• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Attention : tueurs engagés

Attention : tueurs engagés

Aucune organisation révolutionnaire ne pourra détruire le Système, car aucune organisation ne pourra être mieux « organisée » ni disposer d’autant de ressources. Par la force ou la corruption, le Systeme peut triompher de toute organisation rivale. Mais le Système est condamné. Quidam Lambda aura sa peau.

Ce sont des INDIVIDUS visant un même objectif, mais ne se constituant pas en groupes, qui abattront le Système en le sabotant, chacun à sa façon. Une société complexe est extraordinairement vulnérable. Dès que le citoyen lambda ne VEUT PLUS que le Systeme fonctionne, le Systeme s’effondre. C’est ce qui se produit quand le ras-le-bol passe le seuil ou le citoyen lambda accepte le risque de l’anarchie. Mai 68 apparait alors comme une répétition générale.

Sur la question des retraites, l’an dernier, la France a fait un pas… puis a reculé.. Ce qui se passe en Espagne va plus loin. Jusqu’où iront les INDIGNADOS qui manifestent ? On ne sait pas encore. Tout peut basculer vers la violence armée ou se calmer sous les matraques… Mais il y a une chose qu’on ne souligne pas assez. Pendant que le peuple occupe la rue en mode insurrectionnel… il répudie la gouvernance socialiste au pouvoir et vote massivement à DROITE ! Les Espagnols ont-ils perdu la boussole ? Sont-il à réclamer plus de pouvoir pour ceux qui les matraquent ?….

Il y a une autre hypothèse. Que les Espagnols n’aient pas voté POUR la Droite mais simplement CONTRE la Gouvernance.  Il appert que cette gouvernance se disait de Gauche, mais les Espagnols ont peut-être compris que la vieille boussole qui disait « Gauche » et « Droite » n’a simplement plus de sens.

Dans une société industrielle où il y avait encore pénurie, on a pu, pendant des décennies, jouer le scénario de manipulation « démocratique » d’une société industrielle. On identifie des pôles Gauche-Droite et les électeurs se situent sur une seule droite avec un gonflement au centre, en forme de courbe de Gauss, passant dans une continuité souple d’un extreme à l’autre.

On oppose ainsi ceux du RSA, du SMIC et autres perdants à gauche aux « nantis » a droite qui gagnent 5 ou 6 fois leurs salaires et qu’on leur présente comme leurs adversaires. Ça marche , car s’il n’y en a pas pour tout le monde, on se bat pour les os… Par de petites manipulations au centre, on pouvait faire basculer la majorité politique en alternance, d’une gauche molle a une droite molle…

Mais les choses ont changé. On est dans une société tertiaire, postindustrielle d’abondance ou la pauvreté est un choix politique. On maintient l’illusion d’une courbe de Pareto avec des revenu en gradation continue, mais la réalité c’est que, depuis deux générations, une toute petite minorité ramasse TOUTE la plus value du progrès et de l’augmentation de la productivité. Le pauvre qui entend parler milliards voit tout a coup que son voisin « nanti » n’est lui-même qu’une pauvre cloche.

Il comprend que l’adversaire qu’on lui désignait n’était la que pour servir de pare feu et de bouc émissaire, comme ces Indiens juste un peu moins maltraités que les Noirs, qu’on importait et qui servaient de contremaitres en Afrique durant la colonisation britannique. Ces Indiens qui ont été massacrés à l’Indépendance, alors que les maitres prenaient le paquebot en première classe et rentraient retrouver leur compte de banque dans la City.

Il voit que le vrai clivage n’est plus entre lui, smicard, et le petit professionnel ou rentier qui a quelques sous, mais entre plus de 99% de la population « en bas » qui est manipulée pour se disputer des fonds d’écuelle, alors qu’une richesse colossale demeure virtuelle entre les mains d’une infime oligarchie… qui est « en haut »…

Les Espagnols du PSOE comme ceux du PP comprennent maintenant que la Gauche n’est qu’un autre nom pour la Droite. Ils brisent la boussole et votent contre le gouvernement « de gauche » de Zapatero, tout aussi prêts à voter demain contre un gouvernement de droite. Ils ont saisi la totale hypocrisie et futilité du leurre démocratique : manipulation médiatique pour tous tout le temps et corruption ponctuelle pour les cas difficiles. La seule gouvernance qu’ils veulent, c’est celle qu’ils se bâtissent à la Puerta del Sol. Ce qui est aussi près de l’anarchie qu’on peut l’être sans se dire anarchiste. Et tout près du seuil de cette « action individuelle » qui peut détruire le Système.

Cette prise de conscience de la fumisterie démocratique peut amener de grandes surprise lors des prochaines élections en Espagne… et en France aussi. Parler d’élections, d’ailleurs, est le scénario "soft". Le danger n’est pas nul que les 99% de jocrisses bernés par leur patron, leur deputé, leur leader syndical, leur banquier et le journal de 20 H se souviennent que l’on a guillotiné exactement 2780 personnes à Paris durant la Révolution, ce qui a résolu un probleme qui trainait depuis longtemps.

Scénario brutal, mais 2780 personnes, ce n’est même pas le nombre de victimes d’une petite bataille qui ne fait pas la Une, dans une de ces petites guerres de rien du tout que fomentent presque tous les mois ceux encore moins nombreux, banquiers et autres exploiteurs, qui causent tous les problèmes.

C’est une idée dérangeante et il vaut mieux parler d’élections. Mais ne nous imaginons pas trop que la vieille rengaine gauche-droite va faire florès cette fois. Un consensus est à se créer contre « ceux d’en haut », ceux que j’ai appelés « cette mince pellicule de moisissure à la surface de la France ».

Si tout va bien et que la démocratie perdure et joue son rôle, c’est ceux qui comprendront ce rejet de « ceux d’en haut » qui seront portés par le zeitgeist de ce consensus et adoubés par le peuple au prochain scrutin. En Espagne, en France, même aux USA ! … On fera alors quelques changements sans trop de dommages. Mais si la démocratie est empêchée de s’exprimer et que les individus chacun pour soi décident de passer à l’acte il pourrai y avoir des dommages collatéraux. Dans le monde où nous vivons et les injustices qu’il recèle, 2780 têtes de banquiers et d’exploiteurs pourraient ne pas peser bien lourd.

La VRAIE MENACE est celle de Quidam Lambda. Un jour ou l’autre, à Madrid ou Barcelone, un jeune homme tout ce qu’il y a de bien peut s’installer avec un fusil à mire sur un toit et abattre a 2 ou 300 mettre une des ordures qui ont le pouvoir… puis il rentrer chez lui. Il n’abattra qu’une des ordures, pas deux… il y prendrait goût.

On ne nous en dira rien, ce soir la, mais la révolution de l’individu, de l’homo sapiens vraiment sapiens contre le Système aura commencé. On ne le saura pas tout de suite, mais il y en aura d’autres… et un jour un journaliste particulièrement marron ou un politicien exceptionnellement véreux sera abattu par un autre ange exterminateur.

Il sera descendu par un quidam vraiment révolté, sans autre interêt personnel que de faire sa petite part pour la Grande Lessive et qui n’en parlera ni a sa femme, ni a ses copains… et qui ne sera donc jamais soupçonné.

Il y en aura aux USA et partout. Il y en aura en France et un journaliste plus futé commencera le compte a rebours, partant des 2780 guillotinés de la Terreur, histoire de voir jusqu’où Quidam Lambda voudra se rendre…

Ne me faites surtout pas dire que je souhaite cette évolution. Je constate simplement qu’elle est dans la trajectoire des événemnts, considérant l’équilibre des forces entre les parties en présence : les 99,9 % des citoyens du monde qu’on exploite et les quelques milliers d’exploiteurs qu’on appelle ses élites.

Pierre JC Allard


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 2 juin 2011 10:32

    Bonjour, Pierre.

    Un constat lucide sur le malaise grandissant des classes populaires déboussolées car systématiquement roulées dans la farine par une oligarchie politique dont ne sait plus vraiment quelle est sa couleur politique.

    Pour autant, le temps pas encore venu de l’insurrection, et nos manifestants français comme les Indignados espagnols sont encore dans la protestation, voire le rejet, mais pas dans la radicalité qui prélude aux grands mouvements révolutionnaires.

    Une chose est sûre pourtant : la révolte couve, mais bien malin celui qui pourrait affirmer qu’elle surgira dans 3 mois, dans 2 ans, ou plus... Et pour cause : c’est presque toujours dans des périodes de relative accalmie que les révolutions éclatent, avec pour point de départ un évènement souvent mineur qui, de manière inattendue, fait effet de catalyseur.

    Cordiales salutations.


    • Kalki Kalki 2 juin 2011 11:04

      HA un relativiseur qui relativise

      comme si il y comprenait quelque chose

      BRAVE BETE


    • Indépendance des Chercheurs Indépendance des Chercheurs 2 juin 2011 14:31

      Les révolutions n’éclatent pas forcément dans des périodes de relative accalmie.

      La révolution protestante a été une réaction à la mise à feu et à sang de l’Europe par Charles V et François I. La Commune de Paris a fait suite à une guerre, et celle de la Russie a éclaté en pleine guerre.

      Quant à la révolution chinoise, qui a fait suite à une longue guerre populaire, on ne peut pas vraiment dire qu’elle ait « éclaté », mais en tout cas elle a triomphé à la suite de la II guerre mondiale.

      En revanche, la révolution des Albigeois, qui se voulait pacifique, a été écrasée par une croisade implacable et par un siècle et demi d’Inquisition. Mais les mêmes idées et intérêts de classe sociale ont fini par se frayer une voie avec la Réforme protestante. La Révolution Française a, enfin, constitué un grand pas en avant de cette même révolution mais deux siècles et demi après Calvin.

      Souvent, les révolutions et les organisations et mouvances à l’origine révolutionnaires finissent par être détournées de leurs objectifs. L’échec historique du Parti Communiste de l’URSS nous l’a encore rappelé.

      Et combien de francs-maçons de la fin du XVIII siècle auraient approuvé le discours de Jules Ferry du 28 juillet 1885 sur les « droits et devoirs » des « races supérieures » à l’égard des « races inférieures » ? Voir, pour le texte complet tiré du Journal Officiel :

      http://scientia.blog.lemonde.fr/2009/12/12/le-discours-de-jules-ferry-du-28-juillet-1885-i/

      ou encore, le rôle de Cecil Rhodes en tant que fondateur de l’apartheid, ce qui ne l’empêche pas de figurer sur la liste des Famous Masons de la United Grand Lodge of England :

      http://www.ugle.org.uk/what-is-masonry/famous-masons/

      Ce qui est vrai pour les révolutions et les courants opposés au système en place l’est aussi pour le mouvement social en général, directions syndicales comprises. C’est vrai que le lobbying « transversal » et les différents réseaux ont un grand pouvoir de récupération.

      Même problème pour un certain nombre de sites internet qui à l’origine se disent citoyens, livres, ouverts, etc... et ensuite la « normalisation » arrive. Qui aurait pu soupçonner que Wikipédia en arriverait à censurer de plus en plus, et à mettre en place un inquiétant dispositif de police virtuelle ? Voir, par exemple, ses pages sur le « test du canard » ou la « vérificateur d’adresses IP » :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Test_du_canard
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:V%C3%A9rificateur_d%27adresses_IP

      ou en anglais :

      http://en.wikipedia.org/wiki/Duck_test
      http://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:DUCK
      http://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:CheckUser

      Plus globalement, que peut-on attendre des pouvoirs privés dans l’internet ?

      Pour autant, faut-il en conclure que toute mouvance collective est inévitablement destinée à la récupération ? Le système lui-même s’est souvent trompé à ce sujet.
       

      Cordialement

      Le Collectif Indépendance des Chercheurs
      http://science21.blogs.courrierinternational.com/
      http://www.mediapart.fr/club/blog/Scientia


    • Gourmet 2012 2 juin 2011 16:46

      C’est vrai qu’il y de quoi tomber assis en ce qui concerne l’évolution de Wikipédia, qui va jusqu’à se référer à des méthodes de chasse aux communistes dans sa présentation du « test du canard » qu’elle semble utiliser de plus en plus souvent. Voici quelques extraits de sa prose :

      (disponible sous licence Creative Commons paternité partage à l’identique d’après Wikipédia)

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Test_du_canard

      Le test du canard est une certaine forme d’induction humoristique que l’on peut énoncer ainsi :

      « Si ça ressemble à un canard, si ça nage comme un canard et si ça cancane comme un canard, c’est qu’il s’agit sans doute d’un canard. »

      Cette formule implique que l’on peut identifier un sujet inconnu simplement en observant ses caractéristiques habituelles. Elle peut servir également à réfuter un argument selon lequel telle ou telle chose n’est pas ce qu’elle paraît.

      (...)

      L’expression aurait eu pour origine cette observation du poète américain James Whitcomb Riley (1849-1916) :

      « Si je vois un oiseau marcher comme un canard, nager comme un canard et cancaner comme un canard, j’appelle cet oiseau un canard.1 »

      Le « test du canard » (en anglais : duck test) fut popularisé aux États-Unis par Richard Cunningham Patterson, Jr., ambassadeur des États-Unis au Guatemala en 1950, lors d’un incident qui préluda au coup d’État fomenté par la CIA et au renversement du président guatémaltèque Jacobo Arbenz Guzmán. Selon Patterson, il existait un moyen très simple de déterminer si le régime était ou non communiste :

      (...)

      La formule fut également utilisée par le cardinal Cushing, qui s’en servit en 1964 pour qualifier de Fidel Castro de communiste.

      (...)

      (fin des extraits)

      et dans le Wikipédia anglophone (même licence), on trouve de surcroît :

      http://en.wikipedia.org/wiki/Duck_test

      (...)

      The phrase may also have originated much later with Emil Mazey, secretary-treasurer of the United Auto Workers, at a labor meeting in 1946 accusing a person of being a communist.

      (...)

      (fin de citation)

      Que cherche-t-on vraiment à identifier par le « test du canard » dans Wikipédia ?



    • Citoyen 2 juin 2011 17:09

      Des méthodes de flicage basées sur la pure suspicion et sur des prétendues affinités. Mais suivies de sanctions jusqu’au blocage permanent. L’évolution de Wikipédia paraît, en effet, ahurissante pour une encyclopédie qui se disait « libre », « citoyenne », « ouverte » et tout le reste.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2011 19:31

      @ Fergus. 


       Faudrait en discuter des heures. Restant au palier des « one-liners ». La population est au niveau de la protestation mais elle créé un contexte de soutien moral. À deux sigma vous avez des radicaux. Li’ndividu radical qui sent le soutien moral du groupe peut agir. Un seul « geste », s’Il es rapporté par les médias devient un renforcement puissant et le 5% de radicaux est amplement suffisant pour détruire une société de haute technicité (interdépendance). Le pouvoir de destruction de l’individu aujourd’hui est terrifiant.


      PJCA

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2011 20:11

      @ K : 


      Comme je vous l’ai déjà dit sur mon site, vous soulevez des questions intéressantes, mais dont le développement et le suivi excède ce que l’on peut traiter sur un blogue comme celui-ci. Je recommande à tous les lecteurs de suivre le lien que vous proposez et d’y consacrer le temps qu’ils jugent raisonnable d’y mettre

       PJCA

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2011 20:26

      @ I des C.


       Vous soulevez aussi plusieurs points qui meriteraient un long débat. J’espère que plusieurs intervenants prendront sur eux de vous répondre, car seul je n’y arriverai pas. Prenant seulement le premier et le plus simple. Je pense que les révolutions se situent bien dans des periodes d’accalmies RELATIVES des conflits « inter », libérant l’energie pour que la violence continue sur son erre vers la solution des conflts « intra ». 

      Ca s’applique i.a aux exemples que vous avez donnés et ça pourrait expliquer pourquoi les USA sautent d’une guerre a l’autre. Pour qu’il n’y ait jamais cette accalmie qui permettait une violente remise en question de leur société devenue caricaturalement inégalitaire ?

       PJCA



    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2011 20:46

      @ Gourmet 2012



       C’est ériger en preuve une présomption basée sur des similitudes. Wikipedia se defend bien que le « test du canard » soit une de ses politiques, mais donne des exemples de situation ou on l’utilise. Pour déduire de leurs argumentaires complémentaires, par exemple, que deux auteurs sont la même personne… 

      PJCA



    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2011 20:50

      @ Citoyen


      Dans une société d’interdépendance comme celle que nous développons, tout ce qui devient important doit être intégré ou détruit. On peut intégrer ce qui semble une opposition - le mouvement syndical - et le liberté de Wikipedia peut l’être …si il consent quelques compromis… Wikileaks est sans doute en négociation, mais moins avancée.

      PJCA

    • Citoyen 3 juin 2011 22:50

      A PJCA,

      Malheureusement, Wikipédia utilise bel et bien le « test du canard », et de plus en plus souvent avec la montée visible de la censure.

      Les administrateurs de Wikipédia évoquent des prétendus « vandalismes » pour bannir des opinions dissidentes. Le « test du canard » leur convient très bien, parce qu’il permet de faire n’importe quoi.

      On trouve dans le Wikipédia anglais une page consacrée aux modalités d’utilisation du « test du canard ». La page « Duck test » :

      http://en.wikipedia.org/wiki/Duck_test

      renvoie, avec l’indication « For the use of »the duck test« within the Wikipedia community, see Wikipedia:DUCK », à la page :

      http://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:DUCK

      dont voici un extrait :

      The « Duck test » is meant to be used for internal processes within Wikipedia. For example, consider that « User:Username » is engaged in a violent dispute with someone else, and gets blocked because of it. Immediately after, a "User:Username reloaded" registers in Wikipedia and continues the dispute right away, saying the same things and in the same tone. The Duck test allows us to consider it an obvious sock-puppet, and act in consequence.

      (fin de citation, licence Creative Commons Attribution-ShareAlike)



    • byle 2 juin 2011 10:46

      j’en reve !! quand ?!
      juste une chose, 2780, c’est un peu juste, on peut rajouter un 0 ?


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2011 19:36

        @Byle :


        Le drame c’est que ca peut être n’importe quand et que la composante irrationnelle de la population peut ajouter des zéros. En 1793 il n’ y en avait peut etre que 20 qu’il aurait été judicieux d’éliminer… et rien ne dit que EUX ne s’en sont pas sortis indemnes.

        PJCA

      • Lath 3 juin 2011 01:28

        J’avoue que j’ai cru naîvement que cela aurait déjà eu lieu. Je ne pensais pas que cela durerais jusqu’en 2012.
        Et je ne comprend pas les gens qui se suicide, pourquoi ne pas attaquer la source de tout vos malheurs ? (sans forcement tuer), un bon poing dans la gueule du vrai responssable ou un petit lunchage es bien plus saint qu’un suicide.


      • Croa Croa 3 juin 2011 10:03

        Lath : « Et je ne comprend pas les gens qui se suicide, pourquoi ne pas attaquer la source de tout vos malheurs ? »

        La source en question n’est pas toujours évidente, elle peut être inaccessible physiquement ou socialement, bref elle domine la situation.

        Les dominants les plus pourris savent intuitivement détourner leurs responsabilités vers leurs victimes. Résultats : Les gens à bout se tournent vers des tiers encore plus victimes que la moyenne (noirs, arabes) ou vers eux-même (suicide.) Ce n’est effectivement pas rationnel alors qu’il s’agit d’une caractéristique bien connues des espèces grégaires dont l’homme fait partie. Ne dit-on pas que « lorsque le foin manque à l’écurie les chevaux se battent » ?

        L’homme a cependant un avantage, il peut en prendre conscience ! La remarque est donc bonne. Reste à désigner les sources de nos maux !  smiley 


      • Mohad Dib Mohad Dib 2 juin 2011 10:55

        Salut pierre jc....

        Evidemment , si il y avait une terroriste isolee , tout homme de pouvoir peut etre vise , n’importe ou...
        J’ai toujours eu du mal a cerner ton chemin jc....encore la, il y a un an tu disais que l’armee , qui tout a coup devenait un exemple de moralite serait une solution ,et la tu sembles avoir inflechi cette reflexion quelque peu...je trouve.
        aurais tu change profondement ? ou est ce un positionnement intello ? ( n’y prends pas ombrage, il n’y a pas de malice dans cette question)

        as tu eu une vision ? en disant cela ( serieuse question) : Il sera descendu par un quidam vraiment revolte sans autre interet personnel que de faire sa petite part pour la Grande Lessive et qui neen parlera ni a sa femme, ni a ses copains et qui ne sera donc jamais soupconne

        puis tu dis  : les 99,9 % des citoyens du monde qu’on exploite et les quelques milliers d’exploiteurs qu’on appelle ses elites.....

        oui mais jc , ce scenario etait et est totalement previsible sans etre un chaman, un visionnaire, la logique pure de la competition ne peut aboutir a rien d’autre...nier ce fait c’est faire encore le jeu des pseudo elites n’est il pas ? 1 gagnant et des perdants, l’humain a t’il de l’intelligence alors ? non....par contre sa faculte d’analyse qui sait inventer ,sait aussi travestir toute realite par le mensonge...le mot devient alors verite ,et « democratie » qui veut dire : abandonne ta vie pour le chef ca dure 1 seconde et apres on s’occupe de tout , ou justice qui veut dire : ministere de la punition ...tout devient faux....il reste juste le fait que le travail collectif est vampirise par le voleur qui fut a n’en pas douter le deuxieme plus vieux metier au monde , le premier fut celui pour la quete de nourriture.
        ce constat ,si on le regarde sans opinions , cette competition qui est aussi guerre....la competition elle meme est alors le probleme.......est ce l’origine ou n’est ce encore qu’une cause d’autre chose ??? si ce n’est pas la cause ,alors on ne va encore rien comprendre.

        si on ne regarde pas la competition , ce que fait sarko lorsqu’il dit ceci : moralisons le capitalisme...ce qui veut dure en clair : bon les gars ,oui vous qui allez gagner,arretez avant la ligne ,attendez les autres...
        .si on ne regarde pas ce sujet.....alors on est ,selon moi (je me base sur un cheminement interieur reel qui amene un changement enorme dans l’approche globale du fait de vivre) , si on ne regarde pas la....on ne va encore rien comprendre et sommes comme d’habitude enfermes dans des illusions ,des souhaits ,des reves , de l’espoir que demain ca va aller,sans se bouger les neurones...

        puis tu dis :On est dans une societe tertiaire, postindustrielle d’abondance ou la pauvrete est un choix politique. On maintient l’illusion d’une courbe de Pareto avec des revenu en gradation .
        detail etrange , sur les 20=80 de la courbe de pareto...je l’ai retrouve dans bcp de sujets...dont
        lorsque je fus collaborateur du capital ,vrp en grande distribution, il y avait aussi ce 20/80, 20 % de certains produits representaient 80 % du chiffre d’affaire...elle se retrouve souvent...

        le tertiaire est un parasite pour moi , postindustrielle qui devrait s’effondrer , a cause du fait que l’energie industrielle pour fabriquer ne sera sans doute plus la, avec la fin du petrole ...je sais la science aurait reponse a tous...quand je vois fukushima, je sais que la science n’a pas reponse a tout...
        tu sais jc....tu ne trouves pas drole d’aller travailler , disons d’une maniere specialisee pour gagner des l’argent ,du vent donc ( ca je sais ,mon vieux billet de 500 f sur la cheminee n’a toujours rien fait)...d’aller travailler donc , pour gagner de l’argent et avec cet argent on achete quoi ? a manger ,un logement ,des vetements......
        alors que ma bouffe, mon logement ,mes vetements ,je pourrais le faire localement entre amis, sympa et tout....en plus on a des enfants comme on bosse a deux , on les fait garder , ca aussi ca devient un boulot paye , pour acheter a manger....alors que je pourrais la aussi etc etc......
        jc,tout ceci est totalement superficiel......l’homme ne sait pas encore que la partie du cerveau qu’il utilise est une machine , fabriquee par L’Univers....et quelle est automatique.....que la joie est simplement un programme pre -etabli destinee a s’auto recompenser ,comme chez chaque animal....
        chez l’animal non humain ,ca le fait , il y a une sorte d’equilibre global sous le controle de L’Univers...chez l’humain ,ou des l’enfance des signes de schyzophrenies se manisfestent , le passage a l’etat humain mental adulte ne se fait jamais ,sauf ultra rarrissmmes exceptions.

        la on remonte aux sources de la deraison et du mal....avant d’etre exterieur toutes nos activites ont une origine , ceel ci est bien sur dans le cerveau , plus precisement dans la facon dont il fonctionne ,....c’est un non sujet pour tous....
        l’origine du drame humain n’interesse pas...le malheureux psy lui non plus ne sait rien ,mais voila ca lui fait du boulot , bien paye ,alors il continue......

        Revolution ,oui ca petera surement ,ou quand comment pourquoi ? we will see !
        Mais pour le moment ca ne sera que pour refaire la meme chose...car jc, on ne comprends pas du tout ce qui nous arrive..
        je finis par une question a la con : si l’univers est en expansion ,ce qui n’est pas une certitude et loin de la ,dans quoi est il en expansion ? car je dis que pour moi il est au dela du temps ,sans debut et sans fin , il est le tout ,l’alpha et l’omega , et ne peut etre en expansion en tant qu’univers...la matiere elle ,qui a un debut et donc une fin , une fin en tant que matiere , la matiere elle peut se mouvoir certes dans L’ORIGINE...certes....
        je suis en train de dire que l’origine ultime , le createur est partout ,est le tout (quelque soit sa nature que nous ignorons) et que en restant coinces mentalement a l’age de l’enfance car notre cerveau animal est terrorise par ce qu’il voit : sa fin....et bien on ne vit pas reellement, nous sommes coinces dans notre propre film qui est juste notre desir de ce que nous voudrions que le monde soit......je dis que c’est la le point 0 de notre malheur....le jours ou l’on decide de quitter le reel donc la verite, pour l’illusion....
        et encore L’Univers a mis en nous la souffrance psychologique pour qu’on se bouge les neurones , et oui jc car l’intelligence ne tolere pas de souffrir...c’est cela qui va nous eveiller le cerveau endormi...celui la peut etre touche par l’origine qui est partout....car elle est le tout...

        le cerveau animal est pour la technique , « l’autre cerveau » est pour la vie......l’autre cerveau suit la nature qui parle...la vie est alors universelle, nous nous avons base nos vies sur le personnel, chaque ego est en fait un ordinateur , chaque ordinateur ne connait que lui meme.
        les humains ne se rencontrent jamais, mais comme ce sont des outils , ils s’utilisent les uns les autres....nos societes sont le resultat de cela......nous sommes le desordre, les guerres ,la famine, la souffrance, la torture etc...etc...
        mais rassurons nous :c’est toujours la faute des autres...
        bon jc merci du mot..
        salut..


        • Kalki Kalki 2 juin 2011 11:06
          Les nazis ont perdu la guerre, ils ont gagné le monde , néo libéralisme = néo féodalisme, transhumanisme = eugénisme
          Le monsieur bien formaté, qui a rien compris donc
          nous dit

          y a pas d’énergie

          et y a pas de matière

          bon on peut tous se tuer ca ira plus vite


        • Mohad Dib Mohad Dib 2 juin 2011 11:43

          salut kalki

          sur un de tes liens il est dit ceci :

          la vie,qu’est ce que vivre ?
          l’existence, qu’est ce qu’exister ?


          Vous ne pouvez repondre par la technologie ou par l’argent ou le pouvoir.

          C’est quoi la vie interieur, la conscience, vivre et etre libre : ca neest rien pour vous alors vous mourrez, car tout est et sera inutile : et tout est faisable par une machine

          Et c’est quoi des philosophies de la vie, les humanismes, l’existentialisme, le taoisme , bouddhisme ?

          Tu es en pleine analyse, le cerveau qui analyse,se dedouble , il s’imagine ne pas etre sa douleur par exemple , il invente ce qui n’est pas et decide ceci : il y a moi qui observe et la douleur que je regarde..ceci est une proposition fausse.

          tout le malheur humain vient de ce moment precis ,car la douleur que je ressens c’est moi.

          si je suis moi donc la douleur, cela va provoquer une pression sur le cerveau qui va s’ouvrir integralement....je le sais par experience...pas par supposition.

          La technique est totalement secondaire, mais indispensable, mais rien n’empeche de vivre simple , si on est en contact avec le grand tout..on s’en fou en fait...la science c’est juste un moyen vide de sens...le moyen s’auto felicite et decide : je suis le sens....faute de savoir.....

          tout le reste n’est que declinaison de cela.....le peche originel est notre faute....et toute science qui divise nous eloigne du VRAI.....

          mais la douleur est a son comble...courage fuyons reste la seule idee..religion, science, amusement, jeux,etc....tout mais ne jamais regarder la verite : je vais mourir...

          il y a vie/mort.....les deux sont lies...le cerveau science qui est le cerveau animal, chez l’humain il refuse la fin ,donc la vie....

          ca s’appelle de la schizophrenie que d’etre dissocier de la verite ,du reel...

          ca fait mal, ca cree de la demence ,de la violence......


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2011 21:49

          @ Mohad Dib


          Je ne réponds ici qu’a ce qui concerne directement l’article ; autrement, on va se perdre dans le destin de l’humanité, etc.

          Vous dites : 

          Evidemment , si il y avait une terroriste isolee , tout homme de pouvoir peut etre vise , n’importe ou...
J’ai toujours eu du mal a cerner ton chemin jc....encore la, il y a un an tu disais que l’armee , qui tout a coup devenait un exemple de moralite serait une solution ,et la tu sembles avoir inflechi cette reflexion quelque peu...je trouve.
aurais tu change profondement ? ou est ce un positionnement intello ? ( n’y prends pas ombrage, il n’y a pas de malice dans cette question)

          Ma réponse est que l’évolution prévisible de la situation SI ELLE N EST PAS STOPPÉE conduit a ce que j’appelle la “ grande lessive” ou des gens ordinaires jugent qu’il est juste et bon d’aller tuer un “salopard” . Dans certaines parties du monde le seuil a été atteint et cette pulsion - devenue effective - est controlée par un ‘terrorisme” de pure manipulation qui fait dévier les coups à côte de leurs cibles normales. 

          http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/11/137-is-fecit-gui-prodest/

          C’est situation est précaire. On tente donc d’y créer au plus vite un ou plusieurs veritable conflit pour donner un exutoire. Idéalement tout le monde voudrait tuer son voisin et les vrais expoiteurs sont a l’abri. Cette solutiona été testée avec succes au Liban où l’on a eu jusqu’à 14 groupes chacun en conflit avec tous les autres. 

          http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/12/166-extra-la-guerre-est-finie/

          Seul un pouvoir autoritaire credible et respecté peut stopper cette evolution. En France, je crois que ce pourrait être l’Armée. Ailleurs, ce peut être autre chose. Un culte, par exemple.

          http://nouvellesociete.wordpress.com/2010/07/07/le-miracle-de-la-grande-muette/

          PJCA


        • Alpo47 Alpo47 2 juin 2011 11:14

          Content de vous re-lire PJCA ...

          Afin de se maintenir, l’oligarchie a construit l’illusion du choix, droite-gauche. Il est aujourd’hui évident que ce ne sont que deux faces de la même médaille. Aucun ne remet en cause le système en place. Pas d’autre alternative, ou le « moins mauvais système », nous disent ils. Mensonge de plus en plus évident.

          Cette prise de conscience constitue un ras le bol qui se répand comme une trainée de poudre. Difficile de s’arrêter boire un café sans entendre parler de « société pourrie » ou de politiques corrompus...

          Il manque seulement une chose ... une perspective, un projet ... pour que ce ras le bol se concrétise.
          J’ai toujours « prêché » ici pour une « révolution pacifique » ou « refus d’obéissance » généralisé. Par conséquent, le début de mouvement Espagnol m’interpelle et m’intéresse. Il faut souhaiter qu’il initie un mouvement populaire. Les obstacles, on le sait, sont nombreux.

          Ce n’est évidemment pas dans ces « boites à idées » proposées dans ces rassemblements que naitront les gouvernants et projets de demain. Ceux qui ont cherché savent quelles sont les principales mesures à prendre pour changer nos sociétés. Reste à les diffuser d’abord, pour le mettre en place, sans tomber dans le piège d’un nouveau parti politique, avec des dirigeants susceptibles de rendre les rennes à l’oligarchie.

          Je crois comprendre que vous préconisez (?) l’élimination physique des banksters et autres. Là, je ne peux pas vous suivre. Philosophiquement d’abord, et surtout parce que les pouvoirs n’attendent que ce prétexte pour instaurer un controle total (Total Information Awareness) sur les individus, ainsi que pour trouver là une justification à la répression de tout mouvement. Al Qaida ne sert il pas à justifier les reculs démocratiques de ces dernières années ?

          Rien n’est fait, le « système » a de nombreuses cartes dans la manche :

          Et toujours « Faisons mine de changer ... pour que rien ne change ».


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2011 22:19

            @ Alpo 47


            1) Le projet Nouvelle Société est disponible en tranches sur mon site et constituerait une alternative valable à ce que nous faisons… aujourd’hui. La situation évolue tous les jours. et la solution doit être mise à constamment. « Nouvelle Société » sera pubilé en 7 volumes en l’état ou le projet en sera au moment de mon déceès. Le reste ne me concernera pas.

            2.) Non je ne PRÉCONISE pas « l’élimination physique des banksters et autres exploiteurs » - lesquels constituent aujourd’hui un réseau parfaitement uni et identifiable. Je me borne a constater que c’est vers cela que nous nous dirigeons et que ce ne sera pas un mouvement révolutionnaire, mais le résultat d’une série de décisions individuelles. Le Systeme ne peut rien contre ces décisions individuelles ( Quand c’est votre propre garde du corps qui vous met une balle dans la nuque, comme Indira Gandhi) 

            Je ne suis pas heureux de cette solution qui entrainera une phase anarchique régressive ; j’aurais souhaité qu’il en soit autrement, mais je n’ai plus cet espoir. LIsez « L’Insurrection qui vient » ( ce texte, lien au 4e parapgrahe) et aussi Ted" Kaczynski ( Unibomber Manifesto) et tirez en les conséquences logiques 


             PJCA


          • Furax Furax 2 juin 2011 11:39

            Bel article monsieur Allard
            Et une intuition que je partage avec vous.
            Il est vrai que la France est encore bien calme. Trois mille personnes se réunissent pour...se poivrer la tronche !
            Trop calme.
            Le bon peuple se régale de voir ses soi-disant « élites » super friquées se faire plonger le groin dans leur fange.
            Ca ne suffit pas.
            Aux armes ? Peut-être.
            Il se peut aussi que le « système » explose tout seul. Wall Street est à l’agonie, Fukushima crache son venin depuis trois mois sans que l’on entrevoie l’ombre d’une solution. L’hémisphère Nord en a encore pour combien de temps ? D’étrange trainées quadrillent le ciel...
            Mais il peut se produire autre chose. Pour le chrétien inoxydable que je demeure, l’Espérance est une vertu majeure. Et notre monde est traversé de profonds courants, de véritables tsunamis qui échappent au regard de l’Européen exténué.
            Deux exemples :
            En Corée du Sud, la Religion catholique devient ultra-majoritaire, c’en est même gênant pour elle.
            En Chine, la chrétienté est en progression hallucinante
            "En 2006, 31% des Chinois interrogés par un institut de sondage pratiquaient une religion, soit trois fois plus que les statistiques officielles. Sur ce total stupéfiant de trois cent millions de croyants, deux tiers se réclament de doctrines traditionnelles, comme le bouddhisme ou le taoïsme. Le dernier tiers, soit cent millions de personnes, correspond à l’avancée vertigineuse du christianisme. Un rapport confidentiel qui a fuité la même année porte même ce total à 130 millions, dont les quatre cinquièmes seraient protestants. « 

            Cette citation ne provient pas de l’ »Observatore Romano« mais du »Nouvel Obs" de ce mois ci :

            http://gauthier.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/06/01/chine-de-mao-a-jesus-la-vague-protestante.html

            Et ces nouveaux chrétiens sont l’élite intellectuelle de la Chine (professeurs, médecins, chercheurs).
            Nous allons accoucher d’un monde nouveau.
            Lequel ?


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2011 22:29

              Furax.


              Tant mieux si la foi vous garde l’espérance... si ça ne contrevient pas à la charité… Je vous conseille les articles de Yan Barcelo sur les 7 du Québec. c’est notre seul croyant, mais il est excellent.


               PJCA



            • voxagora voxagora 2 juin 2011 11:41

              Je retiens la formule :

              « Ne me faites pas dire ce que je viens d’écrire » 
              .

              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2011 22:32

                @ Voxagora

                 
                Si on souhaitait tout ce qu’on prévoit nous irions tous a la mort joyeux en chantant des cantiques…

                PJCA

              • Lath 3 juin 2011 01:34

                On peut tout a fait souhaiter deux chose différente et opposé

                Souhaiter que ca péte, et que les immondes salaud meurt ! (et la mort à plusieur facette, propre ou figurer)

                Souhaiter que personne ne soit blessés... (à part les salaud)


              • Francis, agnotologue JL 2 juin 2011 12:08

                Que dire de mieux ?

                De fait, les oligarques qui savent qu’on ne peut pas tromper tout le monde tout le temps, ont probablement fait ce même constat depuis longtemps, et s’y sont préparées : nous sommes sans doute dans une course contre la montre sans le savoir. L’enjeu c’est peut-être le NWO ?

                La stratégie de fuite en avant constamment pratiquée depuis que le monde est monde par les conservateurs : comprenez ceux qui onrt le pouvoir et entendent le garder.

                NWO : Le pouvoir a déjà changé de mains  


                • Francis, agnotologue JL 2 juin 2011 13:25

                  Le NWO serait aux classes possédantes dans la lutte des classes ce qu’était l’OTAN aux camp occidental au temps de la guerre froide.

                  On évoque déjà la présence de casques bleus pour s’interposer entre gangs de trafic de drogue (ce midi aux infos France Inter, au sujet des événemenents de Sevran).

                  Ainsi, au nom de troubles (cf. MAM vis à vis des troubles en Tunisie), dans tel ou tel pays, les Etats interviendraient pour mater des révoltes dans d’autres Etats moins bien équipés en « mercenaires rémunérés par les contribuables » (comprenez : notre armée de métier) ! Un comble ! Même Orwell n’avait pas prévu ça.


                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2011 23:16

                  Dans un sens oui, puisque l’argent ne donnera plus le pouvoir. Le corporatisme, qui nous arrive dans sa forme achevée, garde la fusion entre pouvoir politique et pouvoir financier mais mais redonne la primauté au politique. La richesse ne crée plus le pouvoir politique… puisque c’est le politique qui crée la richesse de façon discrétionnaire. 


                  Ce pouvoir politique n’est évidemment pas démocratique - sauf pour une façade qu’on en maintient précieusement - mais il n’est pas héréditaire non plus, la possibilité de détérioration générationelle étant inacceptable. Il est bâti par cooptation, selon la force réelle des participants. Il ne ressemble a rien tant qu’au Presidium Supreme de l’ex-URSS, à cette distinction près que les membres en demeurent anonymes. La facade démocratique suffit a donner une image de la gouvernance qui satisfait la population.

                  Le pouvoir financier est remis a sa place qui est celle d’un outil. La crise actuelle est à s’en charger.


                  PJCA



                • Francis, agnotologue JL 3 juin 2011 06:48

                  « Ce pouvoir politique (...) ressemble au Presidium Supreme de l’ex-URSS » (PJCA)

                  En effet, à la différence que les députés des soviets y sont remplacés par les lobbies.


                  "En URSS (Union des Républiques Socialistes Soviétiques), le Soviet était le nom d’une assemblée de représentants du peuple élus à plusieurs niveaux (canton, district, province), organe à la fois législatif et exécutif :

                  - le Soviet de l’Union avec un député pour un certain nombre d’habitants

                   - le Soviet des nationalités avec un certain nombre de députés pour chaque république fédérée, territoire ou district).

                  « La réunion de ces deux Soviets constituait le Soviet suprême, officiellement la plus haute instance du pouvoir, dont les compétences étaient, dans la réalité, très limitées, le pouvoir étant détenu par le Parti communiste de l’Union soviétique. »


                  Dans le « NWO occidental », le vrai pouvoir est détenu par l’oligarchie mondiale suprême, les banksters.


                   


                • moumou moumou 2 juin 2011 12:27

                  J’aime bien le début mais vers la fin ça devient un peu le scénario de « coup de torchon » MDR

                  J’aurais préféré une issue plus pacifique, par l’inaction par exemple lorsque les « petits professionnels ou rentier qui a quelques sous » cesseront de faire les larbins du système.

                  Laissons mourir le système de vieillesse, cessons d’assurer sa pérénité...« Il n’est rien qui ne puisse se résoudre par l’inaction » disait un chinoix célèbre. MDR


                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2011 23:19

                    @ Moumou


                    Oui, mais Lin Yutang disait : « Le seul vrai péché, c’est l’impatience ». Je ne crois pas qu’on va attendre encore longtemps la justice.

                     PJCA

                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 2 juin 2011 12:46

                    Je crois que cette fois, c’est vraiment l’insurrection qui vient.


                    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2011 23:22

                      @ PC :


                       N’en perdez pas votre sens de l’humour ! Juste un peu plus grinçant quand le couperet tombe…


                       PJCA

                    • fredleborgne fredleborgne 2 juin 2011 12:53

                      En nationalisant les 100 plus grandes fortunes de France, on comble tous les déficits d’état. A eux de savoir s’ils préfèrent la valise en carton ou le fond de la corbeille.
                      Mais pour faire bonne mesure avec 2780, on peut rajouter les traitres qui ont travaillé pour eux aux commandes de l’état et en ont profité pour se servir aussi.
                      Si on rajoute un impôt spécial sociétés étrangères, on verra celles qaui choisiront de s’expatrier totalement (bon vent) et celle qui reviendront payer des impôts (raisonnables) en France.


                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2011 23:32

                        @ Fredleborgne


                        Le monde forme désormais un tout trop cohérent pour qu’on puisse penser à l’échelle de la France autrement que comme un tremplin ou une transition. On peut changer la gouvernance mondiale - en faire une démocratie plutôt qu’un fief des ploutocrates - mais on ne peut pas revenir en arrière et prétendre qu’elle n’existe pas. On peut defendre des frontieres le temps de faire les changements nécessaires, mais il faut que ces changements se fassent vite, car les frontieres ne cesseront d’être poreuses que quand on ne voudra plus les transgresser.


                        PJCA

                      • Giordano Bruno 2 juin 2011 13:08

                        Vous parlez du quidam lambda. C’est effectivement un bon candidat pour la Grande Lessive.

                        Mais il y a une autre catégorie de bons candidats : les candidats au suicide ! N’ayant plus rien à perdre et n’ayant sans doute pas une grande affection pour l’oligarchie certains des 10 000 futurs français suicidés par an pourraient prendre un jour conscience du pouvoir que leur donne leur désespoir.


                        • Francis, agnotologue JL 2 juin 2011 13:27

                          Giordano Bruno,

                          à bien y réfléchir, ça me semble absurde comme hypothèse : les kamikazes ne sont pas des désespérés, les désespérés ne sont pas des kamikazes. Vous faites là un mélange des genres.


                        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2011 23:36

                          @ Giordano Bruno & JL


                           C’est la question de l’ancien et du nouveau terrorisme...


                          PJCA

                        • cameleon29 cameleon29 3 juin 2011 08:56

                          j’ai dis un jour à ma « conseillère financière » qu’il ne faudrait pas plus de 30 secondes pour foutre le feu à son agence........
                          Je ne suis jamais passé à l’acte mais déjà d’avoir pu le lui dire laisse supposer qu’un jour moi ou un autre pourra le faire car quand on arrive à SA limite du supportable.......et n’ ayant plus rien à craindre......

                          J’aime espérer que se mouvement aboutira !! Mais à quoi ?

                          (merci pour votre article JC)


                        • Clojea Clojea 2 juin 2011 14:17

                          Bonjour PJCA. Bel article, mais le problème dure depuis la nuit des temps. Riches et pauvres. Juste le clivage s’est accentué depuis ces dernières années. La seule solution est l’évolution de l’homme vers une intégrité et une éthique personnelle un peu plus développé qu’elle ne l’est. En effet, le système est corrompu car trop de gens le sont. C’est le point crucial. Et çe n’est pas un système politique qui va le changer, mais une évolution personnelle et spirituelle.
                          La criminalité règne beaucoup sur cette planète, et quand je parle de la criminalité, je parle ici des ventes d’armes illégales et légales parce que inutile par exemple, je parle des escroqueries en tout genre, du traffic d’êtres humains etc...
                          Evolution de l’être humain, il n’y a que ça.


                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 2011 23:44

                            @ Clojea


                             En principe vous avez totalement raison. En pratique l’abondance materielle permet de transformer en jeu collaboratif le jeu a somme nulle qu’a été depuis toujours l’économie des societés humaines. Ca ne rend pas les gens meilleurs, mais ça rend moins brutales les injustices et les confrontations.


                            PJCA

                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 juin 2011 00:46

                            @ Marc Gelone


                            Ceux qui se sont fait matraqués a la Bastille n’ont peut-^tre pas la même perception que vous des événements, mais je vous fais remarquer que ma thèse est justement que la révolution de l’avenir ne se fera PAS en mettant dans les rues des milliers de gens que le pouvoir pourra démolir a quia.

                             Elle se fera par des actions ciblées individuelles contre lesquelles une société complexe est totalement sans défense. Je pourrais vous en donner des exemples innombrables, ce que je ne ferai pas, car mon but n’est certes pas de tenir une école en ligne pour émeutiers.

                            Refléchissez un oeu et vous verrez par vous-meme a quel point vous et la société êtes vulnérables aux moyens dont peut disposer aujourd’hui tout individu.


                            PJCA



                          • cameleon29 cameleon29 3 juin 2011 09:07

                            Le troupeau à son chef et comme il est le chef, c’est lui qui garde les clefs du bar.
                            Voilà une personne qui doit craindre pour ses intérêts en voyant que certains se mettent à penser et meme si c’est en comptant les mouches.
                            L’alcool tue lentement, on s’en fou on a le temps
                            C’est une des armes utilisée par le système (tout en disant que c’est pas bien, putain de modération) pour rendre docile et idiot le petit peuple qui ne doit l’ouvrir (sa gueule) que pour picoler !! Par contre, la fumette doit etre combattue car elle ouvre l’esprit et rend moins rentable, fait rever et empêche de se concentrer sur l’enrichissement de son patron......

                            En souhaitant que les dizaines deviennent des centaines puis des milliers.......


                          • cameleon29 cameleon29 3 juin 2011 11:19

                            et à propos du reste  ??? rien ? étonnant !!
                            Si tu as des enfants, peut etre sont-ils à plaindre.....


                          • Croa Croa 3 juin 2011 21:51

                            Les révolutions ont toujours été l’oeuvre de minorités. Les transgressions autorisées genre apéro aussi sauf que celles-ci confortent le système au lieu de le combattre. Les futures « élites » sont initiés à ça via les bizutages et autres excès. Quant au peuple ce n’est qu’un troupeau grégaire qui sans se poser de question, toujours remplira les stades de foot jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de Ricard... C’est à dire jusqu’à ce que ça se gâte. smiley


                          • cameleon29 cameleon29 4 juin 2011 16:42

                            donc tu es pour la violence !!
                            Moi aussi , je le dis, pas de révolution sans foutre le feu aux Banques et bien sure aux nids de racistes dans ton genre car tant qu’il y aura des idées comme les tiennes et des constats aussi désopilant rien ne changera......


                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 juin 2011 01:36

                            @ Kerjean :


                            Vous ne me lisez pas bien. Je dis précisément qu’aucune organisation ne triomphera du système. Je vous dis que le Systeme sera abattu par : 1) une sabotage omniprésent par tous les insatisfaits, et 2) des assassinats ciblés par ceux qui agiront SEULS et se donneront la mission de tuer ceux qu’a tout ou a raison ils considèreront comme les responsables de tous les maux.

                            L’efficacité du Point #1 est largement prouvée. Elle l’a été dans tous les territoires occupés de toutes les guerres et l’exemple archétypal est celui des Pays de l’Est donc la production en fin de l’époque communiste tendait vers 0 ! Ce qui est possible dans une économie industrielle devient FACILE dans une économie tertiaire où c’est la qualité qui importe. Comment se défendre contre un médecin qui veut mal soigner ou un professeur qui veut saboter son enseignement, contre un fonctionnaire qui ne VEUT PAS que les choses se fassent ?

                            Le Point #2 est prouvé tous les jours en Irak, en Afghanistan et partout ou l’on parle de terrorisme. Le terrorisme actuel est très largement une opération du pouvoir pour détourner la colére populaire des véritables cibles en manipulant des débiles mentaux suicidaires. Un pauvre arabe qui se fait exploser au milieu d’autres pauvres arabes ne dérange pas le Systeme. Mais le nombre de ceux qui sont prêts a risquer leur vie ou même a la sacrifier pour une cause n’est pas négligeable.

                            Vous pouvez croire qu’il s’agit d’une « frange lunatique », mais une personne sur 16 aux USA aurait au cour de sa vie au moins un épisode qui justifierait son internement au moins ponctuel. Ce n’est pas négligeable. 

                            Ne croyez pas un instant qu’on puisse se protéger contre celui qui est prêt a perdre la vie. Ce qui protège aujourd’hui "ceux d’en haut’ de l’assassinat sélectif par des assassins autoproclamés justiciers, c’est la réprobation populaire qui prévaut encore CONTRE leur exécution. S’il devenait éthiquement correct de tuer des banquiers, ils mourraient tous. 

                            Prions donc pour que ça ne le devienne pas. Il serait bon, aussi, pour que Dieu entende nos prières, qu’ils changent aussi un peu leur comportement…


                            PJCA

                          • roma roma 2 juin 2011 19:58

                            On dit devoir le développement au commerce ; c’est-à-dire, finalement, à l’appât du gain. Et on fait semblant de s’étonner que tout le monde soit devenu corrompu ou corruptible (ce qui ne fait pas de différence). Il faut se reconfigurer...


                            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 juin 2011 01:58

                              Roma :


                               Vous ai-je dit que j’en étais étonné ? Ce qu’il faut, c’est mettre en place un autre système qui tienne compte des failles de la nature humaine et fasse pour le mieux pour nous protéger les uns des autres. C’est ça une société



                              PJCA ( Votre présentation de site est est intéressante)

                            • Gasty Gasty 2 juin 2011 22:07

                              Risquer l’anarchie ? Ou prendre l’anarchie comme on prendrait la bastille.....


                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 juin 2011 01:41

                                @Gasty : Merci

                                @ Tous : Un lien suivre

                                 PJCA

                              • BOBW BOBW 2 juin 2011 22:23

                                @ l’auteur :

                                Faisons le distinguo (Gauche -droite) entre les simples militants souvent idéalistes et propres qui sont des « petites gens » et les dirigeants politiques (Les éléphants) corruptibles et qui font le jeu des oligarchies et des grosses entreprises et des banksters.
                                Le grand danger en cas d’insurrection violente ,l’Histoire le démontre, c’est le massacre des insurgés par les dirigeants des systèmes en place qui ont les moyens financiers et logistiques considérables (forces de l’ordre:Police,Armée et Milices et mercenaires bien payés( N’oublions pas les Communards, artisans,commerçants et petits ouvriers massacrés et fusillés par les troupes à la solde du pouvoir bourgeois de Monsieur Thiers).
                                Sans parler des provocateurs et des sbires qui divisent le peuple, les révolutionnaires, amènent le réflexe de la peur et récupèrent les petits possédants dans le giron des « Gros propriétaires » et leur permettent d’établir un pouvoir encore plus oppressant , esclavagiste et réactionnaire qu’avant.

                                La Lutte des classes n’est pas morte .
                                Actuellement la possibilité de victoire contre le capitalisme libéral esclavagiste est l’union des citoyens des classes moyennes et des prolétaires pour controler les partis politiques dirigeants.

                                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 juin 2011 01:51

                                  @ BOBW


                                  Je répète : aucun groupe organisé ne peut triompher du Systeme… mais le Systeme est sans défense contre l’action individuelle. Les gens qui agissent seuls ne peuvent être dénoncés, le Systeme n’a donc même pas intérêt a décimer des otages. Il n’augmenterait que le nombre et la détermination de ses ennemis.

                                  «  l’union des citoyens des classes moyennes et des prolétaires pour controler les partis politiques dirigeants. » Je ne puis que souscrire à cette pieuse intention, mais je garde un certain scepticisme. On manipule l’opinion, ce qui ne peut être manipulé est corrompu, ce qui ne pourrait être corrompu serait détruit.


                                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 juin 2011 02:10

                                  @ kerjean


                                  Je n’ai pas de querelle avec ce que vous dites. Faites un article en ce sens et je le lirai avec plaisir. Je le commenterai au mieux de ce que je pourrai. Quand il aura été publié ici, je vous invite a le faire parvenir a CentPapiers si vous souhaitez cibler aussi le lectorat québécois 

                                   Pierre JC Allard

                                • gaijin gaijin 2 juin 2011 22:35

                                  le temps est venu
                                  le temps est venu de la prise de conscience individuelle et de l’action individuelle
                                  je ne sais pas quand les choses deviendront visibles mais je sais que cela arrive et qu’il n’y a que deux alternatives :
                                  soit l’espèce accepte de changer et les difficultés seront minimes soit il y a une résistance trop grande a l’évolution et ce sera un drame humain
                                  si vous vous mettez en travers du chemin d ’une coulée de lave qui est responsable de votre mort ?
                                  le changement est un élément naturel comme les autres
                                  bien sur changer fait peur .....et ça fait mal aussi
                                  l’ hivers doit pourtant mourir pour laisser la place a un nouveau printemps
                                  et c’est tellement joyeux un matin de de printemps


                                  • gaijin gaijin 2 juin 2011 23:08

                                    a tous
                                    http://www.pluzz.fr/zambie—a-qui-profite-le-cuivre---2011-05-31-20h45.html
                                    un parfait résumé de la situation actuelle crise fmi environnement etc et a qui profite le crime
                                    le dormeur doit se réveiller


                                    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 juin 2011 02:18

                                      @ Gaijin


                                      Merci…. il y a tant a dire.

                                      PJCA

                                    • lebreton 2 juin 2011 23:18

                                      Comme je n’ai rien d’autre a perdre que la vie je sujere que l’on passe par les armes tous les salauds de politicar qui se gavent sur le dos du peuple ,il suffirai d’en refroidir quelques uns comme en 1789 ,et le monde changerai .les indignes marque la voie sans violence pour le moment mais demain ce sera moins sur et les caviardeux de gauche ou de droite feraient bien de se mefier ,les reseau sociaux ne seront pas muselés quoi qu’en dise le nain et sa bande la machine est en route ! et tant mieux !


                                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 juin 2011 02:22

                                        @ Lebreton


                                         Je ne prêche pas la violence ; je dis que chacun doit agir selon sa conscience.

                                        PJCA

                                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 juin 2011 02:29

                                        @ Kerjean :


                                         Combien de fois dois-je dire que je ne crois pas aux pancartes ? Je rends encore des services comme je le peux et où je crois que c’est le plus utile. 


                                        PJCA

                                      • LE CHAT LE CHAT 2 juin 2011 23:22

                                        les élites ont tout rafflé sur le grand monopoly mondial , la partie va devoir s’arrêter , trop de monde ne peut plus jouer .................


                                        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 3 juin 2011 02:50

                                          @ Le Chat


                                          La difference ente le libéralisme pur et le neoliberalisme, c’est que celui-ci a compris qu’il faut redistribuer les jetons pour que la partie continue. Mais certains, au lieu de jouer pour l’équipe capitaliste et de faire durer le plaisir, ont cru astucieux de s’imprimer de l’argent et de vouloir mettre la main sur TOUT. C’est cette rapacité complètement impérméable a toute préoccupation dépassant le cadre de leur propre vie qui a conduit à Impasse actuelle à laquelle je ne vois plus d’issue, car il semble bien que l’émission par le FMi d’une nouvelle monnaie reposant sur les BIENS REELS ne semble plus à l’ordre du jour. Il semble qu’on a jeté la serviette… et l’argent ne vaudra bientôt plus rien du tout. C’est cette situation qui m’a suggéré cet article.

                                           A Tous : je dois partir ; je revienidrai répondre demain s’il y a d’autres commentaires

                                        • Gnagnagna 2 juin 2011 23:51

                                          L’arrogance finit toujours par se payer très cher...
                                          Il y a un paquet de gens qui ne voient pas le bout du tunnel parce que quelques salauds l’ont bouché hermétiquement. Alors, s’ils n’ont plus rien à perdre...
                                          Les salauds riches ont les moyens de se payer des gardes du corps, d’autres salauds pas riches mais voleurs s’offrent sur le dos de ceux d’en bas des compagnies de CRS pour boucler toute une ville pour leur confort et pour éradiquer leur trouille de poltron.
                                          Mais que pourront-ils faire contre un morceau de métal de quelques grammes ?
                                          Ces gens, souvent malgré leur intelligence, sont tellement inconscients de la médiocrité de leur valeur humaine et de leurs actions, qu’il sera probablement nécessaire de « mettre un peu de plomb dans la tête » de quelques uns au sens propre pour que les autres en aient au sens figuré.
                                          C’est très regrettable car cela démontre le peu de valeur de notre société mais, au point où nos dirigeants nous ont amenés, ce sera certainement le seul moyen de provoquer un électrochoc pour ramener sur terre cette caste dirigeante sans foi ni conscience.


                                          • cameleon29 cameleon29 3 juin 2011 11:24

                                            Le feu n’arrivera pas sans étincelle et aujourd’hui c’est un feu d’artifice qui laisse penser que tout est possible sans savoir d’où partira le premier « shoot »


                                          • Gnagnagna 3 juin 2011 12:41

                                            @ kerjean

                                            L’opposition systématique à base de réflexions sottes et sans argumenter est stérile.

                                            Pour répondre à votre question : moi ou un autre, quelle importance ?
                                            Ce qui est sûr, c’est qu’il y a des gens qui n’ont plus rien à perdre (c’est aussi une question d’opportunité et de moyens) et que l’évolution des choses nous conduit tout droit à la violence puisque toute discussion, tout débat est impossible avec les dictateurs qui nous imposent leur règles écrites pour leur seul profit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès