• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Avec les compliments du Cac40, de l’OTAN et de la Françafrique

Avec les compliments du Cac40, de l’OTAN et de la Françafrique

La présidence de François Hollande a battu le record des compromissions avec les marchands d'armes, les monarchies corrompues, les “rebelles modérés” et les néocons de Washington. Tel le Phénix, elle va renaître sous la présidence Macron.

Sauf pour ceux qui croient encore aux vertus de la démocratie bourgeoise, la victoire d’Emmanuel Macron à l'élection présidentielle ne fut pas une surprise. Car le dandy de la finance n’a pas seulement été coopté par l’oligarchie. Le chantre de l'ubérisation de la société n’a pas seulement été choyé par des médias aux mains d'une poignée de milliardaires. Comme si cela ne suffisait pas, on a assisté, dans la dernière ligne droite, à une campagne marketing impressionnante. Lancé sur le marché comme une savonnette, le godelureau du Cac40 a effectué une véritable OPA sur l'Elysée.

Victime de ses casseroles, l'ambition présidentielle de M. Fillon a explosé en plein vol. Cette éviction du candidat de droite eut deux conséquences. Elle a ouvert un espace politique au social-libéralisme de M. Macron, et elle a offert la deuxième place à Marine Le Pen. Au deuxième tour, comme prévu, le repoussoir lepéniste a joué son rôle à la perfection. Elaborée par François Mitterrand dans les années 80, la stratégie de l'épouvantail d'extrême-droite a une vertu irremplaçable. Face à la bête immonde, elle transforme n’importe qui en héros national.

Emmanuel Macron en a pleinement bénéficié, et le freluquet qui s'époumonait en meeting sous les applaudissements télécommandés de groupies impubères est devenu le sauveur de la démocratie. L'invocation anachronique du péril fasciste, la séquence médiatique Oradour-sur-Glane et la culpabilisation de l'électorat de gauche ont fait merveille. En jouant sur la peur qu'inspire le FN, M. Macron a obtenu haut la main les deux tiers des suffrages. Les bonnes consciences de la gauche boboïsée, au moins, n'auront pas brandi en vain l'épouvantail lepéniste.

Défiant les lois de l'arithmétique, ces bonnes âmes expliquaient que Mme Le Pen risquait d'être élue, que le spectre de 1933 n'était pas loin et que les abstentionnistes étaient des irresponsables. Le seul résultat de ce bourrage de crânes, ce fut dix millions de voix d'avance pour le candidat de la finance. Dotée de moyens colossaux, l'opération marketing fut couronnée de succès. D'une élection difficile, elle fit un plébiscite, et d'un banquier d'affaires un président de la République. L'essentiel était sauf. Le fascisme vaincu, on a enfin pu ranger le trouillomètre.

La première allocution du nouveau président fut à l’image de cette élection-bidon. Du bla-bla de publicitaire, une ritournelle insipide aux allures d'auberge espagnole, un filet d’eau tiède qui consiste à dire à chacun ce qu’il veut entendre. Mais avec la nomination du gouvernement, les choses sérieuses commencèrent. Choisi parmi les jeunes loups de la droite néolibérale, le nouveau premier ministre, à lui seul, est tout un symbole. Composé de juteux allers-retours entre le public et le privé, son Curriculum Vitae scintille d'un véritable joyau. Après le Don Juan du Cac40, voici le lobbyiste radio-actif.

De 2007 à 2010, Edouard Philippe, en effet, exerça les fonctions de directeur de la communication et des affaires publiques d’Areva. En clair, sa mission était de faire du lobbying, notamment auprès des parlementaires acquis à la cause atomique. Selon l'Observatoire du nucléaire, c’est précisément pendant cette période, le 13 janvier 2008, qu’un accord est signé entre Areva et le gouvernement du Niger pour l’exploitation de l’uranium. Or cet accord est contesté par le mouvement touareg, en rébellion contre le pouvoir central de Niamey.

Le précieux minerai est vendu à vil prix par le Niger, et les maigres revenus qu'il procure ne bénéficient pas à la population. Les gisements se trouvant dans les zones de vie traditionnelles des Touaregs, ces derniers se sentent floués. Les troubles qui agitent la région sahélienne sont donc liés à la politique d'une multinationale dont M. Philippe fut le VRP. C'est l'alliance nouée entre certains Touaregs et les djihadistes qui servit de prétexte, en 2013, à l'intervention militaire française. Et ce n'est pas un hasard si la première visite africaine de M. Macron fut destinée à cette région.

A défaut de susciter l'enthousiasme, la séquence politique qui vient de se dérouler est riche d'enseignements. L'élection au forceps d'un télévangéliste formé chez Rothschild était déjà un signe des temps. La nomination à Matignon d'un VRP de l'industrie nucléaire au patrimoine douteux en est un autre. La volatilité des étiquettes politiques et la prolifération des retournements de veste, sur fond de bouillabaisse politicienne à l'approche des législatives, font aussi partie du paysage macronien.

En régime capitaliste, disait Marx, le gouvernement est le « conseil d'administration des affaires de la bourgeoisie ». En faisant main basse sur l'Elysée, le jeune banquier opère la synthèse entre différentes fractions de l'oligarchie. Dès l'été 2017, cette union sacrée de la classe dominante sera scellée sur le dos des travailleurs. Ex-DRH de Dassault-Systèmes, la nouvelle ministre du Travail vient de recruter comme chef de cabinet l'ex-directeur adjoint du MEDEF. Si elle obtient une majorité parlementaire, cette équipe mettra en pièces le code du travail.

Les détenteurs de capitaux, eux, n'auront pas à se plaindre du nouveau gouvernement. Un exemple ? Paris vient de demander l'annulation d'une réunion consacrée à la Taxe européenne sur les transactions financières. Selon Oxfam-France, un accord sur la TTF européenne était à portée de main, et la France avait une occasion d'agir dans l'intérêt général. Mais l'audace de M. Macron s'évanouit dès qu'il s'agit de mettre un frein à la spéculation financière et de rogner les privilèges des riches.

En politique étrangère, le nouveau président a donné le ton. En s'invitant au Sahel, il s'est coulé dans le moule de la Françafrique. Sous prétexte de lutter contre le terrorisme, le pillage néo-colonial du continent africain va continuer de plus belle. Le godelureau de l'Elysée joue au dur en serrant la pogne du milliardaire new-yorkais, mais la réalité de la politique élyséenne parle d'elle-même. N’en déplaise aux flagorneurs de la presse française, l'indépendance qu'il revendique n'est que poudre aux yeux.

Affrontant une menace imaginaire, les troupes françaises participent aux manœuvres de l'OTAN dans les pays baltes. Lors de sa rencontre avec le président russe, le freluquet de l’Elysée a ressassé le “fake” habituel sur l'arme chimique, puis il a reçu l'opposition syrienne “off shore”, faux-nez de ces terroristes modérés dont raffole l'intelligentsia parisienne. La présidence de François Hollande a battu le record des compromissions avec les marchands d'armes, les monarchies corrompues, les “rebelles modérés” et les néocons de Washington. Tel le Phénix, elle va renaître sous la présidence Macron.


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • BA 1er juin 2017 09:05

    Anticor est une association anti-corruption.

    Affaire Ferrand : l’association Anticor annonce une plainte au parquet de Brest.

    "La question est de savoir si l’accord qui liait les Mutuelles de Bretagne à la compagne de Monsieur Ferrand à travers une SCI a été conclu dans l’intérêt des Mutuelles ou dans l’intérêt de cette proche", a expliqué l’avocat de l’association Anticor. Grâce à cet accord, la compagne de Richard Ferrand aurait perçu un total de 600 000 euros, payés par les adhérents des Mutuelles de Bretagne.

    Affaire Richard Ferrand : le parquet de Brest décide finalement d’enquêter.

    Revirement de situation ! Le parquet de Brest aurait finalement décidé d’ouvrir une enquête préliminaire sur les faits reprochés à Richard Ferrand, d’après le Télégramme de Brest. Les magistrats du tribunal, comme ceux du parquet national financier, avaient jusqu’à présent refusé de saisir de cette affaire. Ils auraient donc changé d’avis face “à l’accumulation de faits rapportés dans la presse ces derniers jours” et “à la confusion générée par les déclarations, parfois contradictoires, des différents acteurs du dossier”, rapporte le journal local.

    L’enquête préliminaire porterait sur un champ d’investigation très large. D’après le Télégramme, seraient visés tous les faits pouvant constituer des infractions pénales en matière d’atteintes aux biens, de manquement au devoir de probité et aux règles du code de la mutualité.

    L’affaire Ferrand a démarré lorsque le Canard Enchaîné a révélé qu’il avait proposé en 2011 au conseil d’administration des Mutuelles de Bretagne, dont il était directeur, de louer des bureaux appartenant à sa compagne via une SCI.

    http://www.capital.fr/economie-politique/affaire-richard-ferrand-le-parquet-de-brest-decide-finalement-d-enqueter-1230392


    • La mouche du coche La mouche du coche 1er juin 2017 20:30

      @BA

      .
      Tiens ? C’est curieux. Anticor travaille exactement DANS LE SENS du Système. Pour une association « rebelle », c’est assez curieux. Pourrait-on connaitre ses financements ? smiley

    • La mouche du coche La mouche du coche 1er juin 2017 20:31

      Tous ces barragistes qui maintenant se plaignent de Macron me font marrer. Vous la sentez les gars, la quenelle ? smiley



      • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 1er juin 2017 09:34

        Très intéressant.

        Cette analyse pertinente permet une meilleure compréhension des mécanismes du pouvoir.

        Un petit détail concernant les caractéristiques de l’élection présidentielle de 2017 me chiffonne, alors je ne peux pas m’empêcher de mettre mon grain de sel. Si le « réflexe » a bien été inauguré par les stratèges de Mitterrand (et surtout de Jospin) pour imposer aux électeur le candidat dont ils ne voulaient justement pas en faisant entrer sur la scène le père fouettard, le stratagème utilisé cette année est un peu plus complex.

        Cette fois-ci, l’argument du « vote utile » a été utilisé dès le premier tour et s’est traduit en amont du scrutin par tous les ralliements spectaculaires, les transferts d’écurie qui ont précédé les paris le jour du tiercé. Le vote Macron au premier tour était déjà présenté comme l’obligation d’un renoncement à ses propres convictions pour « sauver » notre modèle de société contre le « populisme ». Le second tour a carrément été un « vote contraint », puisque les metteurs en scène de l’événement sont allés jusqu’à demander à la méchante de service de se discréditer toute seule à la télé en direct.

        Pour la prochaine élection,s’il y en a une, on supprimera les isoloirs et on mettra une urne par candidat. Le dépouillement deviendra superflu et le contrôle des déviants plus facile.

        • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 1er juin 2017 09:51

          @Jeussey de Sourcesûre

          erratum :
          lire ; « Si le « réflexe républicain » a bien été inauguré... »

        • wesson wesson 1er juin 2017 22:32

          @Jeussey de Sourcesûre
          il a été nécessaire que le forcing soit fait dès le 1er tour pour qualifier un candidat aussi faible et repoussant que Macron.


          Et encore, on peut même ajouter que nous ne sommes pas passé loin que l’on parle de politique entre les 2 tours, dans l’hypothèse d’une qualification de M. Mélenchon. 

          Heureusement, 15 jours d’une campagne médiatique au niveau de l’égout (et presque 1 an à peine plus haut cad au niveau du caniveau) ont permis d’éviter cela. 

        • Francis, agnotologue JL 1er juin 2017 10:17

          Bonjour Bruno Guigue,

           
           bravo pour cette analyse limpide de la situation française à ce jour.
           
           Vous dites : ’’social-libéralisme de M. Macron ...’’ Ces baisses d’impôts pour les riches et augmentation pour les autres, c’est tout sauf social. Le seul socialisme de Macron c’est de ne pas prendre encore plus à ceux qui n’ont rien à donner : ce n’est pas du socialisme, c’est de la prudence.
           
          La suppression de l’impôts sur la fortune appliquée aux portefeuilles d’actions pour ne taxer que l’immobilier est une hérésie de plus : la porte ouverte à la taxation du patrimoine immobilier, quelle qu’en soit la valeur, et qui touchera même les plus modestes.

          • Bernard Lermite Bernard Lermite 1er juin 2017 10:36

            Bravo à l’auteur !

            Le seul défaut à cet article, c’est ... qu’il n’y a rien à y redire  smiley


            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er juin 2017 18:51

              @Bernard Lermite
              Si, j’aurais quelque chose à redire ! Bruno Guigue commence son texte par :
               «  Sauf pour ceux qui croient encore aux vertus de la démocratie bourgeoise »

              L’auteur fait la même erreur que Chouard, croire que le reste du monde fonctionne comme l’ UE. Les élections dans l’ UE sont comme tout le reste : de la propagande à tous les étages !


              Mais il n’en n’est pas de même dans le reste du monde, évitons de jeter l’enfant, l’eau du bain et la baignoire ! Dans de nombreux pays du monde, les élections ont porté au pouvoir des Chefs d’ Etats qui défendent leurs pays et les intérêts de leurs peuples. Par exemple José Mujica, en Uruguay, le Président le plus modeste du monde.

              Ou en Iran, Mossadegh, qui avait nationalisé le pétrole pour qu’il profite aux iraniens et plus à BP !

              Mais les USA ont destitué par des coups d’états, ou assassiné, plus de 50 Chefs d’Etats, le plus souvent élus démocratiquement, mais qui entravaient les intérêts de l’ état profond américain ! S’ils pouvaient faire pareil avec l’ Iran, la Russie et Assad, ils ne se gêneraient pas une seconde !

              Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont :
              • Tenté de renverser plus de 50 gouvernements étrangers, dont la plupart étaient élus démocratiquement.
              • Bombardé la population de plus de 30 pays.
              • Tenté d’assassiner plus de 50 dirigeants étrangers.
              • Tenté de réprimer un mouvement populiste ou nationaliste dans 20 pays.
              • Gravement interféré dans les élections démocratiques d’au moins 30 pays.
              • De plus… bien que cela ne soit pas facile à quantifier… ont plus trempé dans la pratique de la torture que n’importe quel autre pays au monde… depuis plus d’un siècle… pas seulement en infligeant concrètement la torture, mais en l’enseignant, en fournissant des manuels et des équipements.

            • Oceane 2 juin 2017 10:19

              @Fifi Brind_acier

              Je partage entièrement ton com.

              Quoique toujours d’accord avec les analyses de BG, je lui reproche de toujours placer comme référents « les democraties occidentales » face aux « dictatures corrompues », aux « dictateurs » non moins « corrompus » irrespectueux des « droits de l’homme ». Or cette lecture est bien celle de la « démocratie bourgeoise » fauteuse de guerres et de viols des moindres droits humains de par le monde et néanmoins donneuse de leçons.

              Les « démocraties », BG, sont des dictatures pour les « dictatures », du point de vue de ceux qui permettent, souvent à l’insu de leur plein gré aux « démocraties » d’exister.


            • BA 1er juin 2017 13:56

              - En juin 2016, la réunion du Groupe Bilderberg avait sélectionné deux personnalités politiques françaises. Quelques mois plus tard, ces deux personnalités politiques ont été placées aux postes clés :

              Edouard Philippe est devenu premier Ministre.

              Sylvie Goulard est devenue ministre des Armées (C’est nouveau. La France n’est plus une nation. La France est devenue une région d’un ensemble plus vaste : l’Union Européenne. Donc on vient de supprimer la Défense nationale. Normal : il n’y a plus de nation.)

              - En juin 2014, le Groupe Bilderberg avait sélectionné deux hommes politiques. Là encore, ils viennent d’être placés aux postes clés :

              Emmanuel Macron est devenu président de la République.

              François Baroin est devenu chef de l’opposition.

              - En juin 2017, le Groupe Bilderberg n’a plus du tout besoin de sélectionner des hommes politiques français : ils ont déjà placé leurs pions.

              En juin 2017, l’accent est donc mis sur les journalistes, les éditorialistes, les faiseurs d’opinion.

              Objectif : faire un bourrage de crâne dans tous les médias français pour expliquer que la construction européenne, c’est génial, que l’Union Européenne, c’est génial, que l’euro, c’est génial, que la future armée européenne, ça va être génial, etc.

              Le Groupe Bilderberg a donc sélectionné pour faire sa propagande médiatique sept Français, tous européistes, tous chargés de répandre la bonne parole européiste :

              Henri de Castries, ancien patron d’AXA, président de l’Institut Montaigne

              Nicolas Baverez, journaliste, éditorialiste de l’hebdomadaire LE POINT

              Thomas Buberl, patron d’AXA

              Christine Lagarde, patronne du FMI

              François Lenglet, journaliste sur France 2

              Benoît Puga, ancien chef d’état-major

              Bruno Tertrais, patron de la Fondation pour la recherche stratégique

              http://bilderbergmeetings.org/participants.html


              • François Vesin François Vesin 1er juin 2017 18:43

                @BA
                « - En juin 2017, le Groupe Bilderberg n’a plus du tout besoin de sélectionner des hommes politiques français : ils ont déjà placé leurs pions. »


                Mais vous voulez notre perte
                vous êtes un dangereux terroriste !!!

                Macron & Co sont des produits
                à l’obsolescence programmée ;
                une fois cette mission accomplie,
                une tâche supérieure lui sera confiée
                dans un organisme type FMI ou autres.

                Il est par conséquent impératif qu’une
                nouvelle fournée soit programmée en 2017
                et chacune des années suivantes pour
                garantir notre avenir...

              • Legestr glaz Ar zen 1er juin 2017 14:07

                Cet article est juste un rappel. Que dénonce t-il qui n’ait été déjà dit durant la campagne des présidentielles françaises ?


                Que le FN est un parti leurre qui fait gagner haut la main le candidat qui lui fait face ? C’est une découverte pour qui ? 

                Que Macron a été co-opté par les puissances de l’argent, Attali, Jouyet Henri De Castries ? Qui l’ignore ?

                Que Macron a été promu, selon les techniques du marketing, dans les médias appartenant pratiquement tous à ses soutiens ? Qui ne le savait pas ? 

                Que nous avons à la tête de l’Etat et du gouvernement des personnes sanctifiées par le groupe Bilderberg et la French américain foundation ? Est-ce une surprise ? 

                Que Macron a été choisi pour faire appliquer au plus vite les ordres de Bruxelles ? Que c’est la disparition pure et simple de l’Etat nation France qui est au bout du chemin ? Qui peut encore en douter ? 

                Pendant que des bonimenteurs détournent le regard des millions de personnes en leur promettant de changer les traités, le rouleur compresseur des puissances de l’argent, qui dirigent en sous mains les institutions européennes, fait son oeuvre. Il n’est pas du tout certain qu’un choix soit encore possible en 2022 pour la France parce que les derniers transferts de souveraineté auront probablement eu lieu avant cette date. L’Etat français aura été remplacé par 13 belles et grandes régions dépendants directement de Bruxelles. Fini le pays que l’on appelait la France. Les peuples divisés, loin des institutions, seront réduits en une sorte d’esclavage.

                Ecoutez Jacques, il déroule notre futur sans vergogne !


                • Odin Odin 1er juin 2017 15:17

                  @Ar zen

                  « Qui ne le savait pas ? »

                  La quasi totalité des 66 % des fainéants intellectuels, lobotomisés

                  par « la boîte à laver la cervelle », qui ont opté pour l’internationalisme

                  financier et rejeté la souveraineté nationale.

                  La médiacratie à la solde de ploutocrates a gagné et nous aurons

                  bientôt le États-Unis d’Europe vers un Nouvel Ordre Mondial.

                  Cordialement.  


                • Legestr glaz Ar zen 1er juin 2017 15:38

                  @Odin

                  Votre constat est imparable. 

                  Ce qui me frustre le plus c’est qu’il n’y ait pas de débat sur le bien fondé de l’appartenance de la France à l’UE. Cela n’existe pas ! Le débat est confisqué. En Grande Bretagne il a eu lieu. Nous sommes entrés dans une ère à la soviétique. La critique de l’UE est interdite des médias. On peut simplement parler de la « renégociation » des traités puisque les « maîtres » savent pertinemment que cela est impossible. Alors ce discours de la renégociation passe bien, il occupe les cervelles. C’est toujours ça de gagné. 

                  Il ne faudrait surtout pas que les lobotomisés se réveillent et que des informations capitales leurs parviennent. Que la propagande pro UE soit détruite par des arguments de vérité. 

                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er juin 2017 18:26

                  @Odin
                  Il ne faut pas se fier à la surface des choses..., le Brexit a bel et bien fait trembler l’édifice sur ses bases. L’Europe va mal, elle est de plus en plus rejetée par les peuples, et les pays sont de plus en plus en divisés !
                  Rien que dans la zone euro (19 pays) , c’est un boxon pas possible !


                  Sur les travailleurs détachés, Macron et Junker voudraient bien faire une réforme, mais 11 pays de l’ Est ne veulent rien entendre ! Alors, on décide... de ne pas décider, on crée un groupe de travail ou une Commission...


                  C’est ce qu’explique le Président du Parlement européen : les pays européens sont tellement divisés qu’ils n’arrivent plus à décider ! Bien sûr tout cela est soigneusement caché aux populations, on leur fait croire que tout est sous contrôle de Macron et de Merkel.... 


                  Mais cette division sur tous les sujets essentiels, invalide les espérances de tous ceux qui veulent « changer les Traités ».
                  L’unanimité indispensable des 27 pays s’éloigne un peu plus chaque jour ...

                • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 1er juin 2017 20:01

                  @Odin

                  Bonsoir,

                  Etats-Unis d’Europe qui seront un réel fiasco comme l’UE des 28 ! De ce côté là je suis très optimiste pour que la matrice fasse psssshittttt !

                  Lorsque les Français se réveilleront le nez dans le ruisseau, ils se rendront compte de l’escroquerie.


                • JBL1960 JBL1960 1er juin 2017 23:49

                  @Ar zen Excellente vidéo de Jacquouille...
                  Je l’a pique et la met en commentaire de ce billet là ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/05/31/la-verite-liberera-les-peuples/ Car il est cité dans l’article.

                  J’ai très souvent fait référence à ce gonze qui dit des zénormités que personnes ne reprend jamais... Tel que : « L’Internet représente une menace pour ceux qui savent et qui décident. Parce qu’il donne accès au savoir autrement que par le cursus hiérarchique ».

                  Un peu comme le Zbig, qui est mourru, lorsqu’il a dit, entre autres joyeusetés : « On ne peut imposer une mondialisation directe, de façon totale, on doit le faire progressivement et cela se fait grâce à la régionalisation ».

                  Et alors que la gauche étatique mondiale se pose la question du devenir de pays comme le Venezuela entre autres, ce texte de Gaston Leval (1955) sur Bakounine et sa critique de l’état marxiste demeure d’une actualité brûlante ►https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/05/29/bakounine-et-letat-marxiste-par-gaston-leval-version-pdf-par-jbl1960/


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 juin 2017 06:13

                  @JBL1960
                  Merci de faire des paragraphes dans vos commentaires, c’est enfin lisible !
                  Bzrezinski a fait un autre constat, c’est que les peuples en ont ras la casquette de la mondialisation.


                  2013 Bzrezinski s’inquiète de l’éveil politique des masses.
                  1- Il constate que le monde n’est plus dominé par les USA + UE, mais que nous sommes dans un monde multipolaire (Chine- Russie- Inde).

                  2- Les gens savent globalement ce qui se passe dans le monde, les injustices globales, les inégalités, le manque de respect et l’exploitation capitaliste

                  3- Les masses sont éveillées politiquement.

                  4- la solution : « une surveillance de chaque citoyen, avec des fiches à jour et des informations les plus personnelles de tous les citoyens. Une telle société serait dominée par une élite qui ne subirait plus les restrictions des valeurs traditionnelles »


                • Extra Omnes Extra Omnes 2 juin 2017 13:33

                  @Ar zen
                  Les lobotomisés se réveilleront trop tard de toute façon.
                  En plus, il faut considérer, d’une certaine façon, qu’on en fait parti également.


                • izarn izarn 5 juin 2017 00:34

                  @Ar zen
                  Le FN est un parti leurre ?
                  Vous semblez croire que sans le FN, ses élécteurs iraient tous voter :
                  -Asselineau, Mélenchon
                  Sauf que ce n’est pas du tout le meme électorat, que votre thése est impossible, et que le FN n’est pas un leurre. Ses élécteurs hors le FN, s’abstiennent...Ou alors justement votent FI pour détruire l’UMPS. UMPS delenda est ! Pfuiiit !
                  Vote de haine ? Non pire, d’extermination. Remarquez que ça vient, il en sort Macronibus, le romulus augustule de l’UMPS en état de zombie.
                  Romulus Augustule=Macron=UMPS.

                  C’est plutot la diabolisation artificielle qui est un leurre. Un leurre dans votre cerveau. Qui l’empeche d’y voir clair. Quand 53% de FI va voter Macron....
                  Que voulez vous que je vous dise ?
                  Le problème se trouve dans votre crane, pas au FN....
                  Alors vous vous plaignez ? De votre propre bétise ?
                  Vous avez peur de quoi ? Vous faites pipi à la culotte si Marine est élue un jour ?
                  Vous claquez des dents ? (Témoignage lu ! Effarant ! )
                  Vous étes malade ?
                  Soignez vous !
                  Et restez à vos masturbations politiques dans votre prison.
                  Et surtout pour éviter le FN, votez Macron !
                   smiley
                  Vous ne pourrez pas y résister, vous etes programmés pour, par l’école, depuis votre petite enfance. Vous etes né lobotomisé.
                  Votre révolte ne sert à rien. Macron vous donnera les ordres et vous obéirez.
                  Vous etes né esclave.


                • MERLIN MERLIN 1er juin 2017 17:47

                  L’UE est bien plus dévastatrice que l’ex URSS qui elle, avait l’honnêteté d’appeler un chat un chat, c’est à dire une dictature, ici dans l’UE, tout n’est qu’hypocrisie, sourires et main sur le cœur, avant d’aller dans les poches des plus démunis et avant de s’attaquer aux classes moyennes.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 juin 2017 06:36

                    @MERLIN
                    Voici un article intéressant sur les origines de la construction européenne :

                    " (...) Washington sait depuis ses interventions en Amérique centrale et en Amérique du sud ou aux Philippines que pour soumettre un pays il vaut mieux coloniser ses élites que de coloniser le pays lui-même : cela coûte moins cher qu’une occupation territoriale et cela rapporte beaucoup plus.

                    La tactique américaine pour avancer cette construction européenne subtilement tout en la finançant secrètement va reposer sur la collaboration étroite avec des hommes liges qui, tout en clamant leur profession de foi européenne, vont en fait défendre systématiquement la version américaine du projet européen.(...)

                    "(...) Nous avons accès à de très nombreuses archives aujourd’hui et les travaux du professeur britannique Richard J. Aldrich nous permettent de conclure que si l’Europe unie est bien un rêve européen, l’union européenne, elle, est clairement un projet américain.(...)

                    "(...) Le peuple américain n’est pas notre ennemi mais le temps est venu de dire à l’Etat profond qui gouverne à Washington que l’Europe n’est ni un protectorat américain ni un supermarché, c’est une civilisation.(...)


                  • MERLIN MERLIN 4 juin 2017 08:33

                    @Fifi Brind_acier
                    Vous prêchez un convaincu....


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er juin 2017 18:31

                    Excellent article de Bruno Guigue, comme d’habitude !
                    Je me demande ce que Bruno Guigue attend pour rejoindre l’ UPR ??
                    Je n’ai pas vu sur Agoravox, un autre article de lui sur les béats de Gauche qui voient des révoltes populaires, là où il n’y a que des « révolutions colorées » dans le Printemps arabe ...

                     Bruno Guigue : « Lettre ouverte aux charlatans de la révolution syrienne » 13 Mai 2017


                    • malitourne malitourne 1er juin 2017 19:23

                      @Fifi Brind_acier

                      Probablement parce qu’il est attaché à ce clivage droite gauche... Mais en effet il serait vraiment bienvenu à l’UPR


                    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 1er juin 2017 18:50

                      Et maintenant....
                      dansons la carmagnole ^^


                      • phan 1er juin 2017 21:55

                        @bouffon(s) du roi
                        Vive le son du canon ! Monsieur Macron avait promis d’être fidèle à sa patrie !
                        ça ira ! ça ira ! avec de la bonne gnôle on aura un bon Karma ! ^^


                      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 2 juin 2017 11:39

                        @phan

                         A 2 !? ça va être chaud oula smiley

                        Passe la gnôle ^^


                      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 1er juin 2017 19:04

                        Si les choses étaient normales dans ce pays, ces fausses élections présidentielles 2017 devraient être invalidées, pour d’évidentes causes de

                        1/ non-respect de l’égalité de temps de parole de tous les candidats,

                        2/ pour la couverture inflationnistes médiatique du candidat du CAC 40 E. Macron, sans que cela ne dérange le CSA,

                        3/ pour les fraudes massives dans les bureaux de vote sur le territoire,

                        4/ Pour la mise en scène flagrante et évidente du débat à 11 où l’on avait placé Macron bien au centre du demi-cercle composé par les candidats, où les caméras ont passé leur temps à le filmer en gros plan, ce qui influence de manière subliminale les électeurs.

                        5/ Pour le parti-pris d’une propagande éhontée,

                        6/ Pour l’effacement des autres candidats qui n’ont pas bénéficié des puissants soutiens de Macron,

                        Non ! Cette élection a été VOLEE aux Français, c’est je le répète un COUP D’ETAT parfaitement orchestré par les officines atlantistes qui oeuvrent en coulisse depuis quelques mois, voire depuis au moins cinq ans pour affubler la France d’une « Gouvernance » et non d’un nouveau « Gouvernement’. Vous remarquerez que le mot »gouvernance« commence à remplacer le mot »gouvernement" dans les médias. C’est un signe tout de même à prendre au sérieux.

                        Mais que s’aperçoit-on ? Que les électeurs de Macron les plus emblématiques se rallient tous à une sorte de satisfecit personnel croyant avoir échappé à l’Extrême-droite sans se douter un instant qu’ils viennent d’en installer une autre forme beaucoup plus insidieuse et propagatrice de désespérances avec les lois anti-sociales qui vont être IMPOSEES par ordonnance, sous couverture de l’UE !


                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er juin 2017 20:17

                          @Nicole Cheverney
                          Parmi les constructeurs de l’UE, il y a l’italien Padoa Schioppa, un copain de Delors. ( Ministre de l’Economie et des Finances italien (2006-2008), ancien membre du directoire de la Banque Centrale Européenne et Président du think-tank Notre Europe)
                          Voici comment il décrivait l’Union européenne :

                          "La construction européenne est une révolution, même si les révolutionnaires ne sont pas des conspirateurs blêmes et maigres, mais des employés, des fonctionnaires, des banquiers et des professeurs« (…) »L’Europe s’est formée en pleine légitimité institutionnelle. Mais elle ne procède pas d’un mouvement démocratique« (…) »Entre les deux pôles du consensus populaire et du leadership de quelques gouvernants, l’Europe s’est faite en suivant une méthode que l’on pourrait définir du terme de despotisme éclairé.« 


                          Pourquoi l’Europe n’est pas démocratique ? Parce qu’on n’a jamais demandé aux citoyens européens, s’ils étaient d’accord pour se retrouver pacsés à 28 ! Jamais !

                          Le Traité de Rome n’a jamais fait l’objet d’un referendum, il contenait pourtant tous les Traités qui ont suivi. Les rares referendum qui ont eu lieu portaient sur des sujets divers et »techniques" : élargissement, Constitution européenne, mais jamais sur le principe même de la construction européenne !!


                        • demissionaire bonalors 1er juin 2017 20:13

                          il est important de se faire enculer par des bites jeunes, longues, et tendues pour une meilleure perforation de l’anus en profondeur ...


                          • Henry Canant Henry Canant 1er juin 2017 20:51

                            Bruno Guigne, 

                            t’es qu’un salaud doublé d’un pourri.

                            Je ne suis pas jaloux mais j’aurai aimé pondre cet article.
                            Le lire m’a rempli de rage alors qu’il m’a plu, mais ce n’est pas de l’envie.
                            Je ne te salue pas.

                            • Henry Canant Henry Canant 2 juin 2017 01:35

                              @Henry Canant
                              Assez de ses claviers qui se proposent des mots non voulus.


                              Lire « j’aurais aimer »,

                            • symbiosis symbiosis 1er juin 2017 21:47

                              D’ailleurs Macron ne devrait plus être considéré comme un président de la république française mais comme gouverneur de la province france (sans majuscule). Nous ne méritons pas la majuscule lorsque nous acceptons d’être... gouvernés par un minet servile, sorti d’une réclame pour dentifrices, après tout de même deux sordides démonstrations dans les personnages de Sarko et Hollande.


                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 juin 2017 06:28

                                @symbiosis
                                Justement, après Sarkozy et Hollande, la haute finance a jugé qu’il était temps que les mouches changent d’âne ... Ceux qui parlent le mieux de Macron sont ceux qui l’ont recruté comme banquier d’affaires :


                                Le Directeur de la Banque Rothschild explique comment l’emploi de banquier d’affaires a formé Macron « à manipuler les gens, à raconter des histoires, ce qui est très utile en politique ».

                                Enfin, ... la politique telle qu’elle est nécessaire dans l’ UE, pour gouverner la « province France »...


                                C’est Alain Minc qui a poussé la Banque Rothschild à engager Macron :
                                « Intelligent, souple , rapide.... et s’il est en plus charmant..., c’est quand même un métier de pute... »

                                Voilà définies les qualités attendues d’un Président pour la France. Il a donc été embauché comme Président en CDD, car c’est un excellent communiquant ! 


                              • izarn izarn 5 juin 2017 00:46

                                @symbiosis
                                Combien ici, ont voté Macron au second tour ?
                                Bon...
                                Visiblement une majorité.
                                Alors vous crachez dans la soupe les gars et les garces ?
                                 smiley
                                Vous etes ridicules....
                                Comment peut-on avoir confiance avec des gens pareils ?
                                Vous n’avez pas de couilles...Ni aucune confiance dans la République, ni dans le peuple, ni en vous meme. Ce qui est un pléonasme.
                                Vous aimez votre petit confort à courte vue et vos économies de petit bourgeois....
                                C’est ainsi....


                              • gogoRat gogoRat 2 juin 2017 09:00

                                ’Du bla-bla de publicitaire, une ritournelle insipide aux allures d’auberge espagnole, un filet d’eau tiède qui consiste à dire à chacun ce qu’il veut entendre.’
                                 

                                « Tout d’abord : c’est quoi, le travail ?
                                 Il y a deux sortes de travail :
                                premièrement,déplacer de la matière sur ou près de la surface de la terre ;
                                deuxièmement, demander à d’autres personnes de le faire.
                                 
                                 La première sorte est désagréable et mal payée ;
                                la seconde est agréable et hautement payée.
                                 
                                 La deuxième sorte de travail est susceptible d’extensions infinies :
                                 il y a non seulement ceux qui donnent des ordres,
                                 mais aussi ceux qui donnent des conseils quant à ce que l’on devrait donner comme ordres.
                                 
                                 D’habitude deux sortes opposées de conseils sont donnés simultanément [
                                ’en même temps’ ] par deux organisations humaines différentes ;
                                 c’est ce qu’on appelle la politique.
                                La compétence exigée pour cette sorte de travail n’est pas la connaissance des sujets à propos desquels on donne le conseil, mais la connaissance de l’art rhétorique persuasif et de l’écriture, c’est-à-dire de la publicité. »

                                 cf ’éloge de l’otium’ par B. Russell


                                • microf 2 juin 2017 12:57

                                  Tout simplement bravo á l´auteur pour cet article, ceux qui le liront, pourront alors comprendre le martyr des Africains depuis des siècles, car les maux que l´auteur décrit qui font de plus en plus de la France un pays dirigée de l´extérieur, l´Afrique en souffre en pire depuis des siècles.

                                  Le Franc CFA est imprimé et á Chamalière et á Pessac villes Francaises, ce Franc CFA est géré par le Trésor Francais, ce Franc CFA est inchangeable dans une banque en France.

                                  Les matières premières Africaines sont exploitées dans des conditions ignobles et á vil prix, j´ai été moi même á Arlit au Niger oú Areva exploite l´uranium et je m´en suis rendu compte.

                                  Un tel article doit être lu par de nombreux Francais, ceux á qui le cerveau a été lavé, ils comprendront alors lá oú est la source des problèmes de la France, ne restera plus qu´au peuple Francais de se lever en masse pour chasser ces imposteurs, mais lá, c´est une autre affaire, toutefois personne ne dira plus qu´il ne savait pas, l´information est désormais lá.
                                  Merci @ Bruno Guigne.


                                  • phan 3 juin 2017 11:14

                                    @microf
                                    Faites comme Thomas Pesquet qui s’est désarrimé de Soyouz, Africa First !  : Le FCFA s’est désarrimé de l’Euro, les 15 pays africains de la zone franche n’ont pas ratifié le traité de Maastricht ou de Lisbonne (ça ne concerne que 28 pays européens. Il n’est pas bon d’avoir plusieurs maîtres ; n’en ayons aucun.)
                                    Le cours du cacao ivoirien doit être défini à la bourse Cotton Bold de Yamoussoukro !


                                  • Oceane 3 juin 2017 22:33

                                    @microf


                                    Je ne pense pas que ce soit aux Français de se « lever en masse », mais aux Africains d’arracher ce qu’ils considèrent comme leur liberté. Pourquoi veux-tu que d’autres se battent pour les Africains, et eux pendant ce temps font quoi ?

                                  • microf 4 juin 2017 00:07

                                    @Oceane

                                    Merci Oceane du conseil,
                                    L´article en question ici que nous commentons et que je vous prie de bien relire, s´adresse beaucoup plus aux Francais qu´aux Africains, j´ai seulement interpellé les Francais d´être les bienvenus dans le camps des exploités en donnant cet exemple du Franc CFA.

                                    Je ne sais pas dans quelle monde vous vivez, les Africains n´ont jamais cessé de se battre, ils le font tous les jours, sinon, ce serait même encore plus pire.
                                    Savez vous pourquoi le Président Bagbo et Blé Goudé sont á la Haye ?.
                                    Savez vous pourquoi le Guide Kafdhafi de Lybie est mort ?, savez vous pourquoi le Président Thomas Sankara du Bourkina Faso est mort ?, savez vous pourquoi le Président Modibo Keita du Mali a été renversé ? la liste serait très longue si je les citais tous.
                                    Certains sont morts, d´autres renversés parcequ´ils voulaient affranchir leurs pays du joug Francais.
                                    D´autres sont á la CPI comme Bagbo ou Blé Goudé parcequ´ils voulaient affranchir leurs pays du joug Francais.
                                     Alors pour la lutte, les pays Africains se battent tous les jours sinon, ce serait encore même pire. Mais ils ont un adversaire très puissant á savoir, la France qui est prête á tout pour maintenir cette situation de domination, et aujourd´hui, on le voit arriver en France c´est pourquoi j´ai demandé au peuple Francais de se soulever, pour se sauver lui même, pas les Africains, mais pour se libérer de la camisole de force qu´on est entrain de lui mettre, camisole de force mise aux Africains depuis des siècles.

                                    Je terminerai parceci, il ya un journaliste Autrichien qui vient de passer plusieurs années en Afrique qui a dit ceci« pour sauver l´Afrique, il faut radicalement changer l´Europe », il a raison.
                                    Je vous prie de visonner ce lien.https://youtu.be/0cyGA4YRQtE.


                                  • microf 4 juin 2017 00:14

                                    @phan

                                    Merci du conseil @phan. Je vous prie de visionner ce lien, cela vous permettra de comprendre certains problèmes qui vous échappent, pourquoi les pays Africains bien que ne faisant pas partis de l´UE, le Franc CFA est arrimé á l´Euro, pourquoi le cours du cacao n´est pas défini á Yamoussoukro.
                                    https://youtu.be/0cyGA4YRQtE.


                                  • Oceane 4 juin 2017 08:37

                                    @microf


                                    C’est bien ce que je dis : le salut des Africains, de tout un continent dépend d’un seul pays. non, Microf, je suis absolument contre car c’est toujours poser les Africains en objet de leur propre histoire et non en acteur.

                                     Ce sont bien des Africains qui complotent avec leurs ennemis pour maintenir leurs propres peuples dans la servitude perpétuelle, non ? Certes, je ne minimise pas la responsabilité des puissants, mais la première responsabilité incombe aux Africains. Tous ces morts l’ont été du fait de la trahison de l’Afrique envers l’Afrique. C’est un Africain, Alassane Ouattara, qui s’était fait le bras armé de Chirac et ensuite de Sarkozy pour renverser Laurent Gbagbo ; ce sont bien les Africains qui ont permis le survol de leurs territoires aux avions de l’Otan pour bombarder la Libye. Sans penser aux conséquences pour leurs populations.

                                    Les « mensonges vivants » fabriqués pour les intérêts des autres contre ceux de leurs peuples sont les premiers responsables de la situation désastreuse de leurs pays. Le petit Vietnam avait tenu en échec un pays puissant ; Voilà un des exemples que les Africains doivent prendre comme boussole. Cuba a tenu plus d’un demi siècle face à la puissance americaine. 


                                  • phan 4 juin 2017 11:05

                                    @microf
                                    Faites comme l’Angola : vendre du pétrole aux Chinois et acheter des produits manufacturés chinois en Pétro-Yuans.


                                  • UnLorrain 4 juin 2017 23:42

                                    @Oceane

                                    Mais ? Et notre devoir de culpabilisation qu’en faites vous ??

                                    Ne doit on pas se sentir coupable,infinitesimalement responsable,lorsque l’on visionne ce docu digne d’un scenario facon rambo,Sierra Leone diamantifere et le pognon viser en decoulant,de ce jeune ado,kalash en main torse nu,il arbore un collier ou reside trophees de ses ennemis,oreilles,indexs,nezs parent ce joli collier aux couleurs chatoyantes.


                                  • Claude Simon Gandalf 3 juin 2017 02:10

                                    Pour viser l’excellence d’un chef d’état, et sur la scène internationale, et sur le plan intérieur, c’est extrêmement simple :

                                    Il suffit de limiter sa protection.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité