• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Approchez ! Mesdames et Messieurs ! Venez à la grande braderie jupitérienne (...)

Approchez ! Mesdames et Messieurs ! Venez à la grande braderie jupitérienne !

 

Profitez. On liquide ! On liquide !

Tous nos clients sont contents, et si les Français sont kons tant mieux !

On a besoin de pèze, on brade !

Arcelor ? Liquidé… « FIRED ! » comme dit Trump, le pote à Mac’Ron…

Péchiney ? Liquidé… « FIRED ! »

Lafarge ? Liquidé… « FIRED ! »

Alstom ? Liquidé… « FIRED ! »

Eh ! Oh ! Pourquoi la France vend-elle ses bijoux de famille ? Parce que les dirigeants de ces grosses boîtes sont NULS. Parce que les dirigeants politiques français courent après leur réélection et sont donc obnubilés par le court terme, ce qui les pousse à toutes les magouilles, voire toutes les trahisons.

NULS les patrons. L’industrie française est coincée dans un positionnement trop milieu de gamme et des produits plus chers que ceux de la concurrence. De plus, contrairement aux Japonais, aux Allemands, aux Étasuniens, ils ont démantelé les grands consortiums comme la CGE (compagnie générale d’électricité). Qui se souvient que ce géant mondial, du temps d’Ambroise Roux, c’était Alcatel (Alsacienne de constructions atomiques, de télécommunications et d’électronique) spécialisé dans les télécommunications, qui fut, avant sa descente aux enfers par son « mariage » avec l’étasunien Lucent, une entreprise à la pointe dans ce secteur porteur des télécoms, présente dans 130 pays ! FIRED !

La CGE, c’était aussi Alsthom : la fabrication des locomotives et du matériel de chemin de fer puis l’inventeur des TGV. Devenue Alstom, c’est aussi un des tout premiers spécialistes mondiaux des turbines électriques, celles qui équipent toutes nos centrales électriques, qu’elles soient nucléaires, thermiques ou même hydrauliques. FIRED !

Alstom, c’était aussi les Chantiers navals de l’Atlantique qui, après bien des péripéties actionnariales, ce jour de fin septembre 2017 vont être littéralement bradés à l’Italien Fincantieri pour 80 millions d’euros, une poignée de figues pour une entreprise qui a un chiffre d’affaires se comptant en milliards, un carnet de commandes plein pour dix années et un savoir-faire unique au monde.

N’en jetez plus, la coupe est vide…

Bon. Dépassons les blessures d’amour-propre et regardons les choses froidement.

Le passage d’Alstom transport sous direction allemande nous débarrassera de ce patronat nul et cupide, venu non pas de l’industrie, mais du pantouflage d’énarques. Au point où ils ont laissé l’entreprise, ce sera salutaire, même pour les ouvriers car en Allemagne, les salariés sont associés à la cogestion de l’entreprise. Et puis ça fait un champion européen.

Beaucoup plus grave est le largage honteux de la branche énergie d’Alstom à l’étasunien General Electric. Parce que ça met toutes les centrales génératrices d’électricité de France à la merci du bon vouloir étasunien. En effet si les turbines installées (dans toutes les centrales françaises) tombent en panne, la fourniture des pièces détachées dépendra de General Electric, donc du Gouvernement étasunien. Idem pour les pièces de rechange de nos valeureux sous marins nucléaires ! Bonjour l’indépendance !

Vous voyez l’énorme moyen de pression politique que nos dirigeants ont mis entre les mains d’un pays cupide et sans vergogne, dirigé par un fada. À l’heure actuelle, le « NON » de Chirac et de Villepin à Bush concernant la guerre en Irak ne serait plus possible.

Non mais, comment des dirigeants politiques – en particulier le banquier Macron conseillant le nullissime Hollande – ont-ils pu accepter une telle opération qui tangente la haute trahison ?

Incompétence totale : General Electric, en connivence avec la « Justice » étasunienne, a incité celle-ci à épingler certains dirigeants français d’Alstom pour corruption. Ben voyons… Comment fait-on des affaires dans le milieu nauséabond du capitalisme financier ? Coutumière du racket à grande échelle, la « justice » yankee a « puni » l’entreprise française avec une amende exorbitante et la menace de mise en taule de plusieurs dirigeants. Ceux-ci ont donc préféré brader l’entreprise pour sauver leur peau, tout en engrangeant des montagnes de pognon… Montebourg a essayé de lutter, mais François l’a viré pour le remplacer par… le Rotchildboy Macron, celui-là même qui, maintenant devenu calife à la place du calife, brade le reste du groupe à Siemens et les ex-Chantiers de l’Atlantique aux Italiens.

Banquier un jour, banquier toujours…

Photo X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • aimable 27 septembre 14:20

    le chantier A T X 10ans c’est le temps que mettrons les Italiens a dépouiller le chantier de toutes ses valeurs
    Alstom disparaitra encore plus rapidement
    je me demande combien de temps mettrons les politiques a nous envoyer rejoindre le tiers monde, parce que , quand ils ne restera plus rien a vendre, il ne leur restera que les impôts pour maintenir leur train de vie !


    • Le421 Le421 27 septembre 19:20

      @aimable
      Conclusion...
      Si elle existait encore, ces gens devraient comparaître devant la Haute Cour de Justice au lieu de faire les geais à la télé.
      J’te remettrais « la louison » en marche rien que pour ça, tiens, si je n’étais contre la peine de mort.
      Ces gens laissent plus de cadavres humains derrière eux que tous les terroristes réunis, en définitive !!

      Pénicaud devant Elise Lucet hier soir était pitoyable de mauvaise foi et d’incompétence.
      Et encore, la journaliste de Cash Investigation ne lui a pas parlé du plan de licenciement chez Danone où elle était DRH pour mieux vendre ses actions aussi sec !!
      Et c’est Ministre du Chôm... Heu, non, du Travail !!


    • sloop sloop 27 septembre 14:51

      Le « NON » de Chirac et de Villepin nous a couté un Sarko !

      Qui a tout-bien-re-ficellé l’idée de France giscardienne avec ceux dont la politique ne feraient pas de morts apparemment — Un putain de bigleux je vous dis —.

      Si vous voyez quelque changement depuis l’open-bar du XXème siècle, vous appartenez aux extra-sensoriels.


      • sloop sloop 27 septembre 15:02

        @sloop
        *politique ne ferait


      • ricoxy ricoxy 27 septembre 19:48

         
        « Le passage d’Alstom transport sous direction allemande nous débarrassera de ce patronat nul et cupide... »
         
        Les salariés n’ont pas à se faire de bile si Alstom est absorbé par Siemens. Qu’ils sachent que désormais on « emboche ».
         


        • Abou Antoun Abou Antoun 27 septembre 21:59

          @ricoxy
          (hors sujet) L’auteur, je vous prie de m’excuser.
          ricoxy, aucune des deux adresses e-mail que je connais ne fonctionne.
          Veuillez donc également vérifier le serveur de laposte.
          Merci.


        • ricoxy ricoxy 28 septembre 00:11

           
          ► @Abou Antoun
           
          [Hors sujet] Un test croisé sur les deux messageries a été positif. Alors ???
           


        • Abou Antoun Abou Antoun 28 septembre 11:49

          @ricoxy
          Tutto bene !


        • baldis30 27 septembre 21:25

          bonsoir

          excellente approche

          je me répète mais il le faut au cas où enfin ces quelques vers de la fin de la grande tirade de Ruy Blas pourraient avoir l’effet d’un électrochoc ...

          -.......Ö géant se peut-il que tu dormes !
          - On vend ton sceptre au poids ! Un tas de nains difformes
          - se taille des pourpoints dans ton manteaux de roi ;
          - Et l’aigle impérial qui jadis sous ta loi,
          - couvrait le monde entier de tonnerre et de flammes,
          - Cuit pauvre oiseau plumé dans leur marmite infâme .

          .


          • Abou Antoun Abou Antoun 27 septembre 22:00

            @ L’auteur
            Excellent article, d’accord à 100% avec vous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires