• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Arrêtez l’intox !

Arrêtez l’intox !

D’une manière systématique, la Chine est dénigrée par les médias occidentaux. C’est actuellement le cas pour la province autonome du Tibet. Ceux qui s’expriment n’ont aucune connaissance de la Chine, de son histoire et du comportement des Occidentaux à la fin du XIXe siècle et début du XXe siècle.

Je suis écœuré par la campagne anti-chinoise qui secoue actuellement la France, écœuré par le rôle des médias (radio, télévision, presse) dans cette campagne, écœuré par tous ceux qui s’expriment sur le Tibet sans rien connaître de l’histoire de cette province autonome de la Chine, sans rien connaître de la Chine.

S’il y a, heureusement, des Français qui connaissent très bien la Chine, il me semble que les médias ne leur donnent pas la parole, à l’exception du journal Le Monde, qui dans son édition du 23-24 mars 2008 a ouvert ses pages (« Chine et Tibet, une si longue histoire ») à Mme Katia Buffetrille, tibétologue, ethnologue à l’Ecole pratique des hautes études ou de France 5, qui, lors d’une de ses émissions C dans l’air, avait fait appel à une personne très compétente dans ce domaine. Il me semble que ce sont les seuls médias à avoir adopté une telle attitude.

Il aurait été intéressant d’inviter José Freches, Jacques Pimpaneau et d’autres spécialistes à venir s’exprimer sur ce merveilleux pays qu’est la Chine plutôt que de donner la parole à une bande d’huluberlus.

Je ne comprends pas cette attitude anti-chinoise systématique des médias français, voire occidentaux. Je pense que, comme le racisme, elle traduit une peur de l’autre. Certes, pour comprendre et découvrir la Chine et les Chinois, il faut faire un effort. Il faut lever la barrière de la langue, s’investir dans cette culture millénaire, dans son histoire complexe, partir à la découverte de ses 27 provinces (dont 5 sont autonomes), de ses 5 municipalités à statut particulier, peuplées par 56 ethnies différentes, dont l’ethnie tibétaine.

Actuellement, en parcourant la presse ou en écoutant la radio, de nouveau, les médias évoquent le « massacre de la place Tian An Men ».

Le problème est qu’il n’y a jamais eu de massacre place Tian An Men ! Il suffit, pour s’en rendre compte, de prendre connaissance de l’excellent travail de M. Alain Peyrefitte (La Tragédie chinoise, Fayard, juin 1990). Mais, il y a eu une grande manipulation dans la manière de rapporter ces événements.

J’étais en Chine en 2003, lors de l’épidémie de pneumopathie atypique, j’ai constaté qu’à cette époque les médias français s’en étaient donné à cœur joie ! Alors que les Chinois ont pris d’avril à juin 2003 toutes les mesures nécessaires pour enrayer avec succès cette épidémie qui a été à l’origine de quatre cents décès environ, contre deux mille morts annuelles en France lors des épidémies de grippe ! Certes, ce n’était guère agréable d’être contrôlé plusieurs fois par jour au niveau de sa température corporelle, mais cela faisait partie des mesures qui se sont avérées efficaces. Grâce à la campagne des médias français, lorsque je suis revenu en France, j’ai été considéré pendant une quinzaine de jours comme un pestiféré !

Maintenant, on évoque les droits de l’homme bafoués en Chine. De quel droit la France se permet-elle de donner des leçons à ce pays qui est en pleine évolution, en pleine transformation ? D’autant plus qu’il me semble que, dans notre pays, ces « droits de l’homme » représentés par un ministère (sic) sont bafoués. Que se passe-t-il en France au niveau des sans-papier ? Que se passe-t-il en France dans le milieu carcéral ? Comment sont considérés par la France les soldats d’origine étrangère qui se sont battus pour elle ? Comment évolue l’école publique ? Comment évolue le milieu de la santé ? Etc.

Et, puis, je crois me rappeler que la France, à la fin du XIXe et début du XXe siècle, n’a pas eu un comportement exemplaire en Chine. Je me suis rendu sur le site des Grottes de Longmen (patrimoine mondial de l’Unesco) à Luoyang, où l’armée française a ruiné une partie du site.

Lorsque je séjourne à Beijing, j’aime me promener dans le parc de Yuanming Yuan, ce qui surprend mes amis chinois qui me rappellent que ce tas de ruines est le fait de l’armée française. En 1860, cette dernière a mis à sac le merveilleux palais d’Eté construit avec l’aide de missionnaires jésuites à l’époque de Louis XIV.

Cette mise à sac est toujours présente dans la mémoire des Chinois. C’est dans ce parc, au milieu des ruines que, tous les ans, les élèves chinois des lycées viennent prêter serment à la nation chinoise.

Jusque dans les années 30 à Shanghai, le Bund, célèbre promenoir, était réservé aux seuls étrangers (Anglais, Français, Allemands, Américains, Russes) qui avaient des concessions dans cette ville. Aux extrémités du Bund, il y avait des panneaux sur lesquels il était écrit « Interdit aux chiens et aux Chinois » !

Et, c’est à cette même période, alors que la Chine est à genoux, humiliée, que les Anglais en compétition avec les Russes font tout (militairement et diplomatiquement) pour que le XIIIe, puis XIVe Dalaï-Lama quitte le girond chinois pour rejoindre le Commonwealth.

On écrit également que les Tibétains sont victime d’un génocide culturel. Qu’est-ce qu’on entend par génocide culturel ? Le fait que le Tibet, depuis les années 60, n’est plus une province féodale avec des seigneurs et des serfs, le fait que les Kampas ne soient plus des brigands de grand chemin tuant les voyageurs isolés, effectuant des razzias dans les villages ?

Ne lit-on pas dans Lonely Planet (7e édition), « Les Chinois ne comprennent vraiment pas l’ingratitude des Tibétains à leur encontre et ils n’ont pas totalement tort. Sous son image paradisiaque, le Tibet d’avant 1950 était un pays d’une effroyable pauvreté dirigé par une élite apparemment peu soucieuse d’améliorer les conditions de vie du peuple (qui constitue actuellement la diaspora tibétaine, que l’on a vu, entre autres, manifester à Paris sur le parcours de la flamme olympique), selon des principes féodaux guère différents de l’esclavage. La Chine a développé des routes, des écoles, des hôpitaux, un aéroport, des usines et un début d’industrie touristique prometteur) ».

Je suis allé de nombreuses fois au Tibet et au Tibet extérieur, je n’ai jamais constaté de génocide culturel ! Les us et coutumes des Tibétains sont respectés. Leur liberté de religion est également respectée.

On écrit que les Chinois ont détruit la forêt tropicale tibétaine pour produire les baguettes en bois utilisées pour manger (lu dans Télérama).

Je voudrais que l’on m’explique comment la forêt tropicale peut pousser sur un plateau qui culmine entre 4 500 et 5000 m d’altitude.

On écrit que les Chinois colonisent le Tibet et que le train Lhassa-Beijing a été construit avec cet objectif.

S’il est vrai qu’à Lhassa la population actuelle comprend 50 % de Tibétains et 50 % de Chinois d’ethnies différentes, qu’il doit en être sensiblement de même à Shigate, j’ai constaté que, dans les autres villes tibétaines (notamment Sakya, Gyantse), la population était purement tibétaine. Il me paraît normal, le Tibet étant une province chinoise, d’y rencontrer d’autres ethnies que l’ethnie tibétaine. A Lhassa, il y a de nombreux Hui, et ce, depuis des centaines d’années. Cette ethnie musulmane a ouvert de nombreux commerces dans toute la Chine.

Ce qui n’empêche pas l’ouverture de nombreux commerces tenus par des Tibétains.

Le train Beijing-Lhassa favorise le développement touristique de Lhassa et de sa région à un point tel que le gouvernement tibétain a limité le nombre de visites journalières du Potala (palais d’été du Dalaï-Lama), ce qui, malheureusement, a engendré un trafic de billets, la demande étant supérieure à l’offre.

On écrit que Lhassa, sur le plan de l’urbanisme, a été défiguré et ressemble à toutes les grandes villes chinoises. Pour ma part, je n’ai pas observé la construction de grandes tours comme dans les autres villes chinoises. Le site du Potala est particulièrement bien respecté.

L’accès au temple du Jokhang est bien dégagé, par contre la vieille ville est entourée de constructions plus récentes, mais n’est-ce pas le propre des vieilles villes ?

Qui a intérêt à discréditer la Chine aux yeux du monde, alors que ce pays, sans aucune aide extérieure est en passe de devenir la première puissance mondiale ? Ce pays, qui était très proche de la France du temps de Louis XIV, qui a été reconnu par le général de Gaulle alors qu’il avait été mis aux bans des nations, mérite notre admiration et notre considération.


Moyenne des avis sur cet article :  3.53/5   (404 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    



    • Serpico Serpico 11 avril 2008 11:38

      C’est du racisme. Ni plus ni moins.

       

      Car comment expliquer que l’on considère que la Chine détruit le Tibet quand elle y amène la modernisation ("matérialisme inhumain") mais que l’occident apporte le progrès quand il massacre tout avec ses gadgets et ses macdo, même au Tibet ! ?

       

      Autrement dit : on est pour les pauvres s’ils continuent à nous servir de destination de vacances et s’ils restent exotiques.

       

      Putain, oui, c’est du racisme !


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 avril 2008 05:59

        @ l’auteur : " Qui a intérêt à discréditer la Chine aux yeux du monde..." On aura la réponse dans quelques temps, quand on verra qui tire profit de ces manifestations bien orchestrées. Remarquez que ça peut être aussi bête que de donner une occasion à Bush de montrer qu’il aime la Chine en allant "quant même" à l’ouverture des Jeux... apres que les Européens auront été manipulés pour ne pas y aller. La relation avec la Chine, c’est un poker où chaque jeton vaut un milliard d’euros... What fools these mortals be...

         

        Pierre JC Allard


      • perlin 12 avril 2008 07:07

        @ JC Allard

        Oui, cela peut être aussi bête que ça ! Les veaux que nous sommes sont bien capables que servir la patée à Bush à l’insu de leur plein gré.


      • perlin 12 avril 2008 07:08

        oups : "sont bien capables de servir"


      • hgo04 hgo04 12 avril 2008 09:02

        La chine est un énorme marché en tous genres. L’intéret de brouiller les enjeux non pas olympiques mais économiques ?? Ceux qui voudraient bien que notre pays ne puisse se relever d’içi 2012, tout simplement... Ce n’est pas la peine d’aller chercher outre manche ou atlantique, les fauteurs de troubles ne pensant qu’à leurs nombrils bien grassouillets...


      • idyllique 12 avril 2008 09:16

        Serpico, allez donc faire un tour (au moins 6 mois pour comprendre un peu) en Chine et au Tibet et après venez vous exprimer ici !

        Libre-arbitre vous connaissez ? en aucun cas c’est binaire ! cela consiste à ne pas répéter bêtement ce que le petit écran lumineux vous bourre au fond de votre disque dur !


      • anuck 11 avril 2008 12:09

        Il y a 6 mois, c’était le Darfour. Aujourd’hui c’est le Tibet. Dans 6 mois on trouvera bien autre chose.

         

        Faut bien occuper les gens.


        • deltrinos 11 avril 2008 17:11

          bah c’était les produits Made in China, on est passé par les fourrures animaux... c’est surement pas la fin, les pays occidentaux et japon feront tout pour fagiliser la Chine, mais on a à faire un peuple résistant, qui s’adapte très vite...


        • perlin 12 avril 2008 07:09

          @ anuck

          Bien vu


        • Linda 11 avril 2008 12:25

          Que d’amalgames !

          Trouve-t-on à redire sur la façon dont un pays est gouverné, que nous voilà taxé de racisme envers ses habitants. Je suppose que la cours qui juge en ce moment Charles Taylor est elle aussi peuplée de racistes.

          Y-a-t-il à redire sur notre démocratie que nous sommes immédiatement interdits de tout commentaire sur de vraies dictatures.

          Avec de tels arguments toute discussion est de fait impossible. Mais juste une petite question, combien de chinois sont à ce jour emprisonnés en Chine pour délit d’opinion ?


          • Boileau419 Boileau419 11 avril 2008 12:32

            Au tissu d’idioties de l’auteur, il n’y a qu’une seule réponse à donner : le Thibet aurait parfaitement pu, à son rythme et avec l’aide de pays plus respectueux de son identité, se mettre à l’heure moderne. Il suffit de voir comment ont évolué les autres royaumes du toit du monde pour s’en convaincre. Et s’il avait voulu rester pauvre et moyen-âgeux en dédaignant les réfrigérateurs et les élections multipartites, eh bien, cela aurait aussi été un choix à respecter, n’en déplaise aux croisés du développement.

            Rappelons quand même que le gouvernement chinois a soutenu activement le régime génocidaire de Pol Pot et a massacré allègrement les Han eux-mêmes par la famine et par la violence directe. Comment peut-on avoir la mémoire si courte pour oublier qu’en 1989 l’armée chinoise a tiré sur des étudiants désarmés et pacifiques ?

            Et puis voilà qu’on nous ressort la énième version de l’argument de la victimitude : la pauvre Chine, qui a en réalité passé une grande partie de son histoire sous différentes occupations étrangères, a été brimée par nous au XIXe siècle. Donc elle doit se voir accorder de notre part un chèque en blanc moral jusqu’à la fin des temps. Un peu comme un autre Etat du Moyen-Orient qui profite de ses morts de la Seconde Guerre mondiale pour se placer au-dessus de toute critique.

            Le Yuanming Yuan ; c’est vrai, a été détruit en partie par des Français et des Anglais. Vous oubliez cependant de nous dire qu’il a été aussi détruit par divers seigneurs de la guerre chinois et par les gardes rouges parce que symbole d’une époque honnie et révolue. Je me souviendrai toujours des paroles d’un maître de tchigong que j’ai fréquenté à l’époque où cette pratique, similaire par certains aspects au yoga, était très en vogue en Chine. Il nous a dit (on était tout un groupe de francophones dans son école) : "La politique de réforme et d’ouverture a détruit bien plus la culture chinoise et ses monuments matériels et spirituels que les gardes rouges."

            Eh oui, en fin de compte, les pires ennemis des Han, ce sont eux-mêmes. Pas nous,qui leur avons d’alleurs donné, cela compense beaucoup de choses, jecrois, tout le tralala moderne depuis les jeans jusqu’aux fusées spatiales. Mais où est la gratitude, hmmm ?

             


            • Boileau419 Boileau419 11 avril 2008 12:42

              L’argument : la France n’est pas totalement innocente, donc pas question de critiquer les autres est idiot. C’est une forme de l’argument faux ad hominem.

              Parce que le mal est le mal et qu’on peut objectivement en parler sans être soi-même parfait. La question à poser est : ce que x a fait est-il juste ou pas juste ? C’est un peu la même sottise que celle que profèrent les pays en développement qui refusent de sauver leurs forêts vierges sous prétexte que les Européens, qui les mettent en garde, ont eux aussi coupé leurs forêts. Et alors ? Détruire une forêt est objectivement un mal. Donc on peut le dire. Et espérer, évidemment, que celui qui le dit, le dit pour être soi-même plus respectueux de l’environnement.

              Ensuite parce qu’il y a des degrés dans l’état de "péché" : les atteintes aux droits de l’homme qui sont le fait de l’Etat français n’ont aucune commune mesure avec ceux de la Chine. La France, n’en déplaise à certains esprits chagrins, n’est pas une horrible dictature fasciste. 

               

               

               

               

               

               

               

               


            • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 11 avril 2008 13:08

                "Rappelons quand même que le gouvernement chinois a soutenu activement le régime génocidaire de Pol Pot"

              Rappelons quand même que LES SEULES subventions accordées à un pays de la péninsule indochinoise par les USA après le retrait des troupes américaines du Viet-Nam ont été destinées à qui ? 

              A qui ?

              Allez, je vous donne jusqu’à demain pour trouver la réponse (elle est vraiment très très bête).

              MDR


            • tulku_debunk 11 avril 2008 17:20

              « Au tissu d’idioties de l’auteur, il n’y a qu’une seule réponse à donner : le Thibet aurait parfaitement pu, à son rythme et avec l’aide de pays plus respectueux de son identité, se mettre à l’heure moderne. Il suffit de voir comment ont évolué les autres royaumes du toit du monde pour s’en convaincre. »

              En fait, c’est loin d’être si évident, c’est ça le problème... Et dire que ça se serait passé fatalement parce que les voisins l’ont fait, désolé mais c’est du wishful thinking.

              « Et s’il avait voulu rester pauvre et moyen-âgeux en dédaignant les réfrigérateurs et les élections multipartites, eh bien, cela aurait aussi été un choix à respecter, n’en déplaise aux croisés du développement. »

              Ç’aurait été le choix d’une petite caste immensément riche et extraordinairement oppressive. L’occupation chinoise a changé la donne et on ne peut plus revenir en arrière. En passant, il existait un Parti communiste tibétain dès 1939, époque où le Tibet copinait avec le Japon. Son fondateur, Phuntsok Wangyal ou Phuntso Wangye, a rejoint de PC chinois en 1949. C’est lui qui a servi d’interprète entre le dalai-lama et Mao en 1954. Les indépendantistes tibétains ne le portent pas dans leur cœur, mais par contre, le dalaï-lama et son gouvernement, en particulier le premier ministre le tiennent en haute estime bien qu’il soit resté un communiste pur et dur.


            • tulku_debunk 11 avril 2008 17:25

              « si vous alliez faire votre spitch en chine ? ca serait plus credible ? »

              Astuce : Apprenez à lire (et à écrire).


            • Serpico Serpico 11 avril 2008 21:55

              Boileau : "Donc elle doit se voir accorder de notre part un chèque en blanc moral jusqu’à la fin des temps."

               

              ***********

               

              Que c’est irritant de vous voir vous poser en juge...

               

              Ni chèque en blanc ni rien du tout : vous (l’occident) n’êtes pas là pour jouer au maître d’école.


            • Nobody knows me Nobody knows me 11 avril 2008 22:18

              Allez concours à celui qui trouvera la plus belle :

              Rappelons quand même que le gouvernement chinois a soutenu activement le régime génocidaire de Pol Pot

              Rappelons également que le gouvernement américain (entre autres ?) a soutenu activement le régime génocidaire de Soeharto.

              Un écran plat 37’’ pour la meilleure !!


            • Serpico Serpico 11 avril 2008 22:28

              Nobody knows me...

               

              Alfred Stroessner, dictateur du Paraguay de 54 à 89, élevé dans la marmite nazie, pilier de la politique internationale des USA.

               

              Stroessner a pratiquement achevé le génocide des indiens autochtones. Torture, massacres et même pour les survivants : enfermement, séquestration, interdiction absolue  : des rites et traditions, interdiction des chants, noms indiens ; viols, famine....

               

               


            • Francis, agnotologue JL 12 avril 2008 10:05

              Boileau MLP : avez-vous déjà mis le pied en Chine ? Au Tibet ? Au Thibet ? Je ne le crois pas, sinon vous pourriez probablement faire mieux qu’écrire un post aussi lapidaire. Même avec une intelligence modeste, quand on a des arguments il est possible de faire mieux, désolé.


            • Dame Jessica Dame Jessica 14 avril 2008 10:54

              @ hihihihih

              retournez donc à l’école (ré)apprendre à vous exprimez, vos commentaires y gagneraient en clarté si ce n’est en esprit...


            • rosselin 11 avril 2008 12:37

              Un point important que vous oubliez : en Chine, vous n’auriez jamais pu avoir ce débat sur Internet parce que la liberté d’expression et la liberté politique n’y existent pas.

              Pour le reste, je suis d’accord avec votre position sur l’hystérie anti-chinoise des médias français et des pitres de RSF.

              JR


              • Internaute Internaute 11 avril 2008 15:40

                Ah oui ? Essayez d’ouvrir un forum sur Auchwitz et vous allez voir la liberté d’expression qui existe en France et en occident. Ceux qui s’y sont risqués ont perdu leur emploi de fonctionnaire et ce sont retrouvés tout nus devant les tribunaux. L’américain Ernst Zündel a passé 3 ans en prison au Canada sans jugement puis purge actuellement 5 ans de prison en Allemagne uniquement pour avoir préfacé un livre qui mettait en doute le body-count officiel. Quel crime, n’est-ce pas ? 8 ans de prison pour une préface d’un livre à comparer aux 4 ans de prisons à l’assassin de la fille de Trintignant.

                En matière de liberté d’expression et de démocratie la France n’a malheureusement aucun modèle à offrir au monde.

                 

                 


              • tulku_debunk 11 avril 2008 17:30

                « Ah oui ? Essayez d’ouvrir un forum sur Auchwitz et vous allez voir la liberté d’expression qui existe en France et en occident. Ceux qui s’y sont risqués ont perdu leur emploi de fonctionnaire et ce sont retrouvés tout nus devant les tribunaux. L’américain Ernst Zündel » [snip cochonneries]

                Tiens, qu’est-ce que je disais... Entre « révisionnistes », on se serre les coudes...


              • perlin 12 avril 2008 07:17

                @ internaute

                la comparaison des peines est effectivement saisissante.


              • sisyphe sisyphe 11 avril 2008 13:06

                Gauchez :

                Le problème est qu’il n’y a jamais eu de massacre place Tian an men ! Il suffit, pour s’en rendre compte, de prendre connaissance de l’excellent travail de Monsieur Alain Peyrefitte (« La tragédie chinoise », Fayard, Juin 1990). Mais, il y a eu une grande manipulation dans la manière de rapporter ces évènements

                 

                Eh bien !

                Voilà qui suffit à donner une idée de la valeur de l’article et des arguments de l’auteur !

                A tout hasard... http://fr.wikipedia.org/wiki/Manifestations_de_la_place_Tian’anmen

                Monsieur Gauchez, agent de la Chine, qui demande "d’arrêter l’intox" : c’est Milosevic qui aurait demandé d’arrêter le massacre, ou Bush, d’arrêter les mensonges sur l’Irak !

                Vous êtes bien payé, j’espère, monsieur Gauchez ; sinon, soutien à la famille, tout ça ...


                • claude claude 12 avril 2008 00:41

                  je me joins à vous sisyphe pour féliciter l’auteur de cet excellent publi-reportage sur la chine...

                  tiens, je vais prendre un billet pour y passer mes prochaines vacances !


                • Lavigue 11 avril 2008 13:08

                  Excellent article qui a le mérite de rappeler certaines vérités élémentaires dissimulées par la presque totalité de la presse lacrymale.

                  Oui, le Tibet est chinois depuis le 9ème siècle et fut distrait par les colonialistes anglais et français au 19ème siècle lors du pillage de la Chine par ces derniers.

                  Oui, avant 1949 date à laquelle le Tibet réintégra la Chine, subsistait une théocratie et un système féodal que J.L Mélanchon décrit très bien sur son blog.

                  Oui, Ménard est un individu douteux (on dit que son organisation est financé par les néo-con américains) à l’égo démesuré et au parcours politique tortueux

                  Saboter les jeux olympiques et porter ombrage à la Chine fait partie d’une campagne orchestrée par la CIA..

                   


                  • Savinien 11 avril 2008 21:11

                    Si on suit votre raisonnement, on peut aussi affirmer que la Bretagne devrait être indépendante, que l’Aquithène et la Normandie sont propriétés des Anglais, que la Provence est aux grillons et la Bourgogne aux escargots (accéssoirement aux Bourguignons qui sont vrais Gaulois, à la différence des immigrés francs)... Toutes ces folies trouvent un fondement légitime dès lors qu’on raisonne en terme d’appartenance historique. Est-ce bien raisonnable ? J’incline à penser que non, quitte à décevoir les grillons et les escargots (ainsi que les suppots de la Perfide Albion).


                  • Djanel 11 avril 2008 23:14

                    Ha ! Non ! je ne suis pas d’accord du tout. Allez donc apprendre votre histoire. C’est l’Angletterre qui devrait appartenir à la Normandie et de même que l’Aquitaine jusqu’aux Pyrénnées ainsi que l’Anjou parce que Richard Coeur de Lion duc de Normandie possédait toutes ses couronnes.

                    Je me marre


                  • karewjoe 11 avril 2008 13:28

                    Votre dialectique tronquée et sélective, est le symptôme d’une aliénation mentale refoulée et systémique.

                    Je comprends votre souffrance psychopathe, et la violence subséquente qu’elle génère, mais ne compatis point, au contraire.

                    Elle est endogène et incurable car foncièrement incompatible pour ne pas dire antagoniste avec notre liberté de voir et de penser, quand bien même de plus en plus confisquée et manipulée par nos propres organes de direction.

                    Vous êtes une machine de lèche du pire communisme qui soit. Ca vous vaudra une promotion en or au sein du parti unique.

                    Personne de la communauté internationale, ne vous apprécie vraiment et c’est rien de le dire, à part ces grands et vertueux amis que sont le Soudan, l’Iran et la Corée du Nord.

                    Vos pires ennemis sont vos voisins directs (cernés de toutes parts) et vos peuples minoritaires qui ne veulent pas mourir, à l’intérieur. C’est tout dire.

                    Dépêchez-vous de vous armer pour expandre comme elle est née et mourra, votre si séduisante fourmilière modèle.


                    • pino69 pino69 11 avril 2008 15:16

                      Pourquoi agresser ce monsieur qui nous livre un témoignage et un ressenti (parmi d’autres) de ce qu’il a pu vivre au quotidien en Chine ?

                      Il se fourvoie peut-être mais ce n’est pas moi qui irai le lui reprocher dans la mesure ou je n’ai jamais mis les pieds en Chine et que l’ensemble de mes connaissances sur le sujet viennent des médias et de la littérature...

                      Tous les sons de cloche sont respectables et ne peuvent être jugés qu’en vertus d’éléments incontestables et incontestés par tous. Il y a sur ce site et dans ces fils trop de réactions épidermiques et passionnées sur ce sujet, entre anti-communisme primaire et vieux maoïsme désuet.

                      Aliénation mentale... souffrance psychopathe... dialectique tronquée... (le mec qui écrit ça sait-il ce qu’est une dialectique ?)
                      Les commentateurs se relisent-ils ? Si oui, se comprennent-ils ?

                       

                      PS : si dans la foulée quelqu’un pouvait m’expliquer la règle des 3 clics pour revenir à la home de Avox. Oui, il faut toujours cliquer 3 fois (ni 2, ni 4) sur back pour retourner à la home, c’est un bug ou c’est voulu ?


                      • Relka Wuyilu 12 avril 2008 14:27

                        Il ne se fourvoie pas, il est directement envoyé par les Chinois pour faire oeuvre de propagagande. Aucun CV, pas de photo, un profil crée juste pour l’occasion... Et il y en a qui sont dupes ???


                      • Internaute Internaute 11 avril 2008 15:31

                        Ne vous inquiétez pas. Les réactions anti-chinoises de nos journalistes n’ont rien de fondamentalement anti-chinois. En France, les maîtres à penser sont inféodés depuis longtemps aux néo-cons américains. Il y a donc une constance dans la projection de leur bile. Vous aurez remarqué que selon eux Poutine est un salopard, le chef de la maffia albanaise est un démocrate respectueux des droits de l’homme et de l’environnement, l’opposant au pouvoir en Géorgie et un corrompu violeur des droits de l’homme, le chef de l’opposition pro-russe en Ukraine n’est pas un démocrate etc etc etc.

                        En fait il ne faut pas prendre Pujadas, PPDA, Chazal et Lucet au sérieux. Ils sont payés pour dénigrer tout ce gêne l’irrésistibe emprise sur le monde de la maision blanche et des lobbies qui la dirigent. Ce n’est pas pour autant qu’ils représentent le peuple français, loin de là.


                        • Philou017 Philou017 11 avril 2008 16:34

                          En France, comme dans quasimment tous les pays occidentaux, la presse et les médias sont détenus par des magnats de la finance. Ces médias n’informent pas, mais pratiquent une désinformation soft visant à diviser le monde selon des préjugés simplistes : nous sommes le monde libre, développé et les autres sont à la traine, entre les semi-dictatures comme la Russie et la Chine et les pays sous-développés dont les médias passent leur temps à mettre en exergue les problemes.

                          Cela a pour but, à mon avis, de nous faire sentir "supérieur" au reste du monde et d’éviter de nous poser des questions sur le développement du monde et sur les rapports de force qui le régissent, tout en implantant dans l’esprit du grand Public des préjugés simplistes.

                          Cela évite de se poser des questions sur l’utilité de choix de co-développement et d’échanges enrichissants et équilibrés, en nous plaçant dans une vision du monde basée sur la compétition et la recherche de la prédominance. Ce qui rejoint la mentalité des Financiers et autres capitaines d’industrie, qui sont des loups cherchant constamment à "bouffer" l’autre.

                          Cela traduit également une peur des pays émergents, qui pourraient nous concurrencer économiquement, préoccupation evidemment présente dans l’esprit de nos élites financières. Alors que cette émergence pourrait donner lieu à des échanges constructifs et équilibrés, pourvu qu’on s’en donne la peine, et que l’on raisonne plus en terme de coopération et d’échanges, plutôt qu’en termes de concurrence acharnée.

                          Rien d’étonnant donc à voir les ’grands’ journalistes des médias, qui sont choisis pour la conformité de leurs façon de voir le monde avec nos ’élites’ politiques et finançieres, relayer interminablement ce genre de message.

                          Il s’agit donc d’une désinformation assez subtile, mais constante et plutôt efficace.

                          Sortons de ce moule déformant dans lequel on essaie de nous maintenir.


                        • Radix Radix 11 avril 2008 19:37

                          Bonjour

                          Pour faire accepter l’ultra-libéralisme et son cortège de pauvreté et de restriction de liberté il faut avoir un épouvantail à brandir. L’URSS qui était parfaite pour le rôle à brusquement fait défaut, Al-kaida n’est qu’un pis aller ne fera pas longtemps illusion par contre pour ce rôle la Chine est parfaite !

                          Pensez-donc un pays dictatorial qui essait de se moderniser en tordant à son profit les règles de la concurence : pain béni pour la propagande !

                          Bien sûr on n’expliquera pas à ces ploucs que ceux qui investissent la-bas et en tire les plus gros bénéfices ne sont pas les chinois, mais çà c’est de la "politique", comme les jeux olympiques qui ont été attribués à la Chine par les mêmes. C’est là que se trouve la provocation et les chinois qui ont cru faire une bonne affaire se sont retrouvés piégés.

                          Ceci dit je considère la Chine comme une dictature mais comme ont dit : "Un train peut en cacher un autre".

                          Radix


                        • casp casp 11 avril 2008 15:40

                          Ne melangeons pas tout s’il vous plait.

                          ce qui dis lerma n’est pas faux ; mais c’est une critique general du communisme et de la chine. hors comme le dis Boileau419 au sujet du tibet.. laissons a la chine le temps de se modernise.. c’est un empire avec une histoire tourmenté (dont d’ailleurs l’occident n’est pas etrangere).

                          Aussi je suis d’accord pour etre ferme et critiquer au maximum la chine ; a condition de rester non violent et de ne pas humilié l’adversaire. Elle a vecut suffisament d’humiliation durant ces denriers siècles pour ne pas en rajouter.

                          Contrairement au 3 eme reich avec qui certaine personne semble aimé comparé la chine... celle ci possède une philosophie et une culture fort différente ; et en plus il me semble très clair que la chine est en voie de progrès sur tous les plans, ecologique, democratique etc.. lentement c’est clair et de facon adapté a la culture et à leur philosophie fort différente de la notre , .. mais surement.

                          Maintenant sur la question du tibet l’artcile n’as rien d’une propagande communiste comme le dis lerma quand il remet des fait historique a leur place...

                          La bretagne n’as pas plus de raison d’etre francaise que le tibet chinois... faut arrêter de vouloir refaire l’histoire en permanence.. cela n’apporte que racisme et guerre...

                          La seul chose réellement que l’on doit reprocher à la chine sur la question du tibet et non sur sa facon de gouverner de facon général, c’est son absence de dialogue avec le dailai lama et une repression relativement violente. Je dis bien relativement, car dans nos pays il y a peu de temps ( un peu plus de 100 ans) les repressions etait pire que ce qu’il se fait actuellement en chine.. Et deplus les emeutier tibetains ne sont pas tous des tendres non plus...

                          Tout est relatif.

                          l’histoire est quelquechose qui se bati lentement... mais certians ont des oeillere et ne sont capable que de raisonner a l’echelle de leur petite vie humaine ; la ou l’histoire du monde s’ecrit en plusieurs générations.

                          Aujourdhui même si nous devons rester ferme face a nos idéaux ; nous ne devons pas sombrer dans la peur primaire. D’autant plus que certains cercle idéologique aux USA et en Europe ont clairement décidé qu’ils ne voulaient pas voir la chine devenir la 1er puissance mondiale. Certains sont prêt a tout pour essayer de maintenir le monde dans son equilibre post guerre froide. Au cas ou vous ne l’auriez pas compris l’interet des US pour le moyen orient est pleinement motivé par la croissance chinoise par exemple.

                          Et quand je lis certains article de journaux parfois, il est clair que l’on aime bien accusé la chine de tous les maux.. je ne reviendrais pas sur l’histoire des hackers .. La propagande antichinoise la plus ridicul jamais entendu pour qui s’y connais en informatique.

                          Deplus il faut être réaliste.. Nous avons au XIX siecle un defi majeur .. le changement climatique ! Cela vas entrainer des famines, des deplacement de population ; des conflits pour l’eau... est ce que vous en êtes tous conscient ??? aussi dans ce contexte ; la chine est un partenaire vitale ; on doit être capable de dialoguer de facon constructif ; on doit pouvoir relever les defis du XIX eme siecle ensemble... car on ne peu pas se permettre un affrontement quel qu’il soit. La terre ne nous laissera pas assez de temps pour ca !

                          Si on laisse les idées primaire prendre le pas sur la construction ; les Néocons chinois, americians, européen africains islamiste... profiterons tous du desaroi des populations lié au perturbations climatique pour crée par folie la 3eme guerre mondiale.

                          Nous n’avons pas le choix vous comprenez...l ’humanité ne peu plus se permettre un 3eme conflit mondiale pour regler ses soucis idéologiques ou religieux.

                          merci pour cet article qui recadre le debat ; sans tombé dans l’admiration de la chine ; nous devons savoir garder la tête froide et replacer chaque chose dans son contexte


                          • Djanel 11 avril 2008 23:21

                            .

                             

                            .

                            Vous n’êtes pas sérieux lorsque vous dites que la Chine est un empire. C’est faux et la preuve que vous êtes dans l’erreur est facile à produire. Je ne vous la donnerai pas mais si vous voulez la chercher, répondez à cette question. Quel est le pourcentage de l’ethnie dominante ?


                          • jondegre jondegre 11 avril 2008 15:51

                            C’est la schizophrenie organisee, entretenue, propagandee.

                            Nos chefs delocalisent a tour de bras en Chine pour gonfler les benefices, et pour developper ces bougres (argument qqfois avance, si si !!) dont on ne sait plus tres bien s’ils sont dans une dictature communiste ou capitaliste.

                            On bouffe chez un traiteur asiatique a deux pates de maison, on achete chinois tous les jours, c’est bien, c’est pas cher.

                            De l’autre cote, nos chefs denoncent la dictature chinoise et l’oppression du Tibet. Et on sort nos drapeaux et stickers freeTibet. Sans parler du haro sur les nageuses chinoises dopees (mais c’est deja ancien).

                            Cette schizophrenie organisee anihile toute conscience structuree qui pourrait demander des comptes a ses chefs.


                            • faxtronic faxtronic 11 avril 2008 19:08

                              oui, c’est de la schyzophrenie organisée, ou plus communement appelée democratie


                            • Djanel 11 avril 2008 23:25

                              Fratonic

                               

                              .

                              Les zozos c’est à dire ceux qui pourrisse les fils de Morice sont-ils des démocrates à vos yeux. En Sarkoland la démocratie n’est défendu que par des hypocrites qui sont les ennemi de la république et de la liberté d’expression. Des Tartuffes, vous dis-je dont vous faites partie.

                              je me marre


                            • perlin 12 avril 2008 07:43

                              @ faxtronic

                              démocratie, démocratie, tiens ça me rappelle une boutade éffrayante de vérité :

                              "la dictature c’est : ferme ta gueule, la démocratie c’est : cause toujours !"


                            • olivierchen 12 avril 2008 08:41

                              @Jondegre

                              "Marx en as reve le patronat l`as fait "

                              Le racisme c`est a la fois arrangeant et derangeant ....

                              Je fais du bon riz conatonais pas cher crevettes aux basilics sur plaque chauffante j`offre le cocktail maison ..Tous les clients francais sont contents....

                              Jacques Chirac s`est servi de le Pen pour battre Jospin comme Sarkozy,je pense que Obama c`est un faux reve en ecrasant Clinton le republicain aurait plus de chance de battre Obama

                              Ne boycotter pas les JO pour punir les peuples qui ne sont pour rien...


                            • Innsa 11 avril 2008 15:52

                              Une bonne justification de la colonisation...

                              Prenez l’exemple d’autres pays qui vivent dans la pauvreté, la dictature, les innegalités, et appliquez y votre raisonnement sur "le coté positif de la cololonisation" chinoise !

                              On retrouve des petits pays faibles et pauvres, annexes par des pays puissants, dans le but de les moderniser et des liberer.

                              Non monsieur, rien ne peu justifier l’occupation d’un autre pays. on sait ou ca aboutit : les exemples ne manquent pas.


                              • perlin 12 avril 2008 08:05

                                mais lnnsa, le monde s’est construit comme cela, par expansion colonialiste, pourquoi voudriez-vous que cela s’arrête du jour au lendemain ? Parce que vous faites partie d’un pays qui aurait plus à y perdre qu’à y gagner ? Notre monde est encore constitué en majorité d’états féodaux ou moyen-âgeux, ne l’oubliez pas et ne vous laissez pas leurrer par l’apparence de civilisation moderne que constituent les biens de consommation. Barhein a beau construire un enclos ultra-modernes et organiser des courses automobiles, il n’en demeure pas moins un état féodal. J’en passe. Alors je vous pose la question : pourquoi aurions-nous eu le droit de faire des guerres de conquêtes territoriales jusqu’au XIXè (en gros) et pas les autres ? Sommes-nous donc si supérieurs que nous devons dicter le mode de développement des pays émergents ? Notre système est-il vraiement le meilleur avec sa cohorte de corruption, d’économie souterraine, de violences conjugales ou familiales, d’humiliation des sans-grades... ? Quelle différence d’épanouissement faites-vous entre le Parisien qui se tasse 1 heure par jour dans un métro insalubre et bondé et le pauvre du Mali obligé de se taper 10 bornes à dos de mulet pour aller chercher l’eau pour sa famille ? Y en a-t-il à coup sûr un pour envier l’autre ?


                              • TALL 11 avril 2008 16:06

                                Le problème est qu’il n’y a jamais eu de massacre place Tian An Men ! qu’il nous dit l’auteur...

                                Bon je vous laisse, sinon je vais rater la soucoupe volante de 16h32, j’ai une conférence sur Saturne ce soir.

                                 


                                • Djanel 11 avril 2008 23:34

                                  Salut l’affreux Tall, mon ordi est réparé. Je vais pouvoir te scalper.

                                  Il reste un petit problème avec Fire Fox qui n’accepte plus les copier-coller d’où la nécessité que j’ai de taper mon texte directement dans l’éditeur mais comme avec Internet explorer çà marche, il n’y aura plus de problème mais on ne peut plus aimer "explorer internet " quand on a gouté à firefox.

                                  snif snif


                                • claude claude 12 avril 2008 00:43

                                  copier/coller avec firefox = utiliser les racourcis claviers ! ça va plus vite !!!


                                • claude claude 12 avril 2008 00:44

                                  zut tall,

                                  je vous ai loupé...

                                  j’attends la prochaine téléportation pour lhassa 


                                • TALL 12 avril 2008 13:40

                                  Bonjour Claude

                                  Le congrès est fini, mais les saturniennes, c’est pas ma tasse de thé. Elles sont sympas, mais les poils verts, je ne m’y fais pas....Y a des plages à lhassa ?


                                • TALL 12 avril 2008 13:43

                                  Djanel,

                                  Personnellement j’utilise les 2 : Firefox et IE7... chacun ayant ses avantages selon les sites. Pour Avox, chez moi, l’IE7 charge les pages des longs forums beaucoup + vite.


                                • tulku_debunk 11 avril 2008 16:54

                                  "Actuellement, en parcourant la presse ou en écoutant la radio, de nouveau, les médias évoquent le « massacre de la place Tian An Men ». Le problème est qu’il n’y a jamais eu de massacre place Tian An Men !"

                                  Eh bien, ils nous en auront fait voir de toutes les couleurs, ces JO ! « Négationnistes de la place Tien’an men », un club encore très fermé mais qui va faire des émules, n’en doutons pas.

                                  http://www.cnd.org/June4th/massacre.html

                                  Exonérer un régime de ses crimes, sous prétexte que ceux des autres régimes ne veulent pas mieux, mais c’est quoi ça ?! Le degré zéro du raisonnement ! Les sans-papiers en France, l’armée leur tire dessus ? Les clandestins, les douaniers les flinguent comme des lapins ?

                                  Que le sort des Tibétains qui n’avait pas la chance d’être moine ait été affreux au temps de la domination des dalaï-lamas, que l’histoire d’un peuple tibétain pacifique et non-violent soit une pure escroquerie intellectuelle *propagée par le dalaï-lama* et reprise en chœur par ces petits-bourgeois émancipés qui soutiennent les droits de l’Homme à la carte, VOILÀ à quoi ça mène de l’ignorer : à faire le jeu des authentiques thuriféraires du régime chinois.

                                  Si les Tibétains sont si heureux aujourd’hui, pourquoi y a-t-il autant d’ingrats qui franchissent l’Himalaya au risque de se faire tirer comme des cabris par les garde-frontières ? Pourquoi ces émeutes *civiles* qui se sont répandues comme une trainée de poudre ? C’est la police secrète de la « clique du dalaï » qui les dirige, comme nous le narre le « Quotidien du peuple » ?

                                  « S’il est vrai qu’à Lhassa la population actuelle comprend 50 % de Tibétains et 50 % de Chinois d’ethnies différentes, (...). Il me paraît normal, le Tibet étant une province chinoise, d’y rencontrer d’autres ethnies que l’ethnie tibétaine. A Lhassa, il y a de nombreux Hui, et ce, depuis des centaines d’années. Cette ethnie musulmane a ouvert de nombreux commerces dans toute la Chine. »

                                  Voilà une distorsion de la réalité typique. Ce qui n’est pas dit c’est que les « 50% de Chinois d’ethnies différentes » sont Han en grande majorité. Je suis le premier à dénoncer l’amalgame « Chinois = Han », la simplification imbécile « Chinois contre ethnies minoritaires ». Bien sûr qu’il y a des Hui à Lhassa, mais ce sont les Han que le gouvernement y a encouragés à immigrer massivement. Ils n’y ont jamais été chez eux auparavant (tu m’étonnes !).

                                  Si les échantillons de population politiquement corrects qui se sont transformés /overnight/ en militants du Tibet libre était conséquents avec eux-mêmes, ils s’empresseraient de dénoncer les résultats inévitables de la politique d’immigration subie, mais ils ne le peuvent pas.

                                  Je comprends que les Tibétains en arrivent à des moyens désespérés, en subissant d’un côté ll’aliénation chinoise, de l’autre les discours lénifiant de son dalaï-lama qui freine tant qu’il peut le droit à l’indépendance authentique.


                                  • tulku_debunk 11 avril 2008 16:57

                                    J’oubliais. Un site de référence : http://www.tibetwrites.org


                                  • Travelmate 11 avril 2008 17:02

                                    Tant que le peuple chinois soutient ses dirigeants pour les JO et leur politique au Tibet, les pro Tibet pourront gesticuler autant qu’ils voudront, dire tout le mal qu’ils voudront de la Chine, pour certains etre aussi racistes qu’ils le voudront envers les chinois, CA NE CHANGERA RIEN !
                                    Qu’ils manifestent encore et toujours, et le peuple et toute sa diaspara dans le monde dans sa majoprité, soutiendront encore plus ses dirigeants, et comme ça la boucle est bouclée. L’incompréhension entre les deux peuples sera encore plus grande.
                                    Dans les pays occidentaux, à part certaines associations, tout le monde s’en foutait des tibetains et de leurs conditions de vie. Maintenant, tout le monde a un avis là dessus. Les chinois sont vraiment des méchants et nous occidentaux des vrais gentils. Les politiques et les médias nous prennent vraiment pour des breles ! Et après, on ose critiquer la Chine pour leur propagande.
                                     

                                     

                                     

                                     

                                     

                                     


                                    • Zalka Zalka 11 avril 2008 17:20

                                      "Le problème est qu’il n’y a jamais eu de massacre place Tian An Men ! Il suffit, pour s’en rendre compte, de prendre connaissance de l’excellent travail de M. Alain Peyrefitte (La Tragédie chinoise, Fayard, juin 1990). Mais, il y a eu une grande manipulation dans la manière de rapporter ces événements."

                                       

                                      Je ne me prononcerais pas sur la définition de massacre qui visiblement n’est pas la même pour tous le monde. Par contre, niez vous les manifestations qui ont eu lieu ? Niez vous la répression ? Pas besoin de Peyreffite, il suffit de taper Tien An Men dans le google chinois pour obtenir plein de jolies photos proprette. Une preuve de l’absence de massacre, peut être !


                                      • Icks PEY Icks PEY 11 avril 2008 17:53

                                        La prolifération d’articles nauséabonds sur les prétendus mérites de la dictature chinoise est pathétique !

                                        Vous vantez les mérites d’un pays où la presse est muselée par un ministère de la propagande, où la démocratie est squattée par un PC tout puissant et où la vie économique est gangrénée par une corruption hallucinante !

                                        A croire que l’ambassade chinoise a mandaté quelques émissaires pour allumer les contre feux face à une réputation de plus en plus déplorable de l’empire du milieu !

                                        Icks PEY


                                        • faxtronic faxtronic 11 avril 2008 19:10

                                          oui, c’est la communauté chinoise. Mon amie chinoise a recu ordre de squatter les sites francais denoncant la Chine.


                                        • DACH 11 avril 2008 20:40

                                          Bonsoir, votre amie chinoise a reçu l’ordre.... ne voyez-vous que c’est là l’erreur...Accepterierz-vous que votre gvt français vous donne l’ordre de boycotter quoi que ce soit ? Bien cordialement Namaste DACh


                                        • grangeoisi grangeoisi 11 avril 2008 18:11

                                          @ Iks PEY, tout à fait d’accord avec vous... l’argent n’a pas d’odeur... par contre le sang tibétain est bien rouge lui. Comme aurait dit Lepen( à jouir) péripétie de l’histoire sans doute.


                                          • Djanel 11 avril 2008 23:57

                                            Quel con cette grange moisie.

                                            .

                                             

                                            Ce fut plus fort que moi, je n’ai pas pu m’empêcher d’insulter cette icône de la droite réactinnaire.

                                             


                                          • Radix Radix 11 avril 2008 19:08

                                            Bonjour

                                            Je n’aurais jamais cru que je serais d’accord avec Ierma un jour, grâce à vous ce jour est arrivé !

                                            Radix


                                            • Icopas 11 avril 2008 20:19

                                              Les propos de cet article indécent écrasent l’histoire. Ainsi la négation des massacres de Tien an Men. Il existe des preuves fimées et photographiques sur leur réalité. C’est vrai que ceux-ci, à l’échelle de la Chine ont été très raisonnables, si on peut s’exprimer ainsi (seulement des milliers de morts là où avant on aurait massacré à immense échelle). Mais nier leur réalité est vraiment suprenant.

                                              Par ailleurs, j’ai vu là dans une réponse à cet article qu’on indiquait que la Chine avait soutenu le régime polpotien génocidaire. C’est vrai et relativise les propos écervelés de ceux qui comme Mélanchon se gaussaient du Tibet esclavagiste... Cela était dans les années 70, pas dans les siècles passés....

                                              Mais également justement quelqu’un a fait remarquer que les Chinois n’étaient pas les seuls à avoir soutenu les ordures génocidaires de PolPot , alors que le crime était là prouvé et évident .

                                              Les états qui soutenèrent les kmers rouges (une fois génocidaires) furent : les USA, la France, la Chine, etc.

                                              Cette belle sainte allaince relativise completement le discours sur l’occident anti-chinois, .... En fait parlons de gouvernements et de régimes, car les peuples là dedans n’ont pas souvent droit à chapitre même dans nos démocraties "dirigées"....

                                              En fait, et dés les années 1970 (l’Indochine ployait encore sous l’occupation militaire américaine et ses millions de morts à cause des crimes de masse américains) le virage américain est pris sur la Chine. Celle-ci devient un allié stratégique contre l’URSS et on couvre la plupart des crimes des uns et des autres.

                                              Cette politique s’accélère par le développement et la transformation de la caste qui dirige la Chine en une bourgeoisie autoritaire, en même temps que le développement économique se fait.

                                              Le mélange des interets économiques est intime entre les couches dominantes du monde entier. Le mouvement actuel sur la question tibétaine est éclairant. malgré les braillements au complot anti-chinois d’une faction maoiste attardée on ne voit que le désir à peine masqué des dirigeants du soit-disant monde occidental de ne pas indisposer leurs potes à Pékin.

                                              L’alliance inaugurée dans les années 70 continue de fait, la Chine usine du monde, et les entreprises mondialisées avec des interets confondus se moquant des frontières, la Chine prêteuse à celui qui lui achète, préteuse dans la monnaie à qui elle prète !

                                              Ca ne signifie en rien que la bourgeoisie chinoise tient la bourgeoisie américaine par les c....., mais qu’elles se tiennent l’une l’autre, avec les mêmes travers violents, de l’Afghanistan à l’Irak, du Tibet à la Kannaky (nos Tibétains à nous).

                                              La gène des dirigeants du soit disant monde occidental vient de là. Le tapage sur le Tibet les emmerde, les droits de l’homme ne sont qu’une commodité pour eux pas un principe.

                                              Les Tibétains là dedans ne sont que des empecheurs d’exploiter en rond,....


                                              • DACH 11 avril 2008 20:37

                                                Bonsoir, le "chat" du Monde avec Matthieu Ricard vous permettra de vous faire une opinion un peu plus sereine sur les faits et les enjeux. Les critiques de nos médias et autres sont parfois maladroites car elles ne s’adressent pas assez clairement au gvt de l RP de Chine et non au peuple chinois. Comme je le fais depuis 2 jours, dans l’esprit d’une démarche gandhienne, je suggère ceci :

                                                sur drapeaux tibétains et chinois : le Dalaï Lama et le peuple tibétain soutiennent les JO de Pékin (Beijing) organisés par le peuple chinois, + le peuple chinois soutient l’autonomie spirituelle du peuple tibétain.

                                                Bien cordialement Namaste DACh

                                                 


                                                • bernard 11 avril 2008 20:57

                                                  Bravo pour votre article remarquablement documenté et surtout bravo d’avoir le courage d’exprimer une opinion à contre courant.


                                                  • Dimetrodon Dimetrodon 11 avril 2008 21:22

                                                    @ l’auteur > vous parlez de ceux qui ignorent l’ihistoire de la Chine et vous criez "arrêtez l’intox" ???!!!

                                                    OK, alors donnez l’exemple !

                                                    Je vous cite, c’est à la fin : « Qui a intérêt à discréditer la Chine aux yeux du monde, alors que ce pays, sans aucune aide extérieure est en passe de devenir la première puissance mondiale ? »

                                                    Elle est bien bonne. "sans aucune aide extérieure" ? Mais comment pouvez-vous ignorez les milliards de dollars puis les milliards d’euros versés à la Chine pour "l’aider". Je n’ai même pas envie de vous donner les référence, au lieu de donner des leçon commencez par apprendre l’histoire économique de la Chine ;

                                                    "En passe devenir la première puissance mondiale" ? Uniquement parce que nous, consommateurs, industriels, nous avons accepté que la Chine soit l’usine du monde. Si on n’achète chinois, ce n’est pas autre chose qu’une conséquence de la marchandisation du monde.

                                                    Non la Chine ne respecte pas les droits de l’homme, mais c’est un bon partenaire économique, donc…

                                                    Monsieur Gauchez, arrêtez l’intox vous le premier !


                                                    • Travelmate 11 avril 2008 22:32

                                                      Maintenant, grace à nos chères médias, dans la tête de la plupart des gens , en France en particulier,
                                                      chinois = salauds ou fous ou barbares, c’est selon..
                                                      Grace à elles, l’impensable se produit tout doucement mais surement : les chinois de France et d’ailleurs, qui sont la plupart anti communistes, mais sont fiers de leur origine, vont rejoindre le camps des pro JO et anti Tibet. Si ça c’est une réussite...

                                                       


                                                      • Annie 11 avril 2008 22:41

                                                        Pour la première fois, j’ai compris un article sur le Tibet et la Chine et je le trouve totalement tendancieux. Les arguments n’en sont pas et je ne suis pourtant pas difficile. Je comprends que l’on puisse aimer la Chine, la culture chinoise, etc., mais cela n’excuse pas tout. ll existe des violations des droits humains au Tibet et en Chine, et le fait que la France ne puisse pas s’ériger en arbitre n’y change rien. La question est vraiment : de savoir pourquoi la question du Tibet est devenu tellement importante et qui est derrière, à supposer qu’il y ait quelqu’un.

                                                        Je suis la première coupable ; je reconnais qu’il y a des violations des droits de l’homme que je trouve plus acceptable que d’autres, à cause du contexte notamment ; mais c’est moi qui ai tort. Maintenant si vraiment les droits de l’homme vous intéresse, et que vous vouliez faire quelque chose, je peux vous citer un pays qui me soulève le coeur et m’empêche de dormir à chaque fois que je dois travailler sur le sujet. Ce sont les violations contre la liberté d’expression au Mexique ; les journalistes, éditeurs, disparus, enlevés, retrouvés assassinés au bord d’une route d’une balle dans la tête ; je suis sûre qu’il se trouvera quelqu’un pour me dire que c’est parce que je suis indirectement financée par la CIA ou autre, et pourtant la seule chose qui m’influence vraiment dans cette histoire du Mexique, comme du Tibet d’ailleurs, est le courage des individus en question, dénonçant la corruption principalement locale, sachant qu’il ou elle s’expose en cela à des répresailles, qui peuvent leur coûter la vie. La défense des droits de l’homme a vraiment mauvaise presse sur AV, mais je ne peux m’empêcher de voir dans chaque affaire, l’engagement d’un homme ou d’une femme qui connaît pertinemment les risques qu’il ou elle encoure et les acceptent ; c’est pour cela qu’un article qui justifie ces violations, où qu’elles soient, me révoltent, parce qu’après tout, c’est utiliser sans risque un droit dont on est plus que consentant à justifier le déni aux autres peuples.


                                                        • Onegus onegus 12 avril 2008 03:12

                                                           Article totalement inepte.

                                                          "Je suis allé de nombreuses fois au Tibet et au Tibet extérieur, je n’ai jamais constaté de génocide culturel ! Les us et coutumes des Tibétains sont respectés. Leur liberté de religion est également respectée."

                                                          Je suis allé de nombreuses fois en URSS, je n’ai jamais constaté de répression ni vu de goulag, la liberté d’expression des soviétiques que j’ai rencontré était totalement respectée.

                                                          Pauvre Monsieur Gauchez, qui pense dur comme fer que ses petits séjours touristiques bien encadrés au Tibet ont pu lui donner la moindre idée de la réalité de la situation. "Ils n’ont pas détruit les temples et les monastères ! J’en ai vu plein ! J’ai vu aussi plein de Tibétains avec des moulins à prière dans les rues de Lhassa et les soldats chinois ne disaient rien !!"

                                                          Pitoyable.


                                                          • Rousquille Rousquille 12 avril 2008 05:03

                                                            Il y en a qui savent vraiment pas argumenter logiquement. Que les USA et la France aient reconnu le régime de Pol Pot n’enlève rien à la culpabilité de la Chine dans cette affaire,d’autant plus que le soutien que Paris a pu donner à l’époque était bien moindre que celui donné par Pékin. Il y a une question de degré.

                                                            Les USA ont donné du fric à Pol Pot : c’est honteux (ils en ont donné aussi à Mao pendant sa guerre contre Tchang-Kai-Tchek, ce que peu de gens savent) ! Mais ce n’est pas pour ça que le soutien desChinois aux bourreaux du peuple cambodgien en devient plus acceptable...Raisonnez juste, voyons.

                                                             

                                                             


                                                            • Rousquille Rousquille 12 avril 2008 05:14

                                                              C’est comme tous ces gens qui disent : "Quand je verrai des manifs contre la présence américaine en Irak, je soutiendrai les manifestants pro-thibétains. "

                                                              Quand donc a-t-on vu les Américains promener un missile Scudd dans Paris, porté par 80 marines-relayeurs ?

                                                              S’ils le font un jour, croyez-moi, on ira les chahuter comme il se doit. En attendant, on chahute ce qu’on peut. A la place des gouvernants paillassons qui n’osent rien dire.

                                                              Il faut le dire : les manifs anti-chinoises sont le fait de Français et d’autres personnes en tant qu’individus. Ils ne représentent qu’eux-memes, pas leur gouvernements (qui sont tous inféodés aux intérets du fric et donc pro-Chinois). A ce titre, ils se foutent éperdument des fautes qu’aient pu commettre la France ou la Grande-Bretagne au cours de leur long passé.

                                                              Donc qu’on ne vienne pas leur dire : "Vous, des ex-colonialistes, des pillards des beaux jardins des despotes et mandarins chinois, manifester contre la Chine : non mais, vous n’avez pas honte ?"


                                                            • Rousquille Rousquille 12 avril 2008 05:16

                                                              Burying China’s Complicity in the Killing Fields

                                                              Jehangir S. Pocha
                                                              The International Herald Tribune, 5 May 2005

                                                               

                                                              CHEUNG EK, Cambodia Outside this stark, but pastoral monument to the victims of Cambodia’s gory Khmer Rouge years southwest of Phnom Penh, a group of young men played cards recently and listened to Chinese pop music.

                                                               

                                                              Music from China seemed a bit incongruous, given that China, along with the United States and the Soviet Union, helped create Pol Pot’s Khmer Rouge regime in Cambodia. Beijing, indeed, was the group’s chief patron when it held power from 1975 through 1978 and killed more than 1.7 million people, a quarter of Cambodia’s population, in its quest to create an agrarian Maoist utopia.

                                                               

                                                              But China’s role in this nation’s grim experience now lies in the past - deep and more or less undisturbed, which is how both Beijing and many Cambodians prefer it.

                                                               

                                                              "The Chinese are O.K. ; they are our friends now," said Var Sareth, 21. "We can learn from them ; we can work with them."

                                                               

                                                              Var Sareth and his companions work as guides at the Cheung Ek monument, which is on the site of a Khmer Rouge labor camp 15 kilometers, or 9 miles from the capital, and is filled with the skulls of 8,000 people who perished there.

                                                               

                                                              Though they diligently tell tourists about the shrine and how tall its dome is, they refrain, even when pressed, from talking about China’s role in the events that led to Cambodia’s killing fields.

                                                               

                                                              Pan Samnang, 24, who sells postcards and other memorabilia to tourists, said that he could not dislike China because "all the businesses started by people in my family" recently have been bankrolled by Chinese money.

                                                               

                                                              Indeed, China has emerged as a major supporter of Cambodia, after an ambitious $2.8 billion UN peacekeeping operation meant to help Cambodia get back on its feet ended in November 1993. Beijing has pumped nearly $300 million in aid into Cambodia since then, and last year, Chinese businesses invested $217 million in Cambodian industries like timber, textiles, and food processing, making China the largest foreign investor in Cambodia, according to the Center for the Development of Cambodia, in Phnom Penh.

                                                               

                                                              That would have been "unbelievable" a decade ago, said Var Sareth. Back then, emotions over China’s support of the Khmer Rouge were still raw.

                                                               

                                                              China saw the Khmer Rouge "as a zealous national movement toppling a regime propped up by the US and gave it very close support," said Sophie Richardson, who recently completed a dissertation at the University of Virginia, on Chinese-Cambodian relations.

                                                               

                                                              Beijing, which did not want the Soviet Union expanding into its backyard, supplied the Khmer Rouge with arms, food, material, training, technicians and, most important, international political support.

                                                               

                                                              "Without China, the Khmer Rouge might never have become what it did," Richardson said.

                                                               

                                                              When Pol Pot seized Phnom Penh in 1975, the city was emptied of people. They were sent to work in what became Cambodia’s killing fields.

                                                               

                                                              "My husband died in fields, and my two boys were poisoned while working in a children’s work team," said Mam Sophon, 58, a midwife at Angkor Chey Referral Hospital in Kampot province, about 130 kilometers, or 80 miles, southwest of Phnom Penh.

                                                               

                                                              "My daughter was forced to carry rice all day and finally collapsed. They said blood came out from her mouth, and buttocks from overwork."

                                                               

                                                              Richardson said, "The Chinese knew a lot, if not all, of what was going on, but they were not joking when they said ’domestic affairs are domestic affairs.’ No matter how awful the Khmer Rouge regime got, the Chinese said they did not think it was their place to intervene."

                                                               

                                                              China’s non-interference policy largely continues to this day. China opposed UN economic sanctions against Sudan, where it has oil interests.

                                                               

                                                              "Business is business," Zhou Wenzhong said last year when he was China’s deputy foreign minister. "The situation in the Sudan is an internal affair."

                                                               

                                                              The implications of China’s position on the Khmer Rouge are set aside by many young Cambodians born after the Khmer Rouge years, who compose about half the country’s population.

                                                               

                                                              "To repair my life I need this," said Var Sareth, holding up the two crumpled US dollar bills his previous client had handed him after a 30-minute tour. "China is China. We are small. To go forward we must look forward, not keep looking back."

                                                               

                                                              Yet in families scarred by Cambodia’s brutal civil war, which intensified when the United States began covertly bombing the country as part of its Vietnam campaign, the promise of money can be an inadequate balm.

                                                               

                                                              "No one has paid for my loss," said Mam Sophon, as tears welled at the memory. "We will remember these bad things forever" if there is no public explanation of how and why all this happened.

                                                               

                                                              Like many people in Cambodia, Mam Sophon is careful to clarify that her Buddhist beliefs direct her to seek only truth, not vengeance, from those who directly and indirectly tormented her life and nation. While this exchange of absolution for honesty has been partly satisfied by disclosures about Washington’s role in supporting the Khmer Rouge, and Cambodia’s own impending trial of senior Khmer Rouge leaders before a tribunal backed by the United Nations, China has remained mostly silent about its role in the violence that ravaged this idyllic country.

                                                               

                                                              "China does not have to take responsibility for the Khmer Rouge’s domestic policy and has no responsibility to explain what China did at that time," said Professor Zhang Xi Zhen of the Asian Studies Department at Peking University, in Beijing. "Our leaders, from Zhou Enlai to advisers in Phnom Penh, tried to persuade them to change these kind of policies. They just didn’t listen."

                                                               

                                                              China, as well as the United States, Britain, Singapore,and Thailand, continued supporting the Khmer Rouge even after Vietnam invaded Cambodia in 1978 and put an end to the devastation Pol Pot’s regime had unleashed.

                                                               

                                                              "To help the Khmer Rouge, China even launched the border war against Vietnam" in 1979, Zhang said. "It might seem hard to understand today, but don’t forget that at that time Vietnam was very close to the Soviet Union and together they wanted to control South-East Asia. That would have been a grave threat to China."

                                                               

                                                              Zhang said the combination of China’s own revolutionary zeal and its ambitions to become a great power might have blinded it in Cambodia.

                                                               

                                                              While China did not commit the Khmer Rouge crimes, its reluctance to discuss its support may seem to run counter to the recent admonishing of Japan by Premier Wen Jiabao of China, who said nations must "face up to history" if they want to be full and normal members of the global community. But despite the inconsistency, Beijing is not likely to budge, said Jin Linbo, director of Asia Pacific Studies at the China Institute of Foreign Studies in Beijing.

                                                               

                                                              "I don’t think Chinese leaders are ready to reflect fully on China’s actions and history," Jin said.

                                                              http://yaleglobal.yale.edu/display.article?id=5687


                                                            • Onegus onegus 12 avril 2008 05:09

                                                               C’est marrant quand même, à peu près au même moment, selon la communication officielle chinoise, les Tibétains se mettent soudain à "lyncher" les Hans de Lhassa pendant que les Ouigours musulmans tentent de détourner des avions pour commettre un "11 septembre" en Chine...

                                                              Bien pratique en tout cas, puisque cela permet de justifier le bouclage préventif des deux régions les plus susceptibles de profiter de la vitrine des JO pour manifester leur "désaccord" avec la politique du pouvoir central...


                                                              • Patience Patience 12 avril 2008 08:14

                                                                Bah !

                                                                C’est une vieille recette qui a fait ses preuves. Il ne leur manque plus qu’un Ben Laden et quelques lettres parfumées à l’anthrax.

                                                                Quand on vous dit que tout ce barouf autour du Tibet et des JO est contre-productif pour les libertés en Chine.

                                                                Qui sème le vent...


                                                              • Rousquille Rousquille 12 avril 2008 07:47

                                                                C’est amusant de voir que ceux-là meme qui dénoncent le régime féodal au Tibet versent de grosses larmes sur les jardins saccagés des empereurs mandchous. Croient-ils peut-etre que ceux-ci ont été aménagés par des ouvriers syndiqués et inscrits à la Sécu ? Est-ce qu’ils croient que c’était petit Wang qui s’y promenait le week-end en famille ? Finalement, les gardes rouges étaient plus cohérents, eux qui voyaient dans les lieux de plaisir de l’aristocratie mandchoue un reste infamant du passé.

                                                                Par conséquent, c’est les deux poids, deux mesures. On aime tout ce que la Chine a fait ; on n’aime rien de ce que lesTibétains ont fait. Le Dalai est un monstre ; l’empereur de Chine est un brave type.

                                                                Amusant aussi de voir que ces gens qui excusent les exactions des Chinois au Tibet parce qu’ils ont apporté le Progrès sont incapables de comprendre ceux qui manifestent pour apporter le progrès politique en Chine et au Tibet. Et qu’ils ignorent le fait que des centaines de Tibétains franchissent chaque année les cols de l’Himalaya pour aller en Inde. Or les cols de l’Himalaya, c’est pas la frontière franco-belge près de Maubeuge, quand meme...

                                                                Si c’était si chouette la vie sous la férule chinoise comment expliquer ces mountain-people ?

                                                                 


                                                                • Philippe Vassé Philippe Vassé 12 avril 2008 08:39

                                                                  A l’auteur,

                                                                  Un membre éminent du parti de la dictature se fait prendre la main dans le coffre des retraites des travailleurs de Shanghai. Il a volé, selon la presse chinoise, la modique somme de 4,8 milliars de dollars, environ 3,2 milliards d’euros avec une vingtaine de ses copains affairistes et élus de la ville.

                                                                  La dépêche rappelle que l’ancien Directeur du Département de Contrôle de l’Alimentation a été fusillé pour avoir laissé des masses de nourriture être contaminées et salies parce qu’il recevait des pots de vin.

                                                                  Voilà de très utiles informations sur les dessous réels du régime dictatorial de Beijing.

                                                                  Quant à la négation du massacre de Tienanmen, très sincèrement, je pense que vous allez passer à la postérité comme négationniste de choc. Même le régime dictatoral n’avait pas osé, vous, si !

                                                                  C’est intéressant de voir les maoistes dévoués se comporter comme de vulgaires néo-nazis au niveau de la négation des faits les plus connus.

                                                                  Après tout, comme disait Primo Levi, "rien ne ressemble plus à une dictature qu’une autre dictature : la couleur peut changer, le fond reste le même".

                                                                  Et ses zélateurs se ressemblent tous.

                                                                  Enfin, cette dépêche met un peu de vérité sur le fil de votre prose de petit nervis de la dictature. Petit, parce que votre texte l’est vraiment. Nervis, parce que c’est le mot qu’on utilise en général pour les valets d’un régime de ce style. Dans votre cas, c’est juste un constat social, rien de plus.

                                                                  Oui, j’allais oublier : cet ancien maire de Snaghaï condamné, il n’a pas été exclu du PCC encore ? Et était-ce bien le même homme qui avait embauché un Français célèbre, très connu au Réseau Voltaire comme "conseiller économique" ? Pour aider à voler l’argent des travailleurs, peut-être ?

                                                                  Un nom est donné à ce régime de voleurs corrompus : le "communisme des voleurs".

                                                                  La vérité est pourtant bien là. Le PCC ressemble plus à une mafia composée de gangs concurents qu’à un parti politique. Et eux-mêmes se nomment ainsi comme le "gang de Shanghaï" !!!

                                                                  Cette Chine-là, celle où les dirigeants du PCC -appelé aussi Parti des Corrompus de Chine-, vous aviez oublié de la montrer. Maintenant, c’est fait.

                                                                  Vous aviez en effet omis de dire aussi que la Chine de la corruption dictatoriale, c’est un immense ENRON qui est prêt à exploser : 100.000 mouvements sociaux par an, d’après le Ministère de l’Intérieur de Beijing.

                                                                  Des petits Tienanmen chaque jour !!! Et avoués par le régime de plus... Cela ne va pas vous aider !

                                                                  Bien honteusement à vous,

                                                                  ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                                                                  Former Shanghai mayor given 18-year prison term

                                                                  RESHUFFLE : The conviction of Chen Liangyu, the last of a group loyal to former Chinese leader Jiang Zemin, completes President Hu Jintao’s efforts to eliminate the ‘Shanghai Gang’

                                                                  AFP, SHANGHAI

                                                                  Saturday, Apr 12, 2008, Page 5

                                                                  The former mayor of Shanghai, Chen Liangyu, answers a question at a press conference in Shanghai on Feb. 27, 2002.
                                                                  PHOTO : AFP

                                                                  Former Shanghai Chinese Communist Party (CCP) boss Chen Liangyu (陳良宇) was sentenced to 18 years in prison yesterday, state press said, the most senior Chinese official to be convicted of corruption in over a decade.

                                                                  Chen, 61, was sentenced by a court in Tianjin after being convicted of taking bribes and abusing power, Xinhua news agency said. But his conviction was also widely seen as part of Chinese President Hu Jintao’s (胡錦濤) effort to consolidate power by sidelining allies of his predecessor, while also sharpening his own credentials as an anti-corruption crusader.

                                                                  Chen was tried last month in a scandal that shook national politics when it emerged in mid-2006 that hundreds of millions of dollars from Shanghai’s pension fund had been illegally siphoned off for real estate investments.

                                                                  Last month, the State Audit Office revealed figures that put the amount of stolen cash at 33.9 billion yuan (US$4.8 billion), 10 times more than the original estimate of US$480 million.

                                                                  China has already handed tough convictions to up to 20 officials and businessmen involved in the theft of the pension funds, including one suspended death sentence and several life imprisonments. Chen had been charged with abuse of power in connection with the pension fund scandal, as well as accepting 2.39 million yuan, some of which was given to his wife and son, earlier press reports said. State press said that charges of dereliction of duty were dropped against him in yesterday’s decision, but the former leader was also fined 300,000 yuan.

                                                                  During his one-day trial, Chen admitted he was “partially responsible” for the pilfering but did not plead guilty, according to previous reports. The Tianjin court refused to comment on Chen’s case when contacted yesterday. Chen’s case is the biggest corruption scandal to hit the Chinese government since former Beijing mayor Chen Xitong (陳希同) was removed from his post in 1995 and sentenced to 16 years in jail.

                                                                  The former Shanghai leader was placed under investigation in 2006 when he was a member of the CCP Politburo, a grouping of about 20 of the most powerful politicians in China. His case triggered a reshuffle among Shanghai’s political leadership, reflecting apparent efforts by Hu to rid the city of the powerful “Shanghai Gang” — politicians such as Chen who were loyal to former president Jiang Zemin (江澤民).

                                                                  “Chen’s case has more political significance than legal or social significance,” said Wong Yiu-Chung (王耀宗), a China scholar at Hong Kong’s Lingnan University. “The Shanghai Gang has basically been vanquished with the case ... Hu is putting in place the fear of God as he takes over [political] power,” Wong said. According to Xinhua, Chen has been held in Beijing’s Qincheng prison, which has long housed China’s political prisoners.

                                                                  The last wife of former revolutionary leader Mao Zedong, Jiang Qing (江青), a member of the infamous “Gang of Four,” was held there when she committed suicide in 1991. Earlier this week, a court in northeast China sentenced Zhang Rongkun (張榮坤), once one of the nation’s richest businessmen, to 19 years in jail in connection with the pension fund case.

                                                                  Zhang, who was said to be at the center of the scandal, was convicted on five counts of bribery involving up to 9.5 million yuan, bond fraud and market manipulation. Hu, like leaders before him, has vowed to eradicate corruption within communist ranks, although graft remains a major problem within the party and society in general. Zheng Xiaoyu (鄭筱萸), China’s food and drug minister, was executed last year after being convicted of corruption


                                                                  • idyllique 12 avril 2008 09:26

                                                                    Bref, vous nous informez qu’en chine il y a des corrompus... comme en France quoi ! C’est donc bien une démocratie... !


                                                                  • farzteo 12 avril 2008 08:55

                                                                    Je n’ai rien contre les chinois, ni contre leur pays, je manifeste mon désacord contre un régime totalitaire, c’est votre article qui cause un amalgame dangereux dans l’esprit des lecteurs, tout comme les médias savent très bien le faire volontairement quand ils parlent "d’opposition à la chine, aux chinois..."

                                                                    Ce régime est une dictature, point barre, et il faut arreter de cautionner la dictature, que ce soit par le commerce ou par les jeux. Mon but est de faire comprendre cela aux enfants en les aidant à dévellopper positivement leur pouvoir d’analyse, afin qu’il ne deviennent pas des légumes plantés devant leur écran HDI, à contempler des jeux qui ne sont plus là pour les raisons qu’on crois, afin qu’ils ne cautionnent pas non-plus cette culture de la violence qu’est la compétition, le rapport de force, le besoin primaire de se mesurer aux autres. Afin d’évoluer tout simplement...


                                                                    • idyllique 12 avril 2008 09:12

                                                                      Ras-le-bol de voir tous ces excités ignares et qui croient à ce que les médias affichent sur les écrans !

                                                                       

                                                                      Les manifestations de l’actuelle Tibétomanie reposent sur un certain nombre d’équations, la première étant l’équivalence Tibet = bouddhisme = Dalaï Lama. Bien entendu, il n’est pas possible de considérer le Tibet sans reconnaître l’omniprésence du bouddhisme dans sa civilisation. Mais il existe une erreur qui consiste à imaginer que le Tibet représenterait à lui seul la totalité du bouddhisme. On estime à 300 millions le nombre actuel de ses adeptes, essentiellement en Asie du Sud et de l’Est. Sur ce total, 6 millions seulement appartiennent au bouddhisme tibétain, le lamaïsme ou Vajrayâna (« Véhicule de diamant »). L’autorité du Dalaï Lama, son chef spirituel, ne s’étend donc que sur 2 % des adeptes, ce qui n’est pas suffisant pour en faire le pape du bouddhisme.

                                                                       

                                                                      - au XIXème siècle, alors que les tentatives - répétées - sont menées par des missionnaires français à partir de la zone d’influence que la France s’est fait reconnaître en Chine du Sud. Finalement, la religion chrétienne est interdite au Tibet en 1880, et les missionnaires français, qualifiés « d’hommes pestiférés » (et sans doute considérés comme des agents étrangers), sont soit expulsés, soit massacrés. On peut se demander si ces différents aspects collent bien avec l’idée que les Occidentaux se font aujourd’hui du bouddhisme, et s’il n’existe pas un double malentendu, à la fois philosophique et historique.

                                                                       

                                                                      - Une non-violence à géométrie variable Si l’histoire d’un pays est le reflet du génie de son peuple, celle du Tibet doit nous amener à nuancer fortement l’image d’une société harmonieuse gouvernée par de pieux et sages dirigeants. Jusqu’à ce qu’il tombe aux mains des communistes, le Tibet a été une société féodale extraordinairement arriérée et brutale, dans laquelle quelques dizaines de clans (laïcs ou religieux) exploitaient une population réduite dans son écrasante majorité au servage et au silence.

                                                                       

                                                                      Ceci ne colle pas tellement avec les romans cinématographiques mais c’est hélas la réalité historique du Tibet que bien peu d’occidentaux ont lu hélas. Doit on s’écrier "vive le retour des moines" ou le contraire ?

                                                                       


                                                                      • farzteo 12 avril 2008 10:48

                                                                        La religion n’est absolument pas un facteur pris en considération dans ma contestation, ni celle des militants qui m’entoure.


                                                                      • momo68 12 avril 2008 09:39

                                                                        bonjour

                                                                        faites donc des recherches sur les liens entre CIA et le dalai lama

                                                                        c’est surprenant, mais plus rien ne me surprend

                                                                        topette


                                                                        • Parallel33 12 avril 2008 14:39

                                                                          Le problème n’est pas le peuple chinois, et parler de racisme quand on critique la présence chinoise au Tibet et particulièrement futile. Le problème c’est la dictature du parti communiste chinois. Le Tibet est occupé par la volonté d’un pouvoir malhonnête. En Chine, la censure existe au quotidien, je l’ai constaté de visu en subissant les coupures régulière de TV5. Je l’ai constaté en lisant la presse officielle en anglais qui est un ramassi de mensonges tellement grossiers que l’on ne sait pas si il faut en rire ou en pleurer.

                                                                          Donc, quand le pouvoir chinois affirme quelques chose, il est impossible de le croire. Ses gens sont des menteurs. Chinois ou pas, le Tibet n’est pas libre.

                                                                          Le gouvernement chinois a signé des accords internationaux qu’il ne respecte pas, il suffit d’aller se promener dans les magasins d’état remplis de contrefaçons. La contrefaçon c’est le vol de la propriété intellectuels, ses gens sont des voleurs, des bandits.

                                                                          Si le peuple du Tibet veut le Dalai-Lama comme chef spirituel, c’est son droit, sa liberté. Est-ce que le peuple Anglais accepterait d’être envahi par un autre sous prétexte que la Reine d’Angleterre est dépositaire du pouvoir spirituel ?

                                                                          Le Tibet libre, c’est le premier pas d’un peuple Chinois libre.

                                                                          Voilà, je ne raconte pas des bobards dont Internet est trufé par la grace de pseudo-encyclopédie autant peu crédible que Wikipédia, mais je constate des faits.


                                                                          • Victor Rugueux 13 avril 2008 17:20

                                                                            @ l’auteur merci pour cet article qui contrebalance effectivement la cabale médiatique ambiante orchestrée à desseins.

                                                                            Pour ma part je soutiens l’autonomie du Tibet, la démarche du Falun Gong face à la répression, le respect des droits de l’Homme partout où ils sont bafoués, et je ne me laisse point abuser par le " barnum " contestable, cache misère des JO et du sport médiatisé en général.
                                                                            Tout en saluant les consciences qui se sont élevées pour perturber le piètre spectacle de retraite aux flambeaux notamment l’épisode parisien.

                                                                            La Chine c’est 80 siècles d’histoire sans aventure hégémonique et ce n’est pas rien c’est même de notre point de vue de " barbare occidental " oh combien remarquable !

                                                                            Notre problème n’est pas le Peuple Chinois ce sont ses dirigeants, dont nos propres dirigeants s’accommodent fort hypocritement quand il s’agit d’exploiter les travailleurs Chinois et d’exploiter la misère en général…

                                                                            Comme le soulignait fort judicieusement Jean-Jacques Servan-Schreiber : " il n’y a pas de mauvais Peuple, il n’y a que des mauvais bergers "

                                                                            cordialement.
                                                                             


                                                                            • Mohammed MADJOUR Mohammed 13 avril 2008 17:22

                                                                              @L’Auteur

                                                                              "Maintenant, on évoque les droits de l’homme bafoués en Chine. De quel droit la France se permet-elle de donner des leçons à ce pays qui est en pleine évolution, en pleine transformation ? D’autant plus qu’il me semble que, dans notre pays, ces « droits de l’homme » représentés par un ministère (sic) sont bafoués. Que se passe-t-il en France au niveau des sans-papier ? Que se passe-t-il en France dans le milieu carcéral ? Comment sont considérés par la France les soldats d’origine étrangère qui se sont battus pour elle ? Comment évolue l’école publique ? Comment évolue le milieu de la santé ? Etc."

                                                                              La France est précisément le "Tombeau des Droits de l’Homme", Monsieur !

                                                                              Comme personne (parmi les Experts hypocrites et les scientifiqures illétrés) ne vous répondra, ajoutons que la France est aussi le "Lieu du plus Grand Silence" !

                                                                              MOHAMMED.


                                                                              • Mohammed MADJOUR Mohammed 14 avril 2008 14:36

                                                                                 

                                                                                Réponses aux Auteurs de l’intox sur AgoraVox
                                                                                 
                                                                                > La Chine regarde le toit du monde
                                                                                par Mohammed (IP:xxx.x21.26.228) le 25 mars 2008 à 18H07
                                                                                 
                                                                                Surtout ne parlez pas des Droits humains pour essayer d’accabler la plus grande démocratie du Monde, L’Etat chinois fait vivre 1,5 milliards d’êtres humains quand la France, qui n’est même pas une commune moyenne chinoise, compte des millions de SDF pour une population de 60 chats !
                                                                                Déjà Napoléone s’inquiétait du "réveil de la Chine qui ferait trembler le Monde", ô France abominablement impérialiste !
                                                                                Vive l’indépendance des Iles océaniques occupées par la France, vive la Corse indépendante, vive les DROITS DES HOMMES non pollués par la France !
                                                                                La chine ne veut pas massacrer le Tibet, Elle fait tout pour assurer la paix et la justice pour le plus grand nombre et sans léser personne !
                                                                                Vive les JO de la race Jaune qui brille comme le soleil !
                                                                                MOHAMMED.
                                                                                 
                                                                                -----------------
                                                                                 
                                                                                 
                                                                                > Rama Yade et la Chine : l’enfant soldat de la République et les J.O. de Pékin
                                                                                par Mohammed (IP:xxx.x21.16.165) le 31 mars 2008 à 15H46
                                                                                 
                                                                                Le Tibet est chinois, et la France n’a pas à donner des leçons en matière de droits humains ni à la Chine ni à personne !
                                                                                Il n’y a pas longtemps, les gendarmes français dévoués au système politique de l’Elysée avaient tabassé à coup de matraques les pompiers français pourtant extrêmement dévoués à la population ! Les pompiers ne demandaient qu’une légitime reconnaissance à savoir qu’ils exercent un métier pénible et à risque !
                                                                                La police chinoise maintient l’ordre en réprimant une manifestation, pourquoi à partir de ça vouloir démolir toute la Chine ? Assez de désinformation, assez de complots, assez d’intox !
                                                                                La France ferait bien de respecter les droits humains chez elle avant d’empoisonner la planète avec ses propagandes !
                                                                                 
                                                                                VIVE LA GRANDE REPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE !
                                                                                 
                                                                                MOHAMMED.
                                                                                 
                                                                                 ---------------------
                                                                                 
                                                                                > Rama Yade la danseuse de tango
                                                                                par Mohammed (IP:xxx.x21.27.240) le 7 avril 2008 à 19H09
                                                                                 
                                                                                La danse du Cobra pour envoûter les petites grenouilles...ne prend plus aujourd’hui !
                                                                                La sagesse dit : Reconnaissons le mérite à celui qui sauve un homme, comme s’il avait sauvé toute l’humanité !
                                                                                Alors Mama YADE devrait se pencher sur la misère de ses concitoyens au lieu de se donner à la politique de diversion ! Qu’elle assure les droits aux Français avant de vouloir déstabiliser la Chine !
                                                                                En clair celui qui donne des leçons doit en premier lieu donner l’exemple !
                                                                                Pourquoi mélanger les jeux olympiques qui nous viennent de la Grèce esclavagiste avec les politiques intérieures en difficulté, assez d’hypocrisie !
                                                                                Si vous voulez soustraire le Tibet à la Chine, cette dernière vous sommera de libérer les Iles océaniques colonisées et la Corse qui revendique son indépendance depuis plus de siècles !
                                                                                La France se trouve en dernière position sur la liste des Nations pour rappeler les droits humains ! C’est encore un Empire coloniale, le dernier sur cette Terre qui ne respecte pas les droits de l’homme !
                                                                                Pensez-vous que l’indien nu que vous comptabilisez dans votre état civil a quelque chose de Français ? Non, quand il voit Ariane s’élancer vers le ciel pour cracher abondamment sa pollution, cet Indien qui comprend tout pisse en l’air !
                                                                                 
                                                                                MOHAMMED.
                                                                                 
                                                                                ------------
                                                                                 
                                                                                > Flamme olympique : des CRS frappent violemment les journalistes de France Télévision
                                                                                par Mohammed (IP:xxx.x21.27.45) le 8 avril 2008 à 18H14
                                                                                 
                                                                                "des CRS frappent violemment les journalistes de France Télévision"
                                                                                 
                                                                                 
                                                                                Vous voyez bien que vos hommes blindés n’ont rien à envier aux petits Chinois !
                                                                                Après plus de siècles de bla bla et pour une population aujourd’hui de 60 millions, la France ne semble pas apprécier le principe des droits humains !
                                                                                Laissez donc la Chine avec son milliard et demi de citoyens se faire à son rythme !
                                                                                 
                                                                                 
                                                                                MOHAMMED.

                                                                                PS : La désinformation, la Propagande et l’Intox auront raison de l’Europe qui ne veut rien comprendre  !


                                                                                • Mohammed MADJOUR Mohammed 14 avril 2008 14:45

                                                                                  > Arrêtez l’intox !
                                                                                  par Mohammed (IP:xxx.x21.19.154) le 14 avril 2008 à 14H36
                                                                                   

                                                                                   

                                                                                  Réponses aux Auteurs de l’intox sur AgoraVox

                                                                                  > La Chine regarde le toit du monde
                                                                                  par Mohammed (IP:xxx.x21.26.228) le 25 mars 2008 à 18H07


                                                                                  Surtout ne parlez pas des Droits humains pour essayer d’accabler la plus grande démocratie du Monde, L’Etat chinois fait vivre 1,5 milliards d’êtres humains quand la France, qui n’est même pas une commune moyenne chinoise, compte des millions de SDF pour une population de 60 chats !
                                                                                  Déjà Napoléone s’inquiétait du "réveil de la Chine qui ferait trembler le Monde", ô France abominablement impérialiste !
                                                                                  Vive l’indépendance des Iles océaniques occupées par la France, vive la Corse indépendante, vive les DROITS DES HOMMES non pollués par la France !
                                                                                  La chine ne veut pas massacrer le Tibet, Elle fait tout pour assurer la paix et la justice pour le plus grand nombre et sans léser personne !
                                                                                  Vive les JO de la race Jaune qui brille comme le soleil !
                                                                                  MOHAMMED.

                                                                                  -----------------


                                                                                  > Rama Yade et la Chine : l’enfant soldat de la République et les J.O. de Pékin
                                                                                  par Mohammed (IP:xxx.x21.16.165) le 31 mars 2008 à 15H46


                                                                                  Le Tibet est chinois, et la France n’a pas à donner des leçons en matière de droits humains ni à la Chine ni à personne !
                                                                                  Il n’y a pas longtemps, les gendarmes français dévoués au système politique de l’Elysée avaient tabassé à coup de matraques les pompiers français pourtant extrêmement dévoués à la population ! Les pompiers ne demandaient qu’une légitime reconnaissance à savoir qu’ils exercent un métier pénible et à risque !
                                                                                  La police chinoise maintient l’ordre en réprimant une manifestation, pourquoi à partir de ça vouloir démolir toute la Chine ? Assez de désinformation, assez de complots, assez d’intox !
                                                                                  La France ferait bien de respecter les droits humains chez elle avant d’empoisonner la planète avec ses propagandes !

                                                                                  VIVE LA GRANDE REPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE !

                                                                                  MOHAMMED.

                                                                                  ---------------------

                                                                                  > Rama Yade la danseuse de tango
                                                                                  par Mohammed (IP:xxx.x21.27.240) le 7 avril 2008 à 19H09


                                                                                  La danse du Cobra pour envoûter les petites grenouilles...ne prend plus aujourd’hui !
                                                                                  La sagesse dit : Reconnaissons le mérite à celui qui sauve un homme, comme s’il avait sauvé toute l’humanité !
                                                                                  Alors Mama YADE devrait se pencher sur la misère de ses concitoyens au lieu de se donner à la politique de diversion ! Qu’elle assure les droits aux Français avant de vouloir déstabiliser la Chine !
                                                                                  En clair celui qui donne des leçons doit en premier lieu donner l’exemple !
                                                                                  Pourquoi mélanger les jeux olympiques qui nous viennent de la Grèce esclavagiste avec les politiques intérieures en difficulté, assez d’hypocrisie !
                                                                                  Si vous voulez soustraire le Tibet à la Chine, cette dernière vous sommera de libérer les Iles océaniques colonisées et la Corse qui revendique son indépendance depuis plus de siècles !
                                                                                  La France se trouve en dernière position sur la liste des Nations pour rappeler les droits humains ! C’est encore un Empire coloniale, le dernier sur cette Terre qui ne respecte pas les droits de l’homme !
                                                                                  Pensez-vous que l’indien nu que vous comptabilisez dans votre état civil a quelque chose de Français ? Non, quand il voit Ariane s’élancer vers le ciel pour cracher abondamment sa pollution, cet Indien qui comprend tout pisse en l’air !

                                                                                  MOHAMMED.

                                                                                  ------------

                                                                                  > Flamme olympique : des CRS frappent violemment les journalistes de France Télévision
                                                                                  par Mohammed (IP:xxx.x21.27.45) le 8 avril 2008 à 18H14


                                                                                  "des CRS frappent violemment les journalistes de France Télévision"


                                                                                  Vous voyez bien que vos hommes blindés n’ont rien à envier aux petits Chinois !
                                                                                  Après plus de siècles de bla bla et pour une population aujourd’hui de 60 millions, la France ne semble pas apprécier le principe des droits humains !
                                                                                  Laissez donc la Chine avec son milliard et demi de citoyens se faire à son rythme !


                                                                                  MOHAMMED.

                                                                                  PS : La désinformation, la Propagande et l’Intox auront raison de l’Europe qui ne veut rien comprendre  !


                                                                                  • zelrikriando 14 avril 2008 19:15

                                                                                    "Maintenant, on évoque les droits de l’homme bafoués en Chine. De quel droit la France se permet-elle de donner des leçons à ce pays qui est en pleine évolution, en pleine transformation ?"

                                                                                    Ca s’appelle la liberté d’expression.

                                                                                    "D’autant plus qu’il me semble que, dans notre pays, ces « droits de l’homme » représentés par un ministère (sic) sont bafoués. Que se passe-t-il en France au niveau des sans-papier ?"

                                                                                    C’est pire dans les autres pays.

                                                                                    "Que se passe-t-il en France dans le milieu carcéral ?"

                                                                                    C’est pas mieu dans les autres pays.

                                                                                    "Comment évolue l’école publique ?"

                                                                                    C’est pas pire qu’ailleur...

                                                                                    "Comment évolue le milieu de la santé ?"

                                                                                    Va demander des soins aux USA tu m’en diras des nouvelles...

                                                                                    "La Chine a développé des routes, des écoles, des hôpitaux, un aéroport, des usines et un début d’industrie touristique prometteur) »."

                                                                                    En gros la Chine detruit l’environement, merci bien...

                                                                                    "On écrit également que les Tibétains sont victime d’un génocide culturel."

                                                                                    Je rectifie, "les tibetains sont victime d’un genocide".

                                                                                    "Ce pays, qui était très proche de la France du temps de Louis XIV"

                                                                                    Le dernier Louis..on lui a coupé la tete...c’est ce que vous devriez faire chez vous avec votre gouvernement.

                                                                                    "ce merveilleux pays qu’est la Chine"

                                                                                    Nationalism ? Patriotism ? Ca a un autre nom...Fascism

                                                                                    Les elections Francaise regroupent pratiquement tout le spectre politique...qu’en est t’il de la Chine ? Quand sont vos prochaines elections ????

                                                                                    PS : pardonner mes fautes de spelling... :)

                                                                                     

                                                                                     


                                                                                    • judel.66 16 avril 2008 22:50

                                                                                       

                                                                                      pour qui travaillent les journalistes de reporters sans frontières.......pour la cia sans doute mais certainement pas pour la France......

                                                                                      on s’en fiche du tibet .....on a besoin de l’amitié chinoise ! ! ! ......


                                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 20 avril 2008 16:10

                                                                                        vous devriez avoir honte de cet article,

                                                                                        on a l’impression de vivre pendant les années 40, au pire moment du pétainisme,

                                                                                        je vous plains.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

GAUCHEZ


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès