• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Armes de destruction massive américaines en Ukraine : des demandes (...)

Armes de destruction massive américaines en Ukraine : des demandes d’explications insistantes

JPEG - 243.2 ko
Capture d’image d’un compte-rendu du ministère russe de la Défense montrant des biolabs parrainés par les États-Unis sur le territoire ukrainien. Photo : Ministère russe de la Défense

La Russie renforce aujourd’hui ses accusations contre le développement par les États-Unis d’armes biologiques en Ukraine en s’appuyant sur des documents et des preuves qu’elle a obtenues dans le cadre de ses opérations militaires dans le pays voisin. Les États-Unis continuent de prétendre que les accusations de la Russie sont de la « désinformation », même si les déclarations de différents responsables de l’administration Biden sont contradictoires, ce qui a suscité des inquiétudes internationales croissantes concernant les laboratoires biologiques américains dans le monde.

Le président russe Vladimir Poutine a prononcé mercredi un long discours sur la crise ukrainienne : « Il existait un réseau de dizaines de laboratoires en Ukraine, où des programmes biologiques militaires étaient menés sous la direction et avec le soutien financier du Pentagone, notamment des expériences sur des souches de coronavirus, l’anthrax, le choléra, la peste porcine africaine et d’autres maladies mortelles ».

M. Poutine a noté que des « tentatives frénétiques » sont en cours pour dissimuler les « traces de ces programmes secrets », selon RT.

Selon les analystes, les remarques de M. Poutine montrent que la Russie prend très au sérieux les accusations portées contre les États-Unis. En plus de fournir les documents qu’elle a obtenus en Ukraine, et afin de vérifier davantage les accusations, Moscou et Kiev pourraient envisager d’inviter une équipe d’enquête internationale comprenant des pays neutres comme la Chine, l’Inde, la Turquie et des représentants d’organisations internationales à pénétrer dans les installations concernées pour recueillir des preuves plus directes et plus convaincantes.

Les réponses de Washington ont rendu la communauté internationale encore plus inquiète. La semaine dernière, le porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a qualifié de « campagne de désinformation » les affirmations russes selon lesquelles les États-Unis auraient secrètement exploité des laboratoires d’armes chimiques et biologiques sur le territoire ukrainien.

Mais le sous-secrétaire d’État aux affaires politiques, Victoria Nuland, a déjà déclaré lors d’une audition au Congrès que les États-Unis disposaient d’« installations de recherche biologique » en Ukraine et elle a ajouté : « Nous sommes maintenant très préoccupés par le fait que les troupes russes… pourraient chercher à prendre le contrôle de [ces laboratoires], et nous travaillons donc avec les Ukrainiens sur la manière d’empêcher que ces matériels de recherche ne tombent entre les mains des forces russes si elles s’approchent ».

Les États-Unis sont un pays qui a rejeté le protocole de contrôle des armes biologiques visant à renforcer la Convention sur l’interdiction des armes biologiques (CABT), de sorte que tous leurs laboratoires dans le monde ne sont pas transparents. Compte tenu des accidents survenus dans ces laboratoires par le passé et du bilan désastreux de l’utilisation par les États-Unis d’armes biologiques et chimiques au Viêt Nam et dans la péninsule coréenne, les experts estiment que la communauté internationale doit exercer davantage de pression sur les États-Unis pour qu’ils acceptent la CABT et les empêcher d’utiliser le sol d’autres pays pour développer des armes de destruction massive (ADM).

Wang Yiwei, directeur de l’institut des affaires internationales de l’université Renmin de Chine, a déclaré jeudi au Global Times que les États-Unis avaient besoin de centaines de laboratoires biologiques dans le monde entier, sur les territoires de leurs alliés, afin de pouvoir renforcer leur dissuasion stratégique lorsqu’ils ne parviennent pas à rompre l’équilibre nucléaire avec leurs concurrents, et que les armes biologiques et chimiques sont leurs choix.

« La communauté internationale s’est déjà beaucoup inquiétée des activités biologiques militaires américaines. Ils disposent de 336 laboratoires dans le monde. Ce chiffre provient des informations fournies par les États-Unis à la Conférence des parties à la Convention sur les armes biologiques », a déclaré l’ambassadeur chinois aux Nations unies, Zhang Jun, lors d’une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies, le 11 mars, sur la question des laboratoires biologiques américains en Ukraine. Lors de cette réunion, les États-Unis ont accusé sans fondement la Chine de diffuser de la désinformation, alors que la Chine ne faisait qu’exhorter les États-Unis à s’expliquer avec transparence et preuves.

Du Kaiyuan, un commentateur militaire basé à Shanghai, a déclaré que les États-Unis avaient besoin de centaines d’installations de ce type dans le monde plutôt que de se concentrer sur la recherche dans leurs laboratoires nationaux, car « les tests pour les armes biologiques nécessitent des tests réels qui pourraient causer des problèmes juridiques aux États-Unis, mais ils peuvent obtenir suffisamment d’échantillons d’autres pays. »

Préoccupations mondiales

Les préoccupations ne viennent pas seulement de la Russie et de la Chine. Des experts de nombreux autres pays, dont les États-Unis, ont également exprimé leurs inquiétudes à ce sujet.

Jeffrey Kaye, ancien psychologue clinicien à San Francisco, a déclaré au Global Times jeudi dans une interview vidéo que les États-Unis doivent fournir la documentation et s’ouvrir à ce qui se fait réellement dans ces laboratoires en Ukraine.

« Nous devons déclassifier les dossiers remontant jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, à la guerre de Corée et à la guerre du Vietnam afin que nous puissions découvrir ce qu’ils font dans ces centaines de laboratoires biologiques. » Mais malheureusement, « le problème est qu’ils [le gouvernement américain] ne le feront pas », a déclaré Kaye.

Sheradil Baktygulov, un analyste politique kirghize indépendant basé à Bichkek, a déclaré jeudi au Global Times : « Les explications officielles des autorités américaines sur les activités de plus de 300 biolabs américains dans le monde ne correspondent pas à la situation réelle sur le terrain. La vérité est beaucoup plus sombre, comme l’ont montré de nombreuses enquêtes indépendantes depuis 2018. »

« De nombreuses épidémies mystérieuses de maladies humaines et de pertes de bétail ont été constatées en Géorgie, en Ukraine et dans les provinces russes limitrophes de ce pays depuis 2007. De plus, les États-Unis conservent leurs armes biologiques en violation des traités internationaux », a-t-il ajouté.

Si les États-Unis sont un pays pacifique et pacificateur et qu’ils suivent les principes démocratiques, alors ils doivent être plus transparents et ouverts sur les opérations des biolabs américains dans le monde, a déclaré M. Baktygulov, notant que « Une plus grande transparence donnera à l’humanité la possibilité de voir au-delà des explications officielles sur les biolabs américains, et les États-Unis pourraient être reconnus comme un partenaire plus fiable au niveau international. »

« À ce stade, toute l’humanité a besoin de transparence, non seulement les personnes sur le champ de bataille, mais aussi le monde entier », a déclaré Abdullah Agar, expert en sécurité et universitaire à l’Université Bahcesehir d’Istanbul, dans une interview récente avec l’agence de presse Xinhua.

Korkut Ulucan, spécialiste turc de la biologie médicale et de la génétique, a déclaré que ces laboratoires doivent être accessibles aux comités scientifiques internationaux, et que leurs activités doivent être contrôlées par plusieurs organisations indépendantes.

« Pour éviter une fuite, ces laboratoires doivent être progressivement évacués avec le plus grand soin, dans des conditions de sécurité de haut niveau et sous la supervision d’un comité de scientifiques, et ils doivent être inactivés », a déclaré à Xinhua Ulucan, également universitaire à l’université Marmara basée à Istanbul et chargé de cours à l’université Uskudar.

Que cachent les États-Unis dans les biolabs découverts en Ukraine ? Infographie : Deng Zijun/GT

Que pouvons-nous faire ?

Selon M. Wang, le problème est que l’ordre international actuel ne peut imposer des restrictions et une répression très efficaces aux États-Unis lorsqu’ils violent les lois internationales ou enfreignent les normes fondamentales des relations internationales, ni les obliger à faire preuve de transparence sur des questions sensibles comme les ADM.

« Donc, si les États-Unis refusent d’être transparents et indifférents aux accusations de la Russie et continuent de faire semblant d’être aveugles aux préoccupations soulevées par les scientifiques du monde entier, Washington ne paiera pas un prix significatif », a-t-il déclaré.

Song Zhongping, expert militaire et commentateur de télévision, a déclaré au Global Times que la communauté internationale peut continuer à faire pression sur les États-Unis pour qu’ils acceptent le protocole de surveillance des armes biologiques de la CABT, car c’est la conduite que les États-Unis devraient suivre, afin de respecter les lois, cela rendra plus difficile pour les États-Unis de poursuivre de telles recherches dans le monde entier.

« Les alliés des États-Unis qui ont coopéré avec eux dans le domaine de la recherche biologique, dans un partenariat militaire ou avec la CIA, devraient également être responsables de la sécurité de leur propre peuple, et ces pays devraient également adhérer à la CABT et exercer le droit de surveiller ce que les États-Unis font dans leur pays « , a noté Song.

Par les reporters du Global Times le 17 mars. Traduit avec l’aide de DeepL.

La Chine exhorte les parties concernées à clarifier la situation des laboratoires biologiques américains en Ukraine lors de la réunion du Conseil de sécurité des Nations unies. Golbal Times 19 mars.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 21 mars 09:34

    Des attardés ces ukrainiens, dans l’UE il y a longtemps que les substances circulent dans le génome de la populace.


    • Louis Louis 21 mars 09:43

      A ce sujet les récentes pluies de sable tombées en France la semaine dernière seraient radioactives (césium 137)

      Plus curieux, aux dires de certains nord africains il n’y a jamais de tempêtes de sable à cette époque ????

      Alors d’où vient ce sable déposé sur nos voitures ?

      D’un épandage à la bill gates (comme le soufre il y a 2 ans) ?

      En tous cas moi Louis j’ai un suer rhube de cerbeau depuis

       smiley


      • Michel DROUET Michel DROUET 21 mars 10:41

        @Louis
        Les pluies de sable seraient radioactives ? Ne me dites pas que ça vient de Tchernobyl ! smiley


      • chantecler chantecler 21 mars 10:48

        @Michel DROUET
        Vous êtes un gros malin !
        Evidemment qu’une partie du sable saharien est radioactif .
        Vous avez oublié que nos premiers essais de bombe nucléaire on été menés dans le Sahara .
        Et bien des gens , des militaires ont été touchés d’ailleurs à cette époque . Bref .
        Il m’apparaît totalement logique que quand une immense tempête de sable se déclenche et traverse la Méditerranée, l’Espagne et survole la France un % de particules radioactives y soient mêlées .
        Il en est de m^me d’ailleurs pour toutes les régions qui ont connu les m^mes essais (pacifique) ou qui ont connu des catastrophes nucléaires que ce soit l’air et l’eau d’ailleurs qu’on oublie un peu trop souvent ce qui rend les chaîne alimentaires localement dangereuses .
        Alors continuez à rire , gros malin !
         smiley


      • Michel DROUET Michel DROUET 21 mars 12:05

        @chantecler
        Je m’y emploie et je dois constater que ces articles et vos posts me permettent d’assouvir grandement ce besoin .


      • Joséphine Joséphine 21 mars 19:20

        @Louis

        Moi j’y crois à ton histoire ! La secte mondialiste veut vraiment se débarrasser de nous. Nous , les européens. C’est pour ça qu’ils injectent du réfugié sur notre vieux continent, plus que de raison. 


      • Doume65 21 mars 20:10

        @Louis
        « aux dires de certains nord africains il n’y a jamais de tempêtes de sable à cette époque ? »
        Est-ce du second degré pour te foutre de la gueule des « complotistes », ou y crois-tu vraiment ?
        Parce que ces tempêtes sont courantes. On appelle ça le scirocco. Il y a même eu une tuture allemande portant ce joli nom.



      • Doume65 23 mars 18:08

        @pipiou2
        Nous sommes nous-mêmes radioactifs. Environ 8500 désintégrations par seconde dans chaque corps humain.


      • chantecler chantecler 23 mars 18:15

        @Doume65
        Ben ça prouve qu’on a ingurgité des flopées d’isotopes radioactifs depuis que l’on fait joujou avec le nucléaire .
        Faudrait voir avec le développement parallèle de cancers, de leucémies et autres maladies dégénératives .
        Ca et en plus les pesticides qui s’attaquent directement à nos chromosomes  !.


      • jjwaDal jjwaDal 27 mars 19:24

        @chantecler
        Sauf localement l’essentiel de la radioactivité est naturelle (désintégration d’atomes radioactifs soit anciens (capture neutronique lors d’une phase supernovae) soit récents (bombardement par les rayons cosmiques). La radioactivité artificielle liée aux essais nucléaire et à l’industrie nucléaire en général est estimée contribuer à hauteur de 1%.


      • chantecler chantecler 21 mars 09:47

        En tous cas une telle concentration de labos de ce genre dans un pays aussi instable et critiquable , c’est plus que louche et maladroit .

        Et une fois de plus j’ai le sentiment que l’on se fiche de notre gueule (cad de la soit disant populace de laquelle je fais partie ).


        • Michel DROUET Michel DROUET 21 mars 10:26

          @chantecler
          A t’on idée du nombre de ce genre de labos en Russie, en Chine, aux USA ou en Europe et de ce qu’ils y fabriquent ?


        • Michel DROUET Michel DROUET 21 mars 10:34

          @chantecler
          C’est le syndrome Collin Powell : on agite une fiole devant tout le monde pour justifier l’indignation puis la guerre qui provoquera des « crimes de guerre » ou « contre l’humanité », voire des « génocides ».
          Et il faudrait encore tomber dans le panneau ?


        • chantecler chantecler 21 mars 10:53

          @Michel DROUET
          Sauf qu’avec Collin Powell c’était complètement bidon , un prétexte , alors que là c’est réel .
          Ces sites existent ou ont bien existé .
          J’arrête et pour plein de raisons ...
          Lire des conneries en continu et y répondre , je perds mon temps et pas que .
          Autre chose à faire .
          La vie est courte . De plus en plus .


        • Michel DROUET Michel DROUET 21 mars 10:55

          @chantecler
          Que des laboratoires existent, oui pourquoi pas ? Il en existe dans plein d’autres pays. Quant à savoir ce qu’on y fabrique, c’est une autre paire de manche...
          Mon conseil : ne vous emballez pas tout de suite !


        • Joséphine Joséphine 21 mars 19:21

          @chantecler

          L’Ukraine fait partie des pays les plus mafieux au monde, et notre belle démocratie est en train d’armer à fond ce pays ! 


        • Feste Feste 21 mars 21:43

          @Michel DROUET
          Il te suffit de chercher, il y a peu les chinois ont sorti la liste des 300 labos amerloques de par le monde. Ca fait déjà ça


        • Lynwec 21 mars 09:51

          Aaaah ! On aurait donc retrouvé les armes de destruction massives de Saddam ? Tout s’explique. Ce filou les avait cachées en Ukraine, à portée de main, quoi...

          Une pure diffamation, toute cette histoire, ce n’est pas parce que ces recherches sont formellement interdites sur le territoire américain qu’elles sont délocalisées.

          C’est dans un but altruiste et humanitaire, afin de pouvoir lutter au plus près à propos des maladies épidémiques endémiques présentes dans ces régions proches de la Russie. Bien sur, dans « lutter au plus près », on n’explique pas contre qui on lutte (contre les maladies ou contre les locaux qui y résistent un peu trop bien ?)

          Car déclarer que le Sars-cov de la grippe H1 à neuneus présentait le défaut de ne pas s’attacher assez efficacement aux cellules humaines (ce qui causa la fin naturelle de l’épidémie) et rechercher des « gains de fonctions », qui rendent le virus plus performant, c’est de toute évidence humanitaire et altruiste...


          • Jonn 27 mars 22:10

            @Lynwec
            C’est dans un but altruiste et humanitaire, afin de pouvoir lutter au plus près à propos des maladies épidémiques endémiques présentes dans ces régions proches de la Russie. Bien sur, dans « lutter au plus près »

            Des recherches altruistes financées par le pentagone. Je ne savais pas qu’ils faisaient dans l’humanitaire. En tout cas ces recherches altruistes avaient l’air de faire bien paniquer Mme Victoria Nuland qui s’inquiétait qu’elles tombent aux mains des Russes.


          • Clocel Clocel 21 mars 10:45

            Dans la série, Kévin s’en va en guerre... Seigneur...

            C’est pas avec ça qu’on ira récupérer une paire de fiottes en vadrouille africaine...


            • nemesis 21 mars 11:23

              ... d’ci qu’une de ces terribles fusées hypersoniques n’atteigne un Labo enterré dégageant des virus à l’étude.

              Tchernobyl à côté de la petite bière qui n’a même « pas franchi » nos frontières smiley


              • chantecler chantecler 21 mars 11:49

                @nemesis
                La chaleur les détruit heureusement !


              • nemesis 22 mars 12:14

                @chantecler

                D’où l’utilité des bombardements !
                C Q F D
                 smiley


              • phan 21 mars 11:33
                Une journaliste d’investigation indépendante bulgare, Dilyana Gaytandzhieva, a enquêté sur des laboratoires biologiques en Ukraine il y a quatre ans avant la crise russo-ukrainienne. Dans une interview exclusive accordée au présentateur de CGTN Xu Qinduo, elle dit que l’Ukraine est obligée de transférer des agents pathogènes dangereux au Pentagone en vertu d’un accord. Pourquoi le Pentagone a-t-il besoin de tels pathogènes ? Que disent les dispositions spéciales du Programme de réduction des menaces biologiques ? Pourquoi un tel programme militaire se déroule-t-il dans des bio-laboratoires civils ? Elle demande la transparence de ces laboratoires et souhaite la mise en place d’un groupe international de contrôle public pour surveiller leurs activités.

                • Michel DROUET Michel DROUET 21 mars 12:03

                  @phan
                  CGTN est un média financé par le gouvernement Chinois : encore un gage d’indépendance et d’objectivité !
                  De quels agents pathogènes dangereux s’agit-il ? Ce serait bien de nous éclairer, non ?


                • phan 21 mars 12:59

                  @Michel DROUET
                  Google est un moteur de recherche financé par la CIA (un gage d’indépendance et d’objectivité) :
                  google Dilyana Gaytandzhieva Pentagon Biolabs peut vous éclairer : par exemple.


                • leypanou 21 mars 13:18

                  @phan
                  votre interlocuteur du moment ne lit/regarde/écoute que des sources « objectifs » ; comme il a un peu de mal avec l’anglais, il doit donc éliminer toutes les sources anglophones.


                • Michel DROUET Michel DROUET 21 mars 13:25

                  @phan
                  Commentaire approuvé et validé par le Ministère de la Défense russe et par le gouvernement chinois : deux gages d’indépendance et d’objectivité smiley


                • Michel DROUET Michel DROUET 21 mars 13:27

                  @leypanou
                  A défaut de pouvoir regarder les médias censurés de russie.... smiley
                  Faut réfléchir avant d’écrire des âneries !



                • phan 21 mars 17:24

                  @leypanou

                  Ces derniers jours, les médias et les fonctionnaires russes et chinois ont largement diffusé une vidéo de 1999 qui a refait surface et dans laquelle Joe Biden, alors sénateur, se vantait d’être le premier fonctionnaire américain à proposer de bombarder Belgrade et de détruire les infrastructures de la ville.
                  .
                  Ces bombardements avaient provoqué la mort de 2500 personnes, dont 79 enfants ; plus de 12.000 personnes avaient été blessées. Lors des bombardements avaient été détruits 25.000 lieux d’habitations, 470 kilomètres de routes et 595 km de voies ferrées. En outre, 14 aérodromes, 19 hôpitaux, 20 dispensaires médicaux, 18 jardins d’enfants, 69 écoles, 176 monuments et 44 ponts avaient été endommagés. 2300 frappes aériennes ont eu lieu dans toute la Serbie. 
                  .
                  Le 7 mai 1999, les forces de l’OTAN, dirigées par les Etats-Unis, ont mené une attaque barbare de missiles contre l’ambassade de Chine à Belgrade, qui couta la vie aux trois journalistes, faisant aussi des dizaines d’autres blessés, et endommageant gravement le bâtiment de l’ambassade.

                • leypanou 21 mars 19:01

                  @phan
                  Alex Christoforou l’a aussi montré sur l’une de ses vidéos : de toute façon, ces gens, on les connaît mais des millions de gens incultes ne savent pas, en particulier notre rosemar.
                  D’où le ridicule d’inculpation de crime de guerre pour Poutine relayée par les journalistes aux ordres.


                • tonimarus45 27 mars 13:06

                  @Michel DROUET—Parce que nos jounaputes de nos mrdias aux ordres ou il n’est pas accepte qu"une tete depasse sont independants et objectifs


                • tonimarus45 27 mars 13:09

                  @Michel DROUET-----«  »«  »«  »« De quels agents pathogènes dangereux s’agit-il ? Ce serait bien de nous éclairer, non ? »«  »«  »" dites vous
                  Lisez l’article en entier et vous le saurez


                • yakafokon 27 mars 20:23

                  @Michel DROUET
                  Les chinois ne sont pas des américains. Le mensonge n’a pas été élevé en Chine, au rang d’institution nationale, comme aux Etats-Unis !
                  Si vous voulez être éclairé sur ce qui se passe dans ces fameux laboratoires, c’est très simple : il vous suffit de vous rendre dans l’Ouest de l’Ukraine, et de vous rapprocher des nazis, qui pourront vous emmener sur place...ou pas !


                • zygzornifle zygzornifle 21 mars 11:52

                  Le second quinquennat de Macron sera une arme de destruction massive .....


                  • Parrhesia Parrhesia 21 mars 12:47

                    @zygzornifle
                    Salut zygzornifle !
                    il est à craindre que son premier quinquennat l’ait déjà été !!!


                  • Joséphine Joséphine 21 mars 19:28

                    @zygzornifle

                    Tout va se jouer aux législatives Zygzornifle. Foutriquet n’aura jamais, JAMAIS, la majorité. Il ne faut pas désespérer , ça va être un sacré bordel. 


                  • Ruut Ruut 22 mars 09:49

                    @Joséphine
                    Sauf si Macron Impose Dominion (ou le vote électronique ou par correspondance) aux élections.
                    Les élections seront définitivement compromises.


                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 mars 10:26

                    @Ruut
                     
                     Je ne voterai jamais sur une machine électronique.
                    La haute technologie est l’ennemie rédhibitoire de la démocratie.


                  • pipiou2 21 mars 12:09

                    Vladimir va nous amener une petite fiole de poudre blanche à l’ONU.  smiley

                    Remember Irak


                    • zygzornifle zygzornifle 22 mars 08:00

                      @pipiou2

                       Il a Satan 2 de garé sur le parking prêt a vitrifié une grande partie de la planète ....


                    • roman_garev 21 mars 13:52

                      Je me demande toujours quelles sortes de pseudo-vaccins vous êtes obligés de subir dans votre monde soi-disant libre.

                      (Dieu merci, en Russie on a ses propres vaccins. Moi je viens de me re-vacciner par Sputnik Light, un an après la vaccination par le Sputnik 2 doses.)

                      Voilà des résultats choquants des sondages au Canada. Pouvez-vous imaginer que les vaccinés et les non-vaccinés auraient une notion sur la situation mondiale totalement différente ?

                      Mais les faits sont là.

                      Le durcissement des sanctions contre la Russie, êtes-vous pour ou contre ?

                      Les vaccinés : 86 % pour.

                      Les non-vaccinés : 13 % pour.

                      L’envoi de l’équipement militaire complémentaire en Ukraine ?

                      82 / 18 %.

                      Formidable. Plus rien à dire.


                      • pipiou2 21 mars 22:28

                        @roman_garev
                        Le gars qui charrie les vaccinés alors que lui-même est vacciné, l’incohérence totale du Roman.

                        Rappelle nous le nombre de morts du Covid en Russie ?


                      • yakafokon 27 mars 20:43

                        @pipiou2
                        En Russie, les morts du Covid-19, sont tous-ceux qui ont refusé de se faire vacciner, bien que la Russie soit le pays qui dispose du plus grand nombre de vaccins traditionnels, et en quantité suffisante pour toute la population !
                        Il existe aussi des crétins en Russie, ce n’est pas l’exclusivité des européens !
                        C’est pour ça que la Russie a dû de toute urgence, livrer ces vaccins aux pays qui en manquaient, avant leur date de péremption !


                      • pipiou2 27 mars 22:02

                        @yakafokon
                        « les morts du Covid-19, sont tous-ceux qui ont refusé de se faire vacciner »

                        Va falloir expliquer ça à Decoder-l’Eco qui vient de nous pondre encore un article pour expliquer que les vaccins ne servent à rien et qu’au contraire ils tuent les gens.

                        Selon lui, si 360 000 russes sont morts du Covid c’est seulement parce que Poutine a interdit de les soigner.Vous pensez que ce génie des statistiques se trompe ?

                        Quant aux nombreux crétins Russes, ils n’existent pas, demandez à Roman de Gare.


                      • microf 21 mars 14:53

                        Nelson Mandela.

                        https://youtu.be/WA67pvbgDK4

                        If there is a country that has commited unspeakable atrocities in the world it is the United States of America.

                        They don´t care for human beings. Fifty seven years ago, when Japan was reteating on all fronts, they decided to drop an atom bomb on Hiroshima and Nagasaky, killed a lot fo innocent people, who are still suffering from the effects of those bombs.

                        Those bombs were not aimed against the Japanese, they aimed against Soviet Union to say, look, this is the power that we have, if you dare oppose what we we do, this is what is going to happen to you.

                        Because they are so atrrogant, the decided to kill innocent people in Japan who are still suffering from that. Who are they now to pretend that they are the policemen of the world ?

                        Traduction version francaise :

                        S’il y a un pays qui a commis des atrocités innommables dans le monde, ce sont les États-Unis d’Amérique. Ils ne se soucient pas des êtres humains. Il y a cinquante-sept ans, alors que le Japon reculait sur tous les fronts, ils ont décidé de larguer une bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaky, tuant beaucoup d’innocents, qui souffrent encore des effets de ces bombes. Ces bombes n’étaient pas dirigées contre les Japonais, elles visaient l’Union soviétique pour dire, regardez, c’est le pouvoir que nous avons, si vous osez vous opposer à ce que nous faisons, c’est ce qui va vous arriver. Parce qu’ils sont si atrrogants, ils ont décidé de tuer des innocents au Japon qui souffrent encore de cela. Qui sont-ils aujourd’hui pour prétendre qu’ils sont les gendarmes du monde ?

                        • germon germon 21 mars 17:00

                          @microf

                          " Qui sont-ils aujourd’hui pour prétendre qu’ils sont les gendarmes du monde ? "

                          Les pire ennemis de l’HUMANITÉ


                        • nemesis 22 mars 00:29

                          @microf

                          La particularité du Yankee c’est de savoir cacher ses massacres derrière un écran de fumé rose bonbon :

                          Hollywood, Rock & roll, Mega Concerts,
                          Fastfood, sheet,
                          Halloween, Défilés narcissiques,
                          décadence des mœurs, acculturation des peuples,
                          bagnole, moto et frime en tous genres

                          c’est la recette pour que ça se prolonge pendant des décennies


                        • serge.wasterlain 22 mars 02:30

                          @microf

                          On ajoutera que l’URSS s’était engagée à déclarer la guerre au Japon 3 mois après la capitulation de l’Allemagne, ce qu’elle a fait le 8 août et que certains historiens estiment comme étant le coup de grâce pour le Japon. Lâcher la bombe de Nagasaki le 6 août alors que les USA savait que l’URSS allait faire la guerre au Japon, semble une preuve que ces bombes étaient un message à l’URSS.


                        • serge.wasterlain 22 mars 02:33

                          @serge.wasterlain
                          Il faut lire Hiroshima et non Nagaski...


                        • Parrhesia Parrhesia 22 mars 13:13

                          @Dartagnan
                          Dommage !
                          L’expression « et seulement à eux... » gâche tout !!!


                        • L’Autre 27 mars 16:07

                          @Dartagnan Franchement, j’en ai connu des formatés, mais à votre niveau, chapeau. Dites moi, vous préparez une compétition ? Amateur, non certainement professionnel, parce que pour en arriver là il faut un certain talent je vous l’accorde. Vous vous entraînez combien d’heures par semaine ? En tout cas bonne chance
                          pour la médaille d’or, je compte sur vous. La compétition se déroule certainement à Washington, bon courage, et vous aurez certainement là-bas plein de supporters.


                        • yakafokon 27 mars 19:10

                          @Dartagnan
                          C’est une blague au second degré, ou tu es suffisamment idiot pour avaler ce genre de bobard ?
                          La Russie a perdu 14.000.000 de soldats qui ont combattu, parfois au corps-à-corps, les troupes nazies, et à Koursk les 350 divisions blindées du 3ème Reich qui ont été anéanties, durant la contre-offensive de l’Armée Rouge de Léningrad à Berlin ! Elle a fait 5.000.000 de prisonniers qui sont partis pour la Sibérie !
                          Pendant ce temps-là, nos « libérateurs » américains, larguaient des milliers de bombes sur les villes de Normandie ( 75.000 civils ont péri sous les décombres ) puis sur les villes allemandes qui ont été rayées de la carte, sous une pluie de bombes incendiaires au phosphore blanc ( villes où ne restaient plus que des civils, tous les combattants étant sur le front de l’Est ).
                          Comme ils bombardaient d’une altitude de 10.000 m, ils n’ont eu que 292.000 morts sur le théâtre européen !
                          Une guerre de lâches sans honneur, comme toutes les guerres américaines, depuis que ce pays existe !
                          Pour finir, ils ne nous ont pas libéré, pourquoi l’auraient-ils fait, la France de Vichy étant un pays ennemi ?
                          Ils ont traversé la France en ligne droite le plus vite possible, pour atteindre le Rhin, le traverser, et occuper le peu de territoire allemand qui n’était pas encore investi par l’Armée Rouge !
                          Je ne sais pas quel était ton prof d’Histoire contemporaine, mais s’il t’a appris les conneries que tu débites, dis-lui de changer de métier ( pizzaïolo par exemple ) !
                          Il n’y a qu’un seul américain qui gagne les guerres : Rambo !
                          Sinon, ils prennent la branlée ( Vietnam, Afghanistan, entre-autres ).


                        • Venceslas Venceslas 28 mars 00:39

                          @Dartagnan
                          Ah non, je ne suis pas d’accord, et ça m’étonnerait que Staline, et même Khrouchtchev l’aient écrit. Staline se l’est plutôt attribuée. Heureusement qu’il avait certains hommes de valeur, dont Joukov, quelle que soit par ailleurs sa personnalité, et la formidable capacité de résistance du peuple russe quand on l’attaque sur sa terre. 


                        • titi titi 21 mars 22:13

                          @L’auteur

                          La Russie a essayé de porter la question devant l’ONU...

                          A part la Chine qui aimerait bien qu’on oublie son propre labo à Yuhan ville d’origine du Covid 19, tous les autres pays ont bien rigolé.

                          Du coup la Russie a fait machine arrière : c’est ce qui arrive quand on sort des conneries vraiment trop énormes.


                          • serge.wasterlain 22 mars 02:34

                            @titi
                            « Du coup la Russie a fait machine arrière : c’est ce qui arrive quand on sort des conneries vraiment trop énormes. »
                            Sources svp ?


                          • Joséphine Joséphine 22 mars 07:33

                            @titi

                            Le labo de Wuhan en question a été co-financé par la France. Madame Buzyn et son mari Monsieur Lévy entre autre


                          • yakafokon 27 mars 18:33

                            @titi
                            Tu parles du laboratoire secret américain de Wuhan, sans doute !
                            Tu n’as donc toujours pas appris à te documenter sérieusement ?
                            La Covid-19 a été détectée à la sortie des émissaires d’égouts, 7 mois avant son apparition à Wuhan, par les biologistes de la société AGBAR, qui gère la distribution d’eau potable, les eaux usées, et les eaux vannes de la ville de Barcelone, en catalogne espagnole !
                            Tu peux facilement contacter cette société, elle existe toujours, mais a déménagé son siège social devant la zizanie des indépendantistes de Catalogne.
                            Je crois qu’elle est maintenant sur Malaga ou Madrid.
                            Ce n’est qu’à l’apparition de la Covid-19 en Chine, dans la province du Hubei, qu’ils se sont aperçus que c’était le même virus, apparemment apporté par des touristes.
                            Je me suis renseigné : aucune chauve-souris ne peut accomplir un vol sans escale Wuhan-Barcelone, à moins d’un ravitaillement en vol !
                            Quant au pauvre pangolin...même pas en rêve !
                            Mais continue à nous faire rire ! On en a besoin en ce moment !


                          • agent ananas agent ananas 22 mars 09:19

                            Donc les armes de destruction massive ne se trouvaient pas en Irak mais Ukraine ? smiley


                            • zygzornifle zygzornifle 27 mars 15:34

                              Habituellement l’arme de destruction massive ricaine c’est l’obésité ......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

J P Frances

J P Frances
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès