• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Amish pour la vie

Amish pour la vie

 

Un excellent article du Canard Enchaîne de ce mercredi 14 octobre 2020 met en exergue les contradictions entre une volonté écologique exprimée à tous les étages et la réalité, hélas aux antipodes des bonnes intentions.

En cause les batteries des voitures électriques. Je reprends l’article en raccourci : « en plus des milliers de bornes de recharge indispensables - qui ajouteront à la nature, sans aucun doute un cachet artistique du plus bel effet, éoliennes comprises, et dont les coûts financier et écologique vont être très élevés (pose, entretien et dégradation volontaires) ndr.- , il y a toute une problématique environnementale très exigeante : par exemple la Tesla Model S, 544 kg de batterie, 500km d’autonomie théorique, bourrée de métaux très rares : nickel (dans la nature en proportion de 1.3% dans les gisements (= donc 98.7% de déchets – ndr), déchets qu’on déverse dans la mer, aux détriments des coraux) ; lithium (15kg) qu’on trouve sur les hauts plateaux des Andes, à plus de 3000 mètres d’altitude sous les salars (lacs de sel asséchés) dont l’extraction crée de problèmes d’eau douce ; 10kg de cobalt en provenance du Congo, extrait par des enfants.

Autre conséquence : la batterie étant très lourde, tout le reste doit être léger, donc en aluminium »

Fin de la référence.

Rappelons que la Tesla Model S à €80'000 le modèle de base, sans les options, n’est pas non plus la voiture de tout le monde. Sa batterie est garantie 240'000 km et/ou 8 ans (première échéance atteinte) et le prix d’une nouvelle batterie est de €7000. Ce qui fait 8 centimes le km contre 7 pour un diesel normal. Prix d’aujourd’hui. Mais ne comptez pas trop sur une baisse, on sait déjà que le cours du nickel va exploser. Par ailleurs les annonces de la marque Tesla sont à prendre avec précaution (voir le fake – d’autre parlent d’escroquerie – du soi-disant camion à 10000km d’autonomie avec un moteur à hydrogène).

A ces problèmes majeurs il s’en ajoute des autres pas piqués de vers non plus.

544 kg de batterie, déjà à une petite vitesse de 50km/h, développent environ 50'000 joules de force cinétique (force exercée par 50 tonnes tombant d’un mètre de haut). Le reste de la carrosserie, au poids réduit, se trouvant plus fragilisée, présentera une protection mineure pour les passagers, donc risques physiques plus élevés.

(Si quelqu’un est tenté de penser que la structure peut être allégée et au même temps rendue plus résistante, je lui fais présent qu’avec un poids mort mineur elle serait encore plus performante).

Le poids du carburant trimbalé dans une voiture traditionnelle, évidemment évolutif, est en moyenne de 20 kg. Donc il y a 520 kg supplémentaires qu’on promène tout le temps dans la nature pour rien – poids qui ne varie pas si la batterie est chargée ou complètement ou à plat. Gaspillage énorme.

Cela entraîne également une augmentation plus que significative des émissions de particules fines (pièces de roulement, freins, pneus) qui sont celles qui rendent l’air des grandes agglomérations irrespirable. Sans compter les frais économiques et environnementaux que cela occasionne (utilisation accrue des consommables, avec toute la problématique que cela comporte – plus de production, plus de déchets, plus de transport, plus de pollution).

 

500 km d’autonomie se traduisent aussi par quelques petites heures d’activité. Insuffisantes pour vous climatiser (chaud ou froid) lorsque vous êtes pris dans un de ces bouchons de vacances. Pas de quoi rire.

Alors la voiture hybride, dites-vous ?

On en rajoute une couche : deux moteurs (l’un ou l’autre inutile à tour de rôle), qui, sans compter les frais financiers accrus (fabrication, entretien), ont plus de poids mort, émettent encore plus de particules fines, etc.

Sans compter que le deuxième moteur sera en grande majorité à essence. Or les nouveaux moteurs diesel qui circulent depuis au moins dix ans produisent 20% de CO2 moins que les véhicules à essence, et un seul véhicule à essence produit autant de particules fines que 10 voitures diesel.

 

Mais si vous pensez que ce choix - dans l’air du temps et aux couleurs sociaux écologiques - va en imposer dans votre entourage ou simplement va vous donner bonne conscience et vous permettre de dormir du sommeil du juste, alors ne vous privez surtout pas d’y souscrire.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Septime Sévère 20 octobre 15:07

    544 kg de batterie, déjà à une petite vitesse de 50 km/h, développent environ 50 000 joules de force cinétique (force exercée par 50 tonnes tombant d’un mètre de haut).

    .

    Force et énergie, c’est du pareil au même...

    En cas de choc il faut être assis sur la batterie, pas devant ! 



    • zygzornifle zygzornifle 20 octobre 15:34

      Celui qui habite dans une tour de 30 étages dans une cité rechargera sa poubelle comment ?

      Surtout si c’est une cité de non droit ou tout est massacré régulièrement.

      La poubelle électrique c’est bon pour le bobo du centre ville qui se la joue écolo ou celui qui habite une maison individuelle mais pour les autres le pétrole avec son Co² et ses particules fines a encore un bel avenir ....


      • pierrot pierrot 20 octobre 16:32

        Bien évidemment la voiture électrique n’est pas écologique, ni durable du fait de la nécessité d’utiliser de grandes quantités de Terres Rares (Lanthanides) et lithium et de l’imposition de construire au moins 8 réacteurs nucléaires EPR de 1650 MW utilisés à 85 % du temps annuel pour 40 millions de voitures, camions, cars en France !

        Les batteries sont un quasi monopole chinois que nous subvensions grassement .


        • amiaplacidus amiaplacidus 20 octobre 16:50

          Une remarque, l’ère du lithium est proche de sa fin.

          Les batteries sodium-ion vont les remplacer d’ici peu, avec l’avantage que le sodium est disponible en grande quantité partout et que son extraction n’est pas polluante.

          Pourquoi croyez-vous que les Étatsuniens ont laissé les Boliviens élire une personne de gauche ? Il n’est simplement plus nécessaire pour eux de faire main-basse sur les réserves de lithium boliviennes.


          • Eschyle 49 Eschyle 49 20 octobre 17:08

            En matière de transition énergétique, à savoir le remplacement du moteur thermique par le moteur électrique, tout d’abord, fuyons le lithium, source de spéculation minière, et surtout prélude au remplacement de la TIPP (vache à lait thermique), par la TICPE (vache à lait électrique), grâce au Linky, le compteur qui va taxer votre voiture électrique sur toute prise où vous aller vous brancher (votre maison, votre hôte, votre hôtel) :

                https://www.poal.fr/blog/justice/linky-un-compteur-au-courant

                https://www.poal.fr/blog/bretagne/linky-un-compteur-survolte

            Pour le reste, le compteur électrique Linky est conçu dans un seul but : se connecter au BSI, le cerveau électronique des voitures modernes, où est enregistré notamment le numéro d’immatriculation porté au fichier national, afin de facturer, non seulement la TVA, mais encore la TICPE, successeur de la TIPP : https://fr.wikipedia.org/wiki/Taxe_int%C3%A9rieure_de_consommation_sur_les_produits_%C3%A9nerg%C3%A9tiques

                https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/linky-et-nous-217597 & https://fr.wikipedia.org/wiki/Bo%C3%AEtier_de_servitude_intelligent

            Première alternative, à l’état d’équations : Burkhard Heim & Alexandre Grothendieck : de la terre à la planète Mars en trois heures :
                http://iflisen2008.over-blog.com/article-selon-le-physicien-allemand-burkhard-heim-la-vitesse-de-la-lumiere-peut-etre-depassee-103325937.html

            Deuxième alternative, maîtrisée par les américains et les russes : la MHD, ou Magnétohydrodynamique, dont le spécialiste français en est Jean-Pierre Petit, notre plus grand physicien vivant ; si on ne l’avait pas méprisé, il aurait pu proposer l’équivalent du B 2 (mach 10), du Kinjal (mach 10) et du Avangard (mach 20) ; en clair, un vol Paris-Papeete en 90 minutes : https://www.jp-petit.org/nouv_f/B2/B2_7.htm

            Pour mémoire, un de mes correspondants a vu, sur la BA 118 [https://www.aerodromes.fr/base-aerienne-118-mont-de-marsan-lfbm-a437.html], un B2 atterrir et redécoller en mode MHD, réacteurs éteints, donc totalement silencieux.

            Troisième alternative, en cours de développement : le moteur électrique supraconducteur à température ambiante, utilisable depuis le vélo à assistance électrique, jusqu’au turbopropulseur de 15.000 chevaux et 12.000 km d’autonomie [https://fr.wikipedia.org/wiki/Kouznetsov_NK-12] :
                https://fr.sputniknews.com/russie/202007151044104265-la-russie-teste-un-moteur-electrique-base-sur-des-technologies-jamais-utilisees/

            Quatrième alternative, la batterie aluminium-air, inventée par Trevor JACKSON, en cours d’industrialisation chez Austin, au Royaume-Uni : 2.500 kilomètres d’autonomie, un prix de revient kilométrique de 7 centimes, un temps de changement de batterie de 90 secondes.

            En français : http://www.wikistrike.com/2019/11/revolutionnaire-une-batterie-de-voiture-electrique-qui-peut-parcourir-2-500-km-sans-recharger.html

            En anglais : https://www.dailymail.co.uk/news/article-7592485/Father-eight-invents-electric-car-battery-drivers-1-500-miles-without-charging-it.html

            Voici ce que m’écrivait, le mois dernier, l’inventeur, au sujet de son entreprise française, créée en 2006, liquidée en 2010 : SAS METALECTRIQUE (registration of 11-07-2006, cancellation of 04-03-2010), 8 route de CHÂTEAUROUX, 36200 ARGENTON SUR CREUSE, RCS 490 895 729, APE 7219Z (Research and Development in the Physical Sciences), President M Trevor JACKSON, website : https://www.metalectrique.com/   
            Traduction de son mèl : « Merci Benoit,

             » Métalectrique SAS a été attaquée par des inconnus et la DST m’a prévenu de la catastrophe. Michel Sapin (notre maire) s’est excusé mais n’a rien pu faire.

            Ils ont bloqué le financement d’Oséo, ils ont fermé mes comptes en banque, ils ont coupé mon électricité et mis mon téléphone en panne. Ils ont garé des voitures devant chez moi et ont empêché mon père et mon frère de m’appeler. Ils ont également bloqué la police métropolitaine de Londres via France Télécom.

            J’ai dû laisser notre chien de famille (Charlie) pendant six mois et il est décédé peu de temps après son retour au Royaume-Uni. Mes enfants ont été dévastés en laissant Charlie et leurs camarades de classe français derrière eux. Je devais aussi dire au revoir à mes chers amis. Nous avons quitté notre maison et avons dû la vendre pour payer les factures. Nous n’avons pas de maison depuis 2008 et nous sommes des citoyens de seconde classe. Le maire a essayé de me forcer à m’inscrire aux Restos du Coeur. C’est parce que j’avais inventé une technologie capable de changer le monde.

            Je l’ai inventée à Cornwall en 2001 et ma famille et moi avons été victimes d’intimidation et de harcèlement au Royaume-Uni et en France. Nous avons été bloqués dans les médias jusqu’à ce que l’article de Mail on Sunday ait été publié. Maintenant, les médias enterrent l’histoire avec plus de « percées » et de battage médiatique dans le lithium.
            C’est la planète de tout le monde, donc la minuscule clique qui le détruit doit être en prison, à mon avis.
            Je ne sais pas qui a fait ça à moi et à ma famille, mais vous avez peut-être raison. J’apprécie vos commentaires et vos conseils avisés. Je vous remercie.
            « Trevor »


            • babelouest babelouest 21 octobre 06:54

              Ajoutons à ce palmarès rigolo ces nouveaux téléphones accros à la 5G, qui obligeront là encore, pour renouveler le parc, à faire appel par tonnes à des métaux rares et très difficiles à extraire, seront en liaison avec des antennes très petites, mais très puissantes et très nombreuses qui s’ajouteront aux milliards (oui) d’objets connectés, et aux antennes déjà existantes. Cela aura un coût énergétique monstrueux, en cette période où effectivement les « autorités » prônent benoîtement la modération. On nous prend pour des bernicles ?


              • barbarossa 21 octobre 09:13

                @babelouest
                « On nous prend pour des bernicles ? »

                Poser la question c’est d’y répondre .....


              • zygzornifle zygzornifle 21 octobre 09:17

                Il n’y a que la marche a pied qui est écolo et encore car la fabrication des matériaux et l’assemblage des chaussures avec des colles néoprènes doit en rejeter un max ....


                • JC_Lavau JC_Lavau 21 octobre 09:45

                  @zygzornifle. Sans tenir compte de la durée parfois bien problématique des matériaux des chaussures.
                  Pour aller sur les crêtes de Margériaz, je comptais sur des brodequins en dotation 2000 de la Bundeswehr, très douillettement doublés. Sauf que la liaison entre la semelle dure et la tige était en polyuréthane qui partait en poudre. Direction poubelle, ce joli travail finement réalisé.
                  Je remonte du garage des brodequins de toile, fourniture militaire pour désert, neufs. Sauf que les semelles en polyuréthane partent en bouillie. Je récupère les semelles intérieures et les lacets, le reste part à la poubelle.
                  En 2008, des gars partent vers le Glacier Blanc. Sauf que les chaussures d’alpinisme Koflach partent en éclats.
                  Idem de chaussures de ski Koflach achetée au Trocathlon, la résine est oxydée et hydrolysée, ça part en éclats. Poubelle...
                  A suivre.


                • rhea 1481971 21 octobre 10:52

                  On déplace une tonne à 80 km/h ou 130 km/h, quelque soit son mode

                  de propulsion on pollue, c’est de l’énergie dépensée .


                  • titi 22 octobre 18:27

                    D’après Jancovici, le total des émissions de CO2 des SUV américains = émissions de CO2 évitées par la centrale de Fessenheim.

                    L’enfer est pavé de bonne intention.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

barbarossa


Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité