• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Banque centrale européenne : embrouille et secret défense

Banque centrale européenne : embrouille et secret défense

Tous aux abris ! La panique règne à la Banque centrale européenne (BCE) dirigée par Mario Draghi, suppôt, comme chacun sait ou devrait savoir de la tristement célèbre Goldman Sachs. Alors les assiégés dressent les barricades, pour sauver leurs coffres en péril. Deux éléments nouveaux viennent conforter cette impression, révélés l’un par l’allemand, "Deutsche Wirtschaftsnachrichten", l’autre, par Mediapart.

 

C’est quoi, cette embrouille

Les Deutsche Wirtschaftsnachrichten (en clair, Nouvelles économiques d’Outre-Rhin) vient donner un éclairage avisé sur les dessous du plan de “sauvetage” de Chypre par la BCE.

Contrairement à ce qui s’était passé avec la décote des emprunts grecs, celle des obligations chypriotes était tout bonnement impossible car elles servaient d’ultimes garanties à une BCE déjà submergée de titres pourris par les défaillances de l’Europe quartier sud.

La banqueroute des banques chypriotes se serait traduite par une perte pour la BCE de quelques 12 milliards d’euros, qui aurait déclenché un système de transfert immédiat équivalent (Target 2), en vrai argent sonnant et trébuchant, par les pays membres (dont 3 milliards rien que pour l’Allemagne).

On comprend mieux l’acharnement de la Troïka, et plus précisément de Mario Draghi, à “sauver”, coûte que coûte, ce qui pouvait rester de l’édifice bancaire chypriote. Quitte à pulvériser le tabou de l’inviolabilité supérieure des créanciers et des actionnaires. Quitte à violer les règles mêmes de l’UE en matière de liberté de circulation des capitaux.

On comprend aussi que nos malfrats de Bruxelles aux abois ne peuvent plus laisser tomber l’euro sous peine de voir leurs protégés de créanciers perdre sèchement toutes les dettes issues d’un Target 2. "Deutsche Wirtschaftsnachrichten" :

« Vu sous cet angle, le hold-up organisé des banques chypriotes est ce qu’il y a de moins grave. Draghi et les sauveteurs de l’euro ne se battent pas pour sauver Chypre, ils se battent pour leur propre survie ».

La BCE sous la protection… du secret défense !

Mediapart, décidément seul et unique média français d’investigation qui se respecte, vient de lever un autre faisan symptomatique de l’affolement qui saisit nos oligarques de Bruxelles et de Francfort.

La Cour de justice européenne vient de voler au secours de la BCE en lui accordant le bénéfice… du secret défense ! Ce qui exempte la forteresse de M. Draghi, déjà hors de tout contrôle démocratique, de rendre compte de ce qui y est commis si bon lui semble.

Chose qui tombe parfaitement bien quand on sait que cette décision fait suite à une demande de documents par l’agence Bloomberg pour savoir comment Goldman Sachs — où officiait alors un certain Mario Draghi — avait pu plumer la Grèce en faisant exploser son taux d’endettement. Martine Orange (Mediapart) :

« Lorsque la BCE s’était vu demander communication de ces documents, elle avait refusé au motif qu’ils étaient dépassés. L’embarras des instances européennes était d’autant plus manifeste que le sujet mettait en cause son contrôle, la responsabilité de Goldman Sachs et faisait peser le soupçon sur Mario Draghi ».

On le voit, les crabes défendent becs et pinces leur panier et sont prêts à tout, absolument tout, pour ne pas finir dans le court-bouillon d’une justice populaire qu’ils n’auraient pas volé. Il n’y a guère que dans la froidure nordique islandaise que des malandrins, difficilement présumables innocents de par la perversion intrinsèque du système qu’ils servaient, sont, pour l’heure, inquiétés.

Mais voici que se profilent, pour 2014, des élections qui donneront amplement l’occasion de mettre ce linge sale européen sur la table. Et, qui sait, d’en profiter pour botter quelques culs.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.77/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Daniel D. Daniel D. 4 avril 2013 19:11

    La vrai escroquerie bancaire finiras par exploser, question de temps. Tout ceci n’est qu’un debut.

    Il n’y as plus d’argent dans le monde, depuis la fin de la création monétaire la masse d’argent réel a été entièrement pompée par les intérêts lié a l’argent dette.

    Sans dettes perpétuelles, le système est mort, car les banques ont finit de pomper le seul argent réel qui existait. Tout ce système, initié par Friedman et ses théories délirantes, n’as servi qu’a cela, prendre possession du monde. Cette escroquerie vas exploser.

    Les responsables de tout ceci, et leurs instruments (banque mondiale, FMI, BCE, FED, OMC et autres organismes internationalistes, ainsi que les traitres politiques complices ou incompétents) savent tres bien ce qu’il en est. Toute cette escroquerie mondiale sert a dépouiller le monde de ses biens au profit d’une minorité infime, que tout un chacun pourras connaitre si il cherche un tout petit peu sur le net.

    Le temps des comptes approche, reste a savoir si les peuples accepteront leur mise en esclavage ou réagiront...

    Les temps qui viennent seront décisifs pour la survie de l’humanité.

    Daniel D.


    • leypanou 4 avril 2013 22:50

      ’« Mediapart, décidément seul et unique média français d’investigation qui se respecte » : si vous connaissez le parcours d’ E Plenel, vous n’écririez pas çà ! Médiapart peut sortir « certaines » affaires qui arrangent ses affaires. Point. Il ne faut pas espérer pouvoir tout lui demander, car ce sera au-delà de ses capacités.

      Fréquentez acrimed : vous mettrez un bémol dans vos affirmations.


      • 1871-paris 1871-paris 5 avril 2013 17:09

        ou mais en attendant si ont devait attendre que Carl passe a autre chose que sa lubi du blindeberg (convergence d interers et de lobby . / ) on avencerai pas bien vite...


      • lionel 5 avril 2013 09:21

        Excellent article. Merci Nader.


        • ecolittoral ecolittoral 5 avril 2013 11:50

          Si une monnaie nationale est un char à banc (avec cheval), l’euro est un camion.

          Un char à banc passe partout, y compris dans les ruelles mais son autonomie n’est que de quelques KMs et ne transporte que des produits locaux.
          Un camion transporte une charge utile très importante, sur de très longues distances au prix d’une consommation d’énergie énorme.

          Le conducteur du camion nous fait croire que c’est la solution pour évoluer et croître. 
          Le cheval à été vendu et transformé en lasagnes pur bœuf...chargées dans le camion pour être vendu ailleurs !
          Certains se demandent si le char à banc réduirait les problèmes.
          Mais, ça supposerait beaucoup de travail local puisqu’il faudrait au moins 50 personnes pour produire, au lieu d’un chauffeur et d’un camion pour livrer entre ailleurs et ici, ici et ailleurs.
          « Ailleurs », ceux qui ont transformé leur cheval, vendu ici en sauce bolognaise pur bœuf, se posent la même question.
          Pauvre chauffeur de camion.

          • Aldous Aldous 5 avril 2013 14:01

            La BCE c’est Dieu.

            On n’interroge pas Dieu.


            • BA 5 avril 2013 15:08
              Vendredi 5 avril 2013 :

              Les banques italiennes ont dans leurs livres 125 milliards d’euros de créances irrécouvrables, soit une hausse de 17 % sur un an.

              Lisez cet article :

              Italie/banques : Fitch prévoit encore plus de provisions pour crédits douteux.

              L’agence de notation Fitch prévoit que la tendance à l’accroissement des provisions pour crédits douteux va continuer cette année dans le secteur bancaire italien en raison de la « faiblesse » de l’économie, selon un communiqué publié vendredi.

              La perspective décernée par Fitch au secteur bancaire italien demeure « négative », indique-t-elle, expliquant que « les banques font face à une nouvelle année difficile, dominée par l’incertitude économique ».

              Le montant des prêts douteux a atteint 125 milliards d’euros fin 2012, en hausse de près de 17% sur un an, rappelle Fitch, citant des statistiques de la Banque d’Italie. Une tendance « qui a peu de chance de ralentir tant que l’économie ne se reprend pas », souligne Fitch.

              Le PIB italien devrait reculer de 1,8% cette année, selon l’agence qui prévoit toutefois « un début de reprise au deuxième semestre 2013, ce qui devrait progressivement faire ralentir le flux de nouveaux crédits à risque ».

              L’agence note que nombre de banques italiennes ont amélioré leur capitalisation ces derniers temps en se défaisant d’actifs risqués et qu’il est « important » qu’elles continuent sur cette voie, faute de quoi leurs notes pourraient se retrouver « sous pression ».



              • lloreen 5 avril 2013 15:34

                Le secret absolu c’ est celui qui consiste à savoir que l’ état n’ existe que dans l’ imaginaire populaire.
                Parce que le secret des secrets, celui qui se refile de club secret en réunion secrète et dont « nos » « représentants » sont avisés puisqu’ils en sont les PDG , c’est que les gouvernements sont des entreprises PRIVEES.

                La première entreprise privée faussement fédérale a été le FED,qui comme chacun ne le sait peut-être pas, est une entreprise privée,qui a fait de nombreux rejetons à travers le monde,rejetons bien entendu dirigés par les rejetons des premiers.

                Voici en lien la preuve, que la Grèce est une entreprise privée,comme il se doit enregistrée et répertoriée, aux Etats-Unis (bancaires) d’ Amérique.

                L’ entreprise privée « Grèce ».

                http://dl.dropbox.com/u/24940754/PDF_C%26D_foreclosures_17xEU/C%26D_foreclosures5_GREE.pdf

                Et les autres, allez-vous me demander... ?

                Ils sont tout aussi répertoriés,comme il se doit,au même endroit,sous des registres différents.

                La RFA (faussement assimilée à l’ Allemagne,qui attend toujours un hypothétique traité de paix,toujours pas signé au lendemain de la 2ème guerre mondiale déclarée par le cartel bancaire à la tête duquel ont trôné les plus grands criminels que la terre ait porté) est encore toujours régie par la loi fondamentale (et non pas par une constitution votée par le peuple allemand) figure sous le N° de registre 341611478 auprès de la D.U.N.S.

                Ce gouvernement dont le siège est à Bonn (oui, j’insiste, ce gouvernement siège bien à Bonn, il n’ y a que le bureau de la chancelière actuelle qui se trouve à Berlin,mais ces gens aiment les symboles,surtout quand ils permettent de brouiller les pistes...)a été fondé par le socialiste Carlo Schmid le 8 septembre 1948 (envoyé par le parti socialiste allemand), qui a lui même remis les insignes au premier chancelier Konrad Adenauer.
                Celui-ci s’empressa d’ailleurs de prendre comme proche collaborateur Karl Maria Globke,de sinistre mémoire et réputation,puisque c’est l’inventeur des lois sur l’euthanasie durant le 3ème Reich...
                Lorsque l’ on sait que ces lois ressurgissent au compte goutte dans les différents états de l’ UE,il faut se rappeler quand et pourquoi elles ont trouvé leur origine...

                Les autres gouvernements privés sont également répertoriés comme il se doit et tous les dirigeants sont donc des employés appointés par ces corporations privées dont le fonds de commerce consiste depuis 1913 en Amérique et dès 1973 en France à endetter leurs succursales et faire cracher les esclaves au bassinet.

                Dans les liens suivants vous trouverez la liste des pays enregistrés comme entreprises privées .
                Hongrie
                http://www.sec.gov/cgi-bin/browse-edgar?action=getcompany&CIK=0000889414&owner=exclude&count=40&hidefilings=0

                Italie
                http://www.sec.gov/cgi-bin/browse-edgar?action=getcompany&CIK=0000052782&owner=exclude&count=40&hidefilings=0

                République du Portugal
                http://www.sec.gov/cgi-bin/browse-edgar?action=getcompany&CIK=0000911076&owner=exclude&count=40&hidefilings=0

                République de Turquie
                http://www.sec.gov/cgi-bin/browse-edgar?action=getcompany&CIK=0000869687&owner=exclude&count=40&hidefilings=0

                République de Chine
                http://www.sec.gov/cgi-bin/browse-edgar?company=PEOPLES+REPUBLIC+OF+CHINA&match=&CIK=&filenum=&State=&Country=&SIC=&owner=exclude&Find=Find+Companies&action=getcompany

                Corée
                http://www.sec.gov/cgi-bin/browse-edgar?action=getcompany&CIK=0000869318&owner=exclude&count=40&hidefilings=0

                Et la liste est très longue.

                Que faire ?
                Savoir que ces entreprises privées et les banques sont forcloses suite à des actions légales et que chacun peut selon les conseils donnés par le OPPT agir ou non pour changer sa situation personnelle.

                Vous trouverez tout ce que vous devez savoir dans ce lien.

                http://oppt-france.blogspot.be/2013/03/one-peoples-public-trust-oppt-saisit.html

                La fondation Keshe a lancé un appel aux différents dirigeants pour signer un traité mondial de la paix le 21.3.20.13 et il appelle également tous les individus à signer leur propre déclaration de paix.
                Toutes les modalités sont stipulées dans le lien suivant.

                http://paixmondiale.blogspot.fr/

                Il est recommandé de diffuser et d’informer par n’ importe quel moyen ces informations qui, vous vous en doutez,ne seront pas divulguées sur TF1 ou France 2....


                • lloreen 5 avril 2013 15:41

                  Voici la preuve de l’enregistrement de la corporation privée « Grèce » auprès du registre des entreprises privées.

                  http://www.sec.gov/Archives/edgar/data/931106/000104746911001837/a2202445zs -b.htm


                  • Plumdanslcu* 5 avril 2013 16:08

                    Bien sur que nous vivons une fin de régime , comme planifié depuis longtemps par nos maîtres les banquiers centraux qui ont depuis étendus leurs activités à tous les secteurs économiques, armement, industrie, tertiaire, agroalimentaire aux prix de crises économiques récurrentes instrumentalisées et provoqués.

                    Je vous invite à lire le livre de Eustace Mullins « les secrets de la réserve fédérale » lien

                    http://www.catholicapedia.net/Documents/cahier-saint-charlemagne/documents/C400_Federal-Reserve_137p.pdf

                    ps  : ne vous arrêtez pas à l’intitulé du lien « catholica... » pour ceux qui luttent contre cette « paroisse » en effet ce livre n’est pas de la propagande catholique.

                    Vous y apprendrez comment un petit groupe de banquiers allemands, américains et anglais ont en secret et aux moyens de manipulations, propagandes, élections... trés poussées mis en place la FED aux états unis qui à permis d’assoir leur pouvoir financiers sur le monde par l’émission ou au contraire l’arrêt d’émission de monnaie en créant les crises financières selon leur bon vouloir.

                    Leurs rôle dans le financement des campagnes de tous les candidats américains dans ces années là, Wilson , Roosvelt ... etc

                    On y apprend également le rôle centrale de quelques familles d’oligarques Jp Morgan, Dupont, Warburg, Aldrich, Rockfeller ... (moins de 8) dans cette « conspiration » ces mêmes familles liées de prés ou de loin à une seule et même famille, les Rotschilds anglais mais originaire d’Allemagne.

                    On comprend mieux leurs rôles dans le déclanchement de la 1 ére guerre mondiale puis dans le réarmements de l’allemagne entre deux guerres , leur rôle dans la révolution bloshevique puis dans le financement du nazisme dans la crise de de 1929 qui à amené la 2 éme guerre mondiale.
                    Tous cela en finançant les deux camps ce qui leurs à permis de ne jamais être perdant. 

                    Leurs rôles dans la perte de souveraineté de la France sur l’émission de sa monnaie en 1973 par la loi et ca ne s’invente pas "Pompidou- Rothschild.

                    Et enfin leurs but parfois entrevue de créer un trust mondiale sur tous l’appareil de production afin d’assoir leur main mise sur la terre et sur chacun de ses habitants

                    Étienne chouard l’explique bien et reprend nombre de ses thèse de ce bouquin.

                    Après la lecture de cela on comprend mieux pourquoi les média attaché de prêt ou de loin à ces intérêts font montés les extrêmes afin de créer les conditions d’une troisiéme guerre mondiale et ou civile afin de mettre en place leurs gouvernance et non gouvernement mondiale comme le préconise Attali qui à travers ces différents prestations télévisuel nous explique que ces le seul choix pour éviter la crise et les années noires qu’il prévoit

                    En résumé ils ont le pouvoirs de créer les crises et par là les guerres et ils appliquent la méthode action réaction solution.
                    Il créés le problème (le chaos) attendent que le publique demande une solution pour y pallier et apporte leur solution préparé à l’avance.


                    • lloreen 5 avril 2013 16:21

                      Il est amusant de remarquer comme ces « élites » mettent les mots utilisés par le commun des mortels entre guillements, une preuve supplémentaire que ces gens sont en complet décalage avec le reste des individus, autant par leurs actes que par leurs paroles...

                      "
                      THE HELLENIC REPUBLIC

                      GENERAL

                      Location, Area, and Population

                       The Hellenic Republic (the « Hellenic Republic » or « Greece ») is located on the southeastern tip of Europe in the eastern Mediterranean. It borders Turkey, Bulgaria, the former Yugoslav Republic of Macedonia, and Albania and has an area of 132,000 square kilometers, of which about one third is cultivated. Islands account for approximately 25,000 square kilometers, or 18.9% of the total land area, and the country has an extensive coastline of 15,000 kilometers. The sole official language is Greek.

                       The climate ranges from temperate in the north to semi-tropical in some southern areas. The land surface under irrigation has increased considerably in recent years, thus helping cultivation of crops, which range from cereals to citrus fruits, tobacco, and cotton. Similar to other countries in the Mediterranean region, however, heat waves and drier conditions have led to larger and more uncontrollable forest fires across the country in past years, most recently in August 2009.

                       The results of the last official census in 2001 estimated the population of Greece at 10,964,020, compared with 10,260,000 in 1991. The population growth rate according to 2001 estimates is 6.9%. In mid-year 2009, the estimated population was 11,282,751.

                       The growth and distribution of Greece’s population during the post-war years has been influenced by the steady number of Greeks emigrating and the high rate of urbanization in recent years. The population of Athens (greater metropolitan area) increased from 2.2 million inhabitants in 1971 to over 3 million in 2001, representing 30% of the total population in the latter year.

                      Constitution, Government, and Political System

                       Greece functions as a parliamentary democracy, with the President of the Republic (the « President ») serving as Head of State, as provided for in a constitution adopted in 1975 and revised in 1986 (the « Constitution »). Once under the rule of the Ottoman Turkish Empire, Greece became an independent kingdom in 1830. From the adoption of the first constitution in 1843 until 1973, except for the periods 1924-1936 and 1941-1944, Greece’s head of state was a hereditary monarch. In 1967, a military junta seized power and, in 1973, abolished the monarchy. The military regime ended in 1974, when parliamentary democracy was restored following a referendum in which the electorate rejected a return to monarchy. Greece has universal direct suffrage for all persons over the age of 18.

                       The Constitution provides for a unicameral legislature (the « Parliament » or « Vouli »), the President, a Prime Minister (the « Prime Minister ») heading the Government, and an independent judiciary. The Vouli consists of 300 members who are elected for a term of four years.

                      source : page 10
                      http://www.sec.gov/Archives/edgar/data/931106/000104746911001837/a2202445zs -b.htm


                      • ecocool 5 avril 2013 16:35

                        Espérons qu’à défaut d’audit, il y ait des taupes et des micros à la BCE ... mais si meme tel est le cas, quels etats sont informés et qui dans chaque état ?

                        Cela dépasse l’entendement et viole certainement quantité de lois.

                        Cette entrprise privée supra-nationale a-t-elle d’ailleurs jamais été auditée ?

                        Quels sont les garde-fous contre une BCE qui serait livrée à des mafias, des grandes entreprises, certains état exigeant non plus des prets, mais des dons consentis à des amis ?

                        Quelles procédures sont appliquées lorsque la BCE émet des euros ? Quels logiciels sont utilisés,, qui les a concus, qui vérifie l’intégrité des bases de données ?

                        Rappelons déjà que chez Clearstream (la véritable affaire !), le no 2, directeur du système d’information, E. Backes, a détaillé dans « la boite noire », de Denis Robert, comment le système s’était perverti, multipliant les adhérents de tout poil, et surtout, évoluant vers un système très spécial où certaines transactions étaient effacées du système, moyennant une commission plus élevée.

                        Ici, c’est encore mieux, la BCE peut techniquement faire des dons sans que personne n’en sache rien.

                        C’est un peu comme pour la sureté nucléraire, on peut imaginer qu’il s’en passe des choses, sauf qu’ici les malveillances peuvent parfaitement rester camouflées, avec pour effet une augmentation insidieuse et monstrueuse de la masse d’argent en circulation, ici créé ex-nihilo, tout aussi dévastatrice : famines, destruction d’emplois, appauvrissement généralisé ...


                        • lloreen 5 avril 2013 17:38

                          Il est crucial d’ être informé et d’informer à grande échelle autour de soi parce que certaines informations dépassent l’ entendement.
                          La fondation du Dr Rath a publié un livre qui est disponible gratuitement en PDF (lien),qui devrait servir de livre de chevet et de guide pour comprendre le monde contemporain parce que des milliards ont été dépensés pour que ces informations divulguées dans cet ouvrage ne soient jamais connues de personne.

                          Informez autour de vous car il faut savoir que les criminels qui ont déclaré la guerre à l’ humanité entière en 1914 soit peu de temps après leur association criminelle (FED 1913) sont les héritiers en ligne directe de ces malfaiteurs et qu’ ils n’ont encore signé aucun traité de paix, sinon nous ne vivrions pas les temps actuels  !

                          http://www.relay-of-life.org/fr/index.html

                          http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2013/04/05/dr-rath-et-l-union-europeenne-perspectives-politiques.html

                           


                        • lloreen 5 avril 2013 17:46

                          La FED a été dénoncée par Ed Griffin ( et de nombreux autres) et tous les noms et les éléments préfigurant la fondation de cette corporation privée figurent dans ce concentré de onze pages.

                          http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/1/67/15/03/Rothschild/Conf-Ed-Griffin-Creation-FED.pdf

                          Diffusez autour de vous,car il est essentiel que les gens comprennent ce qui se cache réellement derrière des institutions et des noms.
                          Nous sommes chacun directement concerné.


                          • Jean-Louis CHARPAL 5 avril 2013 17:52

                            Article ô combien salutaire !

                            L’Europe, que l’ on soit pour ou contre, est aux mains d’une mafia. J’ai personnellement toujours dénoncé la dictature des marchés et des banksters.

                            Mais il est clair maintenant que nous sommes à la veille d’une indignation qui va se généraliser comme une trainée de poudre, au fur et à mesure qu’une lumière crue sera faite sur des agissements que l’opinion publique ne pouvait imaginer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nader Haddad

Nader Haddad
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès