• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Attaque contre el president Maduro

Attaque contre el president Maduro

JPEG

Caramba ! Los locos gringos del norté ont essayé à ce qu’il parait d’assassiner le président du Venezuela[1], z’en sont capables les cowboys mal lunés ; Ben, oui, lorsque l’on déplait et surtout depuis des décennies au gouvernement des Etats-Unis, c’est soit la CIA qui envoie des agents pour régler le problème style baie des cochons, soit le financement d’un parti extrémiste ami style Pinochet, soit et là c’est moderne, un bon vieux drone pour faire le boulot. « In god we trust », « in drone we boom ! » Sauf que, l’engin de destruction à raté sa cible et a tout de même blessé 7 soldats, mais pas el président Maduro qu’à la vie duro ! Et comme ils sont malins les gringos de Washington, ils ont certainement téléguidés une de leur marionnette, cette fois-ci le président Colombien, senior Juan Manuel Santos, qui selon les accusations du président Vénézuélien aurait organisé par le biais d’un mouvement de « libération démocratique » de Caracas nommé (faut pas rire), "Mouvement national des soldats en t-shirts" ahah ! C’est du Disney ou je me Trump ! N’empêche qu’il y a deux pays sur cette planète qui foutent la merde partout : Les U.S.A, et Israël et comme par hasard ces deux là sont alliés comme cochon lorsqu’il s’agît de voter à l’ONU ; avec aussi comme suiveurs les brits et les french... De toutes manières ça fait un bail que les dingos U.S essayent de virer les deux derniers présidents vénézuéliens...

Un peu d’histoire[2]

On ne va pas remonter jusqu’à Simón Bolívar, le grand homme du pays, mais plutôt à partir du 20ème siècle. Jusqu’à 1935, dictature pure et dure : général Juan Vicente Gómez. Puis jusqu’à 58 dictature plus souple. Entre 1958 et 1980, démocratie à la sauce sud américaine, à savoir interdiction du parti communiste, et chasse aux socialistes et aux syndicalistes. Entre 1980 et 1992, gouvernement de droite pro U.S.

1992 coup d’état de Hugo Chavez qui échoue, 1993, élection du docteur Caldera. C’est là où j’interviens de manière personnelle, car, j’ai vécu à Caracas de début 93 à fin 94... Je tiens à remettre les choses en place : en ce temps là, le pays était aux mains des Etats Unis, une pauvreté incroyable et une petite société richissime ; ne demandait-on pas « alors, cette année, t’achètes le nouveau model chez learjet ? » On parle là, de jet privé (il y avait d’ailleurs un aéroport en plein centre ville). Durant ce séjour j’ai pu observer une pauvreté révoltante : des enfants mendiants, se prostituant, les gens ne pouvant se soigner, pas d’eau potable, la faim, ni aller étudier, vivant dans des « Barrios », des bidons villes et surtout une insécurité et une violence due au trafic de cocaïne. Je vivais en haut d’une colline et tous les soirs dans le Barrios de Petaré en bas de chez moi j’entendais les tatatata des rafales de pistolets automatiques. D’ailleurs lorsque je conduisais ma voiture aux vitres teintées noires, je ne m’arrêtais jamais aux feux rouges, et si une moto avec un passager commençait à me suivre je fonçais le plus vite possible pour m’en débarrasser ; les motos autorisées à rouler ne devaient pas dépasser les 250cc. Je rentrais le soir de mon boulot en passant la grille de sécurité gardée 24 heures sur 24 par un garde armé. Juste pour vous dire ; au début je suis allé à un concert, il y a eu 8 morts par balles, et cela n’a même pas fait un titre dans la presse. Ne surtout pas aller se plaindre à la police, la Peteota, car, pour la petite histoire, ces messieurs se louaient après le boulot, pour aller frapper à la porte de personnes, qui, voyant un policier ouvraient, et bang ! une balle entre les deux yeux. Quant à aller dans la Sabanas, la savane, la campagne avec des fermes de milliers d’hectares où el patron a le droit de vie et de mort sur ses employés, pardon, ses esclaves, j’y suis allé une fois, et ce fut comme qui dirait « western », avec en bouquet d’avoir presque été bouffé par un croco, nommé là bas « baba ». Le bon coté c’est que j’avais un bon job, malheureusement payé en bolivar, que j’ai appris l’espagnol, et c’est là où j’ai rencontré ma future épouse ; car, il faut le dire, les chicas venezuelanas sont hyper canons ! Pour rencontrer une beauté locale le seul truc qui marche c’est de danser avec elle la Salsa, si tout va bien, les chances sont en hausses, si elle se fait écraser les pieds, elle vous plante là sans commentaire et passe à autre chose ; c’est le langage des corps qui parle mi amor, le blabla à la française n’est pas bien vu : action, no palabras ! Et tout est comme ça, c’est un peu une sorte d’Amérique du nord qui parlerait espagnol, des gens armés, prêt à dégainer ; ce n’est pas le pays où il fait bon insulter ou avoir une prise de tête car ça risque fort de se terminer à la morgue... Avis aux français ! Le sport numéro un est le baseball, le football est pratiqué par l’élite. Ce pays deux fois la France par sa taille, avec seulement 30 millions d’habitants pourrait être un paradis sur terre sauf que depuis toujours les américains du nord sèment la pagaille à cause du pétrole et surtout ne pardonnent pas que ce soit le Venezuela qui créa l’OPEP, et ainsi, format le groupe des pays producteurs de pétrole ; impardonnable pour les gringos ! Je suis allé à l’autre bout du pays à Maracaibo, et j’ai vu de mes yeux comment les nord américains traitaient les locaux, les « Venez » comme ils disaient. Plus bas que de la crotte. Alors lorsque Chavez fut libéré et se présenta avec succès aux élections de 1998, la première chose qu’il fit fut de renationaliser les compagnies pétrolières. Dans les années 1920, le Venezuela était le deuxième pays producteur d'or noir. Les compagnies étrangères entassaient les profits. Mais en 1943, Caracas impose un partage des bénéfices à 50-50. Après ce coup dur, les majors n'auront de cesse de regagner le terrain perdu. Elles mettront peu à peu la main sur l'industrie nationale. Jusqu'à l'élection d'Hugo Chavez, en 1998, qui réclama à nouveau sa part : « Il faut rendre le pétrole au peuple. " et Horreur : le nouveau président tint sa promesse.

Depuis, les U.S n’ont de cesse de foutre dehors ce président et son suivant Maduro pour récupérer la poule aux œufs d’or noir. Et comme au niveau propagande les ricains sont les champions of the world, les français en bons suiveurs de l’OTAN, mais qui ne connaissent absolument rien à ce pays, passent leur temps à dénoncer « cette dictature », alors que Chavez a été élu 4 fois de suite et c’est seulement le cancer qui l’a abattu. A Washington ils ont eux la haine par les « dérives » de Chavez. Anti-américain, antilibéral, nationaliste, l'homme voulait contester l'hégémonie des Etats-Unis en Amérique latine. Pour aggraver son cas, c’était un ami de Castro et un homme décidé à mener sa propre diplomatie et à nouer des contacts avec l'Iran, la Chine et la Russie.

Nicolas Maduro,[3] ancien chauffeur de bus, puis leader syndicaliste devint sont successeur désigné et lui aussi élu en 2013 et 2018.

Pas de bol, lui aussi est un mauvais coucheur qui ne veut pas s’aplatir devant des « démocraties » comme les états unis et la France... Histoire de boucler le clapet de la nullité qui nous représente, j’ai nommé l’macron qui se mêlait de ce qui ne le regardait pas en disant à propos des élections vénézuéliennes : « que le scrutin ne pouvait pas être juste et libre. » La réponse fusa droit dans les dents du petit morveux franchouille : « Il est en train de détruire la France. Emmanuel Macron a été mis à la tête de la France pour faire office de tueur à gages, Emmanuel Macron est un tueur à gages de l'oligarchie financière chargé de détruire les droits sociaux du peuple français. Nous aurons des élections, nous aurons des résultats et il y aura un président légitime du Venezuela et je me fous de ce que dit Emmanuel Macron ».[4] Voila comment il faut parler au p’tit coq ! Pour vous dire combien il s’y connaît l’Emmanuel, en 2017 par deux fois Maduro et son parti ont remportés des élections : Le 15 octobre le GPP de Maduro obtient 17 États sur 22 lors des élections régionales. Le 10 décembre, le GPP remporte les élections municipales d’une majorité écrasante.[5]

Quant aux relations avec Donald the Trump ; c’est ciel bleu et canonnade : Maduro demande à l'armée d'être prête face aux projets d'"invasion" de Trump, rien que ça, car, une fois de plus après l’Iran, la Corée du nord, la Chine, l’Europe, la Russie ; « l’autre » de la maison (de fous) blanche a menacé des pires turpitudes ce Nicolas qu’en fait qu’à sa tête. Donald Trump avait suscité la colère de Caracas et un tollé en Amérique latine en évoquant une "possible option militaire" au Venezuela, le 11 août 2017...[6] Totalement loco le rouquin à moumoute !

Ne parlons pas de relations très calienté avec Israël. Dans Europe/Israël news, tout dans la nuance : « Le dictateur chaviste Nicolas Maduro a gagné l’élection présidentielle le 20 mai 2018. Un scrutin non reconnu par la communauté internationale et qualifié de « farce » par les Etats-Unis. Le 22 mai 2018, il annonce l’expulsion du chargé d’affaire des États-Unis. » Deux choses, la fameuse « communauté internationale » est composée d’abord des US, et de ses obligés, France incluse. Et lorsqu’on parle de trucage d’élections, se remémorer très fortement le fiasco des élections de 2000, le pataquès en Floride et l’élection de benêt 1er, dit georgy bushi...

Et la France ? Pas 5eme puissance mondiale, mais 7eme, dépassée par l’Angleterre et l’Inde récemment, le bourrage de crâne bat à plein ; voici un des nombreux exemples « pêché » dans Libération, propriété de Rothschild et cible visée de l’opposition, la vraie, Mélenchon accusé de diablerie Chaviniste et Maduroiste :

- « Nous ne perdrons pas notre temps à jeter des pierres à nos amis », a dit le Líder máximo de La France insoumise lors d’un de ses « amphis », tenu samedi à Marseille. « Nos amis », ce sont les responsables du régime chaviste de Nicolás Maduro, dont le pays traverse, depuis des mois, une crise majeure. Or ces « amis » sont lancés dans une politique de répression et de monopolisation du pouvoir qui foule aux pieds, outre les droits de l’homme, tous les principes d’un gouvernement représentatif. Massivement impopulaire, le gouvernement Maduro a privé de son pouvoir le Parlement élu régulièrement - où l’opposition domine - pour lui substituer une Assemblée constituante à sa main, désignée dans des circonstances douteuses. »[7] Donc, les trois élections précédentes, c’est une pure fiction ? Et qui signe cette daube ? Le Laurent (ramène sa science) Joffrin au fond de son bureau climatisé de Paris... Une référence lorsqu’on parle étique journalistique... Hey, bidonneur, faut aller sur le terrain voir ce qui se passe au lieu de trainer ta nullité dans les bistrots de St Germain des prés. Je suis entièrement d’accord avec Mélenchon[8] : ceux qui dénoncent la présidentielle sont des larbins des USA. Mais des larbins en plus totalement ignorants de l’histoire, de la vraie situation vécue dans le pays.

Dans les commentaires du Figaro, histoire de constater l’étendu du massacre c’est balltrap : « La situation au Venezuela est vraiment catastrophique, Hugo Chavez et ses clowns ont réussi à couler un pays au potentiel hors norme (énergie, tourisme, agriculture, nature etc....).... voila à quoi ressemblerait la France avec des pseudo-gauchiste-populistes comme Mélenchon au pouvoir .....  », ou « avec une inflation qui s'approche de 1000000% tout va bien au pays du pétrocoin ».[9] C’est assez ce qui ressort aussi de la part de la presse subventionnée, et des chaines TV aux ordres. Ce que je peux dire c’est que depuis Chavez et même si c’était loin d’être parfait, l’argent du pétrole est allé au peuple. Seulement chers ignorants à grande gueule, les U.S et l’Europe s’arrangent de concert pour garder les cours du pétrole bas depuis 10 ans au moins, ce qui torpille les économies Russe et Vénézuélienne, qui sont dépendantes de ces ventes. Mais bon, lorsqu’un homme seul comme Hugo Chavez veut changer par sa seule volonté la donne et transformer une société capitaliste en une société plus partageuse, les gros pleins d’fric renaudent et font battre les tamtams, provoquent des émeutes, des coups d’état et des assassinats pour soi-disant contrecarrer cette hideuse « dictature en marche »... Ce qui m’amène à cette question : qui vit vraiment en dictature, eux, nous ?

Je me bidonne lorsque les States osent se couronner « the country of democracy », et lorsque la France s’auto félicite d’être « le pays des droits de l’homme », alors le Venezuela le pays de quoi ? De la SALSA et des Arepas !!! Oupa Chiquita !!!

Georges Zeter/aout 2018

 

Vidéo de la tentative d’assassinat



Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

121 réactions à cet article    


  • bob14 bob14 6 août 08:59

    En apprenant cette attaque, Mélenchon à eu une poussée de boutons..interpelant Manu de faire toute la lumière (en créant une commission d’enquête à Bréganson) pour savoir si Benallah est derrière cet acte de piraterie.... smiley


    • George L. ZETER George L. ZETER 6 août 09:33

      @bob14
      ahah ! décidément c’est ce matin le carrefour des analyses brillantes... melenchon, venezuela, chavez, la dialectique des lavés du cerveau ! on en a jamais entendu parlé n’est ce pas.


    • bob14 bob14 6 août 09:44

      @George L. ZETER...En cas de grosse canicule, achetez un Mélenchon le roi du brassage d’air...


    • Passante Passante 6 août 09:14

      c’est pas une attaque bob

      revois bien les « images »...
      qu’est-ce qu’on a ?
      la caméra tremble
      il a donc fallu que le sol tremble...
      les gradins ? ils regardent tous vers le haut
      mais c’est donc qu’ils ont entendu en haut, on est d’accord
      que reste-t-il ? cette dispersion au hasard d’une tranche du défilé...

      or on est en pleine pluie des perséides
      hier déjà y’en a eu des traces sérieuses au groënland
      donc à mes yeux c’est une petite météorite bien choisie
      explosée là au hasard du ciel de maduro..

      après faut les explications officielles à ce petit feu de joie
      donc drônes, revendications, missiles, etc

      ensuite qu’est-ce que c’est que ce bide monumental !?
      donc :
      je veux exploser maduro.....
      mais j’explose à des centaines de mètres de maduro ?

      ça tient pas....


      • Alren Alren 6 août 15:39
        @Passante
        je veux exploser maduro.....mais j’explose à des centaines de mètres de maduro ?

        Si le petit drone a été touché par une seule balle explosives des tireurs d’élite évidemment présents, comme le dit le porte-parole du gouvernement vénézuélien, il s’est désintégré, mais pas trop loin de son objectif.

      • Massada Massada 6 août 09:23

        « N’empêche qu’il y a deux pays sur cette planète qui foutent la merde partout : Les U.S.A, et Israël »

         
        Israel n’a rien à voir dans cet attentat manqué, sinon Maduro serait mort.


        • George L. ZETER George L. ZETER 6 août 09:28

          @Massada
          ahah ! à tous les coups ca marche ! il suffit de mentionner israel, et hop ! le massada sur son dada. vous etes sans surprise mon vieux !


        • cric 6 août 11:44
          @Massada

          Étonnamment je suis d’accord avec vous.

          En matière d’assassinat, les USA sont des bras cassés à coté d’Israël.



        • Ben Schott 6 août 11:55

          @Massada

           
          « Israel n’a rien à voir dans cet attentat manqué, sinon Maduro serait mort. »
           
          La sous-traitance n’est plus ce qu’elle était !
           

           


        • Alren Alren 6 août 15:40

          @Massada


          Merci de confirmer qu’Israël pratique l’assassinat politique !

        • kader kader 6 août 21:43

          @Massada

          c’est vrai..
          comme Kennedy.. et son assassin tué par Jacob Rubinstein, qu’on appelle Jack Ruby sinon on est antisémite. D’ailleurs tout est filmé pour accabler Oswad... par Abraham Zapruder..

          Massada je te remercie.

        • Massada Massada 7 août 11:46

          @cric
           

          Nous on ne rate pas.
           
          Dimanche, un scientifique syrien du programme de missiles iranien éliminé.
           
          Aziz Asbar, chef du Centre d’études et de recherches scientifiques syriennes à Masyaf, tué dans un attentat à la voiture piégée avec son chauffeur, quelques minutes à peine après avoir quitté son domicile ; Il était impliqué dans le développement des armes chimiques en Syrie ainsi que dans le programme de missiles iraniens Fateh et était considéré comme proche d’Assad.


        • Ben Schott 7 août 11:59

          @Massada

           
          « Nous on ne rate pas »
           
          Transmis à Khaled Meshaal !  smiley
           


        • Fergus Fergus 6 août 09:26

          Bonjour à tous

          Il s’agit manifestement d’un attentat bidon, ou d’une explosion accidentelle non loin du lieu où discourait Maduro, et récupérée par ce dernier pour servir sa propagande.


          • George L. ZETER George L. ZETER 6 août 09:30

            @Fergus
            hé bé, quelle imagination dès un lundi matin... il est vrai qu’au grand jamais les US n’ont monté des coups tordus, donc, une machination créée de toute pièce par ce supo de Satan qu’est maduro... vous me décevez fergus.


          • Passante Passante 6 août 09:31

            salut Fergus,


            ça serait une explication plus plausible en effet...

            y’a deux détails qui comptent :
            -d’abord que la foule sur les gradins semble comme hésiter à prendre peur
            (même les gardes du corps mettent du temps)
            -ensuite, surtout, qu’il cherche à continuer son discours alors qu’il voit bien que les procédures d’urgence sont activées, c’est quoi ce petit jeu ?......

          • George L. ZETER George L. ZETER 6 août 09:36

            @Passante
            bon... okay, je renonces, bonne journée à tous, c’est une machination ourdie par Maduro avec la complicité de Mélenchon, de Poutine et peut être de Georges Marchais...


          • Passante Passante 6 août 09:57

            @George L. ZETER

            d’accord on va un peu loin..
            or non seulement c’est pas clair
            mais ce ne sera jamais clair !
            vous en connaissez beaucoup vous des gens qui pointent leur caméra vers le ciel en plein jour ?
            donc bon...
            c’est foutu
            reste ce bide/bidon à gérer...

            et côté US, en général avec leurs drônes
            ils vous liment les ongles, de précision...

            donc c’est un avertissement ?.. un peu foireux quand même.
            mais avec trump on sait jamais....

          • George L. ZETER George L. ZETER 6 août 10:09

            @Passante
            ahah, trop marrant !

            « et côté US, en général avec leurs drônes
            ils vous liment les ongles, de précision... » ouais, souvenez vous, les frappes chirurgicales en irak... ou les frappes preventives par drones en afganistan. d’une precision à toute épreuve, pourtant on se demande pourquoi il y a tant de victimes civiles dites collatérales... zet drole vous savez !

          • Passante Passante 6 août 10:20

            @George L. ZETER


            il y a juste quand ils veulent être précis, et quand ils s’en foutent..
            et le plus souvent ils ne veulent pas être précis
            mais ils ont le souci des caméras ces gens-là, vous savez
            vous savez..

          • Fergus Fergus 6 août 11:18

            @ George L. ZETER

            « il est vrai qu’au grand jamais les US n’ont monté des coups tordus, donc, une machination créée de toute pièce par ce supo de Satan qu’est maduro »

            Bien sûr que les Etats-Unis ont monté à différentes reprises des coups tordus, et même des coups d’Etat sanglants pour servir leurs intérêts géopolitiques. Mais jamais en faisant appel à de tels pieds-nickelés. D’où le grand doute. J’ai d’ailleurs également mentionné une possible explosion accidentelle.

            Pour ce qui est de Maduro, il n’est ni un « grand satan » ni un démocrate !


          • George L. ZETER George L. ZETER 6 août 11:27

            @Fergus
            fergus... les pieds nickelés de la baie des cochons... le cafouillage de 91 avec sadam en irak ; et la liste est longue et puis, ce « service » est passé par la sous traitance colombienne, donc, de bonnes chances de merdouillage.


          • cric 6 août 11:47
            @Fergus

            Si Fergus le dit...



          • Fergus Fergus 6 août 11:58

            Bonjour, cric

            J’émets une opinion. Et je ne vois en quoi elle serait moins crédible que celle de l’auteur.

            Je note d’ailleurs que, sur ce site, les plus ardents défenseurs de Maduro sont également ceux qui dénoncent la dérive dictatoriale de l’Etat français. Permettez-moi de sourire !


          • Ben Schott 6 août 12:15

            @Fergus

             
            « J’émets une opinion. Et je ne vois en quoi elle serait moins crédible que celle de l’auteur. »
             
            Oui, c’est sûr qu’une « explosion accidentelle » de drone rempli d’explosifs à ce moment et à cet endroit, c’est « manifestement » très crédible !
             


          • Fergus Fergus 6 août 13:10

            Bonjour, Ben Schott

            Pas plus que vous, je ne sais ce qui s’est passé. En l’occurrence, je relaie des informations selon lesquelles il y aurait eu - aux dires de pompiers - une explosion de bouteille de gaz dans le voisinage immédiat. Pourquoi pas ?

            Quoi qu’il en soit, comment voulez-vous que l’on considère comme crédibles les accusations de Maduro à l’encontre de la Colombie ? Peut-être sont-elles justifiées - cela n’aurait rien d’étonnant -, mais il est évident que ni Maduro ni les membres de son entourage n’étaient en mesure d’affirmer quoi que ce soit quelques minutes seulement après l’évènement et avant même que l’amorce du début du commencement d’une enquête ait été initié ! C’est est même risible.


          • Ben Schott 6 août 13:29

            @Fergus

             
            « Pas plus que vous, je ne sais ce qui s’est passé. »
             
            Ça ne vous empêche pas de faire le premier commentaire suivant : « Il s’agit manifestement d’un attentat bidon, ou d’une explosion accidentelle non loin du lieu où discourait Maduro, et récupérée par ce dernier pour servir sa propagande. »
             
            Quand on ne sait pas ce qui s’est passé, on évite, me semble-t-il, d’être aussi péremptoire, non ? Je note que pour vous, toutes les hypothèses sont bonnes à l’exception de l’attentat !
             
            « En l’occurrence, je relaie des informations selon lesquelles il y aurait eu - aux dires de pompiers - une explosion de bouteille de gaz dans le voisinage immédiat. Pourquoi pas ? »
             
            Moi j’ai vu ça ce matin. Pourquoi pas ?
             
            « Quoi qu’il en soit, comment voulez-vous que l’on considère comme crédibles les accusations de Maduro à l’encontre de la Colombie ? Peut-être sont-elles justifiées - cela n’aurait rien d’étonnant - »
             
            De l’art de dire tout et son contraire dans la même phrase !... Si ça n’a « rien d’étonnant », c’est peut-être crédible, non ?
             
            « quelques minutes seulement après l’évènement et avant même que l’amorce du début du commencement d’une enquête ait été initié ! »
             
            Les services vénézuéliens ne sont pas le Mossad, mais ce ne sont peut-être pas des bras-cassés non plus !...
             


          • Alex Alex 6 août 14:26

            @Fergus
            Je trouve étonnant que le « brillant » inspecteur Fergus n’ait pas pensé à incriminer Poutine, alors que, suivant ses critères habituels, c’est flagrant...


          • Alren Alren 6 août 15:46
            @Fergus

            J’adore votre « manifestement ». l’attentat du petit-Clamart contre de Gaulle était « manifestement » bidon et a servi sa propagande, n’est-ce pas !

            En fait manifestement, il vous répugne de voir que l’opposition au peuple vénézuélien qui a élu Chavez puis Maduro, n’est pas démocratique et instaurerait un régime de terreur s’il parvenait par un coup d’état à s’emparer du pouvoir, à la manière de Franco en 1939.

          • aimable 6 août 18:52

            @George L. ZETER

            je me demande même si ce mini fiasco n’est pas une manière de vouloir prouver que c’était organiser par Maduro pour le trainer un peu plus dans la boue .
            vous n’êtes sans savoir que les US sont une ancienne colonie de la perfide Albion , il y a comme qui dirait de l’héritage .

          • spearit 6 août 18:56

            @Passante

            « vous en connaissez beaucoup vous des gens qui pointent leur caméra vers le ciel en plein jour ? »

            demandez ça au type qui a filmé le premier « avion » qui s’est encastré dans la tour du WTC

          • Passante Passante 6 août 19:12

            @spearit



            vous me prendrez pour un conspirationniste, c toujours ça de pris...
            mais :
            noter la différence entre le mouvement des ouvriers, têtes vers le haut direct
            et 
            le mouvement bien latéral transversal de la caméra vers les immeubles
            et...
            le fait que non seulement cette caméra ne monte pas
            mais qu’elle s’arrête sur les immeubles avant l’avion....
            (1’25 avant 1’26)

          • Ouallonsnous ? 6 août 19:38
            @Fergus

            Ce qui est risible, c’est vous avec vos gesticulations sémantiques pour noyer le poisson et faire sortir « par derriére » les responsabilités des anglo-yankees dans tous ces coup fourrés qui se succèdent là où leurs intérêts impérialistes sont menacés !!

          • Garibaldi2 6 août 23:40
            @Passante

            Et vous comptez prouver quoi avec votre bla-bla-bla, que les frères Naudet faisaient parties du complot du 11/9 ?

          • Michel Maugis Michel Maugis 7 août 00:10

            @Fergus


            Et que va faire Maduro avec les inculpés, ses complices, d’après vous ?

            Assumez votre idée, jusqu’au bout ! Des futures prisonniers politques ?

            Ils vont se faire descendre.. par Maduro, bien sûr.... qui arrêtera les coupables,, qui,,,

          • redneck redneck 6 août 09:35

            Maduro, chauffeur de bus de son état, chef d’état d’un pays qu’il a ruiné, dépouillé, mis à sac avec ses complices, Maduro est un criminel contre l’humanité.
             

            Avec une inflation de 1.000.000% et plus de pétrole à raffiner… c’est certain que « l’attentat « a été manigancé par lui pour éliminer les opposants ( ceux qui ne sont pas en prison ) et que le peuple désarmé et mourant de faim ne peut rien faire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès