . Et l’essai était de 2004 ! 

                    D’ailleurs , la même violence et les mêmes problèmes de ces «  jeunes voyous musulmans » se posent dans tous les pays musulmans, Algérie, Maroc, Tunisie , Mali, Egypte , Somalie , Libye , Irak , Turquie , Iran , Afghanistan etc . mais la presse bien-pensante n’aborde jamais ce sujet , pour ne pas soi-disant renforcer l’extrême droite

                     Evidement , on m’expliquera que tous les « jeunes musulmans » ne sont pas des voyous , mais tous ceux qui s’attaquent à la police , aux pompiers , font des rodéos , pourrissent la vie des braves gens , sont des musulmans. 



                    • Jean-Luc ROBERT Jean-Luc ROBERT 17 novembre 2021 21:23

                      @Jonas,
                      Je vous réponds en vous disant que j’essaie d’amener à réfléchir sur certains sujets de société sans pour autant verser dans la politique, qui est certes un domaine intéressant mais pour lequel je ne me sens pas compétent. Il s’agit ici d’une réflexion que je veux mener sur le terrain de la psychologie, mais j’entends vos remarques.


                    • Jonas 18 novembre 2021 18:17

                      @Jean-Luc ROBERT

                      Dont acte. 


                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 19 novembre 2021 08:53

                      @Jean-Luc ROBERT

                      Vous êtes bien intentionné mais « ne pas verser dans la politique » n’a pas de sens.

                      La politique, quand elle n’est pas une compétition de carriéristes comme actuellement dans la France macronienne et « oppositionnelle » c’est, justement, la mise en action de la philosophie, psychologie comprise, ce qu’on peut qualifier de spiritualité. C’est l’esprit qui dirige l’action.

                      C’est la tentative de réaliser, pour la communauté, la bonne philosophie collectiviste.


                    • révolté révolQé 16 novembre 2021 13:44

                      Depuis le temps que les bleus, devenus de simples miliciens, gardiens par la force du pouvoir actuel ,agissent en toute impunité, il est normal qu’il y ait des retours de bâton.

                      La population n’est pas faite exclusivement de Bisounours qui attendent le grand soir vêtus de jaune fluo et scandant en défilant ’’ pas de violence’’ ou encore ’’la police avec nous ’’, tout en se faisant tabasser et gazer par cette dernière.

                      Et oui, les 1ers à courir en zig-zag tête baissée seront les flics, beaucoup dans l’ombre n’attendent que ça, je le dit depuis longtemps, et pour la plupart, ce ne sera que justice.


                      • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 16 novembre 2021 17:21

                        @révolQé
                        A mon grand regret, plus ça tardera, plus ce sera violent...
                        On n’arrête pas une foule en rage, même si elle n’a pas d’armes.
                        Regardez une fois « La chute du faucon noir », vous comprendrez !!


                      • révolté révolQé 17 novembre 2021 01:56

                        @Le421... Résistant,
                         je connais ce film, mais j’ai aussi (et surtout) vu de nombreuses fois dans d’autres contrées de quoi était capable une foule en furie et son mouvement de masse, ceci dit ce n’est pas ce que je redoute ,vu vers qui sera orienté cette colère.

                        Peu de joyeuseté à attendre de l’avenir à la façon dont les choses se profilent ici, on dirait même que c’est le but inavoué de certains marionnettistes, mais il est vrai que vu la tournure des événements et le totalitarisme ambiant ,il serait peut être temps que la peur change de camp.


                      • titi 17 novembre 2021 13:55

                        @révolQé

                        Voilà les révolutionnaires en carton qui arrivent.
                        Allez ! Encore un verre à la santé du Ché... Hips !


                      • ETTORE ETTORE 16 novembre 2021 13:47

                        La presse et autres « organismes pas-tentés de l’information sélectionnée » se comportent comme un porte voix uni-céllulaire.

                        Chacun, et à tour de rôle, vient vous vomir, fort, très fort, SA propre parole, estampillée « vérité contrôlé, bon pour pass » au fond de vos tympans.

                        Et cela se répète, comme un écho, à l’infini, tant que vous n’aurez pas décidé, par vous même, de vous sevrer de ce bruit de fond, et d’arrêter de vous faire tirer les oreilles, pour vous faire amener là ou bon leur semble !


                        • jymb 16 novembre 2021 14:07

                          Le pire est lorsque le français de base, comme vous et moi, entre en détestation de FdO car symbole d’un quotidien devenu intenable 

                          Un simple trajet routier est devenu un abomination de menaces permanentes, d’obligations intenables, de raffinements technico-informatiques dignes des cauchemars de SF des années 70, de pièges savamment orchestrés 

                          Et toute personne qui offre son concours à ces répugnantes pratiques ne peut qu’être au minimum décrédibilisé, sinon détesté 

                          Chaque année le pouvoir pré calcule quelle somme de pognon ils vont pouvoir tondre sur les dos des malheureux qui ont l’outrecuidance d’aller travailler. A payer directement sur le site impôts.gouv.fr ( au moins il n’y a plus d’hypocrisie...) 


                          • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 16 novembre 2021 17:25

                            @jymb
                            Cela participe effectivement de cette distanciation qui se fait entre peuple et FDO...
                            J’ai eu à demander des renseignements à une brigade motorisée de l’autoroute, j’ai reçu un bon sermon et je me suis quasiment fait traiter de fraudeur à l’assurance. J’ai été scandalisé. Et en plus, j’ai du fermer ma gueul. parce que je sentais la moutarde monter...
                            Le type devait ne même pas être au berceau quand je montais la garde MAT49 à la main !! Pffff...


                          • vesjem vesjem 16 novembre 2021 14:30

                            @ DENIS ROBERT

                            c’est grâce à l’excès que les choses peuvent changer

                            « on » a caressé dans le sens du poil pendant des décennies, des délinquants désœuvrés à cause du chômage de masse organisé ;

                            l’apogée de ce phénomène « semble » ... presque atteinte ; encore quelques étincelles et « boum » !


                            • Esprit Critique 16 novembre 2021 17:35

                              A l’Auteur : « jeunesse » ça veut dire quoi ?

                              Sur la Photo les deux ordures sont encapuchonnées, mais on sait qui est dessous.

                              Des abrutis de nazislamisme. Qui demarrent une guerre civile encore larvée, pour imposer cette idéologie mortifére qu’est l’Islam. 


                              • Jean-Luc ROBERT Jean-Luc ROBERT 17 novembre 2021 21:29

                                @Esprit Critique,
                                Apparemment ce sujet vous passionne ! Mais ce n’était pas le mien.


                              • Eric F Eric F 17 novembre 2021 11:23

                                Le fond de cet article porte sur le mimétisme des comportements, notamment dans le cadre de l’appartenance à un groupe. C’est en effet la base de l’identité de groupe, des spécificités qui le caractérisent, et le différencie des autres groupes, souvent perçus comme rivaux.

                                Lorsque c’est la nation englobante, ses institutions et ses représentants qui sont perçus comme « étrangers au groupe » et rivaux, on a un problème.


                                • Jean-Luc ROBERT Jean-Luc ROBERT 17 novembre 2021 21:31

                                  @Eric F,
                                  Merci pour cette réflexion sur le fond de l’article.


                                • titi 17 novembre 2021 13:44

                                  Le problème c’est l’absence de réponse pénale.

                                  Les délinquants savent qu’ils ne risquent rien, alors ils testent, ils testent...

                                  Les FDO n’ont aucun moyen de se faire respecter à part sortir les matraques.

                                  Si la justice faisait son boulot au lieu de se regarder le nombril, les équilibres seraient respectés.


                                  • Eric F Eric F 17 novembre 2021 18:27

                                    @titi

                                    « Si la justice faisait son boulot au lieu de se regarder le nombril, les équilibres seraient respectés »


                                    Même lorsque la justice prononce des peines, les peines courtes ne sont pas mise en application faute de places en prison (ou en centre d’éducation surveillée -dont le nom a changé-).
                                    Les peines de substitution ne sont pas suffisamment « punitives », mais cela demanderait des gardiens d’encadrement (non des assos humanitaristes).

                                  • Jean-Luc ROBERT Jean-Luc ROBERT 17 novembre 2021 21:33

                                    @Eric F,
                                    Il va donc falloir s’exprimer dans les urnes et éviter d’élire des présidents qui ne prennent aucune décision forte durant leur quinquénat.


                                  • titi 18 novembre 2021 13:10

                                    @Jean-Luc ROBERT

                                    Il y a déjà eu des décisions fortes par le passé : les peines plancher mises en place en 2007.

                                    Que les magistrats n’ont jamais appliqué au motif qu’ils se « sentaient instrumentalisés par le pouvoir » : les magistrats sensés faire appliquer la Loi, refusent de le faire quand ils sont en désaccord avec celle-ci.

                                    La Justice en France c’est un vrai problème.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité