• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > ALLO LE 115 !

ALLO LE 115 !

Le 115 ne chôme pas, ni dans notre département, ni en Ile de France.

Parfois il faut attendre longtemps avant qu’un opérateur-travailleur social soit au bout du fil.

Il y a tant de demandes….

Des personnes lasses d’appeler, abandonnent et c’est bien dommage.

Le week-end dernier, des centaines de personnes qui ont pu avoir un professionnel au bout de la ligne, n’ont pas eu de place dans notre région dont quelques dizaines en Seine et Marne.

Le nombre de places disponible est limité.

Le SIAO, le Système intégré d’accueil et d’orientation ou services intégrés de l’accueil et de l’orientation est une plateforme créée en avril 2010 pour réguler les demandes d’hébergement d’urgence ou de logement adapté.

Il sert de « medium entre l’offre et la demande », à disposition des travailleurs sociaux sur le terrain. Il coordonne les places dans les centres d’hébergement d’urgence, les maraudes, le 115 ou encore l’accueil de jour.

Avec le début de la période hivernale qui commence début novembre, le nombre de places augmente, ce qui rassure nombre de personnes et de familles dans l’attente.

Les professionnels font le maximun mais comme les usagers, ils s’interrogent :

Pourquoi faut-il attendre novembre pour permettre que tout le monde ou presque( ?) trouve un toit ?

Le 115 propose des chambres d’hôtel ou des appartements aménagés, ce qui est relativement nouveau et plus intéressant que le séjour à l’hôtel.

Imaginez une famille installée dans un hôtel dans une zone industrielle, sans moyen de transport en commun à proximité, obligée de manger froid ou de négocier un moment pour utiliser un four à micro-onde déjà fortement utilisé !

C’est la galère !

L’hôtel le Carré à Lieusaint possède aucun lieu où les enfants puissent jouer et il n’est pas le seul dans ce cas- là.

Vivement que les hôtels soient abandonnés, notamment ceux qui sont dans un « no-man’sland » et que les familles puissent disposer d’appartements aménagés….

De plus en plus d’appartements sont mis à disposition de familles ; cela coûte moins cher à la collectivité et ces familles, seules ou dans le cadre d’un partage d’espaces peuvent faire à manger et avoir une sociale.

Il y a encore beaucoup à faire pour mettre fin au double scandale que sont le parcage des familles et la pénurie d’hébergements durant l’année.


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • ZenZoe ZenZoe 31 octobre 12:03

    C’est bien d’écrire des articles sur l’encombrement des hébergements d’urgence.

    Ce serait encore mieux de faire quelque chose de concret, par exemple créer une plateforme où demandeurs et accueillants pourraient être mis en relation. Je me demande pourquoi ce n’est pas encore fait d’ailleurs, craint-on un déséquilibre ingérable entre l’offre et la demande ? (Un peu comme le dispositif récent pour l’accueil de migrants par de simples citoyens, qui connait un succès carrément mitigé)


    • Christ Roi Christ Roi 1er novembre 08:42

      @ZenZoe
      Si ces gens acceptaient de travailler et de payer leur loyer, ils n’auraient pas besoin d’occuper des logements illégalement. Le parasitisme ruine un pays.


    • foufouille foufouille 1er novembre 09:18

      @Christ Roi
      ça fait vingt ans que nous avons 6 millions de chômeurs .................


    • ZenZoe ZenZoe 1er novembre 10:29

      @Christ Roi
      L’article ne parle pas de squatting, mais du 115, et du manque d’hébergement d’urgence.
      Bien sûr qu’il y a des parasites et aussi une immigration incontrôlée, mais il y a aussi des gens qui travaillent et vivent dans la rue ou leur voiture, des cas psychiatriques, des marginaux difficiles à réinsérer, des gens qui ont tout perdu et sont probablement en grave dépression.
      Les gens du 115 font du mieux qu’ils peuvent et je leur tire mon chapeau, mais le problème des sans-abri est complexe et demande des solutions différentes à chaque fois.
      Le point commun dans tous les cas est qu’on ne peut pas faire rentrer un litre d’eau dans une tasse, et qu’on a plus besoin de vrais logements que d’hébergements d’urgence.


    • Spartacus Spartacus 31 octobre 15:47

      Confus d’un hors sujet


      Un excellent livre vient de sortir ce mois ci :
      Chalot je te conseille de le lire et nous faire un article sur Agoravox....

      • CHALOT CHALOT 31 octobre 15:56

        OUI confus d’un hors sujet que ce lien copié par spartacus 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires