• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Alerte !!! Education Dangereuse

Alerte !!! Education Dangereuse

Tous les parents aiment leurs enfants, enfin je crois, pourtant, si on comparait la conduite automobile à l’éducation, cela reviendrait à remonter une autoroute dans le mauvais sens et le pied au plancher. Oui ! Il faut le dire haut et fort, les parents d’aujourd’hui déconnent complètement. Bon d’accord, facile de tirer sur l’ambulance, car il est vrai qu’une énorme majorité de ces parents tirent le diable par la queue, partent à l’aube et rentrent le soir à l’heure du journal de 20heures totalement vannés par un travail vide de sens, des transports en commun ou des embouteillages ; Alors, faire la bouffe, surveiller les devoirs, avoir une conversation, jouer, mettre les gamins au lit vers 21 heures après la douche-brosser les dents... Mission pas possible !

Pourtant, nous sommes dans un pays privilégié comparé au reste du monde ; Nous avons des weekends, 5 semaines de congés payés, des jours fériés, alors pourquoi y a-t-il tant de gamins ingérables, dépressifs, suicidaires ??? 600 de moins de 25 ans[1] se tuent par an, cela fait presque deux par jour... On ne compte plus les pathologies psychiatriques, les addictions, les conduites à risques, la souffrance psychique ou tout simplement le mal-être. J’ai ma petite idée sur la question, elle vaut ce qu’elle vaut, cependant fondée sur mon expérience personnel de parent et aussi en tant qu’enseignant. Voici ce que j’en dis.

« Il est scientifiquement prouvé que le cerveau a la capacité de se relier à l’environnement. Malheureusement, avec l’environnement et les nouveaux styles parentaux que nous fournissons à nos enfants, nous dirigeons leurs cerveaux dans une mauvaise direction et contribuons à leurs problèmes dans la vie quotidienne. » Je cite Victoria Prooday,[2] une thérapeute spécialisée dans l’interrelation entre enfants-parents-professeurs. Et oui, l’inné et l’acquis, ce dernier se formant dans un environnement, c’est simple à écrire mais très compliqué à mettre en place. Se poser la question ? Est-ce que nos enfants grandissent dans un environnement qui leur permettra plus tard de devenir des adultes épanouies ? Je réponds par un massif NON !!! Alors, qu’est-ce qui ne va pas ?

D’abord : Il y a quand même des enfants difficiles et malgré les efforts des parents pour fournir un environnement équilibré, ces enfants là, malgré tout l’amour du monde continueront malheureusement d’avoir des soucis. Ce ne sont pas de ceux là dont je vais parler ici ; mais de ceux, la majorité dont les problèmes sont grandement façonnés par les facteurs environnementaux que leurs parents, avec les meilleures intentions, fournissent à leur descendance.

J’affirme que les enfants d’aujourd’hui sont privés de fondements d’une enfance saine, tels que :

Des parents disponibles au niveau émotionnel - Des limites et directives clairement définies - Des responsabilités - Une alimentation équilibrée et un sommeil adéquat et régulier - Du mouvement et du plein air - Des jeux créatifs non supervisés - De l’interaction sociale - Des opportunités pour les temps libres et contre l’ennui.

Au lieu de cela, les enfants ont :

Des parents distraits numériquement parlant - Un style parental indulgent, « copains » qui laissent les enfants « diriger le monde » - Le sens du droit plutôt que du devoir - Un sommeil inadéquat et une alimentation déséquilibrée - Un mode de vie sédentaire, à l’intérieur - Une stimulation sans fin dans le vacarme - Des baby-sitters technologiques - Une gratification instantanée et une absence de moments calmes.

Pas étonnant que ces pauvres gamins perdent la boule, en fait ils vivent plus ou moins comme les adultes de leur entourage : dans l’agitation permanente, l’irresponsabilité, les excès, vautré dans le canapé, et regarder toutes les 3 minutes le IPhone... Je viens de décrire des gens que vous connaissez non ? Tout ce que je viens d’énoncer est sous le coup du bon sens, comme si j’expliquais que lorsqu’on mange on doit mettre les aliments dans la bouche et non pas dans l’oreille...On en est là !

Combien de fois en commençant mes cours entre 8 et 9 heures toutes mes classes étaient complètement dans le cirage, je demandais juste comme ça à quelle heure mes élèves s’étaient couchés... onze heures, minuit et +. Une autre question juste comme ça : quels sont ceux qui ont eu une conversation cette semaine avec vos parents, par exemple à table le soir ? 2 ou 3 mains se levaient sur une classe de 30... Par contre si je collais un élève j’avais les parents sur le dos dès le lendemain qui défendaient leur rejeton bec et ongle comme si j’avais martyrisé le petit trésor ; dans ce cas là je laissais tomber en me disant que je n’étais pas là pour donner une éducation à un petit morveux. Le pire, c’était les rencontres prof/parents, où devant l’élève je disais à sa mère « votre fils participe bien, il a une attitude très positive en classe par contre où ça blesse c’est au niveau du travail personnel, des devoirs », la réponse invariable : « oh, vous savez Monsieur Zeter, il n’aime pas travailler le soir ! » et moi j’avais envie de lui répondre « et le matin non plus ! Mais qui est le parent ici ? Qui doit commander ? » mais cela aurait été comme pisser dans un accordéon (oui ! je suis créatif et alors ?). Ne parlons pas du nombre incalculable de fois où j’ai entendu « vous n’avez pas le droit » « J’AI le droit » ; pour ça ils/elles en ont des droits mais en ce qui concerne les devoirs, les responsabilités...Et surtout ne jamais reconnaître ses erreurs, défendre l’indéfendable, « l’ouvrir » à tous propos, devoir se battre chaque jour pour que ces petites et petits seigneurs disent simplement « bonjour ! »... Pour tout dire, j’ai retrouvé en beaucoup de mes élèves les travers de leurs ainés...Comme on dit « les chiens ne font pas des chats ».

C’est pourtant pas si compliqué, mais il faut y passer du temps et de l’énergie et avec beaucoup d’amour ; eux, les mômes, testent sans arrêt pour trouver les limites car cela fait parti de leur construction, et s’il n’y en a pas de limite ? Et bien curieusement ils ont peur et sont stressés et deviennent intenables. Il faut définir des limites, les expliquer clairement et s’y tenir, et surtout ne pas oublier qui est l’adulte, le parent et ne pas être un pote ! Offrez aux enfants un style de vie bien équilibré et rempli de ce que les enfants ont absolument besoin, pas seulement de ce qu’ils veulent, et surtout, surtout savoir dire non ! et de manière ferme et définitive. Tout ça tombe sous le sens pourtant ce n’est qu’une minorité de parents qui l’applique.

Un des aspects de l’éducation dont on parle jamais c’est qu’un enfant, particulièrement un préado, ado s’ennuie, ce qui est normal ! Eh oui, car l’ennui est le moment où la créativité se réveillera. C’est là où un petit enfant va parler à un copain imaginaire, et ou plus grand il s’inventera des personnages ou copiera ceux de fiction. Les parents ne doivent pas sans arrêt être des pourvoyeurs de « divertissements », d’amusements. Il est important qu’un enfant se crée son univers, il formera ainsi son caractère ; alors qu’aujourd’hui les pauvres gamins ne peuvent plus être des mômes tellement ils sont inscrit à des « activités dirigées » multiples.

Je penses qu’il y a quelques « trucs » important à transmettre : la responsabilité et l’indépendance. Ne pas trop les protéger en cas de petit échec. Cela permettra de les entraîner à avoir les compétences nécessaires pour relever les défis de la vie, et enfin, se taire lorsqu’on a fait une bêtise, reconnaître ses erreurs et en assumer les conséquences.

Simple non ?

Georges Zeter/aout 2018



Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • Jelena Jelena 9 août 11:34

    >> Je viens de décrire des gens que vous connaissez non ?
     
    Je dirais mème plus, j’ai l’impression que nous connaissons les mêmes personnes. ^^


    • George L. ZETER George L. ZETER 9 août 12:18

      @Jelena
      ... bien tristement


    • gueule de bois 9 août 14:15

      @Jelena et l’auteur

      Décidément nous avons les mêmes fréquentations. Je reçois des gens bien sympas trentenaires ou quadras. Avec moutards honnêtement j’évite, ils foutent le bordel à la maison sous le regard vaguement contrit vaguement amusé des parents.
      Tous ceux que je connais de cette génération (nés dans les 80) sont incapables de donner un ordre ou d’interdire quoi que ce soit à leur progéniture. L’autorité (parentale) est une notion qu’ils ignorent ou s’ils en ont entendu parler ils estiment que c’est un vestige du passé, un truc à combattre. On dirait des soixante-huitards attardés qui en sont restés à « Il est interdit d’interdire ».


    • George L. ZETER George L. ZETER 9 août 14:29

      @gueule de bois
      dernierement j’ai recu chez moi un couple avec bébé... le père assurait à peu près, mais la mamie... à part être fourrée dans son phone et parler d’elle même y’avait plus grand chose. c’est décidé, à partir d’aujourd’hui je n’invite plus que des bonobos (des vrais), au moins avec eux on a le langage de la grimace...


    • vesjem vesjem 9 août 15:35
      @George L. ZETER
      constats sur des comportements inéluctablement en régression, dans une société dans le même état de délabrement que nous croyons naïvement pouvoir choisir ou orienter ;
      quelle illusion et par la suite quelle désillusion !
      ta première remarque (métro-boulot-dodo) résume bien le problème

    • Alren Alren 9 août 19:13

      @Jelena


      Dans l’Antiquité, déjà on se plaignait chez les vieux de l’absence d’éducation des jeunes gens.. Car les enfants, eux, marchaient à la baguette, les indociles étaient fouettés comme dans tous les siècles qui ont suivi. Mais l’éducation par la peur, est-ce la solution ?

      Certains de la classe moyenne ne répriment pas l’agressivité de leurs enfants car ils pensent que dans la société actuelle, elle est nécessaire pour ne pas se faire « bouffer » par les autres, qu’il y a concurrence permanente et jamais coopération.

      Certains parents n’avaient pas, jusqu’à une époque récente, besoin de frapper leurs enfants pour qu’ils leur obéissent, le prestige du père, l’amour de la mère (au foyer) suffisait.
      On admirait son père ouvrier menuisier, maçon, mécanicien automobile.

      Maintenant avec le miroir aux alouettes du capitalisme, on n’admire plus que les « winners », artistes ou sportifs grassement rémunérés. Et on regarde de haut le pauvre père même quand il n’est pas au chômage, avec sa pauvre paie souvent égale au SMIC et la vie chiche qui en résulte.
      On sait mieux que son père utiliser l’informatique, le smartphone, on essaie de se « saper » avec des « marques » alors que lui porte des vêtements ternes qu’il garde trop longtemps, etc.

      Ce manque de considération se porte également sur les profs qu’on juge des gens ordinaires, [sauf quelques uns qui sont adulés] malgré des diplômes qu’on n’obtiendra jamais, des profs eux aussi payé chichement et les collégiens et lycéens le savent.
      On peut ouvrir une parenthèse sur le cas particulier d’élèves musulmans qui n’aiment pas avoir une femme comme enseignante.

      Ces analyses ne sont pas exhaustives, bien entendu : les divorces qui se passent mal et déchirent les enfants, l’usage de drogues ou l’alcoolisme des parents jouent aussi un rôle négatif.

    • Fergus Fergus 9 août 11:50

      Bonjour, George

      Beaucoup de vrai dans votre constat.

      Et notamment cette phrase : « Eh oui, car l’ennui est le moment où la créativité se réveillera. » Trop de gens ont en effet perdu de vue le fait que l’ennui d’un enfant est un moteur de sa créativité. Or, quasiment tout est fait dans la société et dans les familles pour que les rejetons soient pris le plus souvent possible en charge et soient aliénés le reste du temps par un accès immodéré aux smartphones et aux tablettes. Il s’agit là d’une faute éducative majeure !


      • Passante Passante 9 août 12:31

        non, pas simple du tout,

        et vous pouvez secouer zelter et ciel, impossible de pas faire les gosses avec disney !..
        et disney distille bien des choses dans le noir.......

        pour le reste, disney est partout
        même mon boss au fond, c’est disney ? smiley
        mais bon... 
        je vais quand même pas avouer des choses pareilles...


        • bob14 bob14 9 août 12:53

          L’EN est le moule à fabriquer les futurs esclaves de la société... smiley


          • Le421 Le421 10 août 08:45

            @bob14

            C’est assez vrai.
            Et des imbéciles finis se contrôlent mieux que des instruits qui réfléchissent.

          • JulietFox 12 août 11:10
            @bob14
            Je vous rassure :

            Les résultats des admissions aux concours de recrutement confirment ce que le Café pédagogique avait annoncé le 24 mai. Nous avions prévu "près de 1200 postes non pourvus à la rentrée. On sait maintenant que ce sera exactement 1117 postes. Plus de la moitié concerne le premier degré , comme nous l’avions annoncé. Le ministre avait justifié la chute du recrutement dans le second degré par la volonté de proposer un budget sincère. Or il y a toujours des centaines de postes vacants dans le second degré. Et c’est au premier degré que la situation a empiré.

             

            Peut-être que les militaires remplaceront, comme dans le « bon vieux temps », quand ils servaient a casser les grèves.


          • jymb 9 août 13:14

            Et avec les sur-obligations de lenteur absurdes sur les routes, c’est départ encore plus tôt, et retour encore plus tard 

            L’année scolaire qui s’annonce va être un feu d’artifice pour les francais « secondaires » qui roulent sur les routes « secondaires »
            J’espère que l’on va raconter à nos enfants en histoire de France que lors des révolutions, la tête des oppresseurs se retrouvent sur des piques 


            • Doume65 9 août 14:34

              Beaucoup de parents confondent amour pour leur progéniture et capacité à se faire aimer d’elle. Le reste découle de cette confusion.


              • vesjem vesjem 9 août 15:42
                @Doume65
                non, je crois que tu confonds conséquences et causes

              • Esprit Critique 9 août 16:29

                @vesjem
                La conséquence est bien ce qui précède la cause, et je le partage. Dans ces conditions pour remettre de l’ordre il suffit de se retourner.


              • chantecler chantecler 9 août 18:11

                @Esprit Critique

                Euh, non : c’est le contraire .
                Mais c’est pas grave : on dirait sans dessus dessous de R. Devos .

              • picpic 9 août 14:46
                Tout ce que vous dites on peut le résumer simplement.

                société narcissique en recherche de confort et de facilité.

                la parents agissent comme ça avec leurs enfants par confort pour eux même, leurs réactions sont muent par leur narcissisme exacerbé pathologiquement par la société de consommation.

                chaque individu aura passé une bonne partie de son temps à se laver les cerveau avec des histoires ou il est l’élu, sans avoir à fournir aucun travail en amont.
                il est l’élu par nature...c’est un dieu, c’est un roi, un magicien né.

                 à la manière d’un harry potter super sorcier dès la naissance, par nature.

                tout le système de lavage de cerveau hyper mercantile fabrique des narcissiques comme ça.

                et éloigner leur inconscient de ce genre de storytelling à l’américaine est presque impossible, tellement nos neo cortex jouissent à s’identifier à la toute puissance.







                • vesjem vesjem 9 août 15:39

                  à force de « faire barrage » et de laisser des salopards nous mener vers le chaos, osez ne jamais donner la majorité absolue à des connards


                  • Le421 Le421 9 août 16:55

                    @vesjem

                    C’est pourtant simple, non.
                    La démocratie, c’est avant tout le partage du pouvoir.
                    Quand on mets tous les œufs dans le même panier...

                  • vesjem vesjem 11 août 00:51
                    @Le421
                    exactement
                    comme les règles de notre supposée démocratie sont verolées, il faut voter désormais stratégique au lieu de politique ;
                    c’est-à-dire, renier son « dogme préféré » au profit d’un tiers « moindre mal », pour neutraliser la forfaiture d’une caste

                  • Attila Attila 11 août 10:59

                    @vesjem
                    Oui, on appelle ça le « vote utile ». Ça a donné les résultats que l’on connaît.
                    En fait, nous les électeurs de base, nous sommes toujours en retard d’une bataille : pour essayer de neutraliser les nuisances du pouvoir en une seule main, nous avons essayé la cohabitation. Aucun effet. Puis le vote utile : cela nous a empêché de voter pour notre candidat préféré et le résultat est le même.
                    Votons pour le candidat qui nous convient le mieux même si les sondages ne lui accordent pas suffisamment de voix. N’essayons pas de contrebalancer les sondages par un vote « utile », ça ne change rien. Nous ne sommes pas responsables du choix des autres électeurs, c’est leur responsabilité à eux.

                    Exemple : j’ai voté « utile » pour François Hollande par crainte d’une réélection de Nicolas Sarkozy et je me suis retrouvé avec un président marionnette et criminel de guerre par dessus le marché :
                    François, tu es un criminel 

                    .


                  • vesjem vesjem 12 août 16:10
                    @Attila
                    là, fallait t’abstenir

                  • Reiki 9 août 15:47

                    N es pas la conséquance du changement de societe ? Ma grand mere allais a l ecole de menagere, elle a eduquer 6 enfants sais tous faire dans une maison elle es 1000 fois plus la classe que ses bimbo sorti des haute école. Elle a de vrai valeur perdu aujourd hui........ Il y a un plan pour le retour d un parents dans la famille ? 


                    • Esprit Critique 9 août 16:38

                      Un article intéressant et plein de bon sens. mais dans notre société il n’y a plus aucun consensus sur ces sujets, et l’EN refuse de prendre en charge ces questions.

                      Pour s’en sortir, il faudrait quelques vrais politiques , intelligent , n’ayant pas fait l’ENA, Honnêtes, cultivés, bref de « Bon Père de Famille » .


                      • Fergus Fergus 9 août 17:26

                        Bonjour, Esprit Critique

                        Le problème, c’est que, lorsqu’ils se lancent en politique, les individus « intelligents, n’ayant pas fait l’ENA, Honnêtes, cultivés, bref de « Bon Père de Famille » » deviennent trop souvent comme les autres : opportunistes, carriéristes et accessoirement serviles vis-à-vis des puissants.


                      • Le421 Le421 9 août 16:53
                        Hier. Pas loin, hier.
                        J’avais cinq paquets de sucre en poudre pour que ma femme cuisine ses merveilleuses confitures.
                        J’arrive à la caisse, je me fais « ziber » par un touriste distrait mais pas trop, en tout cas bien rapide !!
                        Un plein caddie (naturellement !!) et trois marmots qui reluquaient avidement les douceurs qui s’étalaient sur le tapis roulant.
                        Un recueil complet de tout ce que les préparateurs de malbouffe savent mitonner.
                        Et que je te gâteaux briochés fourrés au chocolat (tu parles !!) et à l’huile de palme, bonbons divers et variés, indispensables sodas, compotes miteuses toutes prêtes farcies au fructose de synthèse, j’en passe et des meilleures. Des fameuses saucisses que tout le monde connait, emballé sous plastique au yaourt aromatisés et colorés à la cochenille, c’était un étalage de saletés improvisé.
                        Les yeux des enfants rayonnaient de bonheur face à ce menu !!
                        Je pense que le père, tellement heureux de satisfaire sa descendance, ne m’a même pas vu.
                        Avec mes cinq paquets de sucre...
                        Une dizaine de secondes pour passer à la caisse.

                        • Dron 9 août 19:37

                          @Le421
                          Ta petite vie insignifiante n’interesse que toi , épargnes nous tes histoires de supermarché. Tu es le maître pour parler pour ne rien dire.


                        • JC_Lavau JC_Lavau 9 août 19:40

                          @Dron. Caractériel malfaisant, partout où il intervient. A envoyer promener une fois de plus, quel que soit son pseudo.


                        • Dron 9 août 20:09

                          @JC_Lavau
                          Cher monsieur je ne vois pas de quoi vous parlez, il me semble que vous vous trompez de personne , et soyez poli je vous prie , je ne vous ai ni adressé un post , ni invectivé d’aucune manière. C’est bizarre parce que le coup de chaleur est passé , et évitez de vous adressez à moi.


                        • vesjem vesjem 9 août 20:40
                          @Le421
                          je suis souvent sidéré, comme toi, par la chimie que des parents, tenus dans l’ignorance ou insouciants, font avaler à leurs gosses !
                          mais ce qui me révolte le plus , c’est les tueurs en série qui autorisent depuis longtemps, en toute connaissance de cause, la distribution (et la consommation ) de tous les aliments chimiques ;
                          la prison à perpète , dans un monde normal et logique, devrait être la norme pour ces individus

                        • Le421 Le421 10 août 08:40

                          @Dron

                          Je perçois une pointe de jalousie, doublée d’amertume*...
                          Au fait, il y a plein de forums où des gens intelligents s’expriment.
                          Que n’y êtes-vous cher ami ?
                          Un rejet, un manque, une envie de troller.
                          Problème de votre remarque : Elle vole tellement haut qu’elle me passe au dessus.
                          Bien au dessus !!  smiley

                          *Des fois, une bonne branlette, ça décrispe !!


                        • George L. ZETER George L. ZETER 10 août 11:27

                          @Dron
                          bon, dron, j’en ai marre de tes vulgarité et tes insultes à tout bout de champ ! je vais te bloquer et te signaler ; apprends à dialoguer et non pas à cracher ta haine de tous. ca suffit !


                        • mac 9 août 17:58

                          N’oubliez pas dans votre tableau qui me semble juste la dégradation de l’EN avec ses programmes de plus en plus discutables et allégés avec la demagogie qui peut parfois y régner (certains profs etant devenus de veritables animateurs de colonie de vacances ou des agents de voyage) et peut-être également la propagande d’état dénoncée par certains.


                          • arthes arthes 9 août 18:01

                            Conclusion : Ya que les profs qui sont de bons parents etc.....


                            Tiens, on dirait un article de Rosemar.

                            • Raymond75 9 août 18:59
                              Le rôle des parents est d’éveiller la curiosité des enfants, de leur inculquer le goût de l’effort et le sens des responsabilités. Cela suppose que les parents eux mêmes disposent de ces qualités, et que l’éducation Nationale soit capable de compenser les carences familiales.

                              L’autorité des adultes a disparu, et les socio-psy-machin culpabilisent en permanence celles et ceux qui essaient de s’en réclamer, des parents aux policiers.

                              Il n’y a plus qu’une classe sociale qui, depuis toujours, est capable de transmettre des valeurs : la bonne bourgeoisie.

                              • George L. ZETER George L. ZETER 9 août 19:17

                                @Raymond75
                                détrompez vous, j’ai enseigné dans deux établissements de centre ville dit de bonne réputation ; les élèves sont souvent pédants, prétentieux et truqueurs. à la différence des enfants modestes, on leur a enseigné comment le système fonctionne. si c’est ça la futur élite de notre nation, je suis partant pour aller vivre chez les Inuits...


                              • mac 9 août 20:42

                                @George L. ZETER Dieu merci il existe encore une véritable élite et des jeunes avec la tête bien faite et cela n’a évidemment rien à voir avec l’argent. Elle est très minoritaire et elle subsiste essentiellement par transmission familiale car pour ce qui est de l’éducation nationale, de ses programmes et de certains de ses profs serviles face à tant d’absurdités, je crains qu’il soit de plus en plus difficile de compter dessus...


                              • Le421 Le421 10 août 08:43

                                @George L. ZETER
                                A noter que si le système se casse la gueule - ce qui est inévitable - ce seront les plus habitués à manger de la vache enragée qui s’en sortiront.


                              • Raymond75 10 août 09:02

                                @Le421

                                Ils auront plus l’envie de se battre peut être, mais ils n’auront pas les codes sociaux ni les réseaux qui permettent de s’en sortir. Je le déplore, mais c’est ainsi. Il y a aussi beaucoup de crétins chez les gosses de riches, mais il vaut mieux être un crétin riche que quelqu’un de bien mais pauvre pour s’en sortir ...



                              • Raymond75 9 août 19:02
                                Je peux ajouter aussi que la seule chose que l’on apprend pas, c’est à être parent ! Et le travail des femmes qui ne les rend plus disponibles en tant que ’maman’ ne fait qu’aggraver les choses.

                                ’La femme est un homme comme les autres’ : maman travaille, elle est fatiguée, laisse la tranquille.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès