• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ali Khamenei : Israël est une page sombre de l’histoire qui va se (...)

Ali Khamenei : Israël est une page sombre de l’histoire qui va se refermer

Allocution du Guide Suprême de la République Islamique d’Iran à la sixième conférence internationale de soutien à l’Intifada palestinienne
 
Téhéran, le 21 février 2017
 
Traduit à l'occasion de la commémoration de la Journée Internationale d'Al-Qods le 23 juin 2017
 
Traduction : http://sayed7asan.blogspot.fr 
 
 
Transcription :
 
Que la paix de Dieu soit sur vous, ainsi que Ses bénédictions.

Avant de commencer mon discours, je voudrais rappeler au public que c’est aujourd’hui l’anniversaire du martyre de Malcolm X, un leader musulman américain. Je voudrais demander à tous les participants de réciter la sourate Al-Fatiha (L’Ouverture) et la sourate Al-Tawhid (L’Unicité) pour l’âme de ce martyr. [Récitation]
 
Au Nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux,
 
Toute la louange est due à Dieu, le Seigneur des Mondes, et que la paix et les salutations de Dieu soient sur le Maître de tous les peuples, Muhammad al-Mustafa, ainsi que sur sa famille pure et sur ses compagnons choisis
 
Dieu, le Très-Sage, a dit dans le Livre Manifeste [Le Saint Coran] : « Ne vous découragez pas ! Ne vous affligez pas ! Car vous aurez bientôt la victoire, si vous avez la foi. » [Le Saint Coran, III, 139]. Et selon le plus puissant des orateurs : « Ne soyez pas pusillanimes en implorant la paix à l’ennemi alors que vous êtes les plus forts et que Dieu est avec vous. Dieu ne vous frustrera jamais du fruit de vos œuvres. » [Le Saint Coran, 47 : 35].
 
Pour commencer, je vous accueille comme il se doit, chers invités, responsables honorables des organisations islamiques, dirigeants de divers groupes palestiniens, intellectuels, universitaires et personnalités exceptionnelles du monde de l’Islam et d’autres personnalités qui luttent pour la liberté. Je vous souhaite la bienvenue et vous remercie pour votre présence dans cette importante conférence.
 
L’histoire tragique de la Palestine et la tristesse extrême causée par l’oppression infligée à cette nation patiente, endurante et résistante, affligent profondément tout individu aspirant à la liberté, à la vérité et à la justice, et provoquent une souffrance et une douleur déchirantes dans le cœur de chacun.
 
L’histoire de la Palestine est pleine de hauts et de bas, marquée par l’occupation cruelle de cette région, qui a rendu des millions d’individus sans domicile [réfugiés et déplacés], et la Résistance courageuse de ce peuple héroïque. Une recherche historique intelligente montre qu’aucun peuple dans aucune ère de l’Histoire n’a jamais été soumis à une telle douleur, une telle souffrance et une telle cruauté. Jamais auparavant un pays n’a été occupé dans un complot suprarégional, jamais un peuple entier n’a été chassé de sa maison et de son pays afin qu’un autre groupe de gens venant de contrées lointaines du monde soit apporté pour remplacer cette nation. Il n’a jamais été observé qu’une entité réelle soit ignorée et qu’une fausse entité prenne sa place.
 
Mais c’est une autre page honteuse de l’histoire qui se refermera avec l’autorisation et l’assistance d’Dieu l’Exalté, comme d’autres pages honteuses de l’histoire [qui ont déjà disparu]. « Certes, la fausseté est vouée à disparaître. » [Coran, 17, 81]. Et Il dit également : « Mes pieux serviteurs hériteront de la Terre. » [Coran, 21, 105]
 
Votre conférence se déroule dans une des situations mondiales et régionales les plus difficiles. Ces jours-ci, notre région – qui a toujours soutenu les Palestiniens dans leur lutte contre une conjuration mondiale – connaît de nombreux bouleversements et crises. Les crises existantes dans plusieurs pays islamiques de la région ont sapé la question de la Palestine et l’idéal sacré de la libération d’Al-Quds (Jérusalem). Porter notre attention sur le résultat de ces crises nous aide à comprendre quelles puissances bénéficient de l’existence de ces crises.
 
Ceux qui ont créé le régime sioniste dans la région dans le but d’entraver sa stabilité, sa solidité et ses progrès en lui imposant un conflit à long terme sont également derrière les séditions existantes à l’heure actuelle. Ces séditions ont atteint un paroxysme dans le fait que les capacités des nations régionales sont utilisées pour se saper mutuellement à cause de l’engagement dans des conflits futiles et insensés.
 
Lorsque toutes ces capacités seront ruinées, le terrain sera prêt pour renforcer quotidiennement le régime sioniste usurpateur. Au milieu de tout cela, nous sommes témoins des efforts de personnalités bien intentionnées et sages dans la communauté islamique. Elles essaient avec diligence de résoudre ces différends. Malheureusement, les complots retors de l’ennemi ont réussi à imposer des guerres civiles aux nations en profitant de la négligence de certains gouvernements. Ces complots ont réussi à monter les nations les unes contre les autres et à contrecarrer l’effet des efforts que les personnalités bien intentionnées de la communauté islamique ont menés.
 
Ce qui est significatif à cet égard, c’est l’effort visant à affaiblir la place de la question de la Palestine et à lui faire accorder la plus basse priorité. Malgré les différences qui existent entre les pays islamiques – certaines de ces différences sont naturelles, certaines proviennent de l’intrigue de l’ennemi et le reste est dû à la négligence –, la question de la Palestine peut et devrait être le pivot de l’unité de tous les pays islamiques. L’un des accomplissements de cette précieuse conférence est d’annoncer la principale priorité du monde de l’Islam et des combattants de la liberté du monde entier, à savoir la question de la Palestine et la création d’une atmosphère d’harmonie et d’unanimité dans le but d’atteindre le but élevé de soutenir le peuple de Palestine et leur lutte véridique et axée sur la justice.
 
L’importance d’offrir un soutien politique au peuple palestinien ne doit jamais être négligée. Cette question a une priorité particulière dans le monde d’aujourd’hui. Même si les nations musulmanes et les pays qui recherchent la liberté ont des points de vue et des opinions différents, ils peuvent se réunir avec un seul but qui est la Palestine et la nécessité de la libérer. Avec l’émergence de signes de l’effondrement du régime sioniste et de la faiblesse qui a dominé ses principaux alliés – en particulier les États-Unis d’Amérique –, on s’aperçoit que l’environnement mondial évolue progressivement vers la confrontation des activités hostiles, illégales et inhumaines du régime sioniste. Bien sûr, la communauté mondiale et les pays régionaux n’ont pas encore réussi à s’acquitter de leurs responsabilités à l’égard de cette question humanitaire.
 
La répression des Palestiniens de manière brutale, les nombreuses arrestations, le pillage et l’assassinat, l’occupation des terres qui appartiennent à la nation palestinienne et la construction de colonies sur celles-ci, l’effort pour changer l’apparence et l’identité de la ville sainte d’Al-Quds (Jérusalem), de la mosquée Al-Aqsa et d’autres lieux saints islamiques et chrétiens, la violation des droits fondamentaux des citoyens et de nombreux autres abus continuent d’exister. Ces actes bénéficient du soutien total des États-Unis d’Amérique et d’autres gouvernements occidentaux et, malheureusement, ils ne reçoivent pas une réponse appropriée du monde.
 
Les Palestiniens sont fiers que Dieu l’Exalté leur ait accordé une grande faveur en les aidant à assumer la grande responsabilité de défendre cette Terre sainte et la mosquée Al-Aqsa. Le peuple de Palestine n’a d’autre choix que de maintenir allumées les flammes de la lutte en s’appuyant sur Dieu l’Exalté et sur ses propres capacités, comme il l’a authentiquement fait jusqu’à aujourd’hui. L’Intifada qui a commencé pour la troisième fois sur les territoires occupés est soumise à plus de répression que les deux précédentes, mais elle se poursuit toujours de manière éclatante et prometteuse. 
 
Et avec la permission de Dieu, nous verrons que cette Intifada commencera un chapitre très important de l’histoire de la lutte et qu’elle infligera une autre défaite à ce régime usurpateur.
 
Dès le début, cette tumeur cancéreuse s’est développée en plusieurs phases jusqu’à ce qu’elle se soit transformée en la catastrophe actuelle. Le remède contre cette tumeur devrait également être développé en plusieurs phases. Jusqu’à aujourd’hui, plusieurs Intifadas et une Résistance constante et continue ont réussi à atteindre des objectifs très importants. L’Intifada palestinienne continue de galoper vers l’avant de manière tonitruante afin qu’elle puisse atteindre ses autres objectifs jusqu’à la libération complète de la Palestine.
 
Le grand peuple de Palestine – qui assume le lourd fardeau de confronter le sionisme mondial et de ses partisans tyranniques – a donné à tous les prétendants l’occasion de mettre leurs revendications à l’épreuve et ils l’ont fait de manière patiente mais avec vigueur et fermeté. Le jour où des « propositions de compromis » ont été soulevées sérieusement avec la fausse excuse du réalisme et de la nécessité d’accepter des droits minimaux afin d’éviter que ces droits ne soient violés, le peuple de Palestine et toutes ces orientations qui connaissaient déjà la vacuité de cette démarche lui ont donné une chance. Bien sûr, dès le début, la République Islamique d’Iran a insisté sur le caractère dévoyé des stratégies de compromis et a mis en garde contre leurs effets néfastes et les lourds dégâts qu’elles allaient entraîner. L’opportunité qui a été accordée à la procédure de compromis a entraîné des effets destructeurs sur la voie de la Résistance et de la lutte de la nation palestinienne, mais son seul avantage fut de prouver dans les faits la fausseté des perspectives du soi-disant « réalisme ».
 
Fondamentalement, le régime sioniste a été formé de telle sorte qu’il ne pouvait éviter de rechercher la domination, de réprimer les autres et de violer les droits inaliénables des Palestiniens. Cela parce que son entité et son identité dépendent de la destruction progressive de l’entité et de l’identité de la Palestine. L’entité illégitime du régime sioniste ne continuera d’exister que si elle est fondée sur les ruines de l’identité et de l’entité de Palestine. C’est pourquoi la protection de l’identité palestinienne et la préservation de tous les symboles de cette identité véridique et naturelle sont une nécessité et un saint djihad (effort dans la voie de Dieu).
 
Aussi longtemps que le nom et la mémoire de la Palestine ainsi que les flammes vives de la Résistance totale de cette nation seront préservés, il ne sera pas possible que les fondations de ce régime usurpateur soient renforcées. Le problème du « compromis » n’est pas seulement qu’il légitime un régime usurpateur en violant les droits d’une nation – bien sûr, il s’agit d’une erreur grave et impardonnable en elle-même –, mais surtout, le problème est qu’il est complètement en contradiction avec la condition actuelle de la Palestine et qu’il ne tient pas compte des caractéristiques expansionnistes, oppressives et avides des sionistes. Cependant, en saisissant leurs chances, ces gens-là ont réussi à prouver l’égarement de ceux qui soutiennent le compromis. En conséquence, une sorte de consensus national a émergé quant aux méthodes correctes de lutte pour affirmer les véritables droits de la nation palestinienne.
 
Maintenant, les Palestiniens ont fait l’expérience de deux paradigmes différents au cours des trois dernières décennies de leur histoire et ils ont compris la relation de ces deux paradigmes avec leurs conditions. Le paradigme de la Résistance héroïque et continue et de l’Intifada sainte s’oppose au paradigme du compromis. Le premier paradigme a apporté de grands accomplissements pour cette nation. Ce n’est pas sans raison que nous voyons aujourd’hui la Résistance attaquée et l’Intifada remise en cause par des centres notoires.
 
On ne doit pas s’attendre à ce que l’ennemi agisse autrement parce qu’il est pleinement conscient de la justesse et du caractère fructueux de cette voie. Cependant, nous voyons parfois que certaines de ces orientations, et même des pays qui défendent apparemment la question palestinienne, mais qui tentent de détourner la voie authentique de ce peuple, attaquent la Résistance en réalité. Leur allégation est que, dans ses plusieurs décennies d’existence, la Résistance n’a pas encore réussi à aider la Palestine à atteindre sa libération et que, par conséquent, cette méthode doit être reconsidérée.
 
En réponse, nous disons que même si la Résistance n’a pas réussi à atteindre son but ultime – la libération totale de la Palestine –, elle a réussi à maintenir vivante la question de la Palestine. Nous devrions nous demander dans quelle condition nous serions aujourd’hui si la Résistance n’existait pas. La réalisation la plus importante de la Résistance est d’avoir créé un obstacle majeur à la réalisation des projets sionistes. Le succès de la Résistance consiste à avoir imposé une guerre d’attrition à l’ennemi. En d’autres termes, elle a réussi à vaincre le plan principal du régime sioniste, à savoir la domination de l’ensemble de la région.
 
Dans ce processus, l’essence de la Résistance et les soldats qui se sont engagés dans la Résistance depuis le début contre la création du régime sioniste, et qui ont maintenu bien haut le drapeau de la Résistance et l’ont transmis aux générations futures en sacrifiant leur vie, devraient être loués et célébrés.
 
Le rôle de la Résistance dans les époques post-occupation n’est un secret pour personne, et sans aucun doute, la victoire de la Résistance dans la guerre de 1973 ne peut pas être ignorée, bien que ce fut une victoire étroite. Depuis 1982, le fardeau de la Résistance est retombé presque entièrement sur le peuple en Palestine, mais la Résistance islamique au Liban – le Hezbollah – s’est mise à aider les Palestiniens dans la voie de leur combat. Si la Résistance n’avait pas mis le régime sioniste à genoux, nous serions maintenant témoins de ses agressions contre d’autres pays de la région, de l’Egypte à la Jordanie, de l’Irak et la région du Golfe Persique à d’autres régions.
 
Cette réalisation est très importante, mais ce n’est pas la seule réalisation de la Résistance. La libération du sud du Liban et de Gaza est la réalisation de deux objectifs phares importants dans le processus de libération de la Palestine. Cela a contribué à inverser le processus d’expansion géographique du régime sioniste.
 
Depuis le début des années 1980, non seulement le régime sioniste n’a pas réussi à envahir de nouveaux territoires, mais il a également commencé à se retirer. Cette retraite a commencé avec son départ humiliant du sud du Liban et a continué avec un autre retrait humiliant de Gaza. Personne ne peut nier le rôle majeur et déterminant de la Résistance dans la première Intifada. Durant la deuxième Intifada également, le rôle de la Résistance fut fondamental et exceptionnel. Cette Intifada a finalement forcé le régime sioniste à quitter Gaza. La guerre de 33 jours au Liban et les guerres de 22 jours, 8 jours et 51 jours à Gaza furent toutes des pages brillantes dans la feuille de performance de la Résistance. Ces guerres sont une source de fierté pour toutes les nations de la région, pour le monde de l’Islam et pour tous les combattants de la liberté dans le monde.
 
Durant la guerre de 33 jours, toutes les voies d’aide à la nation libanaise et aux vaillants et résistants soldats du Hezbollah avaient été bloquées, mais par la faveur de Dieu et grâce à la grande force des Résistants du Liban, le régime sioniste et son principal allié – les États-Unis d’Amérique – ont subi une défaite humiliante suite à laquelle ils n’oseront plus attaquer cette zone. Les actions de Résistance continues de Gaza – qui s’est maintenant transformée en forteresse invincible – ont montré au cours de plusieurs guerres que ce régime est trop faible pour résister à la volonté d’une nation.
 
Le héros principal des guerres de Gaza est la nation courageuse et résistante qui continue de défendre cette forteresse en s’appuyant sur le pouvoir de la foi en dépit de nombreuses années de siège économique. Il est nécessaire de célébrer tous les groupes impliqués dans la Résistance palestinienne, y compris les Brigades al-Quds du Jihad Islamique, les Brigades Izz al-Din al-Qassam du Hamas, Kataeb al-Shuhada al-Aqsa du Fatah et Kataeb Abu Ali Mustafa du Front populaire pour la libération de la Palestine – qui ont toutes joué un rôle important dans ces guerres.
 
Chers invités !
 
Les dangers provenant de la présence du régime sioniste ne doivent jamais être ignorés ! Par conséquent, la Résistance devrait bénéficier de tous les outils nécessaires pour continuer à remplir son devoir. Sur cette voie, toutes les nations et gouvernements régionaux et tous ceux qui aspirent à la liberté dans le monde devraient répondre aux principaux besoins de cette nation résistante. Le pivot principal de la Résistance est la fermeté et l’endurance du peuple palestinien qui ont élevé des enfants courageux et résistants. Répondre aux besoins du peuple palestinien et de la Résistance palestinienne est une responsabilité importante et vitale qui doit être exercée par chacun d’entre nous.
 
Ce faisant, nous ne devons pas ignorer les besoins fondamentaux de la Résistance en Cisjordanie, parce que la Cisjordanie supporte le fardeau principal de la répression de l’Intifada. En apprenant de son passé, la Résistance palestinienne devrait prêter attention à ce point important : la Résistance et la Palestine sont des causes trop précieuses et élevées pour s’impliquer dans les différences entre les pays islamiques et arabes ou les différences nationales, ethniques et confessionnelles qui existent dans différents pays. Les Palestiniens, en particulier les groupes de Résistance, devraient apprécier la valeur de leurs précieuses positions et éviter de se mêler à ces différences. Les pays islamiques et arabes et toutes les orientations islamiques et nationales devraient être au service de l’idéal palestinien.
 
Soutenir la Résistance est la responsabilité de chacun d’entre nous. Personne n’a le droit d’avoir des attentes particulières à leur égard en échange d’une aide. La seule condition de toute aide est que cette aide soit consacrée au renforcement de la population palestinienne et de la structure de la Résistance. L’engagement pour l’idée de fermeté face à l’ennemi et pour la Résistance dans toutes ses dimensions (doit suffire à) garantir la poursuite de cette aide.
 
Notre position sur la Résistance est une position de principe, qui n’a rien à voir avec un groupe particulier. Nous sommes avec tout groupe qui est ferme sur cette voie et tout groupe qui abandonne cette voie s’est éloigné de nous. La profondeur de notre relation avec les groupes impliqués dans la Résistance islamique dépend uniquement du niveau de leur engagement envers le principe de Résistance.
 
Un autre point qui devrait être soulevé est l’existence de certaines différences entre les différents groupes palestiniens. L’existence de divergences d’opinion est naturelle et compréhensible en raison de la diversité des goûts parmi ces organisations, et tant que ces différences se limitent à cela, elles mèneront à une coopération croissante et approfondie dans la lutte du peuple palestinien. Cependant, le problème commence lorsque ces différences aboutissent à des escarmouches et – Dieu nous en préserve – de sérieux conflits.
 
Si cela se produit, ces différentes mouvances entreraient de fait dans la voie souhaitée par l’ennemi commun de tous. Elles le feraient en neutralisant les pouvoirs et les capacités l’une de l’autre. La gestion des désaccords et des divergences d’opinions est une compétence qui devrait être utilisée par toutes les mouvances principales. Elles devraient formuler leurs différents plans de combat de telle sorte que ces plans ne fassent pression que sur l’ennemi et contribuent à renforcer la cause. L’unité nationale sur la base d’un plan de djihad est une nécessité nationale pour la Palestine. On espère que toutes les mouvances tenteront d’atteindre cette unité, conformément aux demandes de tous les Palestiniens.
 
Actuellement, la Résistance lutte contre un autre complot qui est l’effort de certains soi-disant amis pour détourner la Résistance et l’Intifada des Palestiniens de son cours et la vendre aux ennemis de la nation palestinienne dans leurs transactions secrètes avec eux. Cependant, la Résistance est trop intelligente pour tomber dans ce piège. L’une des raisons en est que le peuple palestinien est le véritable dirigeant des combats et de la Résistance, et les expériences passées montrent qu’en acquérant une compréhension précise des conditions en vigueur, il empêche de tels écarts. Si à Dieu ne plaise l’une des orientations de la Résistance tombe dans ce piège, le peuple pourra reproduire ce schéma comme il l’a fait par le passé. Si un groupe baisse le drapeau de la Résistance, un autre groupe sortira sans aucun doute du cœur du peuple palestinien pour le relever à nouveau.
 
Sans aucun doute, lors de cette conférence, vous, les honorables participants, ne vous préoccuperez que de la Palestine, qui, au cours des dernières années, n’a malheureusement pas reçu l’attention requise et nécessaire. Sans aucun doute, les crises existantes dans toutes les zones de la région et de la Communauté islamique méritent une attention particulière, mais ce qui a causé cette réunion est la question de la Palestine. Cette conférence peut être un modèle pour tous les musulmans et les nations régionales pour progressivement maitriser leurs différences en s’appuyant sur leurs points communs et pour préparer le terrain en résolvant chacune de ces différences, pour le renforcement croissant de la Communauté de Muhammad (les salutations de Dieu soient sur Lui).
 
Pour finir, je me dois de vous remercier tous encore une fois, honorables invités, pour votre présence précieuse. De même, j’aimerais remercier l’estimé Président du Conseil consultatif islamique et ses collègues du dixième Conseil pour les efforts qu’ils ont faits pour organiser cette conférence.
 
Je demande à Dieu le Bienveillant de tous vous aider à servir la cause de la Palestine en tant que le problème le plus important du monde de l’Islam et comme pivot de l’unité de tous les musulmans et de tous les hommes libres du monde.
 
Que les salutations et la miséricorde de Dieu soient sur les âmes élevées de tous les martyrs, en particulier sur les honorables martyrs de Résistance face au régime sioniste, sur tous les soldats sincères du front de la Résistance et sur l’âme immaculée du fondateur de la République Islamique [l'Imam Khomeini] qui a accordé la plus grande attention à la question de la Palestine.
 
Puissiez-vous réussir et triompher.
 
Les salutations de paix de Dieu soient sur vous, ainsi que Sa miséricorde et Ses Bénédictions.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • Christian Labrune Christian Labrune 24 juin 11:52

    Comment est-il possible qu’AgoraVox se fasse complice, en publiant cette propagande crapuleuse, du dernier régime héritier de l’idéologie des nazis ? Il n’y a donc plus aucune modération sur ce site ?


    • Leonard Leonard 24 juin 11:55

      @Christian Labrune

      La liberté d’expression ?

      Et bon... c’est en informant qu’on aurait pu avoir connaissance des exactions du régime nazi... plus tot... non ?

    • La mouche du coche La mouche du coche 24 juin 12:01

      Il est inouïs de voir à quel point les dirigeants iraniens font appel à l’intelligence de leurs concitoyens quand ils s’adressent à eux. Chez nous, les discours politiques sont fabriqués par des communicants débiles et s’adressent à nous au niveau le plus crétin de notre compréhension comme le faisait Hitler. En Iran par contre, les discours sont incroyablement bien construits, instructifs, universels. La propagande n’est pas là où l’on croit.


    • popov 24 juin 15:15

      @La mouche du coche


      Ah ben vous, on peut dire que vous faites appel à l’intelligence des lecteurs.

    • Allexandre 24 juin 15:24

      @Christian Labrune
      Plus en tout cas qu’en Israël... il n’y a pas de mal me direz-vous !


    • aliante 24 juin 19:26

      @Christian Labrune

      un régime hérité des nazis Merde ....la république islamique avec des élections
      il y a avait ça au Naziland ?
      si je fais un parallèle avec Israël ou les usa ils sont tout trois des théocraties religieuses


    • Leonard Leonard 24 juin 11:54

      Pour un guide suprême il aurait pu faire synthétique par soucis de compréhension du receveur...


      • La mouche du coche La mouche du coche 24 juin 12:02

        @Leonard
        Non. Les iraniens le comprennent parfaitement parce qu’ils sont intelligents et pas vous. smiley


      • Leonard Leonard 24 juin 12:37

        @La mouche du coche

        Donc prendre parti sur le conflit israelo-palestinien c’est etre intelligent. Suivant le parti pris ?

        Et la neutralité serait de la bêtise...

      • agent ananas agent ananas 24 juin 17:50

        @Leonard
        Pour un guide suprême il aurait pu faire synthétique par soucis de compréhension du receveur...

        On ne peut faire plus « perçant » ...


      • Massada Massada 24 juin 13:40

        « Au Nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux »


         smiley smiley smiley MDR

        Allah est grand ! je veux bien mais est-il Jupitérien ?

        • OMAR 25 juin 08:43

          Omar9

          @Massacrada

          « Au nom du Peuple Élu, de la Hasbara, des bombes au napalm et de la protection des USA ».
          Là c’est mieux....
          Israël est sioniste ! je veux bien, mais est-il uniquement nazi ?


        • Massada Massada 24 juin 14:15

          L’Iran a tiré sept de ses missiles les plus précis sur Deïr ez-Zor en Syrie.

           
          Sept missiles balistiques sol-sol de portée intermédiaire le fameux Zulfiqar [le nom du sabre recourbé d’Ali, qu’il aurait reçu des mains du Prophète Mahomet. Ali fut le 4ème calife de l’islam et le 1er imam du chiisme] sur les positions de l’Etat Islamique dans la ville de Deïr ez-Zor.
           
          Ces fusées étaient considérées comme les plus précises de l’arsenal des ayatollahs, et capables de parcourir entre 7 et 800km. 
          A partir de la ville perse de Kermanshah, ils n’avaient à survoler que 450km, pourtant rien ne s’est passé comme prévu par la dictature chiite. Seuls deux missiles ont atteint leur but, n’infligeant que des dommages mineurs aux islamistes, tandis que trois autres explosaient sur le territoire irakien, et que les deux restants manquaient leur cible de plusieurs kilomètres, explosant dans des zones non habitées de Syrie.
           
          Ce qui devait constituer un message d’intimidation à Israël, de l’aveu même de la presse téhéranaise, a tourné en eau de boudin. 
           
          Allah attendra encore un peu avant de voir le cancer sioniste sous un déluge de feu et de flammes smiley


          • Core 24 juin 20:06

            @Massada

            Que les missiles sois de mauvaise qualité n’est pas grave, s’il ne sont pas cher.

          • OMAR 25 juin 08:45

            Omar9

            @massacrada.

            Donnez-leur une seule de vos 300 bombes atomiques, et il vous remettrons avec plaisir, tous leurs missiles.


          • Alren Alren 26 juin 16:53

            @Massada

            Je ne souhaite pas la destruction des immigrés-colons israéliens.
            Comme toutes les personnes souhaitant l’apaisement dans cette région, je me désole que les citoyens israéliens venus pour la plupart ou leurs parents, de pays où les notions d’égalité sociale et de démocratie sont des valeurs proclamées et enseignées dans les écoles, soutiennent un gouvernement aussi abominable que celui de Netanyahou.
            La tension qu’il attise de manière irresponsable coûte très cher à son peuple.

            L’apaisement ne peut provenir à l’évidence que de la création d’un état palestinien sur les frontières de 1967, la cohabitation à Jérusalem, le retrait des Israéliens du Golan en échange de garantie pour la fourniture d’eau.
            Les colons se trouvant sur le territoire de l’État palestinien auraient la faculté de rester sous gouvernement palestinien ou partir un peu comme les pieds-noirs français en Algérie si les dirigeants du FLN avaient été intelligents.
            Les deux États proclameraient la laïcité officielle dont bénéficieraient aussi les chrétiens.

            Cela me permets de vous dire à propos des missiles iraniens : ne vous réjouissez pas trop vite !

            Les Iraniens ont réussi le plus difficile : un propulseur fonctionnel (bonne formule chimique de la poudre de propulsion) et un système de navigation qui le maintient en vol.
            La précision est une affaire d’expérience, de matériel de navigation (gyroscopes ?), d’électronique, de traitement informatique des données, rien de bien « lourd » en investissement quand on a le personnel pour ce faire. Et il est clair que les Iraniens (à la différence des Saoudiens) ont formé ce personnel d’ingénieurs.

            Un coup de pouce technologique des Russes pourrait changer la donne en moins d’un an ...


          • antiireac 24 juin 14:49

            Encore un article haineux anti israélien.

            C’est à croire que les gogo d’AV ains que des auteurs ne sont capables que de çà dès qu’on parle d’Israël.

            • Allexandre 24 juin 15:27

              @antiireac
              Il n’y a pas de fumée sans feu !! Vous êtes tellement malhonnête que vous n’avez toujours pas compris que les Français, eux, ont compris vos magouilles et votre manipulation perpétrée depuis un siècle. Mais vous êtes tellement lobotomisés que vous ne voyez même pas que vous êtes les premières victimes du sionisme... ou les complices pervers ! 


            • antiireac 24 juin 16:13

              @Allexandre
              Pour écrire de telles âneries ,vous devez vous levez de mauvais pied 

              alors recouchez vous, et ne vous occupez plus des sujets qui vous dépasses.

            • Massada Massada 24 juin 16:20

              @antiireac

               
              C’est le ramadan.
              Il exacerbe l’irritabilité et la propension à la violence.

            • Allexandre 24 juin 18:44

              @antiireac
              Commencez par écrire correctement le français qui vous dépasse. Alors le sionisme... Le souci c’est que moi je sais pourquoi j’écris cela, alors que vous ne voulez pas savoir la vérité. Même Ben Gourion, nettement plus éveillé que vous l’a reconnu. Alors avant de répondre des inepties, commencez par apprendre l’histoire du sionisme et de ses horreurs.


            • antiireac 24 juin 19:47

              @Allexandre

              Ne te lamente pas (alors façon Alexandre )
               là -haut führer ton maître a reconnu tes œuvres ici bas et donc il a décidé de t’accueillir en enfer quand l’heure viendra, à coups de pied au cul pour tes prestations.
              Je suis désolé mais il est comme ça le führer 
              puis pour terminer il va te rôtir une éternité
              Voilà,voilè

            • Core 5 juillet 19:03

              @Massada

              Il rappelle a tous, ce que c’est d’avoir faim.

            • popov 24 juin 15:53

              @Sayed Hasan


              L’existence d’Israël est une véritable bénédiction pour le triste monde islamique. La destruction d’Israël et l’extermination des juifs est à peu près la seule chose sur laquelle la majorité des moustoufs sont d’accord. Sans ce point de ralliement, ils s’entre-boufferaient.

              J’ai une grande admiration pour la culture perse antique et ne souhaite pas de mal à ce peuple. Ce que je leur souhaite, c’est qu’ils se réveillent, qu’ils se rendent compte que des traîtres les ont asservi à l’idole des brigands du désert.

              J’ai aussi une grande admiration pour le peuple juif, principalement à cause de leur immense contribution à l’essor des sciences. Et je leur souhaite d’ailleurs un peu la même chose qu’aux Iraniens : qu’ils se libèrent de leurs barbus habillés comme les croque-morts des albums de Lucky Luke. 

              • Christian Labrune Christian Labrune 24 juin 16:04
                Il y en a beaucoup sur ce site, qui continuent à réciter les leçons imbéciles propagées par l’ONU, l’UNESCO ou le Quai d’Orsay à propos d’Israël, mais fort heureusement, cela commence à changer. J’entendais ce matin aux informations une déclaration de Narendra Modi que je ne trouve pas encore sur le Net, mais je recopie ci-dessous un petit article qui va dans le même sens. Beaucoup d’états d’Afrique sont désormais soucieux de coopérer avec Israël ; c’est dans leur intérêt. Les pays du Golfe, le Qatar mis à part, voudraient bien pouvoir, s’ils ne craignaient par les réactions d’une population qu’ils ont eux-mêmes contribué à décérébrer depuis tant d’année, reconnaître Israël, normaliser les relations et renforcer les liens économiques et militaires. L’imbécile politique du Quai d’Orsay ne devrait pas tarder à être obligée de changer elle aussi

                ====================================================

                L’article :

                Alors que le Premier ministre indien Narendra Modi s’apprête à venir en Israël le 5 juillet prochain, aucune visite à Ramallah ou toute autre zone de l’Autorité palestinienne n’est inscrite à son agenda, indique le site Walla.

                Mahmoud Abbas a pourtant rencontré, le mois dernier à New Delhi, le dirigeant indien qui a alors réitéré l’engagement de l’Inde à créer un « État palestinien souverain, indépendant, uni et viable coexistant pacifiquement avec Israël ».

                Ce séjour de deux jours, qui fera de Narendra Modi, 66 ans, le premier dirigeant indien en exercice à fouler le sol de l’État hébreu, intervient alors qu’Israël et l’Inde marquent le 25e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques qui s’illustrent à l’heure actuelle en particulier dans le domaine de la défense. En février dernier, le dirigeant indien a notamment approuvé un accord de 2,5 milliards de dollars pour l’acquisition d’un système de défense aérien « made in Israël ».

                En janvier dernier, l’ambassadeur israélien à New Delhi, Daniel Carmon, s’est félicité des récentes évolutions en matière de vote de l’Inde dans les institutions internationales, déclarant « Je ne vais pas généraliser cet état de fait pour le futur, chaque partie ayant ses positions. L’Inde affirme être engagée en faveur de la cause palestinienne et de la cause arabe, tout en ayant de bonnes relations avec Israël, ce qu’elle entend poursuivre. Nous apprécions cette position, comme nous pouvons le constater à l’ONU. »

                Source :

                http://www.europe-israel.org/2017/06/le-premier-ministre-indien-narendra-modi-en-visite-en-israel-nira-pas-voir-lautorite-palestinienne/


                • popov 24 juin 16:21

                  @Christian Labrune


                  Bonjour

                  Israël et l’Inde ont en commun d’avoir été colonisés par les islamiques. Dans le cas de l’Inde, le plus grand génocide de l’histoire, selon certains historiens.

                  Ils ont aussi en commun d’avoir sur leur territoire une importante population islamique qui ont pratiquement les mêmes droits que les autres citoyens. Un mahométan de nationalité israélienne ou indienne a plus de droits politiques que le mahométan lambda de n’importe quel pays islamique. Et infiniment plus de droits que les minorités religieuses dans n’importe lequel de ces misérables pays islamiques.

                • Massada Massada 24 juin 16:24

                  @popov
                   

                  Les Sultans Bahmani, qui gouvernaient en Inde centrale, s’étaient fixé de massacrer 100 000 hindous par an mais, le célèbre Timur fit mieux, il tua 100 000 hindous en UNE SEULE JOURNÉE.

                  Le Professeur Kishori Saran Lal dans son livre « La Croissance de la Population musulmane en Inde » estime qu’entre les seules années 1000 à 1525, 80 millions d’hindous furent tués, (sans parler des famines et autres calamités naturelles engendrées par la guerre), « sans doute le plus grand holocauste de l’histoire de l’humanité », affirme-t-il.


                • antiireac 24 juin 16:36

                  @Massada
                  Il manque plus qu’ HOMO débarque sur le fil pour déblatérer le contraire comme d’hab

                  .
                  Pourtant il semble bien clair maintenant ,que les plus grands holocauste furent bel et bien commis par les musulmans

                • Allexandre 24 juin 18:50

                  @Massada
                  Et qu’êtes-vous censé démontrer avec cet exemple ? Ce n’est vraiment pas clair du tout !! Sauf pour vous, qui n’avez pour seul argument de retourner les questions sur d’autres points pour ne pas avoir à répondre aux questions posées sur Israël et le sionisme. C’est inhérent à vous, mensonge et falsification des réalités sont vos deux mamelles !


                • antiireac 24 juin 19:57

                  @Allexandre
                  C’est inhérent à vous, mensonge et falsification des réalités sont vos deux mamelles !


                  Vous vous répétez un peu souvent c’est gênant alors essayait de vous améliorer sinon vous allez fâcher führer votre maître. 

                • Decouz 24 juin 21:05

                  @Allexandre

                  A propos de votre remarque à Massada :
                  Bizarre d’ailleurs cette histoire de génocide en Inde, qui est répétée en boucle sur certains sites pro Israel : Nehru par exemple n’en parle pas dans son histoire de l’Inde, il était pourtant censé connaitre ce qui s’est passé dans son pays en tant qu’Indien et homme politique.
                  Tout ce qu’il écrit, c’est que la première vague arabe n’a pas causé de dommages énormes, ce sont les invasions afghanes qui ont été les plus destructrices, mais il n’en accuse pas l’islam.
                  Avec Timour ce sont les Mongols, qui ont aussi fait des ravages dans les pays islamiques.
                  Il faut aussi voir les choses du point de vue des guerriers hindous :  c’est un déshonneur pour eux de n’avoir pas su ou pu défendre leur terre, et ce n’est sûrement pas dans leur mentalité de prendre une position victimaire.
                  De toute façon l’histoire de l’islam en Inde est complexe et longue, il y a eu une sorte de fusion de civilisation (les musiciens de musique indoue sont souvent des musulmans aujourd’hui) et il suffit de regarder tout ce qu’a écrit le professeur en question sur l’islam pour sortir de ces raccourcis qui sont utilisés pour défendre la cause sioniste.


                • antiireac 24 juin 21:48

                  @Decouz
                  IL n’y a rien de mystérieux la dedans

                  des criminels musulmans (arabes au début) ont envahit l’Inde du nord ont violé,pillé, détruit égorgé tout hindous qui ne voulait pas se convertir
                  Pour plus d’information :





                • OMAR 25 juin 08:52

                  Omar9

                  Naranda Modi : un néo-sioniste qui porte bien son nom....


                • Allexandre 25 juin 14:53

                  @Massada
                  Les sionistes ont l’habitude de regarder l’aiguille dans l’oeil de voisin, mais jamais la poutre dans le leur. C’est une façon de ne jamais répondre avec une argumentation de valeur.


                • Allexandre 25 juin 14:56

                  @antiireac
                  Vous détournez tout comme toujours. Je n’ai ni maître ni dieu, au contraire de vous qui inventez l’histoire à votre convenance. Mais l’enfer n’est pas pour moi rassurez-vous ! En revanche, il se pourrait bien que nombre de sionistes puissent y faire la nouba avec leur dieu préféré, lucifer !


                • Massada Massada 25 juin 15:30

                  @Allexandre

                  la paille et non l’aiguille, du grec « karphos » c.a.d. le brin de paille ou brindille


                • Christian Labrune Christian Labrune 26 juin 02:11
                  Pourtant il semble bien clair maintenant ,que les plus grands holocauste furent bel et bien commis par les musulmans

                  @antiireac
                  Ce n’est pas qu’il semble, c’est tout à fait certain. Le génocide des Arméniens, qui commence en 1915, aura été une réussite criminelle vraiment parfaite, cela n’avait presque pas fait de vagues, et ce fut ensuite la première source d’inspiration pour les nazis. Les nazis qui sont à leur tour devenus les grands inspirateurs de l’islamo-nazisme iranien.

                • QAmonBra QAmonBra 24 juin 16:05

                  Merci @ Sayed Hasan pour le partage.


                  Excellente initiative d’avoir proposé le discours de A. Khameneï et, surtout, sa traduction, car les persanophones ne courent pas les rues sous nos latitudes.

                  Vu que certains sont déjà sur la brèche, (logiciel ad hoc ?) on peut parier que la hasbarah, les wahhabites et leurs hybrides (*) vont se déchaîner jusqu’au délire.



                  (*) Heureusement stériles comme les mules et autres mulets. . .

                  • OMAR 25 juin 09:04

                    Omar9

                    Bonjour @QAmonBra

                    Oh ; ça n’a pas tardé, avec évidemment la peste brune qui, comme à ses habitudes empeste gravement et impunément le site, popov l’islamophobe de service, et notre colon massacrada qui vit en Israël non pas en raison de sa judaïté, il se dit « athée », mais parce qu’il a miraculeusement trouvé un logement palestinien vide depuis 1948.
                    Oui, une véritable harde d’hybrides


                  • popov 26 juin 13:52

                    @OMAR


                    popov l’islamophobe de service

                    Je ne suis pas islamophobe, je suis islamo-réfractaire, islamo-résistant, islamo-incompatible.

                    « Islamophobie » est un slogan utilisé par les grosses moutouflures comme Marwan Muhammad pour donner à la petite moustifaille l’impression que l’islam est persécuté.

                    Alors que c’est l’islam qui persécute toutes les religions là où il peut le faire impunément.

                    Si vous vous sentez victime de quelque chose, c’est bien plutôt de la « religion » d’un chauffeur de chameaux et de son idole que vous l’êtes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès