• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Autisme & packing : le silence du Professeur Delion et la langue de (...)

Autisme & packing : le silence du Professeur Delion et la langue de bois de Martine Aubry

Le packing consiste à envelopper étroitement, des pieds à la tête, un enfant pratiquement nu dans des draps mouillés placés auparavant pendant 1h au réfrigérateur. Les thérapeutes (4 ou 5 pour un enfant) le maintiennent ainsi pendant environ 30 minutes et commentent la situation. Ce traitement est répété plusieurs fois par semaine, à heure fixe.

La HAS s’est formellement opposée à cette pratique, mais en plus en 2011 la ministre de la santé, Roselyne Bachelot avait ordonné un moratoire sur le packing, en attendant le résultat de l’étude du Professeur Pierre DELION pour statuer sur son maintien ou son interdiction.

 

L'étude portant sur le packing, menée par le professeur Pierre Delion au CHRU de Lille, reste donc aujourd'hui la seule faille juridique permettant d'orchestrer, en France, cette pratique, notamment sur des sujets autistes. Cette étude a été diligentée il y a quatre ans. Cela a pour conséquence de maintenir cette formation dans divers organismes, tels que le SNUP, SOFOR, CEMEA Languedoc Roussillon, ainsi que sa pratique dans divers centres, sous couvert de recherche clinique. On trouve encore aujourd’hui en France, d’ardents défenseurs de cette pratique, comme le Dr Albernhe, psychiatre au CHU d'Avignon. Cette recherche menée par le Professeur Delion a mystérieusement bénéficié de deux reports exceptionnels successifs et suite à cela, 4 ans plus tard, toujours aucun résultat n’est encore publié. Ainsi, à Lille, sous couverts de "recherche clinique", mais également dans d'autres instituts, les autistes continuent d'être "packés" en toute légalité alors que les conclusions du professeur Pierre Delion demeurent, encore et toujours, invisibles. 

A l'instar de nombreuses personnes concernées par la question et un grand nombre d’associations sensibilisées à ce sujet, je m'étais déjà interrogé sur les raisons du silence assourdissant du Professeur concernant les résultats de sa recherche et des raisons de ces reports.

Psychiatre d’obédience psychanalytique, donner des conclusions ne serait pas une réponse de psychanalyste, pourrait rétorquer le professeur Delion, comme on a déjà pu l’entendre dire. Ce silence serait-il donc la manifestation habituelle du refus d'évaluation de la psychanalyse, se masquant ici, et c'est là souvent son plus grand tort, derrière le visage de la psychiatrie ? Quand on entend les élucubrations des défenseurs du packing, leurs arguments ne reposent sur aucune preuve ou étude tangible, mais uniquement sur des interprétations hasardeuses et purement empiriques. Et manifestement, les délais octroyés au Professeur Delion au nom de la recherche clinique n'ont apporté aucune conclusion supplémentaire.

 

Qu’en pense le maire de Lille ?

« C'est vous, parents, qui nous avez alertés sur les dérives liées à l'assimilation de l'autisme à une maladie mentale et à la terrible pratique du packing ». Cette lettre est annotée manuellement par Mme Aubry avec sa signature, précédée de deux lignes écrites de sa main, ce qui authentifie son origine.

Alors en pleine campagne des primaires du parti socialiste, après avoir publié ce courrier à l’adresse des associations de parents, , qualifiant ainsi le packing de « terrible pratique », apparaît ensuite une autre lettre de Mme Aubry au Pr Delion, non datée (ou dont la date a été effacée avant mise en ligne), dans laquelle elle nie tout jugement sur la pratique du packing. On peut y lire en particulier que dans son courrier aux associations “a été ajoutée, sans que j'en sois informée et que je donne mon accord, une critique de la pratique du packing. En aucun cas je ne souhaite prendre parti sur les pratiques thérapeutiques de l'autisme”. Elle ajoute plus loin qu'il s'agissait d'une “prise de position que je ne cautionne en aucun cas”. Elle poursuit en assurant le Pr Delion de son admiration pour ses qualités de médecin et de scientifique, en termine la lettre en souhaitant que se dégage un “consensus sur les thérapies et l'accompagnement des enfants autistes et de leurs familles”. Cette lettre est confirmée par un court article paru quelques semaines après.

Madame Aubry avait, en effet, intégré à son équipe de campagne le Professeur Delion en tant qu'expert sur le sujet de la violence des enfants.

Ce même Monsieur responsable du service de pédopsychiatrie au CHR de Lille et superviseur de l'unité de diagnostic au Centre Ressource Autisme de Lille, ce Monsieur faisant fi des recommandation de la HAS concernant l’autisme, faisant la risée de la communauté internationale et suscitant le rejet de l’indignation de la quasi unanimité des associations d’usagers.

Des personnalités autistes, et non les moins célèbres, telles que Rudy Simone ou encore Temple Grandin, ont également une position très claire concernant le sujet.

 

“I am shocked that a nation as progressive as France should allow such medieval tortures as ‘le packing’ to continue to this day. The so-called doctors that engage in these practices should be banned from practicing this alleged therapy, if not stripped of their credentials and prosecuted. Other nations have long ago recognized the infantile shortcomings of Betelman’s theories, his followers and offshoots. France now has the compassionate eyes of the world upon it. There is no room here for hypocrisy. One cannot shout ‘down with terrorism’ in one breath, while engaging in an equally insidious infringement of human rights violations on its own people, its own children. If my child were subjected to the tortures of ‘le packing’ I would not rest until those who committed this perversion were brought to justice.” – Rudy Simone, author of Aspergirls (L’Asperger au Feminin)

Si, dans notre pays, nous pouvons, en tant que scientifiques ou pseudo scientifiques, continuer d’orchestrer de telles pratiques fondées sur aucune preuve avec de l’argent public, alors je peux bien me permettre, en tant qu’écrivain, de raconter une histoire sans montrer la moindre preuve dans l’espace public. Voici mon histoire : il ne serait pas tout à fait incongru de s’imaginer que la proximité entre Madame le maire de Lille et monsieur le Professeur ne soit tout à fait étrangère aux deux mystérieux reports successifs de cette étude. Si cette théorie s’avérait être démontrable par des preuves tangibles et crédibles, cela relèverait du trafic d’influence, voire d’une forme de corruption. Corruption visant à maintenir, sous couvert d’un programme de recherche, une pratique onéreuse, dont l’efficacité reste à ce jour et depuis trop longtemps non prouvée. Fin de la petite histoire...

Basé sur de des théories d’ordre purement empirique et psychanalytique, mais pourtant pratiqué dans un environnement psychiatrique, dans le cadre d’une recherche "clinique", donc censé être scientifique, il n'est pas infondé non plus de déclarer que les justifications du packing, relèvent de la "fausse science." La fausse science et plus encore son apologie, ou pire sa pratique, sont condamnables. La "fausse science" est une arme redoutable, utilisée à maintes reprises dans divers contextes et époques, aux fins les plus nauséabonds. On peut l'utiliser, par exemple, pour soutenir des thèses racistes, justifier la nécessité de l'apartheid ou encore orchestrer des génocides. Aujourd'hui, derrière les murs de nombreuses institutions sur notre sol, la fausse science sert d'alibi pour maintenir une pratique ne reposant sur aucun résultat tangible et aucune validation scientifique.

 

Nous condamnons la parole raciste, l’incitation à la haine ou l'apologie de la violence et du terrorisme ou encore le négationnisme, mais nous finançons avec de l'argent public une pratique, aujourd’hui interdite dans le monde entier et s'appuyant sur de la fausse science et les autistes meurent en silence. Les sociétés soi-disant les plus ouvertes et les plus avancées peuvent parfois se montrer les plus hypocrites et cautionner le pire.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 18 décembre 2015 09:59

    « fausse science »
    « pratique moyennageuse »
    corruption des politiques
    c’est hélas l’état de la médecine en france dans bien des domaines


    • Arthur S M de Sourcessure 18 décembre 2015 10:18

      Le docteur Frankenstein a des héritiers, hélas, par exemple, en France, 32 lobotomies ont été pratiquées entre 1980 et 1986 d’après un rapport de l’IGAS.


      • Enabomber Enabomber 18 décembre 2015 10:26

        @M de Sourcessure
        32 lobotomies invasives. Le rapport ne tient pas compte des méthodes comme la télé smiley


      • Enabomber Enabomber 18 décembre 2015 10:34

        Une question : comment ces pratiques sont-elles justifiées ? En existe-t-il une raison ou un alibi scientifique, ou dérivent-elles de la médecine de Molière ?


        • Doume65 18 décembre 2015 11:06

          « Le packing consiste à envelopper étroitement, des pieds à la tête, un enfant pratiquement nu dans des draps mouillés placés auparavant pendant 1h au réfrigérateur. »

          Très bien, mais dans quel intérêt ? Lui faire baisser la fièvre, le torturer, le calmer, épancher sa soif sadique, ou quoi d’autre ?


          • eugene eugene 18 décembre 2015 17:56

            @Doume65
            Le packing est une vieille pratique, qui consiste à créer un état de choc et à prendre en charge type maternage, ensuite : Le postulat, faire régresser et renaître. La logique qui est derrière est basée sur l’intuition qu’il y a des choses à reconstruire. En lien avec la conviction que l’autisme est plus ou moins liée à une tare éducative....Vieille conviction ignoble qui accable les parents.

            Mais il reste tout un courant psy persuadé que l’éducation est responsable des pyschoses. Ca donne du boulot à tout un tas d’analystes et d’apprentis sorciers
             Vous pouvez foutre un coup de poing dans votre poste de télé, quand il est en panne, cà peut améliorer cinq minutes, avec de la chance, mais vous venez de féler votre tube catodique , et vous n’avez pas pris conscience que votre poste va bientot exploser

          • Garibaldi2 18 décembre 2015 13:19

            Putain quand j’ai lu votre article j’en suis tombé sur le cul, comment peut-on exercer de telles pratiques sur des enfants ? C’est digne des médecins de Molière. Il y a une piste très sérieuse sur l’origine de l’autisme, c’est la piste digestive/intestinale. A lire : http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/biologie-cure-bacteries-intestinales-soigner-autisme-50780/
            et aussi : http://www2.ulg.ac.be/apepa/document/horvath.pdf
            dans Google faites une recherche sur : autisme désordres intestinaux


            • steklo steklo 18 décembre 2015 21:46

              @Garibaldi2
              L’autisme comme l’hyper-activité, comme la mucoviscidose, les maladies auto-immunes, etc etc est une maladie des temps modernes qui touchent les pays les plus pollués par l’environnement mais surtout l’alimentation, donc les USA et l’Europe. Une simple prise d’oméga 3 et de nutriments ferait 10 fois plus d’effet que leur scandaleux packing. En plus, notre pays aime à s’illustrer de mesures que le monde s’est affranchi. Voir l’exposé du Professeur Joyeux.


            • baldis30 18 décembre 2015 22:03

              @Garibaldi2
              bonsoir,

              j’allais faire la même remarque ; il semble qu’il y ait de sérieuses pistes pour la cause, avec quelques résultats hélas parcellaires sur le traitement.


            • tf1Groupie 18 décembre 2015 22:12

              @Garibaldi2

              Je suis assez surpris qu’on ait trouvé UNE origine de l’autisme alors qu’il y a des formes d’autismes très différentes.


            • Garibaldi2 19 décembre 2015 00:28

              @tf1Groupie

              Je ne suis pas spécialiste du sujet, donc mon ’’une’’ n’est pas la manifestation d’une opinion éprouvée mais une simple façon d’écrire. J’ai vu sur une chaîne de télé un documentaire qui m’avait l’air sérieux qui parlait de cette piste. On trouve beaucoup de sites sérieux sur internet qui présentent la piste ’’troubles intestinaux’’ comme une piste prometteuse et en voie d’exploration. Le site http://www.autisme-france.fr/ est celui d’une association française reconnue d’utilité publique et sur lequel on peut lire ce document : http://www.autisme-france.fr/offres/file_inline_src/577/577_P_21064_88.pdf


            • chantecler chantecler 19 décembre 2015 05:59

              @tf1Groupie
              Effectivement ;
              D’où des traitements différents .
              Cet article n’est pas objectif .
              Ce qu’il dénonce n’a rien à voir avec une thérapie dite de choc .
              Par contre j’ y trouve l’ antagonisme récurrent : assoc de parents d’autistes et rejet de la psychanalyse avec ce qu’elle a apporté dans la compréhension du psychisme et des maladies mentales.
              Ici deux paradoxes : on dénonce un traitement violent , ce qu’il n’est pas , et on l’associe à la « psychanalyse » qui n’est pas violente .
              J’ajoute que je doute que Freud soit le découvreur de cette méthode .
              La discussion sur son utilité est une autre chose .
              Que propose l’auteur pour la prise en charge des autistes primaires ? .


            • chanel 20 janvier 2016 16:25

              @chantecler
              qu’est ce qu’est un « autiste primaire » ? jamais vu ce terme dans la codification de la CIM 10.donc je reprend votre question : « Que propose l’auteur pour la prise en charge des autistes ? »

              Voilà la bonne question ! posée autrement : comment font-ils dans-le-reste-du-monde ?

              quelques pistes :


              - les crises auto- et hétéro-agressives, voire d’auto-mutilation, indications supposées de cette pratique sans fondement, sont généralement dues à une incompréhension de son environnement social et concret, ou encore à son incapacité à exprimer ses besoins, ses douleurs, ses émotions.... Il suffit de se reporter aux Recommandations de bonne pratique professionnelle de la HAS de 2012 :

              - pour rendre l’environnement compréhensible à un enfant, surtout non verbal, il faut structurer son temps et son espace, en fabriquant un emploi du temps visuel afin qu’il sache tout au long de sa journée ce qu’il va faire, ce qui va se passer autour de lui. L’utilisation d’un time-timer est utile aussi pour qu’il visualise combien de temps il lui reste avant de changer d’activité, d’intervenant (c’est ce qu’on appelle TEACCH)...


              - pour lui permettre de s’exprimer, la Communication Alternative ou Augmentée est indispensable !! bien avant de figurer dans les RBPP, cela figurait dans la Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées  de l’ONU signée en 2007 et ratifiée en 2010 par la France (voir article 21) ! Les principaux outils de CAA sont par exemple le PECS, le Makaton, mais il y en a plein d’autres en applis sur tablettes.

                Enfin, il convient de comprendre quelles circonstances provoquent ce type de comportements problèmes pour pouvoir y remédier, et c’est toute la science de l’Analyse Appliquée du Comportement (ou ABA) ! 


            • lisaf74paca lisaf74paca 26 mars 2016 18:11

              @chantecler
              Vous plaisantez ?
              le packing n’a rien à voir avec une thérapie de choc ?! Elle est moyenâgeuse, violente et n’a aucun avantage que celui de ficher la paix au personnel soignant et aggraver l’état des patients.

              Nous rejetons la psychanalyse pour l’autisme car elle ne sert à rien, est remboursée et de facto dans notre beau pays des droits de l’homme (sauf des autistes). Cet argent pourrait servir à mettre en place des thérapies cognitives qui dans d’autres pays ont fait leurs preuves depuis des années.

              Alors, oui, excusez nous de ne plus êtes objectifs lorsque nous, parents, devons arrêter toute activité afin de nous occuper H24 de nos enfants qui ont besoin d’intégration, d’inclusion dans la collectivité afin de progresser (crèche, école, université, monde du travail etc) et qui n’y sont pas acceptés par manque de connaissance et de formation ! Pour la plupart cela signifie précarité des soins médicaux , qui ne sont pas adaptés et insuffisants lorsqu’ils le sont, précarité des moyens financiers pour subsister avec des revenus fournis comme le RSA et l’AEEH qui ne couvrent pas toutes les dépenses engendrées par les libéraux nécessaires pour nos enfants, non remboursés par la sécurité sociale.
              Sans parler des formations qui sont très peu disponibles (et toujours pareil qui ont un cout) et qui pourraient nous aider, nous, parents à être les premiers éducateurs de nos enfants.

              Merci de n’intervenir qu’en connaissance de cause et non histoire de défendre une psychanalyse vieillissante et ignare qui envoie des mères en prison, les rendant responsables de l’autisme de leurs enfants !


            • doctorix doctorix 18 décembre 2015 15:35

              Puisqu’on parle d’autisme, je voudrais qu’on m’aide à publier cet article, qui donne probablement la clé de l’origine de l’explosion des cas d’autisme dans le monde, qui touche maintenant plus d’un enfant sur 100. Un rétrovirus contaminant 30% des vaccins préparés à partir de cultures sur tissu de souris :

              Les lobbies sont à l’oeuvre pour empêcher la divulgation de cette info capitale, et je compte sur les rédacteurs honnêtes, c’est-à-dire non trolls appointés.
              Profitez-en pour jeter aussi un oeil sur cet autre article, qui concerne cette fois les lobbies réchauffistes et leurs méthodes :
              Merci à ceux qui en ont la capacité d’aller plusser ces deux articles.
              Ne laissons pas le pouvoir aux trolls qui ont envahi le coin des rédacteurs.

              • pemile pemile 18 décembre 2015 16:12

                @doctorix "Puisqu’on parle d’autisme, je voudrais qu’on m’aide à publier cet article, qui donne probablement la clé de l’origine de l’explosion des cas d’autisme dans le monde, qui touche maintenant plus d’un enfant sur 100. Un rétrovirus contaminant 30% des vaccins préparés à partir de cultures sur tissu de souris "

                Pourquoi ne pas plutot laisser la parole à la scientifique à la source ?
                http://initiativecitoyenne.be/2015/12/contamination-des-vaccins-par-des-retrovirus-la-decouverte-explosive-du-dr-judy-mikovits.html
                https://vimeo.com/146831570


              • Le Gaïagénaire 18 décembre 2015 16:43

                @doctorix 18 décembre 15:35


                Bonjour,

                Vous ne connaîtriez pas un ou une amie dont vous ajouteriez l’adresse électronique à votre profil, que je pourrais contacter pour obtenir ces articles que la censure bloque ?

                Salutations.



              • doctorix doctorix 18 décembre 2015 17:31

                @pemile

                Un article a plus d’impact.
                Et il amène des commentaires riches.



              • alinea alinea 19 décembre 2015 00:39

                @pemile
                C’est ce qu’il essaie de faire !!


              • Dr Destouches vilayat 21 décembre 2015 08:26

                @doctorix
                1 enfant sur 50 aux USA,sauf chez les Mormons qui refusent les vaccins

                De nombreux cas dus au ROR contenant du mercure(thiomersal)

              • doctorix doctorix 21 décembre 2015 17:11

                @Le Gaïagénaire

                Les femmes enceintes prennent rarement des médicaments, moins encore des anti-dépresseurs.
                Par contre elles vaccinent toutes leur enfant.

              • Le Gaïagénaire 24 décembre 2015 16:53

                @doctorix 21 décembre 17:11


                Vous utilisez l’adverbe « rarement », j’ai souvenir d’un dentiste qui ne s’était pas gêné pour prescrire un puissant anti-douleur. J’ai oui-dire que la consommation de marijuana était assez répandue durant la grossesse.

                Les choses ont beaucoup changées depuis ces mots de Montaigne, chap-2- de l’ivrognerie :

                « Que le vin...qu’on s’en épargne...qu’on n’y emploie le jour...ni cette nuit qu’on destine à faire des enfants. »

                Je me demande où il prenait cela qu’il y avait de telles nuits, consciemment destinées à faire des enfants vers 1575 ?

                Cordialement et mes meilleurs voeux.


              • chanel 20 janvier 2016 17:22

                @doctorix
                Tiens, les antivax, je connaissais, mais l’histoire du rétrovirus caché volontairement dans les vaccins ... ! 
                Au secours ! vous lisez trop de SF 

                je suis d’accord au moins sur une chose : « Ne laissons pas le pouvoir aux trolls qui ont envahi le coin des rédacteurs. » 

              • chanel 20 janvier 2016 17:26

                @doctorix

                 smiley Les antivax n’avaient pas assez de leurs thèses complotistes (métaux lourds, toussa toussa) maintenant on en arrive à un rétrovirus caché dans les vaccins ! Mon dieu, mais pourquoi font-ils ça ? vous avez une idée ?? 
                Vous lisez trop de SF !

              • Didier 67 Didier 67 18 décembre 2015 22:02

                Les électrochocs sont issus du même catalogue de tortures infligées par le corps psy et se pratiquent encore.


                • Rincevent Rincevent 19 décembre 2015 17:41

                  @Didier 67

                  Les électrochocs, longtemps mis à toutes les sauces et abusivement c’est vrai, se pratiquent encore mais pour une indication très précise : la mélancolie (cliniquement = dépression grave, pas le vague à l’âme des romantiques) quand tous les autres traitements ont échoués et particulièrement chez les personnes âgées, à qui il n’est pas recommandé de donner trop de neuroleptiques (effets secondaires lourds). Il faut bien savoir que, pour un mélancolique, la seule porte de sortie qu’il envisage c’est la mort. D’où un risque très élevé de suicides.

                  Bien qu’étant très rétif, par principe, à cette méthode, j’ai pu constater des résultats très positifs sur des patients qui allaient, doucement mais sûrement, vers la mort. Après, le côté gênant c’est que, si ça marche on ne sait toujours pas comment ça marche (scientifiquement).

                  Pour l’autisme (les autismes ?) comme pour d’autres affections, le problème se complique, à mon avis, par le poids excessif des écoles psychanalytiques chez nous. Poids qui a fait longtemps barrage à d’autres thérapies intéressantes comme les thérapies dites brèves (école de Palo-Alto, etc.). Ça commence à bouger mais certainement pas assez vite pour les familles concernées.


                • Sozenz 18 décembre 2015 22:12

                  ils utilisent des personnes en état de faiblesse pour exprimer leur sadisme et le justifier .


                  • Frédéric BOYER Frédéric BOYER 18 décembre 2015 23:56

                    Bon, le « packing » s’apparente aux techniques de la douche froide, qui remontent à la plus haute antiquité.

                    Ce n’est peut-être pas pertinent, mais certainement moins dévastateur que les neuroleptiques.


                    • Deneb Deneb 19 décembre 2015 06:58

                      @Frédéric BOYER une super-torgnole ferait le même effet. Et c’est moins cher, ne nécessitant pas de formation spécialisée.


                    • ddacoudre ddacoudre 19 décembre 2015 00:10

                      bonjour Hugo

                      je découvre cette pratique avec ton article et je n’ai bien entendu aucun point de vue sur le sujet, si ce n’est qu’une thérapie doit faire la preuve de son efficacité.
                      mais si l’on se fit au livre noir de la psychanalyse il semblerait que Freud qui en fut le développeur n’ait jamais obtenu de résultats probants
                      cordialement.


                      • Enabomber Enabomber 19 décembre 2015 00:41

                        @ddacoudre
                        Freud ne s’est jamais vraiment encombré de détails comme les résultats. C’est d’ailleurs un des points que souligne Onfray.


                      • alinea alinea 19 décembre 2015 00:21

                        Il n’y a pas quarante ans que l’on sait qu’un petit enfant souffre ! Il n’y a pas si longtemps que l’on n’attrape plus les nouveaux nés pas les pieds, pour dégager les voies respiratoires..
                        J’ignorais tout de cette « pratique », moi aussi, j’en reste sur le cul.
                        En revanche je n’ai pas compris pourquoi cela était onéreux.
                        on peut aussi se poser la question des résultats ?
                        Cet article me laisse sur ma faim !


                        • njama njama 21 décembre 2015 08:58

                          @alinea
                          onéreux parce que la prise en charge de l’autisme en milieu hospitalier ou para-hospitalier revient dans tous les cas cher.
                          le packing n’est pas un remède miracle, mais à l’évidence il soulage, apporte de l’apaisement.
                          Samy 8 ans , en crise (1’08) https://www.youtube.com/watch?v=M24cBTTFK2s
                          Samy packing (1’58) https://www.youtube.com/watch?v=1vTBR92QWFE
                          Qui remettrait en cause les bienfaits d’un massage par exemple
                          une séance de packing mobilise plusieurs personnes ...
                          je ne connaissais pas cette technique, je l’ai découverte récemment dans une émission de france5, un super documentaire extrêmement touchant
                          http://www.leblogtvnews.com/article-a-voir-mon-fils-un-si-long-combat-document-d-eglantine-emaye-121913773.html

                          Mon fils, un si long combat http://www.france5.fr/emissions/le-monde-en-face/diffusions/21-01-2014_166636


                        • chanel 20 janvier 2016 15:31

                          @njama

                          « à l’évidence, il soulage » de quoi ?
                          Ce « super document extrêmement touchant »  n’est qu’une vulgaire pub d’un pédopsychiatre beaucoup trop médiatique, ami et mentor de la mère de Sammy, qui l’a convaincue de délaisser son fils à 800 km de chez elle (il est bien connu, chez les psychanalystes que la mère est responsable de l’autisme de son enfant et que seule un séparation sauvera l’enfant !) et qui profite du charisme et de la célébrité de ladite mère pour faire la promotion du packing pour sauver l’honneur de son copain Delion

                        • JDCONSEIL 19 décembre 2015 09:03

                          Je pensais, sans doute bêtement, que la médecine moderne s’appuyait sur des observations scientifiques. Là on semble être en plein empirisme. En effet que savons-nous maintenant des indications et des résultats de cette pratique qui pour le commun des mortels ressemble à des remèdes de grands-mères. Néanmoins on ne peut que s’interroger sur le silence de ce professeur de médecine qui reste coi alors qu’il a accepté de rendre un rapport qui se fait attendre. Il serait intéressant que ce monsieur nous dise pourquoi il reste silencieux... 


                          • alinea alinea 19 décembre 2015 12:37

                            J’étais restée sur ma faim, donc j’ai lu d’autres articles sur le sujet ; ainsi, je pense que celui-ci est malhonnête et racoleur ; j’ai marché à fond dans le sens qu’il voulait , c’est ça « racoleur » ; au fond c’est un article sur Aubry - qui a toutes les raisons de ne pas prendre position puisqu’elle n’y connait rien et que les avis sont partagés- que quelques opposants (!) se sont empressés de modérer !
                            Disons que je trouve cela lamentable !


                            • Theodore 19 décembre 2015 13:39

                              Comme dans beaucoup de pathologies (comme l’ulcère) ont risque de découvrir que l’autisme à une origine virale ou bactérienne.si j’avais un enfant autiste, ce que ne souhaite à personne, je le traiterais aux antibiotiques et antiviraux dernière génération avant de lui faire subir ce genre d torture. 


                              • eugene eugene 19 décembre 2015 16:56

                                @Theodore
                                Il y a évidemment plein de raisons à l’autisme, et autant d’autismes différents. Les maladies mentales existant en rapport avec la souffrance du sujet , et d’autre part, l’intolérance de la société. Les deux se centrifugeant souvent. Dés qu’on aborde ce sujet, fleurissent des solutions irrationnelles, des propos qui le sont autant. Et le choix affirmé d’un ou de bouc émissaires : Les parents, le système, l’institution psy, coupables de ne pas être idéaux, de ne pas répondre aux attentes....Le packing est une vieille méthode empirique. Parmi les autres curiosités, la cure de sakel, le choc à l’insuline, la cure de sommeil, les électrochocs. Tout cela est tombé en quasi désuétude. Les électrochocs sont parfois pratiqués, en dernière ressource, sous anesthésie, dans des états mélancoliques profonds. 

                                A noter qu’à la grande époque des électrochocs, dans les années 60 aux states, un psychiatre « fou », dont j’ai oublié le nom, fut l’investigateur d’une théorie furieuse : Face à un fou, en gros, il faut faire table rase, afin de replanter les germes de la cohérence. En gros cela consistait à totalement perturber le patient dans ses repères, en lui faisant confondre la nuit, le jour, par des interventions sauvages, décalées des rythmes....Inutile de dire le résultat ; cette technique ou « stratégie du choc », sera repris par les initiateurs de Guantalamo, et sera théorisé au niveau politique....C’est la thèse du très bon livre de Naomie Klein, « la stratégie du choc », qui revient abondamment, sur les « travaux cliniques »de ce psychiatre.. 

                              • Fafouine 19 décembre 2015 14:35

                                En tant qu infirmière en pédopsychiatrie, je suis consternée par cet article. Article dépourvu d objectivité, condamnant une pratique on ne peut plus protocolisée et ne se faisant en aucun cas sans l accord des parents. Parents qui sont informés de ce qui est recherché à travers ce soin, la prise de conscience de l enveloppe corporelle que ces enfants n ont généralement pas, l’enfant est très vite réchauffé, apaisé par cet sensation. Ce qu ils vivent corporellement, entre autre, est d une grande complexité. C est du bien être qui est procuré aux enfants, en rien de la barbarie. Je ne fais pas un cours sur l autisme et ses prises en charge, je tenais juste à exprimer un avis professionnel. Je souhaite que le P. Delion soit entendu et que cette pratique soit enfin validée, pour avoir vu nombres de grands bénéfices pour ces enfants. A savoir que toutes les pratiques font l’objet de reprises et régulations régulières, l intérêt de l enfant est premier et requestionné, par les professionnels qui pratiquent ainsi que par un professionnel clinicien extérieur. 


                                • Le Gaïagénaire 19 décembre 2015 16:02
                                  @Fafouine 19 décembre 14:35

                                  « Ce qu’ils vivent corporellement, entre autre, est d’une grande complexité.(C’est l’un d’eux qui vous a dit cela ?)

                                   »C’est du bien être qui est procuré aux enfants, en rien de la barbarie.« 

                                  La grossesse était-elle désiré ? Qu’est-il arrivé à la mère durant la grossesse ?

                                  Combien de »salvateurs« vaccins ont été administrés à ce bébé avant le diagnostique  »d’autisme«  ? Et les »ultra sons« , inoffensifs ?

                                  Vénérez les causes dont on déplore les conséquences. La mafia médicale et son intégration verticale.

                                  C’est du Milgram tout craché, en obéissance au »bon« docteur.

                                  Vous êtes une marionnette, un robot. Pas de dissonance cognitive possible. Un »médium" à message.

                                  Mais je comprends, faut travailler, payer ses dettes...



                                • njama njama 21 décembre 2015 09:10

                                  @Fafouine

                                  « C est du bien être qui est procuré aux enfants, en rien de la barbarie. »
                                  moi aussi je suis sidéré de l’article et des commentaires. Il faut replacer le « packing » pour ce qu’il est, il apporte du soulagement, de l’apaisement. Qui remettrait en cause les bienfaits d’un massage par exemple.
                                  Je ne connaissais pas cette technique, je l’ai découverte récemment dans une émission de france5, un super documentaire extrêmement touchant.
                                  Peut-être que les commentateurs changeront d’avis en le voyant ...

                                  Samy 8 ans , en crise (1’08) https://www.youtube.com/watch?v=M24cBTTFK2s
                                  Samy packing (1’58) https://www.youtube.com/watch?v=1vTBR92QWFE

                                  http://www.leblogtvnews.com/article-a-voir-mon-fils-un-si-long-combat-document-d-eglantine-emaye-121913773.html

                                  Mon fils, un si long combat http://www.france5.fr/emissions/le-monde-en-face/diffusions/21-01-2014_166636


                                • chanel 20 janvier 2016 15:48

                                  @Fafouine

                                  ben voyons ! « une pratique on ne peut plus protocolisée » Ça veut dire quoi ? qu’une procédure indique une succession de gestes précise, la température des draps, le temps de contention... Mais vous oubliez l’essentiel : ce soin est-il validé par des études scientifiques ? non.


                                  rappel du code de la santé :

                                  article R.4127-39 du code de la santé publique (Article 39 du code de déontologie)Les médecins ne peuvent proposer aux malades ou à leur entourage comme salutaire ou sans danger un remède ou un procédé illusoire ou insuffisamment éprouvé.
                                  Toute pratique de charlatanisme est interdite.

                                  Décret n° 93-221 du 16 février 1993 relatif aux règles professionnelles des infirmiers et infirmières

                                  Art. 19. - L’infirmier ou l’infirmière ne doit pas proposer au patient ou à son entourage, comme salutaire ou sans danger, un remède ou un procédé illusoire ou insuffisamment éprouvé.I....

                                  Bref, super protocole ou pas, vous pratiquez en toute illégalité un soin qui n’est autre que du charlatanisme.


                                • chanel 20 janvier 2016 15:55

                                  @Fafouine


                                  « ne se faisant en aucun cas sans l accord des parents. Parents qui sont informés de ce qui est recherché à travers ce soin »

                                  Faux, la fréquentation assidue de nombreux réseaux sociaux de parent depuis des années démontre exactement le contraire.

                                   « la prise de conscience de l enveloppe corporelle que ces enfants n ont généralement pas, »


                                  Hum ! sur quelles données scientifiques vous basez-vous pour affirmer ça ? 
                                  ceci n’est qu’un paradigme inventé par les psychanalystes, qui depuis des décennies, ne racontent que des inepties sur l’autisme. En tant qu’infirmière, et pour le bien-être de vos « patients » il est urgent de mettre à jour vos connaissances à la lumière des dernières données de la science.


                                • Mowgli 21 décembre 2015 01:13


                                  Psychanalyse = fausse science et vrais charlatans


                                  • chanel 20 janvier 2016 17:13

                                    Cher Hugo,Vous posez la question au Pr Delion « où en êtes-vous de votre étude ? » je me risquerais bien à quelques indices : 


                                    PD s’est trouvé mis au pied du mur pendant l’élaboration des RBPP lorsque les experts réunis par la HAS ne retenaient que les pratiques validées par des études publiées dans des revues scientifiques. Il ne l’a pas lancée de sa propre initiative, et il n’avait jamais fait ça de toute sa vie de Professeur !!

                                    1/ Dès qu’il a publié son protocole, il a essuyé des critiques méthodologiques :

                                    a) alors qu’il était le promoteur et le plus grand défenseur de ce « soin », il était le maître d’oeuvre de l’étude, donc juge et partie

                                    b) quand il s’agit d’évaluer une thérapeutique, en général, on pratique une étude comparative contre placebo en double aveugle, ou bien contre une autre thérapeutique efficace validée déjà en application. C’est qu’explique Scania de Schonen* dans l’excellent livre de Dominique Yvon** ; « Dans les études de validation de programmes d’intervention globale pour enfants et adolescents avec TED, on compare deux programmes d’intervention, celui dont on évalue la validité et un autre comparable sous plusieurs aspects, au programme évalué. La comparaison ne se fait donc pas par rapport à une absence d’intervention, ni par rapport à un programme-contrôle reconnu a priori comme « placebo », La nécessité d’utiliser un programme-contrôle tient au fait que la question de savoir s’il vaut mieux éduquer sérieusement les enfants TED ou ne pas les éduquer est dépassée. Aujourd’hui, la question est de savoir avec quel programme exactement il faut conduire cette éducation »Bien entendu, une étude contre placebo était imposssible, et PD n’allait pas prendre le risque de comparer son packing aux remédiations psycho-éducatives qui ont fait leurs preuves dans le monde entier.Il a donc décidé de comparer les effets d’un packing humide et glacé à ceux d’un simple enveloppement chaud et sec dans une couverture ! Bref, le principe du « double aveugle » est ignoré et il compare une méthode pratiquée pendant 30 ans et jamais évaluée à une autre jamais pratiquée et jamais évaluée ! je vous laisse imaginer la valeur scientifique des résultats obtenus d’une telle démarche...

                                    2/ Contrairement à ce qu’affirme Fafouine, les parents étaient jamais ou rarement informés que leurs enfants subissaient un packing dans les CMP ou HDJ. 
                                    Dans une étude de recherche, la loi est contraignante : le patient ou son représentant légal doit donner son accord écrit. Bien entendu, les parents d’aujourd’hui sont rarement coupés d’internet, et font partie d’associations ou de réseaux d’entraide. Étonnamment (ou pas), et malgré le concours d’une dizaine de confrères sur toute la France volontaires pour participer à son étude, il n’a pas réussi à rassembler les 100 cobayes nécessaires (50 « vrais packing » vs 50 « faux packing »).

                                    Aussi, sachant déjà les multiples critiques qui ne manqueraient pas de pointer les failles scientifiques de son travail, il a préféré, à l’instar de ses amis co-sectaires, se victimiser et accuser les-vilains-présidents(tes)-d’associations-et-collectifs-qui-ont-saboté-son-oeuvre-en-interdisant-aux-parents-de-signer-son-protocole !! 

                                    Quoiqu’il en soit, il a dû subir pas mal de pressions, je me suis laissée dire qu’on verrait peut-être quelque chose dans l’année !!

                                    **************

                                    *Marie-Scania de Schonen est directrice de recherches émérite au CNRS, unité UMR 8 605 Cognition et développement, à Boulogne-Billancourt, et au Service de pédiatrie neurologique et des maladies métaboliques, à l’Hôpital Robert Debré, à Paris.

                                    **A la Découverte de l’Autisme, des Neurosciences à la vie en Société, sous la direction de Dominique Yvon, Dunod, 2014.

                                    • chanel 21 janvier 2016 16:55

                                      Pour ceux qui se seraient laissés abuser par un documenteur montrant le packing comme un banal soin balnéaire bénéfique, ceux qui réfutent les arguments de maltraitance institutionnelle, ceux qui pratiquent encore le packing comme une thérapie quelconque, voici quelques liens qui démontrent que le refus du packing n’est pas le fait de quelque parents procéduriers ou hystériques. C’est une question très sérieuse qui occupe autant l’ONU que le HSCP, la HAS, et bien sûr le ministère de la Santé et le secrétariat d’état aux personnes handicapées.

                                      http://www.hcsp.fr/docspdf/avisrapports/hcspa20100202_packing.pdf

                                      AVIS du Haut Conseil de la santé publique relatif aux risques associés à la pratique du packing pour les patients mineurs atteints de troubles envahissants du développement sévères 2 février 2010

                                      http://www.afg-web.fr/IMG/pdf/Against_Le_Packing_2011.pdf

                                      Against Le Packing : A Consensus Statement

                                      JOURNAL OF THE AMERICAN ACADEMY OF CHILD & ADOLESCENT PSYCHIATRY VOLUME 50 NUMBER 2 FEBRUARY 2011 (un groupe international de pédopsychiatres réunis au colloque d’Autisme-Europe à Catane en 2011.)

                                      http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2012-03/recommandations_autisme_ted_enfant_adolescent_interventions.pdf

                                      HAS et ANSEM (les autorités de tutelle des professionnels de santé et du médico-social) RBPP Enfants/adolescents avec TED : interventions éducatives et thérapeutiques coordonnées

                                      http://parentsautismedroits.blogspot.fr/2016/01/audition-de-la-france-cde-onu-questions.html

                                      Audition de la France les 13-14 janvier 2016 par le Comité des droits de l’enfant de l’ONU.

                                      Voici la transcription d’extraits on ne peut plus explicites :

                                      Mr Cardona, rapporteur du Comité

                                      …. Enfin, quand la technique du packing va-t-elle être interdite par loi  ? Pratique qui consiste à envelopper dans des draps froids et humides, qui continue à être appliquée à des enfants autistes, qui a été dénoncé à maintes reprises par des instances internationales en tant que traitement inhumain et dégradant tout en étant en outre inefficace et préjudiciable.

                                      Mr Acef*, conseiller en charge aux personnes handicapées

                                      Concernant le packing, la politique de la France depuis 2008 est constante.

                                      • Dès 2008 la France a demandé avis au haut conseil à la santé publique pour émettre 1er avis sur cette technique.

                                      • En 2012, la HAS, dans le cadre des recommandations de bonnes pratiques, a émis un avis très précis et très clair sur le fait qu’en dehors du cadre d’un seul programme de recherche clinique et autorisée, cette pratique était non recommandée : c’est le cadre de la politique publique de la France concernant cette technique lorsqu’elle est appliquée à l’autisme. Très concrètement, afin de faire progresser la mise en oeuvre des RBPP, le plan autisme prévoit un certain nombre de mesures.

                                      • Dès 2014, une instruction a été donnée aux ARS pour que la formation en autisme conforme aux RBPP soit un axe prioritaire de la formation des personnels de santé. Cette instruction a été renouvelée en 2015 et elle perdure depuis .

                                      • En 2015 (travail en cours), une révision des programmes de DPC (développement professionnel continu), par un cahier des charges spécifique sur l’autisme et les RBPP, est en cours d’élaboration. Il va être mis en oeuvre courant 2016 avec procédure spécifique d’appel d’offre pour sélectionner les organismes habilités qui respecteront les RBPP.

                                      • Il a été décidé en avril 2015, avec mise en oeuvre dès le 1er janvier 2016 une procédure d’inspection faite par les ARS au sein des hôpitaux de jour lorsqu’ils accompagnent durablement des enfants autistes pour vérifier la bonne mise en oeuvre des RBPP (diagnostic, 2005 et bonnes pratiques, 2012)

                                      Mr Cardona, rapporteur du Comité

                                      D’après ce que vous dites, je comprends qu’il y a une recommandation qui consiste à dire "ne procédez pas à cette pratique, c’est un traitement inhumain et dégradant, et formez-vous", mais ce n’est pas une interdiction. Il n’y a pas une mesure juridique....

                                      Mr Acef conseiller en charge aux personnes handicapées

                                      Votre interrogation pose la question de l’opposabilité des RBPP. Il n’’y a pas d’opposabilité juridique des RBPP dans le domaine de l’autisme, mais il n’y en a pas non plus quel que soit le champ concerné. C’est bien pour cela que nous y répondons par voie d’instructions, de mesures et d’actions de formations : c’est augmenter le niveau d’obligation et de contrainte sur la qualité des services rendus et non pas sur une opposabilité juridique posée par la loi.

                                      *Saïd Acef est quelqu’un de très bien, qui a été coordonnateur du Centre de Ressource Autisme d’Ile de France avant d’être conseiller auprès de la Secrétaire d’état. en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion. Il défend bien sûr les pratiques basées sur les dernières données de la science, et il a la lourde charge de répondre devant le monde entier des pratiques obscurantistes maintenues contre la volonté de son ministère par une secte hors-la-loi...

                                      Par ailleurs, on peut se reporter à des articles antérieurs ici :

                                      http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/le-scandale-du-packing-102956

                                      Autisme : le scandale du packing [EgaliTED] lundi 24 octobre 2011

                                      http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/autisme-packing-et-presidentielles-108165

                                      Autisme, packing et présidentielles – A quoi joue Martine Aubry ? [EgaliTED]lundi 16 janvier 2012

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès