• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Attention ! Vous risquez d’être « effacés »

Attention ! Vous risquez d’être « effacés »

JPEG

Manifestations massives contre le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Les Chypriotes turcs ont manifesté massivement dans la partie nord de Nicosie - la capitale chypriote coupée en deux - occupée par la Turquie.

Ces manifestations font suite aux « élections » de la mi-octobre, dans cette partie de Chypre, pour désigner le nouveau leader de la communauté chypriote turque.

L’intervention flagrante d’Ankara en faveur d’Ersin Tatar, le « candidat » choisi par Erdogan, un national-islamiste, « élu » finalement, ont provoqué de nombreuses réactions chez les Chypriotes turcs.

Cela a mené à des manifestations importantes. En effet, le 10 novembre, des milliers de Chypriotes turcs sont descendus dans les rues marchant contre l'intervention de la Turquie dans leurs affaires, appelant au libre arbitre et à la démocratie.

« Démocratie et libre-arbitre », « Le dernier mot à Chypre appartient aux Chypriotes », « Démocratie pour tous », « La seule voix est la voix des Chypriotes turcs », « Unité, lutte, solidarité », « Liberté pas d’allégeance  », voilà quelques-uns des slogans des manifestants. Ces slogans ne vont certainement pas plaire à l’autocrate d’Ankara, le national-islamiste Recep Tayyip Erdogan, qui n’accepte aucune critique et qui fait disparaitre dans les geôles turques, tout opposant, tout contestateur, tout démocrate…

C’est la raison pour laquelle j’ai choisi le titre : « Attention ! Vous risquez d’être ‘‘effacés’’  », rappelant un peu Orwell et son roman dystopique « 1984 », roman devenu réalité dans la Turquie islamo-fasciste d’Erdogan, le néo-sultan et aspirant calife.

Même avec la présence de 40 000 soldats turcs d’occupation sur un territoire qui représente à peu près le tiers de la Corse, les Chypriotes turcs ont manifesté et continuent à manifester contre Erdogan.

Mustafa Akıncı (l’ancien leader de la communauté chypriote turque), Tufan Erhüman, Cemal Özyigit, et beaucoup d'autres opposants étaient présents dans cette manifestation massive.

La demande principale des manifestants est relative à « l’arrêt des interventions d’Ankara dans la vie politique et quotidienne des Chypriotes turcs ». Au-delà de cela, une bonne partie des Chypriotes turcs condamnent l’occupation de la Turquie, mais leur voix est difficilement audible, car submergés dans le flot de colons turcs affidés à Ankara (les colons sont deux fois plus nombreux que les Chypriotes turcs) et contrôlés constamment par l’armée d’occupation et le « police », entre les mains de la Turquie et aux ordres de l’ambassade turque à Nicosie-nord, ambassade qui agit et se comporte comme une préfecture pour le compte de l’État turc.

JPEG

 

Photos : Burçin Aybars, publiées dans le quotidien O Politis

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • vraidrapo 12 novembre 2020 10:49

    Il y a un truc que je ne comprends pas !

    Les gouvernements turcs oseraient violer la Signature de leur « grand » kémal ?...!

    En 1923,le Traité de Lausanne validé par le sus-nommé faisait de Chypre une colonie britannique...

    Aujourd’hui, les opinions favorables à ce grand couillon d’Aliyev nous expliquent que les décisions de l’ex-URSS, en 1922, concernant le destin d’Artsakh doivent être respectées ... ?

    Honnêtement, je vois une incohérence qui me parait flagrante, seul un esprit mizilman « éclairé » peut me libérer du trouble qui m’anime...

    NB : « sus-nommé » n’est pas une insulte smiley ; « couillon » : l’est ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité