• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Appellez-moi madame

Appellez-moi madame

Un père de famille qui a changé de sexe est-il un bon père ?

Sandrine Kermorgant, une transsexuelle de 36 ans, ne décolère pas contre la décision de la juge des affaires familiales de Lorient (Morbihan). La magistrate lui a retiré la garde de l'enfant dont elle est le père biologique, en raison de sa transsexualité. Rendue le 23 février dernier, cette décision, très récente donc, ordonne un examen médico-psychologique des parents avant de trancher sur la résidence de la petite fille de 2 ans et sur un droit d'accueil. En attendant, la résidence habituelle est fixée chez la mère, avec un droit de visite simple pour le père biologique.

Sandrine, puisque c’est désormais son prénom, témoigne : "A aucun moment, la juge ne m'a appelée Madame Kermorgant, alors que c'est mon nom d'usage et qu'il est inscrit sur tous mes papiers".

La mère de l'enfant dénonce elle "beaucoup de mensonges". Elle précise que "la petite l'appelle maman, elle est perdue et lui ne veut pas faire en sorte de se faire appeler papa »

Il est très intéressant de noter que, au fond, rien n'indique que le fait de changer de sexe fasse de vous un mauvais père, même si on est un peu destabilisé de prime abord. Comment juger une telle situation ?

Par delà cette affaire précise, on voit bien que les mœurs se sont accélérées à un rythme tel que le législateur est complètement perdu, laissant les magistrats dépourvus de textes clairs et interprétant le droit seul.

Les conventions traditionnelles éclatent, les termes classiques du divorce ou du mariage sont bousculés. Le fait qu’une partie conservatrice de la population française soit choquée n’est en soi pas une surprise : entre la GPA, le mariage homosexuel, le changement de sexe, le droit Français court après la modernité des temps, sans jamais la précéder.

Un des enjeux judiciaire à venir sera de légiférer sur un ensemble de questions liées à l'éclatement du couple traditionnel, que cela plaise ou non..


Moyenne des avis sur cet article :  1.96/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • armand 5 mars 2015 18:05

    Comme votre vie doit être misérable


    • P-Troll P-Troll 5 mars 2015 21:23

      « Un père de famille qui a changé de sexe est-il un bon père ? »


      vous voulez dire une bonne mère ?

      • Vipère Vipère 5 mars 2015 21:48


        Grégoire Duhamel 




        Hier encore, cet homme était père et détenteur des bijoux de la famille et du jour au lendemain, le voilà débarrassé comme le sapin de Noel après les fêtes, de ses boules et guirlandes, non pas par l’opration du Saint Esprit, mais par le bistouri d’un chirurgien qui a taillé dans le rosbeef pour en faire une paupiette.

         Dieu quel gâchis !

        Et après, Monsieur débarrassé de la pièce du boucher voudrait qu’on l’apelle Madame et que son enfant qui a déjà une mère qu’il nomme maman depuis sa naissance, appelle son père émasculé, maman  ?

        Ce père est un bourreau d’’enfant qui s’ignore ! La tolérance a des limites qui doivent s’arrêter là où commence les droits de l’enfant, d’avoir un père et une mère, et non les fantaisies de changement paternels qui ne regardent que l’intéressé.





        • Trelawney Trelawney 6 mars 2015 09:08

          @Vipère
          La tolérance a des limites qui doivent s’arrêter là où commence les droits de l’enfant, d’avoir un père et une mère

          Question 1 : Qui définie les droits de l’enfants ?

          Question 2 : Est-ce que le papa doit montrer sa « pièce du boucher » à ses enfants pour prouver son statu de père ?

          Citation bouddhiste : La nature hait la normalité


        • kalachnikov lermontov 5 mars 2015 22:04

          Sa reum était punk coiffée à l’iroquoise, au petit chéri, et elle lui a trop branlé le kiki. Une petite cure de Miller lui fera du bien ; Henry, bien sûr, pas Alice.

          (c’est pour rire, hein.)


          • Tillia Tillia 6 mars 2015 05:34

            Un père que son enfant doit appeler maman ? 

            Mais un enfant voit avec des yeux innocent il continue de voir son père.

            En fait cette nouvelle femme est un ancien homme comme les autres. 

            • Ruut Ruut 6 mars 2015 16:32

              Merci le PS pour avoir détruit le concept de Famille naturelle.
              L’enfant c’est un Garçon ou une Fille ?

              Pour un Garçon, ça doit être sacrément traumatisant de voir son modèle masculin (Père) s’auto détruire en nouvelle Maman poilue et barbue.


              • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 6 mars 2015 16:53

                L’article et surtout la conclusion sont très justes : nous voilà dans le pétrin, tant il est vrai que « mal nommer les choses c’est ajouter à la misère du monde. » Je n’y ai pas beaucoup réfléchi mais tout ça me met très mal à l’aise.


                • docdory docdory 6 mars 2015 18:54

                  Comme le dit fort à propos je ne sais plus quel chanteur de variétés en vogue actuellement : « Où t’es, papa où t’es, où t’es papa où t’es, où t’es papa où t’es, où t’es où t’es où t’es ..... »


                  • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 6 mars 2015 20:06

                    Il n’y a pas de véritable « changement de sexe » : seulement des délires, des mutilations, des fictions juridiques.


                    • Aldous Aldous 7 mars 2015 11:35

                      Dans le monde réel, personne ne peut changer de sexe.


                      Couper la bite à un homme et lui injecter des hormones je fait pas de lui une femme. Chaque cellule de son corps garde un adn masculin qui atteste qu’il est et demeurera un homme.

                      N’oublions pas que ce n’est pas juste un ou deux gènes qui différencient l’homme de la femme, c’est tout un chromosome. Un sur 23 soit plus de 4% du patrimoine génétique. Une paille.
                      Ca donne 86% de gènes en commun alors que l’homme et le chimpanzé mâle ont plus de 99% de gènes identiques ! (ça marche aussi pour les femmes et les chimpanzés femelles) 

                      Bref, si ce monsieur castré exige de se faire appeler madame, alors il faut donner le citoyenneté à Cheeta. (Ou mettre Demis Roussos au zoo ? Paix à son âme) 
                      Bref.
                      Ce monde est absurde, et quand on perd pied avec la réalité en général ça finit mal.

                      • lisca lisca 13 juillet 19:16

                        Cet article est une ode à l’eunuque et un encouragement à la psychose mutilante.
                        Il pourrait inciter de jeunes garçons mal dans leur peau à commettre l’irréparable.
                        Raconter une telle histoire en concluant qu’il faut protéger les droits autoproclamés des eunuques volontaires, c’est répugnant.
                        Merci au juge d’avoir privilégié l’intérêt de la pauvre petite fille que cet eunuque a procréée quand il avait encore ses attributs virils. Orpheline de père sans pouvoir faire son deuil, quelle tristesse.
                        Un garçon né garçon le sera toute sa vie, c’est inscrit dans chacune de ses cellules, qu’il se mutile par folie ou pas, que ça lui plaise ou non.
                        Pourrir la jeunesse, diminuer l’homme et la femme, faire en sorte qu’ils s’auto-mutilent ou s’auto-exploitent eux-mêmes, dans quel but ?
                        C’est louche !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires