• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « #BalanceTonPorc », combattre le mâle par le mal ?

« #BalanceTonPorc », combattre le mâle par le mal ?

Quelque peu perplexe sur l’efficacité réelle du hashtag « #BalanceTonPorc » pour aider les femmes à se faire davantage respecter dans notre douce France, je me suis imaginé ce que pourrait donner la parole libérée d’un féminisme poussé à l’extrême. Celle d’un féminisme profondément misandre, manichéen, qui consisterait à voir en chaque homme un porc, un pervers, et en chaque femme, une victime, une proie. Comme une version caricaturale hardcore d’un type de discours féministe dans lequel la cause des femmes se résumerait à une partie de chasse à l’homme interactive.

Une chasse à l’homme où il suffirait d’accuser publiquement un homme pour prouver sa culpabilité.

Une chasse à l’homme qui serait justifiée par le laxisme et l’indifférence manifeste d’un système judiciaire sur les questions de violences faites aux femmes.

Une chasse à l’homme qui serait justifiée par un système éducatif défaillant qui conditionnerait les hommes dès le plus jeune âge au sexisme, et à une normalisation des abus de pouvoir sur les femmes.

Une chasse à l’homme qu’encourageraient à la quasi-unanimité les médias traditionnels, dans un souci de justice sociale complètement désintéressé, et intrinsèquement bienveillant.

Une chasse à l’homme qui démolirait la cause qu’elle serait censée servir. Renforçant les frustrations, et les rancœurs de part et autre, qui ne réussiraient qu’à étouffer, compliquer encore plus les relations entre les 2 sexes. Et les condamneraient au mieux à avoir des rapports ascétiques, au pire, à vivre séparément.

Tout ceci est bien sûr fictif. A l’instar du manifeste purement imaginaire qui suit, proposé par des « ultra-féministes », tout aussi imaginaires, qui entendent faire cesser le « grand complot masculiniste ». Est-ce que ce grossissement des traits est l’occasion de rire, ou de s’inquiéter ? A chacun/e de voir.

Depuis l’affaire Weinstein, il apparaît difficile d’observer les relations hommes-femmes sans y voir nettement les véritables engagements de ce mariage forcé entre les 2 genres, le sadisme et la souffrance.

 

L’égalité des sexes, une illusion

 

On sait désormais avec certitude que chaque membre de l’espèce masculine est un prédateur sexuel en puissance qui s’ignore, un simple animal assoiffé de chair et de sang, obligé de calmer l’appétit vorace de son entrejambe sous peine de se découvrir tel qu’il est vraiment ; un criminel en liberté, un coupable présumé innocent, un chasseur en chaleur. De l’autre côté, se trouvent les femmes. Les victimes non consentantes des actes de barbarie du sexe « fort ». Condamnées pour toujours à supporter la pénétration en leur fort intérieur de l’oppresseur, à des fins de perpétuation de l’espèce humaine. Toute représentation alternative à ce constat des faits est une illusion qui n’a d’autre but que d’entretenir la docilité, l’assujettissement, la soumission du sexe « faible ». Toutes les mesures politiques et sociales engagées pour soutenir la cause des femmes ne sont que les promesses d’un bonheur factice, sensé dissimuler les véritables intentions de l’oppresseur masculin. Diriger le monde à sa guise ; quitte à écraser la moindre entrave à son dessein puéril , et à mettre en péril toutes formes de vie : la nature, les animaux, les femmes, …

De tout temps la femme a été reléguée à l’arrière-plan, mise à l’écart, éloignée de force des enjeux sociétaux, de la construction des civilisations, du sort des être humains. Réduite aux tristes et ingrats rôles de mère au foyer, mère porteuse, et d’objet sexuel. Elle est extérieure, étrangère aux grandes décisions de ce monde, comme spectatrice de sa propre histoire. Nulle femme prophète, ou chef de file dans nos pays plus ou moins civilisés. Le sens de l’action collective et la conquête sont les territoires réservés aux hommes, qui décident entre eux de la répartition des tâches, des richesses, de la paix, et de la guerre. Si quelques femmes occupent de temps à autre des fonctions à hautes responsabilités, ce n’est que pour préserver les apparences trompeuses d’un monde fondamentalement inégalitaire et non-progressiste, où toute protestation au nom des droits des femmes ne renverrait qu’à des frustrations mal placées ; issues forcément des contrariétés passagères propres à l’émotivité légendaire des femmes, et calées sur le calendrier de leurs menstruations ; argument fallacieux qui disqualifie automatiquement la parole contestataire des femmes, l’assimilant injustement à des crises d’hystérie chroniques.

 

La fin de l’imposture, le début du combat

 

Mais les temps changent. Les révélations concernant les atteintes à l’intégrité physique et morale, commisses par un producteur de cinéma sur des actrices, ont provoqué un raz de marée médiatique sans précèdent à la faveur de la cause féminine. Ce qui n’était au départ qu’une énième histoire de fesses issue des collines d’Hollywood s’est transformée en un phénomène viral sur Internet, de libération de la parole des opprimées. Les chaînes de TV, et les stations radio n’ont pas eu d’autres choix que de s’aligner sur la volonté de puissance d’une conscience féminine en pleine effervescence, et de relayer leur message : « balance ton porc ». Un hymne à la justice sociale, pour dénoncer le totalitarisme du sexe masculin, qui n’a jamais cessé de considérer le monde autrement que comme sa porcherie. Éclaboussant ici et là la dignité féminine, d’un simple regard non désiré à une caresse intime non repoussée, confondant silence et assentiment, insistance et espérance, plainte et plaisir, douleur et jouissance, non et oui ; et ne plus voir l’agression dans la séduction.

Il est grand temps de ne plus rien laisser passer. A l’image du courage inouï des résistantes de la 1ère heure, que sont les comédiennes abusées par Weinstein, qui n’ont pas hésité à mettre dès que possible leur carrière en danger avec leur témoignage ; incitant ainsi les femmes de la Terre entière à jeter en pâture les responsables de leur mal-être existentiel. Pas question ici de vouloir nuire au genre masculin. Seulement d’avoir enfin le droit d’exister à son niveau, dans un souci d’équité, de justice, de respect, en le contraignant à faire face à ses contradictions. Ce qui nécessite inévitablement l’exécution immédiate d’un tric sélectif parmi ceux qui ont trop longtemps agi en toute impunité, comme Roman Polanski, Woody Allen, Dominique Strauss-Kahn, Denis Baupin, Gilbert Rozon, Harvey Weinstein, et tous les autres, connus ou pas, issus de toutes les couches sociales, dont les noms seront dévoilés d’ici sous peu sur les réseaux sociaux. A défaut de passer par la case justice, et par tout un ensemble de procédures laborieuses et inutiles consistant à vérifier les accusations portées, la révélation de leur identité sur la place publique entachera leur réputation pour toujours. Et le préjudice moral sera en partie compensé. Peu importe l’expiration du délai de prescription des crimes perpétrés, ou même l’absence de preuves confondantes. Le traumatisme, la souffrance, les blessures sont bien là, et la parole des victimes se suffit alors à elle-même. Ne pas l’entendre revient à encourager la misogynie, et à ne pas vouloir traiter le mal.

C’est pourquoi il est urgent d’interdire la moindre ambiguïté dans les rapports hommes-femmes, d’appliquer le principe de précaution, en imposant une contractualisation des relations susceptibles de déboucher sur des rapprochements physiques. L’homme devra réclamer le consentement par écrit de sa partenaire avant la moindre tentative de séduction, sous peine de s’exposer à de lourdes conséquences (castration). Tolérance zéro pour les signes de concupiscence non validés en amont. Mieux vaut prévenir que guérir, et ne courir aucun risque. Les hommes ont fait la preuve à trop de reprises de leur perversité. Et gare à ceux qui jouent la carte de la repentance, et baissent leur froc fièrement en public, afin de s’exonérer à des fins pratiques de leurs semblables. Les adeptes du mea-culpa, et de l’auto-flagellation sont les pires représentants de leur espèce. Des traîtres qui naviguent en fonction du sens de leur intérêts particuliers, sans autre cause à défendre que la leur. Un homme reste un homme. L’abus de pouvoir est inscrit dans ses gènes, et peut emprunter bien des formes différentes.

Les femmes ne se prennent pas pour des victimes ; elles sont des victimes. Toutes les statistiques en attestent. 100 % des femmes reconnaissent avoir été au moins 1 fois victime de harcèlement. Tous les chiffres qui disent le contraire visent à manipuler la réalité, à réécrire l’histoire, à protéger les hommes. Le silence parle pour toutes celles qui se taisent et vivent dans la peur. Le déni parle pour toutes celles qui, trop effrayées, se voilent la face et vivent dans l’erreur. La simple présence d’un homme dans un ascenseur avec une femme prête à confusion. Comment écarter l’hypothèse d’une tentative de contact non désiré qui porterait atteinte à la tranquillité de la femme ? C’est impossible, à moins de réglementer les rapports hommes-femmes, et de préparer leur séparation.

 

Se libérer

 

La guerre froide des sexes a trop longtemps duré, et doit cesser. Les femmes ne seront libres, à l’abri, que lorsqu’elles parviendront à s’éloigner des hommes, et à vivre entre elles. Telles des amazones, qui échappent au dégradant reflet d’une société machiste obscène qui prend les désirs de ceux qui tiennent les ficelles pour des réalités, et fait l’amalgame entre amour et pornographie. En attendant la chute de l’empire phallocratique, « balance ton porc ».


Moyenne des avis sur cet article :  1.36/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    


  • CLOJAC CLOJAC 18 septembre 11:20

    Quand j’étais jeune et beau, les femmes me harcelaient tout le temps.

    C’était épouvantable ! J’ai failli y laisser ma santé à vouloir toutes les satisfaire. 


    • placide21 19 septembre 08:20

      @CLOJAC
      Eh oui nous ne sommes pas égaux, certains sont très convoités (pas seulement pour leur physique) et pour eux c’est « balance ta morue » ,c’est l’ajustement de l’offre et la demande.


    • alexis42 alexis42 18 septembre 12:07

      « la révélation de leur identité sur la place publique entachera leur réputation pour toujours. »
      Roman Polanski, Woody Allen, Dominique Strauss-Kahn ont l’air d’en souffrir énormément...


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 18 septembre 12:10

        @alexis42

        Jeffrey Epstein , s’il n’a pas été « exfilté » de sa prison et s’est bien suicidé, n’a pas attendu se subir l’opprobre.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 18 septembre 12:08

        Osons le clito ! Voilà le mot d’ordre. Adieu caresses, tendres baisers, danses érotiques, mots doux/durs, et autres griffures, il faut tout concentrer sur le clito, un bouton magique permettant de donner du plaisir à toutes les femmes quels que soient ses désirs et quel que soit le sexe du partenaire. Le principe d’égalité poussé à l’extrême absurdité. La libération sexuelle passerait par la norme « clitoris = orgasme ». Une sorte de revendication du « droit au plaisir » pour les femmes, donc. Plus besoin de pénis dégoûtant et phallocrate par définition.


        • cevennevive cevennevive 19 septembre 10:19

          @Séraphin Lampion, bonjour,

          Puisque vous parlez de ce petit starter, je vous recommande de visionner le film « Oh my God ! » passé il y a quelques jours sur Arte.

          « Comment dans l’Angleterre puritaine des années 1880, fut inventé le vibromasseur... »

          Film désopilant ! Vous y verrez des tronches d’Anglaises à faire mourir de rire !


        • HELIOS HELIOS 19 septembre 15:03

          @cevennevive

          ... ce film de Tanya Wexler sur une idée de Howard Gensler est sorti en 2011 s’appelle Hysteria, avec Maggie Gyllenhaal... film sans prétention.


        • Loatse Loatse 18 septembre 12:17

          Le mec une type honorable selon les critères du sud (plein de pognon quoi) me harcelait tous les jours au boulot, espérant que, comme l’employée que je remplaçais et qui, poussée à bout, céda pour avoir la paix , je céderai moi aussi..

          un manège qui a duré 6 mois, pendant lesquels mes supérieurs hierarchiques mis au courant, n’ont rien fait... malgré leur promesse de me protéger.

          in fine, il s’est un soir jeté sur moi... sans témoins...j’ai pu avec peine me dégager et échapper au viol car le bougre était costaud, en lui comprimant un point sensible avec ma main libre (non pas en bas, en haut)

          Heureusement un gentil gendarme tout en m’informant qu’une plainte faute de témoins ne serait pas recevable, prit sur lui de joindre le salopard à son domicile et lui interdire d’approcher de l’entreprise et donc de moi. bref de l’intimider on va dire.

          In fine, j’y ai gagné la paix certes, mais aussi le non renouvellement de mon contrat et une bonne dépression.

          Mais ce n’est pas cela le pire... le pire c’est quand j’ai réalisé que mes supérieurs aussi, hommes comme femmes auraient préféré que je cède, plutôt que de les mettre dans une situation « embarrassante » vis à vis de ce « monsieur » dont la famille était non seulement cliente de l’entreprise mais honorablement connue et estimée...

          on m’aurait dit que le droit de cuissage faisait partie des us en coutumes au XXIème en france, je ne l’aurai pas cru.


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 18 septembre 13:37

            @Loatse

            Le viol a toujours été le vio et les relations sexuelles d’une personne mariée un adultère (pour les deux partenaires).

            Le droit de cuissage, lui, est une légende vivace selon laquelle un seigneur aurait eu le droit d’avoir des relations sexuelles avec la femme d’un vassal ou d’un serf la première nuit de ses noces.

            En fait la légende part d’une réalité, le droit de quittage ou de formariage qui obligeait un serf voulant marier sa fille en dehors du fief de son seigneur à payer au dit seigneur trois sous en échange de son autorisation symbolique du mariage.

            Mais les légendes ont la tête plus dure que la réalité : elles arrangent tellement de monde, parfois.


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 18 septembre 13:42

            @Loatse

            Par contre, la famille Kahn (Dominique Strauss et Jean-François, s’étaient apparemment arrogé un droit de troussage (de domestique), ce qui est autre chose.


          • Loatse Loatse 18 septembre 14:28

            @Séraphin Lampion

            Certes, je vous l’accorde, ce droit n’était pas reconnu, pas légitime. Maintenant que les puissants ne se soient pas arrogés le droit de se passer du consentement des jeunes filles du peuple convoitées, j’ai comme un gros doute.. je veux bien qu’on réécrive l’histoire mais bon, il faut être réaliste.

            notamment en prenant en compte le nombre de descendants non reconnus de tous ces « joyeux drilles » de sang royal notamment....

            L’équivalent en france, selon une étude sérieuse du nombre de grains de sables sur une plage...

            Mais bien entendu comme le pauvre paysan, père de la victime, ne pouvait ester auprès de ceux qui avait abusé d’une voire de plusieurs de leurs filles, faute d’argent..
            et quand bien même ayant surmonté la honte et la désapprobation de ses semblables ; Sans soutien du clergé qui dépendait fiancièrement de la noblesse, tout en enseignant que la femme est de nature coupable, croyez vous que celui ci aurait eu gain de cause ?


          • Raymond75 18 septembre 12:34

            C’est vrai quoi : des starlettes qui acceptent un rendez-vous ’de travail’ dans une chambre d’hôtel, avec un réalisateur qui a la réputation d’être un obsédé sexuel, et qui 20 ans après déclarent avoir été abusées car en état de sidération, c’est bien la preuve que ces femmes sont de pauvres petites victimes innocentes.

            D’ailleurs toutes les femmes sont de pauvres petites victimes ; la violence féminine ça n’existe pas !!!

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Violence_f%C3%A9minine


            • Loatse Loatse 18 septembre 13:04

              @Raymond75

              on peut aussi laisser la place au doute : elles n’avaient pas les codes.. Pour combien d’hommes, se rendre ne serait ce qu’à leur domicile invitée à boire un café (même pas une chambre d’hotel qui fait office de... déplacement oblige), pour combien d’hommes cette démarche est synonyme dans leur tête de B.A.T (bon à tirer) ?

              Vous seriez étonné... naives nous sommes pour beaucoup et donc facilement abusées par des malhonnêtes, des menteurs..

              car l’honneteté, la franchise consisterait à annoncer la couleur avant... genre, « voulez venir tirer un p’tit coup et éventuellement boire une tasse de café ? »

              Si « boire un café » , comme « consultez un dossier » ou « discuter d’un contrat » ...ne comportait pas d’arrière pensées, si les choses étaient dites clairement, il n’y aurait pas d’affaires de ce genre.

              Faut pas inverser les roles !

               


            • Jean-Luc B. 18 septembre 13:34

              @Loatse
              Vous avez pleinement raison d’évoquer ce que vous avez vécu et ressenti. Cela n’est pas admissible.
              Ce qui me gêne dans toutes ces questions, c’est le traitement qui en est fait. Si votre plainte est légitime, on voit bien que la manière dont la société l’utilise va plutôt vers « une guerre des sexes » ou « une uniformisation des sexes » et que votre souffrance est comme utilisée dans un but qui n’est certainement pas celui de vous défendre. 
              C’est comme pour les attentats terroristes, ils sont le justificatif d’un renforcement du contrôle de tous. Il est très prévisible que l’on finisse par justifier l’usage des puces RFID comme un progrès pour la sécurité de tous. 
              Tout en vous comprenant, je ne puis que constater l’instrumentalisation et la récupération des souffrances de beaucoup dans des buts probablement bien loin de celui de vouloir défendre les victimes.


            • Loatse Loatse 18 septembre 13:54

              @Jean-Luc B.

              Effectivement, je suis d’accord avec vous , le, les clivages sociétaux peuvent être utilisés, voire même initiés pour diverses raisons...

              Mais c’est aussi une explication qui évite les remises en question quand celles ci s’avèrent nécessaires et elles le sont.

              Le patriarcat à vécu, mais autant éviter l’extrême inverse : le matriarcat et donc la guerre pour le pouvoir...

              Mais s’il faut la mener pour être enfin respectée en tant qu’humain, je suis partante.


            • placide21 19 septembre 08:30

              @Loatse
              Encore une fausse naïve, la naïveté féminine est une invention masculine pour stimuler la curiosité et accessoirement l’appétit  ;les femmes sont naturellement prodigieusement plus perspicaces et calculatrices que les hommes .


            • shadrack shadrack 18 septembre 12:50

              Il se mit à manquer de respect aux femmes : à ne plus se retourner sur leur passage. Gilbert Cesbron.


              • Jean-Luc B. 18 septembre 13:00

                Un grand merci pour votre article qui envisage ce que pourraient devenir les relations hommes-femmes.

                En tant qu’homme (oh quelle horreur !) je retrouve mon propre malaise dans ce que vous dites et combien de fois il m’arrive d’imaginer un monde futur où hommes et femmes deviendraient comme des espèces à part.

                Fini la spontanéité, nécessité de filtrer tout ce qui de loin ou de près pourrait avoir la moindre connotation sexuelle, mise au pas obligatoire à la police de la pensée correcte et égalitaire où il s’agit de mettre un flic dans son cerveau, etc. Il m’arrive même parfois de penser que la normalité passe du côté des LGBT et que ma constitution d’homme devrait être vue comme une maladie chronique incurable...

                Au secours, où en sommes-nous ?

                De manière plus réaliste, j’analyserais la situation comme une indifférenciation progressive des sexes au nom du sacro-saint principe d’égalité. En arithmétique 2 + 2 font 4. Mais c’est une adition de chiffres. Là il s’agit de rendre égaux des êtres différents disant « un homme = une femme ». C’est absurde ! 

                Ce que je crois malheureusement voir se profiler, c’est un monde de plus en plus normé dans lequel il va falloir raboter les différences de sexe comme si elles n’existaient pas, où un homme = une femme = un homosexuel = une lesbienne, etc.

                Si tout va « bien » il surgira peut-être une distinction admissible socialement : votre valeur marchande qui vous distinguera les uns des autres...

                Si quelqu’un sait où est la sortie de ce monde-là, je suis preneur.

                D’ailleurs, entre mecs, on devrait sérieusement commencer à bousculer tout cela.

                Mes amitiés à ceux qui pourraient être en voie d’extinction...


                • shadrack shadrack 18 septembre 13:08

                  Machisme et féminisme ne permettent sans doute pas de différencier nos culpabilités respectives. Dans les deux cas, il y a un sexisme corporatiste qui entretient la guerre des sexes.

                  Des différences existent mais l’égalitarisme, issu de la déconstruction des valeurs depuis le XXème siècle, prétend les supprimer au nom de cette idéologie culturelle.

                  Tant que le féminisme voudra se construire en réaction contre l’homme et non comme une nouvelle structure visant à améliorer harmonieusement le rôle social de chacun, ce dernier rechignera à abandonner ses réflexes multiséculaires issus du patriarcat.


                  • shadrack shadrack 18 septembre 13:09

                    Dit autrement, Simone de Beauvoir porte selon moi une part de responsabilité non négligeable en niant l’essentialisme de la femme pour en faire « un homme comme les autres ».

                    Cette idée détruit celle, fondamentale, de complémentarité issue de la différence sexuelle.

                    En ce sens et sans surprise, Simone de Beauvoir voyait le mariage comme un obstacle à la libération des femmes, pour promouvoir leur émancipation dans une autonomie radicale.


                  • shadrack shadrack 18 septembre 13:13

                    Le modèle patriarcal, la référence originelle dans le monde, ne s’est pas imposé sur le seul critère différentiel de la force physique, loin de là. Hommes et femmes sont physiologiquement différents et complémentaires, c’est le principe sexué.

                    A l’origine, la force physique distingue la virilité de l’homme, la maternité et l’attrait sexuel distinguent la femme. Puis l’humanité évolue, lentement. Les philosophies se succèdent, pas si nombreuses au demeurant, chacune proposant une éthique de son temps (avec une théorie et une sotériologie, les trois axes de toute philosophie). Aujourd’hui, et depuis environ un siècle, on aboutit enfin dans nos sociétés modernes à un constat culturel : hommes et femmes sont égaux de jure et de facto, rien ne peut justifier quelque inéquité et, surtout, quelque inégalité.

                    Fort bien, mais c’est omettre deux caractéristiques fondamentales : 

                    1) La sociologie des religions nous apprend que toutes les civilisations ont été ou sont religieuses, à l’exception de la petite frange constituée par l’homme blanc occidental contemporain, la France, pourtant fille aînée de l’Église, étant représentative des convictions athées, comme une figure de proue mais comme une quasi exception dans son ratio. Mais, encore aujourd’hui, les religions sont largement majoritaires dans le monde (85%). C’est ce qui explique en grande partie la résistance sociétale à l’égalité stricte. Il y a une corrélation évidente entre athéisme et féminisme : l’émancipation de Dieu d’un coté, l’émancipation de la femme de l’autre, dans l’espoir de venir enfin à bout du patriarcat.

                    2) Celui-ci s’est construit sur une double caractéristique. Si la force physique permettait d’emblée aux hommes de dominer voire d’asservir les femmes, il y avait tout autre chose. Toute cosmogonie polythéiste et toute religion s’appuient sur la masculinité première, que ce soit dans son fondement ou dans sa représentation, et la femme est toujours seconde, compte tenu de sa double spécificité charnelle, sexuelle et maternelle.


                  • shadrack shadrack 18 septembre 13:16

                    Parmi les religions, in fine peu nombreuses, le christianisme s’est imposé comme étant première dans le monde, en terme de quantum comme en terme d’apport théologique majeur. Si Marie a été enfantée par l’Esprit, c’est pour répondre à cette ambiguïté charnelle. Ainsi, Marie est le deuxième être humain du christianisme, personnage pourtant central, et on retrouve toute cette symbolique dans e.g. Notre Dame de Paris ou Notre Dame de La Garde à Marseille.

                    Mais Dieu, forcément premier dans cette hypothèse, est un mâle, Jésus Christ, le logos incarné qui lui est consubstantiel, est un mâle. YHWH, Abraham, Moïse, les prophètes, Allah, Mahomet, Brahman, Siddharta Gautama, Confucius, Lao Tseu, Zoroastre etc.. sont tous des mâles : le principe fondateur est masculin, la matrice est féminine. Aujourd’hui, certains s’accordent à penser que la société doit évoluer vers plus d’équité, plus d’égalité, plus de parité. Je le crois aussi, et la cause féministe est juste quand elle prétend équilibrer les rapports hommes/femmes vers plus de justice. Mais dans sa radicalité, elle tend à vouloir supprimer les fondements du patriarcat sans autre considération que athée, sociologique, juridique, éthique.

                    La féminisation de la société, qui tend à sacraliser excessivement la femme au détriment de l’homme, est une lecture tronquée de l’histoire de l’humanité, et sa seule motivation athée ne saurait la représenter dans ses fondements. La femme a besoin d’une bien meilleure reconnaissance de son rôle dans l’humanité, dans toutes ses composantes, donc d’un plus grand respect, mais elle ne doit pas le faire dans une réaction culpabilisante contre l’homme mais avec l’homme, i.e. dans une relation d’amour et non de rejet voire de haine motivés par un esprit de revanche.

                    Pour Hegel, toute philosophie revient à ’saisir la pensée de son temps’. Mais il disait également, comme fondement de La philosophie dans son acception holiste : ’le Vrai, c’est le Tout’, i.e. que la Vérité est la somme de toutes les philosophies dans l’Histoire humaine, et il incluait bien évidemment toute la théologie chrétienne comme fondement ultime de cette Vérité.


                  • Jean-Luc B. 18 septembre 13:20

                    @shadrack
                    Bonne analyse qui replace la question dans un contexte plus large. Effectivement, la composante religieuse est à prendre en compte. Quel programme en perspective !


                  • JC_Lavau JC_Lavau 18 septembre 14:08

                    @Minotaure666. Tandis que les sacrifices humains ne seraient que de la violence modérée. On a déjà vu cela à Alep, les égorgeurs modérés.


                  • Destouches_ 18 septembre 18:25

                    @shadrack
                    « Le modèle patriarcal, la référence originelle dans le monde »
                    En fait, ce serait plutôt l’inverse, le modèle matrilinéaire sacrificiel se trouve historiquement sur tous les continents. Toutes les peuplades primitives et violentes, sexuellement ségrégationnistes, même polygames, étaient matriarcales, tout comme la majorité des religions actuelles.

                    Le patriarcat ne s’est imposé qu’à partir de l’émergence du catholicisme et a joué le rôle de réducteur de violence, rompant avec les crises mimétiques liées à l’indifférenciation (permettant l’incarnation du père et le responsabilisant devant l’oncle maternel) et abolissant les rites sacrificiels utilisés pour maintenir la cohérence des sociétés.
                    Bouquin fascinant compilant le boulot des anthropologues à ce sujet
                    https://editionsduverbehaut.fr/produit/ce-sang-qui-nous-lie/

                    Ou la même chose, format interview :
                    https://www.youtube.com/watch?v=nXbdoM1SZBE


                  • shadrack shadrack 19 septembre 12:28

                    @Destouches_

                    Pour e.g. Françoise Héritier comme pour de très nombreux autres anthropologues ou ethnologues,

                    "les seuls exemples que l’on a des sociétés matriarcales sont mythiques. Des sociétés où le pouvoir serait entre les mains des femmes avec des hommes dominés n’existent pas et n’ont jamais existé. Il n’y a pas de sociétés matriarcales, parce que le modèle archaïque dominant sur toute la planète est en place dès le départ.

                    Il y a une confusion avec les sociétés matrilinéaires qui n’impliquent pas un matriarcat.



                  • JC_Lavau JC_Lavau 19 septembre 13:21

                    @shadrack. Avec le retour en force du matriarcat, les sacrifices humains sont revenus avec.
                    http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/mission_parricide/sabotage_de_frein.htm
                    http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/mission_paricide/proteger_criminalite_feminine.html
                     
                    Françoise Héritier a même découvert la transmission héréditaire des caractères acquis ! Selon elles, le dimorphisme sexuel dans l’espèce humaine provient d’un complot masculiniste et patriarcal : les hommes des cavernes auraient comploté contre les femmes des cavernes afin de les sous-alimenter, pour les rendre plus petites pour les siècles des siècles.
                     
                    Quand Sophie proclame que « Moi, au dessous d’un mètre quatre vingt, je regarde pas ! », c’est encore la faute d’un complot masculiniste et patriarcal...


                  • troletbuse troletbuse 18 septembre 13:12

                    C’est toujours agréable d’être chassé par une femme, surtout si elle est jolie et intelligente, non ?

                    Sauf naturellement pour un homme haut.


                    • HELIOS HELIOS 19 septembre 15:13

                      @troletbuse

                      ** Sauf naturellement pour un homme haut. **

                      ( bon mot) évidement, cela dépend de la taille de la femme ! (/ bon mot)


                    • Loatse Loatse 18 septembre 13:37

                      eh oui, c’est fini le bon temps ou le bourgeois pouvait trousser la« bonne », laquelle se retrouvait généralement mise dehors, une fois enceinte, son baluchon sous le bras. l’honneur était sauf, le scandale évité, la réputation non entachée.)

                      Fini le temps ou bonhomme en rentrant de son travail s’affalait dans son fauteuil tandis que madame s’activait (en sus de son emploi bien souvent pour les familles les plus modestes ) jusque tard le soir. C’est ballot, on ne peut pas avoir le beurre , (un salaire en plus) et l’argent du beurre, soit bénéficier des avantages d’être tout simplement un homme.

                      Différentes oui, mais pas inférieures. Une fois cette notion rentrée dans le petit crane des machos, le monde : celui des hommes et des femmes se portera mieux.


                      • JC_Lavau JC_Lavau 18 septembre 14:07

                        @Loatse. C’est vrai ça ! J’ai réchappé de plusieurs tentatives d’assassinat, je suis encore vivant donc je suis un macho, une sale bête à abattre...
                        D’ailleurs les accusations mensongères ne sont que de la légitime défense, puisqu’elles bénéficient de la prescription au bout de trois ans.
                        Voir de plus près le standard de fraudes du Féministan :
                        http://debats.caton-censeur.org/index.php/tous-les-articles/recits-d-horreurs/45-faux-temoins/142-le-faux-temoignage-de-michele-lacroix-aux-standards-de-fraude-du-feministan


                      • Loatse Loatse 18 septembre 14:42

                        @JC_Lavau

                        Heureuse que vous en soyez sorti vivant. j’ai connu aussi mais je ne colle pas tous les hommes dans le même panier, heureusement. En fait je traite indifféremment hommes et femmes en ne prenant en compte qu’affinités et caractères.

                        quand à savoir si vous êtes macho, je n’en sais rien, je ne vous connais pas personnellement... vous abattre ? vous n’y allez pas avec le dos de la cuillère vous !


                      • Attila Attila 18 septembre 16:36

                        @Loatse
                        Dans notre couple, cela fait longtemps que nous pratiquons le partage des taches : je les fait, elle les nettoie.

                        .


                      • JC_Lavau JC_Lavau 18 septembre 17:53

                        @Loatse. Chaque fois que je propose un article contre les guerres civiles et contre l’ingénierie sociale des guerres civiles, il est invariablement bloqué.
                        Telles sont ici les gorgones Méduse.


                      • placide21 19 septembre 08:36

                        @Loatse
                        Y-a-t-il quelqu’un dans l’emballage du discours « mainstream » ?


                      • Pierre 18 septembre 13:51

                        L’auteur, une frustration rare...


                        • Loatse Loatse 18 septembre 14:43

                          @Pierre

                          Grave ! smiley


                        • MagicBuster 18 septembre 15:05

                          Bientôt au nom de l’égalité on va implanter des nichons aux hommes et des coucougnettes aux femmes  smiley

                          ( et si tu n’est pas content panpan culcul )> Voir groland  smiley

                          https://www.youtube.com/watch?v=oo4q9rF0Zqk


                          • L'Astronome L’Astronome 18 septembre 15:59

                             

                            Je voulais créer le hachetague #balance-ta-truie, mais d’abord il y avait trop de truies à hachetaguer — surtout dans le gouvernement français —, ensuite je n’ai pas de compte cui-cuiter. Elles l’ont échappé belle.

                             



                            • Cadoudal Cadoudal 18 septembre 17:26

                              @Cadoudal
                              Par contre la protection des moukères de compétition, là on peut plus rien pour elles...

                              On pourrait à la limite expulser leurs tortionnaires, mais ça serait contraire au droadelhome et aux règles du regroupement familial....lol...

                              Le lendemain matin l’homme a décidé de mettre sa compagne dehors, alors que c’est chez elle.

                              Cet homme est un sans domicile en situation irrégulière. Un clandestin en fait, puisqu’il fait l’objet d’une ordonnance de reconduite à la frontière. La victime est aussi dans une situation délicate, puisque cet appartement est un logement d’urgence, qui lui a été attribué pour fuir son mari violent.

                              https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/une-femme-frappee-a-coups-de-fer-a-repasser-a-pau-1568811364


                            • pemile pemile 18 septembre 16:07

                              @Circomplexe « Les femmes ne seront libres, à l’abri, que lorsqu’elles parviendront à s’éloigner des hommes, et à vivre entre elles »

                              Et là, sera créé le hastag #AdopteUnPorc ? smiley


                              • MagicBuster 18 septembre 16:13

                                @pemile

                                Certaines veulent faire des enfants sans hommes.
                                Un monde sans homme est l’avenir pour ces femmes . . .

                                Jean Ferrat disait « La femme est l’avenir de l’homme » ; je ne suis pas sûr qu’il pensait vraiment à cela.


                              • Cadoudal Cadoudal 18 septembre 16:22

                                @MagicBuster
                                Balance ton rasoir...lol...

                                En France, selon le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), le nombre de femmes adultes excisées s’élève à 124.355 alors qu’elles n’étaient que 62.000 au milieu des années 2000

                                https://www.elle.fr/Societe/News/L-excision-en-France-aussi-3808969


                              • Cadoudal Cadoudal 18 septembre 16:29

                                @Cadoudal
                                Aux Etats-Unis, en 2016, les Drs Kavita Shah Arora et Allan J. Jacobs ont demandé la légalisation de l’excision au nom du respect des traditions. Rejetée, la proposition a donné des idées à certains médecins belges qui ne seraient pas contre une excision médicalisée...

                                J’espère que c’est déjà dans le pack AME, comme les prothèses mammaires...lol...

                                « c’est une tradition française, il serait donc contreproductif et inhumain de ne pas rembourser les clandestines souhaitant par cette opération bénigne montrer leur attachement aux valeurs de la république Fronçaise. »

                                Clémentine Autain.


                              • sylviadandrieux 18 septembre 16:30

                                @MagicBuster
                                Jean Ferrat aurait dû se préoccuper de l’avenir de sa propre épouse. 
                                Pour autant j’aime les chansons de Jean Ferrat.


                              • L'Astronome L’Astronome 18 septembre 22:07

                                 
                                @Cadoudal
                                 
                                L’infibulation aussi serait remboursée ?
                                 


                              • Cadoudal Cadoudal 18 septembre 23:35

                                @L’Astronome
                                Vous avez de ces questions idiotes ?

                                Infibulation=Tradition Française=AME

                                L’infibulation est pratiquée, notamment, par les populations des pays d’Afrique situés en bordure du sud du Sahara et, en particulier, chez certaines ethnies d’origine Mandé se trouvant au Mali, au Sénégal, en Mauritanie ou encore au sud du Sahara.


                              • L'Astronome L’Astronome 19 septembre 09:41

                                 
                                @Cadoudal : «  Vous avez de ces questions idiotes ? »
                                 
                                Dans le respect des traditions étrangères (excision, viol commis par un migrant, etc), il me semblait normal de rembourser l’infibulation. Tout comme certains se font rembourser par la Sécu la circoncision de leur enfant.
                                 


                              • Cadoudal Cadoudal 19 septembre 17:32

                                @L’Astronome
                                traditions étrangères

                                ...

                                étrangères ?

                                Passez votre chemin vil manant indigène, je ne parle pas aux xénophobes au sang pourri de l’estremsupramegadroatedelamortquimangedesptitmigrons...


                              • BERNARD BERNARD 18 septembre 16:24

                                 Circomplexe bonjour,

                                Je reste persuadé que la femme de tout temps a été l’avenir de l’homme, il suffit de regarder dans le passé d’Eve à Benazir. Par contre que le mondialisme ait fait des femmes dans des proportions fulgurantes, cela est indéniable. C’est à ne pas nier, les hommes dont des femmes sont amoureuses à n’importe quel prix que sont nés « les bordels » comme les ventes de l’intérieur des maisons. A ce rythme nous sommes à un stade ou plus personne ne respecte personne. En ce qui me concerne un enfant a besoin d’une femme et d’un homme pour évoluer. D’où la mort de notre civilisation, à défaut de pouvoir vendre les vaches faisant les féconder biologiquement par les hommes. Mais les poupées robots vont clore ces débats, car la P.M.A. conduit à la G.P.A. le nier c’est de la folie. 


                                • sweach 18 septembre 16:51

                                  Oui notre société évolue.

                                  Maintenant les femmes ont tout autant le droit que les hommes d’être exploité par le Patronna et de trimer pour gagner leur croûte.

                                  Les hommes exercent de moins en moins un pouvoir sur les femmes, lié à leur force physique supérieur et à leur pouvoir d’achat supérieur.

                                  Les femmes sont libre de ne pas avoir d’enfant et donc de ne pas transmettre aux générations futur les valeurs qu’elles souhaitent.

                                  Mais est-ce une bonne chose pour l’avenir ? est-ce viable sur le long terme ?

                                  Les hommes perdent toutes trace de virilité et les femmes perdent leur place d’épouse et de mère, pour n’avoir rien à la place.

                                  Les femmes libres de se débrouiller toutes seule et d’envoyer promener les hommes comme bon leur semble sont-elles plus heureuse pour autant ? 

                                  Le Taux de Fécondité des caucasiens est de 1.6

                                  ça veut simplement dire que la population caucasienne est en décroissance.

                                  En l’état, la liberté de la femme et tout ces droits sont voués à disparaître, il faudrait rapidement trouver une solution pour que la reproduction ne soit pas affecté par ces droits.

                                  Sinon les femmes battues, religieuses, exploitées, soumisses, etc ... mais qui se reproduisent d’avantage deviendront inévitablement plus nombreuse.

                                  Un mouvement comme balance ton porc est délétère, détruit notre société et affecte le vivre ensemble, mais le pire c’est que les conséquences sur le long terme auront l’effet inverse de celui recherché.


                                  • BERNARD BERNARD 18 septembre 17:39

                                    @sweach bonjour
                                    Je vois réellement pas quoi rajouter à des propos que je partage pleinement. Les droits de la femme disparaitront, cette phrase m’interpelle, elle engendre une modeste question : Qui est responsables ? C’est au plus juste ce que cherche Macron gros et grand contexte.


                                  • sweach 19 septembre 13:19

                                    @BERNARD
                                    *Les droits de la femme disparaitront ... Qui est responsables ?*
                                    La sélection naturel ne se pose pas se genre de question, seul les caractères favorisant la reproduction seront retenu avec le temps.

                                    Les lois et les droits étant déterminés par la majorité.
                                    L’intelligence
                                     L’altruisme
                                     La justice

                                    Ce genre de valeurs seront plutôt réprimés par la production, il ne faudra donc pas trop s’étonner si on observe un retournement de situation dans le siècle prochain.

                                    Aussi bizarre que ça puisse paraître, c’est surtout le Féminisme qui creuse sa propre tombe.

                                    Au lieu de détruire les valeurs du passé et la place des femmes, de chercher une égalité impossible entre homme et femme.
                                    On ferait mieux de faire évoluer nos places, nos rôles respectif, en reconnaissant leur existence et en recherchant la complémentarité plutôt que l’égalité.
                                    Si on ne veut pas un retour du bâton un jour, car parti comme c’est parti, les femmes vont prendre chère.


                                  • HELIOS HELIOS 19 septembre 15:21

                                    @sweach

                                    Pour l’intelligence c’est déjà fait, le QI baisse avec le concours de tous les écrans !

                                    Pour l’altruisme, ça resiste encore, mais c’est bien entamé, les pandores qui vous embastillent lorsque vous venez témoigner sont bien là pour vous vacciner

                                     Enfin pour la justice, ce n’est pas une valeur personnelle, mais une valeur collective. Nous voyons bien que nos sociétés n’ont qu’une vision commerciale de la justice dans le meilleur des cas... et un moyen de pression taillé sur mesure pour exercer leur pouvoir sur les autres.

                                    Et les femmes dans tout cela ? c’est l’égalité avec les hommes, tous aussi cons les un(e)s que les autres


                                  • sweach 19 septembre 17:14

                                    @HELIOS
                                    *le QI baisse avec le concours de tous les écrans*
                                    Plutôt difficile à dire en fait, si on compare avec un référentiel du passé, effectivement on utilise moins notre mémoire et le niveau d’exigence a diminué, par contre nous sommes plus pluridisciplinaire et individuellement bien plus spécialisé.

                                    C’est juste que d’un point de vu évolutionniste, les personnes a faible QI se reproduisent plus que les personnes à fort QI, ça aura un impact avec le temps.

                                    La justice est souvent une question de point de vu, hier tout le monde trouvaient juste qu’un homme se sacrifie pour une femme, aujourd’hui on trouve injuste qu’ils n’aient pas droit au même traitement.

                                    Nous n’avons plus de guerre, plus d’épidémie et certain jugent que nous sommes trop nombreux (argument discutable), cela permet le développement de comportement sociaux délétère qui tôt ou tard sont voués à disparaître avec la démographie et la sélection naturel.


                                  • pemile pemile 19 septembre 17:19

                                    @sweach "C’est juste que d’un point de vu évolutionniste, les personnes a faible QI se reproduisent plus que les personnes à fort QI, ça aura un impact avec le temps."

                                    Le QI serait génétique ?


                                  • Cadoudal Cadoudal 19 septembre 17:29

                                    @pemile
                                    Le QI serait génétique ?

                                    Pendons les jaunes...lol...
                                    https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/10/15/discrimination-harvard-accusee-de-sous-noter-les-etudiants-americains-d-origine-asiatique_5369798_3222.html

                                    Le procès fait à Harvard par les associations d’étudiants d’origine asiatique est en fait un procès qui concerne directement cette problématique, puisque ces élèves d’origine asiatique cherchent à démontrer que vu leurs résultats au SAT [l’examen standardisé utilisé pour l’admission aux universités, qui selon plusieurs études est fortement corrélé au QI, NDLR], ils devraient avoir beaucoup plus d’admissions à Harvard, et que les communautés blanches, hispaniques et noires leur prennent des places. Ces étudiants ont des résultats au SAT nettement supérieurs aux autres communautés. En cas d’égalité parfaite, les Asiatiques prendraient 40 % des places à Harvard alors qu’ils ne représentent que 4 % de la population américaine. Pour être acceptés dans les meilleures universités, les Asiatiques devaient – du fait de la politique de discrimination positive – en moyenne obtenir 140 points de plus que les étudiants blancs, 270 points de plus que les Hispaniques et 450 points de plus que les Afro-Américains aux tests intellectuels SAT


                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 septembre 17:34

                                    @pemile

                                    Le Qi sait pas ...mais pour le Q, mater celui de sa future belle doche permet une bonne approximation de l’avenir.


                                  • pemile pemile 19 septembre 18:06

                                    @Aita Pea Pea « Le Qi sait pas ...mais pour le Q, mater celui de sa future belle doche permet une bonne approximation de l’avenir. »

                                    Et le mère du beau-père ?


                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 septembre 18:13

                                    @pemile

                                    C’est po pareil épicétout ! Nan mais. Critiquer sa belle mère est une vieille et bonne tradition de gaulois. Je ne vous salue pas !


                                  • pemile pemile 19 septembre 18:24

                                    @Aita Pea Pea « Nan mais. Critiquer sa belle mère est une vieille et bonne tradition de gaulois. Je ne vous salue pas ! »

                                    Rhhooo, ton premier post laissait aussi penser que si ta langue touche par terre quand tu vois la mère, tu portes illico la fille dans tes bras à la mairie !


                                  • sweach 19 septembre 18:29

                                    @penible
                                    *Le QI serait génétique ?*
                                    Oui, comme absolument tout.
                                    La force physique, l’intelligence, la taille, le caractère, etc ...

                                    Dans le cas du QI, on est plutôt sur de l’acquit que sur de l’inné, mais c’est la capacité d’obtenir un fort ou un faible QI qui sera sélectionné, pas le QI en lui même qui est une notion très vague.

                                    L’espèce humaine ne pratique pas sciemment de sélection, l’eugenisme est très mal vu, pourtant nous le pratiquons sans en avoir forcement conscience.

                                    Quand toutes les femmes d’une société font le choix d’avoir le père de leur enfant le plus grand possible, inévitablement on augmente la taille moyenne de la population.

                                    Un truc comme « la libération de la femme » a changé radicalement notre rapport avec la reproduction, cela implique une sélection de nouveaux critères, ceux qui favorise la reproduction seront sélectionnés, le résultat final ne sera peut être pas forcement souhaitable.

                                    Mais bon on parle en siècle de sélection là.


                                  • pemile pemile 19 septembre 18:38

                                    @sweach « Le QI serait génétique ? Oui, comme absolument tout. »

                                    Et comment vous codez dans quelques gènes la complexité d’un cerveau de millions de milliards de neurones interconnectés ?


                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 septembre 18:44

                                    @pemile

                                    A la mairie...pas deconner . Et pis je la porte pas , contre la cellulite la marche c’est efficace. Sinon y’a un F16 belge qui s’est craché par chez toi ...parait qu’il aurait balancé avant le ravitaillement du pilote, une caisse de Duvel blonde. Serais toi j’irais mater sur le terrain...on sait jamais...


                                  • pemile pemile 19 septembre 18:58

                                    @Aita Pea Pea « une caisse de Duvel blonde. Serais toi j’irais mater sur le terrain...on sait jamais.. »

                                    Je consomme local, fidèle à une ambrée d’une microbrasserie de mon coin smiley


                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 septembre 19:16

                                    @pemile

                                    Et bin t’as tort...une Duvel c’est...en même temps tu saurais pas la verser béotien...lol


                                  • sweach 20 septembre 09:28

                                    @penible
                                    Et comment vous codez dans quelques gènes la complexité d’un cerveau de millions de milliards de neurones interconnectés ?
                                    Ne te fait pas plus bête que tu ne l’es (quoi que ?)

                                    L’intelligence et surtout la faculté d’apprendre peuvent être sélectionné par l’eugénisme, comme pratiquement n’importe quoi.

                                    Le comment n’a rien à voir avec ce constat, si le sujet te passionne renseigne toi, au lieu de systématiquement reprendre les arguments des autres et les remettre en question sans jamais rien apporter au débat.


                                  • pemile pemile 20 septembre 09:44

                                    @sweach « L’intelligence et surtout la faculté d’apprendre peuvent être sélectionné par l’eugénisme, comme pratiquement n’importe quoi.Le comment n’a rien à voir avec ce constat, si le sujet te passionne renseigne toi, »

                                    Oui, d’où ma question, donnez donc vos sources ? smiley


                                  • samuel 20 septembre 11:23

                                    @sweach

                                    Votre raisonnement n’explique pas des évènements tels que Eddy Bellegueule devenu Edouard Louis.

                                    C’était pourtant pas gagné pour lui en terme d’accès au savoir.


                                  • sweach 20 septembre 13:54

                                    @penible
                                    *donnez donc vos sources ?* 
                                    NON !!!

                                    Soit tu cherche par toi même, soit tu donne des contres arguments.
                                    Mais arrête de critiquer ceux des autres sans absolument rien apporter d’autre que ta critique, on s’en fou c’est stérile.

                                    L’eugénisme est une science, prend des cours si tu ne comprend pas le concept, mais on est sur quelques chose de complexe, encore mal connue et sujet à polémique (racisme, discrimination, clichés, etc ...)

                                    Mais si tu doute que les chiens ne font pas des chats, je ne peu rien pour toi.


                                  • pemile pemile 20 septembre 15:15

                                    @sweach « NON !!! Soit tu cherche par toi même, soit tu donne des contres arguments. »

                                    Rhhooo, vous connaissez la définition « d’affirmation gratuite » ?

                                    Mon contre argument est simple, vous racontez des âneries smiley


                                  • Cadoudal Cadoudal 20 septembre 15:17

                                    @pemile
                                    Des poneyries, Pemile, des poneyries....

                                    Vraiment, tu m’inquiète....


                                  • pemile pemile 20 septembre 15:25

                                    @Cadoudal « Des poneyries, Pemile, des poneyries. »

                                    DIs moi, t’en rêves toutes les nuits de poneys ?


                                  • sweach 20 septembre 15:30

                                    @Cadoudal 

                                    En même temps c’est ma faute, il ne faut jamais nourrir un Troll


                                  • Cadoudal Cadoudal 20 septembre 15:49

                                    @pemile
                                    Ils deviennent cons les Chinetoques ?
                                    Commencent à m’inquiéter aussi ceux-là...

                                    https://www.paris-normandie.fr/region/ourville-en-caux—quatre-poneys-vendus-a-la-chine-EH8999710

                                    Sinon, j’arrive pas à, trouver le verdict du procès des chinetoques contre Harvard en Octobre dernier et à trouver quand est-ce que ça passe devant la court suprême ?

                                    Et, alors que l’examen de cette affaire est prévu en octobre, l’immixtion dans le débat du ministre Jeff Sessions le 30 août laisse présager que ce sujet finira une nouvelle fois devant la Cour suprême.

                                    https://www.lemonde.fr/m-actu/article/2018/09/07/aux-etats-unis-la-discrimination-positive-en-mauvaise-posture_5351754_4497186.html

                                    Si t’as des infos, je suis preneur...


                                  • Cadoudal Cadoudal 20 septembre 16:00

                                    @sweach
                                    En l’occurrence, ici, le Troll ça serait plutôt Pemile, une fois de plus...
                                    Si vous supportez son racisme anti-chinois au nom de votre commune idéologie, Messieurs les racistes, je ne vous salue pas et je vous laisse à vos poneys...

                                    Le QI serait génétique ?

                                    Et comment vous codez dans quelques gènes la complexité d’un cerveau de millions de milliards de neurones interconnectés ?

                                    Oui, d’où ma question, donnez donc vos sources ?

                                    Mon contre argument est simple, vous racontez des âneries


                                  • foufouille foufouille 20 septembre 16:36

                                    @Cadoudal

                                    il suffit qu’un gène ou plusieurs soit lié à la vitesse de connexion des neurones, ce qui expliquerait le retard de l’Afrique par rapport aux autres.

                                    il faut aussi ajouter le facteur consanguin et la polygamie qui ne favorise pas la diversité génétique.

                                    ce qui ne veut pas dire que ce sont des races inférieures.


                                  • pemile pemile 20 septembre 16:50

                                    @foufouille "il suffit qu’un gène ou plusieurs soit lié à la vitesse de connexion des neurones, ce qui expliquerait le retard de l’Afrique par rapport aux autres. [...] ce qui ne veut pas dire que ce sont des races inférieures.« 

                                    C’est donc juste des »races« en retard, et c’est »génétique" ??!! smiley


                                  • Cadoudal Cadoudal 20 septembre 17:06

                                    @pemile
                                    C’est donc juste des »races« en retard, et c’est »génétique" ??!!

                                    Le 30 mai dernier, il était déjà devenu le premier athlète asiatique à descendre sous la barre des 10 secondes (9 sec 99).

                                    Avec son sourire et sa bonne éducation, il s’impose comme la nouvelle tête d’affiche de l’athlétisme chinois.

                                    https://www.la-croix.com/Actualite/Sport/La-Chine-se-reve-en-grande-puissance-de-l-athletisme-2015-08-25-1348128


                                  • sweach 20 septembre 17:48

                                    @Cadoudal
                                    Le Troll c’est évidemment @Pénible

                                    Par contre visiblement tu ne sais pas que les chinois pratique l’eugénisme depuis des décennies.
                                    https://www.vice.com/fr/article/8gyxw5/des-bebes-genies-chinois
                                    https://theconversation.com/the-future-of-genetic-enhancement-is-not-in-the-west-63246

                                    A ton avis ils sortent d’où les champions chinois des JO de Pekin ?

                                    A la fin des années 90 le gouvernement chinois à fait la chasse aux défauts génétiques et trouble mentaux avec « la loi pour la protection de la mère et de l’enfant »

                                    Toutes coïncidence avec mes propos qui sont « des âneries » et la réalité serait fortuite...


                                  • pemile pemile 20 septembre 20:58

                                    @sweach « Toutes coïncidence avec mes propos qui sont « des âneries » et la réalité serait fortuite... »

                                    Vous me vendez des promesses .. qui n’engagent que ...

                                    À l’Institut de génomique de Beijing (BGI), à Shenzhen, des scientifiques ont collecté des échantillons d’ADN sur 2 000 des personnes les plus intelligentes du monde et ont séquencé leur génome dans le but d’identifier les allèles qui déterminent l’intelligence. Apparemment, ils ne seraient pas loin de les découvrir et quand ils l’auront fait, le dépistage d’embryon permettra aux parents de choisir les zygotes les plus brillants et potentiellement d’augmenter l’intelligence de chaque génération, de 5 à 15 points de QI.


                                  • foufouille foufouille 21 septembre 11:06

                                    @pemile

                                    c’est ce que dit la théorie .........

                                     smiley

                                    aux USA, ils sont obligés de donner des points aux étudiants pour la sélection universitaire : les noirs ont un bonus, les blancs sont à zéro, les asiatiques ont un malus.

                                    les études sont payantes ce qui est un gros handicap.

                                    chez nous, ce genre de statistiques est interdite.


                                  • sweach 23 septembre 17:21

                                    @foufouille
                                    *c’est ce que dit la théorie*
                                    Non en fait c’est plutôt ce que dit la réalité.

                                    Les universités américaines sont confrontées à un problème, la diversité des ethnies dans leur université ne comporte pas les même proportion que celle de la population.

                                    Comment justifier que 22% des élèves admis à Harvard soit des Asiatiques alors qu’ils représentent que 4% de la population ?
                                    Idem pour les autres ethnies Afro-américains, latinos ou Amérindiens, qui pour eux sont inférieur à celle de leur population.

                                    Ces universités ont des décennies de procès pour « discrimination ethnique »
                                    Mais plus on sera élitiste et plus les différences se verront.

                                    Au cour de leur histoire les Afro-américains ont été sélectionné pour leur force physique afin de travailler dans les champs de coton, aujourd’hui cette sélection eugénique se voit dans les performances sportive.

                                    @penible
                                    Tu surkiff le conditionnel en fait ? Ton leitmotiv c’est de reprendre les phrases au conditionnel des autres et de dire que c’est FAUX.
                                    Tu es incapable de comprendre que non seulement les chinois font de l’eugénisme (un concept qui t’échappé) mais ils envisagent de faire de la manipulation génétique.

                                    Avant le nazisme qui a rendu le sujet relativement tabou, l’eugénisme était prit au sérieux

                                    Tout ça pour dire que les femmes libérés et intelligentes font statistiquement moins d’enfant que les femmes opprimées et peu instruite, il est inévitable que ces deux critères seront retenu par la sélection naturel.


                                  • pemile pemile 23 septembre 17:32

                                    @sweach « Tu es incapable de comprendre que non seulement les chinois font de l’eugénisme (un concept qui t’échappé) mais ils envisagent de faire de la manipulation génétique. »

                                    Oui, mais je ne vois pas en quoi ça valide ton affirmation que le QI est génétique smiley


                                  • foufouille foufouille 23 septembre 18:14

                                    @sweach

                                    tu as une étude pour prouver que c’est vrai ?

                                    la culture du travail est très importante chez les asiatique, une bonne mémoire est bien plus importante que le QI, il suffit de lire le gaga doctor x qui a eut un doctorat.

                                    les japonais ont stérilisé des tas de malades donc valable pour le physique.

                                    valable également pour les poules rousses stupides mais les humains ont un cerveau beaucoup plus gros que les animaux.

                                    les tests actuels sont beaucoup trop basés sur les connaissances pour prouver quoi que ce soit.


                                  • foufouille foufouille 23 septembre 18:17

                                    @pemile

                                    ce serait possible de le savoir si on pouvait analyser le fonctionnement au niveau de la vitesse du traitement des informations ET trouver une correspondance génétique.


                                  • pemile pemile 23 septembre 18:31

                                    @foufouille « ce serait possible de le savoir si on pouvait analyser le fonctionnement au niveau de la vitesse du traitement des informations »

                                    Les IA sont très rapides, ont une énorme mémoire, mais sont très connes.


                                  • foufouille foufouille 23 septembre 18:41

                                    @pemile une IA n’est pas humaine et très simplifié par rapport à un humain.

                                    sa mémoire est très faible par rapport à la nôtre.


                                  • ddacoudre ddacoudre 18 septembre 17:51

                                    Bonjour Qu’elle étrange vision des relations humaines. Heureusement que toutes les femmes sont des Salopes sinon depuis longtemps les porcs n’aurait plus de queues. L’infantilisation de la femme est récente. Disons historique à l’apparition de Zeus me dieu des dieux. L’on se fout royalement b de zeux. Il est intéressant car il marque un changement de prédominance dans la complémentarité hommes femmes. Les femmes de cette période étaient pas destinées starlettes que se seraient envoyés ceux que tu cites. au relevé de épaisseurs de leurs bras et avant bras, elle étaient taillés comme des charretiers, que même celles qui font de la gonflette arrivent pas à à cheville. En ces temps travailler la terre pour être agricultrice et autre travaux pendant que les hommes chassé ou petit à petit se firent guerriers pour quelques lopins de terres puis quelques troupeaux (’Abraham) pour défendre des cités puis des états où les femmes n’ont plus trouvé de place comme guerrières à quelques légendes prés, ou quelques tribus matriarcales amérindiens.

                                    Ce ne sont pas les hommes qui les ont écarté c’est l’évolution et le développement de la RARETÉ où PRODUIRE et se battre demandais une force physique propriété des hommes, propriété du genre masculin. C’est le développement économique qui a orienté l’évolution des rapport hommes femmes. Biologiquement. De manière inné l’HOMME s’oppose aux autres pour être le meilleur GÉNITEUR et non pour être le meilleur baiseur, porc ou chef. Le plaisir de l’orgasme n’a qu’une fonction expulser du corps des spermatozoïdes, comme par l’anus l’on éprouve une satisfaction de plaisir à expluser des excréments. Si baiser et chier faisait mal notre espèce aurait disparue depuis longtemps. L’hombre dispose d’une agressivité pour se mesurer à l’autre, la violence c’est la guerre ou soumettre l’autre et biens d’autres représentations. L’agressivité féminine c’est son aptitude à défendre sa progéniture. Alors que notre activité culturelle ait distordu ou ignorait la biologie n’en n’a pas moins protéger la femme à la hauteur des connaissances qui de sont développées au fil des siècles. Toutes les religions ont protégé la femme. c’était leur apporter un confort économique et un rapport sexuel naturel pour accompli sa nature d’enfanter. Il y a que l’ignorance crasse de notre société pour soutenir des conneries. Parce que certaines finalités ne sont plus adapté à notre développement. La femme a été infantilisé,par la même ignorances que celle dont nous faisons preuves aujourd’hui pour ceux qui ni ne s’intéresse ni à la Biologie ni à l’histoire des hommes. Gaïa été la déesse Mère des grecs qui donne la vie avant Zeux, Niti était la déesse Mère des Sumeriens. Le Christianisme à élevé la femme au rang de Mère divine qui enfante le fils de Dieu. On ne pouvait pas faire mieux si ce n’était de dire que dieu est une femme. Tout cela ne sait pas fait par un coup de baguette magique. La femme qui ne trouvé pas foyer négociait ou monneyait ses charmes pour trouver une indépendance économique. De la même manière qu’elles se sont cherché un époux ou ont été casées durant des siècles. Y a t il eut des relations licencieuses plein dans tous les pays à toutes les époques. Y a t’il eu de la perversion, plein dans tous les pays à toutes les époques. Y a t’il eu des femmes objets, plein dans tous les pays à toutes les époques. Désolé je viens de perdre la suite du fait d’une mauvaise manipulation. J’avais conclu s’il y a rien de plus précieux Que la femme les hommes lui avaient dédié Gaïa, Niti, Marie et bien d’autres à travers le monde, mais l’enfant aura toujours besoin d’un sein et de bras féminin. À moins que l’on greffe un utérus aux hommes.

                                    https://ddacoudrev2.blogspot.com/2019/09/mes-dames-vous-etes-toutes-des-salopes.html?m=1

                                    Cordialement ddacoudre OverBlog


                                    • Armelle Armelle 18 septembre 18:02

                                      « On sait désormais avec certitude que chaque membre de l’espèce masculine est un prédateur sexuel en puissance qui s’ignore »

                                      « On sait désormais avec certitude que chaque membre de l’espèce féminine est une sal...e, prête à donner son cul à n’importe qui pour une poignée d’Euros ou un job »

                                      J’aime assez celle-ci aussi...ça donne d’ailleurs une piste sur le genre des seuls et principaux collabos de la dernière guerre...

                                      Ce qui aussi me fait penser au propos de cette idiote, expliquant un jour que les hommes étaient tous des salauds, prétendant qu’ils trompaient systématiquement leur femme !!!

                                      La question est alors, si seuls les hommes sont comme ça, ils trompent leur femme avec qui ??? Avec les chèvres du voisin ?


                                      • eau-pression eau-pression 18 septembre 18:27

                                        @Armeletty
                                        chaque membre de l’espèce féminine est une sal...e, prête à donner son cul à n’importe qui
                                        Quand leur c.. devinait international, elles gardaient leur coeur à la nation. Ont-elles toujours un coeur ?


                                      • San Jose 19 septembre 02:56

                                        D’ordinaire les articles du Gorafi sont moins longs. 


                                        • JC_Lavau JC_Lavau 19 septembre 12:10

                                          @San Jose. Excellente observation.


                                        • Raymond75 19 septembre 08:54

                                          Les mamans sont collées à leurs enfants jusqu’à ce qu’ils aient 10 ou 11 ans et les envois balader.

                                          Les nounous, les personnels des crèches, les personnels des écoles maternelles sont à 100 % féminins.

                                          Les enseignants des écoles et des collèges sont ultra majoritairement féminins. Dans les lycées c’est toujours vrai, mais avec une proportion moindre.

                                          Le personnel de la justice est majoritairement féminin ; 100 % pour les affaires familiales.

                                          Le personnel des affaires sociales est très majoritairement féminin.

                                          Le personnel médical est majoritairement féminin.

                                          Et même le personnel des DRH est majoritairement féminin.

                                          Mais les femmes sont victimes de la société, et bien sûr des hommes ... J’ai besoin d’une explication !


                                          • Chaosphere 19 septembre 11:08

                                            @Raymond75

                                            Si tu demande à un SJW il te répondrait que c’est la société patriarcale qui influence les femmes à devenir nounou / enseignant / infirmière etc...


                                          • the clone the clone 19 septembre 09:00

                                            Tiens on entend plus parler de balance ton homard et de balance ton coffre fort ....


                                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 septembre 09:08

                                              Tous ces hommes o,t eu une mère qui les a mis au monde (que je sache, pas par la grâce du saint-esprit). Leur géniteurs étaient-ils déjà eux-mêmes des porcs ? Les femmes devraient aussi apprendre à bien choisir le père de leur enfants. Surtout s’il est un futur mâle.


                                              • Le Gaïagénaire 20 septembre 21:11

                                                @Mélusine ou la Robe de Saphir 19 septembre 09:08

                                                Bonjour,

                                                « Leurs géniteurs étaient-ils déjà eux-mêmes des porcs ?  » «  Tous ces hommes ont eu une mère qui les a mis au monde  » J’ajouterais : mis au monde mais pas « élevés »(éduqués).

                                                Et là où j’opine c’est :« Les femmes devraient aussi apprendre à bien choisir le père de leurs enfants. » (Les enfants des femmes ? pas des pères !)

                                                Pour bien choisir, ça prend un bon jugement basé sur la vérité découverte avant de se reproduire.

                                                Biographie philo et onto génétique à l’école qualifiant les filles pour un permit de produire la prochaine génération de mâles et de femelles.

                                                Mais je suis bien conscient qu’avec la PMA et la GPA et le mariage pour tous, c’est l’expertise vétérinaire eugéniste qui remportera la palme. 

                                                Cordialement



                                              • illiadegun illiadegun 19 septembre 12:07

                                                Ceci est de la fiction :

                                                Pourquoi le viol était rarissime au temps lointain où la fille portait sa jupette ?

                                                Car il était plus facile de courir la jupe relevée que le pantalon baissé......



                                                  • arthes arthes 20 septembre 18:29

                                                    @Samson

                                                     smiley

                                                    Je l’espère...Je pense que les hommes ont toujours à apprendre sur la libido féminine...Et les femmes aussi , sur leur propre libido ...https://youtu.be/w2wrHUQhdfI


                                                  • floyd floyd 20 septembre 10:23

                                                    Comme souvent dans l’histoire on passe d’un extrême à un autre. Si cela continue, nous vivrons une société où il y aura une ségrégation entre les hommes et les femmes. Par exemple dans le fitness où je vais régulièrement il y a une salle uniquement pour les femmes. Le week-end dernier je suis allé en Allemagne et j’ai été étonné de voir pratiquement dans tous les parkings des places réservées aux femmes.


                                                    • Désintox Désintox 20 septembre 12:09

                                                      On a retrouvé cet article sur des tablettes préhistoriques ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès