• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ankara « répliquera fermement » à la dissolution du groupe ultranationaliste

Ankara « répliquera fermement » à la dissolution du groupe ultranationaliste turc des Loups gris en France

Le groupe les Loups gris a été dissous mercredi en France lors du conseil des ministres[1].

Turquie, pas contente ! Pas contente du tout !

Elle a prévenu mercredi 4 novembre 2020 qu'elle allait "répliquer fermement" à la dissolution par la France de l'organisation ultranationaliste turque des Loups gris, qualifiant cette décision de "provocation".

J’ai tendance à dire que la seule réponse possible turque à tout ce qui ne lui convient, c’est de montrer les muscles et de frapper : Méditerranée orientale, Grèce et Chypre, Libye, Syrie, Irak, Kurdes, Alévis, Chrétiens d’Orient, opposants au régime erdoganien, athées, Arméniens de l’Artsakh et d’Arménie, Arméniens de France, à qui le tour ?

Il est par ailleurs vrai que ce grand pays démocratique ( ?!?) est habilité à faire respecter la liberté d’expression pas seulement à l’intérieur de ses frontières mais également dans le monde ! Le ministère turc des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué : "Nous soulignons qu'il est nécessaire de protéger la liberté d'expression et de réunion des Turcs de France (...) et que nous répliquerons de la plus ferme des manières à cette décision". Si je comprends bien, la liberté d’expression des islamo-fascistes est précieuse, surtout s’ils sèment la peur et le trouble chez les « ennemis héréditaires », les Arméniens et leurs descendants. Si je comprends bien également, les prisons turques ne sont pas pleines de journalistes récalcitrants et d’intellectuels qui ne coopèrent pas avec Erdogan ? La Turquie erdoganienne, c’est bien connu, est le paradis de la liberté d’expression et de la libre pensée !

Le ministre français de l'Intérieur avait, en effet, annoncé plus tôt sur Twitter que le groupe ultranationaliste turc les Loups gris a été dissous mercredi en France lors du conseil des ministres : "Le mouvement des Loups gris a été dissous en conseil des ministres, conformément aux instructions du président de la République", avait tweeté le ministre Gérald Darmanin, estimant dans son décret que ce groupuscule "incite à la discrimination et à la haine et est impliqué dans des actions violentes".

Par ailleurs, la France va plaider en faveur de « sanctions » au niveau européen contre la Turquie à l'heure où les tensions entre l'UE et Ankara montent sur de nombreux points de contentieux, a déclaré mercredi le secrétaire d'État français aux Affaires européennes, Clément Beaune. "Nous pousserons en faveur de mesures européennes de réaction forte, dont l'outil possible des sanctions", a affirmé M. Beaune devant le Sénat[2]

Enfin, le ministre de l’Europe et des affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian, répondant à une question d’actualité au Sénat (Paris, 4 novembre 2020)[3] sur le comportement de la Turquie, a déclaré : « Vous posez des questions légitimes et totalement pertinentes. Nous avons avec Ankara une longue liste de désaccords très sérieux. Et nous attendons d'abord d'Ankara, vous l'avez dit, que la Turquie cesse son comportement belliqueux dans le voisinage européen. Les actions unilatérales de la Turquie en Méditerranée orientale, la politique agressive de la Turquie en Libye, la politique de la Turquie dans le Haut-Karabakh sont des ferments de déstabilisation majeure.

Mais, Monsieur le Sénateur, ces dernières semaines, nous avons franchi dans nos relations avec la Turquie un palier inadmissible entre pays alliés. Les insultes, les calomnies, la volonté d'instiller une campagne de haine à l'égard de la France et de l'Europe, sont de nature totalement différente ; ce sont des menaces ! Nous attendons donc que le président turc et son gouvernement mettent un terme immédiat à ces comportements. Et nous ne tolérerons pas, non plus, que cette haine et cette violence soient exportées sur le territoire français, en étant relayées par des groupuscules qui ne doivent pas avoir le droit de cité.

Et je voudrais vous dire aussi que les réactions unanimes de solidarité de toute l'Europe démontrent que ce n'est pas uniquement une question de contentieux franco-turc, mais d'attaques contre l'Europe, ses valeurs, son modèle de libertés fondamentales et d'État de droit. Et je voudrais rappeler qu'il y a un rendez-vous, Monsieur le Sénateur, posé par le Conseil européen, au mois d'octobre, avant même l'escalade que j'ai constatée et que vous avez constatée ; le rendez-vous, c'est si la Turquie ne modifie pas fondamentalement et concrètement sa posture, avant le Conseil européen de décembre, alors nous prendrons les mesures nécessaires, au niveau européen, à l'encontre des autorités turques. Vous avez proposé une liste et dans cette position du rendez-vous de décembre, je dois vous dire, ici, que toutes les options sont sur la table. »

Tout ça est bien, mais encore faut-il attendre la position de l’Allemagne sur d’éventuelles sanctions européennes, dans la mesure où cette dernière les bloque depuis des mois et qu’elle ne souhaite en aucun cas se brouiller avec la Turquie avec qui elle a toujours entretenu des relations d’intérêt uniquement, piétinant tous les principes sur lesquels l’Union est basée.

L’Allemagne ne veut pas de politique étrangère commune et à fortiori pas de politique de défense commune. Bref, elle ne veut pas d’Europe politique, d’Europe puissance capable de répondre aux superpuissances mondiales. Elle ne veut pas non plus fâcher son allié turc et les 3 à 4 millions de turcs et germano-turcs qui vivent outre-rhin. Tout ce qu’elle souhaite c’est de conserver l’Europe-marché, uniquement tournée vers le libre-échangisme qu’elle domine. Le reste ne l’intéresse pas, encore moins les préoccupations humanistes ou égalitaristes qui peuvent surgir, par moments, dans la mémoire de certains…

 

[1] i24NEWS – AFP, le 04 novembre 2020

[2] Op.cit.

[3] Site du ministère français des Affaires étrangères.


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • eddofr eddofr 5 novembre 2020 10:09

    De part son comportement la Turquie n’est tout simplement plus une alliée.

    Dans ces conditions, la France devrait exiger que la Turquie soit immédiatement exclue de l’OTAN et en cas de refus, prendre acte de cette divergence stratégique irrémédiable et se retirer elle-même d’une organisation de défense qui ne la défend plus.


    • JPCiron JPCiron 5 novembre 2020 12:59

      @eddofr

      De part son comportement la Turquie n’est tout simplement plus une alliée.>
      .
      Elle n’est malheureusement pas la seule... !!
      .


    • JPCiron JPCiron 5 novembre 2020 13:24

      @eddofr

       la France devrait exiger ... >
      .
      La France peut continuer à déclamer des tombereaux de ’paroles verbales’...

      Mais au Moyen Orient, les principaux Alliés ’’sacrés’’ de la France (dont les USA et Israël) peuvent impunément (et avec notre bénédiction de fait) ne pas respecter leur signature, piétiner le Droit International/de l’Homme, sans que l’on ne lève le petit doigt pour demander des sanctions ou des contre-mesures. C’est-à-dire des voyous que nous voyons comme des prophètes de sagesse, des modèles.

      Les gens ne comprennent pas pourquoi d’autres voyous doivent subir nos foudres, tandis que nos ’’amis-voyous’’ peuvent faire ce qu’ils veulent. Ce n’est pas de nature à nous crédibiliser. Les gens nous voient trop souvent comme des faux-culs !

      <Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. > (Matthieu 7:15).
      .


    • vraidrapo 7 novembre 2020 12:14

      @JPCiron

      je te signale une analyse géopolitique extrêmement pertinente et lucide concernant la stratégie d’Erdogaz dans l’intervalle autorisé par Trump et Poutine.
      Surtout sur l’état d’esprit de Poutine...
      vers la conclusion, une expression intéressante :
      sur les postures contradictoires profitables à Erdogaz (sur base de S400)
      Trump ne veut pas le contrarier pour éviter de nuire à l’OTAN,
      Poutine laisse faire en espérant qu’il nuise le plus possible à l’OTAN
       (Poutine est obnubilé par OTAN et surtout en Pologne)

      par Christian Makarian.

      REPLAY demain dimanche 8 novembre

      « radio-aypfm.com » à 10hr 15


    • HELIOS HELIOS 5 novembre 2020 11:01

      Si les gouvernements ne veulent pas de sanctions économiques contre la Turquie, les peuples peuvent bien les mettre en oeuvre eux-mêmes.

      Par exemple, ...

      cessons d’acheter des auto Mercedes, Audi, BMW et autres Volkswagen...

       cessons d’acheter des matériels Bosch, Siemens ...

      Mais surtout, revoyons nos échanges avec les pays en général qui soutiennent les pays terroristes et expansionnistes.

      Raisonnons concrètement... ce que ne peut faire la classe politique, les simples citoyens peuvent le faire. Je sais qu’il est interdit de demander un boycott, je sais aussi que les industriels et les commerçants font tout ce qui est en leur pouvoir pour cacher l’origine des produits qui sont vendus, justement pour rendre ces boycotts plus difficile... mais a l’heure de la mondialisation souterraine ou non, le client, l’usager ou/et le consommateur peuvent donner leur avis en choisissant ce qu’ils achetent.

      Nous aussi nous pouvons influer sur le cours des chose... notre classe politique, par exemple, veut punir le Royaume Unis pour sa sortie du carcan de l’UE... a nous d’aider ce pays qui ne se laisse pas faire par les fonctionnaires de Bruxelles, achetons a l’ouest, achetons anglais avant d’acheter plus a l’est !!! Apres tout, en faisant ainsi, nous nous aidons nous-mêmes.

      Merci de m’avoir lu, la sécurité d’un pays a tout point de vue est aussi l’oeuvre de son peuple, regardez qui importe la violence, réduisons notre commerce avec ceux qui ont un double langage, les peuples se reconnaîtront et approuveront.


      • robert 5 novembre 2020 11:06

        @HELIOS
        et des renault


      • vraidrapo 5 novembre 2020 12:22

        @robert
         Les CLIO seulement.


      • vraidrapo 5 novembre 2020 12:24

        @HELIOS

        Tu as la prétention de voir les gens se priver de jouir dans des berlines allemandes...
        C’est comme le père Noël !


      • HELIOS HELIOS 5 novembre 2020 12:53

        @vraidrapo

        ... bof, je sais bien, mais les allemands constatent, ne serait-ce que 0,1% de baisse des ventes momentanément, cela est largement suffisant pour que le simple pekin d’outre Rhin prennent conscience du problème... problème qu’ils ressentent par ailleurs !


      • jakem jakem 5 novembre 2020 13:20

        @HELIOS
        D’accord avec ça !  Susciter / suggérer un tel changement de comportement est cohérent et légitime mais l’obtenir est compliqué voire impossible.

        Il faudrait être sûr que les articles fabriqués ailleurs que « made in Turkey » et « made in Germany » le soient réellement et originellement étrangers. 

        Et il faudrait qu’ils soient au moins de qualité équivalente.

        Ce qui n’est pas irréalisable, même en France.


      • JPCiron JPCiron 5 novembre 2020 13:37

        @jakem

        D’accord avec ça ! Susciter / suggérer un tel changement de comportement est cohérent et légitime ...> 

        Non ! Pas du tout !  smiley
        Appeler au boycott, c’est un truc qui s’appelle BDS, et qui est très mal !
        Macron a expliqué que c’est discriminatoire. Donc répréhensible.

        Il est vrai qu’on le fait quand même... car c’est cohérent avec nos valeurs.

        Mais le BDS c’est illégal et illégitime.
        C’est aussi antisémite (ils sont aussi sémites en Turquie ?).
        .


      • vraidrapo 6 novembre 2020 04:45

        @HELIOS

        Dans l’électroménager BEKO est une marque turque fréquemment référencée chez nos principaux revendeurs


      • robert 5 novembre 2020 11:05

        Le groupe des loups gris n’existe pas en France (en tant qu’organisation comme le rn)


        • M.William 5 novembre 2020 11:46

          @robert
          Dès qu’ils défileront pour casser de l’arménien, ils seront arrêtés.

          Organisation répertoriée ou pas.

          C’est déjà bien , ne trouvez-vous pas ?


        • robert 5 novembre 2020 11:48

          @M.William
          oui et on les reconnait comment ?


        • M.William 5 novembre 2020 11:57

          @robert
          Comme on reconnaît les neo-nazis quand ils sortent de leur bunker.


        • vraidrapo 5 novembre 2020 12:27

          @robert

          La loi a défini la notion d’Association de Fait.
          Les signes distinctifs et les slogans permettent de les distinguer.
          Le pouce joint avec le majeur et l’annulaire.
          Les slogans interdits contre les Arméniens et les Kurdes.

          Peine : 3 ans de prison fermes et 45,000€ d’amende (ça en fait des kébab à la dinde !)


        • vraidrapo 5 novembre 2020 12:21

          Si on veut bien extrapoler l’analyse d’hier de Zemmour (sur Cnews, 19hr) concernant l’Allemagne, la France, l’UE et le Yanki on peut déduire qu’il existe un Arc :

          Yanki— Allemagne— Turquie— Israël

          cette clef de lecture peut aider à comprendre la posture des Comités de Rédaction de nos Media du MEDEF et du Lobby Néfaste réunis.

          SVP, ne vous laissez plus abuser par le cinéma anti-Israël d’Erdogaz !

          Ceux qui seront de ce monde dans 35 ans verront qu’avec l’ascension de la Chine, l’Arc ne vaudra plus tripette... mais pour l’heure c’est sûr qu’il fait du dégât.


          • vraidrapo 5 novembre 2020 12:32

            Ceaucesku et Pinochet roulaient aussi les mécaniques.

            On a vu comment le premier a fini sa vie avec sa femme.

            Le second a dû attendre l’intervention de Thatcher pour être libéré (si ma mémoire est bonne).

            Il y a eu aussi Bokassa, Idi Amin Dada etc...

            Omar Bongo a été protégé par l’armée de La Mitte...

            Pour Hilter...


            • ETTORE ETTORE 5 novembre 2020 13:02

              Donc, non seulement nous avons des loups sur notre territoire, mais le principal dresseur de fauves Erdokakahn, va les dresser à égorger les moutons que nous sommes ?

              Je réclame le droit de réduire le cheptel de loups sur notre territoire, afin que les moutons puissent profiter de l’herbe verte sans être remisé en bergerie toutes les nuits à heure fixes.

              C’est pas parce que l’on as éradiqué les prédateurs naturels, qu’il faut en accepter les réintroductions de variétés illégales dréssées ailleurs.


              • M.William 5 novembre 2020 13:18

                @ETTORE

                Exécution de 3 militantes kurdes à Paris :

                https://fr.wikipedia.org/wiki/Triple_assassinat_de_militantes_kurdes_%C3%A0_Paris
                MIT et Loups gris même combat.


              •  C BARRATIER C BARRATIER 5 novembre 2020 18:15

                Assez d’accord avec cet article, merci.

                Bien sûr il n’y a aucune raison de s’étonner lorsqu’un état européen n’envisage pas les mêmes sanctions que celles que la FRANCE DEMANDE...C’est au parlement européen de décider....

                En attendant trouvons tout seuls des manières d’inquiéter plus encore Erdogan, en riposte. La France ne manque pas de moyens pour le faire. L’Europe, c’est après....


                • Jean de Beauce France Républicaine et Souverainiste 6 novembre 2020 08:26

                  Les loups gris sont marginaux en France. Erdogan va-t-il dissoudre la section Rassemblement National de Turquie et ses 3 adhérents ?


                  • ZenZoe ZenZoe 6 novembre 2020 08:39

                    Quelle triste blague cette pseudo-dissolution, j’ai vraiment honte pour la France. Erdogan, même s’il râle pour la forme, doit quand même bien rigoler.

                    Il faut juste imaginer une guerre entre des loups et des brebis bêlantes ! Pitoyable ! L’expulsion immédiate avec déchéance de nationalité de tous les Turcs impliqués était la seule solution.


                    • M.William 6 novembre 2020 09:51

                      @ZenZoe

                      Honte des tribunaux ?aussi ?

                      https://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=71464

                      Inéligibilité pour l’accusé , qu fait parti de Egalité et Justice : PEJ.


                    • zygzornifle zygzornifle 6 novembre 2020 09:33

                      Les loups gris vont êtres remplacés par les loukoums ....


                      • zygzornifle zygzornifle 6 novembre 2020 09:35

                        Turquie, pas contente ! Pas contente du tout !

                        Elle est contente quand elle touche les milliards payés par cette Europe de trouillards et de faux culs ....


                        • vraidrapo 6 novembre 2020 23:06

                          La France renonce aux championnats d’Europe d’athlétisme en Turquie.

                          Les turcs n’auront pas plus de médailles pour autant : le lancer de Yatagan n’est pas au programme des Jeux


                          • placide21 7 novembre 2020 08:14

                            Comme dit Poutine ;« lorsque le conflit est inéluctable ,frapper le premier »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité