• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Alice Russell, la soul woman qui monte

Alice Russell, la soul woman qui monte

La soul à l’ancienne, celle qui fait bouger cul et tête en cadence, a été remise au goût du jour grâce au talent d’une sacrée pétroleuse, aussi farcie de talent que de névroses. Le genre était tombé en désuétude, sinon en disgrâce, et il n’y avait plus que quelques nostalgiques pour remettre le clou sur les vieux microsillons fatigués des 70’s, jusqu’à l’écoeurement.

Ce retour éclatant sous les projecteurs, que l’on doit à Amy Winehouse - une fille qui sait faire parler d’elle - aurait pu faire long feu par manque de vraies substances à même de rivaliser et de prendre le témoin sans le faire tomber.

L’exercice n’est pas évident, car, outre la parfaite connaissance des répertoires jazz, soul, R&B, blues, gospel, il faut être doté par la nature d’une voix puissante et d’un incroyable tempo et se dégoter sans attendre une brochette de musiciens ayant la beat bass/percussions/cuivres chevillée au corps, chose qui ne se trouve pas sous les pieds d’un mulet.

Cette perle existe, c’est Alice Russell.

Sa chance - il en faut énormément dans cet underground musical devenu - a été de trouver sur son chemin l’inspiré Quantic Soul Orchestra (de Brighton la rebelle) de Will Holland, qui lui met le bon pied à l’étrier, bien qu’elle disposa déjà de son band personnel.

 

 

Ce groupe brillantissime de funk soul période Wattstax, qui n’est qu’une des multiples déclinaisons de l’éclectique Quantic, n’a pas vocation à jouer les couveuses de luxe, d’autant que les frénétiques projets du patron conduisent à devoir brûler les planches aux quatre coins du globe.

C’est peut-être (qui sait) ce côté billard à trois bandes qui aura décidé Alice Russell à tenter sa chance en solo avec son band, misant sur sa superbe voix éraillée juste ce qu’il faut.

Son premier opus, Under the Munka Moon, sorti en 2004, laisse entrevoir de belles dispositions. Les deux suivants, My Favourite Letters, considéré par certains comme l’album soul de l’année 2005 et Under the Munka II, avec une reprise magistrale de Seven Nation Army contribuent à installer sa notoriété. Ce n’est qu’en 2008, avec l’album Pot of Gold, que le vocable "diva de la soul anglaise" est prononcé, terme réservé jusqu’alors à sa consoeur Amy.

 

Nourrie à l’adolescence aux influences des prêtres du funk à papa et aux mamelles des prêtresses de la soul - Aretha Franklin en tête, pour ne citer qu’elle - Alice Russell est à bonne école et ce n’est pas son père, choriste d’église, qui le démentira.

Quelques couche tard chanceux ont pu vibrer devant leur écran plasma lors de son passage en février chez Manu Katche.
 

Bref, pour ceux qui ne connaissent pas encore, à découvrir d’urgence, comme on dit...


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • amipb amipb 30 avril 2010 12:14

    Très belle voix, bon groupe et quel son ! Merci pour cette découverte.


    • LeGus LeGus 30 avril 2010 12:16

      l’handicapé signale aimablement au crétin des abysses que les vidéos de son dernier lien ne sont plus disponibles.


      • Pyrathome pyralene 30 avril 2010 12:28

        Normal , il a plongé définitivement à 20 000 lieues sous les mers.......


      • LeGus LeGus 30 avril 2010 12:42

        Je faisais référence à un échange aimable entre l’auteur et moi-même sur un article « Le secret d’Hitler »de Gilles Bonafi, édition du 29/04/2010 d’agoravox, qui n’est plus visible en ligne.

        Je vais avoir du mal a justifier le ton amoureux avec lequel je parle à Yohan, huhuhu.


      • Yohan Yohan 30 avril 2010 13:01

        On y est mieux que sur ton nuage smiley


      • Yohan Yohan 30 avril 2010 12:57

        La modération pourrait elle rectifier le titre et rajouter un L à Russel
        Merci d’avance

        Le Gus,
        Certes, j’ai bien vu que les videos de l’émission n’étaient plus activables, mais j’ai quand même mis le lien pour signaler la très bonne émission (trop tardive) de Manu Katche, pour ceux qui ne connaissent pas. J’ai déjà mis deux videos sur l’article et il y en a d’autres sur You Tube


        • Yohan Yohan 30 avril 2010 13:10

          Merci à la modo. Bonne journée. J’ai l’impression que vous allez être gâté smiley


        • kitamissa kitamissa 30 avril 2010 12:57

          c’est dingue on dirait du James Brown !

          tant mieux si la Soul revient ...qu’est ce qu’on a pu emballer à cette époque !


          • Yohan Yohan 30 avril 2010 13:07

            Salut Maxim
            En plus avec les col roulés et les pantalons stretch pattes d’éph, on n’était pas gâté côté look smiley


            • kitamissa kitamissa 30 avril 2010 13:35

              et les Jean’s pattes d’éph ,les chemises cintrées ,les grosses pompes à bout carré ....

              le col roulé j’pouvais pas,ça gratte trop ....

              mais sinon,les soirées d’enfer,et les conneries de sortie de boîte,la baise facile,on s’éclatait à fond !


              • Fergus Fergus 30 avril 2010 16:06

                Salut, Yohan.

                Je ne connaissais pas cette chanteuse. Merci pour cette découverte, à mon avis plus intéressante qu’Amy Winehouse. J’ai particulièrement apprécié la dernière vidéo.

                Commentaire incident : en entendant des voix comme celles-là, ça fait quand même ch... de savoir que l’on peut donner des récompenses musicales à des Carla Bruni ou des Charlotte Gainsbourg !


                • Yohan Yohan 30 avril 2010 16:46

                  Bonjour Fergus
                  Pour mon goût personnel, je suis d’accord avec toi. Mais comme les goûts et leurs couleurs....
                  Je pense d’ailleurs qu’on manque d’émissions TV grand public permettant la découverte denouveaux talents dans le jazz, la soul et autres musiques moins en vue. De ce point de vue, j’essaye de ne pas rater One Shot Not...


                • Yohan Yohan 1er mai 2010 01:41

                  Chacun ses goûts.


                  • morice morice 1er mai 2010 09:24

                    excellent rappel d’une voix hélas bien trop méconnue ! merci d’en faire la promotion, à la place de Whinehouse, surfaite.


                    on pensera aussi à l’autre oubliée ; MATHILDE SANTING. 

                    la seule a avoir osé s’attaquer à ce morceau..


                    http://www.mathildesanting.info/2005/tl05.htm (la vidéo n’est plus dispo !)

                    j’évoquerais ici bientôt une autre grande chanteuse... attention, chef d"œuvre en vue !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires